Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2015 4 17 /09 /septembre /2015 05:00

 

 

 

Danse de sang
(De Ténèbres et de Sang)

Frédéric LIVYNS

Lune Ecarlate - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 


Veuve depuis peu, Véronique a l’étrange sensation de toujours ressentir la présence de son époux. En cherchant des réponses à ses questions, elle va libérer un démon aussi ancien que le monde lui même: le Dévoreur. Elle seule peut mettre fin à cette vague de meurtres cruels qui s’abat sur la ville mais le temps lui est compté car, à chaque âme absorbée, le démon devient plus puissant.
Un terrifiant thriller fantastique qui nous plonge dans l’univers du vaudou.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier Frédéric LIVYNS et les éditions Lune Ecarlate pour l'envoi de ce livre que je vais chroniquer en deux temps : pour l'instant, je n'ai lu que Danse de sang dont je vais vous parler aujourd'hui.

 

J'ai vraiment apprécié cette histoire on-ne-peut-plus gore : franchement, c'est dég**lasse et sanglant, les détails ne nous épargnent pas et il y a vraiment pleiiiiiiin de morts. Bref, si vous êtes sensible, je vous déconseille fortement cette lecture. Dans le cas contraire, n'hésitez pas à l'acheter, il est top !

Personnellement, j'ai beaucoup aimé le côté mystique de cette histoire. Le vaudou, je ne connais pas du tout mais ça m'intéresse énormément. Du coup, j'ai aimé découvrir un peu cet univers à travers Danse de sang. Frédéric Livyns s'est vraiment documenté sur le sujet et nous apporte une vraie première approche de cette religion (par contre, évitez de taper les noms des figures emblématiques du vaudou sur internet - comme je viens de le faire - certaines photos sont vraiment flippantes).

Je dois dire également que je n'ai pas fait ma maligne pendant cette lecture : même si elle ne fait pas super peur, je n'étais pas tranquille en la lisant. Le côté paranormal des histoires me met mal à l'aise, du coup, là, j'étais servie ! Cela dit, comme tout le monde, j'apprécie ces petites frayeurs.

La fin est assez étrange et égnigmatique. Elle n'est pas mauvaise mais très rapide même si les personnages reviennent un peu sur ce qu'il s'est passé dans les dernières pages : j'ai eu un peur l'impression d'avoir raté un train... Cela dit, c'est là mon seul bémol.

 

Véronique est une jeune femme plutôt attachante. J'ai bien aimé son côté très terre-à-terre qui l'oblige à trouver une explication rationnelle valable à tout ce qu'il se produit dans sa vie. C'est assez amusant ! De même, j'ai beaucoup apprécié la voir changer au fil des pages pour mener sa propre enquête et stopper le "coupable".

L'inspecteur Tarsis est également un personnage intéressant même si on le connait beaucoup moins. Il perd beaucoup de choses en seulement quelques jours ce qui me laisse assez inquiète pour lui : j'aimerai beaucoup savoir ce qu'il devient dans quelques temps...

 

C'était la deuxième fois que je lisais Frédéric Livyns et je suis encore une fois sous le charme. J'ai trouvé Danse de sang très dynamique et mystérieux, de même, j'ai beaucoup apprécié toute la documentation qui a été fait sur le vaudou et qui nous permet de bien comprendre la petite part de cette religion exploitée dans ce bouquin.

Franchement, je vous conseille cette lecture !

 

 

[les +] Mystique, Sanglant, dynamique.
[les -] Une fin trop rapide.

 

 

Lu dans le cadre :

Sutures, Frédéric LIVYNSSutures, Frédéric LIVYNSColocs (et plus), Emily BLAINE
 
 
Du même auteur :
Le souffle des ténèbres   Le train du désir  L'obscur  Sutures Zone d'ombres
Les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1 épisode 1 : La chambre rouge épisode 2 : Le placard qui chuchote épisode 3 : Ce qui murmure
Repost0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 05:00

 

 

 

 

 

Rédemption

Géraldine BLONDEL

House Made of dawn - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Ce qui restait de l'humanité s'est entassée dans le vaisseau spatial Rédemption, en quête d'une planète habitable. La béta-Syphillis fait rage et le vaisseau aura bientôt épuisé toutes ses réserves. C'est dans ce climat tendu et chaotique qu'une série de meurtres ignobles survient dans les rues de Whitechapel, le district des laissés pour compte et des malades au stade terminal.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions House Made of Dawn pour m'avoir, une fois de plus, accordé leur confiance et permis de découvrir Rédemption ainsi que son auteure Géraldine Blondel.

 

J'ai passé un très agréable moment avec ce court lettrage qui m'a tenue en haleine pendant une vingtaine de minutes. Franchement, je ne savais pas trop à quoi m'attendre et la surprise a été bonne : il s'agit d'une réécriture de la "légende" de Jack l'éventreur dans un monde plutôt SF.

J'ai beaucoup aimé cette ambiance assez glauque et mystérieuse. Bizarrement, même si c'est loin d'être le cas, l'on se retrouve un peu dans les bas-fonds de Londres version vaisseau spatial. Les détails ont beau être sordides, je ne les ai pas trouvé choquants (après, j'ai de l'entrainement niveau gore aussi !). Les lettres du Boucher m'ont beaucoup amusée  : elles sont terribles mais les messages qu'elles passent sont d'une ironie poussée.

De même, j'ai beaucoup apprécié les différentes dimensions que l'on découvre dans l'histoire : l'on ne s'arrête pas à ces meurtres et tant mieux ! J'ai également beaucoup aimé tout le paysage politique du vaisseau et les questions que l'on est amené à se poser : il y aurait de quoi faire une belle suite !

 

Forcément, au vu de l'histoire, l'on ne s'attache pas aux différents personnages : on en vient assez rapidement à suspecter tout le monde donc les occasions de s'identifier aux personnages sont assez rares ! Cependant, ils sont bien construits et sont crédibles.

 

Ma première rencontre avec Géraldine Blondel a été plutôt bonne : j'ai bien accroché à son écriture et serai vraiment curieuse de découvrir un autre de ses textes. J'ai beaucoup aimé son ton fluide et détaillé ainsi que son dynamisme. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en sa compagnie !

Une réécriture dérangeante et sanglante !

 

 

[les +] Crédible, ironique, sanglante et variée.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Service Presse - House Made of Dawn Editions

Challenge gourmand #3 : Thé

 

Repost0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 05:00

 

 

 

 

 

Mémoires Fauves

René GUITTON

Calmann-Lévy - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Une histoire ardente, une plongée dans le secret de pratiques révoltantes. Fauves est une rock-star tout en démesure, à la renommée planétaire. Sa compagne, Aurélie, grand reporter, parcourt le monde, quand Michel dirige des carrières d’ artistes pour un label international. En trois mois, de novembre 2013 à janvier 2014, un triangle amoureux complexe et déconcertant se tisse sur une toile d’ Occident et d’ Orient, de phobies extrémistes, de personnages écorchés, d’ animaux et de masques qui peuplent l’univers de Fauves depuis sa secrète enfance.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Calmann-Lévy pour m'avoir permis de découvrir ce roman. Le résumé m'avait donné envie de le découvrir mais je ne m'attendais certainement pas à être aussi surprise ! En effet, cette histoire est bien plus étrange qu'il n'y parait en lisant ce court texte.

 

J'ai beaucoup aimé la façon dont se construit ce triangle amoureux, d'autant plus que nous ne connaissons que la version des faits de Michel dans la plus grande partie de l'histoire. J'ai trouvé intéressant et plutôt honnête la façon dont il craque sur Aurélie sans pour autant rien lui montrer par respect pour elle et pour Fauves. Et, au fur et à mesure que l'on avance dans le texte, on sent que les tentations deviennent de plus en plus fortes et qu'il leur est de plus en plus difficile d'y résister.

La deuxième partie est réservée à Fauves et à son journal de bord. Cette cassure entre les deux textes est assez étrange vu leurs différences tant de langage que de ton... mais s'accepte très bien aux vues des derniers évènements. C'est plutôt bizarre de tout revivre depuis le début (ça pourrait donner une impression de régression) mais ça apporte de nouveaux éléments qui donnent des explications quand aux évènement que l'on aurait moins bien compris dans la première partie.

 

Du coup, on n'entend jamais la voix d'Aurélie dans ce roman mais je pense que c'est tout aussi bien. Comme ça, la jeune femme garde son "auréole", son côté pur et différent : en tant que lecteur, on ne peut pas se rendre compte, du coup, que ce n'est qu'une fille normale après tout !
Par contre, je trouve très bien d'avoir la version de Michel et celle de Fauves : les deux hommes ayant des avis très tranchés l'un sur l'autre, le fait de les suivre tous les deux nous permet de nous faire notre propre idée, non faussée, de ces deux-là.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de René Guitton et je suis heureuse de l'avoir fait. Franchement, il m'a surprise ! Avec un tel résumé, je m'attendais à une histoire plutôt classique mais c'est loin d'être le cas : par moment, elle est même franchement bizarre ! Cette impression est surtout due aux caractères originaux des personnages et se révèle très agréable. J'ai bien aimé le style de René Guitton très dynamique, coloré, original ainsi que tout ce qu'il a pu m'instruire sur l'Orient. Je serais vraiment curieuse de découvrir ses autres écrits.

Une lecture inattendue.

 

 

[les +] Original, doux, cultivé.

[les -] Une impression de redite possible entre la vision de Michel et celle de Fauves.

 

 

 

Lu dans le cadre :

Mémoires Fauves, René GUITTONColocs (et plus), Emily BLAINE
Repost0
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 05:00

 

 

 

 

April & June

Coline GREEN

 

HQN - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Se confronter au monde moderne : tel était l’objectif de leur voyage, la raison de leur départ de leur village amish. Et de l’avis de June, le séjour qu’elle vient de passer à Boston avec April, sa meilleure amie, a rempli sa mission. Elle en a assez vu et n’a qu’une hâte : retrouver sa famille et le cocon protecteur de Sugarcreek. Mais April, elle, en veut plus : voilà qu’elle souhaite désormais pousser l’exploration jusqu’en France. June ne peut laisser son amie partir seule ; April est si rebelle et impétueuse ! Elle risque de s’attirer des ennuis si quelqu’un ne veille pas sur elle. Alors, direction Paris. Après tout, peut-être que la « ville de l’amour » saura réconcilier June avec ce monde étrange…

 

 

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions HQN pour l'envoi de ce service presse : franchement, le résumé m'avait beaucoup intriguée et j'étais très curieuse de découvrir jusqu'où Coline Green allait bien pouvoir nous emmener... En tout cas, j'ai passé un excellent moment !

 

J'ai été très étonnée par la taille de cette histoire : je m'attendais à environ 400 pages, du coup, j'ai été très surprise en découvrant qu'il faisait en fait moins d'une centaine de pages. Et tant mieux ! Avec la reprise des cours, je préfère les histoires plutôt courtes pour retrouver mon rythme de croisière.

L'histoire d'April et June m'a beaucoup touchée : elle est très mignonne. Je n'ose imaginer comment ce voyage doit être fort en émotion dans un pays et un mode de fonctionnement que l'on ne connait pas... Il est assez difficile de se mettre à leur place mais j'ai vraiment apprécié partager cette phase de leur éducation avec elles. J'ai trouvé que cette histoire ressemblait dangereusement à la vie avec ces deux copines-soeurs de toujours qui s'éloignent en grandissant et en apprenant à faire leurs propres choix.
La fin m'a bien plu : je m'attendais assez à ce genre de retournement de situation pour June, mais pour April, même si on sent venir le truc, je ne pensais pas que ça irait aussi loin. De même, j'ai bien aimé suivre les aventures de Carole en parallèle des deux filles : son mode de vie est on-ne-peut-plus-éloigné ce qui rajoute une dimension intéressante à l'histoire.

 

Au début, j'ai plutôt accroché avec April qui est plus curieuse, plus aventureuse et plus dynamique que June : avec elle, on va a 100 à l'heure et on redécouvre notre mode de vie à travers des yeux tout "neufs". Mais, au fur et à mesure que j'avançais dans le texte, moins j'approuvais ses choix... Du coup, June m'a semblé plus mature, posée et je me suis davantage reconnue en elle.

Carole et Zoé sont vraiment toutes deux des électrons libres et représentent un extrême par rapport aux deux copines. Zoé ne m'a pas vraiment plu mais Carole à su me toucher...

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Coline Green et la découverte a été très bonne : je serais vraiment curieuse de découvrir un autre de ses textes ! J'ai beaucoup aimé le ton qu'elle emploie dans son histoire, sans jugement de valeur ce qui m'est extrêmement important vu le thème choisi ! J'ai également apprécié sa douceur et son dynamisme.
Une lecture légère que je vous recommande !

 

 

[les +] Une romance douce, différente et mignonne.

[les -] Trop calme ?

 

 

Lu dans le cadre :

Repost0
9 septembre 2015 3 09 /09 /septembre /2015 05:00

 

 

 

 

L'envers du décor

Sébastien BREGEON

Sébastien Brégeon - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Une femme sans histoires, à la vie bien réglée, va vivre la pire journée de sa vie, celle de l'annonce de sa mort imminente.

Pourquoi a-t-elle décidé de faire du zèle ? Sa journée de travail terminée, elle aurait pu rentrer se reposer chez elle. Comme à son habitude, elle aurait pris le bus avec ses collègues de travail et elles auraient papoté de tout et de rien, mais surtout de rien.

Sans son don lui permettant de voir l'envers du décor, elle ne se serait pas retrouvée séquestrée. Elle n'aurait pas en ce moment un gros pervers à moitié nu allongé sur elle, sans personne pour venir à son aide.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier Sébastien BREGEON  pour l'envoi de cette nouvelle : plus je découvre l'univers de cet auteur et plus j'apprécie ce que j'y lit. Franchement, je crois que celle-ci est celle que j'ai préféré jusqu'à présent.

 

J'ai vraiment adhéré au don de la jeune femme : c'est assez terrible de voir dans un miroir ce qui va potentiellement se passer dans les heures ou les jours à venir... Quand il s'agit d'un verre cassé par un client maladroit, ça passe encore, mais quand on voit sa propre mort, c'est tout de suite différent. J'ai trouvé que ce talent donnait vraiment une saveur particulière à l'histoire.

Le reste de l'histoire m'a paru assez différent des autres nouvelles de la série ce que j'ai trouvé assez intéressant : c'est très concret, très terre à terre alors que les nouvelles précédentes faisaient davantage appel à des peurs irrationnelles. J'ai été assez étonnée de voir sur internet que de nombreuses lectrices avaient du arrêter leur lecture à cause d'une potentiellement scène de viol : franchement, tout était écrit dans le résumé pour le coup ! Après, c'est vrai qu'en tant que femme, ce sont toujours des scènes difficiles à lire mais Sébastien Brégeon a su choisir les mots pour ne pas en faire une curiosité morbide mais une vraie scène de terreur.

L'ironie de la fin m'a beaucoup plu même si elle est franchement terrible. Elle m'a vraiment donné envie de savoir ce qu'il se passe ensuite pour la jeune femme.

 

L'écriture de Sébastien Brégeon m'est vraiment agréable et me plait de plus en plus : je ne sais pas si elle évolue à chaque nouvel épisode mais j'ai l'impression d'en découvrir une nouvelle facette à chaque texte !

Une nouvelle bien écrite et terrible.

 

 

[les +] Une belle écriture, un don particulier, des évènements inquiétants.

[les -] Une scène qui en a visiblement dérangé plus d'un.

 

 

Lu dans le cadre :

 
 
Du même auteur :
Fantastiques nouvelles tome 0 : A bras raccourcis tome 1 : A couteau tiré tome 2 : L'eau qui dort tome 4 : Grain de sable tome 5 : Amour éternel tome 6 : A perdre la raison tome 7 : Volte-face
Repost0
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 05:00

 

 

 

 

 

Horrible prophétie

Victoria MARTIN

Edilivre - 2015

ebook - pdf

 

 

 

 

 

Un village doit accueillir la foire d'automne, seulement voilà : tout se complique lorsqu'un bateau fantôme arrive au port. C'est alors la réalisation d'une horrible prophétie qui va entraîner la population dans le chaos. Lénora, jeune magicienne diplômée de l'Académie de Magie, est témoin d'un drame qui la marquera à jamais...

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier Victoria Martin pour l'envoi de ce court roman fantasy (38 pages). Franchement, j'ai passé un excellent moment et je serais très curieuse de découvrir les autres écrits de l'auteure.

 

L'histoire est très bien menée, les évènements s'enchainent bien. J'ai beaucoup aimé la façon dont la prophétie est annoncée et le sentiment qu'elle dégage changeant d'un seul coup l'ambiance du roman.

J'ai été étonnée de voir que l'histoire prenait également des notes politiques. C'est vrai que c'est assez fréquent dans la fantasy, mais franchement, je ne m'y attendais pas dans une histoire aussi courte ! Cela dit, cet aspect et notamment les discours de Lénora aux villageois m'ont beaucoup plu.
J'ai également apprécié la certaine ironie qui se dégage de ce roman, notamment à la fin qui m'a beaucoup amusée bien qu'elle soit assez terrible.

 

Franchement, je ne sais pas trop quoi penser de Lenora : c'est un personnage très intéressant mais qui ne m'a pas été sympathique. Elle se révèle calculatrice, froide, manipulatrice... mais, c'est plutôt positif : on est loin des personnages classiques. Avoir un anti-héros, c'est plutôt cool !
Les autres personnages ne sont pas vraiment développés et on ne les connait pas ou peu. Cela dit, ils, notamment les villageois, aident réellement à construire cette ambiance si particulière.

 

J'ai plutôt apprécié l'écriture de Victoria Martin bien qu'elle soit trop compliquée pour moi : elle a un excellent potentiel mais il faudrait qu'elle écrive plus simplement. Par contre, pendant ma lecture, j'ai été gênée par les nombreuses fautes d'orthographe, de grammaire et les tournures de phrases maladroites (les virgules bien placées, c'est le pied !). Rien de bien méchant en soit, mais c'est vraiment dommage puisque ça altère la qualité du roman...

Un court roman fantasy très agréable.

 

 

[les +] Une histoire originale et ironique, un anti-héros.

[les -] A-t-il été relu ?

 

 

Lu dans le cadre :

Horrible prophétie, Victoria MARTIN

Service presse - Victoria MARTIN
 
 
 
Du même auteur :
Horrible prophétie tome 2 : Les rouages du destin 
Repost0
27 août 2015 4 27 /08 /août /2015 05:00

 

 

 

Sutures

Frédéric LIVYNS

Lune Ecarlate - 2014

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qu’une vie ?

Des fragments de temps que l’on essaie d’agencer à notre convenance ?

On a beau essayer d’agir au mieux, on ne dispose jamais de toutes les cartes.

Tout ce qu’on a créé peut être balayé d’un revers de main du Destin.

Quoi que l’on fasse, la souffrance et la mort ne sont jamais bien loin.

Elles guettent le moindre de nos faux-pas afin d’imprimer dans notre chair et notre esprit des cicatrice indélébiles.

Des sutures que nous nous efforçons de cacher…

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier Frédéric Livyns et les éditions Lune Ecarlate pour l'envoi de ce recueil.

Franchement, j'ai passé un excellent moment avec cette sélection de nouvelles toutes meilleures les unes que les autres : parfois fantastiques, souvent inquiétantes, toujours bien écrites... il y en a vraiment pour tout les goûts ! Personnellement, certaines m'ont davantage touchée comme La cave, La voix ou Un jour ordinaire qui sont assez redoutablement crédibles. Je donne également une mention spéciale à Le bracelet, Poupée d'amour, Prédateurs et Promesse tenue qui m'ont vraiment tenue en haleine et fait frissonner.

Je suis vraiment contente de découvrir l'écriture de Frédéric Livyns qui m'a beaucoup plu : sa façon d'écrire est toute simple et naturelle et c'est sans aucun doute ça qui fait que ça marche aussi bien ! Le doute n'est pas permis : c'est un excellent conteur doté d'une imagination débordante.

Un recueil de nouvelles sombres que je vous recommande !

 

Je suis désolée, mais la suite de l'article va être assez longue : je vous laisse découvrir mon avis sur chacune des 23 nouvelles présentes dans ce recueil...

Dirty Henry : une première nouvelle très étonnante qui donne le ton pour la suite ! C'est fantastique et assez novateur : ça commence plutôt très bien ;)
Escalier pour nulle part : Aussi courte qu'étrange ! J'ai bien aimé le lien avec la nouvelle précédente.

Joyeux anniversaire : Je me suis davantage reconnue dans ce personnage que dans les autres, mais j'aurais aimé entendre parler de la voiture un peu avant : la chute est venue un peu comme un cheveu sur la soupe du coup...

La cave : Elle est horrible cette nouvelle ! Surtout parce qu'on ne pourrait pas faire plus crédible... ça existe forcément.

•  La défaite : Je ne suis pas certaine d'avoir tout compris dans cette nouvelle, il m'a manqué quelques données pour que ce soit parfaitement clair. Mais bon, j'imagine que c'est également la volonté de l'auteur !
• La descente : Encore une nouvelle horrible même si, en soi, il ne s'y passe pas grand chose, mais l'ambiance est vraiment au rendez-vous.

• La malédiction du suricate : Le titre de cette nouvelle m'a beaucoup amusée : j'ai un de mes amis qui est surnommé "le suricate" et a qui est arrivé pas mal d'embûches cet été... Cela dit, cette nouvelle est franchement pas mal : c'est très ironique et j'ai beaucoup le côté "légende africaine".

• La mare aux morts : J'ai beaucoup aimé cette nouvelle qui donne d'une certaine manière espoir en se disant que certains de nos mauvais actes peuvent encore être réparés. Je croise les doigts pour l'auteur de cette lettre...

La nuit dévorante : Une histoire très addictive et mystérieuse qui commence et s'arrête pile là où il fallait : parfait !

La voix : Celle-ci est assez dégueu' par ses idées. Même si rien n'est dit clairement, ce a quoi les évènements nous font penser est très dérangeant.
•  Le bracelet : Waow ! Sans aucun doute l'une de mes préférées de ce recueil : c'est inattendu, plutôt ironique, très magique et vraiment surprenant !

Le sourire : J'ai également beaucoup aimé cette histoire. Cette prise de conscience et cette douleur qui renait après avoir été oublié sont assez fascinantes.

Les mange-chair : Encore une nouvelle horrible mais addictive sur fond de tradition et de légendes. Elle est franchement pas mal du tout !

Lilu et Lilitu : Là, pas de grosse surprise, tout est dans le titre ! Cela dit, j'ai beaucoup apprécié la façon dont les évènements sont amenés.

Mémoires d'outre-temps : Un texte très intéressant dont j'ai beaucoup aimé l'orientation SF et les références à Wells.

Post mortem : Encore une nouvelle aussi horrible que fascinante ! La fin est assez dérangeante : les gens ne voient toujours que ce qu'ils souhaitent voir...

•  Poupée d'amour : Elle est terrible celle-ci, la conclusion m'a autant horrifiée que bluffée. Franchement, je suis contente qu'on ne m'a jamais raconté une telle histoire en pleine nuit !

Prédateurs : Encore une nouvelle horrifique sur un sujet que l'on pourrait croire anodin au départ mais qui se révèle de plus en plus choquant au fur et à mesure que l'on tourne les pages.

Promesse tenue : Voici une nouvelle de la même trempe que les précédentes : on s'attend à ce qu'il va se passer mais pas forcément de la manière. Elle est plutôt sympa dans son genre.

Sutures : Celle-ci est dans une ambiance proche des précédentes mais elle m'a moins plu : je l'ai trouvé trop rapide.

Temps d'arrêt : Cette nouvelle a un bon potentiel mais j'aurais aimé en savoir plus. Je pense savoir ce qu'il s'est plus ou moins passé, mais ça me semble tout de même flou... J'aimerais bien connaitre la suite !
Un bonbon ou un sort ! : Je ne m'attendais pas du tout à cette conclusion vu le début de la nouvelle. La surprise est bonne et plutôt touchante.

•  Un jour ordinaire : J'ai également été agréablement surprise par cette nouvelle. Je trouve qu'elle clôt vraiment bien ce recueil : après des nouvelles aussi horribles, un peu de tendresse et d'amour donne du baume à l'âme.

 

 

[les +] Une narration excellente, des nouvelles très différentes les unes des autres et dont l'association fonctionne à merveille.
[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Sutures, Frédéric LIVYNSSutures, Frédéric LIVYNSColocs (et plus), Emily BLAINE
 
Du même auteur :
Danse de sang Le souffle des ténèbres  L'obscur Zone d'ombres
Les nouvelles aventures de Carnacki, saison 1 épisode 1 : La chambre rouge épisode 2 : Le placard qui chuchote épisode 3 : Ce qui murmure
Repost0
26 août 2015 3 26 /08 /août /2015 05:00

 

 

 

 

A couteau tiré

Sébastien BREGEON

Sébastien Brégeon - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Une soirée tranquille dans un camping peu fréquenté. A priori, l'endroit idéal pour se reposer et faire de nouvelles connaissances. Une veillée à discuter dans la pénombre et regarder les allées et venues des gens nous permet de découvrir quelques-uns des habitants aux comportements parfois franchement suspects.

Robbie vient d'arriver et prend rapidement en grippe un homme, a-t-il raison de s'en méfier ? Ou ferait-il mieux de surveiller ses arrières ? Son voisin de camping, amateur de lancer de couteau, s'aperçoit des vues que Robbie a envers sa copine. Cela ne va-t-il pas réveiller sa jalousie ?

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier Sébastien BREGEON pour l'envoi de cette nouvelle avec laquelle j'ai passé un excellent moment.

 

En effet, j'ai tout de suite été happée par l'histoire de Robbie : le vocabulaire, l'ambiance... Sébastien Brégeon prend le temps de construire un univers fait de petites scènes de vie : on se croirait vraiment dans un camping, à observer les gens et à jouer les cancanneurs d'un soir. J'ai également bien aimé le jeu des rencontres propices à ce type de lieu : vraiment, je me suis crue au camping.
Du coup, j'ai vraiment été particulièrement attentive au texte, guettant toute anormalité, sursautant à ce qui sortait de l'univers. D'ailleurs, j'ai beaucoup apprécié le nouveau clin d'oeil aux Fables de La Fontaine, que l'on retrouvait déjà dans le volume précédent : je n'ai pas pu m'empêcher de faire une parallèle entre les deux forêts assez glaçant (aparté pour Sébastien Brégeon : c'est la même forêt du coup ou pas du tout ?).

 

J'ai un chouilla moins accroché à la fin de la nouvelle : en fait, elle est tellement rapide que je n'ai pas tout de suite compris que c'était fini et que, j'ai préféré la relire histoire d'être sûre d'avoir tout bien compris. En fait, elle est très mystérieuse, trop pour moi et il me manque trop d'informations à mon goût (qui ? mais pourquoi ??) pour que je puisse l'apprécier à sa juste valeur.

Cela dit, c'est vraiment là mon seul bémol : l'ambiance de ce volume est tellement au top que j'ai passé un super moment... C'est rare que je lise un texte aussi lentement pour ne rien louper de l'histoire !

 

Encore une fois, j'ai apprécié l'écriture de Sébastien Brégeon : grâce à son écriture et l'importance qu'il apporte aux petits détails, je me suis vraiment cru dans ce camping avec Robbie. J'apprécie également, son dynamisme et le langage des personnages qui colle parfaitement au lieu choisi.
Franchement, j'ai passé un bon moment avec ce texte !

 

 

[les +] Une ambiance au top, des scènes de vie telles que l'on s'y croirait.

[les -] Une chute un peu trop rapide.

 

 

Lu dans le cadre :

 
 
Du même auteur :
 Fantastiques nouvelles tome 0 : A bras raccourcis tome 2 : L'eau qui dort tome 3 : L'envers du décor  tome 4 : Grain de sable  tome 5 : Amour éternel  tome 6 : A perdre la raison  tome 7 : Volte-face
Repost0
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 06:15

 

 

 

Marvin, saison 2
La Collection des morts

Vincent VIRGINE

La Bourdonnaye - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

D’un côté, y a Marvin, un jeune gars qui pète un câble, un jour, dans l’métro. Et qui bute un mec parce que ce mec s’est assis sur lui sans s’excuser. La fois de trop, quoi. Genre la goutte d’eau qui fait déborder l’vase. Du coup, ça lui donne des idées. Radicales et extrémistes. Alors ce crime promet d’être le premier d’une longue série.
D’un autre côté, y a Miles. Ex-flic, aujourd’hui alcoolo, dont la femme s’est sauvagement fait assassiner quelques années auparavant. Mais il garde ses entrées dans son ancien commissariat. Et le chef le rappelle, quand le tueur du métro fout le bronx dans Paris.
Au fond, Marvin et Miles se ressemblent. Aussi écorchés vifs l’un que l’autre, aussi névrosés, chacun à sa manière. Difficile de dire lequel des deux est le plus abîmé, lequel est le plus cinglé, lequel traîne les plus sombres secrets. Difficile de prévoir ce que va donner le face-à-face final. Parce que, ouais, bien sûr qu’il va y avoir un face-à-face final. Quand Miles aura fini de traquer Marvin.
Un petit conseil : si vous prenez l’métro, bousculez pas Marvin.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier Vincent Virgine et les éditions de la Bourdonnaye pour l'envoi de cette saison 2 de Marvin. J'avais beaucoup aimé le tout premier épisode et, du coup, j'étais assez curieuse de découvrir la suite des aventures de cet assassin pas comme les autres.

 

Franchement, j'ai passé un excellent moment avec ce roman même si j'ai eu un peu de mal à recoller les morceaux avec ce dont je me souvenais de l'histoire... C'est fou tout ce qu'on peut oublier pendant un an ! Du coup, j'ai du lire très attentivement le premier épisode de cette saison afin de remettre des visages sur les personnages et leurs actes. Mais, une fois ce passage passé, j'ai pu profiter pleinement de cette histoire et ai passé un excellent moment avec ce roman.

 

J'apprécie beaucoup l'ambiance de cette saga : son côté sombre, brut, parfois un peu vulgaire me déstabilise beaucoup. Ça me dégoûte assez, je me sens mal à l'aise et certainement pas à ma place dans cet univers et ça me plait : ce sont des sentiments forts ce qui prouve que Vincent Virgine a bien fait son job.
Je trouve que voir autant de noirceur humaine en aussi peu de page est plutôt une bonne chose en fait : on apprend à relativiser certains évènements avec ça. Bien sûr, il se passe des choses atroces mais il arrive également tous les jours des choses positives.

 

L'écriture de Vincent Virgine est vraiment intéressante : elle ne fait pas partie de celles que je préfère mais il s'en dégage une "passion" et une "vérité" qui me plaisent beaucoup. Elle est simple, sans détour, sans secret : il n'y a pas de tabous avec lui et c'est une qualité que j'apprécie énormément.

Une série noire et dérangeante.

 

 

[les +] Pas de pudeur, pas de tabou, des faits.

[les -] Un style parfois très dérangeant.

 

 

Lu dans le cadre :

Service Presse - La Bourdonnaye

 

 

Du même auteur :

Marvin saison 1, épisode 1 : Sous la terre, le mal

Repost0
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 05:00

 

 

 

 

L'eau qui dort

Sébastien BREGEON

Sébastien Brégeon - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Quoi de plus reposant que des vacances en famille passées à se prélasser et à se rafraîchir au bord de la piscine de l'hôtel ?

Ne manquez pas de respect aux anciens, ne montrez pas les gens du doigt, ne vous moquez pas des gens, ne faites pas aux autres ce que vous n'aimeriez pas que l'on vous fasse. Peut-être que le jeune Paul aurait dû prêter un peu plus attention à ces paroles.

Paul croit reconnaître une sorcière en la personne d'une vieille dame et raconte à qui veut l'entendre que dans la piscine se trouve un visage qui cherche à l'aspirer. Personne ne lui prête attention, lui même finit par ne plus y croire. Pourtant, s'il avait raison ?

 

Je tiens tout d'abord à remercier Sébastion Brégeon pour l'envoi de cette nouvelle : j'ai passé un bon moment en la lisant et l'ai largement préférée à A bras raccourcis.

 

J'ai beaucoup apprécié l'ambiance de cette histoire : ces deux mômes sont vraiment infernales et l'on se demande franchement comment leurs parents font pour arriver encore à les supporter.
J'ai également aimé voir l'eau et ce montre aquatique prendre forme : on oublie souvent que les piscines sont des lieux dangereux et, même si ici c'est particulièrement romancé, cette petite piqure de rappel ne peut pas faire de mal.

Un autre point qui m'a beaucoup plu est le rapport à la magie : je ne sais pas trop qui est cette vieille dame au bord de la piscine, mais, pour moi, elle a tout d'une sorcière !

 

J'ai été franchement étonnée de la méchanceté que l'on a entre ces deux enfants que ce soit envers eux-mêmes ou bien des gens qu'ils ne connaissent pas... On dit souvent que les enfants ne sont pas tendre, mais là, c'est particulièrement le cas. Je crois que ça m'a d'autant plus choquée qu'ils ne semblent pas avoir de remords ou de prise de conscience quand à la gravité de leurs actes.
Il y a également un petit côté moralisateur par franchement déplaisant dans cette nouvelle : je pense que ça fera du bien à pas mal de personne de se souvenir que nos actes ont toujours des conséquences et qu'il faut donc savoir réfléchir un peu à l'avance.

 

L'écriture de Sébastien Brégeon est agréable et plutôt dynamique. J'ai trouvé sa description du monstre aquatique et des visions de Paul particulièrement poussée et assez effrayante.
Une nouvelle détonante !

 

 

[les +] Une belle narration, des actes dérangeants.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

 

 

Du même auteur :

Fantastiques nouvelles tome 0 : A bras raccourcis tome 1 : A couteau tiré tome 3 : L'envers du décor tome 4 : Grain de sable tome 5 : Amour éternel tome 6 : A perdre la raison tome 7 : Volte-face

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs