Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 07:15

http://img.seriebox.com/series/4/4137/under-the-dome_2.jpgLe Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

 

 

Au moment où j'écris cette chronique, ça fait déjà quelques mois que j'ai fini de visionner la première saison, alors mes souvenirs sont un peu flous même si je me souviens avoir bien aimé cette série ! Par contre, la fin ne m'a pas laissé un souvenir exceptionnel : elle m'avait beaucoup déçue.

 

Au moment où je la regardais, je crois que j'ai eu beaucoup de chance de ne plus me souvenir de l'histoire originale de Stephen King : mon père et ma petite soeur, ont eu envie de relire la saga à ce moment là, et ont trouvé que les deux histoires différaient pas mal... ce que je sais que je n'aurais pas supporté !

Bon, cela dit, grâce à Harmo20 et à la LC qu'elle a programmé pour la saga sur Livraddict qui va me pemettre de sortir enfin le second tome de ma PAL ;)

 

Barbie et Julia sont les deux personnages qui m'ont le plus plu. Même si ils ont des côtés sombres, ils sont assez droits dans leurs bottes et font les choses en pensant aux autres... Ce sont vraiment les personnages clés de l'histoire et c'est grâce à eux qu'elle avance même si ils ne sont pas forcément au coeur de l'intrigue.

Angie, Norrie, Joe et James m'ont également beaucoup intrigués : ils sont difficiles à cerner surtout James. Avec lui, j'ai vraiment été incapable de déterminer si il était froncièrement méchant ou si il faisait vraiment tout ça par bonne conscience...

 

Je trouve que la force de l'histoire, c'est qu'elle se concentre justement sur les petits détails du quotidien pour nous montrer que le Dôme est vraiment une catastrophe pour la ville : plus d'électricité, plus de médicaments... Ce sont des choses qui me parraissent assez inimaginable et j'ai trouvé que ce côté était vraiment bien montré dans la série : on se met forcément à la place des personnages et il est difficile d'imaginer comment on pourrait réagir dans cette situation...Je ne sais plus vraiment comment tout ça était abordé dans le livre, mais il me semble avoir ressenti ça plus fort dans la série que dans le bouquin.

Par contre, la fin de la saison, c'est vraiment n'importe quoi : personnellement, je ne la comprends pas, je ne vois pas le but a part celle de montrer qu'il y aura une suite... Limite, il n'y aurait pas eu vraiment de fin à cette saison, ça aurait été bien plus agréable ! Parce que du coup, je n'ai pas vraiment envie de découvrir la prochaine...
Une série tout de même agréable.

Repost0
23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 07:15

http://img.seriebox.com/series/3/3005/_600_300/touch-us_1.jpg

Un père découvre que son fils autiste et muet peut prédire l'avenir et communique avec lui à travers une série de nombres complexes...

 

 

 

 

 

La première saison m'avait énormément plu, mais ce n'est pas tout a fait le cas de cette seconde et dernière. On n'y retrouve pas vraiment l'âme de la première : on n'est plus omniprésent dans le monde, on se centre sur Martin et Jake.

En soit, ce n'est pas forcément dérangeant. Elle est très bien cette seconde saison ! Le truc, c'est que c'est différent et que, si comme moi on avait été particulièrement touché par la portée des visions de Jake, et bien, on est assez déçu...

 

J'ai beaucoup apprécié la place que prennent Lucy et Amélia dans cette saison : elles meublent le vide laissé par Cléa (même si je n'ai pas cessé de me demander ce qu'elle devenait). J'ai été assez choquée par ce qui arrivait à Lucy : je ne m'y attendais vraiment pas au vu de ce qu'il venait de se passer mais, en soit, cette décision est assez bénéfique pour la série. Et puis, il faut dire aussi que c'est très agréable de voir que Martin et Jake ne sont plus seul au monde !

Par contre, j'ai trouvé dommage que Soleil - une amie que Jake se fait - disparaisse aussi vite.

A contrario, j'ai trouvé assez superficiel de faire durer les épisodes avec le tueur aussi longtemps : qu'il soit supérieur au commun des mortels, c'est une chose, mais qu'il survive à chaque fois (ou presque), j'ai trouvé ça trop gros...

 

Honnêtement, je trouve ça très bien que la série s'arrête là, de toute façon, au vu de la fin il est impossible de continuer sans que cela devienne ridicule. Autant si la deuxième saison aurait été du même genre que la première, ça aurait été intéressant. Mais bon, ce n'est pas le cas, du coup, la question ne se pose même pas !

Une seconde saison sympathique bien que moins intéressante que la première.

 

 

Du même créateur :

Touch saison 1

Repost0
19 octobre 2013 6 19 /10 /octobre /2013 06:15

http://img.seriebox.com/series/3/3005/_600_300/touch-us_3.jpg

Un père découvre que son fils autiste et muet peut prédire l'avenir et communique avec lui à travers une série de nombres complexe...

 

 

 

 

 

Quand j'ai vu le trailer d'annonce sur M6, j'ai tout de suite eu envie de découvrir cette série : l'autisme, c'est vraiment une maladie qui m'a toujours intriguée. Bon, forcément, l'histoire est très romancée, mais si elle ne l'était pas, la série ne serait surement pas aussi intéressante et addictive.

 

J'aime beaucoup le principe de cette série : voir toutes ces personnes très différentes les unes des autres, dans des pays différents et des situations différentes et finalement dont le destin se retrouve dans les mains de Martin grace à l'équation que lui a donné son fils, Jake, le jour même. Je trouve impressionnant comment tout ne tient qu'à un fil et la façon dont tout est connecté sans que l'on s'en rend réellement compte. Personnellement, j'ai vraiment envie de croire que cela puisse être possible.

Je trouve d'ailleurs que cette première saison est très complète et complémentaire dans ses situations : vu le nombre de "destin" que l'on découvre à chaque épisode, j'ai été assez surprise que l'on ai pas le droit à deux histoires plus ou moins similaires... D'autant plus qu'on retrouve pas mal d'éléments communs à plusieurs épisodes comme les deux japonaises et leur téléphone portable qui fait le tour du monde.

 

La fin de cette première saison dénote complètement du reste mais elle n'en est pas pour autant moins intéressante. Par contre, elle laisse vraiment présager une seconde (et dernière) saison assez différente que celle-ci... Affaire à suivre donc ! ;)

Touch est une série que je vous recommande !

 

 

Du même créateur :
Touch saison 1 saison 2

Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 06:00

http://fr.web.img4.acsta.net/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/89/00/28/20019337.jpgJessica King risque sa carrière lorsqu'elle découvre que le fils de l'ancien chef de la police - qui a par ailleurs été forcé de prendre sa retraite à cause d'elle - est impliqué dans le meurtre de sa maîtresse et dans un trafic d'êtres humains...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ayant beaucoup aimé la première saison, je n'ai pas hésité un seul instant à découvrir la suivante, d'autant plus que M6 les a diffusé à la suite l'une de l'autre... J'ai vraiment retrouvé dans cette saison les ingrédients qui m'avait beaucoup plus dans la première.

 

J'ai beaucoup aimé le fait que l'on s'intéresse à la vie privée de Jessica : je trouve intéressant de ne pas la découvrir que par son travail, du coup, je trouve qu'elle apparait plus humaine (dans Esprits criminels, on ne sait quasiment rien de la vie privées des personnages, du coup, ils semblent plus hautains et inaccessibles...). Je trouve ça d'autant plus utile qu'elle est assez froide et prétencieuse, découvrir ses faiblesses est du coup un sacré atout pour la rendre plus sympathique.

Les différentes enquêtes m'ont également beaucoup plu notamment celles concernant Jamila et Charlene.

 

J'ai été assez surprise d'apprendre que la série était dorénavant terminée : c'est vrai qu'elle n'est pas exceptionnelle, mais je trouve qu'elle sortait assez du lot par rapport à d'autres séries policières... dommage !

Jessica King est une série policière à découvrir.

 

 

Du même réalisateur :

King saison 1

Repost0
3 août 2013 6 03 /08 /août /2013 06:00

http://img.tvmag.lefigaro.fr/ImCon/Prog/20130716/ms_118922381_king.jpgJessica King, détective au sein du département de la police de Toronto, accepte de relever le défi de prendre la tête de la Cellule des Crimes Majeurs. Après tout, elle a bien survécu à 8 années dans la section homicides, à deux mariages et de nombreuses blessures...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai regardé cette première saison un peu par hasard. Il n'y avait rien de mieux à la télé ce soir-là et j'étais assez curieuse de découvrir une nouvelle série. La découverte est plutôt agréable : bien que Jessica King ne soit pas une série totalement addictive, j'ai passé de très bons moments en regardant cette première saison.

 

La partie policière de la série n'a rien d'inovant ni d'original. Jessica King enquête à propos de meurtre, plus ou moins en suivant les règles qui lui sont imposées. Prenant souvent des risques à nous faire croire que ça va mal finir alors que finalement tout ce termine du mieux possible (mais de justesse). Ce n'est pas surprenant, mais personnellement, je n'en demande pas plus devant une série policière.

Par contre, j'ai beaucoup aimé la partie plus personnelle de l'histoire comme cette histoire autour du poste de Jessica, ces histoires de promotion, ainsi que des problèmes maritaux de la jeune femme et de son envie d'avoir un enfant...

 

L'autre truc qui me plait beaucoup dans cette série, c'est le nom des épisodes qui reprend le nom des victimes de chaque affaire. Je trouve que ça donne un côté "dossier" (comme ils ont dans la police) et plus d'importance à la victime.

J'ai également beaucoup apprécié le cynisme de Jessica et ses répliques un peu acides qui m'ont assez amusée.

Jessica King est une série agréable.

Repost0
20 juillet 2013 6 20 /07 /juillet /2013 06:00

http://img.seriebox.com/series/1/1944/body-of-proof_2.jpg?1374393199700Le Dr Megan Hunt était une neurochirurgienne reconnue jusqu'à ce qu'un accident de voiture ne vienne arrêter sa carrière. Maintenant qu'elle ne peut plus venir en aide aux vivants, le Dr Hunt est la plus célèbre des médecins légistes de Philadelphie. Mais bien qu'elle fasse un travail incroyable, sa réputation d'être difficile à contrôler la précède où qu'elle aille. Il n'y a pas de limite qu'elle ne franchirait pas. Son patron tente de la protéger tant qu'elle ne va pas trop loin. Bien qu'il reconnaisse à contrecœur son talent, l'inspecteur Bud Morris n'est pas un grand fan de ses méthodes. Heureusement, le Dr Hunt a ses admirateurs. Son assistant lui fait entièrement confiance et son partenaire d'enquête, le légiste Peter Dunlop, accepte ses méthodes peu orthodoxes. Il est le seul à savoir qu'elle cache un sentiment de culpabilité. Avant d'abandonner la neurochirurgie, le Dr Hunt a accidentellement tué son dernier patient. Si l'on ajoute à cela le divorce qui s'en est suivi et son ex qui a obtenu la garde de leur fille, on découvre la triste vie sociale de la médecin légiste.

 

 

Pour une fois, je vais vous parlez de plusieurs saisons d'une même série dans un seul article : les diffusions des trois saisons s'étant enchainées, je ne saurais réellement dire quel épisode appartient à quelle saison !

 

J'avais regardé le premier épisode de Body of proof par curiosité et je me suis tout de suite prise au jeu de cette histoire : j'ai aimé le sale caractère et les manières à la "house" de Megan, sans compter la crédibiliter de l'aspect plus privé de l'histoire. Et, le plus important : je n'ai pas trouvé que les différentes enquêtes étaient tirées par les cheveux.

Par contre, je dois dire que la fin de la troisième saison qui clot la série ne m'a pas du tout plu. Je ne sais pas si c'était parce que j'étais à moitiée endormie ou non, mais je n'ai pas trouvé qu'elle ressemblait réellement à une fin. Du coup, j'attendais impatiement une quatrième saison avant de comprendre qu'il n'y en aurait pas... Bref, je trouve ça dommage, surtout que pour moi c'est le seul vrai point négatif de cette série.

 

Megan, bien qu'elle soit terriblement antipathique (et que ça ne s'arrange pas au fur et à mesure des différentes saisons), m'a beaucoup plu. Au final, je l'ai même trouvé très touchante dans les relations avec sa fille et ses partenaires dans les enquêtes.

Kate et son équipe m'ont également bien plu : surtout Ethan et Curtis qui m'ont beaucoup amusée avec leurs chamailleries incessantes. Cela dit, Peter à été mon chouchou parmis les chouchous.

Body of proof est une série très sympathique.

Repost0
6 juillet 2013 6 06 /07 /juillet /2013 06:00

http://img.seriebox.com/series/0/75/grey-s-anatomy_3.jpg

Une portion de rue s'est effondrée faisant un grand nombre de victimes. Callie et Owen se rendent sur place pour guider un homme qui doit amputer la jambe de sa femme pour la sauver. C'est le premier jour de travail pour les résidents de cinquième année et April a bien du mal à se faire respecter en tant que chef des résidents...

 

 

Cela ne doit faire qu'un ou deux ans que je regarde réellement cette série. Avant, je ne regardais qu'un épisode de temps en temps, mais là, les deux-trois dernières saisons m'ont vraiment rendues accro à la série !

Je dois dire que c'est particulièrement le cas de cette huitième saison : les différentes histoires des personnages m'ont beaucoup plus, d'autant plus qu'ils sont tous au tournant décisif de leur vie notamment avec leur examen final. Cela dit, les thèmes de leur vie privée m'ont également beaucoup touchée comme l'adoption, l'avortement, les relations patients/soignants ou encore la place de la religion dans la science, alzheimer...

 

Par contre, je dois dire que si les histoires de fond qui se suivent d'un épisode à l'autre m'ont beaucoup plus, les histoires propres à chaque épisode m'ont beaucoup moins touchées : je les ai trouvé souvent trop grosse pour être crédible ce qui, même si c'est très sympathique, m'ont souvent fait tiquer...

 

D'ailleurs, j'ai été assez déçue du dernier épisode de la saison qui se fini trop abruptement pour moi. C'est n'est pas une vraie conclusion, ça n'appelle pas à un nouveau départ, et du coup, j'ai trouvé cette fin très frustrante. On s'attend vraiment a avoir un épisode qui nous en dira plus juste après, mais non... D'autant plus que ce qu'il s'y passe est loin d'être réjouissant.

Une huitième saison haute en couleurs !

 

 

Du même réalisateur :

■  Grey's anatomy saison 7 ■  Scandal saisons 1 & 2  saison 3

Repost0
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 06:00

http://img.seriebox.com/serimage/1892_8769.jpgComment Gabrielle est devenue Coco Chanel. De l'orphelinat qui, en lui apprenant la couture, lui facilitera la découverte de ses dons, à l'amour fondateur de sa vie, son aventure avec Boy Capel, la première partie de la vie de celle que tous ses collaborateurs appelaient "Mademoiselle ". C'est à, travers le regard de Chanel en 1954, de retour d¹un exil volontaire en Suisse qui l'aura éloignée plus de 15 ans des ateliers de la mode, que la 2ème partie suit la métamorphose de cette femme intraitable et géniale qui a non seulement habillé les plus grandes de ce monde, mais aura révolutionné la mode en permettant aux femmes de vivre naturellement.

 

 

Quand j'ai regardé cette mini-série de deux épisodes, je dois dire que j'étais persuadée de regarder Coco avant Chanel, le film avec Audrey Tautou. Mais bon, je me suis rapidement rendue compte que ce n'était pas le cas ! La découverte est tout aussi agréable, je dois dire !

 

J'ai beaucoup aimé le fait de redécouvrir toute la vie de la styliste en ces quelques heures. J'avais déjà eu l'occasion de lire quelques biographies sur sa vie, mais je dois dire que le film est beaucoup plus agréable ! Par contre, je trouve assez dommage le flottement que l'on a sur quasiment 40 ans : on la découvre avant qu'elle ne soit connue puis dès qu'elle commence à se faire connaitre, on saute directement à la fin de sa vie... C'est assez troublant !

Et puis, personnellement, j'ai trouvé pas mal de longueur à l'histoire. Mais je pense que c'est surtout du au format qui propose 2 épisodes 90 minutes. Et puis, il faut dire aussi que je les ai enchainés !

 

J'ai trouvé les images très jolies et assez chics, du coup, il me semble qu'elles collent parfaitement à la réalité de l'histoire !

Coco Chanel est une série biographique très agréable.

Repost0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 07:00

http://www.seriebox.com/serie/img/0/58/_600_300/true-blood_4.jpg?1360344685613

A travers le pays, les vampires ont fait leur "coming out" ils sont "sortis du cercueil", alors qu'un sang synthétique a été inventé, pour faciliter leur intégration dans la société de leur met favori : les humains. En Louisiane, Sookie Stackhouse, une serveuse ingénue qui a la particularité de lire dans les pensées, tombe sous le charme d'un fringant vampire (173 ans...). Toute la petite ville de Bon Temps ne voit pas les vampires d'un très bon oeil, mais le mystérieux vampire se révèle très vite être une personne de confiance.

 

 

Depuis sa sortie, mes amis tentent de me faire regarder cette série. Même si j'aime assez les bouquins de La communauté du sud dont s'inspire la série. Cela dit, le côté parfois limite vulgaire de certaines scènes que j'avais eu l'occasion de voir en extrait m'avaient bien refroidie... Mais bon, à force d'entendre à quel point l'acteur qui fait Eric serait super graou, j'ai eu envie de vérifier par moi-même.

Pour le coup, je ne regrète pas du tout de m'être lancée dans cette première saison.

 

En effet, je suis contente de voir que mes préjugés sur cette série étaient pour la plupart faux. Il n'y a finalement pas tant de scène de sexe que ça (du moins à peine plus que dans Les frères Scott ;D) et la série est même assez addictive : j'ai regardé la première saison en moins d'une semaine et veut beaucoup dire !

Par contre, je maintiens, le Eric des livres est bien plus graou que celui de la série. Mes amis ont beau dire le contraire, je ne trouve pas qu'il ressemble tant que ça à un viking. Pas du tout même.

 

Je ne me rappelle pas assez du premier tome pour juger de la fidélité de la série avec les bouquins, mais j'y ai retrouvé des éléments qui m'avaient bien plus dans le livre. Beaucoup d'éléments m'étaient inconnus mais je les ai trouvé très intéressants (peut-être étaient-ils tout de même dans les bouquins !).

Du coup, j'ai hâte de découvrir la deuxième saison ;)

Repost0
2 février 2013 6 02 /02 /février /2013 07:00

http://img.seriebox.com/series/2/2484/_600_300/once-upon-a-time_1.jpg

Une petite ville du Maine abrite des personnages de contes de fées, qui ignorent ce qu'ils étaient avant d'être punis par la méchante reine. Le bien et le mal s'affrontent jour après jour jusqu'au moment où une intrigante jeune femme vient s'y installer avec son fils.

 

 

Ça faisait un petit moment que j'entendais parler de cette série en bien, du coup, je m'étais promis de la regarder quand l'occasion se présenterait. D'autant plus que j'adore les contes et que j'apprécie beaucoup Jennifer Morisson qui a le rôle principal.

Sans surprise, j'ai beaucoup apprécié cette série, d'autant plus qu'une bonne partie de ma classe la suivait aussi ce qui nous permis de tout débrifier chaque lundi midi sur les épisodes diffusés le samedi soir.

 

J'ai trouvé très intéressant que les contes ne soient pas vraiment ceux de notre enfance ce qui nous permet de redécouvrir à la fois ces contes et les différents personnages. Ça m'a également beaucoup amusée de pouvoir deviner avant que ce soit dit franchement qui était les différents personnages de Storybrooks avant que l'on les découvre avant la malédiction. Pour certains, c'était vraiment évident (Ruby par exemple) mais pour d'autres, vraiment pas (August !).

L'autre point qui m'a beaucoup plu, c'est le côté familial de la série : elle est accessible à tous, n'est pas franchement inquiétante et fais parfois un tout petit peu peur... Elle représente parfaitement les contes sur lesquels elle s'appuie.

 

Par contre, je dois dire que je ne voyais pas trop comment les auteurs pouvaient créer une deuxième saison vu la tournure que prenait les évènements au cours des épisodes. Cela dit, les dix dernières minutes du dernière épisode promettent une deuxième saison intéressante et haute en couleur !

Cette première saison de Once upon a time est très prometteuse.

 

 

Des mêmes créateurs :
Once upon a time saison 1 saison 2 saison 3

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs