Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 06:15

http://img.livraddict.com/covers/48/48842/couv72709248.jpgChaque nuit, la mémoire de Lili Lane s'efface. À son réveil, tout ce qu'il reste est un petit mot, écrit de sa main, lui relatant les événements de sa journée précédente. La vie de cette jeune fille de 16 ans est rythmée grâce à ces petits papiers, par le lycée et par son petit ami dont elle oublie chaque jour le nom. Lili Lane est hantée par des cauchemars d’un passé qu’elle ne comprend pas et par des visions de l’avenir qui l’effraient. Y aurait-il un lien entre toutes ces visions ?
Lorsqu'elle découvre que Luke, son petit ami, en sait plus long qu’il ne le dit et que sa meilleure amie court un danger que seul son étrange don de voyance lui permet de combattre, Lili réalise qu’il est temps pour elle d’en apprendre un peu plus sur son passé... pour ne pas mettre son propre avenir en péril.
En démêlant tous les indices, flashbacks et visions toujours plus troublantes, Lili Lane verra peu à peu surgir l’image d’une tombe. Quel est donc cet être cher qui a disparu ? Parviendra-t-elle, au fil de son enquête, à découvrir l'origine de son traumatisme, à savoir qui elle est et vivre normalement ? Pour cela, il lui faudra mener l'enquête jusqu'au bout.

 

 

Je dois dire que j'ai pas mal de chance en ce moment et tant mieux car ça m'a permis de faire de très jolies découvertes ces derniers temps... Et Forgotten en fait justement parti ! Alors merci L0raah ;)

C'est la première fois que je lis une histoire avec ce genre de trame et la fin est une vraie fin, je trouve ça très plaisant : je n'aime pas vraiment le suspence en fin de tome... Ça fait trop commercial. Et là, justement ce n'est pas le cas, alors, j'approuve !

 

Lili est vraiment le genre de fille qu'on apprécie dès le premier coup d'oeil : elle est simple, sympathique, jolie (en plus elle est rousse ! - j'adorerais avoir les cheveux couleur écureuil-espiègle...) et bizarrement elle n'est pas vraiment du genre ç se prendre la tête ! Pourtant, vu l'état de sa vie, elle en aurait tous les droits : ne jamais se souvenir de la veille, voir son père remonter à la surface, et découvrir l'impensable... tout en gérant les histoires de coeur de Jamie - la meilleure amie - et son petit copain... Personnellement, je crois que j'aurais craqué depuis longtemps ! Mais pas Lili, elle est vraiment d'une très grande force.

Bizarrement je n'aime pas Luke. Il est louche ce type... Il en fait trop, et le fait qu'il ai menti (par omission) me dérange vraiment. Bref, je trouve qu'il fait hypocrite. Et je ne supporte pas les hypocrites.

Par contre j'ai adoré Jamie. Bon c'est une allumeuse et je n'aimerais certainement pas me retrouver à sa place. Mais elle est terriblement crédible : tout ce qu'elle fait, en particulier ses sentiments, sent le "vrai"... j'aime ça !

 

J'ai beaucoup aimé la façon d'écrire de Cat Patrick. C'est fait avec beaucoup de simplicité et vu la difficulté du sujet elle aurait pu vraiment s'emmeler les pinceaux ce qui n'est pas du tout le cas : on n'y pense pas, mais il y a des tas de détails qui auraient pu faire tourner au ridicule son histoire. Par exemple : si elle oublie tout ce qu'elle a fait, vu ou dit aux gens la veille, comment fait elle pour les cours ? Bon je ne dis pas que la situation nous est donnée, mais on a de très jolies pistes !

Par contre, et c'est mon seul repproche, je pense que Cat Patrick aurait pu appronfondir encore un peu plus son histoire : J'en ressors avec une petite impression de superficialité...

Forgotten est vraiment une très jolie histoire à découvrir !

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Repost0
10 octobre 2011 1 10 /10 /octobre /2011 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv47567685.jpgUn été, il y a deux ans, Alberto a recueilli deux bébés marmottes abandonnés. Il les a nourris, leur a construit un abri. Il a même réussi à les apprivoiser. Elle s'appelle Risotto et Polenta.
Depuis, Alberto passe toute l'année scolaire à rêver au moment où il retrouvera ses marmottes.
Mais cette année, aucune trace de Risotto et Polenta. Alberto a beau les chercher partout, elles sont introuvables. Ont-elles simplement déménagé ? Auraient-elles été dévorées par un renard ? Alberto se désespère, ce sont les vacances les plus tristes de sa vie.
En fait, ses marmottes sont là, tout près, elles vont bien mais elle courent un grand danger. Il y a quelqu'un, au village, qui ne donne pas cher de leur fourrure...

 

 

 

J'avais reçu ce livre en primaire via l'Ecole des loisirs et j'en garde un souvenir un peu lointain et brumeux...

La relecture coulait dont de source ! Et je dois dire que je ne suis pas du tout déçue, au contraire !

 

J'aime beaucoup son côté hors temps que nous impose son lieu géographique, que j'imagine perdu dans les montagnes suisses, proche de l'Italie et de la France. Il y a un côté, perdu en pleine forêt, un peu rétro'...

Bon, je crois que c'est justement ça que je n'aimais pas petite, mais là, je trouve que ça donne une saveur particulière à l'histoire.

 

Alberto est vraiment un personnage très attachant, et très attaché à Risotto et Polenta, ses deux marmottes. On sent qu'il a de la suite dans les idées et fera tout pour les retrouver et les aider. Il est courageux et aidé de Lucia, sa voisine et amie, il pourrait déplacer des montagnes et c'est ce qui se passe ici !

Il n'est pas vraiment aidé par sa famille, et certainement pas par sa grande soeur, mais on sent qu'il veut faire bouger les choses autour de lui, et même si il est encore petit, on sent que c'est possible et c'est ce qui se passe !

 

Comment j'ai sauvé mon village est vraiment une histoire mignone et sans prise de tête, je pense que tout le monde peut l'apprécié et se retrouver dedans : les sentiments décrits sont vraiment universels.

Je crois que c'est un livre pour les petits dont ont parle de problèmes de grands et rien que pour ça, il mérite d'être lu !

Repost0
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 06:15

http://img.livraddict.com/covers/24/24328/couv35054478.jpgSuite à sa rupture avec Katsumi, Manami, inconsolable, tente de se suicider. C'est Ayumu qui la sauve in extremis. Elle essaie de les réconcilier mais découvre la face cachée de Katsumi. Quelques perfidies plus tard, Ayumu se retrouve accusée injustement d'avoir causé du tort à Manami. Dés lors, commence la chute dans l´enfer de l´ijime pour Ayumu. Mais la rencontre avec une élève plutôt taciturne et étrange nommée Miki Hatori va donner à notre héroïne la force de croire en un nouvel espoir...

 

 

 

 

 

 

 

Ce qui est dingue dans ce deuxième tome de Life, c'est que l'histoire à beau être la suite logique et parfaite du premier tome, l'histoire change quasiment du tout au tout.

On ne pouvait pas imaginer que cela pourrait être pire pour Ayumu mais pourtant on le voit bien dans ce tome... il est difficile d'imaginer, après avoir lu cet épisode, lire de grands moments de joies dans les tomes suivants...

 

On commence réellement à s'attacher à Ayumu dans ce tome. On voit mieux qui elle est, pourquoi elle est comme ça... Je ne doute vraiment pas qu'elle et moi puissions être amie : elle est franche, maladroite, rigolotte, elle manque de confiance en elle, c'est certain, mais je ne doute pas que ce point changerait avec de vraies amies !

J'aime beaucoup cette rencontre avec Hatori. Je crois qu'on aimerais toutes ressembler à cette fille. Elle est courageuse, n'a pas la langue dans sa poche, belle et sympa. Sans compter qu'elle semble avoir de vraie valeur dans la vie. Elle semble plus mature que les autres filles de leur âge, mais cette impression ne demande qu'à être affirmée dans les épisodes suivants !

 

Ce deuxième tome de Life est plus sombre que le précédent mais nous laisse tout de même entraperçevoir de belles surprises. En le lisant, on ne peut qu'espérer que ça se passe de mieux en mieux pour Ayumu...

Life est vraiment une histoire très chouette.

 

 

Du même auteur :
  Life tome 1 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 8

Repost0
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv72567216.jpgAlain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans anéanti par quatre années de chômage sans espoir.
Ancien DRH, il accepte des petits jobs démoralisants. À son sentiment de faillite personnelle s’ajoute bientôt l’humiliation de se faire botter le cul pour cinq cents euros par mois…
Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d’étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l’argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme, de ses filles et même à participer à l’ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d’une prise d’otages.
Alain Delambre s’engage corps et âme dans cette lutte pour regagner sa dignité.
S’il se rendait soudain compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite.
Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre.

 

 

Cadres noirs m'a moins plu que Robe de Mariée... Cela dit, ce n'est pas étonnant : Robe de mariée était tellement hors-norme, que je m'attendais totalement à ce ressenti.

N'entendez cependant pas par là que je n'ai pas aimé Cadres noirs, au contraire ! C'est totalement le genre de livre où l'on se répète pendant toute la lecture "ce n'est pas possible.." ,"C'est pas vrai !"... Les évènements qu'on nous décrits sont tellement improbables qu'on est sous le choc, et personnellement, j'adore ça !

 

Alain est vraiment un personnage au départ banal : la bonne cinquantaine, chômeur, une femme, deux filles devenues grandes, des problèmes d'argent... Je crois que c'est totalement le genre de personne auquel on ne prête jamais attention. Et je trouve ça vraiment extra' de lui faire vivre cette expérience qui dépasse la raison... J'aime beaucoup la tournure des évènements que donne Pierre Lemaitre à la vie d'Alain : sa crise est vraiment impensable et pourtant on y croit parce que quelqu'un que la vie pousse à bout peut être capable de tout, je n'en doute pas. Au fil des pages, on découvre une nouvelle facette d'Alain, c'est très agréable de voir comment ce personnage évolue..; Avec un peu de recul (soit une heure après avoir fini le livre) je trouve ça assez bizarre qu'on puisse changer autant en aussi peu de temps : peut-être que c'était sa facette cachée ?

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Lucie, une des fille d'Alain : elle a du caractère ne s'apitoie pas sur son sort et est très digne. Elle a du caractère et ça se voit. Mathilde et Nicole m'ont moins touchées..;

Je suis assez déçue du personnage de Charles : c'est vraiment un ami sur qui l'on peut compter, le meilleur qui soit... Mais bon, je n'y crois pas. J'en ressorts avec l'impression que son seul rôle dans cette histoire est de sauver le héros.

 

La fin est juste magnifique, d'autant plus que Pierre Lemaitre sait nous emmener directement au coeur de l'action. Sans compter que l'on part d'une situation révoltante bien que trop répandue... Cadres noirs permet aussi de re-regarder notre société actuelle telle qu'elle est et ça ne peut nous faire que du bien !

 

Ce roman est totalement essoufflant ! J'ai aurais eu un emploi du temps moins surchargé cette semaine, je l'aurais tout simplement englouti ;)

A lire ! Surtout si vous aimez les thrillers ou la fiction flirte dangereusement avec la réalité... et critiquer la société !

 

 

Du même auteur :

Robe de marié

Repost0
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv72162125.gifLe mieux, pour trouver une fiancée, c'est de conter fleurette à toutes les femmelettes.
Oui mais... ce n'est pas si facile quand on est un squelette !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gentil squelette cherche amourette est une histoire que j'appréciais énormément à l'époque de quand-je-ne-savais-pas-encore-lire. Du coup, quand l'autre jour, je suis tombée dessus, il a fallut absolument que je le relise !

 

C'est une histoire très touchante car on y voit clairement le rejet des autres par rapport à nos différences. Le squelette a beau se montrer sympathique, il est tout de même rejeté par toutes les demoiselles qu'il approche : elle se moque de lui et il souffre.

Du coup c'est aussi un peu triste...

 

Mais bon, comme la plupart des livres jeunesses, ça se fini bien ! Cependant ce n'est pas parce qu'il trouve celle qu'il cherchait que l'histoire s'arrête là, au contraire ! J'aime beaucoup ça dans cette histoire : on pense qu'elle se termine, mais en fait c'est le début de nouvelles aventures..

En fait, le squelette à une vie très chouette ;)

 

Le seul truc qui me dérange, et ce, depuis toujours (même a 5 ans, je n'aimais pas ça), c'est le mot "femmelette" employé à toutes les sauces. Certains diront que j'exagère encore, mais ce mot je ne l'aime pas : il est moche et surtout, il à une conotation plutôt pérorative. Je comprends totalement le travail de l'auteur sur les rimes en "ette", mais bon...

Cela dit, ce livre est parfait pour les tous jeunes lecteurs !

Repost0
6 octobre 2011 4 06 /10 /octobre /2011 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv56732156.gifSouvent les enfants s'inventent une famille, une autre origine, d'autres parents. Le narrateur de ce livre, lui, s'est inventé un frère. Un frère aîné, plus beau, plus fort, qu'il évoque devant les copains de vacances, les étrangers, ceux qui ne le vérifieront pas...Et puis un jour, il découvre la vérité, impressionnante, terrifiante presque. Et c'est alors toute une histoire familiale, lourde, complexe, qu'il lui incombe de reconstituer. une histoire tragique qui le ramène aux temps de l'Holocauste, et des millions de disparus sur qui s'est abattue une chape de silence.

 

 

 

 

 

 

 

Encore un livre sur l'holocauste et encore une fois je ne le savais pas avant de le commencer... Un jour, je lirais les résumés des livres des Baby-challenge Livraddict, d'un autre côté, en fait... non : j'aime bien avoir la surprise !

C'est le premier livre de Philippe Grimbert que je lis et c'est plutôt une bonne découverte. J'ai très envie de découvrir ses autres livres.

 

Cela étant dit, je trouve que Un secret aurait pu être mieux : je l'ai trouvé nettement moins bien que les autres livres du même genre que j'ai lu jusqu'à présent : les personnages manquent cruellement de consistance alors fatalement ils ne nous touchent pas autant qu'on l'espérait...

On ne sait pas grand chose des sentiments du narrateur, et les personnages autour nous sont décrits que trop brievement : à part leur prénom, on ne sait pas grand chose d'eux, c'est tellement dommage !

Hannah est celle qui m'a le plus touchée : son geste est totalement incompréhensible et ses conséquences vraiment grave... Cette violence des évènements m'a vraiment marquée. C'est vraiment à elle que je pense en premier en m'évoquant l'histoire, j'aimerais tellement pouvoir lui demander "Pourquoi ?", et je suppose qu'il en est de même pour les personnages de Un secret.

Les autres personnages ne me marquent pas vraiment à part le père du narrateur et Louise qui ont un petit truc en plus. Le premier vit dans sa tristesse des personnes perdues et je crois que la deuxième voit le verre à demi-remplit plutôt que demi-vide...

 

Les secrets de famille sur fond d'Holocauste est vraiment une bonne idée, mais j'aurais tellement aimé pouvoir m'identifier un minimum au personnage plutôt que d'avoir l'impression de suivre une télénovella... Dommage !

Cela dit Un secret est vraiment un livre à lire !

 

Repost0
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv35897495.jpgPendant 16 ans, Megan n’a pas eu de nouvelles de sa grand-mère. Et voilà que celle-ci l’invite dans son manoir, sans pour autant l’accueillir avec chaleur. Megan y rencontre son cousin Matt, tout aussi froid, qui l’attire étrangement. Elle découvre un petit cimetière familial où gît une certaine Avril, morte à l’âge de 16 ans. A force d’événements étranges et de recherches, Megan comprend qu’Avril est morte - assassinée ? - pour l’amour d’un homme et que l’histoire pourrait bien se répéter...

 

 

 

 

 

 

 

Le résumé est très tentant, mais l'histoire est encore mieux que ce qu'elle en parrait ! Cela dit, si je peux vous en parler c'est surtout grâce à  Radicale qui me l'a généreusement offert via un de ces concours. Vite reçu et vite englouti, ce livre se lit comme on boit du petit lait ! Alors merci  Radicale :)

 

Pour ceux qui connaissent Le baiser de l'ange, ne vous attendez pas au même genre d'histoire : Les secrets de Wisteria, bien qu'on y parle de fantômes, est vraiment moins mielleux et il s'y passe beaucoup plus de choses !

J'ai beaucoup apprécié l'ambiance de ce livre : c'est assez sombre sans l'être totalement. Ça ne fait pas peur, même si c'est un peu inquiétant, c'est drôle et ça se lit facilement.

 

J'ai absolument adoré le personnage de Megan : elle est différentes des héroïnes qu'on a l'habitude de rencontrer. Elle ne passe pas son temps à arrondir les angles, ne sait pas se taire et à un avis sur tout : autrement dit, je me suis plus que reconnu en elle ! Bien sûr, elle reste romancée, certains aspects de sa personnalité sont un peu gros, mais c'est ce qui fait aussi son charme...

J'ai également beaucoup apprécié le personnage de la grand-mère : avec Megan elles passent leur temps à se disputer mais pourtant niveau caractère elles se ressemblent énormément. J'aime bien cette ironie : l'histoire étant racontée par Megan, sa grand-mère a le mauvais rôle, pourtant elles se comportent exactement l'une comme l'autre envers l'autre ! C'est également très agréable de découvrir le secret de la mamie : c'est tellement énorme et pourtant si crédible (enfin, pas tellement en fait), ce que je veux dire c'est que dès qu'on le sait on comprend tout !

 

En bref, Les secrets de Wisteria est un très bon moment de détente. J'ai beaucoup apprécié redécouvrir Elizabeth Chandler dans un genre très différence de ce que j'avais lu d'elle jusqu'à présent.

Les secrets de Wisteria est un livre plein de surprises, je vous le conseille vivement si vous cherchez une lecture young adult :)

 

 

 

Du même auteur :

Le Baiser de l'Ange tome 3 : Âmes soeurs

Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv36302641.jpgKiyoko est loin d'avoir surmonté les embûches que son année scolaire lui réserve. De plus, elle ne fait rien pour arranger son quotidien. Que ce soit sa relation avec Tommy (son ex-grand amour secret) ou avec Kenji (son frère jumeau), l'incompréhension grandit. Il n'y a qu'avec Sachiko que les choses pourraient s'arranger. Mais c'est bien la dernière chose que Kiyoko souhaite?

 

 

 

 

 

 

 

Ce deuxième tome de Pink Diary suit totalement la logique du premier : on retrouve une profusion de sentiments qui part dans tout les sens, sans qu'on les comprennent totalement tellement la part du passé - qui nous est encore inconnue - des personnages est impliquée. C'est loin d'être dérangeant, c'est même plustôt intriguant.

 

L'implication des différents personnages est de plus en plus forte. Le premier tome de Pink Diary nous servait surtout à découvrir les différents personnages, dans ce tome, on aperçoit leur vraie nature et leur rôle possible dans la suite de la série.

On a affaire à des gentils très gentil et fragiles, des méchants vraiment très méchants et des gentils au sale caractères qui ne se laisse pas faire. C'est vraiment un univers simple, mais pas trop, ou les personnages sont types mais très sympathiques ! C'est un peu comme un Disney, mais en plus violent... C'est totalement le genre de livre qu'on lit sans se poser de questions, quand on a envie de se détendre et de ne pas se prendre la tête.

C'est simple, agréable, sans chichis, intrigant...

Pink Diary c'est le genre d'histoire qui se passe surement mais qu'on préfère ignorer. La violence, le chantage dans les lycées sont plutôt des choses qu'on préfère laisser sous silence. Je ne pense pas que dans la réalité, cela va aussi loin pour des choses aussi futiles, mais cela dit, je n'en suis pas certaine...

 

La fin de ce deuxième tome de Pink Diary est vraiment très étonnante et le suspence est vraiment très grand : elle est bizarre et nous laisse présager de mauvaises aventures pour les amis dans les épisodes à venir. C'est totalement le genre de fin qui nous fait nous précipiter sur le tome suivant ! Et ce, pour notre plus grand plaisir :)

Je ne peux que vous conseillez cette lecture !

 

 

Du même auteur :

Pink Diary tome 1 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6

Repost0
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv5719206.jpgCharity est une fille.
Une petite fille. Elle est comme tous les enfants : débordante de curiosité, assoiffée de contacts humains, de paroles et d'échanges, impatiente de créer et de participer à la vie du monde. Mais voilà, une petite fille de la bonne société anglaise des années 1880, ça doit se taire et ne pas trop se montrer, sauf à l'église, à la rigueur. Les adultes qui l'entourent ne font pas attention à elle, ses petites soeurs sont mortes.
Alors Charity se réfugie au troisième étage de sa maison en compagnie de Tabitha, sa bonne. Pour ne pas devenir folle d'ennui, ou folle tout court, elle élève des souris dans la nursery, dresse un lapin, étudie des champignons au microscope, apprend Shakespeare par coeur et dessine inlassablement des corbeaux par temps de neige, avec l'espoir qu'un jour quelque chose va lui arriver...

 

 

 

Pour une belle découverte, c'est une très belle découverte !

L'histoire est simple, agréable... avec un petit côté à la Jane Austen en moins "sucré". C'est tendre, indépendant, charmant. Un petit coup de coeur pour moi !

 

On suit les pas de Charity, de son enfance à sa vie de jeune femme. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert son évolution au cours du temps : si petite fille, entourée de ses animaux de compagnie et occupée à apprendre des pièces de Shakespeare par coeur, elle ne me faisait ni chaud ni froid, autant une fois la vingtaine passée je dois dire que j'ai beaucoup plus de point commun et d'affinité avec elle !

Je crois que l'on s'identifie assez facilement à Charity au vu de ses nombreuse facette : entre l'amie des animaux, la dessinatrice, l'auteur, l'indépendante... on a le choix. Il y a forcément au moins un moment où l'on se dit qu'à sa place nous aurions fait la même chose. J'ai lu que son personnage était librement inspirée de Beatrix Potter, ça donne envie d'en savoir un peu plus sur cette grande dame.

J'ai eu un petit coup de coeur pour le personnage de Philip. Il aurait vraiment existé, je suis certaine que nous aurions été ami.

Sans compter que l'on tombe tout aussi facilement sous le charme de Kenneth (j'aime beaucoup ce prénom...) : habituellement les gens qui ont autant confiance en eux que lui me tapent sur les nerfs, mais là, ça passe super bien. Il est drôle, attachant et on voit qu'on peut réellement compter sur lui.

 

Ce que j'aime beaucoup dans Miss Charity c'est qu'on a beau deviner ce qu'il va se passer après, lire ces passages reste très agréable. Sans compter que Marie-Aude Myrail, que j'avais découvert avec Oh, Boy !, écrit vraiment très bien !

 

N'ayez pas peur de lire ce petit pavé qu'est Miss Charity : il se dévore littéralement !

Ce livre est réellement du bonheur en cellulose ;)

 

 

Du même auteur :

Emilien tome 1 : Baby-sitter blues

Oh, boy ! Simple

Repost0
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 06:14

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv5296722.jpgRaison et sentiments sont joués par deux sueurs, Elinor et Marianne Dashwood. Elinor représente la raison, Marianne le sentiment. La raison a raison de l'imprudence du sentiment, que la trahison du beau et lâche Willoughby, dernier séducteur du XVIIIè siècle, rendra raisonnable à la fin. Mais que Marianne est belle quand elle tombe dans les collines, un jour de pluie et de vent.

 

 

 

 

 

 

 

Mouais...

Je n'aurais pas, une fois de plus, succombé au charme de Jane Austen. Mes yeux ont plus glissés sur les mots qu'ils ne les ont lus. Elle ne me touche pas. On ne se ressemble pas. On a pas la même vision de la vie...

Le romantisme c'est très joli, mais il n'empêche que là, ça vire cliché, y'en a trop et du coup je ne crois plus du tout à cette histoire, c'est tellement dommage ! Mais bon c'est comme ça à chaque fois avec Jane Austen.

 

Les différents personnages sont très sympathiques et attachants, mais je ne me reconnais pas en eux. C'est assez difficile d'apprécier à sa juste valeur un livre quand on ne s'identifie pas à un personnage ou que aucuns d'eux ne nous intrigue vraiment...

C'est intéressant de voir à quel point Alinor et Marianne sont différentes alors qu'elles ont les mêmes gènes en elles. Elinor est sage, posée, calme et plus que raisonnable tandit que Marianne est spontannée, romantique et un peu égoïste. Leur relation est juste magnifique !

Cela dit, l'une comme l'autre m'ont un peu agacée, elles font vraiment clichées : On a envie de dire à Elinor d'agit et à Marianne de se calmer...

 

Ce que j'aime dans Jane Austen c'est que, j'ai beau trouver ses romans peu crédibles et surjoués, je ne doute pas qu'ils soient très proche de la réalité de l'époque.

Lire Jane Austen c'est entrer dans une autre époque et un autre monde. Ce n'est pas parce que ses écrits ne me plaisent pas que ce sera forcément votre cas !

 

 

Du même auteur :

Orgueil et préjugés

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs