Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 décembre 2013 6 07 /12 /décembre /2013 08:15

http://img.livraddict.com/covers/47/47387/couv5094385.jpgLes Sept Royaumes. Katsa est une Graceling, un être rare doté de pouvoirs incroyables : elle peut tuer un homme à mains nues et son oncle, le roi des Middluns, l'oblige à assassiner pour son compte. Sa rencontre avec le prince Po, un Graceling dont le talent est connu de lui seul, va changer le cours de son existence. En tombant amoureuse de Po, elle va découvrir un monde meilleur, et comprendre que son don n'est pas une malédiction. Parallèlement, Katsa apprend qu'un terrible danger plane sur les Sept Royaumes : il est temps pour elle d'accomplir son destin. Sauver sa terre ou vivre son amour : Katsa devra-t-elle choisir ?

 

 

 

 

 

Ça faisait un moment que ce livre trainait dans ma PAL, du coup, j'ai eu l'envie de créer une LC pour cette trilogie (si d'ailleurs vous souhaitez nous rejoindre pour les tomes suivants, il n'est pas trop tard et c'est par ici ! ;D). Et puis, comme ça, ça me permet d'ajouter une nouvelle lecture à mon Challenge New PAL 2013 proposé par Yukarie et à la session sans verbe du Challenge Jacques a dit de Metaphorebookaddict.

 

J'ai bien accroché à ce premier tome que j'ai trouvé plutôt addictif : plus j'avançais dans l'histoire et plus j'avais hâte d'en découvrir la suite ! Les Graceling m'ont beaucoup intriguée par leur don et j'aurais été curieuse d'en apprendre un peu plus sur eux et sur le pourquoi du comment ils sont comme ça. Parce qu'au final, on ne sait pas vraiment d'où ça vient, juste que leurs yeux changent de couleurs quand ils sont encore bébés et PAF ! Ils deviennent des Graceling... Personnellement, ça me laisse assez perplexe. J'espère qu'on en saura un peu plus dans les tomes suivants.

L'idée des 7 royaumes m'a beaucoup plu, notamment avec la création du conseil mené par Katsa pour défendre les victimes des différents rois. Il y aurait eu également beaucoup de choses à apprendre sur ce point là et, du coup, je suis un peu déçue de ne pas les avoir vu un peu plus en action.

En fait, c'est ça le point négatif de l'histoire : bien que celle-ci soit intéressante, elle reste assez superficielle. L'auteur nous donne beaucoup de pistes et n'en exploite que quelques unes. Cela en devient presque frustrant !

 

Katsa m'a beaucoup plu même si parfois sa naïveté m'a agacée. J'ai beaucoup apprécié la voir de plus en plus agréable et à l'écoute des gens qui l'entourent. Il faut dire aussi qu'au début du texte, c'est un vrai pitbull : une tueuse au sang froid qui ne recule devant rien ni personne...

Po est vraiment le personnage qui m'a le plus intrigué dans ce tome. Au final, on ne sait que très peu de choses sur lui : pendant quasiment tout le roman, il est tellement mystérieux qu'on ne sait pas vraiment si on peut lui faire confiance ou non. J'espère qu'on le recroisera dans les tomes suivants.

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Bitterblue : cette petite fille fait preuve d'une maturité impressionnante pour son âge et d'une diplomatie sans égale. J'ai hâte de la retrouver dans le troisième tome pour découvrir ce qu'elle devient.

 

Kristin Cashore à une écriture très agréable, mais il manque un peu de profondeur à son histoire pour que celle-là soit totalement addictive : on sent bien que c'est son premier roman ! J'espère que les deux suivants seront un peu plus approfondis et apporteront des réponses à mes questions restées sans réponses dans ce tome.

Graceling est une lecture agréable.

 

 

[les +] Des personnages attachants, une intrigue intéressante, une narration agréable.

[les -] Une histoire qui reste assez superficielle.

 

 

Les autres participants de cette Lecture Commune :
[Danouna] [Dex] [Kourai] [Michou] [Vivicamp]

Du même auteur :
Graceling tome 2 : Rouge tome 3 : Bitterblue

Partager cet article

Published by Luna - dans Nights & LC
commenter cet article
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 08:15

http://img.livraddict.com/covers/2/2233/couv34654581.jpgRetrouvez le Roi Arthur et les Chevaliers de Kaamelot aux prises avec une terrible armée de morts vivants. L'Armée Du Nécromant, une grande aventure inédite, est le premier volet d'une nouvelle série de bandes dessinées écrites par Alexandre Astier et enluminées par Steven Dupré.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai horreur de la série télé Kaamelott : j'ai vraiment du mal avec les débilités grossières... Du coup, si j'ai lu cette BD ce n'est vraiment que : 1- parce que j'avais une heure à tuer, 2- parce que j'étais juste a côté d'une grande enseigne culturelle et 3- parce qu'il fait parti du baby challenge BD de Livraddict.

 

En soit, j'ai presque bien aimé cette BD, notamment grâce au fantastique qui fait son arrivé dans l'univers Arthurien. Le truc, c'est que, forcément, ce que je n'aime pas dans la série se retrouve aussi dans la BD. Bon, c'est loin d'être une surprise : Kaamelott sans son humour lourdinque ne serait plus Kaamelott, mais personnellement, ça m'a fait soupirer et lever les yeux au ciel. Du coup, j'imagine que les fans de la BD seront ravis de retrouver cette ambiance si particulière.

 

J'aime bien le fait que l'histoire ne soit pas du tout une redite de la série mais une inédit. Je trouve ça particulièrement intelligent et agréables pour les fans de la série de pouvoir découvrir de nouvelles aventures de leurs héros favoris.

Même si elle ne m'a pas particulièrement plu, j'ai trouvé cette histoire particulièrement bien racontée : la narration est agréable, l'humour au rendez-vous (ce n'est pas parce que je ne l'apprécie pas que je ne le reconnais pas !) et les images sont fidèles à l'ambiance de la série.

A conseiller aux fans, les autres, abstenez-vous !

 

 

[les +] Fidèle à la série, de nouvelles histoires.

[les -] Trop fidèle a la série pour être apprécié par ceux qui ne l'aime pas.

Partager cet article

5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 08:15

http://img.livraddict.com/covers/71/71182/couv15185988.jpgVers quelle aventure glisse sa silhouette élancée ? Quel nouveau bon coup fait briller son œil malicieux ? Ou peut-être vient-il de séduire une sublime duchesse ? Arsène Lupin, l’intrépide dandy cambrioleur, est insaisissable.

Cet ouvrage comprend deux enquêtes d’Arsène Lupin : L’Aiguille creuse et Le Bouchon de cristal.

 

 

La douce ironie de la vie à voulu que des collègues d'Arsène Lupin viennent nous rendent visite en notre absence pile au moment que je lisais ce livre. Du coup, je crois bien qu'il va me marquer pour longtemps ! ;)

D'ailleurs avec ce livre, je participe au mois jaune du challenge Bookineurs en couleurs de Liyah, au challenge Lire sous la contrainte de Phillipe avec son titre de plus de 5 mots, au challenge New PAL 2013 de Yukarie et au challenge Jacques a dit de Metaphorebookaddict avec son titre sans verbe.

 

C'était la première fois que je rencontrais Arsène Lupin et je ne pense pas que ce sera la dernière (tant que cette anecdote ne tourne pas à la malédiction ^^). J'ai beaucoup accroché avec ce personnage fort sympathique et futé.

Par la même occasion, j'ai également découvert l'écriture de Maurice Leblanc à travers ses deux histoires : L'aiguille creuse et Le bouchon de cristal. J'avais un peu peur de me lancer dans cette lecture car j'imaginais le style de l'auteur assez proche de celui d'Arthur Conan Doyle que je ne supporte pas. Mais c'est tout le contraire : il a une écriture assez simple et amusante, très agréable à lire.

 

L'aiguille creuse

J'ai beaucoup apprécié cette première histoire : je trouve qu'elle donne un côté très mystérieux et énigmatique au personnage d'Arsène Lupin. Dès le début, on sait que c'est lui qui est a l'origine de ce cambriolage, du coup, on en entend constamment parler et pourtant, ce n'est que bien plus tard qu'on le rencontre en chair et en os.

J'ai beaucoup aimé ce principe de raconter cette aventure à travers Isidore Beautrelet, un étudiant qui mène l'enquête. Du coup, on ne sait plus vraiment qui est le "héros" de l'histoire, ce que je trouve aussi déstabilisant qu'amusant.

 

Le bouchon de cristal

Contrairement à la première histoire, dans celle-ci, l'on vit l'histoire avec Arsène Lupin. Personnellement, j'ai trouvé très intéressant de me retrouver de chaque côté de la barrière le temps d'une histoire. Il faut dire aussi que dans celle-ci, il n'y a proprement parler par d'enquêtes avec des policiers, mais plutôt une intrigue personnelle à travers ce fameux bouchon de cristal.

On découvre Arsène plus romantique et dévoué dans cette histoire ce que j'ai trouvé très agréable. J'ai également beaucoup apprécié le voir confronté à plus malin que lui : Le bouchon de cristal ne manque donc pas de sel !

 

A travers Les aventures extraordinaires d'Arsène Lupin, ce sont également les éditions Point 2 que j'ai découvert. J'avais un peu peur de ce format si riquiqui au niveau du confort de lecture mais il s'est révélé très confortable : lire dans la largueur ne m'a pas du tout dérangée et, bien que le papier soit fin, il est bien opaque et ne se déchire pas. Par contre, les feuilles ont un peu tendance à se coller entre elles...

Un roman que je vous conseille !

 

 

[les +] des histoires qui n'ont pas vieilli, un personnage agréable, de l'humour

[les -] des pages parfois difficiles à tourner

Partager cet article

4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 08:15

http://img.livraddict.com/covers/113/113233/couv48840358.jpgLe Professeur Vadim peut être fier de lui: il vient de concevoir la machine ultime, capable de fabriquer aussi bien un sous-marin qu'une glace à la fraise, en quantité infinie et sans la moindre pollution. Cette invention devrait assurer un nouvel âge d'or pour l'humanité, la disparition des maladies et, accessoirement, la suprématie de son pays sur ses rivaux. Flanqué de deux assistants hauts en couleurs, il s'attèle à la mise au point du prototype...

 

 

 

 

 

 

 

Je remercie les éditions Booxmaker et notamment Charline qui a eu la gentillesse de me faire parvenir cette nouvelle. C'était la première fois que je lisais du steampunk et l'expérience m'a beaucoup plu : autant dire que ce ne sera pas la dernière fois !

Et puis, ce titre me permet de participer une nouvelle fois au challenge Jacques a dit de Metaphorebookaddict.

 

J'ai beaucoup apprécié le ton de l'histoire : on se trouve dans un monde qui ressemble au notre sans qu'on puisse en déterminer réellement l'époque. L'idée d'une magie présente par cycle m'a énormément plu, notamment parce qu'on ne peut s'empêcher de penser que, si ça se trouve, c'est notre monde à nous ! L'histoire de Deus ex Machina se déroule justement au moment où la magie doit disparaitre Vadim est donc chargé de construire une machine capable d'emmagasiner toute la magie terrestre.

 

J'ai beaucoup apprécier partager les doutes de Vadim et ses méfiances vis-à-vis de ses collaborateurs. Avec lui, on comprend rapidement tout l'enjeu que cette machine a pour le bien de son peuple. On adhère totalement à ses pensées, à ses convictions et on en vient à se méfier des personnages qu'il n'apprécie pas. On ne subit par pour autant un lavage de cerveau, mais on devient rapidement persuadé que cette machine va pouvoir sauver Atlantis de la perte de la magie.

La fin m'a énormément plu : elle nous met face à une réalité qu'on a occulté bien qu'elle était pourtant sous nos yeux. Cette prise de conscience est d'autant plus forte qu'elle vient d'un personnage pour lequel j'avais peu de sympathie : du coup, le dernier chapitre m'a fait réellement changer d'avis sur chacun des personnages et remet en question toutes les convictions que j'avais acquise depuis le début de la nouvelle. J'ai beaucoup aimé ce réveil : c'est (un peu) comme si je m'étais faite endoctrinée par Vadim.

 

L'écriture d'Alex Evans m'a beaucoup plu : elle est claire, sans chichis, adaptée à un lecteur qui découvre le genre. Le langage est un peu technique par moment, mais, même si je ne connais rien à tout ça, je ne me suis pas sentie perdue, et ce, à aucun moment de ma lecture.

Deus es Machina est vraiment une lecture très agréable.

 

 

[les +] Une écriture agréable, une histoire sympathique, un retournement de situation très intéressant.

[les -] Un langage un peu trop "technique" parfois.

Partager cet article

3 décembre 2013 2 03 /12 /décembre /2013 08:15

http://img.livraddict.com/covers/46/46431/couv13180731.jpgSophie voudrait oublier que sa grande soeur est morte. Pas facile quand tout le monde ne cesse de vous demander si ça va. Sa mère s’isole des heures entières, sa meilleure amie Abigail préfère faire la fête et parler de garçons plutôt que de rester avec Sophie. La jeune fille se réfugie alors dans ses souvenirs de la vie d’avant, quand sa soeur était encore là et qu’elles n’étaient que deux filles ordinaires qui discutaient sur le toit. Jusqu’au jour où Sophie est obligée de se confronter à la tragédie de l’été passé, pour pouvoir enfin regarder vers l’avenir…

 

 

 

 

 

J'avais envie de découvrir ce livre depuis sa sortie française et, par chance, ma médiathèque l'avait acheté. Le truc, c'est qu'il est quasi-impossible d'arriver à l'emprunter tellement qu'il est demandé (presque autant que Rien ne s'oppose à la nuit, c'est pour dire !). Mais bon, j'ai enfin réussi à l'avoir, et je ne suis pas du tout déçue de cette lecture ! Je comprends totalement sa présence dans le baby-challenge Drame   de Livraddict ;)

 

J'ai beaucoup aimé la façon dont cette histoire est racontée : elle est triste, c'est certain, mais on ne se sent pas pour autant noyé dans les émotions et pourtant elles nous touchent. Surtout la fin d'ailleurs qui m'a fait verser quelques larmes. J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de pudeur et de retenue dans cette histoire, comme si l'on respectait le deuil de Sophie et de sa maman.

J'ai également beaucoup apprécié le ton de l'histoire que j'ai trouvé très juste, notamment en ce qui concerne les relations entre Sophie et sa maman et Sophie et ses amis. Il y a des choses que l'on peut difficilement comprendre tant qu'on ne les a pas vécues et certaines choses que l'on vit tous différemment et l'on ressent bien cette impression dans Deux filles sur le toit. J'ai bien aimé son amitié avec "la nouvelle", on sent quelle est nécessaire puisque celle-ci ne peut pas vraiment la juger, ne la connaissant pas auparavant. De la même façon, j'ai trouvé intéressant que sa meilleure amie s'éloigne : le monde continue toujours de tourner...

Contrairement à plusieurs lecteurs, je n'ai pas du tout vu venir les raisons de la mort d'Emily bien qu'effectivement plusieurs indices soient cachés tout au long du texte... Je les trouve d'autant plus frappante que pendant tout le roman, on vit la solitude de Sophie et de sa mère.

 

J'ai trouvé l'écriture d'Alice Kuipers très agréable. J'avais déjà pu la découvrir il y a quelques années à travers son livre Ne t'inquiète pas pour moi. J'aime beaucoup sa façon d'évoluer au milieu des sentiments de ses personnages : elle sait parfaitement nous les faire partager sans pourtant tomber dans le mélodrame. Elle sait choisir parfaitement les bons mots pour avoir une justesse des sentiments.

Deux filles sur le toit est un roman très émouvant.

 

 

[les +] Des sentiments et des situations justes, des personnages agréables.

[les -] Une fin que certains trouveront prévisibles.

 

 

Du même auteur :
Ne t'inquiète pas pour moi

Partager cet article

2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 08:15

http://4.bp.blogspot.com/-AoZZI-FSTqU/TYIkmUKPmYI/AAAAAAAAADM/YJXS2xOBQCs/s1600/toggle_log.png

rendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 

 

CE QUE J'AI LU LA   SEMAINE PASSEE  

 

http://www.livraddict.com/covers/13/13435/couv31393176.jpghttp://img.livraddict.com/covers/47/47387/couv5094385.jpghttp://img.livraddict.com/covers/14/14234/couv39761416.jpg

Mille soleils splendides - Khaled HOSSEINI - [mon avis]

Graceling, T1 : Graceling - Kristin CASHORE - [mon avis]

Tristan et Iseut - BEROUL

 

 

 

 CE QUE JE LIS   EN CE MOMENT

http://img.livraddict.com/covers/38/38880/couv5055948.gif

Strom, T2 - SAINT-CHAMAS

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

http://www.livraddict.com/covers/108/108417/couv34015102.jpghttp://img.livraddict.com/covers/113/113234/couv18903165.jpg

Aïna l'aventurière fantastique, T2 : Retour aux sources - Elodie LAFAY

Morphée - Aaron McSLEY

 

 


Et vous, que lisez-vous ?

Partager cet article

1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 08:15

http://img.livraddict.com/covers/104/104550/couv68564882.gifJessica n'a pas vraiment eu de chance dans sa vie. Mais les choses semblent enfin changer quand elle hérite de la bagatelle de quatre millions... Une incroyable somme léguée par cette adorable vieille dame qu'elle visitait à la maison de retraite. Pour passer le temps, Jessica lui racontait sa vie en l’embellissant... Elle a ainsi fait croire qu'elle venait de se marier avec son patron, le très séduisant Anthony Milton. Oui mais voilà : la vieille dame a légué sa fortune a Jessica MILTON, la jeune femme soi-disant mariée ! Si elle veut toucher l'argent de l'héritage, Jessica doit absolument réussir à épouser Anthony... Mais doit-on dire "Oui" à n'importe quel prix ? Attention aux turbulences !

 

 

 

 

 

Seul livre "amour" de ma PAL, mon choix s'est rapidement fait quand à ma lecture pour le challenge Un mot, des titres de Calypso. Sans oublier qu'il me permet également de participer à la cession "sans verbe" du challenge Jacques a dit de Metaphorebookaddict.

 

J'ai beaucoup apprécié cette lecture : elle est légère, pétillante et se révèle rapidement originale. En effet, dès les premières pages, l'on se rend compte que Jess est loin d'être l'héroïne habituelle des romans de chick-lit : elle se vit qu'à travers son travail et sa meilleure (et seule) amie, Helen. Elle ne cherche pas un mec vu qu'elle n'en a pas besoin, ne dépense pas tout son salaire vu que ce sont des achats inutiles et passe son temps libre en compagnie d'une charmante vieille dame...
Ça m'a plu d'avoir une héroïne comme elle, pas tellement girly, parce que du coup, même si l'histoire est assez prévisible, ça reste différent et l'on ne sait plus vraiment à quoi s'attendre.

 

C'est vrai que l'histoire est assez prévisible sur certains points, mais pas tant que ça en fait. Personnellement, la fin m'a vraiment surprise ou plutôt ses révélations qui sont vraiment limite tordues (mais ça colle parfaitement aux personnages). Il y a beaucoup de chose qu'on voit venir, mais ça, je ne m'en étais vraiment pas douté malgré les deux-trois petits indices qui trainaient dans le roman !

 

L'autre bonne surprise, c'est l'écriture de Gemma Townley qui n'est d'autre que la soeur de Sophie Kinsella (je viens tout juste de découvrir ça, donc je le crie sur tout les toits ^^) ! C'est frais, dynamique et ça ne manque pas d'humour : je me suis beaucoup amusée en lisant ce roman.

Un livre chick-lit que je vous recommande si vous apprécier le genre.

 

 

[les +] De l'humour, une héroïne différente, des révélations surprenantes.

[les -] Certains passages prévisibles.

Partager cet article

30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 08:15

http://3.bp.blogspot.com/-p9JmI7iPn-Y/TqLMXCexq_I/AAAAAAAABZA/iP8L5iE5Rwk/s1600/livre+2.PNG

Image prise ici

 

En faisant le TTT d'il y a 15 jours, j'ai eu très envie de continuer le principe des premières phrases des derniers livres lus pour en faire mon bilan du mois. Je trouve que par moment les phrases collent vraiment bien les unes aux autres ce qui peut faire un petit texte très sympa ;)

Je ne sais pas si je recommencerais ou non, mais pour le moment ça m'amuse !

Cliquer sur les phrases pour découvrir les livres en question et mes chroniques...

 

 

« Bon...bonjour à tous. » « Ah ! » J’ai toujours eu un bon sens de l’observation, aussi loin que je me souvienne. Elle voulait sa mort. Nous sommes à neuf kilomètres à l'arrière du front. L'enfant était cloué à la porte comme un oiseau de malheur. « Encore un » pensa James tout en refermant le journal qu’il tenait dans les mains. Le vieil homme fut pris d’une quinte de toux si violente qu’il dut se tenir à son bureau pour ne pas s’effondrer. Raymonde prêta l'oreille. • « Merci, nobles seigneurs du Nord-Levant, d'avoir répondu si spontanément à mon appel. » « Ghhhhhh... » « Magnifiques vacances, hein, Milou ? » Il est écrit dans les tablettes de Skélos que seul un gnome des Forêts du Nord unijambiste dansant à la pleine lune au milieu des douze statuettes de Gladeulfeurha enroulées dans du jambon, ouvrira la porte de Zaral Bak et permettra l'accomplissement de la prophétie... Le produit : Jessica Wild. Gabeik, c'est son nom, est un personnage qui a vraiment existé. « Une machine à magie… C’est fascinant. » Mariam avait cinq ans lorsqu'elle entendit le mot harami pour la première fois. L'obscurité était totale à l'intérieur du donjon, mais Katsa avait le plan des lieux en tête «»

 

 

Partager cet article

29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 08:15

http://img.livraddict.com/covers/110/110246/couv36042095.jpgMakoto est une jeune lycéenne comme les autres, un peu garçon manqué, pas trop intéressée par l'école et absolument pas concernée par le temps qui passe ! Jusqu'au jour où elle reçoit un don particulier : celui de pouvoir traverser le temps. Améliorer ses notes, aider des idylles naissantes, manger à répétition ses plats préférés, tout devient alors possible pour Makoto. Mais influer sur le cours des choses est un don parfois bien dangereux, surtout lorsqu'il faut apprendre à vivre sans !

 

 

 

 

 

 

 

J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque un peu au hasard. J'avais juste envie d'une lecture plutôt courte et facile et du coup, mon intérêt s'est porté sur les one-shot au rayon manga. Je n'avais jamais entendu parler de l'animé éponyme - pourtant connu - et je dois dire que ma lecture m'a donné envie de le découvrir.

 

J'ai trouvé l'histoire très sympathique, tout comme ses personnages. J'ai beaucoup aimé l'idée de pouvoir voyager dans le temps pour réparer certaines de nos erreurs. La morale de cette histoire m'a également bien plu puisqu'elle va assez à l'inverse de ce que la plupart des personnes aurait fait je crois : il me semble que beaucoup auraient agit comme Makoto en tentant de rendre chaque journée parfaite plutôt que de garder précieusement leurs retours dans le temps pour des occasions spéciales.

Le trio d'ami est vraiment très amusant et complémentaires : quand on voit ces trois-là, on ne doute pas un seul instant qu'ils puissent être les meilleurs amis du monde, et pourtant, il n'y a pas plus différents qu'eux. La tante de Makoto, "la sorcière" m'a énormément plu : elle est vraiment très sage et de bons conseils. J'ai beaucoup aimé sa façon de guider sa nièce sans la juger. D'après ce que j'ai compris, il y a un roman qui raconte son histoire : je serais vraiment très curieuse de le découvrir.

 

Honnêtement, j'ai trouvé certains passages de l'histoire un peu flou, notamment la fin. Je pense que c'est surtout du au fait que ce manga est adapté de l'animé : pour le coup, je me dis qu'il aurait pu être intéressant de faire un second tome. Je pense que l'histoire en aurait gagné en clarté.

Cela dit, celle-ci m'a intriguée, et j'ai très envie de découvrir le film maintenant !

 

 

[les +] Des personnages et une histoire agréables, une morale intéressante.

[les -] Des passages flous.

Partager cet article

28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 08:15

http://img.livraddict.com/covers/27/27823/couv13688400.jpg- La suite ! réclamaient les enfants. La suite ! La suite ! Ma suite à moi c'est l'autre petit moi-même qui prépare ma relève dans le giron de Julie. Comme une femme est belle en ces premiers mois où elle vous fait l'honneur d'être deux ! Mais, Julie, crois-tu que ce soit raisonnable ? Julie, le crois-tu ? Franchement... hein ? Et toi, petit con, penses-tu que ce soit le monde, la famille, l'époque où te poser ? Pas encore là et déjà de mauvaises fréquentations ! - La suite ! La suite ! Ils y tenaient tellement à leur suite que moi, Benjamin Malaussène, frère de famille hautement responsable, bouc ressuscité, père potentiel, j'ai fini par me retrouver en prison, accusé de vingt et un meurtres. Tout ça pour un sombre trafic d'images en ce siècle Lumière. Alors, vous tenez vraiment à ce que je vous la raconte, la suite ?

 

 

Monsieur Malaussène, c'est un peu le livre de tous les challenge : baby-challenge contemporain de Livraddict, challenge Bookineurs en couleurs de Liyah avec sa couverture jaune et  challenge Jacques à dit de metaphorebookaddict avec son titre sans verbe !

 

J'ai beaucoup aimé ce quatrième tome des aventures de Benjamin et de sa famille : c'est de pire en pire ! Je me demande bien où l'auteur va chercher tout ça : ce roman est vraiment loufoque et décapant.  A un tel point que si je n'avais pas lu les tomes précédents, je l'aurais trouvé tellement perché, que je l'aurais sans doute mit de côté. Mais bon, la série allant crescendo, c'est parfait pour moi :)

J'ai beaucoup aimé le fait qu'on laisse un peu Benjamin de côté au début de ce tome et que l'on s'intéresse un peu plus à Julie : elle a beau être là depuis le début, c'est sans doute le personnage que l'on connaissait le moins bien jusqu'à présent. Du coup, j'ai été heureuse d'en savoir un peu plus sur elle, sur son histoire. J'ai aimé que sa grossesse devienne un moment particulier du film. Et la dissertation qu'elle avait écrit au collège était vraiment top !

 

J'ai enfin fait la connaissance de la fameuse Gervaise et je ne suis certainement pas déçue de cette rencontre : cette dame est aussi inquiétante qu'amusante et c'est bien ce qui fait son charme. C'est qu'on a plutôt intérêt à la compter parmi ses amis, la Gervaise !

La rencontre avec Legendre est également clé : c'est un peu lui qui vient inverser tous les codes du bouquin... Avec lui tout s'enchaine à une vitesse à tel point qu'on est plus sur de rien.

 

Pennac va encore très loin avec ce tome et personnellement, j'ai beaucoup aimé ça. Il ne se donne pas vraiment de limite et pourtant le ton reste juste et les histoires pleine d'humanité. Il en fait voir des mures et des pas vertes à ses personnages, mais toujours avec douceur : j'aime beaucoup le lien qu'il entretient avec ses personnages.

Sans compter que Pennac mélange les genres dans son roman : j'ai tout particulièrement apprécié les moments aux airs de théâtre de son histoire.

Monsieur Malaussène est un excellent tome !

 

 

[les +] Une histoire loufoque, des personnages attachants, de belles rencontres.

[les -] Un tome sans doute déroutant si l'on a pas lu les précédents.

 

Du même auteur :
La saga Malaussène tome 1 : Au bonheur des ogres tome 2 : La fée carabine tome 3 : La petite marchande de prose

Partager cet article

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Lecture du moment

http://img.livraddict.com/covers/98/98096/couv43833145.gif

Je suis aussi sur...

http://www.sgfe-cambodia.com/wp-content/uploads/2011/01/facebook.png

 

http://idata.over-blog.com/2/04/94/95/LIVRADDICT-LOGO.png

 

http://a0.img.v4.skyrock.net/a0f/kheradon/pics/2120446915_2.jpg

Mon profil sur Babelio.com