Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 06:00

 

 

 

 

 

 

Sous l'emprise du viking
Les vikings, tome 2

Anna Lyra

Editions Harlequin 2018
Ebook - Epub

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce devait être le plus beau jour de sa vie... Alors qu'elle s'apprêtait à épouser le fiancé choisi par son père, Derilia, fille de roi picte, voit sa vie basculer. En un éclair, une cohorte de Vikings déferle dans le village en fête en pillant tout sur son passage. Lorsque l'un d'entre eux la sort de sa cachette et qu'elle croise son regard impérieux, Derilia voit sa dernière heure arriver. Pourtant, cet étranger aux yeux clairs l'épargne et choisit de l'emmener sur son bateau avec son jeune frère, lui aussi prisonnier. Terrifiée, et résolue à cacher son rang de princesse, Derilia se raccroche à l'intuition étrange que son ravisseur la protégera... en attendant l'occasion de fuir !

 

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman et leur patience.

 

Sous l'emprise du Viking est un deuxième tome mais, personnellement, je pense qu'il peut totalement être lu de manière indépendante. Bien que j'ai lu le premier tome, cette lecture remonte déjà à de longs mois et, donc, je n'en ai pas grands souvenirs... Ça ne m'a pas pour autant empêchée d'apprécier cette suite, au contraire ! En tout cas, s'il y a des liens avec le premier tome, je dois dire que je ne les ai pas du tout relevés !

 

Ce que je retiens de ce roman, c'est vraiment l'ironie de cette histoire. Derilia a beau être attachante, il est clair qu'elle représente un poids certains pour son entourage. Dès les premiers pages, l'on sent à quel point ce mariage est important pour elle et toute la fierté qu'elle en attend ainsi qu'une certaine indépendance. Alors, clairement, quand les vikings débarquent, ça ne pourrait pas être pire pour elle... Et finalement, je reste persuadée que c'est la meilleure chose qui pouvait lui arriver.

J'ai apprécié la façon dont les liens familiaux sont décrits et mis en avant dans ce roman. Je mentirai si je disais que je les ai pleinement apprécié : j'ai été assez écœurée de la place de Derilia dans sa famille, des réactions de son père et de son frère... Mais bon, j'imagine que c'est très représentatif des relations familiales de l'époque.

Le point inattendu de l'histoire, c'est Aslak et sa relation à Odin. J'ai aimé ce mélange de fantastique, de religion et de tradition que sont les Berserkers. Je n'en avais jamais entendu parler jusqu'ici alors j'ai vraiment été ravie de découvrir ce pan de la culture viking à travers ces combattants hors pairs.

La relation entre Derilia et Aslak se devine aisément, dès leur rencontre sous tension. Dès les premières pages, l'on se doute de la façon dont cela va se terminer. Mais bon, ce n'est pas bien grave, c'est pour ça aussi qu'on a ouvert ce livre à la base, non ?

 

J'ai beaucoup apprécié découvrir Derilia. On la rencontre incertaine et au fur et à mesure que l'on tourne les pages, on la découvre courageuse, autoritaire et volontaire. C'est un réel plaisir de la voir grandir avec les vikings et s'apprécier enfin à sa juste valeur.

J'ai également aimé voyager en compagnie d'Aslak mais je l'ai trouvé plus fuyant sous mes yeux : il a quelque chose d'indomptable et un certain mystère qui lui colle à la peau. C'est donc assez difficile de le cerner et de comprendre qui il est vraiment. Par contre, j'ai beaucoup aimé l'honneur et le respect dont il fait preuve.

 

J'ai eu plaisir à retrouver l'écriture d'Anna LYRA. Avec elle, j'ai l'impression d'apprendre des tas de choses en m'amusant. Je n'ai malheureusement pas les connaissances historiques pour commenter ses histoires mais elles me semblent terriblement crédibles et bien documentées.

 

 

[les +] Fluide, prenant.

[les -] Assez prévisible.

 

 

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINE    

Service Presse - Harlequin

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.1 : bleu

 

 

Du même auteur :

Les Vikings tome 1 : L'honneur d'une viking

Repost0
19 mars 2019 2 19 /03 /mars /2019 06:00


 

 

 

 

 

 

Juste quelqu'un de bien
Angéla MORELLI

Editions Harlequin 2017
Ebook - Epub

 

 

 

 

 

 

 

À trente-quatre ans, Bérénice n'a plus aucune certitude. Tout ce qu'elle croyait savoir sur la vie a pris l'eau, elle multiple les amants mais ne tombe jamais amoureuse et, cerise sur le gâteau, voilà qu'elle n'arrive plus à écrire une ligne, alors que l'écriture est sa raison d'être. Heureusement, elle peut compter sur les trois femmes de sa vie: sa mère et sa grand-mère, avec qui elle partage une jolie maison cachée au coeur de Paris, et Juliette, son amie d'enfance.

Mais ça ne suffit plus.

Bérénice n'a donc plus le choix. Elle doit enfin affronter les questions qu'elle a toujours refusé de se poser et accepter de faire une place... aux hommes de sa vie. En commençant par son père, dont elle ne sait rien, et par Aurélien, un homme surgi du passé, qu'elle vient de croiser et qui ne l'a pas reconnue.

 

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman et leur patience.

 

Pour le coup, j'ai enchaîné deux romans d'Angéla MORELLI. C'est totalement le genre de truc que j'évite habituellement de faire car, souvent, les histoires restent dans la même veine et après je les mélange... et j'aime pas ça. Mais là, ça n'a clairement pas été le cas. 

C'est l'un des points forts de l'univers de l'auteure : d'un livre à l'autre, l'humour se ressemble mais ni les histoires ni les héroïnes. Chaque roman a sa propre personnalité, tout en finesse, en humour et en romance ! C'est le propre des auteurs de se réinventer à chaque nouveau livre, mais il faut dire qu'Angéla MORELLI est particulièrement douée à ce jeu-là.

J'ai beaucoup aimé Juste quelqu'un de bien. Pour faire simple, cela fait plusieurs semaines maintenant que j'ai lu le livre et je m'en souviens encore parfaitement bien. J'ai aimé le fait qu'il ne s'agisse pas juste d'une romance : Bérénice est une jeune femme un peu paumée qui est en quête de clef pour pouvoir avancer de nouveau, clef qui semble se trouver dans son passé. J'ai aimé revivre ses souvenirs en sa compagnie mais également partir sur les traces mystérieuses de son papa. 

Ce qui m'a particulièrement touchée c'est la relation que Bérénice a avec sa grand-mère et sa maman. Toutes trois sont particulièrement unies, par leur amour et leurs bizarreries. Du coup, j'ai beaucoup aimé plonger dans ces moments de vie à trois aussi amusants que touchants. Une fois les pieds dans leur maison, j'ai totalement oublié que l'on pouvait se trouver à Paris tant la vie y est douce et presque tranquille. On s'y sent étrangement bien comme l'on est quand l'on retourne sur les lieux de son enfance.

Du coup, ce n'est pas tant la romance que le reste que j'ai retenu. Cependant, je dois dire que j'ai également particulièrement appréciée celle-ci et son réalisme. Entre les petites embûches du début, le manque parfois flagrant de glamour et de romantisme, l'histoire de Bérénice et Aurélien n'a rien de facile. Mais c'est bien ça aussi qui la rend crédible.

 

J'ai trouvé Bérénice très touchante. J'ai aimé aussi bien la force et le dynamisme qu'elle dégage que sa sensibilité et sa solitude. Plus que tout, c'est vraiment les liens forts qu'elle a avec sa famille qui m'ont touchée : grâce à eux, je me suis beaucoup identifiée à elle. J'ai également beaucoup apprécié sa meilleure amie, Juliette : j'imagine très bien plusieurs de mes amies virer comme elle une fois enceintes !

Aurélien, quant à lui, est très accessible. C'est très agréable d'avoir affaire à un personnage masculin qui ne semblent pas tout droit sorti des fantasmes de l'auteure. Il est crédible, bourré de défauts et plein de charme. Cela dit, il est vrai aussi que son plus bel argument est Arthur, son fils aussi attachant que dérangeant.

 

Comme toujours et sans surprise, j'ai passé un excellent moment en compagnie des mots d'Angéla MORELLIEntre douceur et réalité parfois douloureuse de la vie, elle sait parfaitement jongler avec les émotions du lecteur. En passant du rire aux larmes, j'ai vraiment passé un excellent moment à découvrir l'histoire de Bérénice et Aurélien.

Une jolie histoire.

 

 

[les +] Des émotions, un havre de paix, une famille liée.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINE    

Service Presse - Harlequin

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.1 : bleu

Challenge Gourmand #10 - Champagne 

 

 

Du même auteur :

Ça a commencé comme ça  Et en plus, il cuisine  Homecoming flirt
Les Parisiennes  tome 1 : L'homme idéal (en mieux) tome 2 : Le couple idéal (enfin)

Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 06:00

 

La session VERTE est enfin terminée !

Elle a réuni pas moins de 12 lecteurs et 51 livres :)

 

Bravo à Gaoulette (12 lectures) et Cinnamon (9 lectures)  !

***

Ce challenge se déroule en deux temps :

* Durant 15 jours (une semaine pour cette session vu mon retard :/), vous pourrez voter pour la couleur de votre choix

* Ensuite, vous aurez 2 mois pour lire autant de livres que vous souhaitez dont la couverture est dans la couleur dominante désignée par le vote.

 

Session #4.3

- Vote pour la couleur : du 18.03 au 24.03

- Lecture des romans : du 25.03 au 25.05

 

Alors, tentés ?

Repost0
13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 06:00

 

 

 

 

 

 

L'enfant des ronces
J.E. BRIFFA

Editions L'ivre-Book 2016
ebook - epub

  

 

 

 

  

Dans un village reculé, un jeune couple récemment installé donne naissance à une petite fille. Quelques mois plus tard, un mal mystérieux décime les habitants.

 

 

L'enfant des ronces faisait partie du Calendrier de l'Avant 2016. 

Cette nouvelle commence plutôt bien, dans un univers Moyenâgeux qui a tout pour me plaire et me laisser présager une histoire typée fantasy. On y parle de sorcellerie et j'adore ça ! Mais au fur et à mesure que les pages défilent, je sens la déception pointer le bout de son nez... En fait, ça n'a rien a voir avec ce que j'attendais.  De temps en temps, un nouvel événement me tient en haleine mais rien n'est clairement dit et, finalement, je n'ai jamais la révélation que j'attendais. Au final, beaucoup de mes questions sont restées sans réponses ne me permettant pas de comprendre la nouvelle dans se globalité. Je n'ai pas compris la réaction des villageois et encore moins celle du père : pourquoi change-t'il comme ça du tout au tout en un clin d’œil ? Pourquoi a-t'il épousé sa femme vu comment il a l'air de la considérer ? Je ne comprends pas d'autant plus qu'il nous est montré plutôt sous un bon jour : il est plutôt facile de s'identifier à lui...

Quant à la fin... elle arrive comme un cheveu sur la soupe. Il n'y a pas l'air d'avoir de lien avec le reste de l'histoire et donc elle casse tout. Bref, une nouvelle fois, je n'ai pas compris ce qu'il se passait même si, pour le coup, c'est dit très clairement. 

 

Malgré tout, j'ai plutôt bien apprécié l'écriture de J.E. BRIFFA qui va droit au but sans s'encombrer de descriptions inutiles. J'ai aimé le rythme de son histoire très entraînant ainsi que son univers.

 

 

[les +] Un univers intéressant.

[les -] Pas assez de lien entre les différentes scènes : on saute du coq à l'âne.

 

 

Lu dans le cadre de : 

 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.2 : Vert

Repost0
12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 06:00

 

 

 

 

 

Eclat
Christelle DUMARCHAT

Editions L'ivre-Book 2017
ebook - epub

 

 

 

 

  

 

Marine est une jeune personne qui apprécie les promenades, la nature, l'univers aquatique dans lequel elle est come chez elle. Mais elle déteste le froid et surtout ne pas pouvoir agir comme elle l'entend tout le temps. Un jour, elle aperçoit dans un trou d'eau, dans un recoin rocheux de la plage où elle a ses habitudes, un éclat. Mais voilà, malgré sa curiosité très forte, elle ne peut voir de quoi il s'agit. Elle va revenir, jusqu'à ce q'elle puisse voir de quoi il en retourne...

 

 

Eclat fait également partie des nouvelles du Calendrier de l'avent 2017 de L'ivre-book.

Eclat est une nouvelle qui joue avec le mystère : rien n'est vraiment dit, tout se devine. Bien sûr, une fois que le doute est devenu certitude les mots sont posés mais l'auteure s'amuse avec notre imagination et notre patience. Personnellement, je ne suis pas fan de ça : jouer un peu ne me dérange pas, mais en continu, ça m'agace. Ici, c'est typiquement ça : le récit devient descriptif et les phrases alambiquées pour mieux semer le doute. Bref, la lecture s'alangui et perd en rythme et en intérêt. Surtout quand, comme ici, l'intrigue n'est pas vraiment palpitante et que l'objet de la quête s'avère décevant.

Cependant, j'ai apprécié la façon dont Chrystelle DUMARCHAT décrit les sentiments de Marine. En tant que lectrice, j'ai vraiment réussi à entrer dans sa tête et comprendre ce qu'elle ressent. Seul le fait de ne pas savoir réellement qui elle est dans les premières pages créé de la distance, difficile à rattraper dans les pages suivantes.

Une lecture douce.


 

[les +]  Mystérieux.

[les -] Du potentiel non exploité.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.2 : Vert

Repost0
11 février 2019 1 11 /02 /février /2019 06:00

 

 

 

 

 

Dragon burger sauce bichon
Sylvain DESVAUX

Editions L'ivre-Book 2017
ebook - epub

 

  

 

 

  

 

Un mage et un barbare chassant les monstres dans un réseau de galerie naines, quoi de plus classique ? En revanche, lorsque ledit réseau de galeries se trouve sous la ville de Paris, il y a dragon sous roche...
Heureusement, la sauce est de Bichon !


 

J'avais téléchargé cette nouvelle dans le cadre du Calendrier de l'avant de l'Ivre-Book.  J'aimais beaucoup ce principe de permettre de découvrir gratuitement les auteurs de leur répertoire pendant les fêtes. Bon, du coup, je les avais tous téléchargé mais pas lu...

En toute honnêteté, rien que le titre de Dragon burger sauce bichon ne m'inspirait pas. Tout dedans sent la pâle fantasy bourrée d'humour potache. J'adore la fantasy classique mais ai en horreur les histoires plus bidons qui ne sont que prétexte à humour vulgaire. Malheureusement pour moi, mes craintes se sont avérées vraies et nous sommes davantage dans la seconde catégorie.

Cela dit, j'ai bien plus apprécié l'histoire que ce à quoi je m'attendais. Ok, y'a pas vraiment d'intrigue, ok il est difficile de s'identifier aux personnages qui sont un peu bê-bêtes mais la chute est vraiment bien pensée. Elle a ce côté assez scotchante qui nous fait la relire une deuxième fois pour être sur d'avoir tout bien compris !

J'ai également aimé le fait que l'histoire se déroule à Paris, dans NOTRE Paris vraisemblablement à notre époque. En fait, rien que cette situation est amusante, tout comme imaginer les héros de cette quête coincés dans ce bar-restaurant. J'ai aimé le mélange de ces deux mondes qui n'ont absolument rien à voir.

 

Bon, par contre, comme je m'en doutais, à part la situation de base, l'humour de Sylvain DESVAUX ne m'a pas fait rire du tout. Je préfère l'humour plus fin ou jouer sur les mots. A part ça, j'ai apprécié son écriture directe et l'importance des dialogues qui font avancer plus vite l'histoire.

Bref, j'ai passé un bon moment malgré les apparences.

 

 

[les +] Surprenant.

[les -] Gras.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.2 : Vert

Repost0
10 février 2019 7 10 /02 /février /2019 06:00


 

 

 

 

Le parchemin secret
Les filles de la Lune, tome 4

Lynne EWING

éditions Du Rocher - 2005
154 pages

 

 

 

 

 

 

Nom : Reese.
Prénom : Catty.
Âge : 15 ans.
Lieu de résidence : Los Angeles, Etats-Unis.
Qualité : peut voyager dans le temps.
Défaut : ne maîtrise pas totalement son pouvoir, ce qui l'entraîne parfois dans des situations difficiles. Adoptée dans des circonstances étranges, aimerait retrouver sa mère naturelle.
Meilleures amies : Séréna, lit dans les pensées, mais vit un amour difficile ; Vanessa, peut se rendre invisible, mais disparaît chaque fois que son petit ami tente de l'embrasser ; Jimena, peut connaître l'avenir par ses prémonitions, mais avec une forte incertitude.
Missions : Filles de la Lune, elles vont devoir livre un combat sans merci contre l'Atrox et ses Suiveurs, voleurs d'âmes et d'espoir. Tout en continuant, bien sûr, à suivre leurs cours au lycée et à sortir au Planet Bang, leur boîte préférées de Los Angeles ! 

 

 

J'ai réussi à partir en week-end sans ma liseuse. Heureusement, je ne sais plus très bien pour quelle raison, mais j'avais emporté deux livres papier de ma PAL verte du Challenge Bookineurs en Couleurs. Deux livres piqués à la petite soeur que je m'étais promis de lire depuis un bon moment.

J'ai eu un peu de mal à me replonger dans l'univers des Filles de la Lune : cela fait presque 6 ans maintenant que j'ai lu le tome 3. Je ne me souvenais pas vraiment de l'histoire mais, heureusement pour moi, Lynne EWING a tout prévu et redonne au fur et à mesure des pages les éléments importants de l'histoire.

J'ai bien aimé ce quatrième tome : j'apprécie la dualité entre le fantastique et le roman d'ado qui se passe au lycée. C'est un peu superficiel, très rapide et assez addictif. Il est vrai aussi que le livre est très court (environ 150 pages) ce qui permet de le lire en moins d'une heure. Bref, une fois commencé, je ne l'ai pas lâché. Par contre, je ne suis pas certaine d'avoir tout compris au sujet du parchemin notamment pendant le grand final : c'est vraiment très rapide et finalement, j'ai l'impression que l'on se concentre davantage sur les histoires de coeur des filles plutôt que sur l'intrigue des Filles de la Lune. Après, ça ne m'a pas dérangée plus que ça.

 

Je n'avais absolument aucun souvenir de Catty mais j'ai aimé apprendre à la découvrir dans ce tome. J'ai aimé son côté intrépide et sa relation un peu barrée avec sa maman d'adoption. On sent qu'elle tient tout particulièrement à elle et à ses amies, notamment Vanessa, et qu'elle ferait n'importe quoi pour elles.

J'ai apprécié retrouver les quatre amies et leurs histoires d'adolescente ainsi que Maggie.

 

J'apprécie l'écriture tout en simplicité de Lynne EWING : avec elle, tout est rapide, concis et plutôt clair. Elle ne s'embarrasse pas de description ennuyeuse retardant le récit, elle ne disserte pas des heures, elle va droit au but et à ce qui intéresse réellement le lecteur : voyager dans une autre vie.

Le cinquième tome est également dans ma PAL verte et, du coup, j'ai plutôt hâte de l'en sortir !

Une lecture sympathique.

 

  

[les +] Un joyeux mélange entre fiction adolescente et fantastique.

[les -] Parfois trop rapide.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.2 : Vert

 
Du même auteur :
 Les filles de la lune  tome 1 : Déesse de la nuit  tome 2 : Dans le froid de l'enfer tome 3 : Les ombres de la nuit  tome 5 : Le sacrifice
Repost0
9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 06:00

 

 

 

 

 

 

Le couple idéal (enfin)
Les parisiennes, tome 3

Angéla MORELLI

Harlequin - 2018
ebook - epub

  

 

 

 

 

 

Un goujat égocentrique ! Voilà comment Clara, libraire, qualifie désormais l'écrivain mondialement célèbre Craig Anderson, qui était son auteur de polars favori. Était, car leurs échanges sur les réseaux sociaux lui ont permis de découvrir une toute nouvelle facette de M. Anderson, laquelle n'est pas très reluisante. Après tout, s'il ne supporte pas les critiques de ses romans, il n'a qu'à pas les lire ! Et, comme si cette désagréable déconvenue ne suffisait pas, ce mois d'août à Paris est aussi désert que caniculaire. Heureusement, un séduisant touriste écossais pousse presque tous les jours la porte de sa librairie La Caverne d'Ali-Baba et multiplie les prétextes pour la croiser par hasard...

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman.

 

J'étais très enthousiaste à l'idée de découvrir ce petit livre. Déjà parce que c'est un livre d'Angela MORELLI et que j'apprécie beaucoup cette auteure mais aussi parce que malgré son titre un peu neuneu, j'étais certaine de découvrir une romance douce, amusante et moderne.

Effectivement, j'étais dans le vrai. Je me suis tout de suite attachée à Clara, jeune libraire indépendante en mal de clients. J'ai aimé cet univers rassurant du livre et de sa cabane d'Ali Baba. J'ai apprécié également les interactions qu'elle peut avoir avec Craig Anderson qui sonnent particulièrement justes. Ayant déjà été confrontée à des auteurs appréciant mal les critiques un peu négatives (mais pourtant constructives), j'ai trouvé ces discussions très crédibles. Bon, c'est sur que Craig va beaucoup plus loin que ce que j'ai connu mais c'est ce qui fait le charme de l'histoire aussi. J'ai trouvé aussi déroutant qu'amusant sa naïveté quant à son comportement : c'est dans ces cas-là que l'on comprend que ça fait réellement un bon moment que ses pieds ne touchent plus terre. 

J'ai aimé le côté vie quotidienne de cette histoire, avec les soucis de Clara, la famille assez étrange de Craig et la construction de l'histoire d'amour de Clara et son bel écossais. Tout est dans le juste ton et la crédibilité en est toute acquise du coup, puisque l'on y parle un peu de nous à travers eux. Forcément, alors, on s'identifie aux personnages et l'on vit l'histoire avec eux de manière assez forte.

La fin n'est pas vraiment une surprise mais elle a le mérite de viser encore une fois extrêmement juste. On s'y attend dès la quatrième de couverture mais on s'en fiche ! C'est pile ce que je voulais lire.

 

Clara m'a tout de suite plu. Elle est a la fois complètement banale et à ce petit truc en plus qui la rend assez envoûtante. D'autant plus que l'on profite du regard du bel écossais sur elle qui ajoute sur ce dernier point. On ne sait pas vraiment quel âge elle a ni à quoi elle ressemble, du coup, on s'identifie à elle que davantage encore. J'ai aimé son amour des livres, du rouge et des jupes courtes. J'ai aimé parcourir son Paris à ses côtés : la ville ne m'attire pas, mais avec elle, je l'ai découverte autrement. J'ai aimé ses amis un peu barrés mais sympa' et toujours présents les uns pour les autres.

Craig Anderson m'a beaucoup amusée. Autant Clara est attachante, autant lui, a ce don de nous énerver en une seule réflexion. Et pourtant, Craig a beaucoup de charme... malheureusement ternis par son égo surdimensionné. Le contact avec Clara le change, il repose enfin les pieds à terre et redécouvre les bonheurs simples et les instants partagés avec le commun des mortels. J'ai aimé le voir se remettre en question au fil des pages et ainsi gagner en sympathie.

 

J'ai aimé retrouver l'écriture pleine d'humour et de joie de vivre d'Angela MORELLI. Avec elle, la vie regagne en couleurs et en petits bonheurs. J'apprécie ces leçons de vie tout en douceur et en tranquillité. C'est drôle, simple et ça rend plus fort.

Une lecture doudou.

 

[les +] De la bienveillance, des rires aux larmes.

[les -] Prévisible.

 

 

Lu dans le cadre de : 

Colocs (et plus), Emily BLAINE   

Service Presse - Harlequin

Challenge Gourmand #10 - Champagne 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.1 : bleu

 

 

Du même auteur : 

 Ça a commencé comme ça  Et en plus, il cuisine  Homecoming flirt  Juste quelqu'un de bien
Les Parisiennes  tome 1 : L'homme idéal (en mieux)

Repost0
23 janvier 2019 3 23 /01 /janvier /2019 06:00

 

 

 

 

 

Believe me
Temptation, tome 2

Gina GORDON

Editions Harlequin 2017
ebook - epub

 

 

 

 

  

 

Il n'est pas le prince charmant, il est celui qui la comprend.

Grace le jour, Jade la nuit. Pendant trois ans, Grace a mené une double vie, à la fois brillante étudiante en gestion et escort de luxe. Mais, aujourd'hui, cette existence est derrière elle : désormais à la tête de sa propre entreprise, Grace a tout ce dont elle rêvait. Il ne lui manque plus que l'amour. Car, oui, on peut avoir vu le pire aspect des hommes et croire encore au prince charmant. La seule difficulté, ça va être de se convaincre que Ben Lockwood ne peut pas être cet homme-là. Il est trop lié à son sulfureux passé, trop abîmé par la vie. Entre eux, il ne peut s'agir que de sexe - brûlant, bouleversant, tumultueux, mais rien d'autre que du sexe...

 

 

 Un grand merci aux éditions Harlequin pour leur confiance et leur patience.

 

Autant ne pas tourner autour du pot : je n'ai pas aimé ce roman. Je l'ai trouvé trop cliché, et ce sur tout les plans, pour l'apprécier pleinement.

L'ambiance, tout d'abord, ne m'a pas convaincue avec ces milieux de la pornographie et de la prostitution. Déjà, il est compliqué de parler de l'une de ces thématiques sans tomber dans le vulgaire, mais les deux en même temps ? C'est quasiment mission impossible. Et, effectivement Gina Gordon flirte avec les limites et tombe régulièrement du mauvais côté. Bon, il faut aussi garder en tête que ces limites sont personnelles et que les miennes sont sûrement plus strictes que celles de la plupart des lectrices. Mais ça m'a mise assez mal à l'aise de parler de sexe à tout bout de champs de manière assez crue et sans respect des protagonistes. Sans oublier toute cette histoire autour du manque de Grace qui ne peut plus s'envoyer en l'air autant qu'avant depuis qu'elle n'est plus escort (et se met donc au tricot - tant mieux le tricot c'est tendance #tricotaddict). Personnellement, ça m'a dérangée qu'elle condamne son passé si c'est pour lire des choses comme ça.

J'ai trouvé l'histoire très clichée par son jeu de chat et de la souris. Ça commence et ça se termine de la manière dont on s'y attend, il n'y a pas de surprises. En soi, dans la plupart des romans, ça ne me dérange pas mais là, couplé avec l'univers, ça m'a agacée. 

Cependant, je dois dire que j'ai bien aimé toute la partie avec le stagiaire de Ben. Le p'tit gars est plutôt sympa' et apporte une petite touche d'humour et de fraîcheur qui fait du bien. J'ai bien aimé les interactions de Ben avec les autres étudiants lors des conférences. Je suis totalement de son côté : les études ne font pas tout, ce sont les compétences qui font que la personne remplisse son job' ou non. Par contre, j'ai trouvé les conseils de Grace sur la prise de parole en public assez étranges : ce genre de formation est très tendance en ce moment et ses conseils sont plutôt antagonistes à ceux que l'on reçoit pendant ces moments d'échanges. A l'inverse, j'ai trouvé que les moments entre Grace et son boss, qui connait son passé, n'apportent pas grand chose à l'histoire : c'est traité de manière assez superficielle.

 

Grace et Ben m'ont pourtant bien plu : tous les deux inspirent confiance et sont sympathiques. Ils se lient facilement avec les gens qui les entourent et donne l'impression que l'on peut compter sur eux. Par contre, j'ai trouvé qu'ils étaient décrits de manière assez superficielle et, qu'au final, on ne connaissait pas grand chose d'eux.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Gina GORDON et je ne suis pas convaincue. J'ai apprécié son humour et ai regretté la superficialité de son histoire. Je ne peux m'empêcher de me dire que, si l'intrigue aurait eu lieu dans un autre univers, je l'aurai appréciée. En effet, je me dis que les raccourcis auraient été plus difficiles à faire et que l'histoire aurait donc gagné en intérêt. Je serai donc curieuse de découvrir un autre de ses romans, d'une autres série que Temptation.

Une lecture superficielle.


 

[les +]  Du potentiel non exploité.

[les -] Un milieu qui appelle les raccourcis et la vulgarité.

 

 

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINE  

Service Presse - Harlequin

Challenge Gourmand #10 - Champagne 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.1 : bleu

Repost0
22 janvier 2019 2 22 /01 /janvier /2019 06:00

 

 

 

 

 

Des cadavres dans le placard
Rossetti & MacLane, tome 10

Jérôme DUMONT

éditions Jérôme DUMONT - 2017
ebook - epub

 

  

 

 

  

 

Un service demandé par Ange Fratacci, ça ne se refuse pas. Même lorsqu'il demande à Gabriel Rossetti de sortir de son champ de compétences habituel pour défendre l'une de ses vieilles connaissances. Le dossier est particulier : il concerne Joseph Delmas, un vieillard impliqué dans un cambriolage suivi d'un double meurtre vieux de près de vingt ans ! Pour ne rien faciliter, ce nouveau client souffre de sévères pertes de mémoire... Cette première embûche va contraindre l'avocat à fouiller le passé pour innocenter Delmas. Face à lui, une enquêtrice de la brigade de recherches de la Gendarmerie aussi énigmatique que perspicace, qui semble en savoir plus qu'elle ne veut bien en dire. Comment ce vieillard inoffensif a-t'il pu se retrouver mêlé à de tels faits ?

Les choses auraient pu rester simples si Gabriel et Amandine n'avaient, parallèlement, une épreuve inattendue à surmonter dans leur couple, dont la gravité risque de tout remettre en question entre les amoureux. Entre le dossier de Joseph Delmas et la vie privée de Rossetti & MacLane, ce sont autant de cadavres dans le placard qui font s'interroger : peut-on échapper à son destin ?


 

Un grand merci à Jérôme DUMONT pour l'envoi de ce roman.

 

J'ai beaucoup aimé cette nouvelle enquête de Rossetti & MacLane : Jérôme DUMONT s'aventure dans un univers difficile qu'il n'avait pas encore exploité et s'en sort vraiment bien. J'ai aimé ce tournant à 360° dans la série qui nous fait nous poser des questions sur les tomes à venir.

J'ai apprécié l'ambiance particulière de cette enquête. Hier, je vous disais que j'affectionnais les personnes âgées dans les romans et clairement Joseph a tout pour me plaire : une innocente apparence, un passé sombre et un Alzheimer de plus en plus présent. On a du mal à comprendre ce que la justice lui veut mais la présence d'Ange pas très loin nous laisse présager le pire...

Dans cette histoire, j'ai particulièrement apprécié le contexte historique que je ne maîtrise absolument pas. Je pense avoir appris plusieurs choses et j'aime beaucoup ça. Je trouve ces années noires particulièrement fascinantes et inspirantes pour ce genre d'histoire.

En parallèle, je suis restée scotchée devant le retournement de situation privée que subit Gabriel. C'est inattendu, surtout de la part de Gabriel. Au fil des bouquins, on a l'impression de le connaître et on s'aperçoit que non... il y a des parts de lui qui nous échappent encore. J'ai bien aimé cet acte un peu "nul" de sa jeunesse qui refait surface : Gabriel peut avoir une image assez lisse et, du coup, ça le rend plus humain et nous permet de nous identifier un peu plus encore à lui.

J'ai apprécié les deux volets de la fin : Joseph jouait avec mes doutes depuis le début mais il a tout de même réussi à m'étonner avec son "grand final". Je dois dire que c'est également l'image d'Ange qui a pris un coup avec cette enquête : je lui faisais pleinement confiance et maintenant je me pose des questions... Quant à Gabriel et sa nouvelle vie, je suis curieuse de découvrir ce que lui réserve la suite.

 

Je crois que depuis le début de la série, c'est la première fois que Jérôme DUMONT malmène un peu ses personnages. Ce que j'ai bien apprécié : tout se passe toujours trop bien pour Gabriel et Amandine, malheureusement c'est rarement le cas dans la vraie vie. J'ai donc apprécié ces moments de doutes et de remises en question. Peut-être que c'est parti trop loin mais je ne doute pas de l'intelligence de ces deux-là pour comprendre où se cache réellement leur bonheur.

Une intrigue assez fascinante.

 

 

[les +] Différent, sombre, historique, personnel.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre de :

Le bout du tunnel, Jérôme DUMONT
Service Presse - Jérôme DUMONT

 

 

Du même auteur :

 Just Married  Sacrifiées 

■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel  tome 2 : Le dessous des cartes 

 Rossetti & MacLane  tome 1 : Jeux dangereux  tome 2 : Une enquête cannoise  tome 3 : Une affaire de famille  tome 4 : Trois balles dans le buffet  tome 5 : Un froid de loup  tome 6 : Scoumoune niçoise  tome 7 : Tension à bord  tome 8 : L'Arlésienne  tome 9 : La preuve par neuf tome 11 : Quitte ou double

 

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs