Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2016 4 10 /03 /mars /2016 06:00

 

 

 

 

 

Romance pour tous

Collectif

HQN - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

La romance déclinée sur tous les genres !
Homme et homme, femme et femme, femme dans un corps d’homme et amoureuse d’un homme... Nous vous proposons d’explorer toutes les combinaisons amoureuses dans ce coffret dédié à l’amour avec un grand A, sans limite de genre !

Sexy Business, David Lange
Nadya & Elena, Sylvie Géroux
Pas sans toi, Ven Yam
Âme volée, Anne Rossi

 

 

Un grand merci aux éditions HQN pour l'envoi de ce roman qui m'a beaucoup plu.

 

Ce genre de livre m'intrigue toujours beaucoup : j'aime me dire que l'amour ne suit pas toujours les chemins habituels et qu'il faut rester ouvert même si ce n'est pas conventionnel. Mais, j'avais également peur que ces histoires sortent un peu de la romance pour devenir plus "sexy" ce qui, je pense, m'aurait assez dérangée (aucune projection dans ma vie possible du coup !).

J'ai beaucoup apprécié la diversité des histoires : même si elles sont sur le même thème, elles ne se ressemblent pas du tout et nous offrent, chacune, une vision différente sur l'amour.

 

Sexy business, David LANGE

L'humour de ce texte m'a beaucoup amusée : il faut dire aussi que Jonathan ne va jamais par quatre chemin pour dire les choses ! L'intrigue de départ m'a beaucoup plu même si on sait très bien comment ça va se finir. Cela dit, l'humour du texte et les multiples rebondissements rendent cette lecture agréable et surprenante.

 

Nadya & Elena, Sylvie GEROUX

J'ai trouvé intéressant de parler de l'homosexualité féminine dans le monde sportif : bizarrement, je n'y avais jamais réfléchi même si la question de l'homosexualité masculine dans le sport est un thème souvent abordé... Ce texte est plus doux, plus lent et j'ai aimé voir évoluer les choses petit à petit mais aussi me rappeler que tous les pays n'acceptent pas ce genre de relation comme nous l'évoque le passé d'Elena.

 

Pas sans toi, Ven YAM

C'est sans doute l'histoire la plus romancée du recueil et du coup, peut-être, celle qui m'a paru le moins crédible même si elle l'est par ses sentiments. C'est juste que je ne conçois pas que l'on puisse se remettre avec quelqu'un qui a pu autant nous faire souffrir, le tout étant accentué par la célébrité de l'un des personnages. Cela dit, je l'ai tout de même beaucoup apprécié.

 

Âme volée, Anne ROSSI

Ma préférée du recueil ! J'ai beaucoup aimé l'univers paranormal de cette histoire qui donne un petit quelque chose en plus à cette histoire. J'ai trouvé intéressant que la romance ne soit pas le but de l'histoire mais un élément de celle-ci à part entière. Franchement, je découvrirai la suite avec plaisir !

 

 

[les +] Différent, actuel, sans cliché.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINEColocs (et plus), Emily BLAINE
 
 
D'Anne ROSSI :
 Initiation
■ En plein coeur  tome 1 : Âme volée  Intégrale
■ Ensemble Layla  épisode 1  Intégrale, saison 1 : Layla & Nathan
 ■ Les Enkoutan  bonus : Le philtre d'Amour 
Repost0
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 06:00

 

 

 

Alice et le miroir des maléfices

Gena SHOWALTER

MOSAÏC - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Quel mal ronge donc Alice ? Depuis quelque temps, elle entend deux cœurs battre à l’intérieur d’elle, comme si une autre Alice se développait en elle. Pourtant, aucun de ses amis ne semble voir le changement. Ni entendre la voix qui chuchote à ses oreilles quand elle croise son reflet dans le miroir. Mais, un soir, le doute n’est plus permis : horrifiée, Alice ne se reconnaît plus dans la glace: un double maléfique vient de naître, doué d’une vie propre et prêt à faire voler le miroir en éclats pour prendre le contrôle…

 

 

Je garde un excellent souvenir du premier tome d'Alice au pays des Zombies alors, forcément, je n'avais qu'une envie : découvrir la suite ! Un grand merci à l'équipe de MOSAIC pour l'envoi de ce deuxième tome.

 

Franchement, j'avais adoré le premier tome : son énergie, son parallèle avec l'histoire de Lewis m'avaient beaucoup plu. Et, il en va de même avec ce deuxième tome qui est dans la même veine. L'histoire est énergique, différente de ce que l'on peut lire habituellement dans les livres pour ado et j'apprécie beaucoup ce côté sentimental mélanger à des aventures "paranormales".

Dans ce tome, j'ai été un peu moins convaincue par la romance qui se cache derrière cette histoire de zombies. Ce côté "abandon" et "trio" à la Twilight m'a assez dérangée, tout comme la capacité d'Ali de tout ramener au sexe...

J'ai aimé les événements de ce tome : c'est mystérieux et assez incroyable ! J'ai aimé également l'histoire de l'espion et le fait que les amies d'Ali soient embarquées dans tout ça. C'est réellement un groupe que l'on a dans cette histoire et non plus deux clans qui se fréquentent.

La fin est assez grandiose ! J'ai aimé les révélations et les changements qui en découlent et j'ai hâte d'en savoir plus dans le troisième et dernier tome.

 

Encore une fois, j'ai apprécié voir Ali grandir dans ce tome : on sent qu'elle est plus femme que jamais mais également adulte. J'apprécie sa relation avec sa grand-mère où chacune veille sur l'autre comme à la prunelle de ses yeux.

L'apparition de nouveaux personnages, notamment dans la bande des "chasseurs de zombies" m'a beaucoup plu : ça donne un petit vent de fraîcheur dans l'histoire et laisse place à des choses assez inattendues, notamment avec Mackenzie et Trina. Du coup, ces deux-là se révèlent assez touchantes et gagnent en sympathie dans ce tome.

 

L'écriture de Gena Showalter m'a encore une fois beaucoup plu : j'aime son dynamisme, la fraîcheur qui se dégage de ses mots le tout dans un univers légèrement gore. Son texte est tout en surprises et en nuances : impossible de s'ennuyer avec elle !

Une trilogie que je vous recommande !

 

 

[les +] De belles aventures, des personnages que l'on rencontre et d'autres que l'on redécouvre.

[les -] Une romance un peu trop typée Twilight pour que j'y adhère à 100%.

 

 

Lu dans le cadre :

Du même auteur :

 ■ Chroniques de Zombieland  tome 1 : Alice au pays des zombies   tome 3 : La reine des zombies tome 4 : Zombie party

 
Repost0
8 mars 2016 2 08 /03 /mars /2016 06:00

 

 

 

 

All I want for Christmas

Emily BLAINE

HQN - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Cette année, à part une compilation de chants de Noël par Sinatra et la recette magique pour manger sans grossir, Emma n’a rien à demander au père Noël. Son job lui plaît, ses copines sont adorables (quand elles ne la traînent pas à la gym) et Yann est le meilleur ami que toute femme rêverait d’avoir. Que demander de plus ? A priori, rien. Sauf que Noël, c’est bien connu, c’est la saison des miracles. Et quand le père Noël prend l’apparence d’un beau brun terriblement sexy, Emma regrette très vite d’avoir enfilé ses grosses chaussettes de laine au lieu de les suspendre au-dessus de la cheminée…

 

 

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions HQN pour l'envoi de ce roman qui m'a beaucoup amusée.

 

Plus je me plonge dans l'univers d'Emily Blaine et plus j'apprécie l'univers et les histoires de l'auteure. Ce roman ne fait pas exception !

En soit, ce n'est pas le genre d'histoire vers laquelle je vais de moi-même : c'est davantage une romance que de la chick-lit (ce que ne me laissait pas vraiment envisager le résumé). Mais, ça m'a plu : les personnages sont sympathiques, nous ressemblent et leur histoire est belle.

Personnellement, j'ai bien aimé le coup du retournement de situation : il est vrai que ça doit être difficile, quand on a une belle et longue histoire d'amitié, de faire évoluer celle-ci vers quelque chose de plus sentimental. Du coup, je trouve que le sujet est plutôt bien choisi puisqu'il peut être le reflet de la propre histoire d'une lectrice ou d'une de ses amies.

 

Comme je le disais plus haut, les personnages sont vraiment adorables : on se prend tout de suite d'affection pour eux ! Tant pour Emma que pour Yann : ces deux-là sont vraiment drôles, gentils et du coup, on ne souhaite que leur bien ! Je pense qu'ils nous font forcément penser à certains de nos amis ce qui fait que l'on se sent tout de suite proche d'eux.

Leur bande d'amis m'a également touchée : ils sont tellement unis ! Ils nous donnent l'impression de se connaître depuis toujours et ressemblent davantage à des frères et soeurs. J'ai beaucoup aimé le fait que All I want for Christmas ne s'arrête pas à l'histoire d'Emma et Yann mais aborde aussi les événements qui se passent dans leur entourage.

 

J'ai beaucoup aimé ce que fait Emily Blaine de son histoire : comme ça, elle pourrait paraître prévisible et clichée (et ça reste assez le cas) mais elle insuffle tellement de vie dedans que l'on y croit tant Emma et Yann semblent exister réellement. Franchement, j'ai passé un excellent moment avec cette petite histoire que j'ai dévorée en un rien de temps !

 

 

[les +] De jolis sentiments, concrêts, crédible.

[les -] Un peu prévisible et cliché.

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINEColocs (et plus), Emily BLAINE
 
 
Du même auteur :
L'amour est très gourmand  Mon bonheur entre tes mains  Passion sous contrat Si tu me le demandais T'embrasser sous la neige  Tombée pour toi
 ■ Colocs  tome 1 : Colocs (et plus)  bonus 
■ Dear you  acte 1  Intégrale  Les bonus
■ Toi. Moi. Maintenant ou jamais  épisode 1 Intégrale
Repost0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 12:06

 

 

 

Felicity Atcock, tome 1
Les anges mordent aussi

Sophie JOMAIN

France Loisirs - 2015

595 299 pages

 

 

 

 

 

 

« J’ai vraiment pas de bol, il aura suffit d’une morsure, d’une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu’il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de s’enterrer dans mon jardin, sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d’avant, tranquille et… ennuyeuse à mourir. » Sauf qu’en voulant éloigner les ennuis, il arrive qu’on en attire d’autres… à plumes.

 

 

 

Il m'est de plus en plus difficile de résister à l'appel des livres de Sophie Jomain. Du coup, quand j'ai découvert, en décembre, que sa série Felicity Atcock était rééditée en tome double chez France Loisirs, j'ai tout de suite demandé au Père Noël de me les offrir !

 

Franchement, je comprends parfaitement l'engouement des lectrices (et lecteurs !) pour cette série : elle est vraiment très fraîche et pourtant, elle ne manque pas de piquant ! Personnellement, pendant ma lecture, j'ai fais quelques petits rapprochements avec la saga La communauté du sud. Les deux séries ont ce côté frais et sexy en commun ainsi que quelques similitudes au niveau de l'histoire bien que celles-ci soient très différentes en réalité.

J'ai bien aimé le fait de quitter un peu les vampires pour me retrouver avec des anges. Bon, bien sûr, les vampires sont également présents, mais, pour une fois, ils ne sont que secondaires.

Ce premier tome, bien qu'il s'y passe pas mal de choses, est plutôt une mise en place de l'histoire qu'une intrigue à lui tout seul. Personnellement, ça ne m'a pas dérangée : déjà, parce que j'ai le tome 2 sous la main, mais aussi parce que ça me permet de découvrir à mon rythme cet univers.

 

Felicity m'a bien plu : j'apprécie son dynamisme et son humour. Avec elle, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde ! J'apprécie le fait qu'elle fonce quelque soit la situation et arrive à garder toujours la tête froide.

Cela dit, je ne comprends pas tellement sont engouement pour Terrence : ce mec ne m'envoie clairement pas du rêve... Il a ce côté moralisateur et irrespectueux (il n'en fait toujours qu'à sa tête surtout quand c'est non) qui m'agace plus que tout.

Du coup, je préfère largement Stanislas et ses ténèbres qui font qu'on se demande à quelle sauce il va nous manger. J'ai hâte d'en savoir davantage sur lui dans les tomes à venir !

 

Du coup, Sophie Jomain m'a encore une fois convaincue avec son histoire pétillante et amusante. Bon, par contre, il est vrai que des scènes de sexe sont pas mal présentes bien qu'elles restent assez pudique et que, du coup, ce livre n'est pas adapté à n'importe quel public.

Une romance mordante et amusante !

 

 

[les +] Drôle, frais, piquant, pétillant.

[les -] Terrence : je ne l'aime clairement pas.

 

 
 
Du même auteur :
Cherche jeune femme avisée   D'un commun accord  Quand la nuit devient jour   Pamphlet contre un vampire
 Felicity Atcock  tome 2 : Les anges ont la dent dure  tome 3 : Les anges sont de mauvais poil
Repost0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 06:00

 

 

 

 

 

The maze runner, T0
The kill order

James DASHNER

Chicken House - 2014

Anglais - 331 pages

 

 

 

 

 

 

Treize ans avant que Thomas entre dans le Labyrinthe, une éruption solaire a frappé la Terre. Mark et Trina ont survécu à la catastrophe. Mais cette terrible épreuve n'est rien comparée à ce qui les attend. Une étrange épidémie se répand aux États-Unis, elle frappe de folie les individus qu'elle atteint. Pire, elle met en danger jusqu'à l'existence de la race humaine !
Convaincus qu'il existe un moyen de sauver les malades, Mark et Trina sont bien décidés à le trouver... s'ils parviennent à rester en vie. Dans ce monde dévasté, certains préfèrent tuer pour que personne ne découvre la vérité.

 

 

J'ai ramené ce livre (ainsi que les trois tomes de la trilogie) de mon séjour au Pays de Galles, l'année dernière, pour mon père. En effet, j'avais vu le film au cinéma et j'avais plutôt bien accroché à l'histoire du coup, quand j'avais vu le coffret à moins de £10 chez The Works (franchement, si vous allez au RU, passez par ce magasin : c'est une petite merveille niveau bouquin et papeterie à bas prix !), je l'avais pris sans hésitation.

Bon, après c'est en anglais et du coup, il m'a fallu attendre que Maysis lance sa lecture commune sur Livraddict pour que je trouve une certaine motivation et me décide à ouvrir le préquel !

 

Sauf que... je n'ai pas été emballée par cette histoire. Peut-être que c'est du à la barrière de la langue ou au fait que je n'ai pas lu les tomes précédents,mais j'ai trouvé l'histoire assez plate et lisse. Ok, il y a du sang, ok, les gens meurent... mais c'est tellement prévisible ! Le truc, c'est que ça reste superficiel et que je n'ai pas eu l'impression d'apprendre réellement quelque chose dans ce roman. Je l'ai ressenti plus comme une description lointaine d'un évènement que comme une piste de réflexion.

Après, l'histoire est tout de même sympa' et plutôt bien racontée : il y a du rythme, on se pose des questions (et on y trouve des réponses)  et il y a peu de temps morts. C'est dynamique, moderne et axé plutôt jeunesse. Franchement, on ne s'ennuie pas en lisant The kill order mais, personnellement, je n'ai pas été transportée et James Dashner ne m'a pas donné envie de croire à son histoire.

 

Le deuxième point qui a fait que je n'ai pas accroché à cette histoire, ce sont les personnages que j'ai également trouvé fades et stéréotypés. En fait, comme pour l'histoire en général, ils sont assez superficiels et l'on ne connait pas leurs motivations profondes. Ils sont suffisament classiques pour que n'importe qui se reconnaisse en eux mais il m'a manqué cette saveur particulière pour que je les apprécie réellement.

 

Du coup, je dois dire que ma motivation pour les lire avant de partir en Allemagne (J-15) est retombée un peu comme un soufflé... Mais bon, je ne perds par espoir d'au moins lire le premier tome ! ;)

Un préquel assez décevant.

 

 

[les +] Pur produit YA, histoire sympathique.
[les -] Cliché, stéréotypé, superficiel.

Repost0
17 février 2016 3 17 /02 /février /2016 06:00

 

 

 

Le chevalier des elfes

Julien MARTIN

Lulu - 2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Les elfes accumulent défaite sur défaite, ils sont acculés, leur situation semble désespérée, leur extermination par les humains inéluctable mais un espoir subsiste, Arthur le vampire et ses compagnons. Grâce à leur ruse, leur expérience et leurs connaissances des nombreux travers des sociétés humaines, il est possible sans recourir à l'usage des armes de provoquer leur effondrement. Arthur espère, à cause d'une polémique autour du port de la barbe d'un prophète célèbre de la ligue des barbus, une augmentation des tarifs de la corruption dans les républiques libérales, et la prise de contrôle d'un ordinateur de l'empire rouge, venir à bout de ses ennemis les plus dangereux. Le chevalier des elfes réussira-t-il à sauver les royaumes Elfiques ? Ou sont-ils condamnés à disparaître ?

 

 

Un grand merci à Julien Martin pour l'envoi de son roman. Chaque lecture de l'auteur est riche en rebondissements, du coup, j'étais particulièrement curieuse de découvrir Le chevalier des Elfes.

 

Comme toujours, j'ai trouvé l'univers très riche et documenté : on est vraiment plongé en immersion dans le monde des elfes du début à la fin du roman. Chaque nouveauté est le prétexte pour nous expliquer un nouvel aspect du monde dans lequel évolue Arthur.

Les évènements s'enchaînent rapidement, à une allure folle et sont très différents les uns des autres. Dès qu'une aventure se termine pour Arthur, une autre commence tout de suite ! Personnellement, j'ai trouvé ce rythme assez essouflant et "bourratif" : je n'ai pas eu l'impression de profiter réellement de chaque histoire... Du coup, je pense que j'aurai préféré une publication par épisode qui aurait sans doute permis de poser davantage l'histoire et aussi au lecteur de reprendre son souffle !

 

J'ai beaucoup aimé le fait de découvrir constamment de nouveaux personnages prenant réellement part à l'histoire dans un chapitre qui leur est plus ou moins dédié. Du coup, aucun d'eux n'est laissé de côté et le lecteur a l'occasion d'apprendre pas mal de choses sur eux.

Par contre, je les ai trouvé assez stéréotypés et dans l'excès : ce n'est pas des personnages auxquels je me suis identifiée ou dans lesquels j'ai retrouvé certains de mes proches... Du coup, ils ne font pas partie non plus des personnages auxquels je m'accroche ou pour qui j'epprouve de la sympathie : ils ne sont pas assez réels et humains (ça tombe bien, ce sont des elfes !) pour moi !

Après, ce parti pris séduira sans aucun doute des lecteurs : personnellement, je trouve que Le chevalier des elfes à un côté très Donjon de Naheulbeuk.

 

 

J'ai apprécié retrouver l'écriture de Julien Martin et son réçit dans la veine de ses autres romans de fantasy. J'ai apprécié son univers et sa narration même si les personnages sont trop éloignés de moi et leurs aventures un peu trop palpitantes ! Cela dit, le rythme est intéressant, mais sur presque 600 pages, c'est beaucoup trop rapide pour moi et j'aurai apprécié des temps morts pour digérer les différents évènements.

Un roman palpitant et essouflant !

 

 

[les +] Des aventures riche en rebondissements, des personnages à la Naheulbeuk.

[les -] Trop rapide et sans temps morts.

 

 

Lu dans le cadre :

Le chevalier des elfes, Julien MARTINColocs (et plus), Emily BLAINE
Service Presse - Julien MARTIN
 
 
Du même auteur :
Correspondance criminelle Douceur le sorcier maléfique Karak le haut-roi nain L'écologiste pollueur
Repost0
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 06:00

 

 

 

 

 

Just Juliette

Teri WILSON

Harlequin - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

L'amour, c'est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quel Roméo on va tomber ! La vie de Juliette Arabella est construite autour de deux commandements : le chocolat tu vénéreras, la famille des Mezzanote tu mépriseras ! Pour le premier, aucun souci : le chocolat, pour elle, c'est une passion. Et elle n'est jamais plus heureuse que lorsqu'elle travaille ses merveilleuses truffes dans l'atelier familial.
Car, dans sa famille, on est maître chocolatier de père en fille. Pour le deuxième commandement, ça se complique. Car si son père radote sans cesse à propos du statut de parvenus des Mezzanote, elle-même n'a rien à leur reprocher. D'ailleurs, toutes ces histoires commencent sérieusement à lui courir sur le cacao. Et si, pour une fois, elle cessait d'être Juliette Arabella l'héritière-d'un-empire pour être juste Juliette ? Alors, ce bal masqué organisé par de riches notables de la ville tombe à pic : enfin une occasion de faire la fête en tout anonymat, comme une fille normale ! Oui, mais voilà, quand on va à un bal masqué, on ne sait jamais sur qui on va tomber.
Et avant de se laisser séduire par Leonardo-tout-court, Juste-Juliette ferait peut-être bien de soulever le masque.

 

 

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman qui m'a beaucoup amusée.

 

Avec ce titre, je m'attendais à une revisite de Roméo & Juliette plus moderne : pour le coup, je n'ai pas été déçue ! C'est effectivement ce qu'il se passe dans Just Juliette en plus piquant et gourmand ;)

J'ai beaucoup aimé l'univers chocolatier du roman : cette chasse aux nouvelles saveurs, cet appel à la gourmandise... C'est un univers sensuel, qui appelle à la découverte des sens : parfait pour un roman sentimental donc ! Le principe d'une guerre du chocolat pourrait être un peu clichée et revue, mais ça ne m'a pas dérangée : c'est bien fait et on a envie de connaitre la suite.

Le début m'a beaucoup plu : on est comme projeté dans une autre époque, dans un autre pays. Pour le coup, on serait de retour à Vérone au 17e siècle... Commencer, comme ça, sur un bal à ce côté magique qui me fait rêver et qui réfère directement à l'oeuvre de Shakespeare. Ce clin-d'oeil m'a beaucoup plu !

La fin est assez évidente mais ce qu'il se passe entre les deux ne l'est pas du tout ! Je ne m'attendais vraiment pas à ce genre de secret entre les grands-mères de Juliette et Léo et encore moins au secret de ce dernier (un comble pour un chocolatier !).

 

Les personnages sont sympathiques bien qu'un peu clichés. Après, personnellement, ça ne me dérange pas plus que ça : quand j'ouvre ce genre de roman, c'est le genre de personnage que j'ai envie de suivre.

Du coup, Juliette à un petit côté oie-blanche que l'on a envie de protéger. Elle change au cours du roman pour arrêter de se faire dicter des ordres par sa famille pour prendre sa vie en main : je n'ai pas de doute là-dessus, je préfère largement la Juliette de la fin du bouquin !

Léo est l'homme droit dans ses bottes, un vrai pilier ! On sent qu'il a toujours fait ce qu'il avait envie de faire et qu'il compte bien que ça continue ainsi. C'est vraiment quelqu'un de confiance qui prend soin de son entourage.

La cousine de Juliette m'a également bien plu : on l'a sent partagée entre les lois de la famille et le bonheur de Juliette... Elle ne doit vraiment pas être dans une situation évidente. Cela dit, grâce à elle, on a le droit à quelque belles scènes !

 

J'ai eu plaisir à retrouver l'écriture de Teri Wilson que j'avais découvert il y a quelques mois. J'aime la simplicité de ses histoires, qui reprennent parfois des grands classiques de la littérature, toujours modernes et pleines d'humour.

Un court roman que je vous conseille !

 

 

[les +] Une belle revisite, de la gourmandise et de l'humour.

[les -] Un peu prévisible et cliché.

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINEColocs (et plus), Emily BLAINE
 
 
Du même auteur :
Darcy, what else ?
Repost0
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 06:00

rendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 



CE QUE J'AI LU CETTE SEMAINE

Journal d'une infection - Romain H. GREY • [mon avis]

Dents - Milan NOVA • [mon avis]

Just Juliette - Teri WILSON

L'épreuve T0 - James DASHNER

Le chevalier des Elfes - Julien MARTIN

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

Felicy Atcock, T1 : Les anges mordent aussi - Sophie JOMAIN

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

All I want for Christmas - Emily BLAINE

Alice au pays des zombies, T 2-3 - Gina SHOWALTER

Romance pour tous - COLLECTIF

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

Repost0
12 février 2016 5 12 /02 /février /2016 06:00

 

 

 

 

 

Dents

Milan NOVA

House Made of dawn - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

Quand Augustin apprend qu'un oncle éloigné lui a légué une exploitation viticole, le Domaine du Loup Noir, il n'hésite pas une seule seconde.
La vie londonienne ne le satisfait plus et il a besoin d'un nouveau projet dans sa vie.
Mais une fois arrivé à Lorient-sous-les-pins, un minuscule village perdu dans les collines, il s'apercevra vite que son oncle lui a légué bien plus qu'un vignoble.
Et tous les héritages ne sont pas bons à prendre...

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les édition House Made of Dawn pour l'envoi de cette nouvelle. Comme toujours, avec eux, j'ai été vraiment surprise par cette histoire. 

 

En effet, avec un titre pareil et un résumé des plus énigmatiques, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre ! J'aurai plutôt parié sur un fantôme de chirurgien-dentiste fou ;)

Du coup, quand j'ai découvert la créature en cause, j'ai été assez surprise et plutôt en bien. Personnellement, elle ne m'a pas fait très peur, mais j'ai apprécié l'histoire que l'on découvre tout autour d'elle. Le côté héritage est vraiment présent et bien fait : on sent tout le poids des conventions, du passé dans Dents et surtout qu'il est difficile, voire totalement impossible, d'y échapper.

La fin m'a assez surprise : je ne m'attendais pas à ce que Augustin fasse ce choix. C'est vraiment un choix difficile et, personnellement, je ne pense pas que j'aurai fait le même... Ainsi, la dernière lettre d'"Augustin" est vraiment terrible tant on sait tout ce qu'elle signifie. Après, je pense aussi que l'on pourrait chacun l'interpréter d'une façon différente : finalement, le choix d'Augustin n'est pas forcément marqué clairement et, on peut voir dans ce courrier ce que l'on a envie d'y lire...

 

Personnellement, j'ai beaucoup aimé la narration sous forme de lettres. Augustin et sa soeur ont l'air vraiment proche et il lui dit vraiment tout. Je trouve que ces courriers apportent vraiment une saveur supplémentaire à l'histoire et jouent beaucoup dans ses effets de surprises.

 

C'était la toute première fois que je découvrais l'écriture de Milan Nova et j'ai passé un très bon moment avec celui-ci. J'ai aimé le ton assez guidé et désuet employé par Augustin qui nous projette tout de suite dans une autre époque et un autre monde !

Franchement, j'espère avoir de nouveau l'occasion de le lire !

Un court-lettrage que je vous conseille.

 

 

[les +] Une histoire qui n'est pas réellement ce qu'elle a l'air d'être.

[les -] Pas aussi terrifiante que ce que je m'imaginais.

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINE

Service Presse - House Made of Dawn Editions

Challenge Gourmand #4 : Vin

Repost0
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 06:00

 

 

 

 

 

Journal d'une infection

Roman H. GREY

House Made of dawn - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Les zombies de Roman H.Grey ne mangent pas de cervelle humaine en avançant les bras tendus. Ils sont complètement ancrés dans la réalité et donc bien plus tragiques.
Le ZCV, nouveau virus sexuellement transmissible transforme ses victimes de manière pernicieuse, autant physiquement que psychologiquement.

L'ombre du sida rôde sur ce texte incisif et personnel qui offre une version fraîche du genre zombie.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions House made of Dawn pour l'envoi de ce court lettrage. Ça faisait un moment que je ne m'étais pas plongée dans les histoires sombres de la maison d'édition et j'ai beaucoup apprécié cette lecture tumultueuse.

 

L'histoire de Journal d'une infection m'a beaucoup déstabilisée : comme d'habitude, je n'avais pas vraiment pris le temps de lire le résumé avant de me décider enfin à le lire. Du coup, grosse surprise : cette arrivée de zombies ressemble beaucoup au SIDA.

L'histoire m'a mise mal à l'aise par rapport à l'image qu'elle me renvoie. On n'a plus vraiment peur du SIDA aujourd'hui, il s'est démocratisé en quelque sorte... Alors le ZCV nous renvoie vraiment au début de cette épidémie, quand on ne le connaissait pas et qu'il nous faisait encore peur.

 

J'ai trouvé intéressant la façon dont est racontée cette histoire, à travers un journal. On se rend vraiment compte des sentiments du narrateur et les différents stades par lesquels il passe. On ressent sa honte d'être malade, la lourdeur du traitement, sa santé qui décline... C'est vraiment effrayant.

J'ai été choquée par la vitesse où sa vie change : ça parait inévitable mais pas aussi rapidement. Du jour au lendemain, il n'a plus rien. Ce qui m'a dérangée dans ce fait, ce n'est pas tellement que ce soit lié à la maladie mais plutôt que ce soit lui qui décide de fermer certains pans de sa vie.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Roman H. Grey et j'ai vraiment passé un excellent moment. Journal d'une infection fait parti de ces textes dont je me souviendrai longtemps tant les sentiments qu'ils m'inspirent sont forts.

Bref, à lire !

 

 

[les +] Un texte fort, déstabilisant.
[les -] ...

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINE

Service Presse - House Made of Dawn Editions

Challenge Gourmand #4 : Vin

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs