Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 05:00

 

 

 

 

 

 

 

Sacrifiées
Jérôme DUMONT

Autoédition - 2017
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Ex-enquêtrice aux crimes majeurs de Boston, Lizzie Petrell, quelque peu désabusée, décide de poursuivre sa carrière de flic à Bar Habor, sa ville natale dans l'état du Maine. Elle espère ainsi faire la paix avec ses vieux démons et retrouver un semblant de sérénité. Mais ce jour d'automne où elle découvre, en faisant son jogging, le cadavre atrocement mutilé d'une jeune femme, toutes ses bonnes résoltions volent en éclats.

Le mode opératoire utilisé par le tueur ressemble étrangement à un meurtre commis dix années auparavant dans le New Jersey. Une troublante similitude, la marque d'un tueur en série. Assistée d'un profiler aux méthodes peu orthodoxes, Lizzie Petrell s'engage dans une course contre la montre, une enquête sans temps mort dans laquelle les évidences recèlent peut-être autant de fausses pistes...

 

 

Un grand merci à Jérôme Dumont pour l'envoi de son roman.

 

Que dire de ce livre ? Je ne sais pas vraiment par où commencer mais, en tout cas, il est clair que j'ai passé un excellent moment avec !

Personnellement, j'ai toujours un peu de mal avec les histoires se passant dans un lieu où l'auteur ne vit pas, d'autant plus quand c'est un pays : dans ces cas-là, je trouve que les détails sont souvent tirés par les cheveux tant le côté culturel me semble à des années lumières de la réalité. Mais, avec Sacrifiées je n'ai pas du tout eu ce ressenti ! Peut-être que je m'adoucie avec l'âge ou, peut-être simplement que l'auteur est convaincant. ;)

Dans tous les cas, je me suis réellement prise au jeu de cette ambiance méfiante et mystérieuse de la ville de Bar Habor. Ce bord de mer est habituellement un lieu paisible et calme mais cette sombre histoire de meurtre vient entacher la tranquillité apparente de la ville. J'ai trouvé intéressant la façon dont l'auteur joue avec les rumeurs et les réputations dans ce lieu où tout le monde se connaît : entre respect et mépris, on se croirait réellement dans la vraie vie !

J'ai également trouvé l'intrigue bien ficelée : les liens qui se dessinent au fur et à mesure entre les différents meurtres, les rapprochements entre les victimes et des personnages clefs de la ville... L'intrigue est rigoureusement maîtrisée et l'on suit son avancée à bon rythme, nous faisant totalement mener par Lizzie dans cette enquête. Certains indices nous permettent de deviner un peu à l'avance la réalité de l'histoire mais, en aucun cas, ne nous gâchent le plaisir de la révélation.

La fin est une bonne surprise : comme je le disais plus haut, les indices nous mènent au fur et à mesure vers cette possibilité mais, pour moi, l'effet de surprise a tout de même opéré ! Ca a beau être logique, les raisons ne sont pas forcément évidente au premier abord. J'ai également apprécié la conclusion pour Lizzie, en aspirant que ce soit le prétexte pour suivre de nouvelles aventures en sa compagnie.

 

Lizzie, je la connaissais déjà, l'ayant déjà croisée dans Just married. Elle m'avait fait une excellente première impression et, du coup, j'ai vraiment été ravie de la retrouver dans Sacrifiées. J'apprécie son caractère volontaire et sa faculté a aller de l'avant. Bon, par contre, je suis moins sensible a son passé "douloureux" qui, pour moi, aujourd'hui ne la retient plus vraiment à Bar Harbor.

David et Matt sont également de jolies découvertes : tous les seuls ont ce côté rassurant des personnes qui maîtrisent leur sujet et ont de l'empathie. C'est agréable d'évoluer en leur compagnie tant leur calme dégage une sensation de sécurité. La fin me permet de penser que j'aurai l'occasion d'en apprendre davantage sur David si une nouvelle aventure de Lizzie voit le jour mais je garde tout de même espoir de recroiser Matt.

 

Comme toujours, c'est réellement avec plaisir que j'ai retrouvé l'univers de Jérôme DumontJ'apprécie énormément la fluidité de son écriture qui fait passer avec souplesse des intrigues parfois compliquées. Je suis également sensible à la sincérité de ses personnages qui rajoutent à la crédibilité de son histoire : comment douter que Lynn, Ruby et Terry ont réellement été assassinées ?

Un roman prenant, qui se dévore.

 

 

[les +] Maîtrisé, fluide, crédible.

[les -] Un passé de Lizzie un peu "boulet".

 

 

Lu dans le cadre de :

  Service Presse - Jérôme DUMONT

Challenge Gourmand #7 : Bière
Challenge Des gages ta PAL #9

 

 

 

Du même auteur :

■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel  tome 2 : Le dessous des cartes 

 Rossetti & MacLane  tome 1 : Jeux dangereux  tome 2 : Une enquête cannoise  tome 3 : Une affaire de famille  tome 4 : Trois balles dans le buffet  tome 5 : Un froid de loup  tome 6 : Scoumoune niçoise  tome 7 : Tension à bord

Repost 0
14 juin 2017 3 14 /06 /juin /2017 05:00

 

 

 

 

Tension à bord
Rossetti & MacLane, tome 7

Jérôme DUMONT

Autoédition - 2015
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Bien plus qu'une enquête, c'est une aventure maritime que vont vivre Rossetti, MacLane et leurs amis sur un bateau de croisière mythique, le Queen Mary 2. Malgré l'ambiance romantique, ils devront quitter leurs tenues de soirée pour faire face à des passagers surprises bien décidés à leur gâcher leur voyage... Les talents d'enquêteur de Rossetti, les compétences technologiques de MacLane, et la bonne volonté de Martinez et Chloé suffiront-ils à sauver leurs vacances ? Embarquez dans cette septième aventure et vivez l'expérience d'une croisière... inoubliable !

 

Un grand merci à Jérôme Dumont pour sa confiance et ses partages !

 

Honnêtement, j'ai un problème avec mes auteurs "doudous", ceux qu'on lit quand ça ne va pas fort et dont on n'est jamais déçus... Je ne peux pas m'empêcher de garder leurs livres dans ma PAL pour des moments spéciaux : du coup, ils deviennent une sorte de récompense, de livres sacrés et je n'ose jamais les sortir tant les moments ne sont pas assez spéciaux. Et c'est d'autant plus le cas quand il s'agit d'une série et que je me suis attachée aux personnages (je ne vous raconte pas le nombre de fois que j'ai arrêté L'assassin royal à quelques tomes de la fin et ai recommencé la série dès le début pour ne pas avoir à quitter Fitz. Entre nous, heureusement que Robin Hobb a écrit le troisième cycle, sinon je crois que je n'aurai toujours pas lu le "dernier" tome).

Bref, tout ça pour dire que j'affectionne les livres de Jérôme Dumont et tout particulièrement la série Rossetti & MacLane avec laquelle j'ai découvert son univers. Et que ce septième tome ne m'a pas déçue du tout (et que je suis particulièrement contente d'avoir appris récemment que le neuvième ne tarderai pas à sortir - et que du coup, j'ai une bonne raison de lire le tome 8 !).

Tension à bord  est assez surprenant : en le commençant, je savais qu'il s'agissait d'une histoire de croisière mais je n'en savais pas plus... Du coup, quand j'ai compris qui étaient vraiment les "passagers surprises", je l'étais aussi (surprise). Ce que j'ai trouvé particulièrement intéressant dans cette histoire, c'est que l'on suit vraiment plusieurs personnages : nos héros préférés, leurs amis (un peu), d'autres gentils méconnus (Clermont a vraiment la classe !) et un peu nos méchants. Alors, forcément, ça nous ouvre pas mal de facettes et nous permet de comprendre certaines choses avant les personnages (ce qui est plutôt flatteur pour l'égo).

L'ambiance m'a également beaucoup plu : effectivement c'est tendu, mais l'espoir reste là et l'humour de Martinez aussi. Heureusement qu'il est là avec ses blagues assez pourries pour nous changer les idées ! Mais bon, franchement, ses amis ont du mérite d'arriver à supporter ses traits d'humour dans ce genre de situation... personnellement, je crois que ça m'agacerait beaucoup.

La fin et ses jolies révélations m'a beaucoup plu : c'est simple, amical et positif.

 

J'ai vraiment pris plaisir à retrouver Gabriel et Amandine ainsi que leur capacité à se mettre dans le pétrin. J'ai également apprécié le fait que Martinez et Chloé (ça me perturbe toujours autant les personnages qui portent "mon" prénom) soient un peu plus sous le feu des projecteurs. Surtout cette dernière en fait : j'ai l'impression que l'on en apprend beaucoup plus sur elle dans cet épisode et ce n'est pas pour me déplaire !

Les personnages secondaires sont également intéressants : Nora  - la veuve qui n'en rate pas une -, Irina - la jolie passagère un peu inquiétante - et l'équipage de l'Adroit (mes chouchous). Il faut dire aussi que ces derniers m'ont rappelés certains de mes amis dévoués corps et âme à leurs métiers et ça m'a fait réellement plaisir qu'on puisse mettre en avant ce genre de personne dans un bouquin.

 

C'est donc avec grand plaisir que je me suis replongée dans l'écriture fluide et maîtrisée de Jérôme Dumont. J'ai réellement lu ce roman d'une traite et ai passé un excellent moment : c'est toujours compliqué de tenir une série sans qu'elle s'essouffle mais le pari est réussi pour l'auteur avec ce tome qui sort des sentiers battus !

J'ai franchement hâte de lire le tome suivant !

 

 

[les +] Surprenant, maîtrisé avec des petits nouveaux qui envoient du lourd.

[les -] C'est tout de même peu probable qu'on retrouve ailleurs l'équipage de l'Adroit.

 

 

Lu dans le cadre de :

On n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN 

Service Presse - Jérôme DUMONT

Défi PKJ #juin17

Challenge Des gages ta PAL #7

 

Du même auteur :
Sacrifiées

■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel tome 2 : Le dessous des cartes

Rossetti & MacLane tome 1 : Jeux dangereux tome 2 : Une enquête cannoise tome 3 : Une affaire de famille tome 4 : Trois balles dans le buffet tome 5 : Un froid de loup tome 6 : Scoumoune niçoise

Repost 0
7 juin 2017 3 07 /06 /juin /2017 05:00

 

 

 

 

L'orque chevaleresque
Julien MARTIN

Lulu - 2017
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Viande rouge l'orque veut sauver son frère victime d'une malédiction, mais il rencontrera des problèmes, des ennemis souvent puissants ainsi que des dangers mortels et des témoignages de débilité.

 

 

Je tiens à remercier Julien Martin pour l'envoi de son roman.

 

Depuis quelques années, je commence à bien connaître l'univers de Julien Martin ayant lu une bonne partie de ses romans et pourtant, ce n'est pas mon genre de prédilection. Enfin, la fantasy et le fantastique, si. Mais pas ce genre d'humour... Habituellement, j'aime la subtilité et l'humour un peu moins franc mais avec Julien Martin et ses romans courts, ça passe. Ça passe même très bien !

L'orque chevaleresque ne fait pas défaut à la liste des romans de l'auteur : il est court, l'histoire est simple et rappelle par de vagues lignes Le donjon de Naheulbeuk, et la plupart des personnages sont inconcevables autre part que dans ses romans. Le but de l'histoire est simple et permet de voyager à travers le monde et de faire de multiples rencontres bizarres qui ne laissent jamais indifférents.

Sans oublier que le grand final est assez rocambolesque et incertain : difficile de savoir exactement ce que vont devenir les personnages par la suite même si quelques pistes nous sont données.

 

Forcément, dans ce genre d'histoire, il est difficile de s'identifier à un personnage en particulier... Tous ont cette bizarrerie qui fait qui est humainement possible de se reconnaître en l'un d'eux. Cependant, j'apprécie le fait que le plus "humain" soit justement celui qui l'est le moins sur le papier : c'est le genre de détail ironique qui permet de nous faire réfléchir sur notre société (et j'aime beaucoup ça !).

 

Avec L'orque chevaleresque, Julien Martin reste fidèle à lui-même et à son univers : un humour un peu "facile" à chaque page (ce n'est pas dit méchamment, c'est juste que je ne vois pas comment le définir autrement), des personnages surprenants et une bonne dose d'ironie !

Bref, j'ai passé un bon moment !

 

 

[les +] De l'ironie.

[les -] De l'humour un peu trop "facile" pour moi.

 

 

Lu dans le cadre de :

Le chevalier des elfes, Julien MARTIN

Service Presse - Julien MARTIN

[l’avis de la petite sœur]

[les autres participants de la lecture commune]

Du même auteur :

Repost 0
26 novembre 2016 6 26 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

 

Liber Satanis

Tiephaine G. & Elora SZUTER

Autoéditions – 2016

Ebook - epub

 

 

Ils sont douze exclus, douze maudits dont les récits ont été effacés des mémoires par ceux qui prétendent imposer leur foi à leurs semblables. Le Liber Satanis rassemble ces récits et offre une autre vision sur un passé que certains tiennent pour sacré. Précédées d’invocations poétiques, ces odes à la Liberté d’être et de penser sont plus que jamais nécessaires en cette époque troublée.

 

Il y a des jours où je regrette de ne pas avoir faire de catéchisme pour comprendre la portée religieuse de certains textes. Liber Satanis en fait partie. En le lisant, j’ai cru reconnaître certaines histoires de la bible mais n’en n’ayant qu’entendu parler, je ne savais pas à quel point elles sont fidèles au texte original où ne serait-ce que le moment où l’on s’en éloigne. Bon, du coup, j’ai bien pensé à faire lire ce livre à un ou deux amis dont la religion fait partie intégrante de leur vie, mais ne connaissant pas vraiment les limites de Tiephaine G. Szuter, j’ai préféré éviter… ;)

Toujours est-il que, moi, j’ai passé un très bon moment avec ce texte. J’ai été totalement bercée par sa mélodie douce et son rythme entraînant : en mois d’une heure, c’était lu ! J’ai également beaucoup apprécié la construction en douze fois deux temps : une partie pour chaque entité divisée en deux temps : un poème qui m’a évoqué une prophétie puis de la prose pour nous expliquer son histoire.

J’ai apprécié -  et je pense pouvoir l’affirmer sans me tromper – y retrouver certains codes de présentation de textes religieux qui donne une aura particulière à ce texte. Par contre, étant totalement agnostique, je n’ai aucun avis critique à donner sur le contenu de ce roman : comme je le disais plus haut, je ne m’y connais pas assez et personnellement, j’ai davantage apprécié les mots et le rythme des textes plutôt que leur contenu bien qu’intéressant et appelant à la discussion.

La postface d’Enora Szuter est également une bonne découverte et mérite également d’être lue : elle nous apporte réellement une vision éclairée sur les textes précédents en nous proposant des mots sur ce qu’on se savait nommé jusqu’à présent. Elle complète à merveille ce texte en répondant à quelques questions que l’on pourrait se poser et en nous invitant à répondre de nous-même aux autres.

Une belle découverte.

 

[les +] Un texte original, hors de propos.

[les -] N’hésite sans doute une bonne prise de recul.

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - Tiephaine G. SZUTER

Repost 0
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

Tombée pour lui

Claire BIANCHI

autoédité - 2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

Je m’appelle Louise, j’ai 30 ans, je suis rousse et j’ai deux mains gauches. Jusqu’ici, je m’en accommodais plutôt bien. Mais ça, c’était avant que je rencontre l’homme de ma vie ! Bien décidée à mettre toutes les chances de mon côté, j’ai décidé de me guérir une bonne fois pour toutes de ma maladresse congénitale ! Armée d’une volonté à toute épreuve, je me suis lancée dans un véritable parcours du combattant peuplé d’entraîneurs pour le moins originaux… mais il en faut plus pour m’arrêter, croyez-moi. Même les catastrophes au bureau ou les idées saufrenues d’Agathe, ma complice de toujours, ne pourront me détourner de mon objectif. Vous voulez tout savoir de mes péripéties ? Embarquez avec moi !

 

 

Je tiens tout d’abord à adresser un grand merci à Claire Bianchi pour m’avoir envoyé ce roman. Il faut dire aussi que celui-ci est très spécial pour moi puisque j’ai eu l’occasion de le lire en avant-première, il y a presque six mois : du coup, c’est bien changé que je le retrouve maintenant avec toujours autant de plaisir si ce n’est plus !

 

Tombée pour lui c’est un roman chick-lit comme je les aime : avec une miss catastrophe attachante qui n’en rate pas une, une meilleure amie aussi instable psychologiquement que présente pour sa copine, des beaux mecs à se pâmer au premier regard et des hommes pour la vie. C’est drôle, touchant, et ça fait forcément échos à des passages de notre vie !

Personnellement, je trouve que le gros plus du roman, c’est le service coaching de Léa, une jeune femme mystérieuse bien décidée à aider Louise à se débarrasser de sa maladresse congénitale. Au programme, des rencontres, toutes plus improbables les unes que les autres, mais tout aussi attachantes, qui nous permettent de grandir un peu à travers Louise. Je ne sais pas vous, mais après avoir lu ça, je meurs d’envie de me faire coacher par Léa, moi aussi ! ;)

Et puis il y a une romance, l’amour au premier regard, fort et pour la vie… du moins, dans les rêves de Louise ! C’est assez perturbant de voir Louise tenter de changer pour un homme – Nicolas - qui ne lui accorde ne serait-ce qu’un regard. Mais visiblement, ça marche bien que l’on sente qu’il y a comme une anguille sous roche. Autant dire que les scènes ne manquant pas de piquant s’enchaînent pour arriver à un point culminant très très amusant ! Mais bon, l’amour, le vrai, ne se cache jamais bien loin…

 

Louise est vraiment une bonne découverte. Ce qui m’a tout de suite plus chez elle, c’est qu’elle est ingénieur : c’est rare dans ce genre de bouquin et, personnellement, ça me plaît et je me suis sentie davantage proche d’elle que je ne peux l’être d’une avocate proche du burn-out ou d’une bibliothécaire discrète. Son job’ envoie du pâté et pourtant, elle ne vit pas qu’à travers lui, ce qui me parle encore plus ! J’ai aimé son caractère de feu, sa sociabilité, sa joie de vivre et la façon dont elle prend avec humour ses maladresses. Louise, c’est la copine que l’on aimerait toutes avoir.

Agathe est plus perturbante bien qu’elle soit tout aussi attachante : elle est plus dans les extrêmes, davantage fofolle et instable. Et pourtant, elle est toujours là pour Louise. J’ai également aimé Tony, le patron du restaurant qui sert de QG aux deux filles, toujours avec un bon mot et un sourire.

Nicolas, le beau gosse du bouquin, m’a moins plu : il est trop parfait et a ce côté fuyant qui me rend assez mal à l’aise…

 

Avec ce premier roman chick-lit, Claire Bianchi met la barre haute ! J’ai vraiment passé un excellent moment avec ce roman très drôle et addictif : difficile de le lâcher une fois commencé ! J’ai aimé les retournements de situations inattendus, la joie de vivre à toute épreuve et la fraîcheur que dégage ce roman.

A lire !

 

 

Lu dans le cadre de :

 

[les +] Frais, drôle : on en redemande !

[les -] Uu peu prévisible.

Repost 0
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 05:00

 

 

 

 

 

L'envers des corps silencieux

Thibault RUA

Autoédition - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

Le lendemain de ses vingt-deux ans, Samuel tire le bilan d'une jeunesse chargée d'événements succincts et tragiques vécus dans l'indifférence générale. Le résultat sinistre d'une existence bafouée dont il espère que le monde qui l'entoure en tirera les leçons fondamentales. L'envers des corps silencieux, comme la sentence des non-dits, montre combien la tolérance et la communication permettent aux hommes de s'épanouir en sublimant leurs différences respectives. Une reconnaissance nécessaire pour détecter les signes susceptibles d'amener un être à sombrer dans un isolement duquel il n'aurait aucune chance de ressortir indemne.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier très chaleureusement Thibault RUA pour l'envoi de ce roman.

 

Malheureusement pour moi, je n'ai pas été surprise par cette histoire, c'est plutôt le contraire d'ailleurs. Il faut dire aussi que Thibault m'avait prié de faire très attention en rédigeant ma chronique de ne pas révéler le moindre indice sur l'intrigue de l'histoire... Du coup, je m'attendais à quelque chose de totalement inattendu, de renversant et de bien tout, sauf conventionnel.

Quelle ne fut pas ma déception alors de voir que je devinais aisément les rebondissements ! Pas de surprises pour ma part, j'ai trouvé l'histoire assez convenue.

Pourtant, en soit, elle est plutôt prometteuse : j'apprécie ce genre d'histoire qui prône la tolérance et qui prend facilement des tournants dramatiques. En fait, je crois que je m'attendais à quelque chose dans le genre de Les nuits fauves. D'une certaine façon, on s'en rapproche tout en restant à des années lumières de ce roman.

 

En fait, Samuel m'a agacée : ce n'est pas un battant. Il préfère se lamenter sur son sort plutôt que de tenter de faire bouger les choses. Il est en décalage avec les jeunes de son âge, mais pas parce qu'il est plus mature - comme il le croit - mais parce qu'il reste préfère se mentir à lui-même plutôt que de vivre. Plusieurs personnes de mon entourage ont eu également des passages à vide, mais je ne les ai pas reconnu dans Samuel : eux ont su grandir et devenir plus forts. Ils ont réussi à comprendre que pleurnicher dans son coin ne ferait pas que les choses s'arrangeront d'elles-même. J'ai parfaitement conscience que ce que je dis est dur, mais si ces personnes de mon entourage ont pu surmonter tout ça, c'est bien que cela est possible quand on a la volonté de le faire.

 

Personnellement, l'écriture de Thibault Rua ne m'a pas charmée : je l'ai trouvé trop relue. Je ne sais pas tellement comment expliquer ça, ce genre d'écriture me donne l'impression que l'auteur se dit continuellement en écrivant "Oh, quelle belle phrase bien tournée, c'est du bon travail tout ça." D'un autre côté, je pense également ça de Donna Tartt, donc, d'une certaine façon, c'est un compliment. Disons que je ne ressens pas d'émotions devant ces écritures trop travaillées qui m'en paraissent que plus superficielles encore. A trop vouloir faire passer des émotions, par des phrases alambiquées, on oublie l'essentiel et les sentiments ne parviennent plus au lecteur...

Un roman qui m'a laissée de côté.

 

 

[les +] Un point de vu qui se défend.

[les -] Pas de surprise, une écriture surfaite.

 

 

 

Lu dans le cadre de :

Repost 0
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 05:00

 

 

 

 

Protégée des Anges
Les Elus, tome 1

Inès L.B.

Auto-édition (2014)

ebook - epub

 

 

 

 

 

Eileen a quinze ans. Avec sa meilleure amie, Awen, elle va entrer en Seconde. Elle va découvrir un nouveau lycée, de nouveaux professeurs, de nouveaux camarades, et cette rentrée pourrait lui réserver bien des surprises : des pouvoirs surnaturels, des révélations étonnantes, mais surtout une rencontre avec un ange, un vrai. Ange est un garçon brun aux yeux verts, et toutes les filles du lycée sont à ses pieds. Eileen va devoir lutter contre elle-même pour ne pas tomber dans ses bras, mais il est tellement imprévisible qu'elle ne veut pas prendre le risque de gâcher leur belle amitié. Pourtant il est si gentil avec elle, si attentionné... Mais que lui veut-il ? Pourquoi est-il si protecteur avec elle ? Eileen le découvrira à ses dépens...

 

 

Ce livre était mon gage pour le challenge Des gages ta PAL et ça a été toute une histoire de mettre la main dessus : à la base, la petite sœur l’avait reçu suite à un partenariat avec Inès L.B. et je ne l’avais pas retiré de ma PAL numérique (que j’avais en Allemagne et dont je me servais pour le challenge). Alors, forcément, mon gage est tombé sur la lecture que je n’avais pas sous la main et qu’il était impossible d’envoyer (poisse quand tu nous tiens) ! Mais bon, depuis que la petite sœur est rentrée à la maison, elle a pu me l’envoyer !

Brefouille ! Tout ça pour dire que j’ai bien cru que je n’arriverai jamais à le lire ! Mais c’est finalement chose faite et (Ô magie !) je ne suis même pas en retard (enfin, il faudra tout de même que je m’empresse de poster ma chronique !).

 

J’ai bien aimé Protégée des Anges. Bon, ce n’est pas la lecture du siècle mais elle est plaisante et m’a tenue en haleine pendant ma pause déjeuner au boulot. Forcément, les chapitres s’arrêtent toujours quand ça devient intéressant et le dernier qu’on doit lire (« Encore celui-là et après j’arrête ! ») est le pire !

J’ai bien aimé ce monde adolescent ou fleurissent les histoires d’amour que l’on croit éternelles et ces questions que l’on se pose. Je crois qu’à l’époque, avec mes copines, on aurait totalement eu notre place dans ce roman ! J’ai aimé également cette intrigue autour d’un amour impossible et de deux mondes qui s’affrontent… C’est classique, mais ça marche bien avec moi !

Par contre, j’ai trouvé que c’était trop prévisible. On se doute de ce qu’il va arriver et les indices sont un peu trop gros et évidents pour moi. De plus, j’ai trouvé certaines incohérences tout au long du roman lié à l’âge d’Awen et Eileen et à leur mode de vie : plusieurs fois je me suis demandée où étaient leurs parents pour qu’elles puissent sortir autant, aussi tard et sans se prendre de remarques…

 

Les personnages sont sympathiques mais leur perfection un peu trop parfaite, notamment physiquement, m’a dérangée. Tout le monde est beau, intelligent et intéressant dans ce roman ! Ce qui n’est pas vraiment crédible à mes yeux : dans la vraie vie, on ne peut pas s’entendre et aimer tout le monde… Du coup, tout ce petit monde m’a paru un peu trop stéréotypé pour être crédible.

 

J’ai trouvé l’écriture d’Inès L.B. très prometteuse et suis persuadée que son roman aurait été excellent avec une bonne relecture bêta : certaines tournures de phrases m’ont dérangées, il y a pas mal de longueurs, par moment, on est à la limite de l’auto-spoliation… C’est assez dommage ! Mais son écriture reste fluide, simple et limpide. On sent qu’elle apprécie réellement ses personnages et qu’elle leur souhaite que du bien et, rien que ça, ça me plait beaucoup !

Un premier tome prometteur.

 

 

[les +] Mignon.

[les -] Une lecture-bêta plus poussée aurait été nécessaire…

 

 

Lu dans le cadre :

Repost 0
16 juin 2016 4 16 /06 /juin /2016 05:00

 

 

 

 

Scoumoune niçoise

Rossetti & MacLane, tome 6

Jérôme DUMONT

éditions Jérôme Dumont (2014)

ebook - epub

 

 

 

 

 

Rien ne va plus pour Gabriel ! Une accusation de contrefaçon va être le point de départ d’une avalanche de problèmes.
Ça ne peut être le fruit du hasard. Quelqu’un doit forcément être derrière cette machination qui risque de lui coûter sa carrière. Qui peut bien lui en vouloir à ce point ?
Cette fois-ci, il ne pourra pas compter sur l’aide d’Amandine, ou de Nina…
Son seul atout: Martinez. Pourra-t-il le sortir de ce déluge de mauvaises nouvelles…

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier Jérôme Dumont pour l’envoi de ce roman que j’ai beaucoup, beaucoup aimé !

 

C’est après une longue pause que je me suis replongée dans cette saga que j’aime beaucoup. Mais, après avoir découvert le passé de Joana dans le tome précédent et renoué avec mes deux copains que sont Amandine et Gabriel, j’étais obligée de lire la suite sans trop tarder et, croyez-moi, je prends sur moi pour ne pas lire là-tout-de-suite-maintenant le dernier tome de leurs aventures que j’ai en ma possession.

Du coup, vous l’aurez compris, ce sixième tome est réellement une bonne surprise qui m’a tendue en haleine du début à la fin ! Il est court (environ 200 pages) mais ne manque réellement pas de suspense. Bon, par contre, ayant lu les autres tomes il y a presque un an, certains personnages ne m’étaient plus vraiment familiers sans pour autant que cela me cause des incompréhensions (mais bon, ça m’apprendra à délester lâchement des livres dans ma PAL pendant aussi longtemps).

J’ai beaucoup aimé le rythme de ce tome et la pluie battante de soucis qui s’est abattu sur Gabriel : dès que l’on pourrait penser qu’il a eu assez de problèmes, une nouvelle tôle lui tombe dessus ! J’ai trouvé intéressant la façon dont tout s’imbrique, même ce qui parait être sans relation, pour nous donner une intrigue complexe à résoudre et un dénouement des plus clairs et crédibles. J’ai aimé également la façon dont la vie privée de notre couple préféré est abordée nous les montrant dans un moment pas facile pour eux : encore une fois, cela rajoute de la crédibilité à l’histoire et nous permet de nous identifier davantage à Amandine et Gabriel.

 

J’ai également beaucoup apprécié la façon dont des personnages secondaires de l’histoire deviennent des personnages clefs de l’histoire dans ce tome, notamment Martinez que l’on découvre sous son habit d’avocat pour défendre la cause presque perdue qu’est Gabriel dans ce tome.

J’ai trouvé que l’on apprenait un peu plus à connaître Nina et Chloé dans ce tome : ces deux femmes de caractère ne sont pas forcément mises en avant dans Scoumoune Nicoise mais elles sont présentes tout : au long du tome et font avancer les choses à leur façon.

Vanessa, la nouvelle secrétaire de Gabriel, est également une bonne surprise : elle me fait un peu penser au dessin-animé Le cygne et la princesse. Sous ses dehors de cruche en mini-jupe, elle se révèle plutôt drôle et attachante !

 

Encore une fois, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire une histoire écrite par Jérôme Dumont : j’apprécie ses jeux de mot et son humour qui ressemble dangereusement à celui que pratique ma famille. J’aime également le fait que l’on sente toute l’affection qu’il a pour ses personnages à travers son écriture même s’il ne se gêne pas pour leur en faire baver (pour notre plus grand plaisir) tout au long de ce tome !

Une série à découvrir !

 

 

[les +] Drôle, dynamique, surprenant.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Le bout du tunnel, Jérôme DUMONTColocs (et plus), Emily BLAINEOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN

Service Presse - Jérôme DUMONT

 

 

Du même auteur :

Sacrifiées
■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel tome 2 : Le dessous des cartes
Rossetti & MacLane tome 1 : Jeux dangereux tome 2 : Une enquête cannoise tome 3 : Une affaire de famille tome 4 : Trois balles dans le buffet tome 5 : Un froid de loup tome 7 : Tension à bord

Repost 0
1 juin 2016 3 01 /06 /juin /2016 05:00

 

 

 

 

 

Un froid de loup

 Rossetti & MacLane, tome 5
Jérôme DUMONT

Autoédité - 2014

ebook - epub

 

 

 

 

 

Tout commençait si bien pour Gabriel et Amandine, partis prendre du bon temps à Las Vegas…
C’était sans compter l’appel à l’aide de Joana, la recruteuse de Stuff for Fun, suivi de sa disparition !
Embarqués bien malgré eux dans cette nouvelle enquête, Rossetti & MacLane vont, au fil des victimes jonchant leurs recherches, se rapprocher un peu plus de leur amie et découvrir la difficile réalité des communautés autochtones.
Suivez Rossetti & MacLane sur les traces d’un tueur en série dans des investigations qui les emmèneront de Montréal au fin fond de l’Abitibi, dans un froid glacial.
Menée tambour battant, cette aventure lèvera le voile sur le passé trouble de Joana, amenée à renouer, malgré elle, avec son héritage…

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier Jérôme Dumont pour l'envoi de ce roman que j'ai beaucoup, beaucoup aimé.

 

La dernière fois que je m'étais plongée dans cette saga, c'était il y a plus d'un an... Bon, entre temps -  et toujours avec grand plaisir - j'ai eu l'occasion de lire d'autres écrits de l'auteur, ce qui m'a donné envie de me replonger dans les aventures de Gab' et Amandine qui m'avaient bien manqué.

 

Un froid de loup m'a tout particulièrement plu car centré autour de l'un de mes personnages préférés : Joana. La jeune femme est toujours pleine d'entrain et de malice et, du coup, j'étais ravie de pouvoir en apprendre davantage sur elle à travers ce tome. Son histoire personnelle est loin d'être rose et finalement assez difficilement soupçonnable... Jamais je n'aurais pu imaginer qu'elle se retrouve la victime d'une histoire aussi sordide.

Ce que j'ai également beaucoup apprécié dans ce tome c'est qu'il nous permet d'en savoir un peu plus sur les conditions de vie des Indiens au Canada. Cette ethnie m'a toujours beaucoup intriguée, notamment leurs légendes que je trouve fascinantes... Mais j'ai été assez outrée de voir le racisme dont ils font encore les frais aujourd'hui au Canada. Bizarrement, je pensais que cet état d'esprit n'avait lieu qu'aux USA (belle naïveté, je vous l'accorde) estimant les canadiens beaucoup plus ouverts et friendly que ça. D'un autre côté, ça ne m'étonne pas vraiment, ce sont les traces historiques de la conquête de l'ouest tout ça...

La conclusion m'a beaucoup plu : je ne m'étais pas du tout attendue à ce revirement de situation ! C'est étonnant mais en même temps, pas vraiment : c'est vraiment crédible.

 

Comme toujours, j'ai eu beaucoup de plaisir à découvrir une nouvelle histoire signée Jérôme Dumont. L'auteur a une plume vraiment très addictive ainsi qu'imagée et a une vraie sympathie pour ses personnages. Bon, par contre, en bonne petite Européenne, les expressions Québecoises m'ont parfois désarçonnées bien qu'elles restent compréhensibles ;)

Une série que je vous recommande.

 

 

[les +] Une lecture addictive, intéressante.

[les -] Des expressions Quebecoises inconnues au bataillon parfois vraiment surprenantes !

 

 

 Lu dans le cadre :

Le bout du tunnel, Jérôme DUMONTColocs (et plus), Emily BLAINEOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
Service Presse - Jérôme DUMONT
 
 
Du même auteur :
Sacrifiées
■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel tome 2 : Le dessous des cartes
Rossetti & MacLane tome 1 : Jeux dangereux tome 2 : Une enquête cannoise tome 3 : Une affaire de famille tome 4 : Trois balles dans le buffet tome 5 : Un froid de loup tome 6 : Scoumoune niçoise  tome 7 : Tension à bord

[les +] Une écriture agréable.

[les -] Des passages incompréhensibles et limite vulgaires.

 

 

 Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINEOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
 
 
Du même auteur :
■ Rouge, pair et manque  épisode 1

[les +] Une écriture agréable.

[les -] Des passages incompréhensibles et limite vulgaires.

 

 

 Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINEOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
 
 
Du même auteur :
■ Rouge, pair et manque  épisode 1
Repost 0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

Le dessous des cartes
David Atlan, tome 2

Jérôme DUMONT

éditions Jérôme DUMONT - 2015
ebook - epub

 

 

 

 

 

La protection d’un ministre et d’une journaliste vedette. Un chantage sur fond d’adultère et un contrat d’armement à négocier : une double occasion pour David Atlan et Lisa Marmara de reprendre du service. Deux dossiers a priori sans aucun lien qui vont les mener sur des pistes parallèles jusqu’à l’inévitable collision des enquêtes. Endossant des rôles à contre-emploi, de fausses identités en manipulations, de faux-semblants en assassinats, David et Lisa devront démêler les fils de cet écheveau aux ramifications insoupçonnées… Avec le dessous des cartes, découvrez l’envers du décor, la face cachée des jeux politiques, la réalité des intérêts supérieurs de l’État. La seconde aventure de David Atlan : une plongée dans le côté obscur de la République.

 

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier Jérôme Dumont pour l’envoi de ce roman.

 

L’année dernière, j’avais eu l’occasion de découvrir le premier tome des aventures de David Atlan que j’avais beaucoup apprécié, du coup, quand Jérôme Dumont m’a proposé de découvrir la suite, je ne pouvais pas refuser !

Le début a été un peu difficile le temps que je me refamiliarise avec le décor et les différents personnages. Cependant, une fois ce cap passé, j’ai réellement dévoré ce livre ! Je me suis rapidement prise au jeu de l’histoire et de cette nouvelle enquête bien différente de la première ! J’ai trouvé très intéressant de voir David et Lisa agir séparément de leur côté mais pourtant bien ensemble. Cela donne vraiment une dimension supplémentaire à l’histoire et nous permet d’aborder cette nouvelle histoire sous deux angles différents.

En discutant avec Jérôme Dumont, j’avais appris qu’il avait enchaîné l’écriture de ce deuxième épisode directement avec le troisième. Et, en lisant la fin, je comprends réellement pourquoi ! Ce n’est pas une vraie fin ! En temps normal, ça m’aurait fait râler, mais vu que j’ai le troisième épisode sous la main (enfin normalement) je le vis plutôt bien ;)

 

J’ai apprécié retrouver David et Lisa : ces deux-là sont vraiment très sympathiques et d’une loyauté à toute épreuve. J’aime leur détermination et leur volonté à réussir coûte que coûte. Cependant, je crois que j’aurai apprécié en savoir un peu plus sur leur histoire personnelle à travers ce nouveau tome, mais ça n’a pas été spécialement le cas même si on a quelques révélations sur le passé de Lisa… Peut-être pour le troisième tome du coup ?

Laurence, que l’on découvre dans ce tome, m’a également bien plu. Elle a l’air droite et honnête ce qui me plaît d’autant plus que les aprioris sur son métier de journaliste sont plutôt contradictoires à ces qualités. Son histoire m’a vraiment touchée et, du coup, puisque nous n’avons pas eu le droit à une vraie fin, j’espère vraiment de tout cœur la revoir dans le troisième tome !

 

Encore une fois, j’ai passé un excellent moment en lisant une histoire de Jérôme Dumont. L’auteur sait vraiment nous emporter au cœur de son histoire et rendre ses personnages aussi vivants que sympathiques. Avec lui, je vis davantage ses histoires que je ne les lis !

Une série que je vous conseille.

 

 

[edit du 22/05/16] Après la publication de cet article, Jérome DUMONT m'a contactée pour me prévenir qu'il avait finalement décidé de faire fusionner les deux tomes qu'il m'avait envoyé pour l'édition publiée. Du coup, je me suis demandée si je devais refaire un article ou non... et j'ai décidé de donner la suite de mon avis ici pour plus de simplicité !

Franchement, j'ai passé un très bon moment avec la fin de cette aventure très haute en couleurs... Toutes mes questions n'ont pas trouvé leur réponse mais ça ne me dérange pas pour le moment car je suis persuadée qu'il y aura une suite (s'il vous plait, Jérôme, ne m'affirmez pas le contraire ! ;) ). J'ai été absolument ravie de découvrir des invités surprises que je connais bien dans ce tome : les héros de Rossetti & MacLane - l'autre série policière de l'auteur - ce qui m'a donné vraiment envie de me replonger dans celle-ci (surtout qu'on y fait mention à un tome que je n'ai pas encore lu !).

En bref, c'est un très beau final haut en couleurs et riche en surprises ! Je vous le conseille !
 

 

[les +] Original, vivant, intrigant.

[les -] Vivement la suite (Arg ! Cette fin !)

 

 

Lu dans le cadre :
Le bout du tunnel, Jérôme DUMONTOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
Service Presse - Jérôme DUMONT
Challenge Des gages ta PAL #5

 

 

Du même auteur :
Sacrifiées
■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel
Rossetti & MacLane tome 1 : Jeux dangereux tome 2 : Une enquête cannoise tome 3 : Une affaire de famille tome 4 : Trois balles dans le buffet tome 5 : Un froid de loup tome 6 : Scoumoune niçoise  tome 7 : Tension à bor

Repost 0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs