Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/82/82029/couv10154442.gif"Ici les insectes sont remplacés par des enfants. Leurs petites silhouettes colorées donnent vie à la palette du bonheur fou. Ils vaquent dans l'ombre pain d'épice des maisons. Ils s'activent sur les places blanches de soleil. Ils se donnent à leurs jeux bruyants et insensés. Ils agitent leurs pieds ronds en une danse de la dévastation, qui pour le moment se satisfait d'elle-même, mais pourrait, au moindre prétexte, déborder sur le reste du monde."

Entre Bécassine et Bellmer, entre L'Echo de la Mode et les leçons de grammaire, Chantal Thomas donne vie à une nuée de petites filles qui, sous l'amabilité rassurante de leurs charmes enfantins, satisfont tous leurs caprices. Elle nous transmet leur force et leur férocité, leur bizarre génie et cette joie sans raison qui fait danser leurs jambes.

 

 

J'ai reçu ce livre suite à un concours sur le blog de Calypso (encore merci !) dans le cadre de la cession du challenge Un mot, des titres ayant pour sujet le mot "fille".

La vie réelle des petites filles est loin d'être un livre comme ceux que je lis habituellement, mais ce n'est pas pour ça que je ne l'ai pas apprécié : au contraire ! Il est vraiment plein de caractère et chaque petites nouvelles m'a fait réagir comme j'espère que c'est le cas avec les autres lecteurs de ce livres.

 

En effet chacune de ses nouvelles à un caractère bien propre mais chacune d'elle suit un même fil conducteur : un peu ironique, un peu dérangeante et parfois choquante. Certaines scènes et donc certaines nouvelles sont vraiment là pour réveiller l'auteur et ça marche plutôt bien : plus d'une fois j'ai du relire un passage tellement ce que je venais de lire m'avait semblé irréel.

J'ai beaucoup aimé cette multitude de nouvelles très variées mais à la saveur totalement différentes : elles laissent comme un goût amère en bouche et pourtant ce n'est pas désagréable.

 

On a pas le temps de s'attacher à l'un des personnages : nous les croisons que quelques pages, cinq peut-être tout au plus. Sans oublier, comme je le disais préxédement, que ces histoires sont totalement à part. Nous rencontrons donc quarante-deux petites filles dans La vie réelle des petites filles, sans en recroiser de nouveau l'une dans une des nouvelles suivantes... D'un autre côté, c'est loin d'être dérangeant : vu les révélations qui sont fait sur chacune de ces petites filles, je crois même que c'est préférable !

 

J'ai assez bien accroché à l'écriture de Chantal Thomas : assez, car elle met beaucoup de distance entre le lecteur et ses histoires au vu de leur nature et des choses parfois choquantes qu'elle nous y raconte. Pourtant, elle a une écriture très agréable et dynamique et j'ai notamment beaucoup apprécié son ironie.

Un livre que je vous conseille si vous cherchez une lecture vraiment pas comme les autres !

Repost0
11 août 2012 6 11 /08 /août /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/7/7880/couv70792252.jpgLa très sérieuse lycéenne Yukari n'a qu'une obsession: réussir son entrée à l'université. Son assiduité aux études n'a d'égale que sa phobie excessive des gens. Aussi, quand un garçon tente de l'aborder, puis qu'un travesti lui barre la route, elle s'effraie au point qu'elle s'évanouit! Lorsqu'elle se réveille au "Paradise Kiss", une sorte de bar tenant lieu d'atelier de couture, elle apprend que ses "agresseurs" sont des étudiants d'une école de mode qui travaillent à leur création de fin d'année. Isabella, le travesti, Arashi, le garçon, et Miwako, sa copine, s'activent à réaliser une robe dessinée par leur ami Georges. En raison de sa taille et de sa minceur, Yukari est pour eux le mannequin idéal pour présenter ce modèle. Quels sacrifices devra-t-elle faire pour entrer dans ce monde bizarre qui l'attire pourtant ?

 

 

 

Comme vous vous en êtes déjà surement appercue, j'aime tout particulièrement le manga Nana, alors forcément, quand j'ai vu que Paradise Kiss du même auteur était dans ma bibliothèque municipale, je ne pouvais que l'emprunter !

Et bien, je dois dire que je ne suis pas franchement sous le charme de cette histoire. Elle m'a bien plus, mais sans plus : il m'a manqué le petit détail qui tue pour en faire une lecture aussi addictive que Nana.

Cela dit, je pense aussi que c'est parce que j'en attendais un peu trop : Nana fait vraiment parti de mes mangas favoris, si ce n'est pas mon manga préféré. D'autant plus que j'avais lu quelques avis assez déçu de fan de Nana... Alors autant dire que je n'étais pas franchement dans les meilleurs dispositions pour découvrir cette histoire.

 

L'héroïne ne m'a pas particulièrement plu : elle a vraiment un sérieux détonnant pour son âge et d'autant plus avec mon point de vue d'occidentale : y'a pas à dire l'éduction au Japon, on ne rigole pas avec ça ! Ça m'a assez dérangé le fait qu'elle mette sa vie personnelle entre parenthèse malgré son jeune âge, d'autant plus qu'elle n'a pas vraiment l'air d'avoir de but mais plutôt l'envie de suivre le chemin que ses parents lui destine. Que l'on fasse ses choix en sachant parfaitement où l'on veut aller et pourquoi ne me dérange pas, mais le faire sans se poser de questions me dérange vraiment... D'autant plus que Yukari est vraiment très sympathique.

Les autres personnages m'ont bien plu, mais je n'arrive pas franchement à les cerner ce qui me dérange assez : je suis curieuse d'en apprendre un peu plus sur eux dans les prochains tomes.

 

L'histoire en elle-même me plait bien mais elle ne m'accroche pas plus que ça. Elle est agréable et tout et tout, mais j'ai du mal à deviner jusqu'où elle va nous emmener... Je n'aime pas trop ça : je ne suis pas vraiment adepte de l'inatendu !

 

La comparaison est facile et pas franchement justifiée avec le manga Nana mais bon... Pour finir, je dirais que j'ai préféré les dessins de ce dernier plutôt que ceux de Paradise Kiss. Cela dit, je craque totalement devant les robes et les tennues que nous dessine Ai Yazawa.

J'espère vraiment que les tomes suivants me plairont davantage !

 

 

Du même auteur :

Gokinjo, une vie de quartier tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6
Je ne suis pas un ange tome 1 tome 2 tome 3 tome 4

Nana tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 21
Paradise Kiss tome 2 tome 3 tome 4 tome 5

Repost0
9 août 2012 4 09 /08 /août /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/40/40555/couv71349647.jpgLe gouvernement totalitaire choisit au hasard, dans tout le pays, des classes de 3ème pour participer à son "programme", un jeu destiné à expérimenter le meutre. Les 42 élèves du collège de Shiroiwa n'avaient, eux, aucune envie de participer à ce "jeu de la mort". Poussés par cette cruelle règle selon laquelle il ne devra rester qu'un seul survivant, certains se muent en véritables assassins. Le jeu vient à peine de commencer et l'on compte déjà 15 victimes en moins d'une demi-journée... ! Les assassins se découvrent et la tragédie bat son plein.

 

 

 

 

 

Troisième tome et je me suis déjà totalement faite à l'horreur et à la violence des scènes que l'on retrouve tout au long de ce manga. C'est triste à dire, mais c'est la vérité. Cela dit, ça ne m'empêche pas d'espérer que tout s'améliore à un moment où à un autre... Au contraire !

 

J'ai beaucoup aimé les découvertes que l'on fait sur certains personnages dans ce tome et notamment sur leur talents cachés. J'ai notamment beaucoup apprécié découvrir la face caché du jeu et ce qu'il se passe du côté du gouvernement et notamment des personnes sur l'île chargé de s'assurer de la "bonne marche" du "programme". C'est assez horrible de se rendre compter que les choses puissent aller aussi loin. Mais bon, ça m'étonnerait que ce soit un jour le cas dans notre monde, ou du moins je l'espère. Ça m'étonnerait surtout que ce soit sous cette forme : à la Hunger Games (un gouvernement qui rappelle sa place à un autre vaincu) me semble déjà beaucoup plus plausible...

 

Je m'attache vraiment de plus en plus à certains personnages ce qui devient très dur : on ne sait jamais qui va mourir ou non. J'ai plusieurs chouchous et j'espère vraiment qu'il ne leur arriveront rien, mais bon, vu le nombre de personnage que j'apprécie, ça me parait vraiment difficile qu'ils survivent tous...

J'aime beaucoup le fait qu'à la mort de chaque élève, on nous explique en quelques pages son parcours. Je trouve ça très intéressant surtout que ça humanise le jeu.

 

Pour finir, quitte à me répéter encore une fois, Battle royale est vraiment un manga très addictif par ses dessins mais surtout par son histoire mais certainement pas à mettre entre les mains de n'importe qui. Certaines scènes sont vraiment d'une violence rare.

A lire si vous avez l'estomac bien accroché et que vous n'êtes pas trop émotif...

 


Du même auteur :

Battle royale tome 1 tome 2 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 8 tome 9 tome 10 tome 11 tome 12 tome 13 tome 14 tome 15

Repost0
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 06:15

http://img.livraddict.com/covers/2/2019/couv66201275.jpgL'histoire se déroule pendant l'époque coloniale. Dans le cadre de son travail de journaliste, Tintin, accompagné de son chien Milou, se rend en paquebot au Congo, la grande colonie belge de l'époque. Tom, un homme embarqué clandestinement sur le même bateau, va tenter plusieurs fois de le tuer une fois qu'ils seront arrivés à bon port.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Petite, je n'ai jamais lu de Tintin, à par peut-être un ou deux : mon père n'était pas franchement fan de cette série-BD, alors forcément, il n'y en avait pas à la maison...

Cela dit, comme quasiment tout le monde je suppose, on m'avait beaucoup parlé en bien de cette saga, surtout par mes prof's de sciences physiques, alors c'est sans appréhensions que je me suis lancée dans cette histoire.

 

Je dois dire que la surprise n'a pas franchement été super bonne : j'ai vraiment eu beaucoup de mal à me remettre dans le contexte des années trente pour apprécier pleinement cette histoire. Heureusement que l'on m'avait prévenu, sinon, je crois que j'aurais été choquée !

Certaines scènes de chasse sont vraiment bizarre, sans compter la place des Congolais et le comportement de petit-colonisateur-prétentieux de Tintin : si on ne le sait pas au début, je pense que ça peut vraiment gâcher la lecture. Mais bon, ça c'est parce que pendant le siècle qui vient de s'écouler, les mentalités ont bien changées : je pense vraiment qu'un lecteur des années trente réagissait différemment en lisant ce second tome que quelqu'un qui le découvre aujourd'hui.

 

Cela dit, je dois dire que j'ai décidé de prendre tout ça comme de "l'humour noir" et que ça a plutôt bien fonctionné. La façon d'agir de Tintin envers les Congolais m'a tout de même plus fait rire jaune qu'autre chose, mais c'est tout de même mieux passé.

 

En tout cas, j'ai beaucoup aimé retrouvé les dessins simples et épurés d'Hergé.

J'aurais du mal à vous conseiller de lire Tintin au Congo, mais si vous avez l'occasion de le lire, pourquoi pas ;)

 

 

Du même auteur :

Tintin au Tibet

Repost0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 06:15

http://img.livraddict.com/covers/2/2030/couv68637574.jpgAfin de tuer son frère "Johann", Nina s'est infiltrée dans une organisation des plus malsaines, installée à Francfort. Quant à Tenma, il se trouve dans la même ville au coeur du quartier turc. Le hasard va-t-il permettre que leurs routes se croisent à nouveau !?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je dois dire qu'au fil des tomes, je suis un peu déçue. Ce n'est pas du à l'un de ces quatre tomes mais plutôt au fait que j'avais vraiment énormément accroché au premier et que je n'ai pas retrouvé ce truc si particulier que j'avais apprécié dans les trois tomes suivants.

Cela dit, l'histoire reste intéressante mais je dois dire que je suis de moins en moins enthousiasmée par l'histoire : vivement que j'y redécouvre ce qui m'avait tellement plu !

 

En tout cas, je dois dire que j'ai été très heureuse de retrouver Nina dans ce tome : la jeune fille et son histoire m'avaient particulièrement touchée dans le second tome et j'ai vraiment avec beaucoup d'attente que je l'ai retrouvé aujourd'hui.n Et je n'en suis pas déçue : j'ai beaucoup aimé les nouvelles facettes que j'ai découverte de la jeune femme et j'espère sincèrement que tout se passera bien par la suite pour elle.

Sans compter que les révélations qu'elle nous a fait sur son frère Johan m'intrigue beaucoup.

Tenma me plait toujours autant : il ne change pas et j'aime beaucoup cette valeur sure qu'il semble représenter pour l'histoire.

Par contre, j'aurais bien aimé voir un peu plus Eva et Dieter. Ces deux personnages sont à l'opposé l'un de l'autre mais ils me plaisent beaucoup.

 

J'ai bien aimé l'histoire de ce tome, par contre, je trouve dommage qu'elle ne soit pas plus liée au tome précédent : j'aurais vraiment aimé en apprendre encore plus sur cet orphelinat pas comme les autres et sur les études qui ont y été menée.

Mais bon, encore une fois j'ai apprécié la plume et le coup de crayon de Naoki Urasawa et c'est avec plaisir que je lirais la suite. Par contre, je dois dire que je ne suis pas fan de l'extrait de sa bibliographie qu'on nous propose à la fin du tome : le mangaka y dit qu'il ne voit pas l'intérêt de créer une histoire si elle ne peut pas bien se vendre. Et le plaisir de créer dans tout ça ?

Si ce n'est pas encore le cas, je ne peux que vous souhaitez de découvrir Monster !

 

 

Du même auteur :
20th century Boys tome 1

Monster tome 1 : Herr Doktor Tenma tome 2 : Surprise party tome 3 : 511 Kinderheim tome 5 : Après la fête tome 6 : La forêt des secrets

Pluto tome 1 tome 3

Repost0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 06:15

http://img.livraddict.com/covers/15/15798/couv24244634.jpgLes Romains auront désormais la vie dure face aux Gaulois habitants d’un village situé quelque part en Armorique, qui possèdent une potion magique leur donnant une force surhumaine pour un temps limité.

Les forces de Jules César ont pour mission d’en découvrir tous les secrets afin d’investir le village des Irréductibles Gaulois, un petit village qui parvient à résister encore et toujours au puissant envahisseur romain. Caïus Bonus, un centurion d’un des camps retranchés autour du village, décide de s’approprier la recette afin d’accéder à la couronne de lauriers de César et de devenir César à la plage « du » Jules César. Pour ce faire, il envoie un espion, Caligula Minus, au village, qui revient au camp après avoir bu la potion et lui donne la raison de l’irréductibilité de ces Gaulois, puis fait capturer le druide Panoramix...

 

Je crois bien qu'on a toutes les BD d'Astérix à la maison, mais je crois bien que c'était la première fois que je lisais ce premier tome : mon papounet à les tout premier dans une très belle collection en cuir relié alors forcément, petite, je n'avais pas le droit d'y toucher comme ça !

Cela dit, j'avais le dessin animé en cassette (ça change tout !) ;D

 

Du coup, forcément, l'histoire n'était pas franchement une surprise, d'autant plus que d'après mes souvenirs du dessin animé, les deux sont vraiment très très proche. Ce qui ne m'a pourtant pas empêchée de rire, même pour les gags dont je me souvenais parfaitement comme quand Vercingétorix dépose ses armes sur les pieds de César ou la courte paille façon chaise musicale...

J'ai également beaucoup aimé les jeux de mots que l'on retrouve tout au long du texte : c'est vraiment une BD qui s'adresse à tout le monde quelque soit son âge !

 

Cela dit, j'ai été quelque peu surprise face au choix des couleurs : je ne pense pas que ça vienne de mon éditions, mais les couleurs fluos et le rose shoking de la cape de Panoramix m'ont assez choquée.

Mais bon, les personnages sont vraiment très sympathiques alors je pardonne de bon coeur ;)

Astérix le gaulois est un premier tome à découvrir !

 

 

De GOSCINY :
Astérix tome 2 : La serpe d'or tome 3 : Astérix chez les Goths tome 4 : Astérix gladiateur tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Les Aventures du Grand Vizir Iznogoud tome 1 : Le grand Vizir Iznogoud

D'UDERZO :
Astérix tome 2 : La serpe d'or tome 3 : Astérix chez les Goths tome 4 : Astérix gladiateur tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 06:15

http://lewebpedagogique.com/echangemars2008/files/2009/02/9782709622943fs.gif

"La guerre de 14, je ne l'ai pas connue. Je veux dire, la tranchée boueuse, l'humidité qui traverse les os, les gros rats noirs au pelage d'hiver qui se faufilent entre les détritus informes, les odeurs mélangées de tabac gris et d'excréments mal enterrés, avec, pour couvrir le tout, un ciel métallique uniforme qui se déverse à intervalles réguliers comme si Dieu n'en finissait plus de s'acharner sur le simple soldat. C'est cette guerre-là que je n'ai pas connue."
Dans les premiers jours de 14, Adrien F, lieutenant du génie, est fauché par un éclat d'obus sur les bords de la Meuse. Défiguré, il est transporté au Val-de-Grâce où il séjournera cinq ans dans la chambre des officiers. Au fil des amitiés qui s'y noueront, lui et ses camarades, malgré la privation brutale d'une part de leur identité, révéleront toute leur humanité. De cette épopée dramatique, émouvante, mais drôle aussi parfois, on retiendra que des blessures naît aussi la grâce. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

 

Décidément le top des livres lus de livraddict regorge de très belles découvertes : La chambre des officiers en est la preuve !

Ce roman très court déborde de sensibilité et de scènes touchantes. Ça à beau se passer pendant la guerre, l'on ne voit pas les tranchés mais juste des soldats blessés en train d'essayer de se reconstruire.

 

Il est difficile de vous parler : au final, il ne s'y passe pas grand chose même si La chambre des officiers est plein de moment très fort notamment en émotions.

Les personnages sont vraiment très intéressant et touchant. J'ai beaucoup aimé les quatre personnages qui formaient le "club" : ils sont très différents les uns des autres à la base et pourtant leur amitié les lie pour de nombreuses années. Pour le coup, ils se sont vraiment trouvés.

J'ai beaucoup aimé la complexité des liens entre les différents personnages et notamment envers les inconnus qui ne les connaissent pas. Tous ces liens ne sont qu'émotions : ils est tellement difficile d'accepter le regard des autres même quand nous sommes des héros de guerre.

 

J'ai particulièrement été touchée par l'histoire de Marguerite, qui, en étant une femme, subit encore plus le fait d'être maintenant défigurée et sourde. La place d'une femme à cette époque est au près d'un mari, mais quel homme se fiche réellement du physique pour l'accepter elle ?

Le narrateur, Adrien, m'a également beaucoup plus. J'ai beaucoup aimé sa rencontre et ses regrès envers Clémence. Et ses doutes aussi. J'aime la façon dont il nous raconte son histoire de façon calme et posée sans jamais se lamenter de son sort.

 

Marc Dugain à une écriture très agréable d'autant plus que l'exercice ne devait pas être facile du tout : il y a peu d'action alors, forcément, tout se situe dans les (res)sentiments : c'est doux, subtil mais surtout honnête. Tout n'est pas agréable à lire, et encore moins à imaginer, mais il a su passer sous silence des scènes qui auraient pu être faire vraiment très mal au ventre. Je ne cherche pas par là à dire que ce roman est plat, juste qu'on a pas besoin d'avoir l'estomac bien accroché pour le lire.

La chambre des officiers est vraiment une très jolie découverte.

Repost0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv16448267.jpg"Lycéen, Kimihiro Watanuki est poussé malgré lui par une force étrange qui le fait entrer dans la maison d'une médium, Yûko Ichihara, qui attendait cette visite inéluctable. Face à ses déclarations, Kimihiro reste perplexe, et afin de parer à son scepticisme, la médium lui révèle des détails concernant son passé, notamment un lourd secret lié aux forces occultes. Pour se débarrasser des visions qui l'assaillent, Kimihiro accepte un petit boulot d'homme de ménage chez cette médium plutôt difficile à vivre...

 

 

 

 

 

 

Je dois dire que le titre très bizarre de cette série ne m'a jamais réellement donné envie de la découvrir, tout comme le nom du groupe de ses auteurs. Cela dit, en me promenant sur la blogosphère, j'ai découvert que le "xxx" désignait une variante et "holic" le fait d'être accro à quelque chose (comme "alcoholic"...).

Je me suis lancée dans la lecture de ce manga à cause du Baby-challenge Manga 2012 de Livraddict mais surtout parce que je l'ai trouvé dans ma médiathèque. Au final, c'est tout de même une jolie découverte mais je ne suis pas très emballée par l'histoire.

 

Je crois, en fait, que j'ai un problème avec les manga un peu paranormaux : ils ne m'ont jamais trop plus et xxxHOLIC rentre parfaitement dans cette catégorie avec sa sorcière et son héros capable de voir des esprits.

Cela dit, au fond, l'histoire me plaît bien alors j'ai beaucoup de mal à mettre des mots sur ce qui m'a déplu. J'ai bien aimé cette sorcière qui aide les gens à se défaire de leur addiction en les piégeant pour qu'ils se remettent eux-même en question. Le principe me plaît bien mais je trouve ça un peu trop "méchant" au fond...

 

Les personnages ne m'ont pas franchement plu, ils sont sympathiques, les situations et leurs répliques sont drôles, mais ça ne m'a pas suffit... Je ne leur ai pas trouvé d'intérêts particuliers, j'espère que ça changera par la suite. Pour tout dire, j'ai trouvé les personnages ayant besoin de la sorcière plus intéressant que le quatuor principal.

 

J'ai bien aimé les dessins de CLAMP : ils sont jolis et assez glamour. J'ai beaucoup aimé les traits des dessins très féminins et les visages des personnages. J'ai beaucoup aimé le soin apporté au petits détails, sans pour autant que ça fasse "trop", comme par exemple aux motifs des vêtements de la sorcière.

Je ne suis pas sous le charme mais c'est avec plaisir que je découvrirais la suite de ce manga.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Des mêmes auteurs :

 xxx HOLIC tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 8 tome 9 tome 10 tome 11

Repost0
24 juillet 2012 2 24 /07 /juillet /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv315667.jpgShûya Nanahara est un jeune garçon qui voue un amour sans limite au rock'n'roll, musique " ennemie " et interdite dans la république totalitaire où il vit. Avide de liberté et fidèle en amitié, il ne peut accepter l'idée que des camarades de classe doivent s'entretuer. Mais le " programme ", ce jeu où l'on expérimente le meurtre, continue à avancer inexorablement. Comment arrêter ce cruel jeu de la mort... ?

 

 

 

 

 

 

 

Y'a pas à dire, la violence, on s'y habitue et c'est bien dommage. J'ai beaucoup moins été choquée par ce deuxième tome que par le premier et pourtant, les dessins des meurtres y sont aussi bien détaillés...

 

Cela dit, l'histoire est peut-être un peu plus calme dans le sens où on sait enfin quelle est la voie que les personnages ont décidé de suivre.

En effet, on connaître maintenant bien le jeu et ses règles et les personnages commencent à avoir leurs petites habitudes. Bien sûr, il y a des meurtres, mais vu qu'on est dans le jeu, le côté psychologique de la chose m'a moins perturbée : ils ont pris la décision de s'entre-tuer, alors forcément, c'est comme si il n'y avait plus du tout de lien entre eux.

J'ai beaucoup aimé l'histoire des deux amies qui ont essayé de changer les choses. Dommage qu'ils ne soient pas arrivés à temps, mais bon, c'est malheureusement le jeu.

 

Je pense aussi que j'ai été moins dérangée par ce tome que par le premier parce qu'il fallait s'y attendre : la plupart des gens auront beau affirmer le contraire, à leur place, beaucoup de gens préféreront tuer des gens plutôt que de se faire tuer. La violence gratuite de plus en plus présente dans la réalité ne m'en fait pas douter, malheureusement.

Dans ce tome, on sent qu'ils n'ont plus vraiment le choix et c'est ce qu'il fait peur, surtout quand on regarde l'histoire personnelle prometeuse de la plupart de ces élèves...

J'ai pensé à emprunter en même temps le tome 3 : j'espère y voir de quoi espérer, contrairement à ce second tome !

 

 

Des mêmes auteurs :

Battle royale tome 1 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 8 tome 9 tome 10 tome 11 tome 12 tome 13 tome 14 tome 15

Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 06:15

http://img.livraddict.com/covers/6/6733/couv58788131.jpgAu cours de ce deuxième été, les filles se réunissent de nouveau chez Gilda avant leur séparation. A la base, Bridget et Lena devaient chercher un petit boulot toutes les deux, mais Bridget, qui traverse une crise existentielle, décide de se rendre en Alabama pour voir sa grand-mère qu'elle n'a pas vue depuis sa toute petite enfance. Lena reste donc à Bethesda et elle travaille chez Basia, une boutique de mode. Carmen reste elle aussi à Bethesda, s'occupe en faisant du baby-sitting régulièrement et en gâchant la vie de sa mère. Tibby s'en va en Virginie, faire un stage d'études cinématographiques pour les deux mois d'été. Lena, quant a elle, son coeur est resté en Grèce.

 

 

 

 

Avec la sortie du tome cinq, j'ai eu envie de me remettre à la lecture de cette série qui m'a suivi pendant toutes ma scolarité au collège et peut-être même après ! Je l'ai tellement lu et relus, que je me souvenais assez bien de l'histoire, d'autant plus que l'été dernier j'ai pris le temps de regarder les deux films inspirés de cette série...

La relecture est très positive : l'émotion est toujours là, j'ai du plusieurs fois m'essuyer une petite larme au coin de l'oeil ;)

 

J'aime beaucoup les différences entre ces quatre filles qui en font un tout assez impressionnant et surtout uni : Bridget la fonceuse sportive, Lena l'artiste pudique, Carmen la colérique au grand coeur et Tibby la cinéaste silencieuse. Toutes ont leur propre histoire, leur propre projet et leur propre destinée mais ça ne les empêche pas de tout partager. Elles ont une amitié vraiment très belle.

 

J'ai beaucoup apprécié l'histoire de ce tome car la continuité avec le premier est bien là, surtout pour Lena et Tibby qui doivent faire face aux conséquences de ce qu'il s'est passé l'été dernier. Les histoires de ces deux jeunes filles m'ont beaucoup ému. Surtout l'omniprésence de Bailey et la raison du voyage à Santorin...

J'ai beaucoup aimé découvrir Greta et l'histoire de Marly : la première m'a beaucoup touchée par sa simplicité et sa mélancolie palpable, la deuxième beaucoup moins d'autant plus que j'ai toujours du mal à la cerner même si je sais enfin ce qu'il s'est passé (ça, par contre, je l'avais oublié...). Les moments partagés entre Greta et Bridget m'ont vraiment plu.

Enfin j'ai été heureuse de retrouver Carmen qui ferait mieux de se taire par moment. J'aime beaucoup la façon dont elle ne se pose pas de question, pense surtout à elle et regrete après en s'investissant à fond pour que tout fonctionne de nouveau comme avant ou encore mieux...

 

L'écriture d'Ann Brashares est vraiment très agréable : elle est fluide, douce et dynamique. J'aime beaucoup la façon dont elle raconte ces histoires de filles pour qu'elles soient accessiblent à tous, quelque soit son âge.

Je ne devrais pas résister très longtemps avant de me plonger dans le troisième tome ;)

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Du même auteur :

 Ici et maintenant  Toi et moi à jamais 

■ Quatre filles et un jean  tome 1 : Quatre fille et un jean  tome 3 : Le troisième été  tome 4 : Le dernier été tome 5 : Quatre filles et un jean pour toujours

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs