Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

Tombée pour lui

Claire BIANCHI

autoédité - 2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

Je m’appelle Louise, j’ai 30 ans, je suis rousse et j’ai deux mains gauches. Jusqu’ici, je m’en accommodais plutôt bien. Mais ça, c’était avant que je rencontre l’homme de ma vie ! Bien décidée à mettre toutes les chances de mon côté, j’ai décidé de me guérir une bonne fois pour toutes de ma maladresse congénitale ! Armée d’une volonté à toute épreuve, je me suis lancée dans un véritable parcours du combattant peuplé d’entraîneurs pour le moins originaux… mais il en faut plus pour m’arrêter, croyez-moi. Même les catastrophes au bureau ou les idées saufrenues d’Agathe, ma complice de toujours, ne pourront me détourner de mon objectif. Vous voulez tout savoir de mes péripéties ? Embarquez avec moi !

 

 

Je tiens tout d’abord à adresser un grand merci à Claire Bianchi pour m’avoir envoyé ce roman. Il faut dire aussi que celui-ci est très spécial pour moi puisque j’ai eu l’occasion de le lire en avant-première, il y a presque six mois : du coup, c’est bien changé que je le retrouve maintenant avec toujours autant de plaisir si ce n’est plus !

 

Tombée pour lui c’est un roman chick-lit comme je les aime : avec une miss catastrophe attachante qui n’en rate pas une, une meilleure amie aussi instable psychologiquement que présente pour sa copine, des beaux mecs à se pâmer au premier regard et des hommes pour la vie. C’est drôle, touchant, et ça fait forcément échos à des passages de notre vie !

Personnellement, je trouve que le gros plus du roman, c’est le service coaching de Léa, une jeune femme mystérieuse bien décidée à aider Louise à se débarrasser de sa maladresse congénitale. Au programme, des rencontres, toutes plus improbables les unes que les autres, mais tout aussi attachantes, qui nous permettent de grandir un peu à travers Louise. Je ne sais pas vous, mais après avoir lu ça, je meurs d’envie de me faire coacher par Léa, moi aussi ! ;)

Et puis il y a une romance, l’amour au premier regard, fort et pour la vie… du moins, dans les rêves de Louise ! C’est assez perturbant de voir Louise tenter de changer pour un homme – Nicolas - qui ne lui accorde ne serait-ce qu’un regard. Mais visiblement, ça marche bien que l’on sente qu’il y a comme une anguille sous roche. Autant dire que les scènes ne manquant pas de piquant s’enchaînent pour arriver à un point culminant très très amusant ! Mais bon, l’amour, le vrai, ne se cache jamais bien loin…

 

Louise est vraiment une bonne découverte. Ce qui m’a tout de suite plus chez elle, c’est qu’elle est ingénieur : c’est rare dans ce genre de bouquin et, personnellement, ça me plaît et je me suis sentie davantage proche d’elle que je ne peux l’être d’une avocate proche du burn-out ou d’une bibliothécaire discrète. Son job’ envoie du pâté et pourtant, elle ne vit pas qu’à travers lui, ce qui me parle encore plus ! J’ai aimé son caractère de feu, sa sociabilité, sa joie de vivre et la façon dont elle prend avec humour ses maladresses. Louise, c’est la copine que l’on aimerait toutes avoir.

Agathe est plus perturbante bien qu’elle soit tout aussi attachante : elle est plus dans les extrêmes, davantage fofolle et instable. Et pourtant, elle est toujours là pour Louise. J’ai également aimé Tony, le patron du restaurant qui sert de QG aux deux filles, toujours avec un bon mot et un sourire.

Nicolas, le beau gosse du bouquin, m’a moins plu : il est trop parfait et a ce côté fuyant qui me rend assez mal à l’aise…

 

Avec ce premier roman chick-lit, Claire Bianchi met la barre haute ! J’ai vraiment passé un excellent moment avec ce roman très drôle et addictif : difficile de le lâcher une fois commencé ! J’ai aimé les retournements de situations inattendus, la joie de vivre à toute épreuve et la fraîcheur que dégage ce roman.

A lire !

 

 

Lu dans le cadre de :

 

[les +] Frais, drôle : on en redemande !

[les -] Uu peu prévisible.

Repost0
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 05:00

 

 

 

 

Dans l'ombre d'Ana

Marjorie MOTTO

Editions de la Rémanence - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Un peu ronde mais bien dans sa peau, Elsa est une jeune femme heureuse. Pour elle, tout va pour le mieux : un travail prenant, des amis et une famille aimante, des loisirs et des projets. Comment imaginer qu’une simple rencontre puisse venir bouleverser sa vie, que perdre du poids pour entrer dans le moule des canons de beauté modernes devienne son obsession ?

 

 

Un grand merci aux Editions de la Rémanence et à Livraddict pour l'envoi de ce roman.

 

Honnêtement, avec ce livre, je me suis faite avoir par son résumé : en le lisant, je n'avais pas du tout perçu qu'il irait aussi loin et qu'on y parlerait d'anorexie bien que le titre  mentionne clairement la maladie. J'ai trouvé ce texte très touchant et respectueux des malades et, surtout, j'ai apprécie que ce soit une histoire romancée et non un témoignage : je ne me suis pas sentie voyeuse en le lisant bien que j'ai eu du mal à m'en décoller.

Je fais partie de cette génération de jeunes filles qui souffre du poids des images et développe des troubles alimentaires. J'ai donc grandi au milieu d'anorexiques, de boulimiques et de personnes ayant des troubles du comportements alimentaires... C'est triste à dire, mais, durant mon adolescence, voir mes copines batailler avec tout ça faisait partie de ma normalité et, heureusement, depuis, elles sont sorties de ces enfers et mènent une vie normale (enfin, à peu près, on n'en sort réellement jamais). A travers Elsa, qui a sensiblement le même âge que moi, j'ai revu les comportements annonciateurs et la descente aux enfers qu'ils annoncent. J'ai trouvé cette histoire vraiment très crédible et réaliste tant par ses propos que par les pensées d'Elsa aussi faussées que douloureuses à lire.

En tant que diététicienne, j'ai été heureuse de croiser des "collègues" au détour d'une page : moi, qui trouve que notre métier n'est pas reconnu à sa juste valeur, me voici aux anges ! Même si la diététicienne en question est un peu pris pour une greluche sans cervelle ;) Quelle n'a pas été ma surprise en découvrant que l'auteur, Marjorie Motto, exerce cette même profession !

 

Elsa m'a beaucoup touchée, j'ai vraiment reconnue mes copines en elle. Malheureusement, les filles sont capables de beaucoup de bêtises quand elles sont amoureuses et rejetées comme de vieilles chaussettes... Cela dit, les raisons d'Elsa se s'arrêtent pas là. Elle m'a touchée et m'a donné envie de la prendre sous mon aile. Avec ses changements physiques, elle devient quelqu'un d'autre - pas meilleure ou pire, juste différente - ce qui est assez fascinant.

Matthias m'a également plu mais son côté "superman" m'a dérangée un peu comme si les raisons de son amour envers Elsa n'était pas les bonnes alors qu'il prouve plus d'un fois le contraire. Par contre, Manon et la maman sont juste géniales et Sabrina veut la peine de se faire connaitre.

 

J'ai trouvé les mots de Marjorie Motto très criant de vérité : je me demande où s'arrête la fiction et où commence la réalité dans son roman... C'est touchant, juste et d'un réalisme à toute épreuve. Les sentiments d'Elsa sont vraiment très poignants et un chouilla dérangeant : bref, je suis convaincue par cette histoire qui nous permet, je l'espère, d'avoir un regard un peu différent sur l'anorexie.

Une belle découverte.

 

 

Lu dans le cadre :

Repost0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 05:00

 

 

 

 

Repartis pour un tour
Blue Heron, tome 3

Kristan HIGGINS

Editions MOSAIC - 2016

471 pages

 

 

 

 

 

Peut-on donner une seconde chance à son premier amour ?

Le mariage ? Pas pour moi ! Voilà le credo de Colleen O'Rourke. C’est vrai, cette posture légèrement psychorigide a quelque chose à voir avec sa rupture, il y a dix ans, avec le beau, l’incomparable, le parfait Lucas Campbell. Une expérience proche du saut à l’élastique… mais sans élastique, que Colleen ne veut plus jamais revivre. JAMAIS ! Depuis ce jour, elle se contente de flirts sans lendemain, joue les entremetteuses pour ses amies et console les amoureux éconduits venus s’échouer dans le bar qu’elle tient avec son frère à Manningsport .
Alors que faire lorsqu’une urgence familiale ramène Lucas Campbell en ville ? Parce que, évidemment, il est toujours aussi beau, aussi incomparable, aussi parfait. Doit-elle fuir? Combattre? Se laisser tenter?

 

 

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions MOSAÏC pour l'envoi de ce roman que j'ai beaucoup apprécié.

 

Je peux difficilement passer devant un livre de Kristan Higgins en l'ignorant : les livres de cette auteure sont toujours un bon moment d'humour et de romance ! Ayant lu, les deux premiers tomes de Blue Heron, j'étais très curieuse de découvrir ce petit dernier. Pour être franche, je m'attendais à partir sur les traces de Prudence - la soeur aînée Holland - tout en m'étonnant : elle est tout de même dans une autre tranche d'âge avec ses enfants déjà grand, quand je me suis rendue compte que Colleen - la meilleure amie de Faith - en serait l'héroïne ! Quelle bonne nouvelle ! C'est un des personnages de la série que j'aime beaucoup !

Colleen c'est la barmaid du O'Rourke, le bar-restaurant qu'elle a créé avec son frère et c'est aussi la bonne copine de la ville, entremetteuse à tout va (pas moins de sept enfants portent son nom en son honneur) et sa réputation de fille facile lui colle à sa peau. Et pour cause, elle papillonne d'homme en homme pour tenter d'oublier Lucas, son premier amour, qui l'a laissé tomber comme une vieille chaussette après la fac pour se marier avec une jeune héritière. Et, justement, le voila qui remet les pieds à Manningsport...

Bon, comme vous vous en doutez, l'histoire est assez prévisible et l'on se doute facilement de comment ça va se finir. Cependant, les rebondissements sont plein d'humour et ne manquent pas de piquant tout en restant réaliste ! C'est totalement le genre d'histoire qui ferait un bon film à regarder entre copine : c'est frais, ça fait rêver et l'on ne s'ennuie pas une seconde avec !

 

Colleen m'a beaucoup surprise dans ce tome : elle est loin d'être la bonne copine un peu trop délurée que l'on peut imaginer dans les tomes précédents. Effectivement elle est très sympa et elle dit rarement non aux hommes mais on la découvre beaucoup plus fragile qu'elle n'en parait. Elle est drôle, attachante, dynamique. Son envie d'aider Pollina a conquérir l'homme qu'elle aime depuis toujours en secret a su faire mouche avec moi : elle est vraiment là quand ses amies ont besoin d'elle.

Sa famille de fou m'a également beaucoup plu, notamment sa mère et ses copines du club des ménopausées : dès qu'elles sont dans les parages, on sait tout de suite qu'on va beaucoup rire et bien s'amuser !

Lucas m'a également beaucoup plu même si il est sans doute un peu trop parfait pour être réel : un garçon comme lui, ça donne des envies de mariage ! Il est drôle, intelligent, dévoué... Il est touchant dans sa relation avec Joe, son oncle qui l'a élevé après la disparition de ses parents, et envers son cousin pas toujours très malin.

 

Encore une fois, je suis sous le charme de l'écriture de Kristan Higgins : c'est frais, bien écrit et très drôle ! Impossible de s'ennuyer avec Repartis pour un tour. C'est le genre d'histoire qui ne laisse pas indemne et qui fait échos dans nos vies : qui n'a jamais repensé a un de ses ex (ne serait-ce que par envie de lui p*ter les dents o:D - ceci est une blague) ?

Bref, je valide !

 

[les +] De l'amour, des personnages à qui s'identifier, une jolie histoire.

[les -] Un Lucas assez cliché.

 

 

Lu dans le cadre :

On n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
 
 
Du même auteur :
  Amis et rien de plus  L'homme idéal... ou presque Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour   Tout sauf le grand amour Trop beau pour être vrai  Un grand amour peut en cacher un autre ■ Blue Heron  tome 1 : A un détail près  tome 2 : Sans plus attendre
Repost0
13 septembre 2016 2 13 /09 /septembre /2016 05:00

 

 

 

 

 

Hot love

Cécile CHOMIN

Harlequin - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

La trilogie Hot Love, c’est :
- 3 romans hyperprotéinés
- un concentré de bonne humeur, de soleil, d’humour et d’amour
- l’histoire d’un groupe d’amis aussi attachants que fous
- des couples sexy qui font des étincelles
- des héroïnes aux caractères bien affirmés
- des héros qui transpirent la testostérone
- un chat voleur de culottes
- des happy ends
- la garantie d’un effet feel-good à la fin de chaque histoire

 

 

Je tiens tout d'abord à adresser un grand merci aux éditions Harlequin pour l'envoi de cet intégrale. Je gardais un excellent souvenir du premier tome Hot love challenge et ai apprécié le relire et découvrir les deux suivants !

 

Hot love challenge

Dans ce premier tome, nous partons à la rencontre de Lydia, jeune femme de 28 ans, carriériste et à la recherche du compagnon parfait. Tâche qui semble bien difficile au vu du nombre de boulet avec lesquels elle fini en soirée... Mais, cette semaine est une semaine importante puisqu'il s'agit de la préparation et du mariage de sa meilleure amie d'enfance : Sophia. L'occasion donc de quitter Paris pour retourner dans sa ville natale près de Montpellier. Pas de chance pour elle, son patron Julien - imbuvable mais super sexy -, ami d'enfance du marié, est également de la partie...

J'ai pris plaisir à relire cette histoire même en la connaissant déjà : on voit venir pas mal d'événements mais ce n'est pas grave ! C'est tellement bien raconté, avec des quiproquos surprenants et beaucoup d'humour que ça passe nickel tout en nous faisant rire ! Bon, par contre, certains rebondissements sont vraiment trop gros pour moi et ont joué un peu sur la crédibilité que j'ai accordée à l'histoire.

J'ai trouvé amusant également de découvrir la petite bande d'ami qui vont nous tenir compagnie dans cette trilogie ainsi que Maïa plus virtuellement puisque nous la connaissons qu'à travers le téléphone de Lydia.

 

Hot love disaster

Nous partons à la découverte de Maïa, croqueuse d'homme et romancière de policier historique. Suite à une baisse de ses ventes, Jules son éditeur l'oblige à suivre un policier sur une enquête afin de conquérir un nouveau public contemporain. 

Et, surprise, François - le policier -  n'est autre que le frère de Sophia ! Bon, forcément, on se doute également de ce qui va se passer mais ça ne m'a pas dérangée : ce tome est celui que j'ai préféré des trois ! Il faut dire aussi que Maïa est très amusante dans sa spontanéité et j'ai également apprécié son côté (gentiment) provocateur. J'ai également apprécié retrouver Sophia, sa famille et voir comment elle se débrouillait avec sa grossesse.

 

Hot love wedding

Nous partons maintenant en République Dominicaine pour le mariage de Lydia et Julien : l'occasion de partir pour des vacances de rêves avec toute la petite bande d'ami et l'occasion pour nos copines de prendre de bonne résolution concernant leurs couples...

J'ai trouvé intéressant que l'on suivre  vraiment chacun des personnages dans ce roman : il en manque tout de même quelques uns (Damien, Jules, Carole...) mais les principaux sont bels et bien là ! Du coup, l'intrigue gagne en complexité et en rebondissement, tout en gardant sa fraîcheur et son humour, même si c'est parfois un peu frustrant d'abandonner une histoire pour celle d'un autre personnage... J'ai trouvé que c'était vraiment une belle conclusion pour cette série !

 

 

Lu dans le cadre :

Repost0
7 septembre 2016 3 07 /09 /septembre /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

Samantha, serial looseuse

Louisa MEONIS

Harlequin - 2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Moi, c’est Samantha, et ma vie, c’est pire que le rayon chocolat la veille de Noël. Avant, je m’ennuyais. Avant, j’étais seule. Avant, je rêvais d’une vie sexy et trépidante de super héroïne forte-à-l’extérieur-mais-fragile-à-l’intérieur. En fait, j’étais complètement stupide. Car maintenant, mes souhaits ont été exaucés, et c’est un sacré bordel. La grande disette sentimentale est enfin terminée mais il se trouve que mon nouveau mec est un peu… bizarre. Du genre à avoir des petites manies étranges qui me font me demander s’il ne découperait pas des gens à la hache au lieu de colorier des mandalas pour se détendre. Mais c’est aussi un dieu du sexe et mon nouveau distributeur à orgasmes. Alors, bon, hein, après tout, personne n’est parfait, non ?

 

 

Un  grand merci aux Editions Harlequin pour l'envoi de ce roman qui m'a beaucoup, beaucoup amusée !

 

Lola avait bousculé ma petite vie tranquille avec sa fraîcheur envahissante et son univers mouvementé. Du coup, j'étais très curieuse de découvrir Samantha - par la même auteur - en me demandant à quelle sauce nous serons croqué - pauvres petits lecteurs - cette fois. Et bien, ça n'a pas raté ! 

On se retrouve une nouvelle fois dans cet univers rocambolesque où se mêle chick-lit, humour et meurtres : ça pourrait partir dans tous les sens mais c'est parfaitement maîtrise. J'ai beaucoup aimé les petites maladresses de Samantha qui, en dépit de la honte qu'elle puisse ressenti, m'ont beaucoup fait rire (je sais, c'est pas très sympa). L'univers est riche et surtout, il m'a rappelé quelque chose... Avant d'être confirmé par une première apparition de Lola. Bref, je ne vous en dit pas plus, mais il y a fort à parier que ce ne soit pas la dernière fois que Louisa Meonis écrive dans cet univers et ce, pour ma plus grande joie ! ;)

L'histoire est mouvementée, riche en rebondissements : impossible de s'ennuyer ! Bon, par contre, je dois avouer que je me doutais depuis un moment de qui était le tueur... Cela dit, ça ne m'a pas dérangée : l'auteur joue avec nos réactions et tente de nous poussez dans des petits pièges (qui fonctionnent plutôt bien d'ailleurs), du coup, ce n'est qu'à la toute fin du roman que l'on tient vraiment un nom !

 

Samantha m'a beaucoup plu. Déjà parce que ce n'est pas un canon (#teampoire), qu'elle n'a pas vraiment confiance en elle et qu'on a forcément envie de la protéger un peu. J'ai bien aimé également son côté asocial qui m'a beaucoup amusée, tout comme ses petites maladresses et ses mésaventures avec ses boys. Pour le coup, elle est vraiment crédible et tant mieux : parce qu'on aurait du mal à croire que cette histoire puisse réellement se passer dans la vraie vie !

Thomas m'a également bien plu même si il est vraiment trèèèès mystérieux ! Mais bon, une fois certains rapprochements faits, j'ai réussi à passer outre... Mais bon, sa famille à beau être très spéciale, je les apprécie beaucoup quand même ;)

 

J'ai vraiment pris plaisir à redécouvrir l'écriture de Louisa Meonis : j'y ai vraiment retrouvé ce qui m'avait plus dans les aventures de Lola. D'ailleurs, j'ai trouvé que les deux romans se ressemblaient beaucoup... ce ne m'a pas dérangée, aimant beaucoup son univers, mais j'ai peur de m'en lasser si elle continue dans cette voie. Cela dit, j'aime beaucoup son humour, ses personnages étranges et ses situations cocasses !

Une belle découverte !

 

 

[les +] Du dynamisme et des rebondissements.

[les -] Ça ressemble beaucoup à Lola quand même...

 

 

Lu dans le cadre :

 

Colocs (et plus), Emily BLAINEOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
Challenge Des gages ta PAL #6

 

 
 
Du même auteur :
Avant j'étais un salaud  Je serai celui qu'il te faut Toi + Moi = Le compte est bon
Lola  intégrale 1 : Lola, petite, grosse et exibitionniste  intégrale 2 : Lola, petite, en cloque et (complètement) larguée
Repost0
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 07:33

 

 

 

 

Layla et Nathan

Ensemble, saison 1
Anne ROSSI

HQN - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Elle, jeune chanteuse éprise de liberté,
Lui, rockstar perdue dans les vices de la célébrité,
Tous les deux, ensemble, pour affronter le monde.

Découvrir l’identité de son père. Découvrir qu’il vient de mourir. Découvrir qu’on a un demi-frère, Thomas Bradford, qui n’est autre que le guitariste de son groupe préféré : Blue Bell. Layla a dû mal à y croire, et pourtant c’est bien ce qui est en train de lui arriver : demain, elle part à New York afin de rencontrer Thomas pour la lecture du testament. Si seulement elle pouvait aussi… Stop ! Il faut qu’elle arrête de rêver : pourquoi Nathan, son idole, son âme sœur musicale et chanteur de Blue Bell, serait présent ? Elle sait bien que c’est totalement absurde et pas logique, et pourtant, elle ne peut s’empêcher d’espérer.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement les éditions Harlequin pour l'envoi de cet intégrale qui m'a beaucoup plu : j'avais déjà eu l'occasion de découvrir le premier épisode de cette série et j'étais donc ravie de pouvoir en découvrir la suite !

 

Effectivement, c'est une très jolie découverte : je savais une partie des choses qui allaient se passer (connaissant déjà le premier épisode)  mais je me demandais bien comment ça allait se terminer... Pour le coup, je ne suis pas déçue même si les événements ne m'ont pas vraiment surprise tout au long de ma lecture.

Cette histoire est vraiment très mignonne. J'aime beaucoup son côté ado' amoureuse d'une rock-star (presque) trop vieille pour elle. Forcément, ça a fait un peu écho à de bons souvenirs, tant musicaux (#musicienne) que visuels (#helloJulianCasabiancadesStrokes). C'est un peu rêvé, plus qu'impossible, mais tant pis ! Ça me parle et me rend un peu jalouse...

Bon, il est vrai aussi que l'on voit facilement venir les choses : l'inquiétude des proches, les relations qui se créent, les étapes de la vie... Mais, tant pis ! C'est exactement ce que j'avais envie de lire ! 

 

Layla me plait beaucoup avec son histoire compliquée et son enfance à faire pleurer dans les chaumières. Et, pourtant, elle n'est pas à plaindre ! Elle mène sa vie pile comme elle le souhaite et arrive à atteindre des sommets... J'aime son caractère de battante, son enthousiasme et la force qu'elle met dans chacun de ses projets.

Sa famille de coeur me plait également beaucoup, elle me rappelle certains de mes amis par leur côté protecteur qui les forcent à veiller sur leur "petite soeur". J'aime leur histoire avec la musique qui est, finalement, l'expression du lien si fort qui les unit.

Bon, par contre, Nathan m'a moins plu. Il est un peu trop stéréotypé pour moi et je n'ai pas réussi à capter son essence. Alors, oui, bien sûr, ça fait parti du personnage sombre et fuyant mais ça m'a dérangée quand on suivait ses pensées...

 

J'ai été très heureuse de retrouver l'écriture d'Anne Rossi que je trouve assez captivante de simplicité. J'aime beaucoup les thématiques qu'elle aborde dans ses romans et que l'on retrouve assez rarement dans les romances. J'aime son style universel et son histoire entre deux-eaux qui s'adresse aussi bien à des adolescents qu'à des adultes ! C'est frais, mignon et ça donne des étoiles plein les yeux !

Une belle rencontre.

 


[les +] Une histoire échos à notre adolescence.
[les -] Assez prévisible.

 

 

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINEOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
Challenge Des gages ta PAL #6

 

 

Du même auteur :

 Initiation 

■ En plein coeur  tome 1 : Âme volée  Intégrale

 ■ Ensemble Layla  épisode 1

■ Les Enkoutan  bonus : Le philtre d'Amour 

Repost0
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 05:00

 

 

 

 

 

L'envers des corps silencieux

Thibault RUA

Autoédition - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

Le lendemain de ses vingt-deux ans, Samuel tire le bilan d'une jeunesse chargée d'événements succincts et tragiques vécus dans l'indifférence générale. Le résultat sinistre d'une existence bafouée dont il espère que le monde qui l'entoure en tirera les leçons fondamentales. L'envers des corps silencieux, comme la sentence des non-dits, montre combien la tolérance et la communication permettent aux hommes de s'épanouir en sublimant leurs différences respectives. Une reconnaissance nécessaire pour détecter les signes susceptibles d'amener un être à sombrer dans un isolement duquel il n'aurait aucune chance de ressortir indemne.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier très chaleureusement Thibault RUA pour l'envoi de ce roman.

 

Malheureusement pour moi, je n'ai pas été surprise par cette histoire, c'est plutôt le contraire d'ailleurs. Il faut dire aussi que Thibault m'avait prié de faire très attention en rédigeant ma chronique de ne pas révéler le moindre indice sur l'intrigue de l'histoire... Du coup, je m'attendais à quelque chose de totalement inattendu, de renversant et de bien tout, sauf conventionnel.

Quelle ne fut pas ma déception alors de voir que je devinais aisément les rebondissements ! Pas de surprises pour ma part, j'ai trouvé l'histoire assez convenue.

Pourtant, en soit, elle est plutôt prometteuse : j'apprécie ce genre d'histoire qui prône la tolérance et qui prend facilement des tournants dramatiques. En fait, je crois que je m'attendais à quelque chose dans le genre de Les nuits fauves. D'une certaine façon, on s'en rapproche tout en restant à des années lumières de ce roman.

 

En fait, Samuel m'a agacée : ce n'est pas un battant. Il préfère se lamenter sur son sort plutôt que de tenter de faire bouger les choses. Il est en décalage avec les jeunes de son âge, mais pas parce qu'il est plus mature - comme il le croit - mais parce qu'il reste préfère se mentir à lui-même plutôt que de vivre. Plusieurs personnes de mon entourage ont eu également des passages à vide, mais je ne les ai pas reconnu dans Samuel : eux ont su grandir et devenir plus forts. Ils ont réussi à comprendre que pleurnicher dans son coin ne ferait pas que les choses s'arrangeront d'elles-même. J'ai parfaitement conscience que ce que je dis est dur, mais si ces personnes de mon entourage ont pu surmonter tout ça, c'est bien que cela est possible quand on a la volonté de le faire.

 

Personnellement, l'écriture de Thibault Rua ne m'a pas charmée : je l'ai trouvé trop relue. Je ne sais pas tellement comment expliquer ça, ce genre d'écriture me donne l'impression que l'auteur se dit continuellement en écrivant "Oh, quelle belle phrase bien tournée, c'est du bon travail tout ça." D'un autre côté, je pense également ça de Donna Tartt, donc, d'une certaine façon, c'est un compliment. Disons que je ne ressens pas d'émotions devant ces écritures trop travaillées qui m'en paraissent que plus superficielles encore. A trop vouloir faire passer des émotions, par des phrases alambiquées, on oublie l'essentiel et les sentiments ne parviennent plus au lecteur...

Un roman qui m'a laissée de côté.

 

 

[les +] Un point de vu qui se défend.

[les -] Pas de surprise, une écriture surfaite.

 

 

 

Lu dans le cadre de :

Repost0
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 06:00

 

 

 

 

 

 

Toi. Moi. Maintenant ou jamais, épisode 1
Emily BLAINE

HQN - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

Comme si sa vie n’était pas assez chaotique ! Entre les cours, l’examen du barreau qui approche dangereusement et sa relation avec Kyle qui bat de l’aile, Charlotte n’avait vraiment pas besoin d’une complication supplémentaire. Mais l’enveloppe est arrivée. Une enveloppe au papier crème épais, tamponnée d’un blason sophistiqué et reconnaissable entre mille. A l’intérieur ? Une invitation pour une soirée de retrouvailles entre lycéens diplômés de la promo 2005. Alors, les souvenirs ont afflué, la douleur s’est réveillée et son cœur, ce pauvre organe qu’elle croyait guéri, s’est gonflé d’un espoir coupable. Jérémiah… Son amour de jeunesse, un amour aussi intense et passionné qu’éphémère. Dix ans plus tard, osera-t-elle prendre le risque de le revoir ?

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement les éditions Harlequin pour l'envoi de ce premier épisode qui m'a donné très envie de connaitre la suite des aventures de Charlotte.

 

Personnellement, je ne suis vraiment pas fan des histoires présentées en épisode : ça me frustre et j'ai l'impression que l'histoire perd en efficacité. Du coup, j'ai vraiment hésité avant de me lancer dans cette lecture : c'est vraiment le fait que la quasi-totalité des épisodes soit déjà sortie qui m'a convaincue de me lancer.

Et j'ai bien fait ! Ce premier épisode m'a vraiment donné envie de découvrir la suite sans me frustrer pour le moment : bien sûr, ça s'arrête au moment où l'on voudrait en savoir plus, mais on en sait relativement peu sur les personnages pour l'instant ce qui fait que l'on n'est pas encore attaché à eux. Franchement, là, je ne pourrais pas lire la suite que ça ne m'embêterait pas tellement.

Pour l'instant, je trouve l'histoire assez prévisible et déjà vu : le coup du premier amour est vu et revu. Mais connaissant les oeuvres d'Emily Blaine, je ne pense pas que l'histoire s'arrêtera là : à mon avis, elle nous réserve encore des tas de jolies surprises !

 

Charlotte me plait bien : j'ai beaucoup aimé la découvrir tenace derrière ses regards timides. J'ai aimé en apprendre plus sur ses études et découvrir ses opportunités de carrières inattendues. Je suis très curieuse de savoir où va la mener sa rencontrer avec cette fameuse avocate.

Pour l'instant, je me fiche assez de Jérémiah : on en sait très peu sur lui et seulement deux courts passages nous sont conté sur lui. Je n'ai pas d'attaches pour lui pour le moment même si je sens que ça devrait changer avec les prochains épisodes.

 

J'ai vraiment pris plaisir à retrouver l'écriture chaleureuse et douce d'Emily Blaine : son titre de "reine de la romance à la française" lui va décidément comme un gant et c'est bien pour ça que ça m'attriste que son histoire ne se passe pas en France... Je ne sais pas vous, mais ça me dérange toujours quand les auteurs contemporains français écrivent des histoires qui se passent à l'étranger et particulièrement aux Etats-Unis (ou à Londres). Perso', je pense que pour écrire avec conviction et crédibilité, il faut connaitre ce dont quoi on parle, et je trouve que ces changements de décors ont toujours un impact sur la qualité de l'histoire en leur donnant un côté un peu plus superficiel...

Une jolie rencontre avec Charlotte.

 


[les +] Une Charlotte adorable.
[les -] Un peu attendu pour le moment.

 

 

Lu dans le cadre de :

 
 

 

 

Du même auteur :

 All I want for Christmas  L'amour est très gourmand  Les tartines sont meilleures quand on les partage à deux  Mon bonheur entre tes mains  Passion sous contrat  Si tu me le demandais  Tombée pour toi 
■ Colocs  tome 1 : Colocs (et plus)  bonus 
 Dear you  acte 1  Intégrale  Les bonus 
■ T'embrasser sous la neige  tome 1 : T'embrasser sous la neige  tome 2 : Rendez-vous au chalet des coeurs oubliés  
■ Toi. Moi. Maintenant ou jamais  Intégrale

Repost0
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 05:00

 

 

 

 

 

 

L'or des Malatesta
Laurent LADOUARI

Editions HC - 2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

Tancrède et Julien ont grandi dans un orphelinat financé par la fortune de l’énigmatique Adamas. Le jour de leur vingtième anniversaire, ils apprennent qu’ils sont les enfants d’Alexandre Malatesta, un mafieux et trafiquant d’armes dont on les a tenus éloignés. À l’article de la mort, ce dernier demande à ses fils de porter son nom et d’honorer sa tombe en échange de quoi, ils hériteront d’un trésor fabuleux, fruit d’une vie de crimes. Tancrède accepte. Julien refuse.
 

 

Un grand merci aux éditions HC et à Agnès Chalnot Communication pour l'envoi de ce roman vraiment pas comme les autres ! La logistique a été un peu compliquée, le timing difficile, mais je suis vraiment ravie d'avoir pu le découvrir : c'est réellement une petite pépite !

 

J'ai découvert Laurent Ladouari il y a presque trois ans avec son livre Cosplay que j'avais eu la chance de découvrir en avant première. Ce roman m'avait absolument fascinée et je me souviens m'être dit qu'à peine refermé, je pourrai le relire sans problème tant l'univers est riche et que j'étais persuadée d'avoir encore des tas de trucs à découvrir dans cette histoire... Bon, du coup, je ne l'ai pas relu depuis ! Mais quand Agnès m'a proposé de m'envoyer le dernier nouveau-né de l'auteur, j'aurai bien sauté de joie si je n'étais pas en Allemagne ce qui m'a empêcher d'amasser les livres papier (qu'il faut ensuite ramener...), du coup, elle a proposé de m'envoyer un exemplaire numérique que je n'ai jamais reçu jusqu'à ce qu'elle s'enquérisse de ma lecture bien quatre mois après ! Ce n'est donc que pendant mes (merveilleux) exams que je l'ai reçu et qu'il n'y a qu'une semaine que je me suis enfin plongée dedans...

Bref, tout ça pour dire, que je l'ai vraiment attendu avec impatience et que je ne suis pas déçue de cette lecture même si je l'ai trouvé assez en dessous de Cosplay. Mais bon, il faut dire aussi que celui-ci était vraiment une pépite parmi les pépites !

 

L'or des Malatesta est sans doute plus commun ou peut-être que je me suis un peu habituée à l'univers de Laurent Ladouari. En fait, il m'a moins surprise bien qu'il reste très bien : c'est juste que je m'attendais toujours plus ou moins à ce qui allait se passer... Il faut dire aussi que le roman reste assez effrayant avec ses 700 pages, mais une fois dedans, on arrive rapidement à la fin ! Je n'ai vraiment pas vu ma lecture passer : ça coule de source, c'est fluide, mystérieux et un peu envoûtant. 

Il y a vraiment quelque chose de fascinant dans l'histoire de L'or des Malatesta, un peu comme si quelques chose nous échappait totalement sans que l'on puisse réellement mettre des mots sur ce truc... Personnellement, je pense que cette impression est due au fait que l'on est dans un monde qui ressemble au nôtre bien que sa société reste différente. J'ai cherché constamment à faire des liens entre les évènements historiques décrits dans ce roman et ceux de notre Histoire tout comme j'ai cherché des similitudes entre les villes mentionnées dans ce livre et des villes françaises bien connues... Le tout sans grand résultat !

 

J'ai vraiment aimé retrouvé des personnages de Cosplay comme Kathie et Adamas mais j'ai un peu honte : je ne les ai pas reconnu tout de suite tant les deux histoires sont différentes malgré leur univers en commun... Il faut dire aussi que ces deux-là ne sont pas vraiment au coeur de l'action même si ils sont souvent évoqués au cours de la lecture. Du coup, on garde un regard un peu protecteur de maman poule qui voit ses enfants devenir grands et faire leur vie : ils sont là, un peu lointain mais on continue à les couver du regard.

Dans ce tome, l'on découvre les Malatesta au nom maudit par les actes impardonables d'un père mafieux, trafiquant d'armes qui aurait entraîné la mort de milliers de personnes dans le monde... et à l'or caché sous terre. S'en poursuit une course contre la montre pour récupérer celui-ci, ce qui nous donne l'occasion de faire plus ample connaissance avec ses deux fils : Julien, qui tente de se faire oublier et de se construire une vie loin de la malédiction familliale, et Tancrède, personnalité farfelue notoire de la ville. Dans ce roman, on suit davantage Tancrède que Julien : c'est réellement lui qui est au coeur de l'histoire ou, plutôt, qui l'a fait avec ses idées parfois bien étranges... J'ai aimé sa répartie et son intelligence mais c'est vraiment Julien mon petit chouchou dans cette histoire. Il est plus discret, plus simple, plus "normal". Sa discrétion est touchante et son rapport avec les autres juste adorable. C'est un vrai ami, un confident extraordinaire, l'amoureux que l'on aimerait toutes avoir ! Bref, il vaut le détour ;)

 

J'ai vraiment pris plaisir à retrouver l'écriture de Laurent Ladouari : c'est vraiment un auteur à suivre ! J'aime son style fluide, acéré et très intelligent. Ses histoires sont complexes mais d'une simplicité stupéfiante : tout est en nuances et en détails... Comme pour Cosplay, je pourrai relire immédiatement L'or des Malatesta que je découvrirai sans aucun doute de nouvelles facettes à cette histoire.

Personnellement, j'ai préféré Cosplay mais je pense que L'or des Malatesta plaira à plus de monde : son univers est moins pointu et parlera sans aucun doute à davantage de lecteurs ! C'est moins geek, mais tout aussi amusant et surprenant !

Une lecture redoutable ;)

 


[les +] Juste Woaw.
[les -] 

 

 

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINEL'or des Malatesta, Laurent LADOUARI
 

 

 

Du même auteur :
 Cosplay

Repost0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 05:00

 

 

 

 

Nema

Frédéric GYNSTERBLOM

L'ivre-book - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce qui peut pousser un jeune homme tranquille à invoquer Satan dans les sous-sols de son domicile pour lui vendre son âme ? L’attrait du pouvoir sans doute, mais peut-être aussi une tendance inavouée à l’autodestruction.

 

Je tiens tout d’abord à remercier Frédéric GYNSTERBLOM pour l’envoi de son roman Nema. J’avais, en effet, passé un excellent moment avec son histoire Help me qui m’avait vraiment mise mal à l’aise, du coup, j’étais curieuse de le découvrir dans un autre genre.

 

Et, en effet, même si Nema et Help me sont des histoires sombres, elles n’ont pas grand-chose en commun. Help me est un thriller horrifique alors que Nema tient davantage du récit d’initiation satanique. Je dois dire que j’ai eu un peu peur avant d’ouvrir ce dernier : je lui avais vu d’associé plusieurs fois le therme « gothique » souvent mal employé et j’avais peur que ce soit le cas dans ce roman. Mais pas du tout ! J’ai été ravie de découvrir dans les premières pages du roman que Frédéric Gynsterblom et moi-même avions la même définition de ce mot : « Cette vision me hante toujours aujourd’hui, la mort n’a rien de romantique comme peuvent le penser les gothiques avec leur poésie lénifiante. La mort est affreuse, mauvaise, nauséabonde. ». Bref, me voilà rassurée et je n’ai pu qu’apprécier davantage ce roman satanique.

Bon, c’est vrai que le mot fait une peur. Mais en soit, pas besoin de croire en des cultes obscurs pour apprécier ce roman. Personnellement, je n’y connais absolument rien et je ne me suis pas sentie pour autant perdue dans ce roman. Après, il est certain qu’il faut être assez ouvert d’esprit sur ce sujet pour apprécier Nema : certains de ses personnages et des situations décrites sont vraiment flippantes et m’ont mise mal à l’aise. Même en mettant des conséquences rationnelles sur les situations découlant des messes noires, les croyances des personnages restent dérangeantes et immaîtrisables : c’est de la folie pure pour la plupart des personnes d’aujourd’hui ! Certaines scènes sont assez obscènes (je pense notamment aux initiations d’Andimon) et ne peuvent pas être lues par n’importe qui : elles rajoutent à l’horreur et à l’incompréhension de ce monde si lointain du mien…

 

Du coup, il est assez difficile de s’attacher aux différents personnages du roman qui ont des meurs de vie assez légers ou totalement flippants… Cependant, j’ai tout de même trouvé Andimion, le personnage principal, assez touchant : contrairement à d’autres personnages de l’histoire, il conserve une part d’humanité. J’ai aimé le voir tomber amoureux des mauvaises filles et de le voir se relever par la suite, l’enfonçant de plus en plus dans une noirceur assez inquiétante…

 

Ainsi, j’ai été très contente de retrouver Frédéric Gynsterblom dans un univers assez différent de ce que je lui connaissais tout en y retrouvant des similitudes dans l’histoire personnelle des personnages et dans la façon de le voir mener son intrigue. Les éléments se dévoilent au fur et à mesure, faisait dériver le fil de l’histoire vers un autre sujet… C’est vraiment intéressant ! Et plus que tout, j’ai aimé l’absence de jugement quant aux comportement des différents personnages : le ton est neutre ce qui nous laisse totalement nous faire notre propre avis avec nos propres croyances et nos histoires personnelles.

Un roman surprenant, différent et inquiétant !

 


[les +] Neutre, sans jugement, différent.

[les -] Nécessite une certaine ouverture d’esprit.

 

 

Lu dans le cadre :

Help me, Frédéric GYNTERBLOMLes nouvelles aventures de Carnacki, saison 1 : La chambre rouge, Frédéric LIVYNSColocs (et plus), Emily BLAINE
 
 
Du même auteur :
  Double face de l'horreur   Help me   Par delà le gouffre des étoiles
Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs