Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 novembre 2017 6 18 /11 /novembre /2017 06:00


 

La session VIOLETTE aura réunis 11 lecteurs autour de 45 livres !
Bravo à tous pour cette jolie session !

Vous pouvez retrouver l'ensemble de vos avis ici.

 

 

oOo

Le verdict de la nouvelle session est tombé :

Vous pouvez dorénavant sortir les livres BLANCS de votre PAL ;)

 

Pour rappel des règles, il s'agit donc de lire des livres dont la couverture est a dominante noire et de nous donner votre avis ! Cette session dure deux mois et vous aurez ensuite une semaine pour voter pour la prochaine couleur.

 


 

Session #3.7

- Vote pour la couleur : du 10.11 au 17.11
- Lecture des romans : du 18.11 au 04.02

 

N'oubliez pas de partager vos chroniques ou avis ici ou sur un des topics dédiés(livraddictbabelio) pour que vos lectures soient comptabilisées !

 

oOo

PIKA010 [1] : Le passe-muraille - Marcel AIMEDeadpool : Apocalypse chiots - Stefan PETRUCHASale gosse - Stephen KINGLe dictionnaire de Laurent Baffie •

 

Repost0
23 octobre 2017 1 23 /10 /octobre /2017 05:00

rendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 

 

CE QUE J’AI LU CETTE SEMAINE

Royal saga T2 : Captive-moi - Geneva LEE • [mon avis]

Royal saga, T3 : Couronne-moi - Geneva LEE • [mon avis]

Destinations - Olga MEDVEDKOVA • [mon avis]

Passagères - Isabelle COUSTEIL • [mon avis]

Le nouveau règne - Grégory COVIN

 

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

Harry Potter T4 : Harry Potter and the goblet of fire - J.K. ROWLING

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

Lola, saison 2 - Louisa MEONIS

 

 

 

Et vous, qu’avez-vous lu ?

Repost0
22 octobre 2017 7 22 /10 /octobre /2017 05:00

 

 

 

 

 

 

 

Passagères
Isabelle COUSTEIL

TriArtis - 2016
63 pages

 

  

 

 

 

 

 

Sept instantanés.
Des mères ou des filles, amoureuses, déchirées, silencieuses.
De simples passagères ou aventurières confrontées aux aiguillages d'une vie, aux rencontres inattendues, au poids des souvenirs, aux rêves d'échappées, à l'irréparable parfois.
Des femmes fortes de leurs émotions.
Et dans l'ombre, toujours, des hommes...

 

 

Aiguillages
J'ai bien accroché avec cette première nouvelle : dès qu'il est question de musique, je suis conquise. Alors, je comprends parfaitement cette jeune femme qui aimerait résister au charme de ce clarinetiste italien mais qui, emportée par la beauté de sa musique ne sait plus trop où elle en est... J'ai bien aimé la fin, protectrice et rassurante.

 

Les Silencieuses
Ce texte est plus sombre, plus douloureux. C'est difficile de se plonger dedans, tant ce genre de situation est rare dans la vie du commun des mortels. Ça existe, oui, mais chez les autres ! C'est poignant, déchirant mais vraiment crédible.

 

Cargo
J'ai bien aimé ces effluves d'un autre temps, compliqué mais plutôt fascinant. Jeanne me plait avec son empathie et ses allures de femme moderne, de féministe de la première heure. C'est le genre de personnage avec qui l'on aimerait bien prendre un café en sa compagnie pour entendre ses différents récits de voyage...

 

Abbesses Labès
Une histoire mystérieuse qui nous laisse bien imaginer ce que l'on veut. C'est glamour, sensuel et ça me laisse un peu rêveuse... Cette grand-mère me touche par son silence et sa proximité avec la petite Emma. Que s'est-il donc passé là-bas ?

 

La Cérémonie
Il pourrait être léger ce texte, mais il ne l'est pas. Et pourtant, il commence doucement, de manière routinière avec douceur et concentration. Puis tout s'écroule... avant de partir à la conquête des choses perdues. Je comprends aisément pourquoi cette nouvelle a été primée !

 

Demain
Encore une histoire sombre. Je lui trouvais un air inquiétant en la commençant et c'est effectivement le cas mais pas de la même manière que ce que je m'imaginais. Et tant mieux ! C'est toujours étrange de suivre les aventures de petites filles déterminées... et cette histoire en fait partie.

 

Une femme de bonne volonté
Il est étrange ce récit. A la fois crédible et irréel. En tout cas, j'ai aimé l'ambiance et cet amour inconditionnel que l'on ressent entre ce jeune couple.

 

C'était la première fois que je découvrais l'univers d'Isabelle Cousteil et j'en suis vraiment ravie. J'ai aimé son écriture fluide, claire et incisive. Les différentes nouvelles sont crédibles et prenantes et nous permettent de rêver à une vie différente... Je me suis attachée à ces femmes, aux parcours différents mais à la volonté inébranlables. Sûr que l'on aimerait toutes avoir leur force de caractère !
Une très belle découverte !

 

 

[les +] Touchant, crédible, engageant.

[les -] Trop court.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service presse - Editions TriArtis
Challenge Des gages ta PAL #9Challenge Des gages ta PAL #9

Repost0
21 octobre 2017 6 21 /10 /octobre /2017 05:00

 

 

 

 

 

 

 

Destinations
Olga MEDVEDKOVA

TriArtis - 2017
63 pages

 

 

  

 

 

 

Partir ? Aller ailleurs ? Pour quelle raison impérieuse, affichée ou secrète, les personnages de ces nouvelles éprouvent-ils le besoin de quitter le lieu où ils demeurent et d'arriver l)-bas, de revenir peut-être... ?
Ces hommes et femmes, jeunes ou vieux, on cru choisir librement une destination sous un prétexte ou un autre, mais à leur insu ils subiront l'emprise de ces villes toutes-puissantes que sont Rome, Vienne, Palerme, Lisbonne, Athènes, Venise, Madrid et Jérusalem. Chacune de ces villes réclame en effet des rituels, trace ses parcours, régit les heures, dicte ses lois et ses rencontres, prescrit une contenance à observer, trompe ou déçoit, et, en s'imposant au visiteur, elle oriente le cours de sa vie. il devient impossible au nouvel arrivant d'habiter ce lieu naïvement, ne serait-ce qu'un instant, de trouver ce qu'il cherche. C'est le destin que subiront les héros ordinaires ou extraordinaires de ces huit destinations situées à différents moments du temps. Car ces récits se passent autrefois, aujourd'hui ou demain... Le simple déplacement vers leur destinée s'est transformé, par la magie de la ville, en un véritable voyage intérieur.

 
 
Rome
Une première nouvelle un peu étrange : j'ai eu du mal a la situer dans une époque et ai dû relire la fin pour être sûre d'avoir tout bien compris. Le ton est doux, décisif et solennel. Pour sûr, une fois fini, j'ai eu envie d'en savoir plus sur cette mystérieuse jeune femme tant il est difficile de déterminer le vrai du faux avec une telle conclusion !
 
Vienne
Comme pour la première nouvelle, celle-ci se déroule très vite. Tellement vite que j'ai eu l'impression d'entrer dans un tourbillon d'événements. Tout se précipite et l'on n'a pas le temps de se poser pour comprendre ce qui se passe réellement... Comme pour Yasha. J'ai aimé cette rencontre entre ces deux religions et la compréhension de l'autre mêlée à la méfiance que l'on peut avoir face à l'inconnu.
 
Lisbonne
Pour le coup, je n'ai absolument rien compris à cette nouvelle. Elle est aussi crédible qu'irréaliste, surprenante que prévisible. Par contre, pour moi, elle manque de clarté : qui est François ? Qu'a-t-il donc ?
 
Palerme
Ici, le ton est plus doux, de celui des amours qui durent et qui, parfois, lassent sans pour autant que l'on puisse imaginer sa vie sans l'autre. Entre admiration et jalousie, ce séjour à Palerme se révèle assez ironique ce qui m'a bien plu.
 
Athènes
Cette nouvelle a quelque chose de très dérangeant dans sa chute. Elle pourrait représenter le bonheur parfait jusqu'à ce que l'on la lise... La façon dont ça se déroule n'est pas forcément malsaine, c'est seulement le poids de l'héritage et des révélations qui nous rend mal à l'aise. Bref, j'ai bien aimé !
 
Venise
J'ai moins accroché à cette nouvelle : le ton est contemplatif et c'est quelque chose qui me dérange dans les histoires. J'ai besoin de mouvement, d'actions et de dynamisme : je ne me sens pas à l'aise avec les questionnements intérieurs des gens. Cela aurait été un dialogue, cela aurait pu en être autrement... Du coup, tous ces sentiments et questionnements parasites l'histoire l'a rendant moins claire à mes yeux. Dommage.
 
Madrid
Cette nouvelle a également quelque chose de dérangeant, sans que je puisse réellement mettre un mot dessus. C'est un peu comme si il me manquait une donnée... Est-ce réel ? Est-rêvé ? On retourne tellement vite dans une réalité "normale" que l'on ne sait plus trop ce que l'on a lu et ce qu'il s'est passé...
 
Jérusalem
Cette histoire est sans aucun doute plus terre à terre que les autres, plus concrète mais aussi plus compréhensible. C'est clair, l'on sait où l'on va et l'on devine ce qu'il va se passer tout en espérant secrètement le contraire, comme lors des mauvais présages.
 
 
C'est difficile de parler de la plume d'Olga Medvedkova tant elle est imprévisible et fuyante. Elle n'est ni douce, ni posée, ni vraiment fluide d'ailleurs. C'est dérangeant mais, en même temps, c'est agréable... Un peu comme une sensation de vertige : c'est malaisant mais, au moins, on se sent vivant. Il suffit de trouver son rythme pour apprécier cette lecture...
Déstabilisant et différent.
 
 

  

[les +]  Différent, arythmique.

[les -] Parfois malaisant.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Repost0
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 05:00

 

 

 

 

 

Couronne-moi
Royal Saga, tome 3

Geneva LEE

 

Hugo & Cie - 2016

436 pages

 

 

 

 

 

 

 

"Je lui ai donné un foyer, mais il est mon refuge". Notre amour est fait d'extase et de douleur, de renaissance et de destruction, de lumière et d'ombres. Je m'agrippe à lui, aux réponses que j'ai trouvées dans ses bras, je n'ai plus peur de ce que l'avenir nous réserve. Je sais que nous pourrons y faire face, ensemble. Alexander, Prince de Cambridge, a décidé que sa passion pour Clara Bishop devait être révélée au grand jour et se concrétiser par un mariage et Clara a dit oui. ce qui devrait être une période heureuse, se révèle extrêmement difficile. Les démons qui rôdent autour d'eux n'en ont pas fini de projeter leur ombre noire et d'essayer d'empêcher que Clara monte sur le trône. Georgia, l'ex perverse d'Alexander joue un rôle aussi malsain que ses relations avec les hommes. Quant à Daniel, l'ex de Clara, sa folie va-t-elle l'amener à la plus grande des extrémités ? De fiançailles anxiogènes en enterrement de vie de jeune fille ahurissant, Clara a du mal à se préparer, même avec l'amitié de Belle et Edward, et la protection de Norris. Elle est en proie à de multiples tourments, dont le plus surprenant n'est pas celui qu'elle croit. Et ce jour d'avril qui devait être l'apothéose de leur amour finit dans un bain de sang. Clara va-t-elle perdre celui qui l'a conquise et qui maintenant la chérit autant qu'elle l'aime ? Leur histoire d'amour pourra-t-elle enfin se réaliser ? Pourront-ils enfin être mari et femme, coeur et âme réunis ?

 

 

Encore une fois, c'est grace à la session Moi du Challenge Un mot, des titres que je me suis lancée dans cette lecture. Je n'avais pas du tout prévu de commencer cette série à la base !

 

Je ne pensais pas du tout être capable d'enchaîner les trois tomes aussi rapidement (en moins d'une semaine). La new romance, ce n'est vraiment pas mon truc... J'en lis de temps en temps, pour changer mais au fond, ce n'est pas un genre que j'apprécie : peu crédible, trop de sexe, pas assez d'intrigues.

Avec Royal Saga, je suis encore en plein dedans. Mais je dois aussi reconnaître que malgré tous ses défauts, la série a quelque chose d'addictif qui fait que je lis ces romans en un rien de temps.

 

Ce troisième tome à quelque chose de perturbant par l'opposition entre le mariage et l'excès de scène de sexe. Pour moi, le mariage reste quelque chose de romantique, tandis que les scènes de sexe sont plutôt perverses... Autant dire que ça m'a mise assez mal à l'aise ! Mais il n'y a pas que ça... plus j'avance dans l'histoire et plus je trouve que la relation entre Clara et Alexander n'est pas "saine". Il y a trop de mensonges, de non-dit entre eux. Et ils ne parlent jamais : comment construire une relation stable sans dialogue, rien qu'avec du physique ? Honnêtement, je ne pense pas que ce soit la bonne vision du couple que nous vend l'auteure ici.

Comme toujours, j'ai été assez dérangée par la trop grande présence de ces scènes dans ce roman. D'autant plus, qu'elles sont toujours répétitives et que le vocabulaire employé est assez obscène. Personnellement, ça ne me fait pas rêver de lire ça ! 

Par contre, j'ai été enthousiaste à l'arrivée de Geogina, l'ex-soumise d'Alexander au métier sulfureux. De par son nom et le peu qui est dit sur elle, je me suis posée des questions : serait-ce la Georgina Kincaid de Richelle Mead ? Tout comme pour le grand retour de Daniel, ou encore la relation entre Belle et Philip, je regrette que tous ne prennent pas une plus grande place dans l'histoire : ils pourraient apporter beaucoup vu la complexité et le mystère des intrigues qui leurs sont liées. C'est dommage que ces pistes soient classées sans suite sans avoir été réellement exploitées. 

Une nouvelle fois, j'ai été dérangée par l'aspect psychologique d'Alexander, notamment vis à vis de la paternité. Ce n'est pas le genre de problème qui se règle en trois tours de cuillère à pot comme semble le penser l'auteure. C'est beaucoup plus complexe que ça ! Du coup, en réglant toutes ces intrigues aussi vite, le roman perd immédiatement en crédibilité et c'est bien dommage.

Cependant, encore une fois, le final est sympa' et m'a donné envie de savoir ce qu'il se passe après. Au fond, même si je suis dubitative sur l'histoire, je dois tout de même reconnaître qu'elle a quelque chose d'addictif qui nous donne envie de connaitre la suite. Cela dit, je pense que ce troisième tome aurait très bien pu être la fin d'une trilogie au vu de sa conclusion...

 

Encore une fois, j'ai trouvé l'écriture de Geneva Lee très agréable. On sent qu'elle a réellement de l'affection pour ses personnages mais je trouve dommage qu'elle n'ouvre pas celle-ci à d'autres.... L'histoire gagnerait alors sans doute en profondeur et en richesse.
Une lecture agréable.

 

 

[les +] Sympathique, addictif.

[les -] Peu crédible, sous-exploitée.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge Un mot, des titres #51 : Moi
Challenge Des gages ta PAL #9

 

 

Du même auteur :

 Royal Saga  tome 1 : Commande-moi  tome 2 : Captive-moi

Repost0
19 octobre 2017 4 19 /10 /octobre /2017 05:00

 

 

 

 

Captive-moi
Royal Saga, tome 2

Geneva LEE

Hugo & Cie - 2016

436 pages

 

 

 

 

 

 

Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d'un couloir.

Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser? Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir... Prince d'accord mais surtout bad boy : Pas prince charmant pour deux sous. il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n'arrive pas à lui dire non...

Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu'où elle est prête à aller... pour le roi et pour le pays.

Entre secrets et scandales, une relation explosive naît de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s'acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arr

 

 

Une nouvelle fois, sans la session Moi du Challenge Un mot, des titres je ne pense pas que j'aurai lu ce livre aussi rapidement. Comme je le disais l'autre jour, je ne suis pas une grande fan de la New Romance, genre que je trouve assez déconnecté de la réalité...

 

Bien évidemment, c'est totalement le cas avec Saga RoyalAu niveau de la crédibilité, plus l'on avance dans l'histoire et moins elle est présente. Pas tant sur le fond de l'histoire qui est plutôt logique : l'histoire "publique" de Clara et Alexander est plutôt réaliste. Enfin, moi, personnellement j'ai envie d'y croire ! C'est joli, mignon et puis ça fait un peu rêver !

Non, ce qui me pose problème c'est toute la psychologie qui se cache derrière cette histoire et notamment ce qui se passe dans leur lit. C'est triste à dire, mais je crois que l'auteure parle de choses qu'elle ne maîtrise absolument pas et d'un monde qu'elle ne connaît pas non plus. Elle donne l'impression que, puis qu'elle a lu 50 nuances de Grey, elle est expert dans le domaine du sexe version bondage. Sauf qu'elle a oublié quelque chose : les personnes qui le pratiquent sont bien dans leur peau, ils ne le font pas pour "remplir un vide". Alexander, ce n'est pas le sexe violent qui le fera aller mieux, c'est une thérapie qu'il lui faut !

Pour continuer sur ce sujet, je trouve ces scènes particulièrement chiantes. Elles se suivent et se ressemblent, ne font pas preuve d'imagination et n'apportent strictement rien à l'histoire puisqu'elles ne lui permettent pas d'avancer. Et j'ai du mal avec ce côté où l'on parle sans cesse de sexe version dominant/soumis pour ne voir que de l'amour vanille. Si ça prend autant de place dans les dialogues, pourquoi ne pas y aller ? Ce côté "Oh, la mer est bonne ! Je vais m'y tremper un petit bout d'orteil" m'agace au plus au point. Quitte à jouer sur une thématique, autant l'assumer et y aller jusqu'au bout.

De la même façon, j'ai bien aimé le retour de Daniel, l'ex inquiétant de Clara, mais je regrette que cette intrigue n'est pas été plus exploitée. On en parle pendant des chapitres entier, on le voit une demi-page et paf ! L'intrigue est close ! Mais ? Il n'y a même pas eu le temps de se passer quelque chose !

Globalement, pour moi, c'est ça le problème de cette histoire : il y a tout pour faire une bonne histoire tant les intrigues sont plutôt sympa. Le soucis c'est qu'elles ne sont pas du tout exploitées au détriment de scène de sexe qui se ressemblent toutes.

Cependant, je dois tout de même reconnaître que cette saga a quelque chose d'addictif qui m'a permis de replonger direct mon nez dans le tome suivant. Cela dit, le dernier chapitre de ce tome n'y était pas pour rien ! Bon, tout en continuant de râler sur les mêmes choses ;) 

 

Clara a beau être sympathique, j'ai de plus en plus de mal avec elle : elle est trop soumise et pourtant elle a du caractère. Personnellement, ça me fait un peu peur quand elle voudrait dire non et qu'elle n'y arrive pas. Surtout en ces temps ou les féministes - en toute raison - nous font nous interroger sur le consentement mutuel.

De même Alexander ne me fait pas rêver : comme je le disais plus haut, je pense que ce garçon a des problèmes que seuls des professionnels de la santé pourrait permettre de régler.

Dans ce tome, j'ai pris plaisir à voir davantage Edward, le petit frère d'Alexander. Son côté cliché gay m'agace mais, en soit, c'est toujours un plaisir de lire les passages où il est présent.

 

Malgré toutes ces petites choses qui me dérangent, j'accroche vraiment bien à l'histoire et, ça, c'est vraiment grâce à l'écriture plutôt addictive de Geneva Lee. C'est fluide, sensuel et on sent qu'elle "vit" vraiment son histoire. Au fond, c'est peut-être ça aussi le problème de ce livre : il est sans doute plus rêvé que réaliste.

Addictif mais peu crédible.

 

 

[les +] Addictif.

[les -] Répétitif et peu crédible.

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge Un mot, des titres #51 : Moi
Challenge Gourmand #7 : Bière
Challenge Des gages ta PAL #9

 

[l'avis de la petite soeur]
Du même auteur :

 Royal Saga  tome 1 : Commande-moi  tome 3 : Couronne-moi

Repost0
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 05:00

 

 

 

 

 

 

 

Décroche-moi la lune
Sarah DESSEN

Pocket Jeunesse - 2014
479 pages

 

 

 

 

 

 

 

 

Luke, le petit ami d'Emaline, est doux et gentil et a grandi dans la même petite ville balnéaire qu'elle. Mais lorsque la jeune fille rencontre Théo, jeune New Yorkais de passage, elle se demande si Luke est vraiment le garçon qu'il lui faut.

 

 

J'apprécie toujours beaucoup l'univers de Sarah Dessen, souvent triste, plein de remise en question et toujours avec de jolies notes d'espoir et de joie. Ce roman-là devait être dans ma PAL depuis sa sortie, il y a trois ans donc... Mais ce n'est que maintenant, avec la session moi du Challenge Un mot, des titres qu'il en est finalement sorti.

 

L'histoire de Décroche-moi la lune m'a beaucoup plu : il y a plusieurs intrigues qui avancent les unes en même temps que les autres. Tout d'abord, un triangle amoureux entre Emaline, Luke - son petit ami depuis trois ans - et Luke - un New Yorkais débarqué à Colby pour le tournage d'un reportage -. Ensuite, il y a la relation d'Emaline avec son père génétique absent pendant son enfance, revenu entre temps et disparu depuis sa remise de diplôme... qui revient à Colby le temps d'un été avec son fils, Benji, le demi-frère d'Emaline. Enfin, il y a le tournage du reportage sur un artiste de la région qui manque de tomber à l'eau.

J'ai aimé la façon dont ces trois intrigues se mélangent naturellement et avancent ensemble, à bon rythme. Pour une fois, les trois m'ont bien plu : elles sont tellement imbriquées les unes dans les autres que, finalement, il n'y en a pas une qui ressort par rapport aux autres. Bon, cela dit, j'ai sans doute été plus sensible à l'intrigue familiale...

La fin de l'histoire m'a beaucoup plu : je l'ai trouvée très douce et criante de vérité. J'aime bien ce genre de fin en demi-teinte qui laisse de l'espoir bien qu'on tire des traits sur d'autres.  C'est le genre de fin douce, touchante et mignonne. Bref, ça m'a fait du bien de lire ça !

 

Emaline, m'a beaucoup plu avec son caractère fort et son incapacité à dire "non" aux gens qu'elle apprécie. Elle est dynamique, bien entourée et pleinement intégrée dans sa famille. D'ailleurs celle-ci m'a beaucoup amusée tant elle est crédible et gentiment "dingue".

J'ai été moins sensible aux deux "mâles" de l'histoire : je trouve Luke un peu bé-bête et Theo totalement déphasé par rapport à la réalité de la vie "normale".

J'ai également beaucoup, beaucoup aimé Benji - le demi-frère - ainsi que Daisy et Morris, les deux meilleurs amis. Tous les trois sont présents, touchants et de bons conseils : on aurait tous envie d'avoir les mêmes à la maison !

 

Comme toujours, j'ai beaucoup aimé l'univers de Sarah Dessen. Ses romans ont vraiment quelque chose de crédible qui me rappelle vraiment la "vraie" vie de personne que l'on pourrait connaître. On sent qu'elle a une réelle affection pour ses personnages : sans les materner, elle a un ton affectueux envers eux et, personnellement, ça me plaît énormément. Je ne pense pas avoir d'autres de ses livres dans ma PAL mais en tout cas, c'est certains que je ne m'arrêterai pas à celui-ci !

Une histoire touchante et crédible.

 

 

[les +] Touchant, crédible, mignon.

[les -] Un peu classique.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Un mot, des titres #51 : Moi
Challenge Gourmand #7 : Bière

 

 

Du même auteur :

■ Dav  En route pour l'avenir  Pour toujours... jusqu'à demain

Repost0
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 05:00

 

 

 

 

 

Commande-moi
Royal Saga, tome 1

Geneva LEE

Hugo & Cie - 2016

436 pages

 

 

  

 

 

 

Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d'un couloir. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir... Prince d'accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n'arrive pas à lui dire non... Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu'où elle est prête à aller... pour le roi et pour le pays. Entre secrets et scandales, une relation explosive naît de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s'acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s'aimer.

 

 

Honnêtement, je ne pense pas que j'avais déjà sérieusement envisagé de lire ce livre. La petite soeur étant dans une phase 50 nuances de Grey et n'appréciant pas spécialement ce genre, je lui pique rarement ses derniers bouquins achetés... Mais bon, le Challenge Un mot, des titres est passé par là avec sa session moi.

 

En fait, j'ai assez aimé ce livre. Je ne suis pas entièrement convaincue, mais j'ai passé un suffisamment bon moment pour avoir envie de lire les deux tomes suivants qui traînent à la maison pour le même challenge. L'histoire a tout d'un conte de fée : je pense sincèrement que la plupart des lectrices s'est déjà rêvée en princesse. Bon, personnellement, les Casiraghi auront toujours ma préférence par rapport aux anglais (quoique, avec Harry, tout reste relatif) ;)

Je suis donc facilement rentrée dans cette histoire avec cette rencontre inattendue, sensuelle et pleine de promesses. J'ai également beaucoup aimé le rapport avec la presse et les rencontres catastrophique avec l'entourage d'Alexander : j'ai trouvé ces scènes vraiment crédibles.

Cependant, comme toujours, j'ai été beaucoup moins sensible à l'étalage de fortune qui est fait dans ce livre : tant dans les gardes-robes que dans les commentaires financiers que l'on peut lire au cours de conversation... Personnellement, je trouve ça vulgaire et ne pense pas que ce soit de belles valeurs à partager avec les potentiels jeunes lecteurs qui pourraient lire cette histoire. C'est vrai que quand on imagine le prince charmant de nos rêves, il est souvent riche, mais dans la réalité, c'est rarement le cas ;)

L'autre point qui ma gênée c'est la profusion de scènes de sexe. Je n'aime pas ça dans les livres puisque, bien souvent, ça n'apporte strictement rien à l'histoire. Et, là, particulièrement, c'est le cas : Alexander a beau être un "dieu du sexe", il n'en reste pas moins à court d'imagination. Les scènes de sexe se suivent et se ressemblent... Sans oublier qu'il a cette fâcheuse manie d'appeler Clara "mon chou" : je trouve ça particulièrement ridicule.

La fin est plutôt sans surprise : dire que l'on ne s'y attendait pas serait mentir. Pour le coup, j'ai un peu peur d'une série suivant le même schéma que Twlight. Les tomes suivants me diront à quoi m'en tenir ;)

 

J'ai trouvé Clara particulièrement clichée : elle fait systématiquement ce qu'on s'attend à ce qu'elle fasse. En soit, ce n'est pas dérangeant puisqu'elle reste sympathique mais je pense qu'elle aurait été beaucoup plus crédible si l'auteur ne l'avait pas autant accablée d'un passé sordide.

En parlant de passé sordide, il en va de même avec Alexander : en voulant jouer avec le côté sombre du Prince charmant, je crois que l'auteur en a trop fait côté mystère... a un tel point que je n'ai pas envie de le creuser pour apprendre ce qu'il s'était passé.

Cela dit, j'ai beaucoup aimé Belle (même si sa vie coincée m'irrite beaucoup) et sa tante !

 

Du côté de l'écriture, j'ai trouvé que la lecture était vraiment fluide. L'histoire avance bien, vite et il n'y a pas de temps mort (a part ces fameuses scènes de sexe). On sent tout de suite que Geneva LEE a une affection réelle pour ses personnages et qu'elle se retrouve en Clara : c'est sympa' cet investissement mais, du coup, je trouve que l'histoire est à la limite du "trop rêvée" ce qui met parfois sa crédibilité en jeu.

Un premier tome qui donne envie de découvrir la suite.

 

  

[les +]  Touchant, "magique", plutôt crédible.

[les -] Des scènes de sexe qui se ressemblent toutes.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Un mot, des titres #51 : Moi
Challenge Des gages ta PAL #9

 

Du même auteur :
Royal Saga tome 2 : Captive-moi  tome 3 : Couronne-moi

Repost0
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 05:00

rendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 

 

CE QUE J’AI LU CETTE SEMAINE

Sacrifiées - Jérôme DUMONT • [mon avis]

Royal saga, T1 : Commande-moi - Geneva LEE

Décroche-moi la lune - Sarah DESSEN

 

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

Royal saga T2 : Captive-moi - Geneva LEE
Harry Potter T4 : Harry Potter and the goblet of fire - J.K. ROWLING

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

Royal saga, T3 : Couronne-moi - Geneva LEE

Lola, saison 2 - Louisa MEONIS

 

 

 

Et vous, qu’avez-vous lu ?

Repost0
15 octobre 2017 7 15 /10 /octobre /2017 05:00

 

 

 

 

 

 

Grace Kelly, l'amour et moi
Libby Lomax, tome 3

Lucy Holliday

HarperCollins  2017
Ebook – epub

 

 

 

 

 

 

 

Libby Lomaxa une vie épanouie : sa marque de bijoux rencontre le succès, son ex envahissant est tenu à distance et Ollie, son meilleur ami, est sur le point de se marier avec une fille formidable. Mais la jeune femme ne peut s'empêcher de commettre des maladresses. Grace Kelly, à la veille de son mariage, lui vient en aide en lui prodiguant quelques conseils.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement les Éditions HarperCollins pour l'envoi de ce roman.

 

J'ai découvert Libby à sa sortie en France et ses aventures, ou plutôt ses rencontres avec des stars de l'âge d'or d'Hollywood, m'avaient tout de suite captivée. Ça a quelque chose de magique sans pour autant perdre en crédibilité. Ainsi, j'ai suivi son évolution à travers les trois tomes et mon petit doigt me dit que celui-ci sera malheureusement le dernier...

Ce que j'ai aimé dans Grace Kelly, l'amour et moi, c'est que l'on quitte définitivement le monde des paillettes et du bling-bling : oublié la Libby actrice et la Libby vivant dans le fast ! La jeune femme renoue avec les valeurs simples de la vie comme les amis, la joie d'avoir un travail épanouissant et le partage en famille (même si sa mère et sa sœur peuvent devenir rapidement inquiétantes).

J'aime beaucoup l'allure que prend le temps dans cette série : quand ces étoiles sortent de son canapé, c'est comme si le temps s'arrêtait tant elles détonnent avec nos vies d'aujourd'hui et du coup, on n'en garde que le meilleur : une classe sans faille, de la tendresse et beaucoup d'amour. Les conseils que prodiguent Grace à Libby sont parfois étonnant mais sont de bons sens et font mouches.

J'ai trouvé ce tome un peu plus triste que les deux autres tant l'on sent qu'une page se tourne presque définitivement. J'ai trouvé ça dur de voir Ollie et Libby faire des choix par défaut pour avancer et ne plus regarder en arrière. Mais heureusement pour nous, un déclic va se produire pour que l'on puisse avoir la fin que l'on espérait depuis longtemps ! ;)

 

Libby se révèle de plus en plus attachante au fur et à mesure que l'on avance dans l'histoire. Je me souviens que dans le premier tome, je l'avais trouvé assez déconnectée de ma réalité, mais, aujourd'hui ce n'est plus du tout le cas ! J'aime beaucoup la façon dont elle rejette une vie de luxe pour la simplicité : je trouve que c'est une belle valeur et qu'elle fait preuve de courage.

J'ai également eu beaucoup de plaisir à retrouver Ollie. Il y a des personnages dans les romans auxquels on en vient à regretter qu'ils n'existent pas dans la vie réelle, et le jeune homme en fait partie. J'apprécie sa simplicité, son humour et ses attentions.

Comme je le disais plus haut, la maman et la sœur de Libby gagnent en profondeur dans ce tome : elles restent bizarres, égocentriques et arrivistes mais on découvre enfin leurs bons sentiments envers la jeune femme. Et ça, ça fait chaud au cœur !

 

Comme précédemment, j'ai pris beaucoup de plaisir à me plonger dans l'univers de Lucy Holliday : c'est amusant, doux et son histoire prend des allures de rêves éveillés ! J'apprécie la tendresse communicative qu'elle a pour ses personnages et les bonnes intentions qu'elles leur prête : dans son monde, personne n'est foncièrement méchant ce qui est assez rare pour être souligné.

Un troisième roman très agréable !

 

 

[les +] Une jolie histoire où se mêlent paillettes et simplicité.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - HarperCollins
Challenge Bookineurs en Couleurs #3.5 : Jaune
Challenge Des gages ta PAL #9

 

 

Du même auteur :

 Libbie Lomax  tome 1 : Audrey Hepburn, la vie et moi  tome 2 : Marilyn, les hommes et moi

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs