Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 07:00

 

 

 

 

 

Journal d'une infection

Roman H. GREY

House Made of dawn - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Les zombies de Roman H.Grey ne mangent pas de cervelle humaine en avançant les bras tendus. Ils sont complètement ancrés dans la réalité et donc bien plus tragiques.
Le ZCV, nouveau virus sexuellement transmissible transforme ses victimes de manière pernicieuse, autant physiquement que psychologiquement.

L'ombre du sida rôde sur ce texte incisif et personnel qui offre une version fraîche du genre zombie.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions House made of Dawn pour l'envoi de ce court lettrage. Ça faisait un moment que je ne m'étais pas plongée dans les histoires sombres de la maison d'édition et j'ai beaucoup apprécié cette lecture tumultueuse.

 

L'histoire de Journal d'une infection m'a beaucoup déstabilisée : comme d'habitude, je n'avais pas vraiment pris le temps de lire le résumé avant de me décider enfin à le lire. Du coup, grosse surprise : cette arrivée de zombies ressemble beaucoup au SIDA.

L'histoire m'a mise mal à l'aise par rapport à l'image qu'elle me renvoie. On n'a plus vraiment peur du SIDA aujourd'hui, il s'est démocratisé en quelque sorte... Alors le ZCV nous renvoie vraiment au début de cette épidémie, quand on ne le connaissait pas et qu'il nous faisait encore peur.

 

J'ai trouvé intéressant la façon dont est racontée cette histoire, à travers un journal. On se rend vraiment compte des sentiments du narrateur et les différents stades par lesquels il passe. On ressent sa honte d'être malade, la lourdeur du traitement, sa santé qui décline... C'est vraiment effrayant.

J'ai été choquée par la vitesse où sa vie change : ça parait inévitable mais pas aussi rapidement. Du jour au lendemain, il n'a plus rien. Ce qui m'a dérangée dans ce fait, ce n'est pas tellement que ce soit lié à la maladie mais plutôt que ce soit lui qui décide de fermer certains pans de sa vie.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Roman H. Grey et j'ai vraiment passé un excellent moment. Journal d'une infection fait parti de ces textes dont je me souviendrai longtemps tant les sentiments qu'ils m'inspirent sont forts.

Bref, à lire !

 

 

[les +] Un texte fort, déstabilisant.
[les -] ...

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINE

Service Presse - House Made of Dawn Editions

Challenge Gourmand #4 : Vin

10 février 2016 3 10 /02 /février /2016 07:00

 

 

 

Ce qui murmure
Les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1

Frédéric LIVYNS

L'ivre-book - 2015
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Le célèbre détective de l’occulte conte à ses amis le récit de sa première confrontation avec l’indicible et lève, par la même occasion, un pan du voile qui masque sa jeunesse.

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier Frédéric Livyns pour l’envoi de cet troisième épisode des Aventures de Carnacki. Je ne connaissais pas du tout ce personnage avant de me plonger dans ses aventures racontées par l’auteur belge et, je dois dire que, plus je le découvre et plus je l’apprécie.

 

J’ai d’ailleurs tout particulièrement apprécié cette aventure. J’ai trouvé intéressant que le « sujet » et Carnaki soient des amis de longue date ce qui complexifie un peu leurs échanges. On sent que le temps est passé et les a un peu éloigné malgré le fait qu’ils restent de très bons amis.

L’histoire de Dick m’a beaucoup plu et diffère assez de celles qu’on a pu lire jusqu’ici. Elle est peut-être plus simple que les autres au vu de son dénouement mais elle n’en reste pas moins terrible. L’idée du phénomène paranormal que l’on découvre dans Ce qui murmure m’a énormément plu : l’idée est certes simple mais pas moins efficace. Et j’aime encore plus son côté tragique et sa fatalité.

Du coup, la chute de l’histoire est plutôt inattendue mais j’aime bien l’idée qu’elle défend : on trouve toujours plus fort que soit et, ce n’est pas parce que l’on souhaite que quelque chose se produise pour que ce soit le cas. Ça ne fait jamais de mal de se faire rappeler que personne en ce bas monde n’est immortel (sauf peut-être Edward Cullen… et encore ! ;p) !

 

C’est encore une fois avec beaucoup de plaisir que j’ai retrouvé la plume de Frédéric Livyns. J’apprécie sa simplicité désarmante qui nous donne envie de croire à tout ce qu’il nous décrit. D’un autre côté, c’est aussi ça qui fait son charme : le naturel donne toujours plus confiance que les fioritures…

Un troisième épisode que je vous conseille !

 

 

[les +] Une fin inattendue, une écriture tout en simplicité et naturel.

[les -] Une intrigue plus simples que les précédentes.

 

 

Lu dans le cadre :

 
 
Du même auteur :
Danse de sang Le souffle des ténèbres Sutures Zone d'ombres Les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1 épisode 1 : La chambre rouge épisode 2 : Le placard qui chuchote
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 07:00

 

 

 

 

 

Les vibrations de P.Q. ou le complexe de Pierre

Céline VAY

Editions Librinova - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Una est une enfant de la lune et du soleil. Elle en a décidé ainsi, comme elle a choisi comme ultime refuge un tableau. Elle a pour unique famille sa grand-mère Lili, peintre méconnue, et son père Damien. Suite au décès de ce dernier, un étrange visiteur oublie sa plume dans son appartement. Mais Pierrot n’a pas d’amis. La plume est douce, elle brille, et Una aime ce qui brille. Elle-même est née de tant de choses, trop peut-être pour que sa vie se lise comme un livre d’enfant. Lili sait le lourd secret qui mène à sa naissance, de la drogue à la peinture, de la célébrité à l’obscurantisme d’un atelier de façade. Louis, Pierre habitent les pensées de l’artiste, elle est femme, il est facile de la posséder. Leurs manières diffèrent. L’un l’envoûte par ses délires philosophiques, ils sont nombreux. L’autre n’en a qu’un, la science, depuis qu’il n’a plus de corps. Les deux sont un outrage à son intégrité, mais elle ne le sait pas, Lili, quand commence leur histoire.

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier l’équipe de Librinova pour l’envoi de ce roman qui m’a bien plu. Franchement, je crois que c’est l’un des plus déstabilisants que j’ai pu lire jusqu’ici : en fait, je ne suis même pas certaine d’avoir résolu tous les mystères que nous présence Céline Vay.

 

En effet, l’histoire commence très simplement, avec un père malade devenu incapable de s’occuper de sa fille en école primaire. On voit alors le balai des infirmières et des aides-soignantes et la petite Una grandir trop vite pour son âge. Alors, forcément, quand tout s’arrête brusquement, Una est emportée dans une tempête qu’elle ne maîtrise plus et rencontre sa grand-mère qu’elle ne fréquente plus depuis cinq longues années…

Et c’est là que mon esprit a arrêté de bien suivre l’histoire : on rentre alors dans les souvenirs de Lili, la grand-mère qui sont trèèèèès compliqués. Je me demande même si la dame n’aurait pas un grain. Toujours est-il que les souvenirs ne sont pas très jolis : sur fond de mort, de drogue et d’amours étranges… il s’en est passé des choses dans la vie de Lili. Le truc, c’est que je n’ai pas compris qui était le fameux P.Q. (Pierre je suppose) à qui l’on fait honneur dans le titre et qui n’apparait pas, ou presque pas dans le livre, à un tel point qu’il m’est paru invisible… Bref, si quelqu’un à la solution, je suis preneuse !

Cependant, en soit, j’ai bien accroché à l’histoire. J’ai aimé son côté surprenant et inattendu. Je ne m’attendais vraiment pas à ça en ouvrant ce livre ! Et puis, j’ai également apprécié le petit côté philosophique (ou prise de tête ! ;p) que l’on y retrouve : l’histoire n’est pas simple, elle sort des sentiers battus et ça fait du bien de devoir réfléchir un peu !

 

Du coup, à travers ce livre, je découvrais également l’écriture de Céline Vay et celle-ci m’a plutôt plu. Elle est assez simple, tout en rondeur et en sentiments… du coup, elle s’adapte à merveille à cette histoire pleine de ressentiments et, par moments, assez compliquée.

Une histoire surprenante et pleine de sentiments.

 

 

[les +] Des sentiments complexes, une écriture simple et fine.

[les -] Qui est donc ce fameux P.Q. ?

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINE
8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 07:00

rendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 



CE QUE J'AI LU CETTE SEMAINE

La secte maudite (T8) - Robin HOBB • [mon avis]

Le voyageur temporel (E1) - Sébastien TECHER • [mon avis]

Les vibrations de P.Q. - Céline VAY

Ce qui murmure (E3) - Frédéric LIVYNS

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

L'épreuve T0 - James DASHNER

Le chevalier des Elfes - Julien MARTIN

 

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

Journal d'une infection - Romain H. GREY

Dents - Milan NOVA

Just Juliette - Teri WILSON

All I want for Christmas - Emily BLAINE

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

6 février 2016 6 06 /02 /février /2016 07:00

 

 

Orange is the new black

Saison 1 à 3

Jenji KOHAN

2013-2015

 

 

 

Rattrapée par ses erreurs du passé, Piper Chapman est condamnée à 15 mois de prison fermes et se retrouve plongée dans un univers peu doré : une prison pour femmes.

 

Franchement, cette série, j'avais envie de la voir depuis très longtemps : depuis que les pubs passent à la télé... donc facilement deux-trois ans. Du coup, en m'inscrivant sur Netflix pour améliorer mon anglais, elle faisait partie de mon top 5 des choses à regarder. Et elle en vaut vraiment la peine : j'ai regardé les trois saisons d'une seule traite (soi pas loin de 40 heures d'anglais : si avec ça je n'ai pas mon TOEIC ! ;D) !

Je trouve le format du temps assez déroutant : j'ai un peu de mal à comptabiliser le temps qui passe dans chaque saison... Est-ce parce que la série est une poule aux oeufs d'or que le temps passe moins vite ?

 

Le truc qui me plaît (#jaimelesaccentscirconflexes) dans Orange is the new black c'est que l'on est vraiment plongé au coeur de la prison de Litchfield : on vit réellement la vie de ces femmes des repas aux amitiés, des complots aux relations avec les gardes. J'ai adoré que chaque épisode soit un pretexte pour découvrir davantage l'histoire d'une filles au point de quasimment toutes les connaitre à la fin de ces trois saisons.

 

Tous les personnages sont vraiment bien construits et intéressants : j'ai apprécié le fait que des personnages secondaires entrent dans la lumière au cours des saisons (Crazy Eyes et Boo dans la deuxième, Norma dans la troisième...).

Par contre, j'ai plus de mal avec les départs du jour au lendemain de certains personnages qu'ils soient de l'extérieur de la prison, du camps des gardes ou bien des incarcérées.

Une série que je vous conseille très fortement !

 

N'hésitez pas à me prévenir si le lien ne fonctionne plus...

5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 07:00

 

 

 

 

 

Les théories d'Arizona White, épisode 1

Le voyageur temporel

Sébastien TECHER

Sébastien Técher - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

"2010 Dans le cadre d’une exposition virtuelle, le Bralorne Pioneer Museum dévoile une série de photographies appelée "La vie ici autrefois". Un des clichés déclenche aussitôt une énorme controverse chez les internautes. Prise en 1941 lors de la réouverture du pont de South Forks en Colombie-Britannique, la photographie montre un homme, parmi la foule, vêtu d’un autre temps. Aujourd'hui Arizona White, jeune théoricienne enseignant à l’université de Georgetown, s’apprête à exposer ses théories sur le crash de Roswell à un panel de scientifiques du MUFON. Elle ignore que cette conférence est le point de départ d’une enquête qui va la conduire sur les traces du mystérieux individu photographié en 1941. Qui est-il ? D'où vient-il ? Déterminée à découvrir la vérité, Arizona va se retrouver mêlée à une série d’attentats impliquant une mystérieuse organisation. Mais une question ne cessera de la hanter au cours de l’enquête… Et si l’avenir était déjà écrit ?"

 

 

Je tiens, dans un premier temps, à remercier Sébastien Técher pour l’envoi de ce premier épisode avec lequel j’ai passé un bon moment.

 

Je ne sais pas pourquoi, son héroïne, Arizona White, m’a rappelée par certain côté celle d’une série que je regardais plus jeune : Megan Fox. Pourtant, en soi, elles n’ont rien en commun : l’une cours après les trésors du passé tandis que l’autre est tournée vers les phénomènes extraterrestres. Bon, ça vient surement de leur caractère bien trempé et de l’impression de « théorie du complot » que l’on pourrait noter dans leurs aventures !

Du coup, ses toutes premières aventures m’ont bien plu. Bon, c’est un peu classique et un peu du déjà vu, mais ça j’ai tout de même passé un bon moment avec ce premier épisode ! C’est plutôt drôle, dynamique et ça ne manque pas de mystères à résoudre !

 

C’était donc la première fois que je découvrais l’univers de Sébastien Técher et je ne pense pas que ce sera la dernière : j’ai bien aimé l’énergie débordante qui se dégage de son écriture (même si elle pourrait être davantage contrôlée par moment) et son humour. Comme je le disais plus haut, Arizona m’a beaucoup plu et je serai vraiment curieuse de découvrir la suite de ses aventures.

Un premier épisode réussi.

 

 

[les +] Une héroïne dynamique et amusante, des mystères à résoudre.

[les -] Un peu déjà-vu.

 

 

Lu dans le cadre :

 

Les théories d'Arizona White, épisode 1 : Le voyageur temporel, Sébastien TECHERColocs (et plus), Emily BLAINE

Service Presse – Sébastien Técher

Challenge Gourmand #4 : Vin

 

4 février 2016 4 04 /02 /février /2016 07:00

 

 

 

 

 

L'assassin royal, tome 8

La secte maudite

Robin HOBB

France Loisirs - 2005

448 pages

 

 

 

 

 

 

C'est une rude mission que Fitz, sous le nom de Tom Blaireau, accepte de la reine Kettricken : ayant endossé l'habit d'un valet, il doit ramener à Castelcerf le prince héritier, disparu vers des contrées lointaines dans de mystérieuses conditions.
S'il retrouve facilement la trace du fugitif, grâce au lien magique qui l'unit à son loup, sa tâche n'est pourtant pas aisée, car le prince a été envoûté par une secte qui poursuit de sombres visées sur le royaume à travers leur otage. Placé sous l'influence mentale d'un animal étrange, l'adolescent a perdu le contrôle de ses pensées et obéit aveuglément à ses ravisseurs. Comment Fitz va-t-il parvenir à désensorceler celui qu'il considère comme son fils ? Peut-il compter sur le fou qui voyage avec lui, déguisé sous la vêture d'un riche seigneur ? Et son vieux loup, qui arrive exténué au terme de sa vie, aura-t-il assez de forces pour le seconder ? Une nouvelle fois, Fitz doit affronter sa douloureuse condition de bâtard et servir jusqu'au péril de sa vie ces princes auxquels l'attachent les liens du sang.
Rien ne lui sera épargné des tortures et des humiliations, y compris de la part de ceux qu'il pourrait croire ses amis. Et, plus que jamais, le repos, auquel il aspire et que son âge devrait lui permettre, lui reste interdit.


 

Ça faisait longtemps que je n’avais pas lu du Robin Hobb, au moins… deux mois ! Merci donc à Naramaya et sa lecture commune et à sa lecture commune qui me permet de me replonger régulièrement dans les aventures de Fitz.

 

Comme je le disais dans mes chroniques précédentes, je suis désormais rendue dans les tomes que je n’ai du lire qu’une seule fois (contrairement aux premiers !) et que, donc, je ne me souviens plus trop de l’histoire… Qu’est-ce que c’est agréable de redécouvrir une histoire comme si c’était la première fois !

Ce huitième tome m’a beaucoup plu : j’ai beaucoup aimé cette idée d’une secte autour de la magie du vif et le complot qui en découle pour prendre le trône. Bon, ce n’est pas du GOT, c’est beaucoup moins sanglant, mais ça n’en est pas moins élaboré et très convaincant !

J’ai également aimé toutes les questions qui restent en suspend autour de Fitz et de sa paternité. C’est vrai qu’à le cotoyer, on oublie assez cet aspect de sa personnalité : personnellement, j’ai un peu de mal à me faire à l’idée qu’il a dorénavant 40 ans… Pour moi, je crois qu’il restera à jamais le gamin un peu maladroit qu’il était à 17 ans !

Et puis, il faut aussi dire que ce tome est riche en émotion. Personnellement, je crois que je n’ai toujours pas réellement réalisé ce qu’il se passe dans celui-ci et que ce n’est que maintenant que j’en prend conscience (au moins quatre jours après ma lecture !). Bref, c’est vraiment triste et je suis curieuse de découvrir comment va s’en sortir Fitz dans le tome suivant…

 

Comme d’habitude, j’ai vraiment apprécié mon aventure dans l’univers de Robin Hobb. Cette dame est vraiment talentueuse ! J’adore la façon dont elle nous entraine dans des aventures folles, à travers des mondes bien construits, tout en douceur (sans pour autant manquer de poigne). Et j’aime encore plus me rendre compte par moment pendant ma lecture, grâce à des petits détails bien placés, que c’est une femme qui nous raconte une histoire que l’on pourrait penser écrite par un homme.

 
 

[les +] Une histoire bien construite, avec des thématiques intéressantes, une écriture au top.

[les -] Pourquoi ODN, hein, pourquoi ?!

 
 
 
 
Les autres participants de la LC :
[Thadea]
Du même auteur :
Retour au pays
L'assassin Royal tome 1 : L'apprenti assassin tome 2 : L'assassin du roi tome 3 : La nef du crépuscule tome 4 : Le poison de la vengeance tome 5 : La voie magique tome 6 : La Reine solitaire tome 7 : Le Prophète blanc
Les cités des anciens tome 1 : Dragons et serpents tome 2 : Les eaux acides
Le soldat chamane tome 7 : Danse de terreur tome 8 : Racines
 
5 janvier 2016 2 05 /01 /janvier /2016 07:00

 

 

 

 

 

Alice au pays des zombies

Gena SHOWALTER

Editions MOSAIC - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.

 

 

Un grand merci à l'équipe des éditions MOSAÏC pour l'envoi de ce roman qui m'a beaucoup plu : j'ai hâte de découvrir les deux autres tomes !

 

Déjà, je dois dire que je trouve la couverture très belle et le titre très bon : tout deux, m'ont tout de suite donné envie de découvrir cette histoire. Je trouve que ça reflète bien l'allusion à Alice au pays des merveilles tout en gardant un petit côté détonnant (pour le coup, ça me rappelle également l'album Alice & June d'Indochine) : bref j'aime !

 

Cela dit, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec cette histoire : une Alice, des zombies, c'est bien gentil, mais ça ne me dit pas tout ! Du coup, quand j'ai découvert ce monde à deux dimensions, j'ai vraiment été soufflée : j'aime beaucoup l'idée et finalement, je crois qu'elle me séduit plus que le monde apocalyptique auquel j'avais pensé. J'ai également beaucoup apprécié l'univers assez lycéen du bouquin avec ses différents codes et ses mystères : cette guerre des clans ainsi que ces relations amoureuses naissantes me plaisent.

Le côté paranormal de l'histoire me plait également : notamment le retour d'Emma et le fait que seuls des "élus" puissent voir et combattre les zombies. Du coup, j'ai bien accroché à la société secrète de combattants contre les zombies et espère en apprendre davantage sur ses membres dans les tomes suivants.

Le grand final m'a bien plu : en soit, il pourrait réellement être une fin si il n'y avait pas d'autres tomes (j'adore ça !) : l'auteure nous offre réellement une jolie conclusion ce qui nous permet de nous endormir tranquillement après toutes ces histoires à dormir debout et même si c'est encore loin d'être totalement fini !

 

Alice est vraiment une jeune fille mystérieuse : je trouve qu'elle ressemble bien à "l'Alice au pays des merveilles". Elle est rêveuse, gentille et ne fait jamais ce que l'on pourrait attendre qu'elle fasse ! J'ai bien aimé la façon dont elle prend conscience en ses pouvoirs et les développe rapidement tout en prenant confiance en elle : l'Alice du début de l'histoire est loin d'être la même que celle de la fin du bouquin et j'aime beaucoup ça. La second Alice est beaucoup plus intéressante !

Cole est un peu le mystère de ce livre et, même si on commence à le connaitre un peu, j'espère en savoir beaucoup plus sur lui dans les tomes à venir.

Kat et ses copines sont mignonnes et sympathiques : j'espère que leur importance se développera dans les tomes suivants. Ah, et les grand-parents d'Alice m'ont beaucoup plu : ils sont vraiment mignons avec leurs interrogatoires sans fin et très gênants !

 

C'était la première fois que je découvrais l'univers de Gena Showalter et ce ne sera certainement pas la dernière fois : déjà, parce qu'il faut que je découvre les deux autres tomes de cette trilogie J'ai beaucoup aimé la fluidité et l'humour qui se dégage de son écriture : elle est un peu mystérieuse et sait nous tenir en haleine tout le long de son histoire.

Un excellent premier tome !

 

 

[les +] Des mystères, plusieurs dimensions, des amours naissants.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

4 janvier 2016 1 04 /01 /janvier /2016 06:45
 

rendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 



CE QUE J'AI LU CETTE SEMAINE

Les arbres chantent au printemps - Hélène PHILIPPE

Nights & Secrets - Maya BANKS

Alice au pays des zombies - Gena SHOWALTER

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

 

Les théories d'Arizona White, tome 1 : Le vayageur temporel - Sébastien TECHER

 

"2010 Dans le cadre d’une exposition virtuelle, le Bralorne Pioneer Museum dévoile une série de photographies appelée "La vie ici autrefois". Un des clichés déclenche aussitôt une énorme controverse chez les internautes. Prise en 1941 lors de la réouverture du pont de South Forks en Colombie-Britannique, la photographie montre un homme, parmi la foule, vêtu d’un autre temps. Aujourd'hui Arizona White, jeune théoricienne enseignant à l’université de Georgetown, s’apprête à exposer ses théories sur le crash de Roswell à un panel de scientifiques du MUFON. Elle ignore que cette conférence est le point de départ d’une enquête qui va la conduire sur les traces du mystérieux individu photographié en 1941. Qui est-il ? D'où vient-il ? Déterminée à découvrir la vérité, Arizona va se retrouver mêlée à une série d’attentats impliquant une mystérieuse organisation. Mais une question ne cessera de la hanter au cours de l’enquête… Et si l’avenir était déjà écrit ?"

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

Les vibrations de P.Q. - Céline VAY

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 07:00

 

 

 

 

Nights & Secrets

Maya BANKS

 

Harlequin - 2013

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Qu’elles soient innocentes ou torrides, les nuits passées dans les bras d’un homme défendu – un ami trop beau pour le rester, un inconnu au charme trouble – transportent celles qui osent succomber…

Bryony a craqué pour Rafael de Luca, mais son amant a quitté son lit sans un mot d’adieu…
Kelly s’est abandonnée dans les bras de Ryan Beardsley, puis elle a fui, bien trop loin de lui…
Ashley s’est offerte à Devon Carter, avant de découvrir sa trahison…
Pippa s’est jetée au cou de Cameron Hollingsworth, et n’a pas tardé à regretter ce moment d’égarement...
Elles ont bravé l’interdit, elles ont cédé à la tentation. Car tout le monde sait que c’est dans le secret des nuits que naissent les plus grandes passions…

 

 

Je tiens à remercier l'équipe des éditions Harlequin pour l'envoi de cet intégrale que j'ai beaucoup apprécié.

 

BRYONY

Bryony est une jeune femme de 25 ans qui possède, avec sa grand-mère, une île sur les côtes texanes. Aveuglée par l'amour que lui porte Rafael, elle lui vend en lui faisant promettre de la laisser à l'état sauvage. Mais voilà, Rafael, suite à un accident, a perdu la mémoire et ne se souvient plus de la jeune femme, ni de son accord et encore moins de son bébé qu'elle attend.

J'ai bien aimé cette première rencontre qui est poignante et originale. Personnellement, je pense qu'elle aurait pu être encore plus crédible si Rafael ne croyait pas systématiquement aussitôt tout ce que Bryony lui dit : après tout, elle pourrait très bien mentir et vouloir profiter de lui ! De même, j'aurai apprécié que les amis de Rafael soient plus présents : je pense qu'ils ont un rôle clef dans l'histoire même si ils sont assez effacés. En tout cas, cette romance est très jolie et créative : j'ai vraiment passé un bon moment en la découvrant.

 

KELLY

Ryan es toujours amoureux de son ex malgré le fait qu'elle ait disparu dans la nature après l'avoir trompé avec son propre frère. Alors, le jour où son détective privé l'appelle pour le prévenir qu'il la retrouvé à Houston, il fonce et la découvre... enceinte.

Comme pour la première histoire, j'ai trouvé celle-ci très rapide bien qu'elle soit mignonne. J'ai surtout apprécié la façon dont mes sentiments ont évoluer au cours de l'histoire : au début, je me demandais ce qu'il clochait chez Kelly pour qu'elle agisse ainsi avec Ryan et après quelques scènes, j'ai compris que c'était Ryan qui avait agit comme un mufle ! Une deuxième romance que j'ai appréciée.

 

ASHLEY

Devon souhaite faire fructifier son entreprise, il accepte donc de la faire fusionner avec une autre entreprise sous condition d'épouser, Ashley, la fille du patron de cette entreprise et que celle-ci n'en sache absolument rien. Seulement, en pleine nuit de noce, Ashley découvre toute la vérité.

Cette histoire m'a semblé moins rapide que les deux autres mais tout aussi mignonne. J'ai trouvé très intéressant la façon dont Devon a de se mentir à lui-même en refoulant ses sentiments. Par contre, j'ai moins accroché au côté "vierge non-effarouchée" de l'histoire : j'ai du mal à concevoir qu'Ashley ai pu attendre aussi longtemps avant de sauter le pas avec l'une de ses conquêtes quand on voit son caractère...

 

PIPPA

Après une nuit d'amour sans lendemain, Pippa découvre qu'elle est enceinte de Cam qui lui a clairement fait comprendre qu'il n'avait pas de place pour elle dans sa vie bien qu'il veuille être présent pour le bébé. Mais, voilà, Pippa est amoureuse.

Franchement, c'est l'histoire que j'ai préférée : elle est douce, mignonne, pleine de pâtisseries (miam !) et crédible dans ses sentiments. J'ai vraiment eu envie d'y croire et j'y ai cru ! Comme les précédentes, elle est assez rapide, mais ça ne m'a pas dérangée plus que ça. Bref, j'aime !

 

 

J'ai vraiment été agréablement surprise par cette saga : étonnamment, j'ai apprécié son petit côté cliché qui a fait ressortir la midinette en moi. J'ai également apprécié toute cette profusion de maternité et de bons sentiments même si les quatre histoires sont globalement un peu trop rapides pour moi.

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Maya Banks et je l'ai bien aimé. J'ai trouvé qu'elle savait parfaitement rendre les sentiments de ses personnages vivants tout en n'exagérant pas sur les scènes de sexe : il y en a mais elles ne sont pas la priorité de ces histoires mêmes si le titre de la saga Nights & Secrets aurait pu laisser présager du contraire.

Une bonne découverte !

 

 

[les +] Des héroïnes sympathiques, de bons sentiments.

[les -] Trop rapide.

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINEColocs (et plus), Emily BLAINE

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2)