Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 07:15

http://www.livraddict.com/covers/13/13221/couv45037376.jpgEn voulant résilier un abonnement, Emma Rothner se trompe d'adresse et envoie un mail à un inconnu, un certain Leo Leike. Ce dernier, poliment, lui signale son erreur ; Emma s'excuse, et, peu à peu, un dialogue s'engage entre eux, par mail uniquement. Au fil du temps, leur relation se tisse, s'étoffe, et ces deux inconnus vont se mettre à éprouver l'un pour l'autre une certaine fascination. Alors même qu'ils décident de ne rien révéler de leurs vies respectives, ils cherchent à deviner les secrets de l'autre... De plus en plus attirés et dépendants, Emmi et Leo repoussent néanmoins le moment fatidique de la rencontre. Emmi est mariée, et Leo se remet à grand peine d'un chagrin d amour. Un jour, pourtant – enfin ! –, ils décident de se donner rendez-vous dans un café bondé de la ville. Mais ils s'imposent une règle : reconnaître l'autre qu'ils n'ont pourtant jamais vu, avec interdiction formelle de lui parler...

 

 

J'avais lu le second tome il y a un peu plus d'un an maintenant, sans avoir préalablement lu celui-ci. Pour tout vous dire, j'avais été profondément déçue par cette histoire dont j'avais entendu tellement de bien. Il me semble que je l'avais trouvé particulièrement tarte. Beaucoup d'entre vous m'avait dit à l'occasion que c'était normal vu que je n'avais pas lu Quand souffle le vent du nord et que si je l'avais lu avant j'aurais sans aucun doute aimé tout autant cette saga qu'eux.

Du coup, quand j'ai vu que le premier tome était (enfin) disponible à la bibliothèque et que ma déception s'était effacée, je me suis dit que c'était l'occasion ou jamais d'emprunter ce premier tome.

Sans surprise, j'ai de nouveau trouvé cette histoire crédible, trop romantique pour moi et Emmi particulièrement agaçante. Cela dit, j'ai tout de même préféré ce premier tome au second ;)

 

Ce que j'apprécie particulièrement dans cette histoire, c'est sa crédibilité. Parfois l'on s'attache à des personnes que l'on connaît a peine sans trop savoir pourquoi et c'est totalement ce qui se passe dans Quand le vent souffle du nord. La façon dont se rencontre Leo et Emmi est tellement improbable (bien que je ne doute pas de sa possible véracité) qu'elle m'a vraiment donnée envie de croire à cette histoire.

De la même façon, je ne doute pas que, même en couple, y'a des moments où toutes nouvelles rencontres est la bienvenue. Dès qu'une certaine routine s'installe en somme, où que l'on a l'impression d'avoir fait le tour de l'autre. Leo met du piment dans la vie d'Emmi qui doit se redécouvrir. C'est encore un point de l'histoire qui me plaît énormément par sa crédibilité : je ne doute pas que cela puisse arriver.

 

Bizarrement, Leo m'a moins plu dans ce tome que dans le suivant. Je l'ai trouvé plus manipulateur et plus tourmenteur et surtout, moins à l'écoute des sentiments d'Emmi. Comme si il cherchait à la faire tourner en bourrique (je pense entre autre au truc avec Mia). Moins naturel donc et beaucoup plus calculateur.

A l'inverse, j'ai préféré Emmi dans ce tome même si elle m'a tout autant agacée. Elle est trop impulsive pour moi et elle m'énerve a faire sans arrêt un pas en avant pour en faire de suite deux en arrière. Je peux comprendre qu'elle ne sâche plus très bien où elle en est, ni même ce qu'elle souhaite réellement, mais ça serait tellement plus simple si elle le disait... Elle a ce petit côté adolescente en elle qui m'a particulièrement agacée, notamment quand j'ai l'impression de me retrouve face à un message facebook d'une ado' de 14 ans amoureuse au lieu de lire un e-mail d'une adulte de 35 ans.

 

Par contre, comme je le disais plus haut, c'est trop romantique et trop facile pour moi. Même sans avoir lu le deuxième tome, il n'y a vraiment pas besoin d'être un génie pour savoir comment ça va se terminer. Cela dit, j'ai beaucoup aimé l'ironie de la fin. Je crois que c'est vraiment l'un des rares moments du livre où je me suis réellement sentie concernée par l'histoire : elle a su me faire redescendre directement sur terre !

Cela dit, je comprends totalement le succès de ce livre. Pour un peu qu'on ai l'âme un peu romantique, je ne doute pas que Daniel Glattauer puisse nous faire passer de nombreuses émotions. Personnellement, les mièvreries me gavent, mais je ne doute pas qu'elles puissent plaire à beaucoup.

Quand souffle le vent du nord est une histoire très crédible et romanesque.

 

 

Du même auteur :

Emmi et Leo tome 2 : La septième vague

Partager cet article

Repost0

commentaires

E
J'ai détesté! J'ai cru que j'allais mourir d'ennui!
Répondre
L


A ce point ? Je dois dire que je m'attendais à bien pire dans le genre gnan-gnan...



M
Il est dans ma PAL, faut juste que je l'en sorte ..... Merci pour ta critique, bises !!
Répondre
L


Je t'en pris Mia !



1
ce livre me plait bien. J'aime bien le coté "destin". Une erreur est la vie prends un autre tournant... j'avais beaucoup aimé le film pile ou face, ou tout le long du film, le personnage principale
nous montre les deux vies qu'elle aurait pu avoir selon ce qu'elle a fait. Par exemple : elle est virée de son boulot, elle rentre donc plus tot chez elle : pile elle court car un métro est là et
elle ne veut pas le rater et face tant pis elle attendra le prochain. l'histoire commence : 1) elle est rentré, a trouvé son mari avec une autre femme 2) elle a raté le métro et la femme venait de
partir son mari était donc seul et ainsi de suite pendant tout le film.... et on se dit à chaque instant que le moindre petit détail qui se présente peut influencer grandement nos vies ...;
Répondre
L


C'est totalement ça. Je note le titre du film, il m'intrigue !



P
Critique très intéressante et bien expliquée qui me permet de comprendre ton point de vue. Je fais en effet partie des lectrices qui ont lu dans l'ordre les 2 ouvrages, et j'ai adoré Quand souffle
le vent du Nord. Quant au ressenti, on pense la même chose du personnage d'Emmi qui semble effectivement retomber en adolescence. Reste un texte romanesque et moderne.
Répondre
L


C'est totalement ça :)



I
Pour moi cette lecture a été un grand flop. Trop d'invraisemblances et des personnages agaçants!!!
Répondre
L


Pour les personnages, je confirme ;)



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs