Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2021 6 17 /04 /avril /2021 05:00

 

 

 

 

Angry God
All Saints High, tome 3

L.J. SHEN

Harlequin - 2021
544 pages

 

 

 

 

  

 

Au lycée, Vaughn fascine autant qu'il intimide. Beau comme un dieu, prodige de la sculpture, il a le cœur aussi froid que le marbre qu'il cisèle. Surtout, il est prêt à écraser tout obstacle dressé entre lui et la bourse qui lui permettra de partir en Angleterre pour se former auprès de son mentor. Quand cet obstacle prend les traits d'une concurrente au charme magnétique, fraîchement débarquée dans son lycée, Vaughn comprend qu'il va pouvoir joindre l'utile à l'agréable. Evincer la propre fille de son mentor promet d'être très satisfaisant…

Lenora déteste la jeunesse dorée futile qu'elle découvre à All Saints High. Le seule élève qui se distingue est le protégé de son père : Vaughn, un artiste sexy à s'en damner, dont l'ambition et le talent sont sans limites. La noirceur aussi. Mais Lenora connaît le secret qui a fait de lui ce prince sans cœur. Alors, même s'il se comporte en salaud quand il la croise au lycée ou dans l'atelier de son père, elle n'a pas peur de lui. D'un mot, elle peut briser sa fierté éclatante

 

 

Avant de me lancer dans la rédaction de mon avis sur Angry God, j'ai relu ce que j'avais écrit sur le tome précédent et j'ai été assez surprise de voir que celui-ci était globalement positif alors que le souvenir que j'en garde - des mois plus tard - est clairement négatif. Comme quoi, avec le temps, seuls les faits les plus marquants restent ce qui ne rend sûrement pas justice au livre en question…
Autant dire tout de suite que je n'étais pas dans les meilleures dispositions au moment de me lancer dans la lecture de Angry God : je redoutais l'ambiance malsaine de cette bande de copains et je ne m'étais pas trompée.

 

Ce qui m'a profondément dérangée dans Angry God, c'est la construction d'une relation amoureuse entre Vaughn et Lenny sur des bases malsaines. L'un et l'autre se détestent autant qu'ils s'attirent et ne peuvent s'empêcher de se faire du mal. Je ne vois pas comment cela peut marcher dans la vraie vie : quand une pomme est pourrie, elle ne peut redevenir saine. Pour moi, c'est pareil dans une relation : il y a des choses qui peuvent se comprendre, où l'on peut passer par-dessus, qui se pardonnent… mais la violence, non. Une fois qu'elle est là, le respect n'y est pas et ça, c'est la base de toute relation. 

Cela m'a d'autant plus dérangée qu'il y a beaucoup de violence sexuelle dans ce roman, qu'elle est normalisée et presque sublimée. Certains des actes décrits dans ce lycée sont clairement du registre de la contrainte sexuelle et rien n'est explicité dans ce sens. Pour moi, les auteurs ont un rôle important, surtout quand leurs livres peuvent s'adresser à des jeunes, dans la définition du bien et du mal. À mon sens, les livres comme Angry god, ont le même effet que du porno : ils ne montrent pas la réalité, oublient le respect nécessaire dans les relations amoureuses et ont leur propre conception du consentement sexuel. Bref, ils font passer pour normales des choses qui ne le sont pas et je trouve ça vraiment dangereux à l'âge où l'on se construit.

Outre ce point, la violence des différentes situations m'a dérangée. Dans cette histoire, je n'ai pas lu un seul moment de joie, notamment pendant l'année du lycée : il n'y a pas un seul éclat de rire, un moment de complicité entre copines ou entre sœurs. Rien. Juste du harcèlement scolaire qui va franchement loin puisque plusieurs scènes auraient pu conduire à un meutre : sérieusement ? Pour moi, cette histoire n'est vraiment pas crédible ni dans les évènements décrits ni dans la façon dont l'un des personnages se remet d'un traumatisme de l'enfance du jour au lendemain.

 

Franchement, je crois qu'il n'y a que Lenny qui m'a bien plu même si elle m'a beaucoup déçue par son comportement. J'ai aimé son caractère fonceur et sa capacité à agir même sous la peur. Par contre, cela m'a dérangée qu'elle accepte de faire autant de choses qui lui déplaisent pour donner le change et faire croire qu'elle garde la tête haute. Pour moi, dans plus d'une situation, elle aurait pu et eu les capacités de dire "non". Elle est décrite comme quelqu'un de forte mais au final, elle fait preuve de beaucoup de soumission au détriment du bonheur et ça m'a agacée. Tout comme sa proportion à se victimiser : quand elle fait volontairement quelque chose qui lui déplait pour ne pas être ridicule, elle accuse toujours quelqu'un d'autre alors qu'en disant "non" elle n'aurait pas eu à subir cela. Pour moi, elle a toujours eu le choix et oublie qu'elle-même a pris cette décision.

Je n'ai pas trop d'avis sur Vaughn : il est conforme à l'image que je me faisais du personnage. Clairement, une thérapie lui ferait le plus grand bien et je ne trouve pas ça honnête de l'auteure de faire croire qu'il peut changer du jour au lendemain. Clairement, Lenny ou pas, il a besoin d'être aidé par un professionnel.

 

Après cette lecture, je ne suis pas sûre d'avoir envie de découvrir les autres livres de l'auteure tant nos valeurs sont différentes, notamment sur tout ce qui touche les droits des femmes. Bon, clairement, étant du genre à donner sans cesse de nouvelles chances aux auteurs, l'on sait d'avance que je lirais d'autres de ses livres (au moins ceux qui sont déjà dans ma PAL). J'ai vraiment eu du mal à lire ce livre, ma lecture a été particulièrement difficile tant je râlais en lisant. Au final, je crois que ce qui me choque le plus, c'est de voir que la plupart des avis des lecteurs ne relèvent pas les mêmes points que moi et considère la relation entre Vaughn et Lenny "normale" et "belle"...

Un roman sans lumière.

 

 

[les +] Une romance atypique.

[les -] Beaucoup de violence banalisée, notamment sexuelle, ainsi que la banalisation de l'absence de consentement.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #14 : Pâtes
Service presse - Harlequin

 

 

Du même auteur :

 All Saints High  tome 2 : Broken Knight

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs