Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 05:00

 

 

 

 

Ça a commencé comme ça
Angéla MORELLI

Harlequin2016
ebook – epub

 

 

 

 

 

 

 

Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles. Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non, ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger. Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto.

 

 

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman.

 

Les livres d’Angéla Morelli ont une chouette consonance dans mes oreilles : beaucoup de rire mais aussi d’émotions. Et, Ça a commencé comme ça n’en fait pas défaut.

J’ai tout de suite apprécié Flore : on a le même âge et, même si nos vies sont assez différentes, je me reconnais assez en elle et, visiblement, nous avons les mêmes amies ! J’ai beaucoup aimé sa relation avec sa famille et avec Gauthier, son ex’, qui, plus le temps avance, plus prend les traits d’un sale c**.

Le premier mot qui me vient à l’esprit pour parler de ce livre est « tendresse ». De Flore pour sa fille qu’elle élève seule, pour son père un peu fou et renfermé, pour le souvenir de sa mère décédée d’un cancer quand elle était jeune et pour son village qu’elle ne quittera pour rien au monde… J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la façon dont Angéla Morelli nous communique cette tendresse qui m’a parfois émue jusqu’aux larmes (notamment lors d’une scène avec Mme André).

Ok, l’histoire est tendre, mais elle est aussi très drôle ! Certaines répliques sont vraiment amusantes et l’histoire ne manque pas de scènes cocasses. Les rebondissements et retournements de situation sont aussi imprévisibles que drôles : bref, on ne s’ennuie pas une seule seconde !

Et du côté de la romance, alors ? Ça marche plutôt bien aussi ! Oui, bien sûr, c’est assez prévisible et l’on se doute de qui sera l’élu du cœur de Flore rien qu’en lisant le résumé mais… les choses ne sont jamais aussi simples qu’elles n’en paraissent même s’il semble certain que les choses vont bien se finir. L’histoire prend également pas mal de temps (et de rebondissements) de ce côté-là et ceux-ci sont difficilement prévisible pour le coup.

 

Flore est vraiment une jeune femme sympathique et très agréable à suivre. Tout le monde l’apprécie dans le village et l’on comprend facilement pourquoi : toujours un mot doux, une petite attention pour chacun… Elle est vraiment empathique et visiblement, ça joue également sur ses finances (ça, j’ai plus de mal à comprendre).

Fanny, m’a également bien plu dans son excentricité : difficile d’imaginer qu’elle puisse être institutrice quand on voit son mode de vie. Oui, oui… ce sont des préjugés. Mais justement, c’est ça qui fait plaisir !

Corto est vraiment mystérieux et nous fait imaginer mille et un scénario à son sujet. La vérité se révèle presque décevante par sa simplicité quand elle se dévoile, mais finalement, tant mieux : ça semble davantage viable ce genre de secret par rapport aux autres ayant pu passer par la tête de Flore.

 

J’ai vraiment pris plaisir à retrouver l’écriture d’Angéla Morelli tout en humour, en finesse et en tendresse pour ses personnages. L’histoire est plutôt courte et, pourtant, elle arrive à nous projeter au cœur de ce village du Sud comme si on y vivait depuis des années. On partage vraiment les sentiments des différents personnages et l’histoire n’en prend que plus d’importance encore à nos yeux.

Une jolie découverte tout en émotion et en rire.

 

[les +] Une histoire mignonne, des émotions partagées.

[les -] Prévisible.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - HQN

Challenge Gourmand #5 : Eau

 

 

Du même auteur :

  Et en plus, il cuisine  L'homme idéal (en mieux)

Partager cet article

commentaires

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs