Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 06:00

 

 

 

 

 

 

L'enfant des ronces
J.E. BRIFFA

Editions L'ivre-Book 2016
ebook - epub

  

 

 

 

  

Dans un village reculé, un jeune couple récemment installé donne naissance à une petite fille. Quelques mois plus tard, un mal mystérieux décime les habitants.

 

 

L'enfant des ronces faisait partie du Calendrier de l'Avant 2016. 

Cette nouvelle commence plutôt bien, dans un univers Moyenâgeux qui a tout pour me plaire et me laisser présager une histoire typée fantasy. On y parle de sorcellerie et j'adore ça ! Mais au fur et à mesure que les pages défilent, je sens la déception pointer le bout de son nez... En fait, ça n'a rien a voir avec ce que j'attendais.  De temps en temps, un nouvel événement me tient en haleine mais rien n'est clairement dit et, finalement, je n'ai jamais la révélation que j'attendais. Au final, beaucoup de mes questions sont restées sans réponses ne me permettant pas de comprendre la nouvelle dans se globalité. Je n'ai pas compris la réaction des villageois et encore moins celle du père : pourquoi change-t'il comme ça du tout au tout en un clin d’œil ? Pourquoi a-t'il épousé sa femme vu comment il a l'air de la considérer ? Je ne comprends pas d'autant plus qu'il nous est montré plutôt sous un bon jour : il est plutôt facile de s'identifier à lui...

Quant à la fin... elle arrive comme un cheveu sur la soupe. Il n'y a pas l'air d'avoir de lien avec le reste de l'histoire et donc elle casse tout. Bref, une nouvelle fois, je n'ai pas compris ce qu'il se passait même si, pour le coup, c'est dit très clairement. 

 

Malgré tout, j'ai plutôt bien apprécié l'écriture de J.E. BRIFFA qui va droit au but sans s'encombrer de descriptions inutiles. J'ai aimé le rythme de son histoire très entraînant ainsi que son univers.

 

 

[les +] Un univers intéressant.

[les -] Pas assez de lien entre les différentes scènes : on saute du coq à l'âne.

 

 

Lu dans le cadre de : 

 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.2 : Vert

Repost0
12 février 2019 2 12 /02 /février /2019 06:00

 

 

 

 

 

Eclat
Christelle DUMARCHAT

Editions L'ivre-Book 2017
ebook - epub

 

 

 

 

  

 

Marine est une jeune personne qui apprécie les promenades, la nature, l'univers aquatique dans lequel elle est come chez elle. Mais elle déteste le froid et surtout ne pas pouvoir agir comme elle l'entend tout le temps. Un jour, elle aperçoit dans un trou d'eau, dans un recoin rocheux de la plage où elle a ses habitudes, un éclat. Mais voilà, malgré sa curiosité très forte, elle ne peut voir de quoi il s'agit. Elle va revenir, jusqu'à ce q'elle puisse voir de quoi il en retourne...

 

 

Eclat fait également partie des nouvelles du Calendrier de l'avent 2017 de L'ivre-book.

Eclat est une nouvelle qui joue avec le mystère : rien n'est vraiment dit, tout se devine. Bien sûr, une fois que le doute est devenu certitude les mots sont posés mais l'auteure s'amuse avec notre imagination et notre patience. Personnellement, je ne suis pas fan de ça : jouer un peu ne me dérange pas, mais en continu, ça m'agace. Ici, c'est typiquement ça : le récit devient descriptif et les phrases alambiquées pour mieux semer le doute. Bref, la lecture s'alangui et perd en rythme et en intérêt. Surtout quand, comme ici, l'intrigue n'est pas vraiment palpitante et que l'objet de la quête s'avère décevant.

Cependant, j'ai apprécié la façon dont Chrystelle DUMARCHAT décrit les sentiments de Marine. En tant que lectrice, j'ai vraiment réussi à entrer dans sa tête et comprendre ce qu'elle ressent. Seul le fait de ne pas savoir réellement qui elle est dans les premières pages créé de la distance, difficile à rattraper dans les pages suivantes.

Une lecture douce.


 

[les +]  Mystérieux.

[les -] Du potentiel non exploité.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.2 : Vert

Repost0
11 février 2019 1 11 /02 /février /2019 06:00

 

 

 

 

 

Dragon burger sauce bichon
Sylvain DESVAUX

Editions L'ivre-Book 2017
ebook - epub

 

  

 

 

  

 

Un mage et un barbare chassant les monstres dans un réseau de galerie naines, quoi de plus classique ? En revanche, lorsque ledit réseau de galeries se trouve sous la ville de Paris, il y a dragon sous roche...
Heureusement, la sauce est de Bichon !


 

J'avais téléchargé cette nouvelle dans le cadre du Calendrier de l'avant de l'Ivre-Book.  J'aimais beaucoup ce principe de permettre de découvrir gratuitement les auteurs de leur répertoire pendant les fêtes. Bon, du coup, je les avais tous téléchargé mais pas lu...

En toute honnêteté, rien que le titre de Dragon burger sauce bichon ne m'inspirait pas. Tout dedans sent la pâle fantasy bourrée d'humour potache. J'adore la fantasy classique mais ai en horreur les histoires plus bidons qui ne sont que prétexte à humour vulgaire. Malheureusement pour moi, mes craintes se sont avérées vraies et nous sommes davantage dans la seconde catégorie.

Cela dit, j'ai bien plus apprécié l'histoire que ce à quoi je m'attendais. Ok, y'a pas vraiment d'intrigue, ok il est difficile de s'identifier aux personnages qui sont un peu bê-bêtes mais la chute est vraiment bien pensée. Elle a ce côté assez scotchante qui nous fait la relire une deuxième fois pour être sur d'avoir tout bien compris !

J'ai également aimé le fait que l'histoire se déroule à Paris, dans NOTRE Paris vraisemblablement à notre époque. En fait, rien que cette situation est amusante, tout comme imaginer les héros de cette quête coincés dans ce bar-restaurant. J'ai aimé le mélange de ces deux mondes qui n'ont absolument rien à voir.

 

Bon, par contre, comme je m'en doutais, à part la situation de base, l'humour de Sylvain DESVAUX ne m'a pas fait rire du tout. Je préfère l'humour plus fin ou jouer sur les mots. A part ça, j'ai apprécié son écriture directe et l'importance des dialogues qui font avancer plus vite l'histoire.

Bref, j'ai passé un bon moment malgré les apparences.

 

 

[les +] Surprenant.

[les -] Gras.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.2 : Vert

Repost0
10 février 2019 7 10 /02 /février /2019 06:00


 

 

 

 

Le parchemin secret
Les filles de la Lune, tome 4

Lynne EWING

éditions Du Rocher - 2005
154 pages

 

 

 

 

 

 

Nom : Reese.
Prénom : Catty.
Âge : 15 ans.
Lieu de résidence : Los Angeles, Etats-Unis.
Qualité : peut voyager dans le temps.
Défaut : ne maîtrise pas totalement son pouvoir, ce qui l'entraîne parfois dans des situations difficiles. Adoptée dans des circonstances étranges, aimerait retrouver sa mère naturelle.
Meilleures amies : Séréna, lit dans les pensées, mais vit un amour difficile ; Vanessa, peut se rendre invisible, mais disparaît chaque fois que son petit ami tente de l'embrasser ; Jimena, peut connaître l'avenir par ses prémonitions, mais avec une forte incertitude.
Missions : Filles de la Lune, elles vont devoir livre un combat sans merci contre l'Atrox et ses Suiveurs, voleurs d'âmes et d'espoir. Tout en continuant, bien sûr, à suivre leurs cours au lycée et à sortir au Planet Bang, leur boîte préférées de Los Angeles ! 

 

 

J'ai réussi à partir en week-end sans ma liseuse. Heureusement, je ne sais plus très bien pour quelle raison, mais j'avais emporté deux livres papier de ma PAL verte du Challenge Bookineurs en Couleurs. Deux livres piqués à la petite soeur que je m'étais promis de lire depuis un bon moment.

J'ai eu un peu de mal à me replonger dans l'univers des Filles de la Lune : cela fait presque 6 ans maintenant que j'ai lu le tome 3. Je ne me souvenais pas vraiment de l'histoire mais, heureusement pour moi, Lynne EWING a tout prévu et redonne au fur et à mesure des pages les éléments importants de l'histoire.

J'ai bien aimé ce quatrième tome : j'apprécie la dualité entre le fantastique et le roman d'ado qui se passe au lycée. C'est un peu superficiel, très rapide et assez addictif. Il est vrai aussi que le livre est très court (environ 150 pages) ce qui permet de le lire en moins d'une heure. Bref, une fois commencé, je ne l'ai pas lâché. Par contre, je ne suis pas certaine d'avoir tout compris au sujet du parchemin notamment pendant le grand final : c'est vraiment très rapide et finalement, j'ai l'impression que l'on se concentre davantage sur les histoires de coeur des filles plutôt que sur l'intrigue des Filles de la Lune. Après, ça ne m'a pas dérangée plus que ça.

 

Je n'avais absolument aucun souvenir de Catty mais j'ai aimé apprendre à la découvrir dans ce tome. J'ai aimé son côté intrépide et sa relation un peu barrée avec sa maman d'adoption. On sent qu'elle tient tout particulièrement à elle et à ses amies, notamment Vanessa, et qu'elle ferait n'importe quoi pour elles.

J'ai apprécié retrouver les quatre amies et leurs histoires d'adolescente ainsi que Maggie.

 

J'apprécie l'écriture tout en simplicité de Lynne EWING : avec elle, tout est rapide, concis et plutôt clair. Elle ne s'embarrasse pas de description ennuyeuse retardant le récit, elle ne disserte pas des heures, elle va droit au but et à ce qui intéresse réellement le lecteur : voyager dans une autre vie.

Le cinquième tome est également dans ma PAL verte et, du coup, j'ai plutôt hâte de l'en sortir !

Une lecture sympathique.

 

  

[les +] Un joyeux mélange entre fiction adolescente et fantastique.

[les -] Parfois trop rapide.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.2 : Vert

 
Du même auteur :
 Les filles de la lune  tome 1 : Déesse de la nuit  tome 2 : Dans le froid de l'enfer tome 3 : Les ombres de la nuit  tome 5 : Le sacrifice
Repost0
9 février 2019 6 09 /02 /février /2019 06:00

 

 

 

 

 

 

Le couple idéal (enfin)
Les parisiennes, tome 3

Angéla MORELLI

Harlequin - 2018
ebook - epub

  

 

 

 

 

 

Un goujat égocentrique ! Voilà comment Clara, libraire, qualifie désormais l'écrivain mondialement célèbre Craig Anderson, qui était son auteur de polars favori. Était, car leurs échanges sur les réseaux sociaux lui ont permis de découvrir une toute nouvelle facette de M. Anderson, laquelle n'est pas très reluisante. Après tout, s'il ne supporte pas les critiques de ses romans, il n'a qu'à pas les lire ! Et, comme si cette désagréable déconvenue ne suffisait pas, ce mois d'août à Paris est aussi désert que caniculaire. Heureusement, un séduisant touriste écossais pousse presque tous les jours la porte de sa librairie La Caverne d'Ali-Baba et multiplie les prétextes pour la croiser par hasard...

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman.

 

J'étais très enthousiaste à l'idée de découvrir ce petit livre. Déjà parce que c'est un livre d'Angela MORELLI et que j'apprécie beaucoup cette auteure mais aussi parce que malgré son titre un peu neuneu, j'étais certaine de découvrir une romance douce, amusante et moderne.

Effectivement, j'étais dans le vrai. Je me suis tout de suite attachée à Clara, jeune libraire indépendante en mal de clients. J'ai aimé cet univers rassurant du livre et de sa cabane d'Ali Baba. J'ai apprécié également les interactions qu'elle peut avoir avec Craig Anderson qui sonnent particulièrement justes. Ayant déjà été confrontée à des auteurs appréciant mal les critiques un peu négatives (mais pourtant constructives), j'ai trouvé ces discussions très crédibles. Bon, c'est sur que Craig va beaucoup plus loin que ce que j'ai connu mais c'est ce qui fait le charme de l'histoire aussi. J'ai trouvé aussi déroutant qu'amusant sa naïveté quant à son comportement : c'est dans ces cas-là que l'on comprend que ça fait réellement un bon moment que ses pieds ne touchent plus terre. 

J'ai aimé le côté vie quotidienne de cette histoire, avec les soucis de Clara, la famille assez étrange de Craig et la construction de l'histoire d'amour de Clara et son bel écossais. Tout est dans le juste ton et la crédibilité en est toute acquise du coup, puisque l'on y parle un peu de nous à travers eux. Forcément, alors, on s'identifie aux personnages et l'on vit l'histoire avec eux de manière assez forte.

La fin n'est pas vraiment une surprise mais elle a le mérite de viser encore une fois extrêmement juste. On s'y attend dès la quatrième de couverture mais on s'en fiche ! C'est pile ce que je voulais lire.

 

Clara m'a tout de suite plu. Elle est a la fois complètement banale et à ce petit truc en plus qui la rend assez envoûtante. D'autant plus que l'on profite du regard du bel écossais sur elle qui ajoute sur ce dernier point. On ne sait pas vraiment quel âge elle a ni à quoi elle ressemble, du coup, on s'identifie à elle que davantage encore. J'ai aimé son amour des livres, du rouge et des jupes courtes. J'ai aimé parcourir son Paris à ses côtés : la ville ne m'attire pas, mais avec elle, je l'ai découverte autrement. J'ai aimé ses amis un peu barrés mais sympa' et toujours présents les uns pour les autres.

Craig Anderson m'a beaucoup amusée. Autant Clara est attachante, autant lui, a ce don de nous énerver en une seule réflexion. Et pourtant, Craig a beaucoup de charme... malheureusement ternis par son égo surdimensionné. Le contact avec Clara le change, il repose enfin les pieds à terre et redécouvre les bonheurs simples et les instants partagés avec le commun des mortels. J'ai aimé le voir se remettre en question au fil des pages et ainsi gagner en sympathie.

 

J'ai aimé retrouver l'écriture pleine d'humour et de joie de vivre d'Angela MORELLI. Avec elle, la vie regagne en couleurs et en petits bonheurs. J'apprécie ces leçons de vie tout en douceur et en tranquillité. C'est drôle, simple et ça rend plus fort.

Une lecture doudou.

 

[les +] De la bienveillance, des rires aux larmes.

[les -] Prévisible.

 

 

Lu dans le cadre de : 

Colocs (et plus), Emily BLAINE   

Service Presse - Harlequin

Challenge Gourmand #10 - Champagne 

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.1 : bleu

 

 

Du même auteur : 

 Ça a commencé comme ça  Et en plus, il cuisine  Homecoming flirt  Juste quelqu'un de bien
Les Parisiennes  tome 1 : L'homme idéal (en mieux)

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs