Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2022 2 01 /02 /février /2022 06:00

 

  

 

Le Vieux M. Boudreaux
Ainsi naissent les fantômes

Lisa TUTTLE

 

Dystopia - 2012

Ebook (Epub) - 24 pages

 

 

 

 

 

 

Nouvelle gratuite extraite du recueil Ainsi naissent les fantômes.

 

 

J'avais téléchargé cette nouvelle gratuitement il y a plusieurs années mais je n'avais jamais pris le temps de me lancer dans cette lecture. Je ne sais pas trop pourquoi… Si ce n'est peut-être la peur des livres gratuits : ce ne sont pas toujours les plus agréables. Et, pour le coup, avec cette couverture à l'effigie d'un cœur humain, je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre.

 

En fait, j'ai passé un très bon moment avec cette nouvelle. J'aime beaucoup les textes où l'on revient sur les lieux de notre enfance avec des yeux d'adultes. Dans ces cas-là, les émotions ressurgissent toujours plus fortes et ça me touche de retrouver cette part de connu rassurante.

J'ai bien aimé la relation qui se fait entre chacun des personnages entre promesses à la va-vite qui prennent tout leurs sens et retrouvailles un peu perturbantes. Je suis toujours touchée par les personnes âgées et j'ai aimé la tendresse qui passe dans ces contacts que ce soit entre l'héroïne et sa maman ou Monsieur Boudreaux.

J'ai également été sensible à la dimension plus paranormale de cette histoire. Je mentirais si je disais que tout était clair pour moi, mais je trouve que ce brouillard a quelque chose de plutôt réconfortant et familier.

 

J'ai trouvé l'écriture de l'auteure très agréable. Même en en sachant très peu sur les personnages, je les ai trouvés touchants et ai été sensible à leurs émotions. J'ai aimé l'ambiance de ce livre assez rassurante malgré les évènements qui sont plutôt surprenants. J'ai apprécié la fluidité de cette narration et le bien-être étonnant qu'elle dégage.

Par contre, j'avouerai ne toujours pas avoir compris le choix de la couverture ;)

Etonnamment réconfortant.

 

 

[les +] Beaucoup d'émotion, une atmosphère familière qui étonne pour cette histoire un peu paranormale.

[les -] Une couverture bizarrement choisie.

 

 

Lu dans le cadre de :

    

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.5 : Rouge

 

 

Du même auteur :

Ainsi naissent les fantômes  Rêves Captifs

Repost0
31 janvier 2022 1 31 /01 /janvier /2022 06:00

 

 

 

 

 

 

Ma Vampire est là
Arnaud MOUSSART

Editions L'ivre-Book 2017
Ebook (Epub) - 10 pages

 

 

 

 

 

 

Arpenter les rues et les quartiers de la ville d'Union Town n'est pas sans danger ni surprise, si bien que le quotidien finit par côtoyer l'insolite... Les récits situés dans cette ville s'inspirent, parfois librement, des chansons et des ambiances musicales du groupe LadyH. On y suit les déambulations d'un même narrateur qui rencontre une galerie de personnages souvent marqués du sceau de l'étrangeté. Se dessine ainsi, au fil des pages, un univers qui tend vers le western urbain post-apocalyptique où la musique joue un rôle prépondérant.

 

 

J'adorais le calendrier de l'avant des Editions L'ivre-book : avec sa nouvelle quotidienne pour patienter jusqu'aux fêtes de fin d'année, l'on découvrait le répertoire des différents auteurs de la maison d'éditions. Pour le coup, ça me donnait souvent envie de découvrir davantage certains univers !

 

Je ressors de la lecture de Ma Vampire est là un peu interdite : je n'ai pas vraiment compris l'intérêt de ce texte qui ressemble davantage à une préface ou à un premier chapitre qu'à une nouvelle. En fait, il n'y a pas de chute. C'est d'autant plus dommage que l'univers que l'on devine à travers cette rencontre est plutôt mystérieux et attirant : j'ai envie d'en savoir plus ! Pour le coup, j'espère qu'il s'agit d'une amorce à un roman… Mais en me renseignant sur internet, je n'ai rien trouvé allant dans ce sens.

 

L'écriture d'Arnaud MOUSSART est plutôt agréable. J'ai aimé son ton dynamique et plutôt dans la séduction. C'est vraiment la construction de cette nouvelle qui fait un plat.

Dommage.

 

 

[les +] Un univers captivant.
[les -] Pas de rebondissements.

 

 

Lu dans le cadre de :

    

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.5 : Rouge

 

Repost0
5 janvier 2022 3 05 /01 /janvier /2022 06:00

 

 

 

 

 

L'Héritière secrète des Balfour
L'Héritage des Balfour, tome 1

Michelle REID

Harlequin - 2014
Ebook (epub) - 124 pages

 

 

 

 

  

 

En apprenant que le richissime Oscar Balfour est son père biologique, Mia est persuadée que ce dernier va la rejeter. Après tout, il ne connaissait rien d'elle quelques semaines plus tôt. Mais Oscar l'accueille au contraire avec joie à son arrivée d'Italie. Et, pour l'aider à s'intégrer dans sa nouvelle vie londonienne, il lui trouve même un emploi. Certes, il s'agit de travailler sous les ordres de Nikos Theakis, un homme odieux qui, non content de l'humilier quotidiennement, lui demande en plus d'être disponible à tout moment. Mais Mia est prête à tout pour prouver à son père qu'elle est digne d'être une Balfour...

 

 

Je n'étais pas très sereine à l'idée de me lancer dans ce roman. J'ai toujours un peu peur des Harlequin très Harlequin et j'espérais tomber sur une histoire sympa et pas trop niaise. Pour le coup, L'Héritière des Balfour est un juste milieu : l'histoire est sympa' mais c'est vraiment cliché par moment...

 

En fait, le roman requiert pas mal d'éléments qui me font grincer des dents : un milieu aisé, une héroïne naïve qui débarque de sa campagne et un riche prétendant torturé. C'est assez déjà vu mais pourtant ça marche à tous les coups.

Cela dit, j'ai apprécié suivre Mia à la conquête de sa nouvelle vie. J'ai aimé la voir faire à sa sauce les choses pour s'intégrer et j'ai apprécié découvrir cet univers à travers ses yeux innocent : pour le coup, il est facile de se mettre à sa place et d'être émerveillée par toutes ces nouvelles choses belles qui l'entourent.

L'histoire qui nait entre elle et Nikos est également agréable à suivre même si certains passages sont assez too much pour moi. De même, j'ai été gênée à certains moments devant des scènes ou réactions assez macho : je trouve que cette vision n'est pas très moderne. C'est aussi ça qui me fait un peu peur dans les Harlequin, cette image leur collant encore à la peau et se révélant par moment toujours d'actualité.

La fin se laisse deviner et reste agréable à lire. A l'image du roman, elle est un peu clichée et facile mais c'est difficile d'en imaginer une autre.

 

J'ai plutôt bien apprécié le personnage de Mia. J'ai trouvé sa naïveté très touchante et plutôt rafraîchissante. J'ai également apprécié découvrir les brides de son passé en Italie et le courage dont elle a fait preuve en se présentant à Oscar tout en douceur. J'ai été agréablement surprise en découvrant les tenues qu'elle se cousait : je ne m'attendais pas à ça dans ce genre de roman et ça m'a agréablement surprise. Je crois que ce détail a beaucoup joué sur ma perception positive de ce bouquin !

Nikos ne m'a pas vraiment plu. Je l'ai trouvé trop cliché. Je n'ai rien contre les personnages torturés mais, avec l'âge, j'apprécie de plus en plus les gentils garçons ! Je crois que e considère de plus en plus qu'un passé compliqué n'est pas une excuse suffisante pour bousculer son entourage. Il y a des façons plus  simples d'être heureux ;)

 

J'ai trouvé l'écriture de l'auteure plutôt agréable. Je trouve que le format court du roman est parfait pour cette histoire ne lui laissant pas le temps de s'enliser. Le rythme est soutenu, le ton laisse transparaître les émotions de chacun et l'écriture est fluide. D'après ce que j'ai compris, l'auteure réserve un roman à chaque sœur et je serai donc plutôt curieuse de découvrir les suivants.

Agréable mais très classique.

 

 

[les +] Une écriture agréable, une héroïne aisée qui coud (!).

[les -] Des scènes macho, un personnage torturé qui malmène Mia.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge gourmand #16 : Vin
Challenge Bookineurs en Couleurs #5.5 : Rouge

Repost0
25 octobre 2021 1 25 /10 /octobre /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

Mariage à l'hôpital
Carol MARINELLI

Harlequin - 2015
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Après le drame qui a brisé sa vie, Ben s'est jeté à corps perdu dans son métier d'urgentiste, mettant délibérément sa vie sentimentale entre parenthèses. Mais, l'arrivée dans son service de Céleste, une infirmière dont la présence le trouble dès le premier regard, menace de faire vaciller ses résolutions. Hélas, enceinte d'un homme qui l'a abandonnée, la jeune femme a d'autres priorités...

 

 

Sortant tout juste d'une lecture qui ne m'avait pas passionnée et qui avait donc duré des semaines, j'avais clairement besoin de lire quelque chose de rapide et sans prise de tête. Mariage à l'hôpital a parfaitement rempli son challenge puisqu'elle a eu le mérite de se lire en un temps record et de me remotiver pour ma prochaine lecture.

 

L'histoire est très classique, très Harlequin mais elle a le mérite d'être douce, romantique et de me laisser l'esprit rêveur. J'ai vraiment apprécié suivre la rencontre entre Ben et Céleste et les voir devenir proches au fur et à mesure que les pages se tournent. Tous les deux ont un passé assez difficile qui ne leur donne pas envie de goûter de nouveau à la vie de couple mais, à force de se fréquenter, ils vont se laisser tenter et ce, pour notre plus grand plaisir.

Personnellement, j'ai beaucoup apprécié le décor de l'hôpital pour cette romance. J'ai toujours eu un faible pour le milieu médical et j'apprécie toujours autant entendre parler de patients. Bizarrement, pour moi, les hôpitaux ont toujours un côté familier et donc réconfortant.

 

Céleste m'a beaucoup touchée à se battre pour son enfant et à tâcher de lui offrir la meilleure vie possible alors que tout donne l'impression de s'acharner contre elle. J'ai aimé son côté volontaire et battant ainsi que la sollicitude dont elle fait preuve envers ses patients.

Ben est sans aucun doute plus tourmentée et la grossesse de Céleste y est pour beaucoup du fait aux échos du passé que cela fait ressurgir. Il souffle sans cesse le chaud et le froid mais son écoute et ses petites attentions sont juste craquantes.

 

Ce n'était pas la première fois que je découvrais l'écriture de Carol MARINELLI et je dois dire que j'apprécie beaucoup le caractère universel de celle-ci. J'ai vraiment l'impression que ses histoire ne prennent pas une ride et traverseront les décennies ! Même si elle met pas mal de distant avec ses personnages, j'ai beaucoup la tendresse que l'on ressent pour eux à travers son écriture. Celle-ci est fluide et n'y va pas par quatre chemin : et ça, ça fait du bien !

Une jolie histoire.

 

 

[les +] Douce, mignonne, bienveillante.
[les -] Sans grande surprise.

 

 

Lu dans le cadre de :

    

Challenge gourmand #15 : Jus
Challenge Bookineurs en Couleurs #5.4 : Orange

 

 

 

Du même auteur :
 Un bébé pour le Dr. McClelland  Un Été de rêve avec un milliardaire grec

Repost0
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 05:00


 

 

 

L'amour s'invite à Noël
Isabelle ALEXIS
Adèle BREAU
Marie VAREILLE
Tonie BEHAR
Sophie HENRIONNET
Marianne LEVY

 

France Loisirs - 2020

273 pages

 

 

 

 

Déguisée en Mère Noël, Valentine se retrouve malencontreusement enfermée au dernier étage d'un grand magasin... Audrey, activiste pour les droits des animaux, commence les fêtes en garde à vue... A quelques heures du réveillon, Catherine se lance dans la quête désespérée d'un brie aux truffes... Pour elles, comme pour Eva, Vincent, Charlie... quand Noël tourne à la catastrophe, c'est que l'amour n'est pas loin !

Avec ces neuf nouvelles des stars françaises de la comédie romantique, Noël s'annonce délicieusement drôle et féérique.

 

 

J'avais ce recueil de nouvelles depuis le début de l'année dans ma PAL. Je crois que ma maman l'avait reçu gratuitement suite à une commande chez France Loisirs pour aider le Père Noël à remplir sa hotte ;)

J'avais eu la consigne de le refiler à ma soeur une fois fini alors je voulais le lire assez rapidement. C'est donc dans le cadre du Challenge Bookineurs en Couleurs et sa session bleue que je me suis lancée dedans. Il fallait dire aussi qu'Alhweder l'avait également dans sa PAL et que nous avons donc décidé de lire ensemble les différentes nouvelles.

 

Crush et Crash - Isabelle ALEXIS

Avec un tel début, je dois dire que j'ai espéré que ce ne soit pas la pièce maîtresse de ce recueil… Parce que je ne l'ai pas du tout aimée. J'ai trouvé l'histoire assez caricaturée, notamment en ce qui concerne Audrey et ses revendications qui la rendent assez désagréable.

En fait, je crois que ce qui m'a déplu, c'est que l'on ne retrouve pas l'esprit de Noël dans cette nouvelle, ni de famille d'ailleurs. Chacun est plutôt égoïste et concentré sur sa petite vie et ses envies du moment. La chute se laisse deviner mais va à l'encontre de ce qu'on pourrait attendre d'une histoire de Noël. D'une histoire de famille aussi…

 

 

Une partie de plaisir - Isabelle ALEXIS

Cette deuxième nouvelle est, en fait, le "un an après" de la première. Pour le coup, elle m'a davantage plu car elle est plus posée et surtout qu'elle est plus dans mes valeurs. Elle est également plus dans la lignée des romances de Noël avec un début rocambolesque et une fin pleine de promesse. J'ai également bien aimé le fait que ce qui à gâché la fête l'année précédente répare tout l'année suivante ;)

 

 

Le marché de Noël - Adèle BREAU

J'ai préféré cette nouvelle aux précédentes. Elle n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais à lire en ouvrant ce recueil mais elle est plus conforme à mes attentes. Pour le coup, la chute m'a amusée ;)

 

 

Le brie de Noël - Adèle BREAU

Le "un an après" est plutôt touchant. En fait, la nouvelle précédente met un peu de paillettes dans les yeux mais pas vraiment d'espoir d'un lendemain heureux. Ici, on découvre donc ce qu'il s'est passé dans l'année et l'on résout même le tout premier mystère de Le marché de Noël (que, de mon côté, j'avais totalement zappé au cours de ma lecture). C'est plutôt étonnant et, pour le coup, c'est totalement dans la lignée d'une histoire de Noël.

 

 

Cap - Marie VAREILLE

J'ai trouvé le cadre de cette histoire plutôt étonnant et amusant. Personne n'imagine se retrouver coincé dans un grand magasin le soir, et encore moins celui de Noël. La rencontre des deux personnages est plutôt amusante et j'ai aimé leur humour.

 

 

Christmas latte  - Marie VAREILLE

J'ai été moins sensible à ce "un an après". J'ai trouvé que la relation entre Charles et Valentine manquait de tendresse. Tout s'enchaîne trop vite dans la première partie et l'ont sent qu'ils manquent de stabilité dan cette deuxième. Cela dit, l'histoire reste mignonne.

 

 

Comme une princesse Disney - Tonie BEHAR

J'ai trouvé cette nouvelle agréable mais finalement assez peu originale et stéréotypée entre la blonde pulpeuse grande gueule au régime et le campagnard bourru qui sauve des renards.

Plus que tout, c'est surtout l'alimentation décrite tout au long de cette nouvelle qui m'a agacée. Clairement, ce n'est pas sain (ni alléchant) et ça m'a gênée de ne pas savoir si l'auteure prône ce genre d'alimentation ou non. La diététique c'est mon premier métier alors j'aime savoir où en sont les gens sur ces pratiques qui peuvent s'avérer néfastes pour la santé si elles ne sont pas réalisées dans un cadre maîtrisé.

Cela dit, j'ai globalement apprécié cette lecture et l'écriture de l'auteure mais j'aurai aimé être davantage surprise.

 

 

Love coach - Sophie HENRIONNET

Cette avant dernière nouvelle ne m'a pas franchement emballée. J'ai aimé que la romance soit racontée par un homme et que la fin ne soit pas classique mais le reste... J'ai trouvé ça un peu trop larmoyant et moqueur envers Vincent pour réellement s'identifier à lui. Ça manque de positif. Sans compter que la narration ne m'a pas semblée évidente : il y a trop de passages sautés pour que la lecture me soit agréable et fluide.

 

 

Amour, tempête & best-seller - Marianne LEVY

Je crois que c'est ma nouvelle préférée de ce recueil. J'ai bien aimé cette histoire d'auteure un peu perdue dans ses références qui voit débarquer chez elle un spécialiste de l'Alaska pour lui donner un coup de main. J'ai trouvé ça plutôt original et amusant même si ça m'a semblé un peu too much par moment. J'ai apprécié les voisines improbables ainsi que la fin qui nous laisse imaginer la suite

 

 

[les +] Une romance douce et reposante, des personnages crédibles et sympathique.

[les -] Sans réelle surprise.

 

 

Lu dans le cadre de :

     

Challenge gourmand #15 : Jus

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.1 : Bleu

 

 

 

D'Isabelle ALEXIS :
 Tu peux garder un secret ?

Repost0
23 avril 2021 5 23 /04 /avril /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

La chambre des merveilles
Julien SANDREL

Editions de l'Epée - 2018
ebook - epub - 171 pages

 

 

 

 

 

 

 

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu'il veut confier à sa mère, Thelma, qu'il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu'elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate et traverse la rue à fond. un camion le percute de plein fouet.

Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s'il n'y a pas d'amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l'hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. A l'intérieur, il a dressé la liste de toutes ses "merveilles", c'est-à-dire les expériences qu'il aimerait vivre au cours de sa vie. 

Thelma prend une decision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut-être que ça l'aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait. 

Mais il n'est pas si facile de vivre les rêves d'un ado quand on a presque quarante ans…

 

 

Je me suis lancée dans La chambre des merveilles sans avoir lu le résumé : je l'avais copié sur ma liseuse pour la session multicolore du Challenge Bookineurs en Couleurs. Avec un titre aussi positif et une couverture si joyeuse, je ne m'attendais vraiment pas à découvrir cette histoire qui commence de manière sombre. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié cette dualité d'autant plus que le message de l'auteur nous incite à aller de l'avant.

 

La chambre des merveilles commence de manière plutôt classique avec une Thelma débordée qui a un peu oublié le sens qu'elle voulait donner à sa vie, tant elle est obnubilée par son travail. L'accident de Louis va tout chambouler et remettre en question. Elle prend de la hauteur et sort la tête du tunnel du travail. Je crois vraiment que quand nous sommes dans ce genre de situation, seul un électrochoc peut nous faire réagir et que celui-ci est bien malheureusement souvent lié à un fait négatif. C'est quand l'on commence à avoir des regrets qu'il est plus facile de remettre les choses en question. Bref, j'ai trouvé sa manière de quitter son travail très crédible bien qu'un peu théâtrale… mais d'un autre côté, si elle avait été jusqu'au burn-out, cela aurait pu également l'être.

J'ai aimé le petit carnet des merveilles de Louis qui m'a rappelé les listes que je faisais dans mes journaux intimes à son âge. Comme lui, j'aurais été mortifiée que quelqu'un les lise (ce serait toujours le cas aujourd'hui --') mais j'aime beaucoup ce que Thelma en fait. C'est un peu perturbant au début de la voir quitter le chevet de son fils pour aller vivre ces aventures mais je le comprends : tout le monde n'est pas capable de voir un de ses proches au plus mal. D'autant plus que, dans le cas de Thelma, elle ne l'abandonne pas, elle vit tout ça pour lui, pour lui montrer à quel point cela en vaut la peine de sortir du coma.

J'ai aimé voir Thelma évoluer au cours des différentes aventures, rencontrer de nouvelles personnes et s'ouvrir à des choses différentes. Elle est souvent ridicule mais elle y va franchement, en se moquant complètement du regard des autres. J'ai été touchée en la voyant reculer devant un défi, flanchant au tout dernier moment. C'est dommage pour Louis, mais ce sera peut-être différent un autre jour. Dans tous les cas, je comprends la réaction de Thelma : il ne faut pas rouvrir certaines blessures si l'on est pas encore prêt à affronter ce qu'elles cachent.

La conclusion m'a plu. Elle est totalement à l'image de la couverture ;)

 

Je dois dire que, au début, je n'ai pas tellement accroché avec le personnage de Thelma. Elle est très stéréotypée dans le genre de la superwoman carriériste et maman solo qui gère tout de front en oubliant (souvent) l'essentiel. Dans les premières pages, je ne me suis pas reconnue en elle et ai détesté le milieu macho et misogyne dans lequel elle travaille (et pourtant, je travaille également dans un milieu masculin). Mais, j'ai beaucoup aimé la voir se reconstruire et se battre pour son fils (et contre ses peurs) pour réaliser les rêves de ce dernier.

Mamie Odette m'a également bien plu. Elle a une relation difficile avec Thelma mais j'ai beaucoup aimé les voir se rapprocher pour entourer Louis. J'ai aimé la manière dont l'abcès se crève et la façon dont elles renouent le dialogue entre elles.

Edgar et sa fille Isadora sont les atouts charme de cette histoire, ainsi que Charlotte l'infirmière (ça doit être générique puisqu'ils sont tous de la même famille !). J'ai aimé leur gentillesse et leur ouverture d'esprit qui aide Thelma à réaliser les défis fixés par son fils. J'ai trouvé leurs rencontres plutôt douces, tout en bienveillance. Les liens qui se créent entre eux laissent présager des promesses radieuses pour l'avenir.

 

La Chambre des merveilles est le premier livre de Julien SANDREL que je lis et j'ai vraiment apprécié ce moment. Le livre est court ce qui rend cette histoire d'autant plus intense sans pour autant la condenser. J'ai aimé son écriture fluide, ouverte et son ton neutre face aux comportements de ses personnages. J'ai trouvé intéressant le fait de trouver la voix de Louis - comme derrière le voile de son coma - au détour de certains chapitres. Cela apporte une note de positif supplémentaire dans cette histoire.

J'ai vraiment aimé cette manière positive d'avancer et de voir les choses que l'on lit dans La Chambre des merveilles. Certes, tout peut finir mal mais il faut savoir en tirer les bonnes leçons pour continuer à avancer dans la vie.

Du positif dans une situation négative.

 

 

[les +] De l'ouverture d'esprit, de la bienveillance et une manière positive d'avancer.

[les -] Un message positif plus dur à mettre en place si la fin du roman avait été différente.

 

 

Lu dans le cadre de : 

 

   
Challenge Bookineurs en Couleurs #4.12 : Multicolore

Repost0
19 avril 2021 1 19 /04 /avril /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

Passion sous contrat
Emily BLAINE

Harlequin - 2013
ebook - epub - 104 pages

 

 

 

 

 

 

 

Quand elle apprend qu'elle va désormais être l'assistante d'Alexandre Kennedy, le grand patron de l'entreprise où elle travaille depuis quelques années Sarah voit d'abord cela comme une bénédiction : terminés les caprices de sa chef tyrannique ! Sauf qu'Alexandre exige aussitôt d'elle une conduite impeccable et une disponibilité maximum, au point qu'elle se retrouve bien vite obligée de passer une grande partie de ses soirées et de son temps-libre à ses côtés. Pourtant, même s'il lui mène une vie impossible, avec ses exigences et ses contradictions, Sarah ne peut se résoudre à mettre fin à cette situation intenable. D'abord parce qu'elle a envie de se prouver qu'elle est à la hauteur de la mission qu'on lui a confiée. Mais surtout parce qu'Alexandre est scandaleusement sexy et qu'elle ne peut s'empêcher de se demander i cette façade dure et catégorique ne cacherait pas un tout autre homme...

 

 

Bien que j'aime généralement beaucoup les histoires d'Emily BLAINE, je suis un peu plus frileuse avec ses premiers romans. Autant les derniers sont pétillants et plutôt originaux, autant les premiers ont tout de la romance classique et sont donc moins surprenants… Passion sous contrat étant celui qui l'a fait connaître via le concours Welovewords d'Harlequin, je n'étais pas franchement rassurée.

 

Effectivement Passion sous contrat est une romance des plus classiques qui joue avec les ficelles assurées du genre : un amoureux transi taciturne, un trio amoureux et le tout au travail. Ce combo fonctionne parfaitement bien et nous tient en haleine le temps de ce court roman. L'histoire est plaisante à suivre bien qu'elle ne soit pas révolutionnaire et m'a fait passer un bon moment.

Par contre, je ne l'ai pas trouvée très crédible bien qu'elle reste plutôt sage. J'ai du mal à croire que cela puisse se passer ainsi dans la vraie vie et avec le recul, je trouve cette histoire de contrat plutôt malsaine. Pourtant, pour le coup, il s'agit d'un vrai contrat de travail pour un poste dans une entreprise (et non pas un contrat pour une vrai-fausse-relation comme on peut le voir dans d'autres romans) ! Mais c'est l'idée qu'à Alexandre derrière la tête en proposant ce poste à Sarah qui m'a mise un peu mal à l'aise…

La fin n'est pas très originale mais c'est exactement ce que je voulait lire. Personnellement, je lis de la romance pour les Happy End alors ça me ferait bizarre si l'un de ces livres ne se terminait pas avec un semblant de vie heureuse à deux ;)

 

J'ai bien aimé le personnage de Sarah : elle est dynamique et sait ce qu'elle veut. C'est une jeune femme à qui l'on s'identifie facilement et qui est très sympathique. Je l'ai trouvé, cependant, un peu plus effacée que les autres héroïnes de l'auteure mais c'est sûrement normal : à chaque roman, la plume d'Emily BLAINE s'affirme et Sarah est l'un de ses premiers personnages…

Nicolas et Alexandre m'ont également bien plu. Ces deux-là sont vraiment le jour et la nuit et j'ai trouvé très agréable d'apprendre à les découvrir. J'ai aimé la manière dont mes avis sur ces deux hommes ont fini par s'inverser : entre le début du roman et la conclusion, ce n'est plus le même à qui j'attribuerai le rôle du "prince charmant" et celui du "pauvre type" ;)

 

J'ai apprécié me plonger de nouveau dans l'univers d'Emily BLAINE, bien que ce soit assez étrange de découvrir aujourd'hui une de ses premières histoires. Elle qui a aujourd'hui un style si affirmé, on le retrouve un peu dilué dans Passion sous contrat. Le style est fluide, tout s'enchaîne facilement, ne manque que les paillettes et une pointe d'humour pour rejoindre parfaitement son univers d'aujourd'hui.

Une lecture agréable.

 

 

[les +] Agréable, une lecture fluide et rapide.

[les -] Classique, le style de l'auteure est dilué du fait de ses débuts en écriture.

 

 

Lu dans le cadre de :

   

Challenge Bookineurs en Couleurs #4.12 : Multicolore

 

 

Du même auteur : 

 All I want for Christmas  L'amour est très gourmand  Mon bonheur entre tes mains  Si tu me le demandais  T'embrasser sous la neige  Tombée pour toi 
■ Colocs  tome 1 : Colocs (et plus)  bonus  Dear you  acte 1  Intégrale  Les bonus 
■ Toi. Moi. Maintenant ou jamais  épisode 1  Intégrale

Repost0
18 avril 2021 7 18 /04 /avril /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

The Revenge Plan
Linda KAGE

Harlequin - 2020
551 pages

 

 

 

 

 

 

 

Lorsqu'elle découvre en rentrant chez elle un soir que son petit ami la trompe avec l'étudiante qui partage sa chambre, Haven est dévastée.

Pour se venger de cette trahison, elle imagine un plan aussi simple qu'efficace : se rapprocher de Wick Webster, l'ennemi juré de son ex, afin de rendre ce dernier jaloux. Ça tombe bien, Wick semble tout disposé à l'aider et accepte même de l'accueillir en tant que nouvelle colocataire. Mais très vite, Haven prend conscience que la cohabitation va être beaucoup plus difficile qu'elle ne l'imaginait. Car Wick est un sportif dangereusement séduisant et ses attentions quotidiennes en font une tentation redoutable…

 

 

Avec un titre pareil, je m'attendais clairement au pire. D'autant plus que le résumé laissait présager l'histoire d'une "pauvre fille" prête à tout pour rendre son ex jaloux… C'est vraiment dans ces cas-là que je suis fière de me pas me fier aux apparences : contrairement à ce à quoi je m'attendais, j'ai beaucoup beaucoup aimé cette histoire et ai passé un excellent moment.

 

On entre de suite dans ce livre grâce à un début tout en action. Pour le coup, on est projeté directement dans le vif du sujet (sans jeux de mot mal placé - quoique ;) #humourbeauf). Tout s'enchaîne rapidement, et bizarrement d'une manière plutôt logique malgré l'étrangeté de la situation et des coincidences. Pour le coup, je n'ai pas du tout accroché à la première vraie rencontre entre Haven et Wick du fait de l'état de choc de la jeune femme qui rend certains éléments plutôt malaisants. Par contre, une fois qu'elle a repris du poil de la bête, je l'ai trouvé particulièrement amusante (ou, plutôt, "poilante" ;D #blaguesnulles) et ai apprécié son côté piquant ! Il faut dire qu'elle sait faire dire et faire faire à Wick de drôles de choses ;)

Outre le fait que j'ai particulièrement apprécié le cadre humoristique de cette romance, je dois dire que j'ai également aimé les questions qu'il nous amène à nous poser, notamment sur le slut-shaming donc Topher fait preuve face à Haven. C'est quelque chose qui est de plus en plus mis en avant dans les bouquins et je trouve ça intéressant : cela fait malheureusement partie des choses dont on ne parle pas encore assez et ce genre d'histoire nous permet clairement de mettre des mots là-dessus. Autant j'ai apprécié les questions qui en découlent, autant j'ai parfois trouvé les ficelles trop grosses dans ce livre, notamment en ce qui concerne l'aura de Topher (ça se voit pourtant à des kilomètres qu'il craint).
J'ai apprécié que les chapitres soient entrecoupés avec l'histoire de Henry le désespéré qui est une chronique publiée dans le journal de la fac. Au début, j'ai trouvé que cela arrivait assez comme un cheveu sur la soupe mais je me suis rapidement prise au jeu de ce conte et ai apprécié la facette supplémentaire, un peu ironique, qu'il offre à cette romance.

La fin est plutôt classique et sans surprise mais encore une fois : tant mieux ! C'est pile ce que je souhaitais lire comme conclusion ;) Comme je l'écrivais en haut de cette chronique, le titre de ce livre me faisait craindre une histoire plutôt malsaine. Pour le coup, ce n'est pas du tout le cas. Le résumé donne une image plus glauque du livre qu'elle ne l'est réellement et je n'y ai clairement pas trouvé les éléments qui m'inquiétaient avant ma lecture.

 

J'ai beaucoup aimé découvrir Haven au fur et à mesure que les pages du livre se tournaient. J'ai beaucoup apprécié son humour caustique et son envie de croquer la vie à pleine dents ! C'est plaisant de la voir se libérer du carcan de son ancienne relation et de s'assumer pleinement telle qu'elle est et non pas telle qu'on lui demande d'être.

Wick m'a également beaucoup plu même si, comme beaucoup de personnage masculin de romance, il est un peu trop lisse à mon goût. Concrètement, il est trop parfait pour être vrai ! (quoique son alimentation millimétrée prouve qu'il a bien un défaut ;D)
Sans oublier que j'ai adoré les familles de ces deux-là. Clairement tous sont fous, mais ça fait du bien !

 

C'était la première fois que je lisais une histoire de Linda KAGE et j'ai vraiment apprécié ma lecture. Tout ne m'a pas toujours semblé très crédible mais j'ai vraiment passé un bon moment en le lisant. Elle se lit très facilement et rapidement, l'écriture est fluide et dynamique, l'histoire riche en rebondissements et pleine de remarques amusantes.

Une jolie découverte.

 

 

[les +] Loin de mes aprioris, une relation amoureuse respectueuse et bienveillante.
[les -] Un peu cliché, des ficelles un peu grosses par moment.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #14 : Pâtes
Service presse - Harlequin

Repost0
10 avril 2021 6 10 /04 /avril /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

Central Park
Guillaume MUSSO

XO - 2014
383 pages

 

 

 

 

 

 

 

Alice et Gabriel n'ont aucun souvenir de la nuit dernière pourtant, ils ne sont pas prêt de l'oublier.

New York, huit heure du matin.
Alice, jeune flic parisienne, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l'un à l'autre sur un banc de Central Park. Ils ne se connaissent pas et n'ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Elysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant...
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D'où provient le sang qui tache le chemisier d'Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ? Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n'ont pas d'autre choiq que de faire équipe. La vérité qu'ils vont découvrir va bouleverser leur existence...

 

 

Je trouve souvent amusant de relire le résumé d'un livre de Guillaume MUSSO après l'avoir lu. On y lit entre les lignes des choses que l'on ne soupçonnait pas du tout en retirant ce livre de son étagère. Parfois, on se rend compte que la vérité est tellement bien cachée que le résumé semble ensuite être mensongé. Mais, dans tous les cas, on a l'impression d'être dans la confidence d'un secret bien gardé ;)

Je mentirai si je disais que je me suis lancée avec envie dans Central Park. Après ma petite déconvenue avec Demain, je ne sais pas si c'était réellement une bonne idée de poursuivre avec un autre livre de l'auteur... Mais bon, en pleine session blanche du Challenge Bookineurs en Couleursc'était aussi l'occasion de lire ces livres empruntés à Maman. Et, malgré l'hésitation, je dois dire que j'ai passé un très bon moment avec ce livre.

Au fond, c'est ça que je recherche en prenant un livre de Guillaume MUSSO : la surprise ! Pour le coup, je l'ai trouvé : jusqu'aux révélations finales, je n'avais rien vu de la réalité tant je me suis faite menée par le bout du nez pas Alice et Gabriel. Rien à dire sur l'intrigue ; elle est aussi captivante que rondement menée. J'ai vraiment aimé cette chasse poursuite aux souvenirs  -  tout en fuyant l'on ne sait trop qui - qui nous tient en haleine d'un bout à l'autre du roman. Les indices sont minces mais nous permettent de découvrir au fur et à mesure des éléments du passé des deux personnages. J'ai beaucoup aimé cette histoire trop incroyable pour être vraie mais qui est parfaitement crédible.

Le final est vraiment renversant. Vraiment, je n'avais rien vu venir. Je pense que les indices étaient finement disséminés dans le texte mais que je suis tombée dans tous les panneaux scénaristiques. Pour le coup, je me suis vraiment laissée porter par cette histoire et j'ai adoré ça. Il faut dire aussi que l'ambiance est assez pesante et, comme pour les deux personnages, nous fait sentir l'angoisse du temps qui passe.

 

J'ai vraiment apprécié rencontrer Alice et Gabriel. J'ai apprécié les rôles de ces deux personnages, justement distribués, sans déséquilibre. Ils sont vraiment le calme et la tempête et cette complémentarité est très agréable à suivre.

Alice m'a beaucoup plu. J'apprécie que ce soit une femme qui "représente" l'action dans ce roman. Cela permet de sortir un peu des clichés (même si d'autres nous rattrapent tout de même). J'ai aimé sa fougue et son dynamisme qui la fait se battre sans jamais laisser tomber. J'ai également aimé sa relation avec son papa et son passé douloureux qui nous donne une image un peu plus fragile d'elle.

Gabriel est plus énigmatique. Pendant tout le roman, l'on se demande qui il est réellement et, une fois les révélations faites, l'on est clairement agréablement surpris ;)

 

J'ai vraiment eu beaucoup de plaisir à suivre cette histoire de Guillaume MUSSO. J'y ai vraiment retrouvé les éléments qui me plaisent tant dans son univers : la fluidité de son écriture, le sens du timing, les rebondissements qui s'enchaînent sans cesse et, surtout, une fin renversant toutes les certitudes acquises pendant ma lecture ;)

Une lecture prenante.

 

 

[les +] Une chasse aux souvenirs, une fin renversante.

[les -] Un peu cliché dans la distribution des personnages.

 

 

Lu dans le cadre de :

 
Challenge Bookineurs en Couleurs #4.11 : Blanc

 

 

Du même auteur :

 7 ans après...   Demain  La fille de papier  La jeune fille et la nuit  L'appel de l'ange  Parce que je t'aime  Sauve-moi

Repost0
9 avril 2021 5 09 /04 /avril /2021 18:07

 

 

 

 

Demain
Guillaume MUSSO

XO  - 2013
440 pages

 

 

 

 

 

 

 

Emma vit à New York. A 32 ans, elle continue de chercher l'homme de sa vie. Matthew habite à Boston. Il a perdu sa femme dans un terrible accident et élève seul sa fille de quatre ans. Ils font connaissance grâce à Internet et bientôt leurs échanges de mails les laissent penser qu'ils ont enfin droit au bonheur. Désireux de se rencontrer, ils se donnent rendez-vous dans un petit restaurant italien de Manhattan? Le même jour la même heure, ils poussent chacun à leur tour la porte du restaurant. ils sont conduits à la même table et pourtant ils ne se croiseront jamais. Jeu de mensonges ? Fantasme de l'un ? Manipulation de l'autre ? Victimes d'une réalité qui les dépasse, Matthew et Emma vont rapidement se rendre compte qu'il ne s'agit pas d'un simple rendez-vous manqué

 

 

J'ai profité de la session blanche du Challenge Bookineurs en Couleurs pour piquer plusieurs livres que je voulais lire depuis un moment dans la bibliothèque de ma maman. Pour le coup, j'ai embarqué pas mal de romans de Guillaume MUSSO que je n'avais pas encore lus. J'aime beaucoup cet auteur mais j'ai fait un "trop plein" de ses lectures il y a quelques années. À force de le lire, je trouvais que toutes ses histoires finissaient par se ressembler et l'aura de mystère autour de celles-ci s'était peu à peu dissipée.  Après plusieurs années sans l'avoir lu, j'ai senti que le moment était enfin venu de me replonger dans son univers vraiment pas comme les autres.

C'est donc Demain qui a eu la primeur de ces retrouvailles mais, pour le coup, je suis ressortie de cette lecture un peu déçue. Certes, j'y ai retrouvé les différents éléments qui font le succès de l'auteur : les US, un cadre spatio-temporel chamboulé (et chamboulant), une romance atypique, des rebondissements, une enquête… mais tout ça m'a moins séduite que ce que je voulais sans que je puisse dire réellement ce qui ma manqué dans ce roman.

En effet, le scénario de Demain m'a beaucoup plu. J'ai aimé cette rencontre pleine d'ironie entre Emma et Matthew et ce qu'ils décident d'en faire. J'ai compris la demande de Matthew et ai été horrifiée par les découvertes d'Emma. J'ai apprécié les choix de celle-ci tout en craignant que la vérité n'éclate au grand jour. L'histoire se suit facilement et avec plaisir, les rebondissements sont là et j'ai été agréablement surprise par le scénario qui se dessine sous nos yeux au fur et à mesure que les pages se tournent. Sincèrement, je pense que ce livre est typiquement un Musso et que j'y ai retrouvé ce que j'avais quitté il y a quelques années : en tant que lectrice de l'auteur, je suis tellement habituée à ce genre de rebondissements que ces surprises ne m'étonnent même plus.

La fin m'a plu même si elle est un peu trop clichée à mes yeux. Elle a tout du scénario parfait et, personnellement, je ne suis pas vraiment touchée quand c'est trop lisse.

 

Emma m'a beaucoup plu. Plus on la découvre et plus l'on se rend compte qu'elle est loin d'être celle que l'on imaginait au début du roman. Elle a un petit côté badass que j'ai beaucoup aimé et j'ai apprécié la voir déplacer des montagnes. C'est impressionnant tout ce qu'elle fait pour Matthew sans réellement le connaitre et, bien que ce soit plutôt touchant, cela reste vraiment flippant. J'ai aimé sa façon de reprendre le contrôle sur sa vie et son amitié imprévue avec le stagiaire français.

Matthew est plus lisse et, fatalement, j'ai moins accroché avec son personnage. C'est plus difficile de s'identifier à lui vu qu'il se mouille moins et qu'il subit davantage cette histoire même s'il ne sent rend pas compte. Après, sa normalité est rassurante et contrebalance agréablement avec la folie d'Emma.

 

J'ai eu plaisir à retrouver l'univers de Guillaume MUSSOC'est un peu comme rentrer chez ses parents après un long voyage : c'est douillet, rassurant et parfois ça monte un peu dans les tours mais c'est le genre d'endroit où l'on se sentira toujours à sa place ;)

Des retrouvailles qui font du bien.

 

 

[les +] Des intrigues intéressantes, des personnages complémentaires.

[les -] Du Musso un peu trop Musso.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #14 : Pâtes
Challenge Bookineurs en Couleurs #4.11 : Blanc

 

Du même auteur :
 7 ans après...  Central Park  La fille de papier  La jeune fille et la nuit  L'appel de l'ange  Parce que je t'aime  Sauve-moi

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs