Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 juillet 2016 5 22 /07 /juillet /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

Au coeur du danger

B.J. DANIELS

Harlequin - 2011
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Qui cherche à lui faire peur ? L'angoissante question ne cesse de hanter Dana depuis qu’elle a reçu des menaces de mort, après la découverte d’ossements sur sa propriété… Des ossements humains, cachés depuis 20 ans au fond d’un puits abandonné. Terrifiée, et persuadée que ses ennemis rôdent et l’observent dans l'ombre, elle se résout à demander l’aide de la police locale. Mais quelle n’est pas sa surprise quand le nouveau shérif arrive chez elle ! Car il n’est autre que Hud Savage, son ex-fiancé. L’homme qu’elle a passionnément aimé cinq ans plus tôt avant qu’il ne la trahisse de la pire des manières. Celui à qui elle s’est juré de ne plus jamais faire confiance…

 

 

Vous pouvez télécharger gratuitement cette nouvelle sur le site des éditions Harlequin.

 

Ça faisait très longtemps que ce livre était dans ma PAL et également plusieurs semaines que je le mettais systématiquement dans mon « C’est lundi, que lisez-vous ? ». Mais voilà, comme d’habitude, je trouvais toujours mieux à lire. C’est finalement ma période de révision qui m’aura décidé à le sortir : j’ai besoin de faire régulièrement des pauses pour garder une concentration maximale et les Harlequin, sans prises de tête, sont parfaits pour ça (et faire doucement redescendre la tension : l’examen d’Umwelttechnik me met dans tous mes états).

 

J’ai beaucoup aimé le côté policier de ce roman. Bon, on se doute dès le début de l’identité du coupable mais l’enquête est bien menée et plutôt addictive. J’ai également beaucoup aimé la relation amoureuse qui renaît entre Dana et son premier amour, Hug, le shérif du coin. Bon, on s’y attendait aussi mais leur histoire reste mignonne et un peu mystérieuse par tous les secrets et les non-dits qu’il y a entre les deux.

J’ai également apprécié les secrets de famille que l’on retrouve entre Dana et ses frères et sœurs. Il se passe clairement des choses pas très nettes chez eux ! Même si on se doute de la bonne fois de Dana, on fini par se poser des questions sur ce qu’elle affirme… J’ai trouvé cette facette de l’histoire intéressante puisqu’elle joue également sur le côté sombre de l’histoire mais aussi parce qu’on se rend compte que les trois aspects de l’histoire sont liés.

 

Dana est une jeune femme très sympathique : je me suis reconnue en elle quant à l’importance qu’elle donne aux terres familiales contrairement aux autres membres de sa famille. Elle est douce et pourtant elle ne manque pas de punch ! J’ai également trouvé intéressant le fait qu’elle travaille dans une mercerie (c’est rare) mais ça m’a troublée par rapport au fait qu’elle vive dans un ranch : je trouve que ça ne colle pas trop ensemble…

Hug est davantage brut de décoffrage et stéréotypé mais il n’en reste pas moins sympathique. J’ai apprécié son attitude envers Dana : on voit tout de suite qu’elle compte beaucoup pour lui même si elle est visiblement trop occupée pour s’en rendre compte !

 

J’ai beaucoup aimé l’écriture de B.J. Daniels que j’ai trouvé très dynamique et fluide. L’on rentre facilement dans son univers même si, comme je le disais un peu plus haut, certains détails m’ont chiffonée. C’est doux et rythmé à la fois et l’histoire ne manque pas de rebondissements !

Une bonne découverte !

 

 

[les +] Du dynamisme et des rebondissements.

[les -] Prévisible.

 

 

Lu dans le cadre :

 
 
Du même auteur :
■ Beartooth Mountain  Préquel : Les secrets de Beartooth
21 juillet 2016 4 21 /07 /juillet /2016 05:00

 

 

 

 

 

 

Rencontre
COLLECTIF

Lune Ecarlate - 2014
ebook - epub

 

 

 

 

 

Anthologie sur le thème de la rencontre écrite par les auteurs et l’équipe éditoriale de Lune-Écarlate Éditions.
 

 

Vous pouvez télécharger gratuitement ce recueil sur le site des éditions Lune Ecarlate.

 

J’aime beaucoup les recueils de nouvelles, surtout quand il y a plusieurs auteurs : c’est toujours l’occasion de découvrir de nouveaux noms et univers ainsi que de recroiser le style d’autres qui nous ont beaucoup plu par le passé… C’est aussi l’occasion pour les maisons d’éditions de se vendre et de nous donner envie et, je ne sais pas pour vous, mais ça marche plutôt bien !

Ce recueil est autour des rencontres multiples que l’on peut faire dans la vie, qu’elles soient rêvées, fantastiques ou bien plus que réelle. Ce sont tantôt des situations que l’on a vécu ou que l’on vivra un jour où certaines totalement improbables… Mais toutes ont eu le mérite de ne pas me laisser indemne !

 

Du bout des doigts – Chloé BOFFY

Une nouvelle toute mignonne autour de l’éveil des sensations provoquées par un dîner dans un restaurant ayant lieu dans le noir complet. Mignon et taquin, une bonne découverte !

 

Faux ! – Christophe COLLINS

Une nouvelle assez surprenante autour d’un auteur cherchant à éviter un mariage et se concoctant un double fantastique. La chute est aussi drôle que terrible !

 

Connexion – MELL 2.2

Un début de dystopie qui donne envie d’en connaître davantage sur les Mayn et les Frontales. Une première découverte qui met l’eau à la bouche.

 

Fix – NATHY

Une nouvelle autour d’un chanteur de rock et de son addiction à la drogue. J’ai beaucoup aimé les métamorphoses que l’on découvre dans ce texte, c’est une bonne découverte !

 

Harba – Cathy COOPMAN

Une romance entre une écrivaine isolée pour écrire son dernier roman et un cavalier du coin. Pour le coup, je ne sais pas trop quoi en penser : la fin m’a assez laissée de marbre tant je n’ai pas compris où Cathy Coopman voulait en venir. Mais, visiblement, la barrière entre réalité et fiction est peut-être plus mince que ce que l’on croit…

 

La jeune femme à la boucle d’oreille – Denis LABBE

Une rencontre mystérieuse en boîte de nuit entre un auteur et une jolie brune. La chute m’a beaucoup plu, elle est de celle qui ne se finissent ni bien ni mal, de celle qui ressemblent à la vie avec ce petit truc fantastique en plus. J’aimerai bien en apprendre un peu plus sur cette fameuse jeune fille !

 

Le train du désir – Frédéric LIVYNS

Lorsqu’un homme sous liberté conditionnelle pour viol rencontre une jeune femme dans un train sous la plume de Frédéric Livyns, ça donne quelque chose de surprenant, d’ironique et de (à sa façon) plutôt drôle. Ça m’a beaucoup amusée ! Les victimes ne sont pas toujours celles que l’on croit ! ;)

 

Un matin de Septembre – Rose BERRYL

Une belle rencontre, la plus émouvante qu’il existe sur Terre. Ces trois pages donnent le sourire aux lèvres !

 

Où la temporalité croisée rentre l’administration littéraire… - Suzanne VANWEDDINGEN

Quoi, quoi, quoi ??? Cette rencontre entre ce professeur de temporalité croisée et cette bibliothécaire (enfin, chargée de la transmission livresque) serait un extrait d’un roman ? C’est prometteur pour le coup, mais je trouve ça dommage d’avoir un texte incomplet.

 

Serah – Alizée VILLEMIN

Une rencontre étonnante entre Serah et le futur lors de ses recherches sur la divination. Une découverte qui pourrait bouleverser le monde, bien plus qu’on ne se l’imagine… J’ai beaucoup apprécié les idées que l’on découvre dans cette nouvelle.

 

The end – John STEELWOOD

Ici l’on suit un père dévasté par la perte des siens. C’est une nouvelle sombre, qui fait du mal. La chute est étrangement familière bien que je ne l’avais pas prévue…

 

Une nuit – Marielle RANZINI-MARQUET

Une rencontre troublante dans un cimetière pour cette nouvelle fantomatique. J’ai trouvé la chute assez terrible mais compréhensible : avec ce genre de rencontre, il n’y a que deux solutions possibles abdiquer ou se battre… Et la meilleure dépend toujours des personnes en elle-même. Une nouvelle qui fait réfléchir !

 

Lors Idelston – Nicolas SAINTIER

La rencontre entre un écrivain et le personnage qui l’a rendu célèbre. C’est troublant et étonnant, tant et si bien qu’on fini par ne plus savoir réellement où se cache la vérité…



[les +] Troublant, émouvant, différent.
[les -]

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Colocs (et plus), Emily BLAINEOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
 

 

 

De Christophe COLLINS :
 La musique de l'âme

De NATHY :
 La chasse

De Frédéric LIVYNS :

 Danse de sang  Le souffle des ténèbres  Sutures  Zone d'ombres 
 Les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1  épisode 1 : La chambre rouge  épisode 2 : Le placard qui chuchote  épisode 3 : Ce qui murmure

D'Alizée VILLEMIN :

 Lady Falkenna  épisode 1

20 juillet 2016 3 20 /07 /juillet /2016 05:00

 

 

 

 

Défait

Léo HENRY

Dystopia - 2012

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Nouvelle gratuite extraite du recueil Les Cahiers du Labyrinthe redux de Léo Henry, accompagnée de la préface de Mélanie Fazi.

 

 

Vous pouvez télécharger gratuitement cette nouvelle sur le site des éditions Dystopia.

 

Franchement, je ne sais pas trop quoi en penser : cette nouvelle est vraiment super bizarre et assez casse-tête. J’ai vraiment eu du mal à suivre ce qu’il se passe dedans tant la réalité du personnage principal n’a rien à voir avec notre réalité : chaque mot est à réinterpréter continuellement et, ça m’a un peu gênée. Ce qu’il ne passe n’est donc jamais réellement clair et j’ai eu constamment peur de ne pas bien comprendre ce qu’il y a à comprendre… Du coup, j’ai des zones de flou sur certains des passages qui n’ont pas vraiment trouvé d’image analogue entre le monde du personnage et le mien et, personnellement, je n’aime pas trop ça.

 

Cela dit, en soit, c’est totalement le genre de nouvelles que j’apprécie habituellement : j’aime quand la réalité n’est pas ce qu’elle a l’air d’être et les grosses révélations en guise de chute. Mais là, depuis le début, on se doute de ce qu’il s’est passé sans pour autant en être toujours certains à la fin de la nouvelle…

 

Forcément, avec des thématiques comme la folie, il est assez inconcevable de s’attacher aux différents personnages, d’autant plus au travers d’une nouvelle. D’une certaine façon, c’est assez dommage puisque ça créé encore une certaine distance entre le lecteur et l’histoire et rajoute au flou ambiant.

 

Cependant, je dois reconnaître que l’écriture de Léo Henry est très agréable et pleine de surprises. Je serai très curieuse de découvrir ses autres textes, d’autant plus si ils sont très différents de celui-ci, afin de me faire une meilleure idée de son univers !

Une nouvelle déstabilisante.

 

 

[les +] Surprenant et déstabilisant.

[les -] Trop de flou.

 

 

 

Lu dans le cadre :

On n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN

Challenge Des gages ta PAL #5

19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 05:00

 

 

 

 

La mer ténébreuse
L'enfant-Soleil, saison 1, épisode 1

Jean-Paul RAYMOND

La Bourdonnaye - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Après plusieurs jours en mer et une nuit de tempête, un petit groupe d’individus échouent sur une île inconnue et vont rapidement devoir affronter de nombreux dangers.

Depuis les rivages improbables d’une époque oubliée, une barque imprudente a quitté l’Armorique pour venir s’échouer en des contrées chimériques, peut-être au-delà des mers d’Occident. A son bord se trouvent Geldwin le vieux bénédictin, Lin-Kao la guerrière indienne, Fanch le chasseur, mais surtout Ranald l’enfant, le jeune moine âgé de 12 ans. Celui-là demeure un mystère pour tous, y compris pour le vieux Geldwin, qui l’a pourtant recueilli et élevé. Est-il seulement un homme ? Seulement un mage ? Seulement un dieu ou seulement un diable ? Sa destinée dépasse très certainement les ambitions terrestres, et ses pouvoirs ne cesseront de croître au fil du temps. En ces âges de magie, de fureur et de sang, gouvernés par l’amour, la haine et la soif du pouvoir, il déjouera les complots, les trahisons. A travers son incessant combat contre la sorcière Ciwenaëlle, son unique but est de soulever la Pierre – objet de toutes les convoitises – et de préserver l’équilibre du monde. Mais tout cela au péril de sa vie, de plus en plus menacée, comme semble l’être aussi cet univers en genèse dont il pourrait bien être le centre, le soleil.

 

 

J’avais téléchargé gratuitement ce premier épisode sur le site des éditions de la Bourdonnaye. Cependant, Kemi Outkma, également auteur pour la collection Pulp m’a indiqué que cette collection était désormais finie et que la publication de ses livres arrêtées… Cependant, vous pouvez peut-être encore les trouver sur certains sites marchands.

 

J’ai trouvé ce premier épisode plutôt agréable même si on ne comprend pas tout ce qu’il se passe : on entre directement dans l’action ce qui provoque quelques temps de flottements si, comme moi, vous n’êtes pas du genre à lire les résumés. En parlant de résumé, toute la dimension racontée dans celui que je vous propose n’est pas présente dans ce premier épisode : seulement le premier paragraphe y est en fait, le reste comprend la globalité de la première saison.

Dans tous les cas, j’ai beaucoup aimé naviguée dans cette mer inquiétante avec ces personnages aussi mystérieux que différents : ils n’ont pas l’air d’avoir de lien de famille et, pourtant, on sent qu’ils sont attachés les uns aux autres… De même, j’ai apprécié faire avec eux mes premiers pas sur cette terre inconnue et qu’on devine dangereuse : je suis un peu frustrée que l’épisode s’arrête là, j’aurai bien aimé découvrir la suite de cette histoire (pas merci aux éditions de La Bourdonnaye pour le coup !).

 

En ces quelques vingt pages, il est difficile de s’attacher aux différents personnages ni même de retenir leur noms : ils sont beaucoup et finalement peu présenté par leurs noms… C’est assez troublant mais ça fait aussi partie de ces ambiances de voyages !

L’écriture de Jean-Paul Raymond est une bonne découverte : j’ai aimé son style un peu flou mais très précis qui nous emmène avec plaisir dans des contrées inconnues. Le ton est assez lent et indolent, un peu comme le roulis de l’océan ce qui renforce d’autant plus cette ambiance très particulière !

Un épisode qui nous donne envie d’en apprendre plus !

 

 

[les +] Une vraie ambiance, des personnages et des lieux mystérieux.

[les -] Pas de garantie de découvrir la suite…

 

 

Lu dans le cadre :

 

Colocs (et plus), Emily BLAINEOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
 
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 05:00

rendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 

 

CE QUE J'AI LU CETTE SEMAINE

Oh, my phone ! : Director's cut - Claire DELILLE

Terra Divina, saison 2, épisode 1 : C'est gargantuesque ! - Marie FONTAINE

La Ménagerie, saison 1, épisode 1 : Visite matinale des cages et contrôle des pédigrees - Kemi OUTKMA

Le secret de Rebecca - Tessa RADLEY

Défait - Léo HENRY

L'enfant soleil, saison 1, épisode 1 : La mer ténébreuse - Jean-Paul RAYMOND

Rencontre - COLLECTIF

Au coeur du danger - B.J. DANIELS

Nema - Frédéric GYNSTERBLOM

Trèfle, tome 1 - Maloya G.

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

L'or des Malatesta - Laurent LADOUARI

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

... Bonne question ! ;)

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

 

Le secret de Rebecca

Tessa RADLEY

Harlequin - 2012
ebook - epub

 

 

 

 

 

S’il y a bien un homme dont Rebecca ne veut surtout pas croiser la route, c’est Damon Asteriade. Quatre ans plus tôt, alors qu’elle lui offrait son amour, il lui a brisé le cœur en choisissant d’en épouser une autre. Et pas n’importe quelle autre : sa meilleure amie. Trahie par les deux personnes qu’elle aimait le plus au monde, Rebecca a choisi de s’effacer, et s’est promis de ne plus jamais revoir Damon. Mais lorsque leurs chemins se croisent de nouveau, et qu’elle apprend qu’il est libre à présent, elle comprend que cet homme est désormais lié à son destin. Même si un lourd secret les sépare…

 

 

J’avais téléchargé, il y a plusieurs années déjà cet ebook sur le site des éditions Harlequin mais ce n'est malheureusement plus possible aujourd'hui.

 

Et effectivement, cette histoire ne sera pas de celles qui me marqueront. Elle est mignonne, tendre mais un peu trop clichée pour moi : elle ne m’a pas surprise. Du coup, forcément, je me suis un peu ennuyée en la lisant.

Il faut dire aussi que c’est l’histoire d’une femme un peu fragile, au terrible secret, amoureuse depuis des années d’un homme qui la méprise et qui a épousé sa meilleure amie. L’homme en question à une beauté ravageuse, un sale caractère et beaucoup, beaucoup d’argent. Des circonstances particulières (un mariage) vont les réunir de nouveau et un jeu de séduction va naître entre eux… Forcément, au moment où ils s’avouent leurs sentiments, une annonce va semer la discorde dans leur couple qui va voler en éclat et… Pas besoin de vous raconter la suite, je suis certaine que vous la connaissez déjà.

 

Du coup, je ne me suis pas forcément prise de sympathie pour les personnages que j’ai trouvé un peu trop stéréoypés. Et puis, il faut dire aussi qu’à force de lire des histoires de ce genre, sans les connaître, j’ai l’impression de tout connaître d’eux et de ce qu’ils vont faire, ce qui ne m’aide pas à les apprécier davantage.

Cependant, je dois reconnaître que Rebecca a beaucoup de force et un joli secret, au final. J’ai beaucoup aimé son lien avec son fils et l’amour qu’ils dégagent l’un pour l’autre. Mais je ne comprends pas ses réactions face à Damon qui ne la respecte pas : comment peut-on regarder avec amour un homme qui nous traite de cette manière ? Bref, pour moi, ça n’a rien de romantique !

Damon est plus sympa qu’il n’en a l’air au début du roman mais ce n’est pas pour autant que je me suis attachée à lui par la suite. C’est le plus stéréotypé des personnages et, fatalement, il ne fait pas très crédible.

 

Pourtant, l’écriture de Tessa Radley est très agréable et fluide. On sent qu’elle a de la sympathie pour ses personnages et qu’elle a apprécié écrire leur histoire… Mais elle ne m’a pas convaincue : j’aurai aimé davantage de surprises et de dynamisme ! Cela dit, j’ai tout de même passé un assez joli moment avec Le secret de Rebecca.

Une lecture sans surprise…

 

 

[les +] Mignon.

[les -] Déjà-vu et stéréotypé.

 
2 juillet 2016 6 02 /07 /juillet /2016 05:00

Le Prestige

Christopher NOLAN - 2006 - 

L'histoire se déroule en Angleterre, à Londres, durant l'ère victrienne et partiellement à Colorado Springs aux Etats-Unis. Alfred Borden, magicien, est accusé du meurtre de son rival et ex-ami Robert Angier. Angier s'est noyé au cours d'un tour de magie, après être tombé d'une trappe dans une cuve remplie d'eau et verrouillée, l'exécution du tour ayant apparemment mal tourné. Seul témoin présent sur les lieux, Borden est condamné au vu de la vieille rivalité qui l'oppose à Angier. Dans l'attente de l'exécution, Borden reçoit le journal intime d'Angier et commence à le lire.

 

En fait, c'est vraiment étonnant : je n'ai pas du tout perçu le film comme son résumé le prévoit. Enfin, ma chronologie n'est pas la même même si, en soit, les éléments sont exactement les mêmes (ça fait beaucoup de même quand même !). L'ambiance de ce film m'a vraiment déplu : c'est beaucoup trop anglais et raide pour moi et également avec trop de longueurs... L'histoire est sympa, mais je n'ai pas vraiment compris où se cachait le fantastique là-dessous.

 

 

L'EFFET PAPILLON

Eric BRESS & J. MACKYE GRUBER - 2004 

Une théorie prétend que si l'on pouvait retourner dans le passé et changer quelques détails de notr vie, tout ce qui en découle serait modifié. On appelle cela "l'effet papillon". Evan Treborn a cette faculté. Fasciné, il va d'abord mettre ce don au service de ceux dont les vies ont été brisées dans leur enfance. Il peut enfin repartir dans le passé et sauver la seule jeune fille qu'il ait jamais aimée. mais Evan va découvrir que ce pouvoir est aussi puissant qu'incontrôlable. Il va s'apercevoir que s'il change la moindre chose, il change tout. En intervenant sur le passé, il modifie le présent et se voit de plus en plus souvent obligé de réparer les effets indésirables de ses corrections...
 

Je n'avais jamais entendu parler de ce film mais son résumé m'a tout de suite séduite : c'est totalement le genre d'histoire que j'apprécie ! Et, en effet, ce fut le cas. J'ai beaucoup aimé la façon dont s'enchaînent les conséquences et les changements à chaque nouvelle "vie" d'autant plus que c'est, à chaque fois, très crédible. Il y a tellement de possibilités qu'on ne sait jamais ce qui va se passer et même, on fini par douter que cela puisse bien finir un jour... La fin est très crédible même si elle est un peu triste. C'est vraiment un film que je vous conseille !

 

 

ENTRETIEN AVEC UN VAMPIRE

Neil JORDAN - 1994 

 
 
De nos jours, dans une chambre d'hôtel de San Francisco, un journaliste enregistre sur son magnétophone le récit d'un vampire vieux de plusieurs siècles.
 
 
 

Je gardais un excellent souvenir du roman d'Anne Rice du coup, j'étais très curieuse de découvrir ce film bien que j'avais un peu peur : l'ambiance du bouquin est particulièrement oppressante et inquiétante. Effectivement, l'ambiance est bien au rendez-vous et identique à celle de l'oeuvre éponyme mais sans pour autant faire réellement peur (après, connaître déjà l'histoire, ça aide !). Le film est assez long mais je ne me suis pas ennuyée une seule seconde : les évènements s'enchainent vite et on sait parfaitement ce qu'il se passe dans la tête de Claudia et celle de Louis. La petite fille m'avait déjà fascinée dans le roman et j'ai trouvé que Kirsten Dunst était vraiment faite pour ce rôle avec sa petite tête d'ange !

 

 

L'ILLUSIONNISTE

Neil BURGER - 2006 

Vienne, dans les années 1900. Surgit un jour le charismatique et mystérieux illusionniste Eisenheim, qui ne tarda pas à devenir l'homme le plus célèbre de la ville, l'incarnation vivante d'une magie à laquelle personne n'osait plus croire... Mais la gloire d'Eisenheim est intolérable au Prince héritier Leopold, dont la popularité décroît à mesure que grandit celle de ce showman consommé. rationaliste convaincu, avide de pouvoir, le Prince a une raison supplémentaire de jalouser Eisenheim : ce dernier fut le grand amour de jeunesse de sa fiancée, la belle Sophie von Teschen, qui nourrit encore pour lui de très tendres sentiments. Décidé à écarter ce ribal, Leopold charge son homme de confiance, l'inspecteur Uhl, d'enquêter sur l'illusionniste et de dévoiler ses impostures. Une partie serrée s'engage entre les deux hommes...
 

Je ne m'attendais pas du tout à retrouver Jessica Biel qui avait bercé une partie de mon enfance dans la série TV 7 à la maisonDu coup, ça m'a fait plaisir de croire une tête connue dans cette histoire. D'autant plus que, après avoir vu Le prestige, je n'étais pas franchement emballée à l'idée de me replonger dans une histoire de magicien... Mais, étonnament, j'ai bien aimé ce film et surtout son côté romance qui lui donne vraiment une saveur particulière. C'est mignon, touchant et la fin m'a agréablement surprise ! Par contre, comme pour Le prestige, je n'ai pas compris où était le fantastique dans cette histoire...

 

 

LES AUTRES

Alejandro AMENABAR - 2001 

En 1945, la Seconde Guerre mondiale est terminée mais le mari de Grace, parti combattre, n'est pas revenu du front. Dans une immense demeure victorienne isolée sur l'île de Jersey, cette jeune femme pieuse élève seule ses deu enfants, Anne et Nicholas, selon les principes stricts de sa religion. Atteints d'un mal étrange, ces derniers ne peuvent être exposés à la lumière du jour. Ils vivent donc reclus dans ce manoir qui doit constamment rester dans l'obscurité. Lorsque trois nouveaux domestiques viennent habiter avec Grace et ses enfants, ils doivent se plier à une règle vitale : aucune porte ne doit être ouverte avant que la précédent n'ait été fermée. Pourtant, quelqu'un va désobéir à cet ordre. Dès lors, Grace, ses enfant et tous ceux qui les entourent devront en subit les conséquences.
 

J'étais assez inquiète à l'idée de voir ce film : je suis du genre impressionnable et, notamment au cinéma, un rien ne me fait peur. Donc l'idée de voir un film fantastique et d'horreur seule ne faisait pas particulièrement partie des idées de génie... Mais en soit, j'ai passé un bon moment avec ce film qui ne fait pas particulièrement peur. L'ambiance est sombre, prenante mais pas glaciale et il ne se passe pas grand chose à proprement parler. La fin est intéressante, inattendue mais certaines questions que je me posais sont restées sans réponses.

 

 

SIN CITY

Robert RODRIGUEZ, Quentin TARANTINO & Frank MILLER - 2005 

Sin City est une ville infestée de criminels, de flics ripoux et de femmes fatales. Hartigan s'est juré de protéger Nancy, une strip-teaseuse qui l'a fait craquer. Marv, un marginal brutal mais philosophe, part en mission pour venger la mort de son unique véritable amour, Goldie. Dwight est l'amant secret de Shellie. Il passe ses nuits à protéger Gail et les filles des bas quartiers de Jackie Boy, un flic pourri, violent et incontrôlable. Certains ont soif de vengeance, d'autres recherchent leur salut. Bienvenue à Sin City, la ville du vice et du péché.
 
 

Ce film est vraiment très perturbant. Par son esthétique déjà : c'est toujours assez spécial de regarder un film en noir et blanc mais là, les touches de couleur lui donne un côté encore plus étrange... Et forcément, ça pousse notre regard sur des éléments sans forcément sans grand intérêt alors qu'il se passe autre chose de plus intéressant un peu plus loin ! Bon, en soit, c'est plutôt malin pour que le spectateur se fasse un peu avoir ;)

J'ai également trouvé que l'histoire partait un peu dans tous les sens : les séquences centrés sur certains personnages sont vraiment très longues tandis que d'autres sont très courtes... Du coup, ça cré un déséquilibre et donne un peu l'impression de sauter du coq à l'âne quand on abandonne un personnage pour un autre.

Bref, Sin City, c'est bien. Mais il faut s'accrocher.

 

 

UN JOUR SANS FIN

HAROLD RAMIS - 1993 - 

Phil Connors, journaliste à la télévision et responsable de la météo, part faire son reportage annuel dans la bourgade de Punxsutawney où l'on fête le "Groundhog Day" : "Jour de la marmotte". Dans l'impossibilité de rentrer chez lui ensuite à Pittsburgh pour cause d'intempéries il se voit forcé de passer une nuit de plus dans cette ville perdue. réveillé très tôt le lendemain il constate que tout se produit exactement comme la veille et réalise qu'il est condamné à revivre indéfiniment la même journée, celle du 2 février...

 

Ça fait très longtemps que j'entends parler de ce film mais je n'avais pas encore eu l'occasion de le voir jusqu'à présent. Pour le coup, je comprends totalement l'entousiasme général envers ce film même si l'esthétique des images à bien vieilli ! J'ai beaucoup aimé la façon dont l'histoire reste actuelle, plutôt amusante et la façon dont on traverse les états d'âme de Phil. Il est vraiment crédible dans sa façon de réagir ! La fin est toute mignonne et pleine d'espoir : j'ai beaucoup aimé !

 

 

LE LABYRINTHE DE PAN

Guillermo DEL TORO - 2006 

Espagne, 1944. Fin de la guerre.
Carmen, récemment remariée, s'installe avec sa fille Ofélia chez son nouvel époux, le très autoritaire Vidal, capitaine de l'armée franquiste. Alors que la jeune fille se fait difficilement à sa nouvelle vie, elle découvre près de la grande maison familiale un mystérieux labyrinthe. Pan, le gardien des lieux, une étrange créature magique et démoniaque, va lui révéler qu'elle n'est autre que la princesse disparue d'un royaume enchanté. Afin de découvrir la vérité, Ofélia devra accomplir trois dangereuses épreuves, que rien ne l'a préparé à affronter...
 

Comme pour Les autres, j'avais assez peur de me lancer dans ce film, réputé pour sa dimension horrifique. Une pression supplémentaire était que le film n'était disponible qu'en allemand sur Netflix, langue que je ne maîtrise pas encore parfaitement... Mais, franchement, je n'ai pas trouvé Le labyrinthe de Pan si effrayant que ça : bien sûr certaines scènes font un chouilla peur mais ça s'arrête là. J'ai beaucoup aimé le rapport historique de l'histoire même si ça a été assez difficile à comprendre pour moi, ignorant complètement l'histoire Espagnole. La fin est terrible mais très belle et crédible. Juste parfaite.

 

 

L'ORPHELINAT

Juan Antonio BAYONA - 2007 

Laura a passé son enfance dans un orphelinat entourée d'autrs enfants qu'elle aimait comme ses frères et soeurs. Adulte, elle retourne sur les lieux avec son mari et son fils de sept ans, Simon, avec l'intention de restaurer la vieille maison. La demeure réveille l'imagination de Simon, qui commence à se livrer à d'"tranges jeux avec 'ses amis"... troublée, Laura se laisse alors aspirer dans l'univers de Simon, convaincue qu'un mystère longtemps refoulé est tapi dans l'orphelinat...
 

J'étais également inquiète à l'idée de voir ce film a cause de sa dimension horrifique qu'on m'avait racontée. Et, comme pour Le labyrinthe de Pan, je n'ai pas eu d'autres choix que de le voir en allemand (ce qui au final est très bien aussi !). J'ai beaucoup aimé ce film que j'ai trouvé très mystérieux et pas vraiment inquiétant : il y a beaucoup d'indices sur la disparition de Simon et le secret de l'orphelinat qui sont donné tout au long du film, mais - comme pour les personnages -,  on regarde ailleurs et on ne fait pas forcément le lien avec tout ce qui s'est passé avant... La fin est plutôt jolie, bien que triste : j'ai mis un peu de temps à remettre les différents évènements dans l'ordre mais elle m'a beaucoup plu et m'a paru très crédible.

1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 05:00

 

 

 

Visite matinale des cages et contrôle des pedigrees

La ménagerie, saison 1, épisode 1

Kemi OUTKMA

 

La Bourdonnaye - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Le Caméléon, défiguré et laisse pour mort, six ans auparavant, revient en ville pour se venger de celui qui est devenu le caïd de la pègre, le Dog. Tandis que celui-ci fait face à des problèmes de logistique interne, le Caméléon arrive à l’improviste chez son ami d’enfance, la Blatte.

 

 

Vous pouvez télécharger gratuitement ce premier épisode sur le site des éditions de la Bourdonnaye.

 

Franchement, je suis très agréablement surprise par ce premier épisode. Je m’attendais à ne pas du tout aimer, accrochant généralement peu à ce genre d’histoire, et c’est finalement tout le contraire qui s’est produit ! Je trouve que cet épisode nous donne vraiment envie d’en savoir plus sur la suite de cette histoire et, surtout, de se jeter sur les autres épisodes de la saison !

Concrètement, il ne se passe rien du tout dans Visite matinale et contrôle des pédigrées : mais l’ambiance est réellement présente et l’auteur prend le temps de poser son décor et de nous présenter ses différents personnages. Et, du coup, même si rien ne bouge, il en émane une impression de dynamisme et de mouvements perpétuels. L’action n’est pas encore présente et, pourtant, la tension monte peu à peu en tournant les pages et je ne doute pas un seul instant que les futurs tomes seront assez sanglants et dynamique.

Alors, forcément, les personnages ne sont pas vraiment sympathiques. Ce ne sont pas des personnes que l’on se voit cotôyer ou à qui l’on pourrait s’identifier… bon, du moins, pour la majorité des lecteurs. Ce ne sont pas de gentils garçons qui nous veulent du bien. Mais ils sont agréables à suivre et certaines de leurs répliques, pourtant assez déjà-vu, sont plutôt amusantes.

 

C’était la première fois que je découvrais l’écriture de Kemi Outkma et la surprise est plutôt bonne. Vu ce premier épisode, je ne sais pas trop si je pourrai me plaire dans son univers au long terme mais j’ai trouvé cette lecture très agréable et pleine de promesses intéressantes. Son style est fluide, incisif et assez brute de décoffrage !

Un premier épisode prometteur !

 

 

[les +] Incisif, amusant, une ambiance.

[les -] Peut-être déjà vu.

30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 05:00

 

 

 

 

C'est gargantuesque !
Terra Divina, saison 2, épisode 1

Marie FONTAINE

La Bourdonnaye - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

C’est gargantuesque ! Nous assistons à un tête-à-tête conjugal entre Catarina et Lisandru. Mais un tête-à-tête façon Caitucoli, c’est-à-dire que Catarina pointe le canon d’un fusil sur la temps de son cher et tendre. Tirera, tirera pas ?

 

 

Vous pouvez télécharger gratuitement cet épisode sur le site des éditions La Bourdonnaye.

 

Bon, forcément, comme vous pouvez vous en douter, je n'ai pas lu l'ensemble des épisodes de la première saison mais ce n'est pas franchement dérangeant pour lire celui-ci. L'histoire est suffisamment claire sur les personnages et leur histoire (quoi qu'il n'y ai pas vraiment de référence au passé dans celui-ci : tout se vit au jour le jour) que ça se suit facilement. 
Par contre, je n'ai pas autant adhéré à cet épisode qu'au tout premier : je l'ai trouvé trop alambiqué, rocambolesque et sans queue ni tête pour réellement l'apprécier... Ça va vite, on saute d'un personnage à l'autre : j'ai eu l'impression de courir un marathon alors que cette nouvelle ne fait qu'une trentaine de page ! Ce n'est pas assez reposant pour moi : c'est le genre d'histoire qui m'épuise et qui me donne envie de lire en diagonale tellement je n'arrive pas à me poser en la lisant...

Pour autant, elle n'est pas inintéressante : c'est haut en couleur, c'est dynamique et ça donne envie d'en savoir plus ! Pour le coup, c'est vraiment le ton de l'histoire trop superficiel et criard qui m'a dérangée.

 

Cependant, en soit, j'apprécie l'écriture de Marie Fontaine qui est assez fluide et qui sait construire des personnages différents et étonnants. C'est difficile de s'ennuyer en lisant une de ses histoires mais, ici, je crois que son style est trop poussé à l'extrême pour qu'il puisse réellement me plaire.

 

 

[les +] Une histoire haute en couleur.

[les -] Essouflant !

 

 

Lu dans le cadre :

On n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN

 
 
Du même auteur :
■ Terra Divina  saison 1, épisode 1 : Le temps des cerises... pourries
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

Oh my phone ! : Director's cut

Claire DELILLE

EDB - 2015
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Scènes bonus de Oh My Phone !

 
 

Disponibles gratuitement sur le site des éditions EDB.

 

Les publications des éditions EDB m'attirent toujours beaucoup avec leurs personnages hauts en couleur et à la langue souvent bien pendue ! J'aime leurs histoires pleine de rebondissement et qui ressemble réellement à la vie que l'on peut mener aujourd'hui... Mais, je dois également dire que je me méfie habituellement de leur "Director's cut" qui sont souvent assez étranges : tout est dans le titre, du coup, ça fait une sorte de patchwork où tout se mélange et qui nous en disent parfois un peu trop sur l'histoire que l'on a pas encore lu...

 

Du coup, là, j'ai vraiment été très agréablement surprise : c'est plus une nouvelle qu'une scène coupée, qui - Ô, joie ! - ne nous spoile rien sur le roman originel. J'ai trouvé très intéressant que celle-ci nous soit d'ailleurs racontée par un homme, sans tabou, et que l'on lise clairement le fin fond de ses pensées. Bon, du coup, ça ne nous donne pas beaucoup d'espoir dans le genre masculin (en regardant Toute une histoire - ma vie est passionnante - j'ai d'ailleurs appris que 1 homme sur deux avouait avoir déjà trompé un(e) de ses compagnons(agnes)... Hum, youpi !) au vu de ses amis finalement peu respecteux de leurs relations amoureuses.

Après, je dois reconnaitre que le texte est diaboliquement bien tourné puis qu'il nous fait tout de suite passer la copine - et future femme - du narrateur pour une chieuse exigeante et jalouse et nous donnerait presque de la compassion pour lui. Surtout au moment où il flashe sur une jolie inconnue en boîte le soir de l'enterrement de vie de garçon de son meilleur pote et s'efforce de ne pas passer la nuit avec elle pour son affreuse compagne !

 

Malgré mon ton un peu dur et ironique, je dois dire que j'ai beaucoup apprécié ce texte et que je lirais avec plaisir Oh my phone ! si jamais l'occasion se présente. Cette nouvelle est vraiment très addictive et j'ai pris vraiment plaisir à suivre les pensées débridées (j'exagère, elles ne le sont pas tant que ça !) du narrateur. L'écriture de Claire Delille est vraiment très fluide et imagée, avec cette pointe de mystère qui nous fait tourner les pages à une vitesse folle !
Une belle découverte !



[les +] Drôle, sexy, indépendant.

[les -] Ces hommes, tous des chacals !

 

 

Lu dans le cadre :

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2)