Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 06:15

 

 

 

 

 

 

Cas mille

Huguette CONILH

L'ivre-book - 2014

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Camille s'apprête à tout quitter : maison, famille, amis et jusqu'à la région où il vit depuis vingt ans. Tandis que son petit frère, à qui il vient de faire ses adieux, s'est endormi dans ses larmes, le jeune homme se souvient de ce qui a motivé sa décision. En laissant son passé derrière lui, il emportera aussi son secret.

 

Vous pourrez retrouver gratuitement cette nouvelle sur le site des éditions L'ivre-book.

 

Je dois dire que j'ai été assez surprise par cette nouvelle : je ne m'attendais absolument pas à ce que le thème de l'homosexualité soit abordé ici... Sinon, je pense que j'aurais évité de le lire maintenant, juste après Le fils de mon boss qui - à mon avis - raconte parfaitement les prémices d'un coming-out. Du coup, la même chose en une dizaine de pages me parait tout de suite beaucoup plus fade...

Et pourtant Cas mille est une chouette nouvelle qui met, malheureusement, en avant toute notre haine de la différence : on sent Camille incertain, méfiant d'une mauvaise blague, quand un premier garçon lui fait des avances, on sent également le regard pesant des gens sur une sexualité qu'ils ne connaissent pas, ainsi que le dégoût et la déception de ses propres parents... Bien sûr, on avance avec notre temps et la vie des homosexuels est sans aucun doute plus heureuse aujourd'hui qu'il y a un demi-siècle mais tout ça va trop lentement...

Camille est vraiment un jeune homme attachant mais je l'ai senti un peu trop lointain de moi : la faute à la nouvelle, je pense... Il nous raconte tellement de choses en aussi peu de temps ! Du coup, on n'a pas le temps de le connaitre que l'on sait déjà tout de sa vie : ça me perturbe toujours un peu ce genre de chose...

Marc a l'air d'un garçon assez sympathique mais on en sait finalement très peu sur lui...

 

L'écriture d'Huguette Conilh est assez agréable même si elle m'a perdu à certains moments : je n'ai pas compris rapidement le rapport à "l'handicap" et du coup je pensais que Camille était un peu en retard mentalement au niveau des autres enfants de son âge jusqu'à temps qu'il soit clair qu'il soit homo'... Sinon, j'ai apprécié le dynamisme de son écriture et le dévouement qu'elle met dans son histoire : Cas mille est vraiment très personnel comme bouquin...
Une jolie (et triste) nouvelle à découvrir.

 

 

[les +] un portrait de la société d'aujourd'hui, une narration dynamique

[les -] certains détails peu évidents

Repost0
8 mai 2015 5 08 /05 /mai /2015 06:15

 

 

 

 

Soleil paradisiaque

Charlotte BOYER

L'ivre-book - 2013

ebok - epub

 

 

 

 

 

 

 

 

Ils sont là. Ils nous regardent. Quand on passe devant eux, têtes baissées, ils ne ratent pas une miette de nos faiblesses et de nos espoirs. Hélas pour nous, ils ne peuvent intervenir dans nos vies. Hélas pour eux, ce sont des témoins invisibles puis suspects.

Encore une fois, j'ai téléchargé gratuitement cette nouvelle sur le site des éditions L'ivre-book. Avec eux, c'est toujours une surprise : j'ai adoré certaines de leurs publications comme j'en ai détesté d'autres... Pour Soleil paradisiaque, je dois dire que je suis beaucoup plus mitigée.

Cette nouvelle est vraiment très courte, peut-être cinq pages au maximum et c'est peut-être ça son problème... parce que du coup, elle ne m'a pas transportée.
En fait, je l'ai trouvé très floue : je ne saurais dire réellement ce qu'il se passe dedans... Peut-être est-ce une volonté de Charlotte Boyer, mais, pour le coup, ça me dérange vraiment. Parce qu'on ne connait pas assez le personnage pour savoir si il a fait quelque chose de mal ou non, mais surtout parce que, concrètement, il ne se passe rien du tout dans cette nouvelle.

Cependant, j'ai apprécié toute la réflexion autour des SDF : c'est vrai qu'on ne prête pas attention à eux, qu'on les évite, qu'on les juge à longueur de journée... mais au fond, ce sont des êtres humains comme les autres. Certains sont bons et d'autres sont effectivement à éviter.

 

L'écriture de Charlotte Boyer ne m'a pas vraiment convaincue à travers cette nouvelle, mais, comme je le disais plus haut, elle est vraiment très courte : ce n'est pas facile de se faire une idée concrète du style de quelqu'un sur quelques centaines de mots...

Je serais tout de même curieuse de découvrir un peu plus son univers à travers un autre de ses textes.

Une nouvelle qui me laisse une impression mitigée.

 

[les +] Une vision intéressante.

[les -] Peu d'actions, assez floue.

 

Lu dans le cadre :

Challenge Lire sous la contrainte #21 : Cosmos

Repost0
6 mai 2015 3 06 /05 /mai /2015 06:15

 

 

 

 

 

Miss Fairchlid

Nolween EAWY

L'ivre-book - 2013

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Les parents d'Emma ayant disparu dans de tragiques événements, la jeune fille est recueillie par sa tante qui s'empresse de s'en débarrasser en la confiant à un orphelinat perdu au milieu de nulle part et dirigé par l'étrange Miss Fairchild. Miss Fairchild est tiré du recueil Les enfants de l'ombre à paraître prochainement en numérique chez L'ivre-Book.

 

Encore une fois, j'ai téléchargé gratuitement cette nouvelle sur le site des éditions L'ivre-book, celle-ci est un extrait du recueil Les enfants de l'ombre de Nolween Eawy.
Franchement, cette nouvelle est une excellente découverte : j'ai adoré son univers et j'ai hâte de retrouver la plume de l'auteur.

 

J'ai beaucoup aimé l'univers de cette nouvelle : c'est sombre, mystérieux et l'on sent tout de suite que quelque chose ne colle pas et que ça va beaucoup plus loin que ce qu'on pourrait imaginer dans un premier temps...
Personnellement, je trouve l'univers assez terrifiant : les poupées me mettent rapidement mal à l'aise et cet maison pleine de petite fille-poupée m'a tout de suite déstabilisée.
Le mystère autour des disparitions m'a également beaucoup plu: bien qu'il soit levé assez rapidement, il m'a fallu réellement que la toute fin de la nouvelle pour comprendre réellement leur raison. D'ailleurs, cette fin est totalement à la hauteur du reste de la nouvelle.

 

Emma est vraiment une petite fille très attachante et mignonne. Elle m'a tout de suite touchée et j'ai suivi avec tendresse sa vie dans cette maison obscur.
Miss Fairchild est un personnage très intéressant : c'est difficile de mettre un mot sur ce qui nous dérange chez elle au début, mais plus on apprend à la connaitre et plus elle est devenu fascinante à mes yeux. La terreur est toujours fascinante...

L'écriture de Nolwenn Eawy est très agréable et colle parfaitement à l'ambiance de cette nouvelle : j'ai beaucoup aimé sa réserve et son calme apparent qui ajoute encore à l'ambiance mystérieuse de cette nouvelle.

Une nouvelle que je vous conseille !

 

[les +] Du mystère, un univers étrange et dérangeant.

[les -] Trop court !

 

Lu dans le cadre :

Challenge gourmand #3 : Thé

Repost0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 06:15

 

 

 

 

Lady Falkenna

épisode 1

Alizée VILLEMIN

Lune Ecarlate - 2014

ebook - PDF

 

 

 

 

 

Missionnée par son commanditaire, en quête du Torque d’Ambrosia, Lady Falkenna doit faire face à des ennemis bien plus puissants et acharnés que prévu. Les ombres, jadis ses alliées, se font menaçantes. Pourquoi la traquer ainsi ? Qu’a-t’elle réveillé ?

 


J'avais téléchargé gratuitement ce livre il y a quelques semaines sur le site de l'éditeur Lune Ecarlate. Franchement, j'ai passé un bon moment en découvrant Lady Falkenna.

 

Je connais très mal l'univers du Steampunk : je ne connais pas ses codes et ne saurait réellement décrire quel est ce genre d'histoire... La seule chose que je sais, c'est que dans les conventions, les déguisements des fans du genre font vraiment très très peur *traumatisée par une armée de chats en masque à gaz aux Utopiales*. Du coup, j'étais assez curieuse de pouvoir en apprendre un peu plus à travers ce livre.
L'histoire est vraiment sympathique et mystérieuse : peut-être justement un peu trop mystérieuse pour moi... Je ne saurais dire quelle est réellement la mission de la Lady - si ce n'est qu'elle doit récupérer un objet - et ce qu'il se passe autour d'elle. La narration est un peu flou pour moi, mais je pense que c'est surtout parce que je ne maîtrise pas le steampunk et que ma lecture s'entrecoupe de questions face aux différents anachronismes que j'ai pu rencontrer...


Lady Faalkenna est vraiment un personnage très sympathique : elle m'a fait penser à Adèle Blanc-Sec. Elle est aventureuse, ne semble avoir peur de rien, elle est dégourdie, intelligente et reste finalement assez classe même si elle n'a pas grand chose d'une lady quand on voit son comportement.
On connait très mal les autres personnages dans ce premier épisode. Cependant, j'ai bien aimé son ami vendeur d'armes - dont j'ai oublié le nom - qui m'a paru très sympathique.

 

L'écriture d'Alizée Villemin est très agréable et dynamique : elle m'a très facilement entraînée dans ses aventures et j'ai pris plaisir à suivre Lady Falkenna. Mais, comme je le disais plus haut, je regrette un peu qu'elle n'ai pas pris plus de temps pour développer sa narration pour me permettre de comprendre davantage les codes du steampunk...

Un premier épisode que je vous conseille !

 

 

[les +] Une histoire dynamique, une narration agréable, une héroïne comme on les aime.

[les -] Un univers steampunk trop flou pour moi.

 

 

Du même auteur :

 Serah

Repost0
1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 06:15

 

 

 

 

A la folie... passionnément

Julia JAMES

Harlequin - 2011

ebook - PDF

 

 

 

 

 

 

 

 

Alanna croit défaillir lorsque le hasard la met en présence d'Andréas Andreakos, le seul homme qu'elle ait jamais aimé. Andréas qui la hait depuis qu'elle l'a quitté cinq ans plus tôt pour épouser son frère ! Andréas qui ignore tout de la raison secrète de ce départ et qui a juré de se venger d'elle...

 

Et voici mon tout premier Harlequin (les MOSAIC ne comptent pas) ! Honnêtement, je ne pensais pas que j'en lirai un un jour, mais celui-ci étant gratuit, je l'ai tout de même téléchargé. Ma lecture, bien que mielleuse fut plutôt bonne : la surprise est plutôt positive donc !

 

Franchement, je m'attendais à une histoire vraiment gnan-gnan et découlinante de bons sentiments. Bon, c'est le cas ici mais peut-être pas autant que ce à quoi je m'attendais...
L'histoire est plutôt sympa même si elle est assez clichée mais je n'avais rien deviné. Du coup, j'ai profité pleinement de ma lecture et ai apprécié les différents rebondissements.
Par contre, je suis contente que cette histoire soit assez courte : sinon, je crois que toutes ces mièvreries et répliques dignes des Feux de l'amour m'auraient vraiment tapées sur le système (60 pages, ça reste drôle, mais plus, ça aurait été long...).

 

Les personnages sont plutôt sympa : Alanna a de bonnes valeurs et une vraie gentillesse. Je pense qu'on se retrouve tous un peu en-elle... Il y a juste ses rapports avec Andréas qui m'ont dérangée [depuis quand, on couche avec un mec le premier soir ? Avec un ex en plus ! Et sans rendez-vous d'ailleurs...!].

Andréas, quand à lui m'a totalement déplu : il est imbu de lui-même, veut tout contrôler, ne laisse le choix à personne... Vraiment insupportable ce mec ! Je ne vois pas trop comment il peut nous faire rêver quand on le découvre dans cette lecture.

 

L'écriture de Julia James m'a bien plu : elle est douce et à fleur de peau. Sans doute trop pour moi, mais pour une cinquantaine de page, ça passe bien ! Je ne pense pas que je lirai un autre de ses livres mais ce ne sera pas contre elle : j'ai passé un bon moment avec cette histoire.

Une histoire sentimentale sympa.

 

[les +] Courte, juste, pas trop mielleuse.

[les -] Prévisible, clichée.

 

 

Du même auteur :

Une si troublante vengeance 

Repost0
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 06:15

 

 

 

 

Le commandeur : un peu d'histoire

Michel HONAKER

Maëlle REY

L'ivre-book - 2014

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Le Commandeur sans jamais oser le demander.

Vous saurez tout sur la naissance de ce personnage mythique créé par Michel Honaker.


Comme d'habitude ces derniers temps, ce livre à été téléchargé gratuitement sur le site des éditions L'ivre-book. Honnêtement, j'ai été déçue par cette lecture mais pour de bonnes raisons : ce n'était pas du tout ce à quoi je m'attendais.

 

Au vu du résumé, je pensais qu'il s'agissait d'une courte nouvelle retraçant les débuts du personnage du Commandeur : son enfance peut-être ou bien encore ses débuts dans sa carrière ou le pourquoi du comment il est devenu ce qu'il est aujourd'hui. Mais non ! Rien de tout cela ! ll s'agit d'une interview de l'auteur...

En soit, si j'avais lu entre les lignes du résumé, j'aurais peut-être compris qu'il ne s'agissait pas d'une nouvelle mais je suis tout de même déçue que les éditions L'ivre-book n'aient pas joué franc-jeu avec leurs lecteurs. Parce que, clairement, si je l'avais su, je le l'aurais pas téléchargé (mais bon, vu que ce texte reste gratuit, ce n'est pas bien grâve).

En effet, n'ayant jamais lu un livre de cette série, je ne connais pas cet univers ni ses personnages et du coup, autant dire que j'attendais de cette supposée nouvelle de pouvoir découvrir tout ce monde et me donner - ou non - envie de lire la suite. Hé bien, c'est raté !

 

Toutefois l'interview est plutôt intéressante et j'ai appris pas mal de choses mais je reste tout de même déçue de ne pas avoir pu faire une vraie rencontre avec Le Commandeur.

J'aurais préféré une nouvelle :/

 


[les +] des infos intéressantes

[les -] quel résumé trompeur, bon sang de bonsoir !!
 

Repost0
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 06:15

 

 

 

 

1000 Caractères

volume 1
Matthieu DUBOIS

L'ivre-book - 2013

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

1000 caractères est une dissection de la société, une plongée syncopée dans les travers du genre humain, une physionomie bariolée de la noirceur ambiante. S’y croisent des pères incompétents, des couples en guerre, des femmes cupides, des maris insipides.

 

Encore une fois, j'ai téléchargé gratuitement cet ouvrage sur le site des éditions L'ivre-book.

Franchement, même si ce livre est très original, je ne l'ai pas du tout aimé.

 

En fait, il ne s'agit pas d'une nouvelle mais plutôt d'un recueil de tranches de vie construit un peu comme un dictionnaire : à chaque mot, l'on découvre un nouveau personnage. L'idée est bonne mais j'ai mis un peu de temps à comprendre ce qui se passait sous mes yeux : je n'ai pas tout de suite compris que ce n'était pas toujours le même personnage qui parlait.
Le premier truc qui m'a dérangée, c'est que ce ne sont quasiment que des hommes qui parlent : sur les 50 caractères que l'on découvre dans ce premier volume, je ne me souviens que de la voix d'une femme. Il y en a peut-être d'autre, mais elles sont alors exprimées de manière plus neutre, sans distinction de sexe. Ça fait un peu misogyne quand même (surtout que tout le monde sait très bien, qu'en fait, ce sont les femmes qui gouvernent le monde ! ;p).
Le deuxième point qui m'a dérangée est le fait que j'ai trouvé ces différentes histoires tout sauf classe, franchement à la limite du mauvais goût. Beaucoup de ces histoires tournent autour du sexe et se révèlent plutôt crues et sans intérêts : de la vulgarité pour de la vulgarité... surtout que la plupart sont loin d'être crédibles quand je me réfère à ma réalité.

 

Après, il est vrai également que cette impression a été assez renforcée par l'écriture de Matthieu Dubois : ferme, directive et qui s'affirme haut et fort. Les mots choisis sont percutants et écrasants. Personnellement, j'ai horreur de ça, je trouve toujours ce genre d'écriture assez prétentieuse et criarde...
Bref, je n'ai pas aimé mais, qui sait, peut-être qu'il vous plaira !

 

[les +] une approche originale pour présenter des tranches de vie

[les -] une absence de femme, des histoires régulièrement à la limite du mauvais goût, une écriture imposante.

Repost0
28 avril 2015 2 28 /04 /avril /2015 06:15

 

 

 

 

 

Kidnapping

Romain BILLOT

L'ivre-book - 2013

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Les bois du Grand Veneur passent pour un lieu hanté, entouré de sombres légendes et de phénomènes étranges… Cet endroit terrorise et fascine les enfants du village de Malcombe qui n’hésiteront pas à visiter le sinistre manoir des Von Strasser, l’inquiétante masure de Lady Crowley, la Source aux fées ainsi que les ruines qui jalonnent cette forêt pleine de spectres et de créatures monstrueuses…

 

Comme vous devez vous en douter vu la tendance actuelle sur mon blog, j'ai téléchargé gratuitement cette nouvelle sur le site des éditions L'ivre-book. Kidnapping est une nouvelle extraite du recueil Les contes du Grand Veneur de Romain Billot paru dans la même maison d'éditions.

J'ai beaucoup apprécié cette nouvelle : elle m'a vraiment donné envie de découvrir davantage encore l'univers de l'auteur.

 

Dès les premières lignes, j'ai été projetée dans un univers un peu sombre et inquiétant bien que très crédible. Cette impression est d'autant plus dérangeante que les personnages de cette histoires sont des enfants d'une dizaine d'années. Du coup, il y a comme une aura malsaine qui plane au-dessus d'eux dès les premières pages ce qui m'a mise assez mal à l'aise.

Cette nouvelle commence de manière assez banale et monte en puissance au fur et à mesure pour devenir vraiment inquiétante et "dangereuse". Je me doutais en partie de la chute avant de la lire mais je dois dire que je n'avais rien vu venir pour le côté "anormal" de celle-ci : pas de doute, elle est top !

Les personnages sont assez dérangeants dans l'ensemble. Bien sûr, Jack, Keats (son chat) et Eliott sont plutôt attachants et touchants par leurs différences mais tous les autres personnages ont l'air d'être des brutes ignobles et sans cervelle. Ce qui ne m'a pas dérangée puisque l'on est dans l'univers de la nouvelle où les caractères doivent être exagérés.

 

L'écriture de Romain Billot est vraiment très agréable : il m'a surprise à travers Kidnapping et j'espère vraiment avoir la chance de découvrir prochainement d'autres de ses écrits. Il a une écriture simple, tout en finesse, en précision et en dynamisme : il a su m'emmener tout de suite dans son univers.

Une nouvelle à découvrir !

 

[les +] Une belle écriture, une histoire crédible, hors du commun aussi étrange qu'inquiétante.
[les -] ...

 

Repost0
24 avril 2015 5 24 /04 /avril /2015 06:15

 

 

 

 

A voyeur, voyeur et demi
CHOCOLATCANNELLE

L'ivre-book - 2013

ebook - epub
 

 

 

 

 

 

 

 

Hélène, auteure de récits érotiques, vit dans un immeuble aux cloisons si fines que les ébats sexuels du voisinage n’ont plus de secrets pour elle. Elle observe, écoute et ne peut résister à la tentation de participer. Jusqu’où les vies de l’auteure et de son héroïne peuvent-elles se confondre ? Est-ce Hélène qui écrit ses mots ou bien l’auteure ? Qui est le voyeur ? Hélène qui écoute ses voisins ou vous, le lecteur qui vous penchez sur ces pages ?

 

Encore une fois, j'avais téléchargé cette nouvelle gratuitement sur le site des éditions L'ivre-book. N'ayant rien contre la littérature érotique, je me suis dit qu'il pourrait être intéressant de découvrir une nouvelle plume française du genre : hé bien, ce fut une grosse déception.

 

Le truc, c'est que rien dans cette nouvelle ne m'a plu. C'est toujours intéressant d'avoir une histoire concrète qui rythme le livre et donne un peu d'originalité au texte, mais là, c'est simple, il n'y en a pas du tout. Concrètement, A voyeur, voyeur et demi, ce n'est du sexe que pour du sexe.

L'autre chose qui m'a déplu dans cette nouvelle, c'est son ambiance : pour moi une histoire érotique doit être avant tout sensuelle. Hélas, je n'ai pas trouvé que c'était le cas ici : c'est une nouvelle davantage perverse qu'érotique, voire pornographique. J'ai trouvé cette atmosphère vraiment vulgaire et "sale". Bref, j'ai détesté.

 

Les personnages n'aident pas franchement non plus à se mettre dans l'ambiance : les personnages qui y sont décrits tiennent plutôt des gros porcs pervers pour ces monsieurs (cela dit l'électricien ou le plombier remonte un peu le niveau) et des sal**es pour les demoiselles : comment peut-on s'identifier à ce genre de personnages ? C'est tellement cliché !
Sans compter que l'auteur m'a tout de suite mise mal à l'aise en sous-entendant qu'elle était le personnage centrale et avec deux ou trois détails bien glauques supplémentaires... Avec une telle approche, comment aurais-je pu apprécier cette histoire ?

 

Du coup, je ne me suis pas tellement intéressée à l'écriture de ChocolatCanelle, d'un autre côté, je ne pense pas que ça aurait réussi à sauver quoique ce soit dans cette nouvelle. Après, peut-être que je suis trop "innocente" ou trop "prude", mais je ne me vois vraiment pas recommander ce bouquin à quelqu'un.
Une nouvelle que je ne peux recommander.

 

 

[les +] ...
[les -] vulgaire, inintéressant.

 

Repost0
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 06:15

 

 

 

 

EMET

Jean-Christophe CHAUMETTE

L'ivre-book - 2013
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Le professeur Delacour, historien négationniste, est persuadé que ce qui a été raconté sur les camps de concentration et sur les juifs est faux. Se rendant dans un musée québécois pour effectuer des recherches, il va rencontrer un étrange enfant qui changera sa vie à tout jamais.

 

Il y a quelques années, j'avais déjà eu l'occasion de lire Jean-Christophe Chaumette dont j'avais beaucoup aimé l'écriture. Du coup, quand j'ai vu qu'une de ses nouvelles était téléchargeable gratuitement aux éditions Livre-book, je n'ai pas hésité un seul instant !
Celle-là m'a d'ailleurs beaucoup surprise : j'avais découvert l'auteur à travers un univers SF et là, c'est loin d'être le cas...Les évènements sont plutôt fantastiques.

L'histoire d'EMET m'a beaucoup plu : elle est assez dérangeante et l'on a du mal à croire que ça puisse réellement se passer dans la vraie vie (même si ça ne m'étonnerait vraiment pas que certains puissent effectuer ce genre de recherches).
L'ambiance est vraiment pesante et mystérieuse : on voit qu'on ne maîtrise pas toutes les données, qu'il y a quelqu'un derrière tout ça sans pour autant pouvoir réellement mettre un nom dessus...
Et, j'ai été également contente d'en apprendre un peu plus sur la mythologie juive : c'est vraiment une religion qu'on aborde que très peu au cours de notre éducation. Autant on s'attaque toujours à la pratique dans ces cas-là, autant je suis persuadée que les collégiens prendraient davantage de plaisir à les découvrir à travers leurs mythes... En tout cas, celui d'EMET est vraiment très joli.

Vingt pages, c'est assez court pour s'attacher à des personnages surtout quand ils défendent des idées assez contraires à celles que l'on peut avoir. Du coup, le professeur Delacour ne m'a pas franchement plu, ni touchée bien que son histoire m'a "passionée".
Les autres personnages nous sont perçu à travers le regard du professeur, alors, même si je suis plutôt d'accord avec ce qu'ils défendent, leur animosité envers le professeur ne m'a pas aidée à m'y attacher.

J'ai été ravie de retrouver l'écriture de Jean-Christophe Chaumette qui est vraiment très agréable : c'est toujours plaisant de voir qu'un auteur ne se cantonne pas à un seul genre ! L'écriture est claire, dynamique et fluide : je n'ai pas vu les pages se tourner.
Une nouvelle que je vous conseille.

 

 

[les +] Une belle écriture, une histoire prenante, un joli mythe juif à découvrir.
[les -] Des personnages auxquels l'ont ne peut s'attacher.


Du même auteur :

Le neuvième cercle tome 1 : Le peuple oublié
 

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs