Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 06:00

http://img.tvmag.lefigaro.fr/ImCon/Prog/20130716/ms_118922381_king.jpgJessica King, détective au sein du département de la police de Toronto, accepte de relever le défi de prendre la tête de la Cellule des Crimes Majeurs. Après tout, elle a bien survécu à 8 années dans la section homicides, à deux mariages et de nombreuses blessures...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai regardé cette première saison un peu par hasard. Il n'y avait rien de mieux à la télé ce soir-là et j'étais assez curieuse de découvrir une nouvelle série. La découverte est plutôt agréable : bien que Jessica King ne soit pas une série totalement addictive, j'ai passé de très bons moments en regardant cette première saison.

 

La partie policière de la série n'a rien d'inovant ni d'original. Jessica King enquête à propos de meurtre, plus ou moins en suivant les règles qui lui sont imposées. Prenant souvent des risques à nous faire croire que ça va mal finir alors que finalement tout ce termine du mieux possible (mais de justesse). Ce n'est pas surprenant, mais personnellement, je n'en demande pas plus devant une série policière.

Par contre, j'ai beaucoup aimé la partie plus personnelle de l'histoire comme cette histoire autour du poste de Jessica, ces histoires de promotion, ainsi que des problèmes maritaux de la jeune femme et de son envie d'avoir un enfant...

 

L'autre truc qui me plait beaucoup dans cette série, c'est le nom des épisodes qui reprend le nom des victimes de chaque affaire. Je trouve que ça donne un côté "dossier" (comme ils ont dans la police) et plus d'importance à la victime.

J'ai également beaucoup apprécié le cynisme de Jessica et ses répliques un peu acides qui m'ont assez amusée.

Jessica King est une série agréable.

Repost 0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 06:15

Chronique d'avril 2011

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv75255889.jpgLa suite de la série emblématique de Yves Swolfs ! Il était une fois un enfant dont le destin bascula tragiquement dès les premiers jours de son enfance… Assoiffé de pouvoir, Matthias « le Sec » renversa son frère, sur les conseils du mystérieux Milos Shaggan. Seul rescapé de cette tragédie, le fils du duc de Halsbourg fut recherché durant des décennies… Peu de gens connaissent son histoire. Recueilli par les loups, puis par ceux des forêts profondes, Tristan affronta la faim, la misère, la peur et la cruauté des hommes. Voici la légende de celui que l’on nomma : le Chevalier Errant.

 

 

 

 

 

Ca y est, c'est la fin. Le mystère s'envole avec les dernières lignes, pile ce qu'il nous fallait, mais surtout à la hauteur de nos espérances. Je ne suis pas du tout déçue, au contraire, quelques mots à la fin me font espérer une suite de Légende, dans une autre époque ou moment... J'attends de voir ça avec impatience !

 

Hauteterres est la suite rêvée des quatre tomes précédents et s'enchaîne à merveille avec Le maître des songes : on retrouve nos personnages là où nous les avions laissé. Et nous découvrons, avec beaucoup de plaisir, ce qu'on avait entrevu dans L'enfant Loup. C'est comme nous l'avions voulu, mais en encore mieux !

Il n'y a pas de mauvaises surprises, l'histoire est bien écrite, sans chichis, réfléchis et les dessions sont toujours aussi beaux, sans changement de style (ça me fait toujours drôle quand je lis les premiers Aria, ou les changements de dessinateurs dans Thorgal...).

 

Les personnages gardent leur saveur particulière, bien que les actions s'enchainent rapidement et que tout ce qu'on avait entrevu se réalise enfin, mais les différents personnages restent fidèles à eux-même malgré la panique qu'on devine suite aux évènements. C'est vraiment très agréable.

 

La fin est telle qu'on l'aurait voulue, et mieux encore ! On ne peut pas en être déçu, elle est parfaite et logique... Une autre n'aurait sans doute pas été aussi bien et efficace : là, nos espérances se réalisent et j'aime ça.

Lisez Hauteterre, vous ne serez pas déçus !

 

 

 

Du même auteur :
Légende tome 1 : L'enfant loup tome 2 : Les forêts profondes tome 3 : La grande battue tome 4 : Le maître des songes tome 6 : Le secret des Eïles

 

Repost 0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 06:15

Chronique de mai 2011

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv69739363.gifSamedi prochain, nous avons rendez-vous, Malika et moi, avec les garçons à la patinoire. Rémy sera là aussi.
C'est une occasion unique de mieux le connaître, d'accord, mais Rémy est un vrai champion tandis que, moi, je ne sais pas patiner.
D'après Malika, ça ne pose aucun problème. je n'en suis pas si sûre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce deuxième tome de Vive la 6e, est très haut en couleur, on monte d'un crant et ça se sent. Camille et Malika se rebellent gentiment, et ça leur réussit pas trop mal...

Elles manigancent beaucoup dans ce tome et c'est vraiment très drôle à lire. Quand j'avais leur âge, avec mes copines on imaginait pas mal de plans de cette ampleur, mais on ne les exécutait jamais...

 

C'est ça qu'on apprécie facilement chez Camille et Malika : elles vont toujours au bout de leur plan, elles sont vraiment courageuses. Bon, Camille subit pas mal, mais elle le fait quand même.

Les deux filles sont vraiment des personnages très attachants, on s'identifie facilement à elles. Elles ont ce petit truc en plus qui fait qu'on y croire vraiment et très facilement. Ce sont deux personnages vraiment crédibles.

Les autres personnages du livre sont également très crédibles : les parents de Camille sont cools, mais pas trop, c'est le genre de parents qu'on aimerait bien avoir. Ils savent dire non quand il le faut tout en étant compréhensifs quand leur enfants en ont besoin...

Quand à Rémy, il est vraiment égnigmatique, on ne sait pas trop quoi penser de lui... Joue-t-il un jeu ?

 

La fin est vraiment très sympa, a la hauteur de nos espérances, on ne sait pas trop quoi penser de tout ce qui arrive, mais c'est la fin qu'on espérait... Il y a pleins de bons présages et je suis curieuse de savoir comment cela va évoluer !

Je ne peux que vous conseillez ce deuxième tome de Vive la 6e de Ségolène Valente.

 

 

 

Du même auteur :
Vive la 6e tome 1 : Ma première boum tome 3 : Avertissement de conduite tome 4 : Un coeur en vacances

Repost 0
31 juillet 2013 3 31 /07 /juillet /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/71/71273/couv21651907.jpgAh ! que la guerre est jolie quand on a quinze ans et que l'on aime ! Sur les bords de la Marne, tandis que tonne le canon, ils s'aiment, en effet, de passion coupable. Lui, un peu veule, à peine sorti de l'adolescence, nourri de Rimbaud, épris de liberté. Elle, déjà femme, risquant l'impossible du haut de ses 19 ans. Tous deux ivres de ce printemps assassin de 1917. Marthe vient juste de se marier ; Jacques, son époux, est au front. Le tromper au grand jour, c'est pousser trop loin l'inconscience, la trahison, le scandale... Et lorsque survient la promesse d'un enfant, l'amant s'éclipse comme un gamin aux prises avec une aventure d'homme... Comme les roses n'ont qu'une saison, il en est de même de l'amour. Un destin tragique, celui de Radiguet !

 

 

 

 

J'ai été très agréablement surprise par ce court roman : j'aime beaucoup les classiques (bon, celui-ci n'en est pas tout à fait un) mais j'ai toujours du mal à me lancer dans leur lecture... Du coup Le diable au corps à beau faire parti des livres à lire, j'ai mis beaucoup de temps à le sortir de ma PAL.

 

L'histoire m'a agréablement surprise : j'ai beaucoup aimé me retrouver en pleine seconde guerre mondiale à un moment où, bien que les convenances sont toujours de mises, elles commencent peu à peu à s'effacer.

J'ai beaucoup aimé le côté universel de cette histoire d'amour entre Marthe et François : quelque soit l'époque, je ne doute pas qu'elle puisse réellement exister... Je crois que ce qu'il m'a beaucoup plu dans tout ça, c'est le fait que l'auteur ne les juge pas, au contraire même, qu'il les encourage ! Bon, bien sûr, l'adultère, c'est pas bien toussa toussa... mais leur amour à tout les deux est vraiment sincère et personnellement, ça m'a totalement fait oublier le fait que Marthe est sencé être avec un autre homme.

La fin m'a également beaucoup plu, mais personnellement, je trouve qu'elle arrive un peu trop vite. Je crois que, sur le coup, je n'ai pas réalisé ce qu'il se passait. En fait, je crois même que c'est en lisant d'autres chroniques sur ce livre que j'ai eu conscience de ce qu'il venait de se passer !

 

J'ai trouvé les différents personnages assez sympathique. Marthe et François ont vraiment toute mon affection même si par moment j'ai eu l'envie de donner des claques au jeune homme : il est assez imbut de lui-même et par moment j'ai eu l'impression qu'il ne comprenait pas vraiment pourquoi tout le monde n'était pas systématiquement en admiration devant lui. Cela dit, c'est vrai, que j'ai du par moment passer outre les mentalités de l'époque et surtout la place de la femme pour apprécier pleinement les personnages et leur histoire.

En tout cas, mention spéciale aux parents de François qui sont vraiment "hypra cool" pour l'époque !

 

L'écriture de Raymond Radiguet m'a beaucoup plu et touchée. Comme je le disais un peu plus haut, il a su parfaitement trouver le bon ton pour nous faire voir de la meilleure façon son histoire. Sans oublier qu'il a une écriture des plus agréables. Ça se voit qu'il avait foi en son histoire !

Le diable au corps est vraiment un roman à découvrir.

 

 

[les +] un ton juste, une histoire à laquelle on a envie de croire

[les -] des différences de mentalité parfois gênantes

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Repost 0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/2/2464/couv15977300.gifAprès avoir rempli la première partie de leur mission, Erwan et les prêtresses réalisent que Pauline, sur qui l’effet des larmes d’abeilles a cessé, a disparu. De retour dans la réalité, il découvre que Cristo est mort et que ses grimoires ont été éparpillés. Son ami Jérôme, qui gardait sa maison en son absence, lui apprend qu’une certaine Pauline est passée ; celle-ci avait un comportement étrange et vomissait régulièrement. Avant de rentrer chez elle à Paris, elle lui a laissé une lettre. Impatient mais inquiet, Erwan prend le train pour la retrouver. Une fois devant l’immeuble de Pauline, la concierge lui annonce que cette dernière a déménagé. Il parvient à soutirer ses nouvelles coordonnées, mais tout semble aller de mal en pis. De sombres perspectives obscurcissent désormais la gigantesque ville, et pour retrouver cette fille qui, il y a peu, lui était étrangère, Erwan va ricocher d’adresse en adresse, de surprise en surprise, de mystère en mystère…

 

 

J'avais beaucoup apprécié le premier tome de cette série, du coup, quand j'ai vu que mon père s'était acheté le deuxième tome, je lui ai tout de suite emprunté. Ce qui était vraiment une très bonne idée puisque j'ai beaucoup aimé cette BD !

 

L'histoire m'a beaucoup plu, surtout qu'elle est très intriguante. Il y a beaucoup de mystère dans ce deuxième tome et bien qu'ils s'apparentent tous à Pauline, ils restent nombreux. J'ai aimé les questions que j'ai été amenée à me poser au niveau du temps, des lieux et des différents personnages.

J'ai également beaucoup apprécié le fait que entre le début et la fin de ce tome, il se passe énormément de choses et surtout qu'en le commençant l'on ne devine pas du tout où tout ça va nous emmener...

 

J'ai beaucoup apprécié retrouver les différents personnages et en savoir un peu plus sur eux. Personnellement, je trouve qu'Erwann gagne beaucoup en intérêt dans ce tome : il reste toujours aussi propre sur lui et assez effacé, mais il gagne vraiment en présence. C'est intéressant de le voir se démener comme il le fait pour Pauline.

Par contre, c'est vrai que, même si, d'une certaine façon, elle est présente tout au long de l'histoire, Pauline m'a manquée...

 

Les différents dessins et la narration m'ont beaucoup plu. Je les ai trouvé très agréables.

Pauline est un très bon tome. Vivement la suite !

 

 

[les +] une histoire très intriguante, une narration, des personnages et des dessins très sympathiques.

[les -] ...

 

 

De la même série :

Le Grand Mort tome 1 : Larmes d'abeille

De LOISEL :

Peter Pan tome 1 : Londres
 

Repost 0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/91/91028/couv1426825.gifAprès avoir reconquis son trône et passé quelques mois à remettre les choses en bon ordre, le chevalier Tristan s'aperçoit qu'il n'est pas fait pour régenter une cour. Il l'abandonne alors, choisissant une vie plus proche de la Nature qui l'a vu grandir... Mais ses nuits sont hantées par les Eïles, créatures envoûtantes qui essaient de lui voler son âme pendant son sommeil... Une crainte étrange s'éveille alors en lui, plus inquiétante encore que tous les combats périlleux menés jusqu'alors...

 

 

 

 

 

 

J'adore cette série-BD, du coup, quand j'ai découvert que mon père avait acheté ce 6e tome il y a déjà plusieurs semaines sans me le dire, je me suis ruée dessus. Et je dois dire que j'ai été vraiment déçue par ce que j'y ai lu. Je n'y ai pas du tout retrouvé ce qui me plaisait tant dans cette histoire.

 

En effet, je n'ai pas vraiment retrouvé l'histoire des tomes précédents dans celui-ci : on retrouve certains personnages de l'histoire qu'on avait pas revu depuis très longtemps, il y a des références à certains tomes, mais ça s'arrête là... Le secret des Eïles est un tome un peu en marge des cinq autres tomes qui étaient dans la continuité les uns des autres. Du coup, je me suis retrouvée sans repère et j'ai détesté ça.

Et puis, il faut dire aussi que l'histoire ne m'a pas plus plu et convaincue que ça. Le côté rêve et tout ça fait qu'on hésite sans cesse entre la réalité et la fiction ce que je n'ai pas vraiment apprécié. Et puis, je dois dire que je ne vois pas trop ce que viennent faire les Eïles ici : les tomes précédents étaient assez encrés dans la réalité il me semble...

 

Par contre les dessins me plaisent toujours autant, tout comme les personnages. Dans ce tome, c'est vraiment l'histoire qui m'a déplu. D'autant plus que Swolfs à vraiment une manière très agréable de nous raconter les choses : la narration est vraiment très agréable.

Un sixième tome décevant pour une série au top !

 

 

[les +] une narration, des dessins et des personnages très agréables

[les -] un tome en marge des autres qui prend une direction assez contraire avec les histoires précédentes

 

 

Du même auteur :
Légende tome 1 : L'enfant loup tome 2 : Les forêts profondes tome 3 : La grande battue tome 4 : Le maître des songes tome 5 : Hauteterres

Repost 0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 06:00

http://4.bp.blogspot.com/-AoZZI-FSTqU/TYIkmUKPmYI/AAAAAAAAADM/YJXS2xOBQCs/s1600/toggle_log.png

rendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 

 

CE QUE J'AI LU LA  SEMAINE PASSEE 

http://www.livraddict.com/covers/104/104600/couv2853958.jpghttp://www.livraddict.com/covers/71/71165/couv54055175.jpghttp://www.livraddict.com/covers/104/104143/couv38207906.jpghttp://www.livraddict.com/covers/91/91028/couv1426825.gifhttp://www.livraddict.com/covers/2/2464/couv15977300.gif

De glace et de ténèbres - Lisa JACKSON - [mon avis]
7 ans après... - Guillaume MUSSO - [mon avis]

Correspondance criminelle - Julien MARTIN - [mon avis]

Légende T6 - SWOLFS - [mon avis]
Le grand mort T2 - LOISEL/MALLIE/DJIAN - [mon avis]


 

  

 CE QUE JE LIS   EN CE MOMENT

http://www.livraddict.com/covers/104/104761/couv21171287.jpg

De glace et de ténèbres - Lisa JACKSON

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

http://www.livraddict.com/covers/8/8586/couv22916572.jpghttp://www.livraddict.com/covers/11/11087/couv25923517.jpg

Pour toujours... jusqu'à demain - Sarah DESSEN

L'ange de la nuit - Brent WEEKS

 

 


Et vous, que lisez-vous ?

Repost 0
28 juillet 2013 7 28 /07 /juillet /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/104/104143/couv38207906.jpgAprès une trahison, Anna Vendetta va connaître une escalade criminelle, mais des personnes se mettront sur sa route. Notamment le procureur Jérémy Marceur et le commissaire Guillaume Moute. Anna finira-t-elle en prison, ou bien réussira-t-elle à conserver sa liberté, tout en faisant illégalement fortune ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand Julien Martin m'a proposé de découvrir Correspondances criminelles, j'ai tout de suite accepté même si j'étais un petit peu inquiète à l'idée de découvrir ce livre : en effet, j'avais beaucoup apprécié Karak le haut-roi nain et les deux genres sont diamétralement opposés.

 

Je trouve l'histoire de Correspondances criminelles très intéressante, surtout dans l'évolution de ses personnages. J'ai beaucoup aimé percevoir les différences et les évolutions de chacun des personnages dans les lettres qu'ils s'adressent.

Le rythme à deux voix m'a également beaucoup plu : on a d'un côté les "méchants" et de l'autre les "gentils", les hommes de loi qui tente d'arrêter les premiers. Et puis, il y a ceux qui passent d'un camp à l'autre, comme Anna. C'est vraiment elle qui tient le rôle principal dans ce roman épistolaire et je dois dire que j'ai été assez fascinée de la voir s'enfoncer à ce point-là dans le mal.

 

Personnellement, je n'ai pas trouvé les différents personnages particulièrement sympathiques. D'un autre côté je ne m'attendais pas du tout à ce que le contraire soit vrai et, si ça avait été le cas, je crois que ça aurait été vraiment bizarre.

Cependant, Sophie m'a étonnament touchée : je n'ai pas particulièrement de respect pour elle et ses actes, ni même pour sa façon de penser, mais son histoire et sa fragilité m'ont étrangement émue. Je pense que dans une autre vie, si elle avait été mieux entourée, elle aurait pu faire les bons choix pour elle et tout aurait été différent.

 

Finallement, je me suis inquiétée pour rien : Julien Martin maîtrise aussi bien le fantastique que le policier ! J'ai trouvé son roman assez addictif : une fois commencé, j'ai eu du mal à le lâcher. Et j'apprécie son ton calme et posé.

Par contre, l'échange épistolaire entre Anna et Rosalie quand les deux femmes vivent ensemble m'a beaucoup dérangée. Je pense qu'il aurait été plus clair et judicieux de faire des échanges plus courts, dans le genre message-post-it...

Correspondances criminelles est un roman agréable.

 

 

[les +] une histoire à l'évolution assez addictive, une écriture agréable

[les -] un échange de lettre en Anna et Rosalie peu judicieux.

 

 

Du même auteur :
Douceur le sorcier maléfique Karak le haut-roi nain  L'écologiste pollueur Le chevalier des elfes

Repost 0
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/71/71165/couv54055175.jpgArtiste bohème au tempérament de feu, Nikki fait irruption dans la vie sage et bien rangée de Sebastian.
Tout les oppose, mais ils s’aiment passionnément. Bientôt, ils se marient et donnent naissance à des jumeaux : Camille et Jeremy. Pourtant, le mariage tourne court : reproches, tromperies, mépris ; la haine remplace peu à peu l’amour. Au terme d’un divorce orageux, chacun obtient la garde d’un des enfants : Sebastian éduque sa fille avec une grande rigueur alors que Nikki pardonne facilement à son fils ses écarts de conduite.
Les années passent. Chacun a refait sa vie, très loin de l’autre. Jusqu’au jour où Jeremy disparaît mystérieusement. Fugue ? Kidnapping ? Pour sauver ce qu’elle a de plus cher, Nikki n’a d’autre choix que de se tourner vers son ex-mari qu’elle n’a pas revu depuis sept ans. Contraints d’unir leurs forces, Nikki et Sebastian s’engagent alors dans une course-poursuite, retrouvant une intimité qu’ils croyaient perdue à jamais.
Des rues de Paris au coeur de la jungle amazonienne. Un thriller implacable brillamment construit. Un couple inoubliable pris dans un engrenage infernal.

 

 

Ça faisait un bon moment que je n'avais pas lu un roman de Guillaume Musso. Pour être honnête, ses derniers livres étaient vraiment trop des Musso pour moi, du coup, je n'avais pas été surprise du tout et j'avais vu quasiment tout arriver. Autant dire tout de suite que je n'étais pas super emballée de lire ce bouquin... Mais bon, j'avais tout de même envie de retenter l'expérience. Et puis, ça me permet d'ajouter une lecture à mon challenge New PAL 2013 proposé par Yukarie.

 

Bien que la lecture du roman soit agréable, je ne peux pas dire que j'ai été transportée. L'histoire est très sympa, plutôt originale, mais, quand on a lu les autres livres de l'auteur, on n'est pas vraiment surpris par ce qu'on y lit. Pour tout dire, j'ai quasiment tout vu venir. Même le retournement de situation pourtant très agréable et sympathique.

Par contre, là où je suis bien embêtée, c'est que je n'ai pas compris les fondements de ce retournement de situations : j'ai sans aucun doute lu ce passage trop vite pour ne pas le voir, mais je ne vois vraiment pas le lien entre les enfants et ce qu'il se passe en Amérique du Sud...

 

Nikki et Sebastian m'ont bien plu : c'est un joli tandem malgré leurs différences. Le truc c'est que je ne crois pas en la relation que Guillaume Musso leur donne à la fin de 7 ans après... Vu ce qu'on sait de leur histoire passé et de leurs différences, ça me semble un peu compromis (mais je ne demande qu'à me tromper !).

La jeune policiaire française m'a beaucoup plu et touchée.

 

Comme toujours, Guillaume Musso raconte très bien son histoire : c'est bien écrit, simple, tout en finesse et avec une bonne pointe d'humour. Ce qui m'a vraiment dérangée dans ce livre - et je que je répète depuis ses deux-trois dernières sorties maintenant - c'est qu'il se contente de faire ce qu'il sait faire et nous fait à chaque fois. Du coup, j'ai trouvé cette lecture assez frustrante au final puisque je ne retrouve pas le plaisir que j'avais lorsque j'ai découvert son univers... J'espère que Demain qui se trouve dans ma PAL me fera mentir ;)

7 ans après... est une histoire sympathique.

 

 

[les +] une histoire et des personnages sympathiques, de l'humour, une narration très agréable

[les -] pas de surprises (et un roman qui se révèle assez prévisible) pour ceux qui connaissent bien l'univers de l'auteur, une incompréhension de ma part pour le retournement de situation

 

 

Du même auteur :

La fille de papier L'appel de l'ange Parce que je t'aime Sauve-moi

Les autres participants de cette LC :
[de-pages-en-pages] [TetedeLitote] [Morgane1491] [Dark culture] [Pampoune] [Avis-lectures] [Océane34] [MarinetteandCo]

Repost 0
Published by Luna - dans Nights & LC
commenter cet article
27 juillet 2013 6 27 /07 /juillet /2013 06:00

http://img.seriebox.com/films/23/23570/affich_23570_1.jpg?id=299Surgies des flots, des hordes de créatures monstrueuses, les "Kaiju", ont déclenché une guerre qui a fait des millions de victimes et épuisé les ressources naturelles de l'humanité pendant des années. Pour les combattre, une arme d'un genre nouveau a été mise au point : de gigantesques robots, les "Jaegers", contrôlés simultanément par deux pilotes qui communiquent par télépathie. Mais même les Jaegers semblent impuissants face aux redoutables Kaiju. Alors que la défaite paraît inéluctable, les forces armées qui protègent l'humanité n'ont d'autre choix que d'avoir recours à deux héros hors normes : un ancien pilote au bout du rouleau et une jeune femme en cours d'entraînement qui font équipe pour manœuvrer un Jaeger légendaire, quoique d'apparence obsolète. Ensemble, ils incarnent désormais le dernier rempart de l'humanité contre une apocalypse de plus en plus imminente…

 

 

Personnellement, je ne trouve pas du tout que le résumé rende justice au film : c'est vraiment la bande annonce qui m'a donné envie de le voir. Bien qu'elle reste classique, les images qu'on y voit sont vraiment des plus jolies !

 

C'est vrai que l'histoire n'est pas particulièrement originale pour un blockbuster mais elle se regarde très bien et il y a beaucoup d'humour dans les situations et les dialogues. J'ai aimé qu'il y ai également une vraie émotion, une qu'on peut vraiment comprendre même si on ne l'a pas connue (la mort "connectée" du frère de Ralaigh, le souvenir de Mako). Et puis, j'ai trouvé intéressant que l'histoire ne se passe pas aux Etats-Unis même si on n'entend pas parler de l'Europe non plus.

J'ai également beaucoup aimé tout ce qui avait trait aux technologies dans ce film : la façon de commander les Jaeger, cette façon de relier les gens par la pensée et les souvenirs, les recherches de Newton... Bon, par contre, il y a certaines choses qui restent obscurs pour moi dans tout ça : genre cette histoire de mur de la vie ou la connection avec les Kaiju.

 

Ralaigh et Mako m'ont également beaucoup plu parce qu'ils ont tous les deux cette petite fêlure en eux qui les contraint à se battre et a avancer. Bien que je ne les ai pas trouvé particulièrement émouvante, j'ai trouvé leurs séquences souvenirs très intéressante et utiles pour l'histoire.

Les deux scientifiques, Newton et Hermann, m'ont également beaucoup amusée avec leurs petites disputes incessantes et leurs différences.

 

Je crois que le gros point fort de ce film reste les images : elles sont vraiment très belles. Bien qu'on sâche pertinament qu'elles sont synthétiques, on y croit quand même. Je crois que j'ai rarement été aussi émerveillée par des effets spéciaux en regardant un film ;)
Pacific rim est un film très sympa.

 

 

 

N'hésitez pas à me prévenir si le lien ne fonctionne plus...

Repost 0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs