Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/80/80616/couv16392399.gifAngleterre, 1846. A la mort de son père, Hannah décide de quitter la Grande-Bretagne, qui n'offre alors aucune perspective aux femmes, et d'embarquer pour l'Australie, terre de toutes les promesses. Au cours d'une traversée de six mois riche en péripéties, elle fait la connaissance de Neal Scott, jeune et séduisant géologue américain, pionnier de la photographie. Leur amitié se transforme rapidement en un amour fou, qui reste platonnique par la force des choses... et des convenances de l'époque. Malgré la passion qui les unit, les deux amants, une fois en Australie, partent chacun de leur côté, à la conquête de leurs rêves. Mû par une insatiable soif de découvertes, Neal explore le vaste territoire australien. Hannah, quand à elle, souhaite plus que tout pratiquer la médecine, ce qui implique une certaine sédentarité. Mais si leurs idéaux les séparent, l'amour finira-t-il par les réunir ?

 

 

J'ai profité de ma virée Berlinoise entre copines pour emmener avec moi ce livre de l'une de mes auteurs-doudous : Barbara Wood. Si il y a bien une auteure qui arrive à me faire voyager dans des contrées lointaines et passées, c'est bien elle !

Et puis, comme ça, j'ai pu avancer un peu plus encore dans mon challenge ABC de Nanet et dans mon challenge New PAL 2013 de Yukarie.

 

Sans surprise, j'ai adoré La femme du bout du monde, d'autant plus que son histoire parle beaucoup de médecine ce qui m'intéresse tout particulièrement. Bon, par contre, il est vrai que ce roman ne ferait pas franchement parti de mes chouchous de l'auteure.

J'ai énormément apprécié le fait que Hannah et Neal remettent en cause pas mal des préjugés de son époque. Hannah en exerçant la médecine et en proposant des idées "révolutionnaires" (et très dérangeantes pour les médecins de l'époque) dans ce milieu et, Neal, en partant à la recherche et en s'intégrant aux "sauvages".

J'ai aimé cette immersion dans l'Australie du 19e siècle, ses idées préconçues et la bienséances à toutes épreuves. J'ai d'autant plus apprécié la fraîcheur et ce petit parfum de rebellion qu'apporte Hannah.

 

Les différents personnages de l'histoire m'ont beaucoup plu. Hannah, évidement, qui a tout d'une jeune femme moderne à l'esprit indépendant. Elle sait exactement ce qu'elle veut et fait en sorte de réaliser ses rêves. En lisant cette histoire, l'on se reconnait forcément en elle !

Neal m'a également beaucoup plu, même si il tient presque du mannequin sur papier glacé : c'est un peu l'homme idéal, celui qui plaira à papa-maman et qui sait rester un peu rebelle et sauvage. Cela dit, même si il est trop beau pour être vrai, j'y ai cru : impossible de ne pas croire en ce personnage et en son histoire.

Et puis, il y a Alice aussi. Je crois que c'est le personnage qui m'a le plus touché dans La femme du bout du monde : elle est à la fois forte et fragile. A l'image d'Hannah, j'ai eu envie de protéger ce "rossignol". En tout cas, j'ai adoré la voir prendre confiance en elle et déplacer des montagnes.

 

Encore une fois, je suis sous le charme de l'écriture de Barbara Wood : même si l'histoire est loin de l'être, l'écriture est légère et pleine de fraîcheur. C'est tranquille, un peu romantique, un peu indépendant mais sans être cul-cul-la-praline. Un grand bol d'air frais !

La femme du bout du monde est un très joli roman à découvrir !

 

 

[les +] une héroïne indépendante et sympathique, un peu de rebéllion, de l'Histoire, de l'amour et beaucoup de fraîcheur.

[les -] ...

 

 

Du même auteur :
La femme aux mille secrets  La fille du loup La pierre sacrée La terre sacrée Les battements du coeur Les fleurs de l'Orient

Partager cet article

Repost 0

commentaires

noisette2011 25/07/2013 08:34

J'aime beaucoup le résumé et ton avis donne envie.
Faudra que je teste.

Luna 27/07/2013 11:09



J'espère que si tu as un jour l'occasion de découvrir Barbara Wood, tu seras également sous le charme ;)



Alex-Mot-à-Mots 23/07/2013 13:35

On sent vraiment que c'est une de tes auteure préférée.

Luna 24/07/2013 12:16



Ah ? J'espère que mon avis n'est pas trop "aveuglé par l'amour" alors ;)



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs