Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/87/87556/couv15867332.jpgPar une sombre soirée d'octobre, le lieutenant Taylor Jackson est appelée sur plusieurs scènes de crime dans un quartier chic de Nashville. Sur place, elle découvre les corps san s vie de 7 adolescents, marqués de symboles occultes. Une vision d'horreur qui obsède Taylor, partagée entre colère et angoisse à l'idée que le tueur puisse frapper de nouveau. Elle doit agir vite, très vite. Mais aussi avec prudence, car le meurtrier est manifestement aussi incontrôlable qu'imprévisible. Or Taylor a beau se concentrer de toutes ses forces sur le peu d'indices dont elle dispose- les dessins mystiques laissés sur les corps des victimes-, l'enquête piétine. Déterminée, elle plonge alors dans les ténèbres de la macabre affaire. Au risque de voir son équilibre menacé, malgré le soutien que lui apporte John Baldwin, le brillant profileur du FBI avec qui elle est fiancée. Car Taylor le sait : c'est le prix à payer pour comprendre comment un être machiavélique, animé d'une rage débridée, en arrive à commettre de telles atrocités. Et pour trouver le tueur, elle devra d'abord s'en approcher...

 

 

Ma plongée dans ce livre commençait bien, très bien même. J'ai adoré le début de l'histoire et la façon "effet papillon" dont l'on découvre une à une les scènes de meurtre. L'on ressentait parfaitement l'inquiétude, le désarrois et l'incompréhension de Taylor l'enquêtrice.

Puis sont venues les scènes avec le(s) responsable(s) de ces meurtres et là, j'ai très rapidement désanchanté : c'est bourré de clichés et de préjugés sur les gothiques (oui, je spolie mais ça m'a tellement énervée que je ne peux pas faire autrement). C'est trop facile de donner le mauvais rôle aux personnes qui font peur au gens par leur look et que personnes n'essaye jamais de comprendre. Ce serait comme écrire un livre où le dealer est arabe et où le voleur est roumain. Ce ne sont que des préjugés et sans fondements.

 

Ça m'a d'autant plus énervée que nombre de mes amis partagent la façon de penser des gothiques : il n'y a pas de mal à accepter la mort, à apprécier lire du Baudelaire ou du Edgar Allan Poe ou encore apprécier de temps en temps la solitude. Tout comme le fait de s'habiller en noir ne montre en aucun cas un profond mal-être ou encore quelqu'un obnubilé par la mort ! Et puis gothique ne veut pas dire sataniste.

L'auteure ne va pas jusque là, mais visiblement elle ne connaît rien à ce monde et c'est bien ça qui me dérange. C'est si cliché (et déplacé) de choisir comme meurtrier(s) un(des) gothique(s) pour un meurtre de masse au moment d'Halloween. Si c'était censé m'inquiéter, c'est raté, elle m'a juste mise hors de moi.

 

Cependant, et heureusement, son livre ne s'arrête pas là ! Autant dès que je voyais le mot "gothique" associé à ces meurtres je voyais rouge, autant j'ai beaucoup apprécié la façon dont elle a mené son intrigue.

J'ai apprécié la façon dont, dans la communauté des victimes, tous étaient liés même si ils étaient très différents les uns des autres. J'ai également bien aimé la façon dont les parents des victimes étaient persuadés de tous savoir sur leurs enfants alors que finalement ils étaient si loin du compte : ça m'a plu de voir que cette perfection apparente n'était finalement que du vent.

J'ai également beaucoup apprécié la façon dont on avance dans l'enquête et la façon dont les indices sont crédibles : ils sont recherchés, pas du tout tirés par les cheveux et très crédibles.

La révélation finale sur le(s) meurtrier(s) m'a également beaucoup plu notamment parce que je ne l'avais vraiment pas vu venir.

Sans oublier que j'ai beaucoup apprécier les différents personnages, notamment Taylor, Baldwin et Charlotte.

 

Andrea Ellison a vraiment une écriture très agréable et claire. Même si j'étais (et que je reste) en colère contre elle et ses préjugés (ça ne lui ferait pas de mal d'aller à la rencontre des gens pour apprendre à les connaître), je ne peux que reconnaître qu'elle sait parfaitement mener sa barque sans foncer dans les rochers. On la sent vraiment maître de son intrigue et ce point m'a beaucoup plu.

Une intrigue agréable mais pleine de clichés faussés.

 

 

Merci beaucoup à Maud et aux Editions Harlequin de m'avoir permis de découvrir L'automne meurtrier et leur collection MOSAIC :)

 

 

Du même auteur :

La caresse de la mort

Partager cet article

Repost0

commentaires

Alex-Mot-à-Mots 28/10/2012 14:50

Quoi, tu spolies ? Quelle horreur ! Mais bon, quand on n'en peut plus, je comprends.

Luna 29/10/2012 07:52



Etant donné que c'est dit clairement autour de la vingtième page, ce n'est pas un gros spoilage... Mais bon, mes (délicates) oreilles ont tellement fumé que je ne pouvais pas dire que j'ai
détesté certains préjugés sans pouvoir les nommer et donc en faire tout un plat (ce qui m'a fait beaucoup de bien ;D).


Merci de ta compréhension ;)



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs