Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 07:04

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv2099512.jpgLa publicité des organismes de protection anti-psi proclame : « Défendez votre intimité. Est-ce qu'un étranger n'est pas à l'affût de vos pensées ? Ëtes-vous vraiment seul ? Cela concerne les télépathes mais aussi les précognitifs. Vos actes sont-ils prédits par quelqu'un que vous n'avez jamais rencontré ? Mettez fin à votre anxiété ; contactez le plus proche organisme de protection... » C'est dans cet univers que Glen Runciter vit et meurt. Mais meurt-il vraiment ? Le temps s'en va en lambeaux. Une bouffée de 1939 dérive en 1992. Et par les trous du décor se glissent les messages d'Ubik. Ubik qui est partout, Ubik qui est tout. Mais qui est Ubik ?

 

 

 

 

 

 

Ubik est vraiment un livre détonnant et étonnant. Quand je l'ai ouvert je ne m'attendais pas du tout à découvrir ce monde totalement étrange, mais ce fut avec beaucoup de plaisir. Ca en valait la peine !

 

Nous somme dans un futur qui est pour nous - lecteur d'aujourd'hui - notre passé, c'est étrange. Tout autour de nous à une saveur rétro, mais pourtant dans l'imaginaire de Dick, ces objets sont futuristes.Cela donne une saveur particulière à l'histoire et nous permet de mieux rentrer dans l'histoire, c'est vraiment très agréable.

On entre totalement dans un monde qui aurait pu être le notre, mais qui ne l'est pas vraiment... Comme si on était dans un monde parrallèle ou qu'on avait loupé quelque chose qui fait qu'on aurait pu se retrouver dans ce livre. C'est vraiment étonnant, mais réellement agréable.

 

Les personnages sont vraiment très attachants, même si on ne les connait pas très bien. Ils sont très agréable à suivre mais ont, eux aussi, cette saveur si particulière qui fait qu'on ne sait plus très bien si ils appartienne au passé ou au futur...

Ils ont de fortes personnalités, et ont globalement tout des super-héros - bien qu'ils n'en soient pas - , quelques doutes en plus. Ils sont vraiment très humain :  on parle sans cesse de leurs sentiments, ce qui au final, n'est pas très fréquent dans les histoires de science-fiction ou a un bien moindre degré.

 

Le plus, c'est que l'histoire est pleine de reboudissement : on ne sait pas vraiment ou cela va nous mener, mais c'est a chaque fois une sacré surprise. Je n'ai a aucun moment été déçue par Ubik. La fin est tout simplement magistrale, c'est une très belle conclusion...

Je ne peux que vous conseillez la lecture de Ubik de Philip K. Dick.

Partager cet article

Repost0

commentaires

S

Et si c'est son auteur préféré. Et pour l'avoir écouté quelques fois en mini conférence pré-dédicace, il ne manque jamais de le rappeler.


Répondre
L


C'est vrai que finallement ça ne m'étonne pas... :)


Et puis, c'est Dick, alors ça se comprend !



S

J'ai lu aujourd'hui dans la revue lire que Bernard Werber emmènerait ce livre sur une île déserte. Que de bon avis qui donnent envie de le lire.


Répondre
L


Ah bon ?


Je n'aurais jamais imaginé Bernard Werber comme fan de Dick, mais bon, après réflexion, ça ne m'étonne pas vraiment !



C

D'où l'utilité du blog pour garder ses notes de lecture !
Bon weekend !


Répondre
L


C'est exactement ça !



F

Bonjour.

Il y à quelques jours, tu as laissé un message sur mon anciens blog (fred way of life) et je t'en remercie. Ce blog est mort depuis deux ans et j'en ai un nouveau depuis peu ( adresse dans les
infos)

Je suis content de voir que Dick fait encore des curieux et j'espère que tu vas explorer un peu sa vaste bibliographie, si tu veut des conseils, n'hésite, je pense avoir à peu près tout lu de lui,
si ce n'est encore
quelques nouvelles obscures qui m'échappent.

C'est un bien beau blog que le tient, je l'ai mis dans mes favoris et j'y passe souvent depuis que je le connais.

bonne continuation !

Fred.


Répondre
L


Merci beaucoupo Fred !


Puisque tu le proposes si gentiment, je viendrais t'embêter quand je voudrais lire du Dick !



C

Je l'ai lu il y a longtemps (entre 25 ou 30 ans) mais je ne m'en rappelle plus bien...


Répondre
L


Tu m'étonnes, 30 ans après, je crois que j'aurais du mal à m'en rappeler également !



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs