Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 novembre 2020 2 24 /11 /novembre /2020 05:00

 

 

 

 

Broken Knight
All Saints High, tome 2

L.J. SHEN

Harlequin  (&H) - 2020
ebook - epub - 336 pages

 

 

 

 

 

 

Knight est la star du lycée. Sexy, sportif, populaire, il enchaîne les filles comme les soirées. Pourtant, derrière cette façade de serial lover insouciant, Knight ne pense qu'à Luna. Luna, sa voisine, qu'il a prise sous son aile tout au long de leur enfance. Mais, alors qu'il se décide à amener leur relation amicale sur un terrain plus… sensuel, Luna lui échappe. 

Tout le monde aime Luna. Discrète, douce, paisible. Mystérieuse. Ce que les gens ignorent, c'est qu'elle n'est pas la Belle au bois dormant passive qu'ils imaginent. Non, Luna sait parfaitement ce qu'elle veut : Knight, celui qui lui a redonné goût à la vie quand tout s'écroulait autour d'elle. Elle le veut, mais pas à n'importe quel prix. Hors de question de finir comme toutes ses conquêtes d'un soir, qu'il jette le lendemain. Pour Luna, ce sera tout ou rien.

 

 

Malgré quelques doutes pendant ma lecture, ce n'est vraiment qu'en refermant le livre sur l'extrait du troisième tome de All Saints High que j'ai compris qu'il s'agissait d'un deuxième tome d'une série. Autant dire que ça ne m'a pas gênée du tout et que cette histoire peut très bien se lire indépendamment des autres. Seuls les appels du pieds peu discrets quant aux allusions sur le passé de Daria et Penn (le tome 1) ainsi qu'à l'adolescence de Vicious et Dean (Sinners tomes 1-2) m'ont mis la puce à l'oreille. Pour le coup, ça a bien marché puisque maintenant j'ai bien envie de lire ces deux derniers qui sont effectivement dans ma PAL.

 

Cela dit, je suis bien embêtée pour vous parler de cette lecture : il n'y a aucun doute que j'ai passé un très bon moment avec ce livre que j'ai lu très vite (merci les vacances !) mais certaines choses m'ont profondément dérangées. Je crois que les livres sont là pour nous faire grandir et avancer dans la vie, ça ne me dérange pas quand des choses négatives sont présentées dedans pour nous faire réagir mais, dans le cas de Broken Knight, j'ai eu l'impression qu'elles étaient sublimées. Personnellement - et mon avis n'engage que moi - je ne comprends par qu'une auteure contemporaine puisse idéaliser et justifier des violences faites aux femmes dont le slutshaming, d'autant plus que ce livre est destiné à un public plutôt jeune.

Pour moi, l'histoire entre Knight et Luna n'est pas belle : il a clairement trop d'emprise sur elle et met beaucoup trop d'application à la faire souffrir pour réellement l'aimer. On prend soin des personnes qu'on aime, on les respecte et c'est bien tout le contraire qu'il fait. De mon point de vue, Knight a un certain côté pervers narcissique à essayer d'isoler Luna de ses amis, à s'acharner à se venger en lui faisant du mal et en gardant une belle image à l'extérieur. Et ça me dépasse qu'une auteure se serve de ce genre de personnage pour faire rêver des jeunes filles. Je viens surement de faire de la psychologie de comptoir, mais clairement j'y ai pensé plusieurs fois dans le livre. Comment une histoire qui commence autant dans la souffrance peut devenir belle un jour ? On peut certes pardonner beaucoup de choses, mais Luna n'a pas à souffrir autant pour être heureuse. Bref, ça me dépasse tant je trouve que ce n'est pas un bon message à passer aux lecteurs.

Cela dit, j'ai bien apprécié les intrigues secondaires et notamment la maladie de Rosie. Pour le coup, j'ai trouvé que la fin de vie était abordée d'une manière très positive et saine. Clairement, ce sont des moments difficiles où l'on sait que l'on doit profiter de chaque instant alors qu'on aimerait seulement se rouler en boule sous sa couette pour pleurer. J'ai trouvé que Rosie faisait preuve d'une belle intelligence émotionnelle pour soulager la douleur de sa famille. De même, j'ai trouvé intéressant la manière dont la douleur de ses proches était traduite, notamment en parlant d'alcoolisme - ce qui est plutôt rare dans les romances. Par contre, j'ai trouvé que la thématique manquait de crédibilité tant il semble facile de s'arrêter de boire du jour au lendemain dans ce roman.

J'ai également apprécié les deux intrigues sur les mamans biologiques de Luna et Knight. J'aurais bien aimé qu'elles aient une plus grande place dans cette histoire mais elles rythment agréablement le roman.

La conclusion est jolie et touchante. J'ai aimé la manière dont elle illustre le retour à la vie même si, encore une fois, je ne la trouve pas très saine [notamment à travers cette idée que faire un bébé remplacera Rosie].

 

Luna m'a beaucoup plu et je n'ai aucun doute sur le fait que son prénom lui va comme un gant. Elle est clairement dans son monde et enfermée dans une tour dorée entre son père qui la surprotège et Knight qui souhaite la garder que pour lui. Effectivement, changer d'air lui fait le plus grand bien et l'aide enfin à grandir et à sortir de sa léthargie. J'ai trouvé intéressant le fait qu'elle soit atteinte de mutisme sélectif : ce n'est pas quelque chose que l'on retrouve habituellement dans les romances et j'ai apprécié cette touche d'originalité qui nous apprend des choses sur cette maladie méconnue.

Malgré que je pense que Knight agit comme un pervers narcissique, je ne pense pas qu'il en soit réellement un. On sent qu'il a un bon fond mais que son comportement destructeur gâche tout. J'ai beaucoup aimé les moments de tendresse qu'il partage avec Rosie et Lev et qui permettent de contrebalancer toutes les méchancetés qu'il dit par ailleurs.

J'ai également beaucoup apprécié le personnage d'Edie - la belle mère de Luna : j'ai aimé ses mots justes et ses silences tendres. C'est clairement une belle personne qui est capable d'entendre beaucoup de choses. Les autres personnages ne m'ont pas paru particulièrement sympathiques mais j'ai tout de même apprécié leur compagnie dans ce roman.

 

Je n'avais pas encore lu un roman de L.J. SHEN et j'ai passé un bon moment : elle a vraiment une écriture dynamique, fluide et prenante. Une fois le livre commencé, j'ai eu du mal à le lâcher ! Vraiment, ce sont les idées mises en avant qui m'ont dérangées dans ce livre : j'ai du mal à comprendre qu'une jeune femme d'aujourd'hui puisse valoriser des comportements aussi peu respectueux des femmes. Oui, les bad boys ont un je ne sais quoi de sexy mais, en soit, le respect et l'égalité le sont encore plus.

Une lecture paradoxalement agréable.

 

 

[les +] Des intrigues secondaires intéressante, une écriture prenante.

[les -] Un roman mettant positivement en avant les violences faites aux femmes, des passages peu crédibles, une histoire d'amour aux bases malsaines.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge gourmand #14 : Pâtes
Service presse - Harlequin

Partager cet article

Repost0

commentaires

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs