Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 04:00

 

J'avais beaucoup aimé participer aux douze précédentes sessions du Challenge Gourmand proposé par Titepomme. Bon, en soi, je suis loin d'être dans les meilleurs chineurs, mais ce challenge m'amuse beaucoup !

Du coup, j'y retourne, et cette fois pour du fromage !

 

Le but étant, lors de longues sessions de 6 mois autour d'une gourmandise, de dénicher celles-ci dans les pages des livres. On note ainsi la phrase la contenant et on marque un point pour chaque livre gourmand ainsi découvert. Bien sûr, pas de livre de cuisine, sinon ce serait de la triche ;)

 

Pour vous inscrire, c'est ici !

(session 12 : du 1er mai 2020 au 31 octobre 2020)

 

***

 

1 - "Mary en était persuadée, le fromage était top alléchant pour que des rongeurs aussi voraces que Menotti et Fernandez y renoncent."

Les gens de la rivière - Jean FAILLER

 

2 - "Nous passâmes à l'allée suivant, et effectivement, à côté des bouteilles de vin étaient rangés les cacahuètes salées et les paquets de chips affichant des saveurs comme cheeseburger et poulet rôti."

La mémoire des vignes - Ann MAH

 

3 - "Elle apprécie de pouvoir dévorer un paquet entier de Babybel sans personne pour la juger, vêtue uniquement de sa culotte la plus vieille, moche et confortable, tout en buvant un Coca light devant les replays de Say Yes to the Dress."

L'académie des femmes parfaites - Helly ACTON

 

4 - "Une boule au fromage ?"

Ennemis (et plus si affinités) - Mia SOSA

 

5 - "En face d'elle étaient assis une femme qui ne semblait pas voir d'inconvénient à manger un hamburger dégoulinant de fromage pour le petit déjeuner et un adolescent dont l'expression parfaitement vide tranchait avec la puissance des pulsations émises par ses écouteurs."

Là où tu vas j'irais  - Jojo MOYES

 

6 - "Si vous n'êtes pas du coin, vous pourriez facilement vous faire avoir et croire qu'à l'intérieur tout n'est que bière artisanale et plateaux de fromage avec des cornichons dans des bocaux miniatures."

Tu ne m'oublieras pas deux fois ! - Mhairi McFARLANE

 

7 - "A cause de moi, elle a dû se mettre aux tartes aux poireaux et au fromage."

Petites confidences et grandes confessions à Martha's - Sarah MORGAN

 

 

8 - "Rien de bien spécial, de la baguette, prosciutto, salami, fromage et un assortiment d'olives."

Des morts si proches

 

 

9 - "Tu n'as rien à te reprocher, petit camembert."

 

 

 

10 - "Trop lasse pour se préparer un vrai repas, elle se concocta un grand bol de nachos au fromage et n'oublia pas d'ouvrir une boîte de pâtée pour Lily."

La Caresse du Milliardaire -  J.S. SCOTT

 

 

11 - "Mais une fois arrivée au bout de mon sandwich jambon-fromage, je me surprends à rire de leurs blagues en même temps qu'eux, ce qui, quelque part, doit signifier que je déjeune avec eux."

Will & Will

 

12 - "Rose prit son hamburger d'un air contrit.

- Je suis incapable de résister à leur double cheese."

Intime ressemblance

 

 

13 - "Il arriva pile à l'heure avec une bouteille de vin, un bouquet de roses rouges, une boîte de chocolat et un cheese-cake."

Idylle américaine

 

14 - "Des lasagnes, un rôti de porc, une raclette… J'avais oublié à quel point j'étais gourmand."

Et si tu restais

 

15 - "En guise de réponse, je reçois un bout de fromage en pleine face, que j'arrive à engloutir au vol."

N'importe où avec toi - Fiona BOUSSEAU

Repost0
23 juin 2020 2 23 /06 /juin /2020 04:00

 

 

 

 

 

 

 

Les gens de la rivière
Mary Lester, tome 15

Jean FAILLER

Harlequin - 2019
320 pages

 

 

 

 

 

 

"Savez-vous combien de personnes ont péri de mort violente sur l'Odet cette année ?"

L'onde de "la plus jolie rivière de France", s'il faut en croire les dépliants touristiques, n'est pas seulement peuplée de saumons et de bars. Y passent parfois, entre deux eaux, entre deux marées, de mystérieux macchabées. Accidents ? crimes ? La question, posée à Mary Lester par un correspondant anonyme, l'amène à pénétrer le petit peuple de l'estuaire, un monde refermé sur lui-même, où le paisible promeneur côtoie le braconnier, le trafiquant, le hobereau imbu de prérogatives obsolètes depuis deux siècles... Combien de personnes ont péri de mort violente sur l'Odet ? Ah la bonne question ! Mary Lester va s'efforcer d'y répondre et ses recherches, entre Quimper et Bénodet, entre noyés, accidentés et disparus, vont la mener à de bien surprenantes découvertes.

 

 

J'ai toujours plaisir à me plonger dans une des aventures de Mary Lester. C'est une de mes meilleures amies qui m'avait fait découvrir cette série à l'adolescence et j'en avais ensuite acheté quelques tomes... Quand France Loisirs s'est mis à les éditer, j'ai profité de l'occasion pour acheter les tomes manquants dont Les gens de la rivière.

 

Bien que je vive maintenant en Bretagne, je ne connais pas très bien la région qui ne manque pourtant pas de charme ! Du coup, avant de me plonger dans ce tome, je n'avais jamais entendu parler de l'Odet et encore maintenant, je ne saurai le placer précisément sur une carte même si j'ai cru comprendre que ce n'était pas très loin de Quimper (il ne faut pas m'en vouloir, je ne me suis pas trop éloignée de ma région des Pays de la Loire). J'ai donc apprécié découvrir ce petit coin au cours de ma lecture.

Ce que j'aime également dans ces romans, c'est le côté un peu daté des histoires. Clairement, elles se passent il y a presque vingt ans et les technologies ont bien fait évoluer notre monde depuis ! J'y retrouve les codes de mon adolescence et apprécie cette bulle d'air où les réseaux sociaux n'ont pas encore tout-à-fait leur place ;)

 

J'ai trouvé l'histoire de Les gens de la rivière prenante et bien menée. J'ai apprécié le fait que l'enquête ne parte de rien, si ce n'est une simple question posée anonymement. Concrètement, rien n'avait prédestiné Mary Lester à enquêter là-dessus si ce n'est sa légendaire curiosité. Pas de mort médiatique, pas d'inquiétude exacerbée des habitants, juste une succession de faits divers auxquels personne n'a prêté attention jusqu'à présent...

Au fur et à mesure que Mary enquête, l'histoire se complexifie et prend des tournants inattendus et aborde des thèmes rarement présents dans les livres policiers, comme la maltraitance des personnes fragiles. Ce que j'ai apprécié puisqu'il me semble que rien ne vaut une bonne histoire pour sensibiliser le grand public.

Bien que les coupables se devinent facilement, l'histoire reste agréable à suivre et la conclusion est plaisante. Elle a d'ailleurs un petit côté ironique qui m'a beaucoup plu et amusée.

 

J'ai eu plaisir à retrouver Mary Lester qui n'hésite jamais à enfoncer des portes entrouvertes. Son dynamisme et son côté fonceur sont très agréable à suivre et nous garantissent des enquêtes hautes en couleurs. J'apprécie la gentillesse de la jeune femme et l'écoute dont elle fait preuve avec les personnes qu'elle rencontre au cours de ses aventures.

Comme toujours, Fortin est là, à veiller sur Mary et à prendre part à ses idées les plus abracadabrantes. J'aime la force silencieuse qu'il dégage et son engagement - en toute confiance - pour mettre les mauvais à mal. On retrouve également le commissaire Fabien qui en bave une fois de plus avec ces deux-là qui ne peuvent s'empêcher de le faire tourner en bourrique.

Dans Les gens de la rivière, j'ai apprécié faire la connaissance du Comte de Lanédou. Je l'ai trouvé très touchant dans sa simplicité d'esprit qui le fait ressembler à un grand enfant, tout en gentillesse et en amour pour son chien.

 

Encore une fois, j'ai passé un excellent moment grâce à l'imagination de Jean FAILLER et à son écriture très agréable. J'aime beaucoup l'humour dont il fait preuve et son univers tout en simplicité qui garde son charme malgré les années qui passent.

Une jolie lecture !

[les +]  Sympathique, prenant, une lecture rapide.
[les -] Un petit manque de modernité malgré le charme des années 2000.

 

Lu dans le cadre de :

     

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.7 : Jaune
Challenge Gourmand #13 : Fromage

 

 

Du même auteur :

Mary Lester tome 1 : Les Bruines de Lanester  tome 2 : Les Diamants de l'Archiduc  tome 3 : La mort au bord de l'étang  tome 4 : Marée blanche  tome 7 : L'homme aux doigts bleus  tome 11 : Mort d'une rombière  tome 13 : Roulette russe pour Mary Lester  tome 28 : Bouboule est mort

Repost0
22 juin 2020 1 22 /06 /juin /2020 04:00

 

 

 

 

 

 

Tombé pour elle
Maddie D

Montlake - 2020
ebook - epub - 265 pages

 

 

 

 

 

 

 

Scott et Mara sont inséparables depuis leurs 10 ans. Malgré leur personnalité très différentes, elle est une élève sérieuse et timide et lui un des sportifs stars du lycée, ils restent les meilleurs amis du monde. 

Cette amitié qui leur est chère est régie par des règles strictes, élaborées lorsqu'ils étaient enfants. Le point n°6 est clair : sortir ensemble est strictement interdit. Aussi, quand Scott franchit la ligne rouge et déclare sa flamme à Mara, tout est remis en question. Alors qu'ils sont à un tournant de leur vie, un simple baiser remettra-t'il leur amitié en question ? Et si c'était plutôt le début de tout autre chose ?

 

Je suis tout de suite tombée sous le charme de la couverture de Tombé pour elle, tout en couleur, elle respire la joie et la douceur d'une romance. J'étais donc plutôt curieuse de me plonger dans ce roman, d'autant plus que j'avais plutôt aimé ma toute première découverte de l'univers de Maddie D avec Incroyable fiancé.

 

Tombé pour elle se lit extrêmement vite. L'histoire est simple et prenante, même si elle manque un peu d'originalité. On a tous déjà lu une histoire similaire où si ce n'est pas le cas, on peut rapprocher cette histoire de ce qu'on pu vivre certains de nos amis. Bref, c'est sans surprise mais c'est agréable à lire. Parfois ne pas avoir de surprise, ça fait du bien aussi : marcher en terrain connu à toujours quelque chose de rassurant.

J'ai bien aimé le fait que l'histoire soit racontée à deux voix, Celle de Scott et celle de Mara. Cela nous permet d'avoir un temps d'avance sur ces deux-là et de mieux comprendre leurs réactions en sachant exactement ce qu'il se passe dans leur tête. Du coup, on passe autant de temps avec l'un et l'autre et pour le coup, je pense que ça évite de choisir un camp.

Au début du livre, on découvre rapidement Mara et Scott enfants puis adolescents. On y découvre leur belle et forte amitié ainsi que les liens qui les unissent. Au détour d'une sordide histoire, l'on comprend également que plus rien ne sera jamais comme avant. Quelques années passent et on les retrouve effectivement à la fac, dans une ambiance un peu différente. On sent que les choses ont changé et que bien qu'ils essayent de se rattraper à leur amitié, plus rien n'est pareil et que, même s'ils ne sont pas prêts à le reconnaître, leurs sentiments ont bien évolués. Entre certitude et doute, on voit leur relation se modifier. Elle est parfois mise à mal mais elle suit son cours, logiquement et pour notre plus grand plaisir.

 

Scott m'a beaucoup plu malgré son côté cliché et protecteur envers Mara. De même ses crises de jalousie m'ont mise mal à l'aise par moment, d'autant plus que ce n'était pas vraiment justifié, mais, d'un autre côté, je comprends : plus d'une de mes amies aurait réagit de la même façon dans ce genre de situation. J'ai beaucoup apprécié le fait qu'il soit dyslexique : ce n'est pas quelque chose que l'on voit couramment dans ce genre de roman et j'apprécie. C'est bien que cette maladie méconnue puisse être mise en avant dans un roman. 

J'ai également apprécié rencontrer Mara, tout en discrétion et en volonté. C'est une bosseuse qui s'est un peu oubliée mais en rencontrant Rita, tout cela change ! Elle se découvre, apprend à s'aimer et surtout, à se faire confiance ! Mara est davantage dans le doute et dans la retenue alors je me suis davantage reconnue en elle. Rita est une réelle tempête de bonne humeur et j'ai été ravie de la découvrir au fil des pages.

 

J'ai passé un bon moment avec Tombé pour elle : l'écriture de Maddie D. est très agréable, tout en fluidité et en romantisme. La simplicité et la modernité de cette histoire nous permet de nous plonger facilement dedans et de s'identifier aux différents personnages. Par contre, il est vrai que je n'aurai pas forcément dit non à un peu plus d'originalité.

Une histoire aussi simple que mignonne.

 

 

[les +] Fluide, mignon.

[les -] Un manque d'originalité

 

 

Lu dans le cadre de :

        

Service Presse - Amazon
Challenge Gourmand #12 - Cocktail

 

 

Du même auteur :

 Incroyable fiancé

Repost0
21 juin 2020 7 21 /06 /juin /2020 04:00

 

 

 

 

 

 

L'ombre d'un amour
La saison du péché, tome 2
Lorraine HEATH

Editions Harlequin 2019
Ebook - Epub - 416 pages

 

 

 

 

 

 

 

Londres, 1841

Lorsque Gillie tombe sur un séduisant duc qui vient d'être poignardé dans les quartiers malfamés de WhiteChapel, elle décide de le ramener pour le soigner dans la taverne qu'elle dirige. Mais sitôt qu'il a recouvré la santé, le duc, cet impudent, ose demander à repartir en quête de... sa fiancée disparue. Pourtant, Gillie l'aurait juré, entre leurs deux âmes solitaires, l'attraction a été immédiate et totale...

 

J'avais vraiment passé un excellent moment avec le premier tome de cette série que j'avais trouvé assez différent de ce que l'on peut habituellement lire en question de romance historique. C'est vraiment le cadre original de La saison du péché et cette fratrie pas comme les autres qui m'a conquise. On entend parler de Gillie dans le premier tome, mais on ne la croise jamais, j'ai donc été particulièrement ravie quand je me suis rendue compte qu'elle était à l'honneur dans ce deuxième tome.

 

Et, effectivement, Gillie est particulièrement badass. Par certain de ses côtés, elle m'a rappelée Molly jupe rouge de L'assassin royal qui est de loin un de mes personnages préférés de la littérature. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et pourtant elle est d'une générosité comme cela existe rarement. J'ai aimé le respect qu'elle impose par sa gentillesse et sa droiture, ainsi que son bon revers du droit ! Gillie est aussi combative que fragile, j'aime son état d'esprit battant et ses chamailleries avec ses frères.

J'ai également beaucoup apprécié le Duc de Thorne qui est assez différent des personnages masculins habituels des livres. Déjà parce qu'il est sacrément mal en point lors de notre première rencontre. J'ai également été amusée et étonnée par le fait qu'il porte des lunettes : c'est déjà rare en temps normal, mais dans une romance historique... je n'avais vraiment jamais lu ça jusqu'à présent ! J'ai aimé son côté rationnel, sa fidélité et son calme. Je l'ai également trouvé très touchant avec les enfants.

 

L'histoire de L'ombre d'un amour est tout aussi originale que celle du premier tome mais j'y ai davantage accroché : je pense que Gillian y est pour beaucoup ! J'ai vraiment eu un coup de coeur pour la jeune femme. J'ai trouvé cette course poursuite à la recherche de la fiancée de Thorne joliment menée et intéressante quand au mode de vie des personnes de cette époque. Clairement, je ne connais pas bien ce quartier de Londres, mais j'ai eu plaisir à le découvrir aux côtés de ces deux-là.

J'ai également apprécié les différentes confrontations entre Gillian et la haute société. Elles sont clairement malaisante, mais j'ai aimé le soutien silencieux des jeunes femmes envers elle et leur curiosité pour ce mode de vie. Le rapport à la maman de Thorne est désagréable, mais on ne doute pas un seul instant qu'elle finira par apprécier Gillian autant que nous.

La fin est prévisible mais elle est jolie et correspond totalement à ce que j'avais envie de lire. Pour le coup, autant l'histoire générale est assez originale, autant les rebondissements finaux sont tout ce qu'il y a de plus classiques.

 

J'ai eu plaisir à continuer mon exploration de l'univers de Lorraine HEATH, dont j'apprécie la fluidité de l'écriture et son imagination non conventionnelle pour ce genre. Pour le coup, je trouve que L'ombre d'un amour à de bonnes bases pour faire un joli roman d'héroic fantasy ! J'ai été un peu déçue en me rendant compte que je n'avais pas le troisième tome en ma possession... Par contre, le quatrième vient tout juste d'atterrir dans ma PAL alors je sais déjà qu'un nouveau bon moment de lecture se profile à l'horizon !

Une histoire étonnant pour une Gillie détonante :)

 

 

[les +] Des personnages surprenants, une histoire douce et originale.

[les -] Un peu classique. 

 

Lu dans le cadre de :

 

Colocs (et plus), Emily BLAINE      

Service Presse - Harlequin
Challenge Gourmand #12 - Cocktail

 

 

Du même auteur :

La saison du péché tome 1 : Le miroir du scandale  tome 4 : Celui qui m'embrasa

Repost0
20 juin 2020 6 20 /06 /juin /2020 04:00

 

 

 

 

 

 

 

Un été dans les Hamptons
La saison du péché, tome 1
Lorraine HEATH

Harlequin - 2019
ebook - epub - 439 pages

  

 

 

 

  

  

Londres, 1871

À l'ombre des amours clandestines, l'illicite est le moindre de leurs forfaits...

Respecter les convenances. Épouser Lord Kipwick, Aslyn n'a de cesse de se répéter les règles qu'elle doit observer alors qu'elle s'impatiente de retrouver Mick Trewlove pour leur promenade quotidienne dans les dédales de Hyde Park. Comment peut-elle alors frissonner à la simple idée de revoir ce fils illégitime aux yeux d'acier, cet homme au goût d'interdit, qu'elle devrait tenir à distance ? pour elle qui a tant peiné à s'arracher de sa condition d'orpheline, fréquenter un homme d'aussi basse extraction, qui ne respecte pas ses vœux, est bien le pire qu'il puisse arriver. Car la société victorienne n'admet aucun faux pas sur le parcours de la réussite...

 

De manière générale, j'apprécie lire des romances historiques mais je trouve les histoires classiques et trop conventionnelles : les intrigues sont trop souvent les mêmes... Alors, j'ai été très surprise par Le miroir du scandale qui m'a prouvé que l'originalité existe également dans ce genre.

 

J'ai beaucoup aimé faire la connaissance de la famille Trewlove et découvrir ses singularités. Je ne connaissais rien de l'existence des nourrices embauchées pour s'occuper des "bâtards" des riches et ce pan de l'intrigue m'a particulièrement intéressée. Plusieurs faits historiques - dont notamment un procès - sont évoqués lors de l'histoire et m'ont donné envie d'en apprendre davantage sur ce sujet. Il y a un certain côté horrifique aux histoires que l'on découvre à ce propos qui nous tient en haleine tout autant qu'il nous révulse.

Toute l'histoire de Mick tourne autour de sa condition de fils illégitime et de son envie de prouver qu'il mérite d'être reconnu par son père dont il connait l'identité. Après maintes demandes rejetées, il décide de se venger en humiliant son demi-frère et en montrant sa supériorité à sa famille de sang. Et pour cela, il compte bien le ruiner au jeu et conquérir sa fiancée. Je ne partage pas les valeurs de ce plan mais il est clair qu'il ne manque pas de sel ni d'originalité !

Bon, ce qu'il n'avait pas prévu c'est qu'Aslyn - la fiancée - se révèle aussi intéressante que belle et qu'il tomberait rapidement sous son charme pour notre plus grand plaisir. La romance se construit petit à petit sous nos yeux. Elle est riche en rebondissement et en petits moments pétillants. C'est la partie la plus "conventionnelle" du bouquin, mais elle est jolie et nous fait nous croiser les doigts pour que ces deux-là puissent construire quelque chose ensemble.

La fin est mouvementée, mais pas autant que ce à quoi je m'attendais.  J'ai aimé les révélations qui y sont faites et qui nous permettent de comprendre certains comportements, notamment ceux de la comtesse.  J'ai aimé sa sincérité et les compromis qui y sont fait et qui prouve l'intelligence de chacun des personnages.

 

Aslyn m'a beaucoup plu. Au premier abord, elle est saisissante de perfection, tant en ce qui concerne sa beauté que sa maîtrise de l'étiquette. Mais plus on la connait et plus on se rend compte qu'elle est bien plus que ça et qu'elle a soif de découvrir autrement le monde qui l'entoure. J'ai aimé sa sincérité dans ses démarches, tout comme son attention envers ses proches même si, parfois, combiner les deux n'est pas une chose simple.

Mick est plus difficile à cerner tant il est obsédé par la place qu'il souhaite avoir dans le monde. Il est difficile de penser qu'il pourra être heureux un jour tant qu'il persévéra dans ce sens... Et pourtant, au contact d'Aslyn, il commence à remettre en question certains préjugés et à s'ouvrir à d'autres possibilités. J'ai trouvé Mick dur et parfois peu respectueux d'Aslyn : certes il a un plan, mais elle n'est pas pour autant qu'une pièce sur un échiquier...

 

C'était la première fois que je découvrais l'univers de Lorraine HEATH et, clairement, Le miroir du scandale, m'a donné envie de découvrir les autres tomes de cette série. J'ai trouvé son écriture et ses idées agréablement modernes pour de la romance historique. J'ai apprécié l'ouverture d'esprit et l'ironie que l'on devine à travers les lignes ainsi que la fluidité de sa plume.

Une jolie découverte plutôt originale.

 

[les +] Un univers intéressant, une famille attachante, un rebondissement inattendu.

[les -] Un Mick un peu trop possessif et parfois irrespectueux.

 

 

Lu dans le cadre de : 

Colocs (et plus), Emily BLAINE  

Service Presse - Harlequin

 

 

Du même auteur :

La saison du péché  tome 2 : L'ombre d'un amour  tome 4 : Celui qui m'embrasa

Repost0