Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 septembre 2016 6 17 /09 /septembre /2016 05:00

OUTLANDER, saison 1

Ronald D. MOORE - 2014

A la fin de la Seconde Guerre Mondiale, Claure Randall, mariée et infirmière de son état, touche un cercle de pierre comme il y en a des dizaines sur les îles anglaises et se retrouve projetée en 1743. Alors qu'elle venait de fêter la fin de la guerre, la voici replongée dans la guerre avec des conflits quotidiens entre des clans écossais rivaux. Sans compter, qu'un jeune guerrier, James Fraser, n'est pas insensible à son charme.

 

Franchement, je ne sais pas qui a écrit ce résumé, mais je ne pense pas qu'il a réellement regardé cette série ou bien, je n'ai vraiment rien compris à l'histoire. Bon, c'est vrai que je l'ai regardé en anglais et que l'accent écossais est a couper au couteau, mais je ne pense pas être si loin de la vérité que ça !

J'ai été assez déçue par cette série : mes copines en sont fana' donc j'en attendais beaucoup, d'autant plus que, dans les grandes lignes, l'histoire me plait beaucoup... Le voyage dans le temps, les liens générationnels entre les personnages du passé et la famille de Claire, le trio amoureux... Mais, finalement, je trouve que cette série n'est qu'une histoire de cul, pas forcément crédible en prime et qu'ils recyclent trop d'image. On m'a dit "'C'est pire dans Game of Thrones" et bien, justement, je ne suis pas d'accord. Ces dernières saisons, il n'y a qu'une ou deux scènes de fesses dans GOT dans toute la saison, là c'est trois ou quatre par épisode. Toujours les mêmes en plus.

On m'avait dit que je serai surprise par la fin. Et bien non ! C'était grillé depuis le début... Les acteurs sont bons et les regards ne trompent pas. Bref, je ne pense pas regarder la suite.

 

 

NASHVILLE, saison 1

Callie KHOURI - 2012 

Grandeur et décadence dans le milieu de la musique country à Nashville, aux côtés d'une star montante et d'une autre au plus haut de sa carrière...

 

 

 

J'ai bien mis six mois à regarder cette première saison : l'histoire ne m'a pas vraiment passionnée bien que j'étais contente de revoir Hayden Panettiere. L'univers de la musique m'intriguait, d'autant plus que les chansons sont sympa' mais j'ai vraiment eu l'impression de tourner en rond. Un peu comme avec Les feux de l'amour : on peut déccrocher pendant des mois et reprendre avec l'impression d'avoir tout oublier que, finalement ce n'est pas le cas : c'est très (si ce n'est "trop") facile à suivre.

 

 

GAME OF THRONES, saison 5

D.B. WEISS & David BENIOFF - 2011 

Sur le continent de Westeros, le roi Robert Baratheon règne sur le Royaume des Sept Couronnes depuis qu'il a mené à la victoire la rébellion contre le roi fou, Aeruys II Targaryen, dix-sept ans plus tôt. Son guide et principal conseiller, Jon Arryn, venant de décéder, il part dans le nord du royaume demander à son vieil ami Eddard Stark, seigneur suzerain du Nord et de la maison Stark, de remplacer leur regretté mentor au porte de "Main du roi". Eddard, peu désireux de quitter ses terres, accepte à contre-coeur de partir à la cour avec ses deux filles, alors que Jon Snow, son fils bâtard, se prépare à intégrer la fameuse Garde de Nuit : la confrérie protégeant le royaune depuis des siècles à son septentrion, de toute créature pouvant provenir d'au-delà du Mur protecteur. Mais, juste avant le départ pout le Sud, Bran fait une découverte en escaladant une tour de Winterfell dont découleront des conséquences inattendues...

Dans le même temps, sur le continent Est, Viserys Targaryen, héritier "légitime" en exil des Sept Couronnes et fils d'Aerys, projette de marier sa jeune soeur Daenerys au khal Drogo, le chef d'une puissante horde de cavaliers nomades afin de s'en faire des alliés, en vue de la reconquête du royaume. Mais Viserys est presque aussi instable mentalement que son père.

 

J'aurais aimé voir cette saison plus tôt, à sa sortie, mais on m'a gentimment demandé d'attendre pour la voir en bonne compagnie. Au final, ça n'a rien changé : en quatre jours, c'était plié. Ça m'a beaucoup amusée de découvrir que tous les spoils que j'avais croisés sur internet étaient en fait faux. Après, j'imagine que certains  - enfin un - pourrait se révéler vrai dans la prochaine saison... 

Comme toujours, la série s'est révélée très addictive et les épisodes bien trop courts malgrés leurs 50 minutes. Le suspense est là, les intrigues sont renouvellées et l'on prend plaisir à redécouvrir certains personnages un peu oubliés. Comme je le disais plus haut, j'ai trouvé cette saison moins glauque que les précédentes : moins de sexe mais aussi moins de sang... A moins que l'on s'habitue pour la seconde affirmation ! En tout cas, ce qui est sûr, c'est que je ne peux que vous recommander de regarder cette série si ce n'est pas déjà le cas ! ;)

 

 

ORANGE IS THE NEW BLACK, saison 5

Jenji KOHAN - 2013 

Piper Chapman va en prison pour quinze mois car elle a transporté une valise d'argent de la drogue, dix ans plus tôt, pour son amante Alex Vause. Elle tente de se faire à la vie de prison.

 

 

Honnêtement, cette série, c'est de plus en plus n'importe quoi en avançant dans les saisons... Mais ça ne me dérange pas ! Je continue de la trouvé très addictive et je la suis avec beaucoup de plaisir. Au fur et à mesure des épisodes, je me suis réellement attachée aux différents personnages de cette prison, même celles qui, au début, m'horripilaient : elles ont toutes un bon fond ! J'ai également apprécié découvrir de nouveaux visages et voir certaines situations se retourner... J'ai été contente de retrouver Sophia et ai pleuré pour Poussey. C'est sûr, je regarderai la prochaine saison !

 

 
Repost 0
16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 05:00

 

 

The last Kingdom

season 1

Stephen BUTCHARD

2015

 

 

Son père ayant été tué au combat, le jeune Saxon Uhtred est enlevé par un chef viking dont il adopte au fil des ans les coutumes, jusqu'à ce que la tragédie le rattrape.

 

 

Je ne m'attendais pas vraiment à ça comme histoire quand j'ai commencé cette saison. Je m'attendais davantage à une série à la Vikings où l'on découvre leur vie dans le nord, leurs coutumes, leurs croyances et où l'on part attaquer les côtes Anglaises... Là, on est réellement en Angleterre et Uhtred tente de se trouver un nouveau foyer.

 

En fait, ce n'est pas que je n'ai pas aimé, juste que je ne m'attendais pas à ça et que le personnage principal, Uhtred, m'a souvent déçue par son comportement. En effet, il change de femme comme de chemise, passe son temps à faire des promesses pour finalement abandonner ces jeunes femmes sur un coup de tête, sans réelles raisons... Bon, bien sûr, ce sont nos coutumes actuelles qui me font réagir de cette façon, mais je ne trouve pas ça classe du tout !

Les autres personnages sont sympa, notamment les "femmes" d'Uhtred qui ont toutes un sacré caractère et qui savent ce qu'elles veulent ! Avec elles, on file doux et l'on part réellement à l'aventure ! Brida, Mildred et Iseult sont vraiment combatives et pleines de ressources.

 

L'histoire en elle-même est sympa mais, en y réfléchissant, il ne se passe globalement qu'une seule chose pendant les 8 épisodes (et dont les 7h20) de la saison : le combat entre les Saxons et les Danes (je ne connais pas le mot français, désolée). J'aurai bien aimé qu'une autre intrigue soit développée mais bon, je ne perds pas espoir pour la saison suivante !

Ce que j'ai aimé également - et pour le coup, je ne m'y attendais pas du tout ! - c'est qu'en regardant sur Seriebox, je me suis aperçue que le casting était internationnal et que les nationalités des personnages collaient à peu près à celles de leurs acteurs. Personnellement, je n'avais pas vraiment perçu les accents en regardant la série et du coup, ça m'a positivement surprise.

Bref, j'ai aimé et je regarderai la saison suivante !

 

 

N'hésitez pas à me prévenir si le lien ne fonctionne plus...

Repost 0
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 05:00

 

The returned

saison 1

Carlton CUSE

2015

 

 

Le destin des habitants d'une petite ville de montagne, dont la vie est bouleversée par le retour de leurs proches, présumés morts depuis longtemps. Des réapparitions aux conséquences aussi positives que néfastes. Alors que les familles se trouvent à nouveau réunies, la vie de ceux qui avaient disparu est mise à l'épreuve à la fois sur le plan physique et émotionnel.les relations entre les personnages sont décortiquées avec intrigue et profondeur lorsque des phénomènes étranges commencent à se produire.

 

 

J'ai commencé à regarder cette série un peu par hasard quand je cherchais quelque chose de court à regarder en anglais sur Netflix. L'idée des revenants, un peu à la 4400, m'a beaucoup plu et je me suis facilement laissée tentée.

J'ai globalement bien aimé cette première (et dernière) saison même si je dois dire que je suis un peu déçue par rapport à ce à quoi je m'attendais. Je m'attendais à quelque chose de plus fort, peut-être plus dynamique aussi et je dois dire que la fin m'a laissée, justement, sur ma faim. Avec un tel dernier épisode, on se pose beaucoup de questions sur le devenir des personnages... Questions qui ne trouveront donc jamais de réponses !

 

J'ai beaucoup aimé les tous premiers épisodes qui sont réellement intriguants et dynamiques. Sans oublier que les premiers personnages que l'on suit sont réellement sympathiques, notamment Camille et Simon qui sont réellement mes deux chouchous. J'ai également beaucoup apprécié Julie - mais j'aurai aimé en savoir un peu plus sur elle et notamment sa vie professionnelle - et Rowan qui est tout en douceur même si je ne partage pas forcément ses choix.

Victor est également un personnage très surprenant et assez inquiétant malgré son jeune âge... Je ne saurais pas vraiment dire qui il est vraiment au fond, toujours est-il que je n'oserai pas m'approcher trop de lui !

 

L'esthétique des images m'a un peu dérangée. Elles me donnent un peu l'impression d'être voilées ou un peu brumeuse même si ce n'est pas réellement le cas... Il faut dire que c'est également un peu l'idée que je me fais de l'ambiance : à la fois très sérieuse et mystérieuse.

Une série plutôt pas mal !

N'hésitez pas à me prévenir si le lien ne fonctionne plus...

Repost 0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 06:00

 

Reign

Saison 1

Laurie McCARTHY & Stéphanie SENGUPTA

2013

 

 

1557. Après avoir passé plusieurs années dans un couvent sur le Mont St Michel, Mary Stuart, 15 ans, Reine d'Ecosse depuis la mort de son père alors qu'elle n'avait que six jours, fait son entrée à la Cour de France où son futur mari, le Prince François, l'attend. Accompagnée de ses meilleures amies, Kenna, Greer, Aylee et Lola, qui sont aussi ses sujets, elle est bien décidée à embrasser sa destinée. Cependant, elle découvre que sa vie est constamment en danger : on essaye d'abord de l'empoisonner, puis de la violer. Des forces obscures et mystérieuses semblent même l'entourer...

 

 

Je connaissais cette série de nom avant de me lancer dans sa première saison disponible sur Netflix : en effet, des épisodes passent régulièrement à la TV sans pour autant avoir le courage de me lancer dans cette série.

Je sais que celle-ci fait débat, notamment auprès des amateurs d'histoire, mais, personnellement, je crois que c'est pour ces mêmes raisons qu'elle me plaît beaucoup.

 

Je trouve intéressant de partir d'un fait réel pour créer une histoire totalement différente bien que proche, d'autant plus que, certains éléments de l'histoire semblent, par moment, totalement surnaturels. Du coup, dès les premiers épisodes, je savais que ce que je voyais n'étais pas historiquement rigoureux et je savais donc à quoi j'allais m'attendre.

J'ai également beaucoup apprécié les préoccupations de Mary et de ses amies : on a vraiment l'impression d'être en copine et de se raconter ses coups de coeur ! Je trouve que ce genre de conversation donne un aspect plus léger à la série et fait du bien au milieu de toute cette théorie du complot.

Et puis, j'ai beaucoup apprécier les tenues des jeunes filles : elles n'ont absolument rien d'historique et ça me plait beaucoup ! Ça donne un côté un peu plus moderne à l'histoire, plus frais... Sans oublier qu'elles sont vraiment très belles : j'en ai vraiment eu plein les yeux !

 

J'ai beaucoup apprécié Mary : elle est douce, honnête et semble être réellement une bonne amie. C'est également le cas de ses copines dont j'ai beaucoup apprécié en savoir un peu plus sur la vie privée !
François et Sébastien sont également des personnages que j'ai beaucoup aimé. J'ai aimé le lien qui les unissait et le fait qu'ils soient vraiment droits et honnêtes. Par contre, j'aurai bien aimé en apprendre un peu plus sur la foi de Sébastien...
Le roi et la reine, par contre, ne font vraiment pas parti de mes personnages favoris mais je suis curieuse de découvrir comment ils vont évoluer dans les deux autres saisons.

Une série que je vous recommande !

N'hésitez pas à me prévenir si le lien ne fonctionne plus...

Repost 0
6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 06:00

 

 

Orange is the new black

Saison 1 à 3

Jenji KOHAN

2013-2015

 

 

 

Rattrapée par ses erreurs du passé, Piper Chapman est condamnée à 15 mois de prison fermes et se retrouve plongée dans un univers peu doré : une prison pour femmes.

 

Franchement, cette série, j'avais envie de la voir depuis très longtemps : depuis que les pubs passent à la télé... donc facilement deux-trois ans. Du coup, en m'inscrivant sur Netflix pour améliorer mon anglais, elle faisait partie de mon top 5 des choses à regarder. Et elle en vaut vraiment la peine : j'ai regardé les trois saisons d'une seule traite (soi pas loin de 40 heures d'anglais : si avec ça je n'ai pas mon TOEIC ! ;D) !

Je trouve le format du temps assez déroutant : j'ai un peu de mal à comptabiliser le temps qui passe dans chaque saison... Est-ce parce que la série est une poule aux oeufs d'or que le temps passe moins vite ?

 

Le truc qui me plaît (#jaimelesaccentscirconflexes) dans Orange is the new black c'est que l'on est vraiment plongé au coeur de la prison de Litchfield : on vit réellement la vie de ces femmes des repas aux amitiés, des complots aux relations avec les gardes. J'ai adoré que chaque épisode soit un pretexte pour découvrir davantage l'histoire d'une filles au point de quasimment toutes les connaitre à la fin de ces trois saisons.

 

Tous les personnages sont vraiment bien construits et intéressants : j'ai apprécié le fait que des personnages secondaires entrent dans la lumière au cours des saisons (Crazy Eyes et Boo dans la deuxième, Norma dans la troisième...).

Par contre, j'ai plus de mal avec les départs du jour au lendemain de certains personnages qu'ils soient de l'extérieur de la prison, du camps des gardes ou bien des incarcérées.

Une série que je vous conseille très fortement !

 

N'hésitez pas à me prévenir si le lien ne fonctionne plus...

Repost 0
29 août 2015 6 29 /08 /août /2015 05:00

 

Scandal

Saison 3

Shonda RHIMES

2013

 

 

 

Le nom d'Olivia est désormais connu de tous et associé à son histoire adultère avec le président Fitzgerald Grant. La Maison Blanche fait ainsi face à son plus gros scandale en date, tout comme la société Pope & Associés. Une alliance inattendue se forme pour faire face aux événements. Pendant ce temps, Rowan, le père d'Olivia et chef du B613, emploie tous les moyens dont il dispose pour mener à bien ses projets...

 

 

L'année dernière, j'avais suivi avec intérêt les deux premières saisons de Scandal, du coup, quand j'ai découvert que M6 diffusait la saison 3, j'étais au rendez-vous !

 

J'ai passé un bon moment avec cette nouvelle saison, mais je ne suis pas entièrement convaincue : elle va peut-être trop loin et perd ainsi en crédibilité. Les choses deviennent trop importantes, graves et plus d'un personnage dépasse les bornes...

Alors oui, c'est palpitant, c'est drôle et l'on passe sans cesse du rire aux larmes. Mais je n'ai pas du tout aimé ce déluge de morts et de secrets improbables. J'ai également trouvé dommage que les enquêtes d'Olivia se retrouvent au second plan et ne deviennent plus qu'anecdotiques au profit de son trio amoureux avec Fitz et Mélie... il y en a combien dans cette saison ? trois ? cinq à tout casser ? Personnellement ça ne m'a pas suffit.

 

De même, Quinn m'a terriblement déçue dans cette saison : elle fait vraiment n'importe quoi ! C'était un des personnages qui me plaisait le plus dans les saisons précédentes et je crois que maintenant, c'est celui que j'apprécie le moins.

 

Je regarderais surement la prochaine saison, notamment vu la fin de celle-ci : je ne sais pas tellement à quoi m'attendre après ça si ce n'est quelques beaux rebondissements. J'espère juste que cette quatrième saison sera plus crédible.

Une série qui perd en crédibilité.

 

 

Du même réalisateur :

Grey's anatomy saison 7 saison 8

Scandal saisons 1 & 2

Repost 0
22 août 2015 6 22 /08 /août /2015 05:00

 

Once upon a time

saison 3

Edward KITSIS

Adam HOROWITZ

2013

 

 

Emma, Regina, David et Mary Margaret arrivent accompagnés du Capitaine Crochet au pays imaginaire mais sont acceuillis par des sirènes très dangereuses. Pendant ce temps, Henry tente d'échapper aux enfants perdus.

 

 

Honnêtement, je n'étais pas emballée par l'idée de regarder cette saison, je n'avais même pas prévu de la regarder en fait. Le truc, c'est que la saison précédente ne m'avait pas vraiment plu : j'y avait perdu le côté "magique" que j'avais adoré dans la toute première... Mais (il y a toujours un "mais"), en rentrant d'Italie, j'ai voulu voir ce qu'il y avait en replay sur M6 et je suis tombée dessus : ni une, ni deux, j'étais en train de la regarder... Et, franchement, je ne me suis pas ennuyée !

 

Par contre, j'ai trouvé la structure de la saison très bizarre : on voit vraiment deux parties très distinctes à l'histoire ce qui m'a assez perturbée d'autant plus qu'il s'écoule un an entre les deux. Je comprends ce choix vu qu'en étirant les deux parties pour en faire deux saisons distinctes, ça aurait rajouté beaucoup de longueurs, mais ça m'a tout de même perturbée.
Je crois que j'ai un peu moins aimé la première partie avec Peter Pan : on n'est pas à Storybrook et du coup, j'ai trouvé assez réducteurs de ne jouer qu'avec 5-6 personnages, alors que l'univers des contes est tellement riche !
Du coup, la second partie dans le monde non-magique avec la méchante sorcière d'Oz m'a davantage plu : on retrouve quasimment l'ensemble des personnages et l'histoire m'a paru plus piquante et complexe.

 

J'ai apprécié retrouver les différents personnages et, au vu de la fin, je suis assez pressée de découvrir les petits nouveaux de la saison 4. Franchement, la fin de cette saison est vraiment top et nous prévoit une prochaine saison des plus mouvementée !

Une troisième saison qui m'a surprise.

 

 

Des mêmes réalisateurs :

Once upon a time saison 1 saison 2

Repost 0
30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 05:00

 

 

Princesse Sissi

1998

 

 

 

La série raconte de manière assez libre l'histoire de l'impératrice d'Autriche Élisabeth de Wittelsbach, surnommée « Sissi ».

Sissi, jeune et modeste duchesse bavaroise vivant avec sa famille dans le château de Possi, est fiancée à Franz, le jeune prince d'Autriche. Cependant, sa mère, l’impératrice Sophie ne voit pas cette liaison d'un bon œil.

Sissi, sa famille et ses amis devront faire face à plusieurs ennemis tels que la jalouse Hélèna, le brutal Comte Arkas qui veut s'emparer du château de Possi ainsi que le machiavélique Zottornic, conseiller de l’impératrice Sophie.

Sissi va d'abord devoir faire accepter sa relation avec Franz à son père, qui est contre le gouvernement autrichien, et à l’impératrice Sophia. Puis, au palais, elle va devoir accepter les dures conditions de princesse et apprendre un protocole auquel elle n'est pas habituée.

 

Comme toujours ces derniers temps, j'ai déniché cette série sur Youtube : je la regardais plus ou moins quand j'étais petite et j'en gardais un excellent souvenir... Du coup, j'étais très curieuse de pouvoir revoir ces épisodes et, effectivement, j'ai passé un très bon moment en les visionnant.

 

J'aime beaucoup cette histoire princière : à mon âge encore, les histoires de princesse continuent encore de me faire rêver ! Ici, particulièrement, puisque Sissi n'est pas une princesse comme les autres et qu'elle rêve d'indépendance...
J'apprécie particulièrement les nombreux rebondissements et je pense que c'est une bonne chose qu'ils soient toujours orchestrés par les mêmes personnages : en tant qu'adulte, c'est sans doute un peu lassant, mais pour des enfants qui regardent la série de façon assez décousue, je pense que ça leur permet une meilleure compréhension.

 

Personnellement, j'ai trouvé les personnages très moche ! Je crois que je vous le disais au moment de mon article sur Les malheurs de Sophie... En fait, ce sont leurs têtes qui me pose problème : elles sont toutes déformées comme des têtes de singes ! Mais, il est vrai, que plus j'avançais dans les 52 épisodes de la série et moins je m'en souciais...

Cela dit, bien qu'ils soient tous moches, les personnages sont très gentils (sauf bien entendu le Comte Arkas et Sotornik et, dans une moindre mesure, Héléna) : j'aime beaucoup les combats d'indépendance de la famille de Sissi et le boucan que nous impose ses frêres et soeurs. La famille royale est également très agréable : ils s'aiment beaucoup et aiment encore plus les autrichiens.

 

Les autres images du dessin animé sont vraiment très jolies et colorées. J'ai beaucoup aimé les nombreux décors que l'on découvre au fur et à mesure.
Une jolie série télévisée pour les enfants !

Repost 0
23 mai 2015 6 23 /05 /mai /2015 06:15

Game of Thrones

season 1

D.B. WEISS

David BENIOFF

2011

 

 

Long time ago, at forgotten times, a force has destroyed seasons. In a country where the summer may take several year and the winter a lifetime, sinister and surnatural forces are pushing to  Winterfell kingdom which is the property of Stark - a controversed family - for obtaining the Iron Throne, the symbol of the absolute power.

 

Il y a très longtemps, à une époque oubliée, une force a détruit l'équilibre des saisons. Dans un pays où l'été peut durer plusieurs années et l'hiver toute une vie, des forces sinistres et surnaturelles se pressent aux portes du Royaume de Winterfell, appartenant aux Stark, une famille controversée, pour obtenir le Trône de Fer, le symbole du pouvoir absolu.

 

I had already opportunities to discover the first season of Game of Thrones last year when she passed on TNT (but I don't remerber the chain). I liked this season which I think much clearly than books, but I don't seen other season...
However, in Wales, with the releasing of the fifth season and my friends who are constantly spoke about it, I fancied to review this serie and particularly the first season for having in mind the story and wrinting about it in my blog.

 

J'avais déjà eu l'occasion de découvrir cette première saison, l'année dernière, quand elle était passée sur la TNT (je ne sais plus sur quelle chaine exactement). J'avais vraiment accroché à cette première saison que j'avais trouvé beaucoup, beaucoup, beaucoup plus claire que la série bouquin ! Mais je n'avais pas pris la peine de chercher à voir les saisons suivantes...

Mais, au Pays de Galles, avec la saison 5 qui sortait et mes amis continuellement en train de me parler des derniers épisodes sortis, j'ai eu envie de m'y remettre. Du coup, j'ai re-regardé la première saison histoire de me la remettre bien en tête et de pouvoir vous en parler ici.

I think the Stark family very firendly in this first season : there are simple people despite of the power into theirs hands and they have real family values.

I like too Daernerys who we discovered shym, pure, sensitive and innocent. Howener, in the course of episodes, she became a real leader : she blossoms and it touched me.

On the other hand, I don't tolerate the Lannister and all theirs shenanigans. But, I appreciate still Tyrion.

 

Je trouve la famille Stark particulièrement sympathique dans cette première saison : on sent qu'ils restent des gens "simple" malgré le pouvoir qu'ils ont entre les mains, et qu'ils ont de vrais valeurs familiales.

J'ai également beaucoup apprécié Daenerys que l'on découvre timide, pure, sensible et tellement innocente ! Et pourtant, au fils des épisodes, elle devient maître de sa vie et on découvre en elle une vraie dirigeante... elle s'épanouie vraiment et c'est touchant à voir.

Par contre, pour le moment, je ne supporte pas les Lannister et toutes leurs magouilles. Cela dit, j'apprécie tout de même assez Tyrion.

Sets are beautiful and very various. We forgot rapidly that it was images studio to take into history of Game of thrones.

I recommand you this serie !

 

Les décors sont vraiment magnifiques et très variés. On oublie vite qu'il s'agit d'images studio pour rentrer rapidement dans l'histoire.
Je vous recommande cette série !

 

Repost 0
16 mai 2015 6 16 /05 /mai /2015 06:15

Sabrina, l'apprentie sorcière

Saison 1

Nell SCOVELL

1996

 

Cette série met en scène les mésaventures de Sabrina Spellman qui apprend, le jour de ses seize ans, qu'elle est une sorcière. Son père est sorcier et sa mère mortelle, mais elle est élevée par ses deux tantes complètement loufoques et célibataires : Hilda (l'artiste) et Zelda (la scientifique).

 

Vu ma tendance actuelle, j'imagine que vous vous doutez déjà que j'ai regardé cette première saison de Sabrina, l'apprentie sorcière dans un élan nostalgique après avoir fouillé Youtube à sa recherche... et, c'est exactement ce qu'il s'est passé ! ;p

Cette série, c'est vraiment LA série que je regardais en primaire... Je pense que j'ai vraiment du voir tous les épisodes sans compter que j'achetais les livres goodies de la série : autant dire que je la connais par coeur !

J'ai vraiment pris plaisir à me replonger dedans : bien sûr, elle a vieilli mais la réalité du lycée, elle, n'a pas changée : les sentiments, quelqu'ils soient, restent toujours universels. Bon, par contre, je ne peux pas en dire autant de la mode vestimentaire...

 

J'ai vraiment retrouvé avec plaisir Sabrina : la jeune fille reste vraiment mignonne et touchante malgré toutes les bêtises qu'elle peut faire. Cependant, ce n'est jamais par méchanceté ce qui fait qu'on lui pardonne toujours de bons coeurs.
Les chamailleries d'Hilda et Zelda m'amusent toujours autant et Jenny et Harvey sont toujours aussi adorable : il n'y a pas à dire, notre apprentie sorcière est vraiment bien entourée !

 

Bon, par contre, il est vrai que les images ont bien vieilli et que l'on sent dorénavant très bien les années 90 derrière cette série. Du coup, je me doute que ceux qui ne regardaient pas cette série à l'époque auront du mal à s'y mettre... mais les nostalgiques devront y retrouver ce qui leur plaisait tant !

Une série amusante !

Repost 0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs