Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2013 5 20 /12 /décembre /2013 07:15

http://img.livraddict.com/covers/14/14234/couv39761416.jpgPour reconstituer l'histoire des deux amants les plus célèbres de la littérature, il a fallu plonger aux origines de la légende, qui serait apparue autour du VIIe siècle, et rassembler les fragments de poèmes du XIIe, ceux de Béroul, de Thomas, puis de quelques autres. Ainsi nous est parvenue, ici interprétée par le poète Pierre Dalle Nogare, l'incomparable " estoire " de Tristan et Iseut, victimes d'un philtre magique et unis par une passion fatale. Amour, destruction et mort, le mystérieux breuvage scelle un destin tragique. Car Iseut la Blonde est mariée au roi de Cornouailles, le généreux Marc, et Tristan, pour tenter d'échapper au destin, épouse Iseut aux blanches mains. Et la légende est magnifique. Car la geste de Tristan, émouvante et terriblement humaine, n'est rien d'autre que la première version de l'éternel roman de la passion illégitime et impossible.

 

 

 

Jusqu'à présent, je n'avais pas vraiment eu envie de découvrir cette mythique histoire d'amour. J'en avais entendu quelques brides, forcément, mais personnellement, ce n'est pas le genre de lecture qui me fait vibrer... Mais bon, comme il faisait parti des baby-challenges Romance et Classique de Livraddict et que j'aime bien découvrir des choses que je connais mal, je me suis lancée dans cette lecture. Ah, et puis, par coïncidence, je peux l'intégrer à mes lectures de la session titre féminin du challenge Jacques a dit de Metaphorebookaddict.

 

Personnellement, je me suis sentie un peu perdue au début de ma lecture : on rentre directement par l'action du coup, on ne sait pas très bien ce qu'il se passe, qui sont les différents personnages (d'un autre côté c'était peut-être mentionner dans la préface que je n'ai pas lu... *sifflote*)... En fait, il me semble que dans cette édition, l'histoire commence au début de la fin : on ne découvre par l'épisode des filtres d'amour (mais on y fait allusion), on ne découvre pas la naissance de cet amour.

Je dois dire que j'ai été un peu déçue par cet aspect de l'histoire : la découvrant tout juste, je suis un peu restée sur ma faim. D'un autre côté, comme je le disais plus tôt, si j'avais lu la préface, peut-être qu'il en aurait été différent (mais de toute façon, ça n'aurait pas été romancé, du coup, ça ne change pas grand chose...).

 

Iseut, Tristan et Marc m'ont beaucoup plu. J'ai notamment beaucoup apprécié la force du destin entre Iseut et Tristan : elle est vraiment horrible cette histoire de filtre d'amour puisque si ils ne l'avaient pas bu, tout aurait été différent et ils n'auraient surement pas été aussi malheureux...

Marc en soit, n'est pas spécialement sympathique, mais il m'a touché à de nombreuses reprises. Notamment dans l'épisode de la forêt, quand il retrouve le couple et qu'il décide de les laisser en paix pour cette fois-ci. En soit, sa décision est assez perverse mais j'ai été soulagée qu'il choisisse celle-ci et pas une autre plus funèbre.

 

J'ai trouvé l'écriture de Béroul très agréable et assez facile à lire. Même si le vocabulaire n'est pas forcément le plus utilisé de nos jours, on sent la fable orale qui se cache derrière : le langage se révèle plutôt simple et l'histoire est assez facile à lire.

Une histoire à découvrir.

 

 

[les +] Une histoire d'amour mythique racontée avec simplicité.

[les -] Un début un peu cafouillant.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

praline 26/12/2013 03:52

Pour les débuts compliqués, les trous dans la narration et autres bizarreries du récit, c'est normal : le texte médiéval ne nous est pas parvenu entier !

Luna 27/12/2013 13:09



C'est bien ce que je me disais alors !



isallysun 25/12/2013 06:53

Tiens, dans la version que j'ai lue, je n'ai pas trouvé le début chaotique (R. Louis). Je serais curieuse de lire celle-ci pour pouvoir comparer!

Luna 27/12/2013 13:08



C'est surtout que le début n'est pas raconté, du coup, si on ne connait pas l'histoire de base, c'est un peu compliqué...



Feflie 21/12/2013 11:54

On l'avait étudié au lycée, ca me rappelle des souvenirs. :)

Luna 27/12/2013 13:05



Des bons, j'espère ?!



Ambroisie 20/12/2013 19:55

Et bien, grâce à toi j'ai découvert l'histoire de cette oeuvre si souvent étudiée à l'école - sauf de moi ! Je suis même étonnée d'apprendre qu'il y est question d'amour. Par contre, je ne sais pas
si j'aurais le courage un jour comme toi d'y jeter un oeil.

Luna 27/12/2013 13:04



Amour, c'est un peu un grand mot, puisque tout vient d'un filtre d'amour... c'est beaucoup moins "beau" que ce a quoi je m'attendais du coup !



Alex-Mot-à-Mots 20/12/2013 13:57

Une histoire d'amour devenu un classique. cela doit être intéressant de se replonger dans ses détails.

Luna 27/12/2013 13:03



Très intéresssant, en effet !



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs