Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 mars 2015 2 24 /03 /mars /2015 07:15

 

 

 

 

 

Les dix plus beaux jours de ma vie

Adena HALPERN
Editions MOSAIC (2015)
ebook - PDF
 

 

 

 

 

 

Malencontreusement renversée par une Mini Cooper alors qu’elle promenait sa chienne, Alexandra Dorenfield, 29 ans, se réveille au paradis. Et découvre, ébahie, qu’on y exauce tous ses vœux : elle a le droit d’emménager dans la maison de ses rêves, dispose d’un dressing de folie, et peut se gaver honteusement de gâteaux et de chocolat sans prendre l’ombre d’un microgramme… Pas de doute, elle se trouve à l’étage VIP du paradis. Et comme la perfection est bien de ce monde céleste, son nouveau voisin, Adam, est à tomber. Mais voilà, pour rester au paradis version septième ciel, il y a une condition. Prouver qu’on le mérite. Faire le récit des dix plus beaux jours de sa vie sur Terre. Si Alexandra échoue à cet examen, elle dégringolera de plusieurs étages… Adieu dressing, amour et chocolat ! Autant dire l’enfer.

 

Je remercie Sibylle et les éditions Mosaïc qui m'ont gentiment proposé de lire ce livre. Je dois dire que je ne savais pas à quoi m'attendre au vu de son résumé : je ne pensais pas du tout qu'il s'agissait de chick-lit et la surprise à été vraiment bonne !
Et puis, du coup, j'ai trouvé un nouveau chocolat pour le challenge Gourmand ;p

 

L'histoire est vraiment plaisante et surprenante : en lisant les premiers chapitres, je ne m'attendais pas du tout à ce que la vie d'Alex soit aussi particulière au vu de la toute première impression qu'elle m'a faite. Il faut dire aussi que, dès les premières pages, je l'ai vu comme une fille bien dans sa peau, normale voir commune à qui l'on peut facilement s'identifier. Du coup, la découvrir en gosse de riche hyper-pourrie-gâtée m'a franchement beaucoup étonnée.
J'ai bien aimé le prétexte de la rédaction des 10 plus beaux jours de sa vie pour rester au 7e ciel afin de pouvoir nous raconter les différentes étapes de sa vie. Personnellement, je ne sais pas du tout ce que je pourrai raconter si je devais le faire ! J'ai été beaucoup amusée par le fait que chacun des 10 plus beaux jours de sa vie commence comme une catastrophe ! Sur le coup, j'ai trouvé ça franchement bizarre, mais, à la réflexion, c'est clair que ce sont les moments les plus difficiles qui nous font le plus avancer.

Alex est vraiment une jeune femme plaisante même si plus j'apprenais à la connaître moins elle me plaisait. Autant elle m'avait fait une super bonne impression, autant plus je retournais dans le passé et plus je me disais que l'on ne pourrait jamais être copine : quelle tête à claque sans principes, cette fille ! Du moins, jusqu'à temps qu'elle parte à LA et qu'elle tourne une page sur sa vie d'avant : avec cette étape, l'on comprend vraiment que sa famille à de quoi être fier d'elle.
Adam, le beau gosse de l'histoire ne m'a pas vraiment plu. En fait, je pense que c'est surtout parce qu'on ne sait pas grand chose sur lui et de sa description reste très superficielle : du coup, il est un peu trop parfait pour être vrai.
Par contre la famille d'Alex et Penny m'ont beaucoup marqué : ils sont franchement tous au top !

C'était la première fois que je découvrais l'écriture d'Adena Halpern et j'ai vraiment passé un bon moment. Elle a une écriture assez amusante, fraîche et décomplexée : c'est fluide et l'on suit vraiment facilement les péripéties d'Alex.
Un livre que je vous conseille chaudement !

 

[les +] des personnages sympathiques, de bonnes découvertes, une écriture agréable.

[les -] une Alex tête à claque la plupart du temps.

 

 

Du même auteur :

  On n'est jeune que deux fois

Repost0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 07:15

 

 

 

 

Trop beau pour être vrai

Kristan HIGGINS

MOSAÏC
ebook - epub
 

 

 

 

 

 

 

Invitée à son quatrième mariage de l’année… et toujours pas l’ombre d’un cavalier pour l’accompagner ! Autant dire un cauchemar pour Grace, qui s’imagine déjà les regards apitoyés de sa famille, atterrée de la savoir toujours célibataire après une rupture amoureuse particulièrement mouvementée. Aussi Grace ne voit-elle qu’une solution pour rassurer ses parents et ses sœurs, épouvantés à l’idée qu’elle ne termine sa vie auprès de son chien Angus et de son meilleur ami gay : s’inventer un petit ami. Mais attention, le nec plus ultra des petits amis ! Riche, brillant, drôle, volontaire mais attentionné, solide mais capable d’être tendre. Cerise sur le gâteau : cet homme parfait sera littéralement fou d’elle. Bref, un innocent mensonge, pour rassurer tout le monde… Mais voilà que dès le lendemain, Grace fait la connaissance de son nouveau voisin, Callahan O’Shea. Un regard brûlant, un corps viril : cet homme a tout pour faire naître dans son esprit les fantasmes les plus torrides. Un seul détail cloche : tout juste sorti de prison, le beau Callahan est absolument infréquentable. Surtout aux yeux de la famille de Grace, qui n’attend qu’une chose : qu’elle leur présente son fiancé parfait… surgi tout droit de son imagination.

 

Depuis que j'ai découvert Kristan Higgins, je ne me lasse pas de ses bouquins ! Alors, quand l'équipe de MOSAIC m'a proposé de m'envoyer Trop beau pour être vrai, je n'ai pas hésité une seule seconde (encore merci les filles !).

Bien sûr, ses romans sont assez prévisibles, mais personnellement, ça ne me dérange pas plus que ça. Quand on se lance dans ce genre d'histoire, c'est parce que, justement, on a envie que l'héroïne (qui nous ressemble fatalement un peu) finisse dans les bras du beau gosse que l'on avait remarqué au début du livre !
J'ai beaucoup aimé suivre les déboires de Grace, ça m'a rappelé les histoires qu'on peut se raconter entre copines : entre celles qui s'inventent un mec pour repousser un mec un peu trop collant ou celles qui traînent sur des sites de rencontre pour rencontrer l'homme de leur vie... Du coup, en quelques chapitres, Grace est devenue une bonne copine qui me racontait ses malheurs amoureux et aussi ses bons moments (heureusement qu'il n'y a pas que du négatif !).
 

Alors, évidemment, je me suis rapidement attachée à Grace : elle est attachante à être une mademoiselle-tout-le-monde, ni spécialement belle, ni trop moche, avec des passions bizarres (les reconstitutions de guerre de Sécession) et pas mal d'humour... Et, puis, il faut dire aussi qu'avec son histoire familiale, elle nous est tout de suite touchante.
Callahan m'a également beaucoup plu : j'ai beaucoup aimé que derrière le fait qu'il soit à première vue infréquentable, on devine rapidement le potentiel d'"homme parfait" qu'il se cache derrière lui. Sans compter qu'il m'a beaucoup amusée à se "moquer" un peu de Grace (il faut tout de même reconnaitre que toute sa famille en tient une sacré couche !).

Une fois de plus, j'ai beaucoup apprécié l'écriture de Kristan Higgins : c'est drôle, frais et ça ne manque pas de piment ! Dès que tout semble aller pour le mieux, une nouvelle péripétie vient semer la zizanie. J'ai franchement hâte de découvrir une autre de ses histoires !
Trop beau pour être vrai est une histoire girly à découvrir !

 

[les +] des personnages attachants, de belles péripéties, beaucoup d'humour.
[les -] un peu prévisible (mais on lui pardonne de bon coeur !).

 

 

Du même auteur :
Amis et rien de plus L'homme idéal... ou presque Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour   Tout sauf le grand amour Un grand amour peut en cacher un autre

Blue Heron tome 1 : A un détail près tome 2 : Sans plus attendre   tome 3 : Repartis pour un tour

 

Repost0
19 mars 2015 4 19 /03 /mars /2015 07:15

http://img.livraddict.com/covers/150/150786/couv12730134.jpg

 

 

 

 

La cuisine Vegan

Rien qu'avec les produits du supermarché à côté

COLLECTIF

La Planète des Couleurs

ebook - PDF

 

 

 

 

 

Découvrez 60 recettes vegans, à base principalement d’ingrédients faciles à trouver dans les supermarchés ! Des recettes originales et des classiques revisités qui élargiront votre palette de menus !
Ce livre contient, entre autres, les recettes de : Pizza, Seitan, Risotto, Pâte à crêpes, Blanc-manger, Bûche de Noël, Pâte feuilletée, Tarte au citron, Tomates farcies, Sauce Béchamel, Croqu’aubergine, Crème pâtissière, Crème aux cèpes, Tofu au lait de coco, Pomme de terre farcies, Confiture d’écorce d’orange, Pain d’épices au sirop d’érable, Croquettes de pommes de terre...
Et plein d’autres, toutes aussi savoureuses !

 

Ce livre des éditions La Planète des Couleurs est sorti il y a deux ans maintenant et, depuis tout ce temps, il était au fond de ma PAL bien que je l'ai feuilleté plusieurs fois. En fait, comme pour le livre dont je vous parlais hier, je ne savais pas si je devais en faire une chronique ou non, mais maintenant que je me suis décidée à vous parler de temps en temps de livre de cuisine, La cuisine Vegan à toute sa place sur Lunazione.

Avant de vous donner mon avis sur ce livre, je tiens à vous préciser que, même si un menu végétalien de temps en temps n'a pas d'incidence sur la santé des individus, ce régime pratiqué sur du long terme est à réserver aux adultes bien portants, c'est à dire aux personnes ayant finir totalement leur croissance et n'ayant pas de soucis de santé particulier. De même, il est également déconseillé chez les femmes enceintes. En effet, le régime végétalien induit des carences en vitamines (B12, D) et en minéraux (fer, iode, calcium) ce qui peut se révéler dangereux pour la santé de la maman, celles des enfants (et notamment ralentir leur croissance) ainsi qu'aggraver certaines pathologies (source : PNNS).
Enfin, l'Anses et la Société Française de Pédiatrie déconseillent fermement les produits à bases de soja dans l'alimentation des moins de 3 ans : ceux-ci ne sont pas adaptés à leurs besoins nutritionnels.
Si vous souhaitez vous lancer dans un régime végétalien, je vous conseille de consulter tout d'abord votre médecin traiter ainsi qu'un professionnel de la nutrition afin d'apprendre les bonnes associations pour éviter un maximum de carences.
 

Bref ! Maintenant que j'en ai fini avec mes avertissements, je vais pouvoir vous en dire un peu plus sur ce livre !
Franchement, les plats végétaliens ne m'attirent pas du tout en général : j'adore les produits laitiers et mange avec plaisir du poisson, des oeufs et de la viande (VPO pour les intimes). Du coup, un plat végétarien ne provoque jamais en moi une vague d'enthousiasme... Mais là, je dois reconnaitre que certaines des recettes m'ont fait oublier leur absence de VPO et, je suis certaine qu'au goût, la différence ne se ressent pas.

Certaines des recettes proposées me font vraiment de l'oeil et je les testerais avec plaisir comme les Crakers aux épices, les Muffins à la carotte, la Tarte à la moutarde, le Blanc manger et la Tarte au citron.
 

Côté nutrition, pour une fois, je n'ai rien de spécifique à redire ! Bien sûr, certaines carences sont inévitables à le régime Vegan mais les auteurs de ce livre ne s'avancent pas à donner des conseils nutritionnels.
Je trouve cependant dommage que les auteurs n'aient pas parlé les risques liés à ce régime, notamment chez les enfants et les femmes enceintes...

Un livre intéressant aux recettes originales !

 

[les +] des recettes originales, pas de parti pris
[les -] un manque d'information important quant aux risques d'un régime végétalien sur le long terme.

 

Repost0
18 mars 2015 3 18 /03 /mars /2015 07:15

http://img.livraddict.com/covers/146/146937/couv75954490.jpg

 

 

 

 

Je cuisine mes restes
Petitesoeur

La Planète des Couleurs
ebook - PDF

 

 

 

 

 

 

 

21 recettes de Petitesoeur pour cuisiner ses restes !

 

Comme je vous le disais dans l'article précédent, je suis toujours curieuse des nouvelles publications des éditions La Planète des Couleurs : ils publient dans tous les genres et, du coup, c'est toujours une surprise de découvrir le petit dernier de la famille !


Cette fois-ci, il s'agit d'un petit recueil de recettes de cuisine proposé par Petitesoeur. Je dois dire que j'ai hésité un bon moment avant de faire une chronique sur ce livre : sur Lunazione, il n'y a pas de chroniques sur des livres de cuisine, non pas que je n'aime pas cuisiner, au contraire ! Juste, qu'en tant que diététicienne, ça me semble assez délicat tant certaines recettes me font parfois hurler de terreur par leur quantité astronomique de tel ou tel ingrédient...
 

Je cuisine mes restes est toutefois un livre de recette intéressant avec de bonnes idées pour de petites recettes rapides : des salades de crudités, des pâtes à la carotte (pour changer des sauces tomate...), un cake, des tartes... Je n'ai pas de doute au fait que je me servirai de quelque unes de ces recettes quand je rentrerai en France !

Par contre, comme je le disais plus haut, certaines quantités conseillées dans ce petit livre m'ont parfois fait tiquer, par exemple, la quantité des oeufs dans les omelettes : pour une personne, trois oeufs me semblent beaucoup. Ça représente un steak haché et demi ! Sans oublier tout le cholestérol contenu dans les jaunes d'oeufs... Bien sûr, ce n'est pas un drame, mais deux oeufs me semblent largement suffisants, d'autant plus si il y a des restes de viande incorporés dans cette omelette.
De même, j'ai été assez étonnée par certaines recettes comme la Pizza jaune et verte ou la Tarte aux pommes de terre qui me semblent assez déséquilibrées car n'étant faite que (ou presque) de féculents. Après, c'est comme tout, une fois de temps en temps, ça passe et, bien sûr, ils peuvent être inclus au sein d'un repas équilibré [par exemple, pour la pizza : une salade verte et un fruit (puisque l'on a déjà les légumes cuits, les féculents, les protéines ainsi que le produit laitier) et pour la tarte : une soupe de légume, du jambon blanc et un fruit (puisque l'on a déjà les féculents et le produit laitier)].
Enfin, certains conseils diététiques ou plutôt "idées menus" m'ont fait hurler ! Proposez des menus est toujours quelque chose de délicat (vu que c'est mon job, je sais de quoi je parle ;p) mais, pour moi, l'équilibre alimentaire doit y être impérativement. Du coup, même si la plupart des menus qui y sont proposés sont équilibrés, d'autres m'ont dérangés. Par exemple, pour les Tartines express, les manger avec une salade et un fruit est une bonne idée mais il manque clairement un laitage (et non, la crème ne compte pas comme laitage) ! Pour le coup, pas besoin de faire compliqué, un yaourt suffit largement.

De même, je pense qu'il aurait été bien d'avoir une estimation du nombre de personne par rapport aux quantités données dans les recettes : c'est quelque chose qui peut se deviner assez facilement, mais ça aurait été plus agréable.

En soit, Je cuisine mes restes est un bon petit recueil d'idées culinaires : il est clair que Petitesoeur ne manque pas de ressources ! Il est vrai que, dans cet article, j'ai pu émettre pas mal de points négatifs, mais, il ne faut pas oublier qu'avec mon métier, ce sont des choses qui ont beaucoup d'importances pour moi, beaucoup plus que pour la plupart des personnes.
Cela dit, si aux éditions La planète des couleurs vous avez besoin de quelqu'un pour faire des suggestions nutritionnelles quand vous recevez des livres de recettes, je veux bien me porter volontaire ! ;p

De bonnes idées pour des recettes de tous les jours !

 

[les +] De bonnes idées, des utilisations malines et rapides.
[les -] L'équilibre alimentaire qui ne suit pas toujours.

 


Du même auteur :

Créer sans dépenser Fauchée comme les blés
 

Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 07:15

http://img.livraddict.com/covers/146/146935/couv33304710.jpg

 

 

 

 

Nécrographie Uchronique

Didier TIERSEN
La planète des couleurs

ebook - PDF

 

 

 

 

 

 

 

7 nouvelles de Didier Tiersen, qui explorent la face sombre de la création, des peurs et de toutes ces folies qui nous prennent parfois, sans que l'on ne sache jamais d'où elles viennent...

 

Je suis toujours aux anges quand je reçois une nouvelle parution de La planète des couleurs (merci beaucoup les filles pour votre travail !) Il y en a malheureusement de moins en moins mais la qualité ne change pas !

Du coup, quand j'ai vu que ce nouveau recueil était publié, je me suis empressée de le télécharger, certaine de passer un bon moment. Et, pourtant, je n'ai pas passé un aussi bon moment que je m'y attendais avec ce livre...
Cela dit, il me permet de valider ma participation au challenge Lire sous la contrainte dont le thème est ce mois-ci "la mort" ainsi qu'au challenge Gourmand.

En fait, le soucis que j'ai eu avec Nécrologie Uchronique c'est l'écriture de Didier Tiersen : j'aime la simplicité des écritures, qui vont droit au but, sans fioriture et lui, c'est tout le contraire. Je déteste avoir l'impression que l'auteur se regarde écrire et là, j'étais en plein dedans ! Cependant, au fil de ma lecture, j'ai réussi à me détacher de tout ça et ai finalement réussi à apprécier totalement ces histoires.

Des spectres dans le processeur est une histoire de fantôme au coeur d'un ordinateur. Le style est assez étrange et vaporeux ce qui a fait que j'ai eu un peu de mal à comprendre ce qu'il se passait d'autant plus que l'histoire est très personnelle. Personnellement, je ne pense pas que j'aurais fait le choix de la placer en pôle position vu son style même si elle nous fait directement entrer dans l"intimité" de l'auteur...

De la terre dans la salle d'eau raconte l'histoire d'un homme qui se retrouve perdu dans un village étrange. J'ai davantage apprécié l'écriture de l'auteur dans cette nouvelle : elle est davantage visuelle. L'histoire est étrange et de plus en plus prenante (et flippante !) par contre, j'ai du relire la fin plusieurs fois, je ne l'ai pas trouvé très claire...
 

Nécrographie uchronique met en avant l'arrivée au "Paradis" d'un auteur qui vient de se suicider. Cette nouvelle histoire est encore une fois étrange mais je l'ai trouvé plutôt amusante par son ironie.

Des coupures dans la malle est l'histoire d'un homme qui reçoit un héritage d'Amérique à la mort d'un de ses cousins éloignés qu'il n'avait jamais rencontré. Cette histoire est plutôt sympathique et mystérieuse mais je l'ai trouvé compliquée. Je pense que c'est surtout du à l'écriture très compliquée de l'auteur qui m'incite à pense à d'autres choses en lisant ce bouquin : résultat, j'ai totalement lu en diagonale cette nouvelle !

Le retour du père est une nouvelle que j'ai vraiment aimée, l'un de mes petits coups de coeur de ce recueil ! C'est une histoire à propos d'un homme dans une maison psychiatrique qui se fait harcelé par l'une des soignantes. Vu mon parcours professionnel, je suis toujours sensible à ce genre d'histoire et du coup, je l'ai trouvé vraiment très dérangeante et elle m'a sérieusement mise mal à l'aise. Au vu des capacités du personnage principal, le langage de l'auteur était beaucoup plus simple et je pense que c'est ce détail qui a également fait toute la différence.

La chartreuse est mon deuxième coup de coeur dans ce recueil. Cette nouvelle raconte l'histoire d'une jeune fugueuse qui rejoint son père vivant dans une ancienne chartreuse et qui est devenu très étrange et vit comme un ermite. L'intrigue m'a réellement captivée tant elle est mystérieuse. Comme pour la nouvelle précédente, le langage plus simple de la jeune fille m'a aidé à rentrer beaucoup plus facilement dans cette histoire.

Des petites histoires sympathiques mais parfois un peu difficiles à lire !

 

[les +] Des histoires mystérieuses, étranges et un peu inquiétantes.

[les -] Une écriture qui manque un peu de simplicité à mon goût.

Repost0
12 mars 2015 4 12 /03 /mars /2015 07:15
http://img.seriebox.com/films/11/11064/affich_11064_1.jpg
 
 

Une affaire de famille

Rossetti & MacLane, tome 3

Jérôme DUMONT

éditions Jérôme DUMONT

 
 
 

Alors qu’ils goûtaient un repos bien mérité en Italie, Amandine MacLane s’aperçoit que sa carte de crédit a été piratée et abondamment utilisée en Belgique… Il n’en faut pas plus pour mettre le duo sur la piste des fraudeurs. Leur enquête va les mener de surprise en surprise pour aboutir à un résultat plus qu’inattendu ! Rejoignez Rossetti & Maclane dans le troisième volet de leurs aventures qui sera l’occasion d’en apprendre plus sur Amandine à travers une enquête aussi typique que pittoresque !

 

•••

 

Overblog vient tout juste de faire basculer mon tableau de bord sous sa nouvelle présentation : après deux ans de menaces, il est enfin passé à l'acte ! Alors, autant vous dire que je redécouvre totalement le site et que je rame comme pas croyable (La petite soeur, je sens que je vais potentiellement avoir besoin de tes lumières !)... Du coup, je tente une nouvelle présentation d'article !

Du coup, aujourd'hui, je vais vous parler du troisième tome de la série Rossetti & MacLane de Jérôme Dumont dont l'auteur avait eu la gentillesse de me faire parvenir l'ensemble de ses tomes parus : encore merci ! D'autant plus que je suis réellement en passe de devenir accro à ses bouquins ;)
Il va sans dire que Une affaire de famille ne déroge pas à la règle : je l'ai dévoré malgré le format électronique (on lit toujours plus lentement) et le PST (un projet de groupe qui nous prend beauuuucoup de temps) que l'on doit rendre vendredi.

L'histoire m'a beaucoup plu : comme dans les deux autres tomes précédents, j'ai aimé cette part d'extraordinaire que l'on retrouve dans les aventures de Gab' et Dine. Cette dernière attire vraiment les ennuis hors du commun, c'est incroyable ! Et malgré tout ça, l'histoire reste crédible : même si l'on sait que ça a peu de chance d'arriver dans la vraie vie, on a vraiment envie d'y croire ! Pour le coup, je pense que c'est surtout du au fait que Jérôme Dumont encadre son histoire avec des références on ne peut plus réelles qui donnent du réalisme à ses idées.
Bon, forcément, avec une enquête médicale autour des manipulations génétiques (je n'en dirai pas plus !), je ne pouvais qu'aimer ! Mais au-delà de cet aspect, j'ai beaucoup aimé les réflexions de la famille d'Amandine autour des différentes révélations qui sont faites dans ce tome.

Bien sûr, j'ai beaucoup apprécié retrouver Amandine et Gabriel dans ce tome, surtout que cette intrigue est vraiment tournée autour de la jeune femme ce qui nous permet d'en découvrir un peu plus sur elle et sa famille.
J'ai beaucoup aimé rencontrer ses parents, dont Hélène, sa mère, qui ne manque pas de fantaisie. C'est un peu le genre de personnage toujours de bonne humeur, un peu tête en l'air mais sur qui l'on pourra toujours compter. Sans oublier son père - shame on me, j'ai zappé son prénom - qui cache plus que bien son jeu ce qui m'a beaucoup amusée, notamment dans les passages les plus sombres de l'histoire.

J'ai, encore une fois, beaucoup apprécié l'écriture de Jérôme Dumont : il écrit avec beaucoup de simplicité et de justesse. En le lisant, je retrouve l'avocat qu'il est (ou du moins celui des séries TV que je regarde...) : il y a de la droiture, de l'honnêteté et beaucoup d'humour dans ses mots...
Rossetti & MacLane est une saga policière que je vous recommande !

 

 

[les +] De l'humour, de l'extraordinaire crédible, des personnages attachants

[les -] ...
 


Du même auteur :
Just Married Sacrifiées
■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel tome 2 : Le dessous des cartes
Rossetti & MacLane tome 1 : Jeux dangereux tome 2 : Une enquête cannoise tome 3 : Une affaire de famille tome 4 : Trois balles dans le buffet tome 5 : Un froid de loup tome 6 : Scoumoune niçoise  tome 7 : Tension à bord tome 8 : L'Arlésienne tome 9 : La preuve par neuf tome 10 : Des cadavres dans le placard tome 11 : Quitte ou double

Repost0
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 07:15

http://img.livraddict.com/covers/146/146945/couv3113302.jpgCandela est une planète hostile. Sur sa face visible, une petite colonie lutte pour survivre dans un froid dévastateur. Tandis que plusieurs voyageurs tentent de se réchauffer dans une auberge perdue au milieu de la tempête, la porte s’ouvre à la volée et une femme s’écroule, apparemment à bout de forces. Qui est-elle et qui sont ces brutes sans foi ni loi qui semblent être à sa poursuite ? Le Capitaine Fiodor, qui comptait prendre sa retraite sur cette planète oubliée de tous, se retrouve sans le vouloir embarqué dans cette histoire…

 

 

 

 

 

 

Tous les mois, les Editions House Made of Dawn me font parvenir leur nouvelle oeuvre parue dans la collection Court Lettrage (merci !). J'ai toujours hâte de découvrir la dernière nouvelle éditée parce qu'elles font souvent un peu peur : c'est toujours suffisamment long pour bien en profiter et suffisamment court pour ne pas en faire des cauchemars toute la nuit !


Tempête sur Candela ne fait pas peur à proprement parler, c'est plutôt de la SF voire un peu un thriller. Honnêtement, même si j'ai beaucoup apprécié cette histoire, je suis un peu restée sur ma faim : j'aurais voulu que l'histoire aille encore plus loin. Cela dit, la fin laisse présager une suite : mon voeux sera peut-être donc réalisé !
J'ai beaucoup aimé les deux destins que l'on rencontre dans cette nouvelle : celui d'Isadora, avec son savoir inestimable et celui du vieux monsieur, retraité militaire, qui cache un passé que l'on ne soupçonne pas. Ces deux-là forment vraiment une bonne équipe même si les rôles ne sont pas franchement bien répartis ! Mais il est vrai qu'ils se sont bien trouvés et que leur amitié fait plaisir à voir...
Les deux histoires sont intéressantes même si celle d'Isadora prend le dessus (d'un autre côté, c'est aussi celle que j'ai préféré) : j'ai beaucoup aimé cette histoire de milice assez inquiétante et le décor glacé de Candela. Celle de son nouvel ami est également sympathique, mais personnellement, les histoires de vaisseaux spatiaux me parlent moins en général.

Isadora et le vieux monsieur m'ont beaucoup plu : j'ai beaucoup aimé leurs répliques cinglantes face aux techniques (la milice). Ils ne manquent certainement pas d'humour et de sang-froid ! Quoique, le passage de l'enlèvement d'Isadora et surtout la réaction de son ami m'amuse beaucoup, surtout depuis que j'ai compris qu'il y était réellement : sacrée ironie !
Les techniques sont également des personnages intéressants même si ils sont beaucoup plus clichés, notamment le personnage de Dimitri dont j'aurai aimé en apprendre plus sur ses différentes facettes.


Je découvrais l'écriture de Fabio Guigou pour la premier fois et la découverte est agréable : son écriture est fluide, assez imagée et assez drôle. J'aimerai sincèrement qu'il reprenne ces deux personnages pour nous montrer d'autres de leurs aventures : tous deux sont vraiment très prometteurs !
Une jolie découverte !

 

[les +] Des personnages intéressants, une écriture agréable, un monde hostil.
[les -] A quand la suite ?

Repost0
6 mars 2015 5 06 /03 /mars /2015 07:15

http://img.livraddict.com/covers/143/143681/couv69226582.jpgNue et prisonnière. En d'autres circonstances, Nora Sutherlin aurait sans doute trouvé la situation excitante. Mais pas cette fois, car, cette fois, ce n'est plus un jeu : quand celle qui la retient captive aura appris tout ce qu'elle voulait savoir, elle n'aura aucune pitié et n'hésitera pas à se débarrasser d'elle. Alors, puisque cette désaxée exige que Nora lui raconte sa vie amoureuse dans les moindres détails, et puisque c'est le seul moyen de gagner du temps sur la mort annoncée, celle-ci s'exécute. Telle Schéhérazade, elle lui livre ce qu'elle a vécu de plus intime avec les hommes de sa vie ; lui dit comment, chacun à sa manière, Søren, Kingsley et Wesley l'ont torturée, ont joué avec elle, ont repoussé ses limites. Et lui ont fait connaître le sens du mot amour. Car c'est cela, sa vie : un triangle amoureux autour d'elle, et des liens intenses qui les unissent indéfectiblement tous les quatre. Et c'est cela qui pourrait bien se briser à tout instant...

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier l'équipe des éditions MOSAIC qui ont eu la gentillesse de m'envoyer ce quatrième tome des Chroniques d'une initiée. Quand je pense que j'avais reçu le premier tome seulement pas curiosité (en ne pensant vraiment pas que j'allais aimé)  et qu'aujourd'hui je suis totalement accro à cette saga ! D'ailleurs, je ne sais pas si celui-ci est le dernier de la série : c'est ce que je pensais au début, mais la fin appelle potentiellement à une suite... *croise les doigts*

 

J'ai vraiment adoré Sans peur : on rencontre enfin des personnages dont l'on entend parler depuis les premiers tomes sans les avoir rencontré. C'est assez déstabilisant, du coup, de voir que l'image toute mignonne et gentille que l'on pouvait avoir d'eux est en fait totalement fausse !
J'ai également pris plaisir à retrouver les autres personnages, les "habituels" de la série : Wes, Nora bien évidemment, Kindsley et Soren... D'ailleurs, celui-ci m'a beaucoup plus dans ce tome : et dire qu'au début, je ne pouvais pas le supporter ! Bon, honnêtement, il ne me plaît toujours pas, mais, à mes yeux, il gagne en humanité au fur et à mesure que les pages se tournent.

L'histoire de Sans peur est franchement pas mal : honnêtement, il n'y avait pas besoin d'ouvrir le livre pour deviner les grandes lignes de celle-ci tellement le retour de vous-saurez-qui-en-lisant-le-bouquin était criant dans le tome précédent ! Cependant, ça ne m'a pas empêché d'apprécier découvrir cette histoire et d'être surprise par les différentes révélations qu'on peut y trouver.
J'ai également beaucoup aimé le style de narration qui change un peu par rapport aux autres tomes (je dis peut-être une bêtise en ce moment, mais je n'ai pas les autres tomes sous la main pour pouvoir vérifier). J'ai apprécié cette façon de présenter les différents personnages comme des pièces d'un jeu d'échec en début de chaque chapitre ainsi que la narration à plusieurs voix : c'était vraiment très intéressant d'avoir les avis et ressenti de chacun sur ce qui était en train de se produire (et notamment le point de vue de la nièce de Soren sur son histoire avec Nora).

 

Encore une fois, je suis sous le charme de l'écriture de Tiffany Reisz : j'aime beaucoup qu'au-delà de la romance érotique se cache une vraie histoire des plus prenantes dans Chroniques d'une initiée. Elle a vraiment une écriture très chaleureuse, quasiment "amicale", qui fait que l'on ne se sent pas dans un rôle de voyeur en lisant ses romans.
J'espère retrouver bientôt l'univers de Tiffany REISZ.

 

 

[les +] De nouveaux personnages, une histoire prenante, un beau final, une écriture agréable.

[les +] Chroniques d'une initiée, c'est fini alors ? Ou non ?

 

Du même auteur :
Chroniques d'une initiée   tome 1 : Sans limites tome 2 : Sans remords tome 3 : Sans détour

Repost0
3 mars 2015 2 03 /03 /mars /2015 07:15

http://img.livraddict.com/covers/146/146985/couv49132609.jpgMême dans le milieu ultra-violent et sans pitié des cartels mexicains, on a peur de la Santa Muerte. Alors quand des barons de la drogue se font assassiner sauvagement et sans explication, la rumeur se répand comme une traînée de poudre : la Niña Blanca rôde…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand les Editions House Made of Dawn m'ont envoyé cette nouvelle (encore merci !), j'ai été ravie : j'avais découvert Christophe Semont avec La malédiction de Chango et, du coup, j'étais très impatiente de découvrir une autre de ses histoires. Je n'ai pas été déçue un seul instant avec La nina blanca : c'est pile ce que je souhaitait lire en ouvrant un livre de cet auteur !

 

L'ambiance est vraiment forte et inquiétante : on s'en tout de suite qu'il y a un truc que l'on ne maîtrise pas, sans savoir pour autant dire ce que c'est. Un peu comme si il y avait une entité justicière qui rodait dans le coin mais sans que l'on sache réellement si elle est humaine ou fantastique. L'histoire en elle-même m'a beaucoup plu : elle est simple mais vraiment efficace, d'autant qu'elle ne dure que quelques dizaines de pages.
Par contre, je dois dire que je suis un peu déçue par la ressemblance entre ce récit et La malédiction de Chango : elle ne saute peut-être pas aux yeux, mais dans l'ambiance, dans certains faits, j'ai trouvé que les deux histoires se ressemblaient beaucoup... ou peut-être tout simplement que cette impression est due à l'écriture pleine de caractère de l'auteur.

 

On se prend tout de suite d'affection pour la nina et l'on suit avec plaisir ses aventures. J'ai beaucoup aimé le fait qu'on s'attache à elle bien avant de la rencontrer puisqu'au final, on la voir réellement pour la première fois que dans les dernières pages du bouquin. Mais, personnellement, elle m'avait déjà séduite depuis trèèèès longtemps !

 

Pour en revenir à l'écriture de Christophe Semont, je dois dire que je l'ai trouvé très agréable et pleine d'assurance : je pense quelque part que c'est elle qui fait toute l'ambiance de l'histoire par son caractère et sa présence. C'est vraiment un auteur, qui, en quelque mot arrive à créer tout un univers crédible et fort.
Je découvrirais avec plaisir une autre de ses histoires !

 
Du même auteur :

La malédiction de Chango Soleil noir

Repost0
13 février 2015 5 13 /02 /février /2015 07:15

http://img.livraddict.com/covers/109/109296/couv4196012.jpgAlors que les préparatifs du Festival de Cannes battent leur plein, la responsable d’une agence de communication disparaît sans laisser de traces. Fait divers qui aurait pu être banal, sauf que la disparue n’est autre que Sabine Sasso, la femme du meilleur ami d’Amandine MacLane. Il n’en faut pas plus pour que le duo formé par Gabriel Rossetti et Amandine MacLane se reforme afin de résoudre ce mystère, à l’aide de leurs méthodes bien particulières ! Découvrez la suite des aventures de Rossetti & MacLane, au fil d’une enquête passionnante qui révèlera bien des rebondissements…

 

 

 

 

 

A peine avais-je fini le premier tome des aventures de Rossetti & MacLane que je souhaitais déjà me jeter sur le deuxième ! Du coup, j'ai attendu sagement une semaine (ou presque) avant de découvrir Une enquête cannoise.

Comme avec le premier tome, j'ai passé un excellent moment et j'ai été vraiment surprise par l'histoire qui va bien plus loin que ce que j'imaginais.

 

En effet, je me suis parfaitement laissée mener en bateau : jamais je n'avais pensé à un tel dénouement ! Et pourtant, au final, je ne suis pas vraiment étonnée par cette chute... Elle a beau être très étonnante, elle reste crédible ce qui ne me donne pas du tout l'impression de ne pas pouvoir la deviner. Je suis certaine que si j'avais accordé moins de crédit aux dires de certains personnages, j'aurais totalement pu deviner qui étaient les vrais coupables.

J'ai également bien aimé changé d'univers : je n'ai rien contre les jeux sociaux, mais je trouve ça bien de changer de décor et d'ambiance suivant les enquêtes. De la même façon, j'ai bien aimé changé de ville : je ne connais pas plus Nice que Canne, mais ça reste agréable de voyager un peu. Ah, et pour le coup, trop d'air du sud m'a donné envie de relire quelques enquêtes de Marie Foster et de retrouver un peu des décors de chez moi ! C'est quand même agréable de lire des histoires qui se passent dans des lieux que nous connaissons bien, amis sudistes, vous devriez apprécier les Rossetti & MacLane !

 

J'ai pris plaisir à retrouver Amandine et Gabriel même si je ne les avais quitté depuis qu'une petite semaine (et encore, je ne suis pas certaine d'avoir attendu si longtemps avant d'ouvrir ce tome !). Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre à propos de leur relation : si ils se voyaient souvent, s'étaient perdus de vu ou bien si ils étaient ensembles dorénavant... La façon dont je les ai retrouvé m'a bien plu : proche mais pas trop et j'ai donc suivi avec plaisir leurs retrouvailles ainsi que leur rapprochement.
J'ai également apprécié en découvrir un peu plus sur la vie privée de Martinez - le meilleur ami de Gabriel - ainsi que de faire la connaissance de sa nouvelle compagne, Chloé (quel magnifique prénom ! ;p). Tous forment une grande famille dans laquelle je prends plaisir à passer de bons moments avec eux.

Dans ce tome, on découvre également Patrick, un vieil ami d'Amandine. Pour le coup, on ne peut pas dire qu'on le rencontre sous son meilleur jour et, du coup, je n'ai pas tellement d'avis sur lui... Par contre, sa relation soit-disant idyllique avec sa femme Sabine m'a beaucoup fait tiquée : j'ai franchement du mal à croire que ce genre de relation puisse durer aussi longtemps.

Pour finir, il ne me reste plus qu'à dire que j'ai vraiment pris plaisir à redécouvrir la plume de Jérôme Dumont : j'apprécie beaucoup sa fluidité et sa simplicité qui nous permettent de vraiment rentrer dans l'histoire pour parfaitement la suivre.
J'ai vraiment, vraiment hâte de lire le troisième tome !

 

 

[les +] Une belle écriture, des personnages attachants, une chute inatendue.

[les -] ...

 

Du même auteur :
Just Married Sacrifiées
■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel tome 2 : Le dessous des cartes
Rossetti & MacLane tome 1 : Jeux dangereux tome 2 : Une enquête cannoise tome 3 : Une affaire de famille tome 4 : Trois balles dans le buffet tome 5 : Un froid de loup tome 6 : Scoumoune niçoise  tome 7 : Tension à bord tome 8 : L'Arlésienne tome 9 : La preuve par neuf tome 10 : Des cadavres dans le placard tome 11 : Quitte ou double

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs