Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juin 2020 4 25 /06 /juin /2020 04:00

 

 

 

 

 

 

La mémoire des vignes
Ann MAH

Le cherche Midi - 2019
ebook - epub - 480 pages

 

 

 

 

 

 

Pour faire partie des rares experts en vins certifiés au monde, Kate doit réussir le très prestigieux concours de Master of Wine. Elle fait pour cela le choix de se rendre en Bourgogne, dans le domaine appartenant à sa famille depuis des générations. Elle pourra y approfondir ses connaissances sur le vignoble et se rapprocher de son cousin Nico et de sa femme Heater, qui gèrent l'exploitation. La seule personne que Kate n'a guère envie de retrouver, c'est Jean-Luc, un jeune et talentueux vigneron, son premier amour. Alors qu'elle se lance dans le rangement de l'immense cave, elle découvre une chambre secrète contenant un lit de camp, des tracts écrits par la Résistance et une cachette pleine de grands crus. Intriguée, Kate commence à explorer l'histoire familiale, une quête qui la mènera aux jours les plus sombres de la Seconde Guerre Mondiale et à des révélations très inattendues.

 

 

C'est la deuxième fois que je lis ce roman en moins d'un an. Je l'avais lu l'été dernier à sa sortie - dans le cadre du challenge Netgalley -  mais je n'avais jamais trouvé le temps de le chroniquer... J'ai donc profité de la session rose du Challenge Bookineurs en Couleurs pour le remettre sur le dessus de ma PAL et cette fois en parler. Parce que, franchement, la relecture a été aussi bonne que la découverte.

Pourtant, la première fois, au moment de l'ouvrir, je n'étais pas franchement emballée. Avec un titre pareil, La mémoire des vignes laisse peu de doute quant au contexte de l'histoire... Et moi, le vin, ça ne me parle pas. Alors, généralement, je m'ennuie assez rapidement dans les histoires mettant en scène des vignerons. Bon, il faut dire aussi que je n'avais pas lu la quatrième de couverture, parce que dans ce cas, les allusions à la Seconde Guerre Mondiale auraient sans aucun doute titillé ma curiosité... Cela dit, ne pas le savoir a rendu la surprise que plus grande et meilleure !

 

Pour le coup, les histoires de Master of Wine de Kate ne m'ont pas plus passionnée que ça. Cependant, j'ai tout de même trouvé effrayant qu'un tel concours puisse exister : c'est assez monstrueux d'imaginer tout ce que l'on attend de ces candidats... Clairement, ils méritent leur titre de "Maître du vin" après avoir réussi ça ! Pour moi, ce concours n'est qu'un prétexte dans l'histoire pour faire venir Kate en France et lancer l'intrigue plus historique : clairement le coeur du livre ne se cache pas là.

Même si j'ai bien aimé le côté romance entre Kate et Jean-Luc, c'est clairement l'histoire d'Hélène qui m'a tenue en haleine. Elle est rondement menée, riche en rebondissement et tragiquement ironique. J'ai aimé ce joli hommage aux courageux de la Résistance qui ont pris des risques inconsidérés pour que chacun puisse garder un semblant de liberté. J'ai été amusée avec cette histoire de cave secrète, bien cachée et pourtant sous le nez des Allemands, touchée par cette amitié avec Rose déclarée juive sans l'être vraiment et  aussi compréhensive qu'outrée face aux actions de collaboration des proches de la jeune femme. Bien heureux est celui qui peut dire aujourd'hui ce qu'il aurait fait à l'époque...

J'ai beaucoup aimé de la façon dont la question du jugement est abordée dans ce roman. Aujourd'hui, on a un regard très dur sur ce qui a pu se passer à l'époque tant du côté Allemand que des collaborateurs Français. J'ai trouvé Hélène particulièrement compréhensive bien qu'elle soit totalement engagée dans la résistance. De même, j'ai compris la peine d'Heather - qui est juive - quand elle se rend compte que les ancêtres de ses enfants ont eu un rôle dans la collaboration. Le jugement est certes bien présents, mais j'ai tout de même trouvé que les différents personnages restaient plutôt ouverts et ne campaient pas sur leurs positions. Il n'y a pas forcément de pardon possible mais l'acceptation est bien là.

Sans pour autant être déçue, j'aurai voulu une fin différente, plus "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" pour Hélène. Mais bon, les happy end ont leurs limites et la fin choisie à le mérite d'être pragmatique et plutôt logique.

 

J'ai trouvé Kate et Heather plutôt sympathiques. Elles sont agréables à suivre mais, par moment, j'ai senti pleinement la différence de culture quant aux discours qu'elles peuvent tenir sur certaines choses bien Françaises. J'ai également apprécié toute la petite bande de copains et ai souffert tout autant que les filles lors de leurs déjeuner dominical chez les beaux-parents : clairement, je suis heureuse de ne pas avoir été à leur place !

Mais, comme précédemment, c'est vraiment Hélène qui a retenu toute mon attention. J'ai été très admirative de son courage et de son engagement. J'ai apprécié le lien particulier qu'elle a avec son papa et l'amour qu'elle donne à ses demi-frères ainsi que son amitié sincère avec Rose. Quand on voit les facultés d'apprentissage de ces deux-là, on ne peut qu'imaginer les montagnes scientifiques qu'elles auraient pu soulever si la guerre n'était pas entrée dans le jeu et s'il elles étaient nées à notre époque...

 

C'était le premier livre de Ann MAH que je lisais et je suis vraiment enchantée de cette découverte. Déjà parce qu'elle m'a fait aimer un bouquin que je pensais ne pas apprécier mais aussi parce que j'ai trouvé son écriture très agréable et pleine d'imagination. Le récit à deux temps et à deux voix est brillamment mené bien qu'ils ne soient pas sur le même tempo : cela dit, c'était également intéressant d'avoir un temps d'avance sur Kate même si, clairement, dans mon cas, cela n'a pas joué en sa faveur.

Une très belle découverte.

 

 

[les +] une intrigue historique prenante, des personnages attachants

[les -] l'intrigue sur le Master of Wine qui, à mon sens, est davantage un prétexte qu'un intérêt réel pour faire avancer l'histoire

 

 

Lu dans le cadre de 

     

Service Presse - Harlequin
Challenge Gourmand #13 : Fromage
Challenge Bookineurs en Couleurs #4.7 : Rose

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs