Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

La douce caresse d’un vent d’hiver
Les frères O’Neil, tome 3

Sarah MORGAN

Editions Harlequin2016

Ebook - epub

 

 

 

 

 

Cet hiver, Tyler O’Neil, ex-champion de ski, ancien bourreau des cœurs et désormais père célibataire, n’a qu’une seule mission : tout faire pour que sa fille, Jess, passe le meilleur Noël de sa vie. Le fait que sa meilleure amie Brenna emménage temporairement dans son chalet n’est qu’une délicieuse distraction qu’il se doit d’ignorer. Leur relation est la seule qu’il n’ait jamais détruite, et il est hors de question d’y remédier.

Brenna Daniels, skieuse professionnelle, connaît tout des risques et périls d’un amour non partagé : elle aime Tyler depuis des années. Vivre avec lui est une véritable torture : comment peut-elle se comporter en amie alors qu’il dort dans la chambre d’à côté ? C’est alors que Tyler l’embrasse. Soudain, la relation dont elle a toujours rêvé semble à portée de main. Se pourrait-il que ce Noël voit ses rêves de bonheur se réaliser enfin ?

 

 

Après Jackson et Sean, j'étais bien décidée à découvrir le troisième frère O'Neil : Tyler. D'autant plus qu'on commence à bien connaitre l'individu depuis le premier tome, tant par son passé de star des pistes de ski, que par l'arrivée - telle une tempête de neige - de sa fille Jess ou encore de son amitié inébranlable avec la dynamique Brenna. Autant dire tout de suite qu'on espérait un rapprochement plus romantique entre ces deux-là depuis... au moins le premier tome ! Et, cet instant est enfin arrivé ;)

L'histoire en elle-même est plutôt sympathique : elle pourrait avoir un petit côté déjà vu - comme beaucoup de comédie romantique - mais le passé de ces deux-là apporte quelque chose de neuf, comme la présence de Jess ou encore des belles-sœurs de Tyler.

Personnellement, j'ai beaucoup apprécié la thématique autour du harcèlement scolaire tant au niveau du présent (avec Jess) que du passé de Brenna. D'ailleurs, les deux sont assez liées. Les révélations sur le "harceleur" de Brenna font beaucoup jouer sur le bien-être de l'adolescente... Personnellement, je n'avais vraiment pas vu le coup venir et ai été réellement horrifiée par ces révélations.

La fin est mignonne, plutôt inattendue et romantique à souhait. C'est vraiment une très jolie fin !

 

J'ai pris plaisir à découvrir Tyler dans ce tome : jusqu'à présent, je voyais en lui seulement l'ex-célébrité coureuse de jupons. Mais en fait, il est beaucoup plus que ça : il ferait n'importe quoi pour ses proches et notamment pour sa fille même si il ne se sent pas encore tout à fait à la hauteur dans son nouveau rôle de père.

Brenna est plus douce et fragile que ce que j'imaginais : elle n'a pas l'air d'avoir eu une enfance/adolescence très joyeuse et épanouissante, tant en ce qui concerne l'école que sa famille. Elle est touchante dans sa façon de s'investir dans le bonheur de Jess.

A part pour l'attachante Jess, j'ai trouvé dommage de ne pas passer davantage de temps en compagnie des O'Neil. Même si on voit beaucoup Kayla et Elise, les deux frères ainsi que les parents m'ont un peu manqué.

 

J'ai retrouvé avec plaisir la douceur de la plume de Sarah Morgan : le ton est parfois grave, parfois sensuel mais toujours attendrissant. J'ai aimé qu'elle tente le coup avec un sujet plus compliqué - car tabou - dans ce nouveau tome. Et plus que tout, j'apprécie que l'on peut lire indépendamment chacun des livres de cette saga.

Un bon moment en compagnie des frères O'Neil.

 

 

[les +] Une lecture douce et mignonne

[les -] Un peu prévisible

 

 

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINE

Challenge Gourmand #6 - Gâteau

Challenge Des gages ta PAL #7

 

 

Du même auteur :

Destination Happy End  Les voeux secrets des soeurs McBride

 ■ Coup de foudre à Manhattan  tome 1 : Nuit blanche à Manhattan  tome 5 : Un été dans les Hamptons

■ Les frères O'Neil  tome 1 : La danse hésitante des flocons de neige  tome 2 : L'exquise clarté d'un rayon de lune

Repost0
17 novembre 2016 4 17 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

 

Londres avec toi
Erin LAWLESS

Editions Harlequin2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

Nadia Osipova n’a pas de temps à perdre. Dans deux mois, elle devra quitter Londres, la ville où elle a pourtant grandi, et retourner en Russie pour toujours. Deux mois, c’est aussi le temps qu’il lui reste pour accomplir la mission qu’elle s’est fixée : redonner le goût de vivre à son ami Alex, qui, entre des peines de cœur et des opportunités professionnelles manquées, se laisse complètement aller. Et pour ce faire, elle a décidé de l’initier aux merveilles cachées de Londres, cette ville dont elle est amoureuse et qu’elle connaît mieux que quiconque. Sauf que, entre les journées passées à explorer des endroits insolites et les balades le long de la Tamise à la nuit tombée, Nadia ne voit pas le temps passer et, face à l’imminence de son départ, ses sentiments s’emmêlent…

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Harlequin pour l’envoi de ce roman.

 

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre avec ce roman : c’est la couverture qui m’avait beaucoup attirée en tout premier lieu et son résumé avait l’air sympathique. Mais entre le moment où je l’ai reçu et celui où je me suis décidée à le lire, j’avais eu le temps d’oublier de quoi ça parlait…

Mais les toutes premières lignes ont été décisive : c’était drôle, frais et ça me laissait présager de bons moments ! Et ce fut effectivement le cas même si j’ai été un peu déçue de ne pas retrouver les émotions du premier chapitre dans les suivants. En effet, l’originalité des premières lignes laisse la place à une histoire un peu plus déjà vue, qui roule d’elle-même, plutôt mignonne et sympathique.

J’ai trouvé le contexte autour de l’immigration assez intéressant d’autant plus qu’il fait écho au vote du Brexit qui a beaucoup fait parler de lui ces derniers-mois. De plus, j’ai vraiment apprécié parcourir Londres en compagnie de Nadia et Alex et découvrir toutes ces petites merveilles bien cachées au cœur de la ville. Les amoureux des voyages trouveront sans aucun doute de bien jolies petites pépites à découvrir lors de leur prochaine virée Londonienne.

La fin n’est pas vraiment une surprise mais elle a le mérite de nous montrer ce qu’on espérait voir – et que l’on devenait – depuis les toutes premières pages. Elle est fraîche, mignonne : totalement à l’image de Nadia.

 

Nadia est vraiment une jeune femme sympathique : elle est drôle, dynamique et aime profiter de la vie. Avec elle, il est vraiment difficile de s’ennuyer tant elle regorge de créativité et sait trouver le meilleur de ce qui l’entoure.

Alex est très différent : il est plus calme et terre à terre bien que, sa rencontre avec Nadia aurait tendance à nous faire penser le contraire. C’est agréable de le voir changer entre le début et la fin du roman : c’est plutôt rare pour les personnages masculins dans ce genre de roman.

 

C’était la première fois que je découvrais l’écriture d’Erin Lowless et j’ai réellement passé un bon moment avec son roman. Cette histoire se lit vraiment très vite et l’on rentre très facilement dans l’univers de Nadia et de ses amis. C’est frais, drôle et jusqu’à la fin, on n’espère que le meilleur pour la douce Nadia.

Une jolie découverte.

 

 

[les +] Un contexte d’actualité, une histoire agréable.

[les -] Un début très original qui laisse peu à peu place à une histoire un peu déjà vue.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Gourmand #6 - Gâteau

Repost0
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 06:30

 

 

 

Toi. Moi. Maintenant ou jamais.
Emily BLAINE

Editions Harlequin2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

Comme si sa vie n’était pas assez chaotique ! Entre les cours, l’examen du barreau qui approche dangereusement et sa relation avec Kyle qui bat de l’aile, Charlotte n’avait vraiment pas besoin d’une complication supplémentaire. Mais l’enveloppe est arrivée. Une enveloppe au papier crème épais, tamponnée d’un blason sophistiqué et reconnaissable entre mille. A l’intérieur ? Une invitation pour une soirée de retrouvailles entre lycéens diplômés de la promo 2005. Alors, les souvenirs ont afflué, la douleur s’est réveillée et son cœur, ce pauvre organe qu’elle croyait guéri, s’est gonflé d’un espoir coupable. Jérémiah… Son amour de jeunesse, un amour aussi intense et passionné qu’éphémère. Dix ans plus tard, osera-t-elle prendre le risque de le revoir ?

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier les Editions Harlequin pour l’envoi de ce roman.

 

J’avais eu l’occasion de découvrir le premier épisode (disponible gratuitement sur le site des éditions Harlequin) et avais passé un très bon moment avec Charlotte. J’étais donc très curieuse de connaître la suite de ses aventures et sa liste de vœux écrite 10 ans plus tôt.

J’ai beaucoup apprécié le dynamisme de cette histoire : l’ambiance est vraiment positive et m’a donné envie de déplacer des montagnes. C’est le genre d’histoire qui nous pousse à sortir de notre bulle pour tenter de nouvelles choses. Sans compter que l’amour et l’humour sont au rendez-vous ! Que demander de plus ?

L’histoire en elle-même est plutôt simple, un peu bateau en fait… Ce n’est pas dérangeant, sa spirale positive nous en fait voir que les bons côtés, mais personnellement j’ai trouvé tout ça un peu superficiel car déjà vu. Je crois que ce qui m’a dérangé, c’est Jérémiah que j’ai trouvé un peu creux. Autant Charlotte est crédible, autant je doute que lui puisse réellement exister.

J’ai beaucoup aimé la narration à deux voix et à deux époques différentes. Ça donne réellement de nouvelles dimensions à l’histoire et nous permet d’aborder les choses avec des regards différents… C’est vraiment intéressant pour nous permettre d’avoir notre propre regard sur cette histoire.

Le final est sympa’ mais un peu déjà vu : je n’ai pas été surprise. D’un autre côté, avec ce genre de livres c’est ce qu’on cherche également : tant que les deux personnages principaux finissent ensemble, rien d’autres ne nous importe vraiment.

 

Charlotte m’a beaucoup plu : elle est douce et attentive. Je l’ai trouvé touchante dans son manque de confiance en elle-même et dans sa volonté à vouloir se dépasser.

J’ai également beaucoup apprécié ses amies, toujours partantes pour de nouvelles aventures !

Comme je le disais plus haut, Jérémiah, par contre, ne m’a pas convaincue. Je l’ai trouvé un peu trop « rêvé » pour être crédible.

 

L’écriture d’Emily Blaine est vraiment très agréable et j’ai eu plaisir à découvrir sa dernière histoire même si, pour moi, ce n’est pas la meilleure qu’elle a écrite. J’ai apprécié retrouver son humour et son ton plein de fraîcheur !
Une lecture agréable !

 

[les +] Drôle, motivant.

[les -] Pas le meilleur de l’auteure.

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Gourmand #6 - Gâteau

 

 

Du même auteur :

 All I want for Christmas  L'amour est très gourmand  Les tartines sont meilleures quand on les partage à deux  Mon bonheur entre tes mains  Passion sous contrat  Si tu me le demandais  Tombée pour toi 
■ Colocs  tome 1 : Colocs (et plus)  bonus 
 Dear you  acte 1  Intégrale  Les bonus 
■ T'embrasser sous la neige  tome 1 : T'embrasser sous la neige  tome 2 : Rendez-vous au chalet des coeurs oubliés  
■ Toi. Moi. Maintenant ou jamais  épisode 1

Repost0
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

 

Ma vie en vlog : Qui m’aime me suive !
Emma MOSS

Editions Slalom2016
272 pages

 

 

 

 

 

 

Fraîchement débarquée des Etats-Unis, Lucy se retrouve perdue dans un nouveau collège, loin de son environnement habituel et de Morgane, sa meilleure amie. Comble de l’horreur pour une ado, elle souffre d’un léger bégaiement qui s’amplifie quand elle est nerveuse… Un incident filmé par la peste de sa classe, Dakota, et Lucy se retrouve la risée de tout le collège, via les réseaux sociaux… Ce qui va sauver Lucy et lui donner confiance en elle ? Le soutien de ses amis et une aventure qui va changer sa vie : créer sa propre chaîne Youtube !

 

 

Un grand merci à Babelio et aux Editions Slalom pour l'envoi de ce livre.


A force de voir ce livre un peu partout en magasin, j'étais vraiment curieuse d'en savoir plus sur cette histoire qui semblait avoir une saveur moderne tout en gardant une certaine innocence (j'en ai un peu ma claque des livres pour ado' qui les invite à brûler les étapes). Et effectivement, c'est bien le cas !
"Qui m'aime me suive" est une histoire amusante, mignonne, dans l'air du temps et pile avec ce qu'il faut de romance !     
J'ai beaucoup aimé l'idée du vlog qui rassemble les amies dans la vraie vie : souvent, on n'y voit que les amitiés virtuelles, mais il ne faut pas oublier que ça permet également de se rapprocher de gens "réels" qui ont les mêmes passions que nous. Bon, par contre, Lucy me semble un peu trop jeune pour s'exposer ainsi sur la toile (mais ayant 25 ans quasi-et demi et du attendre d'être en seconde pour avoir un téléphone portable, je dois être déjà pas mal dépassée en ce qui concerne ce qui se fait aujourd'hui ou non !).
L'histoire du déménagement m'a également bien plu, surtout parce qu'elle fait échos à ma propre vie. Ce sont des moments pas toujours faciles à vivre, surtout quand - comme Lucy - on met un océan entier entre notre ancienne vie et la nouvelle. J'ai trouvé que l'auteure abordait avec beaucoup de délicatesse et de sang-froid ce sujet un peu sensible.         

Lucy m'a beaucoup plu : elle est vraiment attachante avec son bégaiement et sa joie de vivre. Elle est simple, rigolote et ne demande qu'à se faire de nouvelles amies. J'ai beaucoup aimé l'importance qu'elle accorde aux gens qui l'entoure.   
Ses amie - Abby, Jessie et Hermione - sont également très sympathiques et ont toutes leur propre caractère. J'ai apprécié la place non négligeable qu'elles prennent dans cette histoire.


L'écriture d'Emma Moss est très agréable et positive. J'ai aimé son ton non moralisant et l'histoire bien adapté à son public : c'est mignon et ça reste ado'. La façon dont les sentiments des personnages sont racontés est très agréable.      
Une chouette découverte.

 

[les +] Moderne et sympathique.

[les -] Ouh le vilain placement de produit ! ;)

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Gourmand #5 - Eau

Repost0
4 novembre 2016 5 04 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

 

Pretty wife

Cécile CHOMIN

Harlequin – 2016
Ebook – epub

 

 

 

 

 

Il a besoin d’une femme.

Elle a besoin d’argent.

Pour Charlize, la vie est loin, très loin, d’être un conte de fées. Depuis le décès de son mari, c’est même plutôt un film catastrophe, dans lequel elle doit se battre chaque jour un peu plus pour élever seule leur petit garçon malgré son maigre salaire d’agent immobilier. Mais voilà que le destin lui offre, sur un malentendu, une occasion inespérée : se faire passer pour la fiancée de Guillaume Garon. Certes, Guillaume Garon est un homme odieux dont le charme s’efface très vite devant son obsession pour le travail et sa mauvaise volonté pour redorer son image ; certes, en acceptant cette proposition, elle s’engage à assurer un rôle de parfaite épouse pour les cinq prochaines années… Mais ce n’est pas comme si elle avait une vie sentimentale ; et puis, ce contrat lui permettrait de résoudre tous ses problèmes d’argent et d’assurer l’avenir de son petit garçon. Alors… c’est parti pour la mission Pretty Wife ?

 

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman.

 

Ce roman ferait un très bon téléfilm de l’après-midi sur M6, totalement le genre que j’apprécie regarder quand j’ai un peu de temps devant moi à ne rien faire : c’est amusant, un peu prévisible mais totalement mignon.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé que l’on commence au cœur de l’action par le mariage et que ce chapitre s’arrête pile au moment où ça devient intéressant et où l’on commence à se poser des questions pour nous projeter un an en arrière au moment où tout a commencé. C’est un peu frustrant sur le coup – surtout quand le nom des différents personnages nous échappe – mais c’est de la bonne frustration.

L’histoire à ce petit côté dérangeant que l’on oublie bien vite tellement l’on voit où l’auteure veut en venir. C’est le genre de thème assez délicat à aborder, mais le fait que l’histoire soit assez prévisible l’allège et le rend assez romantique. Surtout que certaines scènes assez piquantes sont vraiment amusantes ! J’ai également apprécié le côté « paillettes » de l’histoire à travers la célébrité de Guillaume et les articles de la presse people : c’est vraiment le genre d’univers que j’apprécie ces derniers temps.

La fin m’a bien plu : c’est pile ce que j’avais envie de lire et elle conclue en beauté cette histoire.

 

Charlize est une jeune femme en or qui déplacerait des montagnes pour Max, son fils de neuf ans. Elle m’a beaucoup touchée à se sacrifier pour lui sans pour autant renoncer à ce qu’est-elle et ce qu’elle souhaite faire de sa vie. Elle est drôle, naturelle et avec son côté « Cendrillon », on se reconnait toutes facilement en elle.

Guillaume est sans doute un peu trop cliché pour être réel : j’ai trouvé que ses traits étaient vraiment forcis et, du coup, j’ai du mal à imaginer qu’un tel énergumène puisse réellement exister. Cela dit, au fur et à mesure que les pages se tournent, il se révèle mignon et touchant. Bref, il mérite qu’on creuse un peu son cas !

 

J’ai eu plaisir à retrouver l’écriture tout en humour de Cécile Chomin et ai été ravie de découvrir que Pretty Wife ne ressemblait pas aux autres romans que j’ai pu découvrir d’elle-même si ils ont l’humour et la fraîcheur en commun. J’apprécie ses héroïnes des temps modernes qui font que l’on se sent tout de suite à notre place dans ses histoires ;)

Une jolie découverte.

 

 

[les +] Des paillettes, du rire, de la tendresse.

[les -] Prévisible.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - Harlequin

Challenge Gourmand #6 : Gâteau

 

 

Du même auteur :

■ Hot love  tome 1 : Hot Lot Challenge  Intégrale

Repost0
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

Pas celle que tu crois

Mhairi McFARLANE

Harlequin – 2016
Ebook – epub

 

 

 

 

 

 

Lorsque, suite à un énorme malentendu, Edie est surprise en train d’embrasser le marié lors du mariage d’un de ses collègues, elle se laisse condamner sans réagir, incapable de se défendre. Aussitôt mise à l’écart au bureau et par tous ses contacts sur les réseaux sociaux, elle finit par accepter la proposition de son patron : quitter Londres pour la ville de son enfance, Nottingham, afin d’y suivre un acteur en vogue dont elle doit écrire la biographie. Sauf que, faute de moyens, elle doit s’installer chez son père et cohabiter avec sa sœur excentrique et définitivement insupportable. Comme si ce n’était pas suffisant, la première rencontre avec Elliot Owen, le fameux acteur, est catastrophique. Quand le destin s’acharne à ce point, il ne reste plus que deux possibilités : subir ou réagir. Alors, Edie laissera-t-elle les autres décider à sa place ou bien choisira-t-elle de leur prouver à tous, ainsi qu’à elle-même, qu’elle n’est pas celle qu’ils croient ?

 

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman.

 

J’ai été happée dès les premières lignes par ce roman tant il présente des vérités criantes et dérangeantes qui font échos à des choses qui se sont produites dans mon entourage. C’est assez révoltant la façon dont les « amis » peuvent se retourner contre nous à une vitesse quand il se produit un problème, sans chercher à connaître la vérité, préférant se ranger du côté de celui qui s’exprime le plus fort… Du coup, ça m’a touché de voir qu’Edie se remettait en cause et s’accusait pour une histoire qui n’est pas totalement de sa faute (on a toujours tous une part de responsabilité, qu’on soit le « méchant » ou bien la « victime »).

Et puis, après on est parti à la découverte d’Owen et là, j’ai totalement fondue. Je dois avoir gardé un côté midinette tant les histoires de célébrité avec des mademoiselles-comme-tout-le-monde me plaisent ! J’aime découvrir des personnalités qui ne sont pas ce qu’elles ont l’air d’être, et mes vœux ont été comblés avec ce roman : Owen et Edie sont vraiment loin de l’image qu’ils peuvent véhiculer.

J’ai vraiment apprécié le côté « paillette » de l’histoire avec ses scènes de tournage et ses dîners glamour mais aussi les facettes moins drôles qui nous font retourner direct sur Terre notamment avec les paparazzis et les articles people assez dégueu’.

Sans oublier que d’autres facettes de l’histoire m’ont beaucoup touchées : la relation d’Edie volcanique avec sa sœur Meg et son père effacé ainsi que le fantôme de leur maman qui rôde constamment près d’eux. Mais surtout, Margot, la vieille voisine tumultueuse avec ses conseils aussi vexants que réalistes.

L’histoire est assez prévisible, du moins la romance, mais j’ai beaucoup apprécié ses multiples rebondissements dus à ses nombreuses facettes que ce soit concernant les frasques d’Edie, les secrets d’Owen ou encore la vie des amis de la jeune femme. La fin m’a beaucoup plu : c’est réaliste et un peu triste… Quant à la dernière phrase, elle est juste parfaite : on y lit exactement ce qu’on a envie d’y voir !

 

Edie m’a beaucoup plu : je me suis vraiment reconnue en elle. Elle paraît forte mais, à l’intérieur, c’est un vrai chamallow. Ses excès de colère m’ont beaucoup fait rire, comme ses différentes rencontres avec ses amis ou encore ses échanges piquants avec sa petite sœur. J’ai aimé sa douceur et la relation qu’elle entretient avec Margot sa voisine qui, pourtant, commençait bien mal !

Owen a vraiment tout pour nous faire rêver dans ce roman sans pour autant paraitre superficiel ou faux : c’est peut-être le côté célébrité qui nous le rend inaccessible et qui fait qu’il prend une saveur particulière à nos yeux. En tout cas, une chose est sûre : on en viendrait à regretter qu’il n’existe pas dans la vraie vie !

 

Je n’avais encore jamais eu l’occasion de découvrir l’univers de Mhairi McFarlane et je suis absolument ravie d’avoir sauté le pas avec ce roman ! C’est drôle, pailleté et, pourtant, l’histoire est on ne peut plus crédible. J’ai aimé la fraîcheur de cette histoire et l’affection sincère de l’auteure pour ses personnages.

Un roman à découvrir.

 

 

[les +] Crédible, drôle, mignon.

[les -]

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - Harlequin

Challenge Gourmand #6 : Gâteau

 

 

Du même auteur :

Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige  Tu ne m'oublieras pas deux fois !

Repost0
2 novembre 2016 3 02 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

Meilleurs ennemis

Sally THORNE

Harlequin – 2016
Ebook – epub

 

 

 

 

 

 

Le jour où Lucie rencontre son nouveau collègue, Joshua Templeman, elle n’en revient pas : il est à tomber ! Sauf qu’il ne lui faut pas plus de deux secondes pour découvrir qu’il est aussi froid, cynique, impitoyable… absolument détestable ! Alors, quand leurs chefs respectifs les mettent en concurrence pour une promotion, Lucy est prête à tout pour le battre. Car, si elle gagne, elle sera sa boss. S’il gagne… elle démissionnera. Autant dire qu’elle n’a pas le choix : elle doit gagner. Mais lorsque, un soir, dans l’ascenseur, ce traître de Josh l’embrasse fougueusement, elle est complètement déstabilisée. Se serait-elle trompée à son sujet depuis le début ? Ou est-ce une tactique de Josh pour lui faire perdre ses moyens ?

 

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman.

 

Dès les premières lignes de ce roman, on se doute de la façon dont ça va se finir. Quoique, pour l’histoire de la promotion, on sent le résultat venir un peu plus loin dans ce texte ! C’est d’ailleurs une des choses qui m’a beaucoup plus dans ce roman : on a régulièrement des pressentiments lors de la lecture de l’histoire mais ceux-ci ne se confirment pas tout de suite, d’autant qu’ils ne sont pas vraiment criants. Plutôt le genre d’impressions qui nous fait nous dire « et si… ? ».

La petite guéguerre entre Lucy et Josh m’a bien plu même si elle va assez loin… Difficile d’imaginer que des personnes saines d’esprit peuvent réellement travailler dans ce genre de contexte. Ce qui m’a plu c’est que l’image de ses deux-là fini par s’échanger : le Josh froid devient émouvant et la douce Lucy se révèle impitoyable. J’apprécie quand les personnes ne sont pas réellement ce qu’elles donnent l’impression d’être !

L’histoire est amusante notamment par les répliques cinglantes de ces deux-là, mais elle gagne aussi en émotion, notamment à travers l’histoire familiale de Josh. Je me suis réellement prise au jeu de cette histoire de promotion : au début, je défendais Lucy becs et ongles mais, au fur et à mesure que les pages se tournaient, je n’étais plus aussi convaincue de mon choix… Les deux la mérite vraiment.

 

Lucy et son tempérament de feu m’ont bien plu même si elle se révèle très étrange par moment. C’est le genre de bonne copine que l’on aimerait toutes avoir même si, bizarrement, elle est plutôt seule et peu entourée. J’ai aimé ses fringues rétro’ et son lien, tout en tendresse, qu’elle entretient avec sa famille.

Josh est plus mystérieux, sans pour autant être superficiel. Il faut dire aussi que seule Lucy nous raconte son histoire et que, du coup, l’on n’a pas sa vision des faits. J’ai beaucoup aimé voir sa carapace se fendiller tout au long de Meilleurs ennemis.

 

Je ne connaissais pas l’univers de Sally Thorne et c’est une bonne découverte. Je me suis vraiment immergée dans son histoire et ai pris plaisir à avancer aux côtés de Lucy et Josh. Même si la tension entre ces deux-là est un peu trop grosse pour être vraie, j’ai trouvé ce roman très crédible et mignon. C’est vraiment le genre d’histoire qui fait du bien et nous mets des paillettes plein les yeux.

Une romance à découvrir !

 

 

[les +] Une histoire amusante et touchante.

[les -] Une tension entre collègue que l’on puisse difficilement imaginer dans la vraie vie.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - Harlequin

Challenge Gourmand #5 : Eau

Challenge Gourmand #6 : Gâteau

Repost0
1 novembre 2016 2 01 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

Si seulement… La vie s’apprenait dans les romans d’amour

Kristan HIGGINS

HarperCollins2016
Ebook – epub

 

 

 

 

 

Si seulement… brosse le portrait parallèle de deux sœurs, à un tournant de leur existence. L’une, célibataire désabusée après une rupture, quitte New York pour retourner dans la ville de son enfance. L’autre, qui croyait vivre un mariage parfait, découvre qu’il est construit sur un mensonge.

Un portrait juste et sincère, plein d’un humour parfois acerbe et de désillusions désamorcées par le rire : car la vie, la vraie, ne s’apprend pas dans les romans d’amour…

 

 

En tout premier lieu, je remercie les éditions HarperCollins pour l’envoi de ce roman.

 

Kristan Higgins fait partie de ces romancières dont on achète le dernier bouquin sans se poser de questions, parce que c’est un « Higgins » et que, du coup, il est forcément bien. Mais, pourtant, ils ne sont pas pour autant sans surprise : Si seulement… est assez différents de ses autres romans.

Personnellement, j’ai beaucoup apprécié la narration à deux voix et le lien qui unit ces deux sœurs – Rachel et Jenny : elles avancent chacune de leur côté, dans leur propre direction et pourtant c’est comme si elles allaient quelque part ensemble tant elles sont proches l’une de l’autre.

L’histoire de Rachel m’a beaucoup touchée : on sent qu’elle apprécie beaucoup sa vie mais qu’elle a renoncé à beaucoup de choses pour y accéder. Ça m’a touchée de la voir se démener pour ses triplées – un cauchemar rose bonbon plutôt mignon en soit – qui lui en font voir de toutes les couleurs et à qui elle tient comme la prunelle de ses yeux. Du coup, comme elle, j’ai été extrêmement déçue de découvrir que la personne à qui elle a confié sa vie l’avait trahie et l’abreuvait de ses mensonges.

De l’autre côté, on a Jenny, une jeune femme plutôt volcanique dont le métier à tout pour nous faire rêver – design-euse de robes de mariée – qui tombe amoureuse du gérant de son immeuble qui ne veut pas s’engager dans une relation.

La fin est très juste et criante de vérité : certaines histoires se terminent mal pendant que d’autres ont des fins plus joyeuses.

 

Jenny, c’est un peu le rayon de soleil de ce roman : la fille que tout le monde apprécie qui a un mot charmant pour tout le monde. Elle est dynamique, déterminée et sait où elle veut aller. Sans oublier qu’elle est vraiment drôle : certaines de ses répliques m’ont vraiment fait rire.

Mais celle qui m’a vraiment touchée, c’est Rachel. On la sent vraiment seule, sans réelles amies à part sa sœur. Et pourtant, elle est d’une douceur incroyable et a tellement d’amour à donner !

Léo m’a également beaucoup touchée par son histoire personnelle. C’est un personnage très énigmatique et pourtant très sympathique : il n’a pas ce côté cliché que peuvent avoir habituellement les « beaux gosses » de roman.

 

Encore une fois, j’ai vraiment pris plaisir à lire du Kristan Higgins : elle arrive vraiment à nous faire passer par toutes les émotions avec ses romans colorés. Celui-ci m’a particulièrement touchée par son empreinte réelle : je ne doute pas une seconde que cette histoire puisse réellement exister… Je crois même que c’est le roman le plus réaliste de l’auteure que j’ai découvert jusqu’à présent.

Une très jolie découverte.

 

 

[les +] Réaliste, des personnages vivants, beaucoup d’émotions et d’humour.

[les -]

 

 

Lu dans le cadre de :

Service presse – HarperCollins

Challenge Bookineurs en couleurs #3.1 : Bleu

Challenge Gourmand #5 : Eau

 

 

Du même auteur :

 Amis et rien de plus  L'homme idéal... ou presque  Tout sauf le grand amour Trop beau pour être vrai  Un grand amour peut en cacher un autre 

 Blue Heron  tome 1 : A un détail près  tome 2 : Sans plus attendre  tome 3 : Repartis pour un tour

Repost0
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 05:00

 

 

 

 

Ça a commencé comme ça
Angéla MORELLI

Harlequin2016
ebook – epub

 

 

 

 

 

 

 

Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles. Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non, ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger. Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto.

 

 

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman.

 

Les livres d’Angéla Morelli ont une chouette consonance dans mes oreilles : beaucoup de rire mais aussi d’émotions. Et, Ça a commencé comme ça n’en fait pas défaut.

J’ai tout de suite apprécié Flore : on a le même âge et, même si nos vies sont assez différentes, je me reconnais assez en elle et, visiblement, nous avons les mêmes amies ! J’ai beaucoup aimé sa relation avec sa famille et avec Gauthier, son ex’, qui, plus le temps avance, plus prend les traits d’un sale c**.

Le premier mot qui me vient à l’esprit pour parler de ce livre est « tendresse ». De Flore pour sa fille qu’elle élève seule, pour son père un peu fou et renfermé, pour le souvenir de sa mère décédée d’un cancer quand elle était jeune et pour son village qu’elle ne quittera pour rien au monde… J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la façon dont Angéla Morelli nous communique cette tendresse qui m’a parfois émue jusqu’aux larmes (notamment lors d’une scène avec Mme André).

Ok, l’histoire est tendre, mais elle est aussi très drôle ! Certaines répliques sont vraiment amusantes et l’histoire ne manque pas de scènes cocasses. Les rebondissements et retournements de situation sont aussi imprévisibles que drôles : bref, on ne s’ennuie pas une seule seconde !

Et du côté de la romance, alors ? Ça marche plutôt bien aussi ! Oui, bien sûr, c’est assez prévisible et l’on se doute de qui sera l’élu du cœur de Flore rien qu’en lisant le résumé mais… les choses ne sont jamais aussi simples qu’elles n’en paraissent même s’il semble certain que les choses vont bien se finir. L’histoire prend également pas mal de temps (et de rebondissements) de ce côté-là et ceux-ci sont difficilement prévisible pour le coup.

 

Flore est vraiment une jeune femme sympathique et très agréable à suivre. Tout le monde l’apprécie dans le village et l’on comprend facilement pourquoi : toujours un mot doux, une petite attention pour chacun… Elle est vraiment empathique et visiblement, ça joue également sur ses finances (ça, j’ai plus de mal à comprendre).

Fanny, m’a également bien plu dans son excentricité : difficile d’imaginer qu’elle puisse être institutrice quand on voit son mode de vie. Oui, oui… ce sont des préjugés. Mais justement, c’est ça qui fait plaisir !

Corto est vraiment mystérieux et nous fait imaginer mille et un scénario à son sujet. La vérité se révèle presque décevante par sa simplicité quand elle se dévoile, mais finalement, tant mieux : ça semble davantage viable ce genre de secret par rapport aux autres ayant pu passer par la tête de Flore.

 

J’ai vraiment pris plaisir à retrouver l’écriture d’Angéla Morelli tout en humour, en finesse et en tendresse pour ses personnages. L’histoire est plutôt courte et, pourtant, elle arrive à nous projeter au cœur de ce village du Sud comme si on y vivait depuis des années. On partage vraiment les sentiments des différents personnages et l’histoire n’en prend que plus d’importance encore à nos yeux.

Une jolie découverte tout en émotion et en rire.

 

[les +] Une histoire mignonne, des émotions partagées.

[les -] Prévisible.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - HQN

Challenge Gourmand #5 : Eau

 

 

Du même auteur :

  Et en plus, il cuisine   Homecoming flirt 

Les Parisiennes  tome 1 : L'homme idéal (en mieux) tome 2 : Le couple idéal (enfin)  Juste quelqu'un de bien

Repost0
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 05:00

 

 

 

L’honneur d’une viking
Anna LYRA

Harlequin2016
ebook – epub

 

 

 

 

 

 

 

Îles des Orcades, IXe siècle.

Dans la chambre austère où elle se remet doucement de ses blessures, Inga couve une sombre colère. Comment son frère d’armes a-t ’il pu s’en prendre à elle en pleine expédition ? Bien sûr, en tant que guerrière et fille illégitime du yarl, le chef viking, elle a toujours été la cible d’une certaine hostilité au sein du clan. Mais rien ne l’avait préparée à une telle trahison ! Laissée pour morte dans un monastère ennemi, elle a été miraculeusement recueillie par un Picte vivant parmi les moines. Un homme solitaire et ombrageux, étrangement intrigant, qui tient à présent sa vie entre ses mains. Inga ignore ce qu’il compte faire d’elle, mais une chose est sûre : dès qu’elle sera rétablie, elle trouvera un moyen de s’enfuir pour rejoindre son clan. Alors, elle réclamera justice !

 

 

Tout d’abord, je tiens à remercier les éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman.

 

Les histoires de vikings m’ont toujours fascinée : je trouve leur mythologie particulièrement complexe et intéressante et me plaît à découvrir le fonctionnement inattendu –  du moins, pour notre société – de leur communauté.

Du coup, c’est plus ou moins sans lire son résumé que j’ai décidé de me lancer dans L’honneur d’une viking dont le titre était suffisamment alléchant pour me donner envie d’en savoir plus ! Et j’ai bien fait, la découverte est sympathique… Cependant, n’y rechercher aucune ressemblance avec la série TV : ce roman est davantage une romance qu’un livre d’aventures sanglantes !

J’ai beaucoup apprécié suivre les traces d’Inga : la jeune femme est volontaire et bien décidée à connaître la vérité quant à la tentative de son agresseur mais aussi d’éclaircir les circonstances de la mort de sa maman, plus de 10 ans auparavant. Les événements sont troubles, sans que l’on sache réellement quelles en sont les raisons, mais, au fur et à mesure que les pages se tournent, l’histoire s’éclaircie… La chute reste tout de même une jolie surprise en ce qui concerne les révélations !

Par contre, la romance n’en est pas vraiment une : à peine nos deux personnages se rencontrent que l’on sait déjà comment cela va se terminer… Mais bon, tant pis : si l’on ouvre ce genre de roman c’est aussi pour ça ! Et ça fait toujours du bien de découvrir de jolies histoires d’amour improbables mais romantiques ;)

 

Inga m’a bien plu : la jeune femme est vraiment déterminée et courageuse. J’ai aimé son tempérament de feu qui la pousse sans cesse à aller de l’avant ainsi que son amour pour ses proches. J’ai beaucoup apprécié découvrir à travers elle certaines initiations vikings que je ne connaissais pas.

Taran est également sympathique : j’ai beaucoup apprécié tous les mystères qui planent autour de lui et qui font qu’il n’est pas seulement un beau gosse. J’ai aimé son côté droit et protecteur : c’est réellement quelqu’un de confiance.

 

Je ne connaissais pas du tout l’univers de Anna Lyra et j’ai pris plaisir à le découvrir : j’aime la façon dont elle mêle aventures, traditions et romance. Le melting-pot parait détonnant mais ça fonctionne très bien ! Sa plume est calme et posée : tout ce qu’il faut pour contrebalancer les caractères bien affirmés de nos deux chouchous ;)

Une belle découverte.

 

[les +] De l’aventure, un monde viking bien décrit, des personnages sympathique.

[les -] Prévisible.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - HQN

Challenge Gourmand #5 : Eau

 

Du même auteur :
Les Vikings tome 2 : Sous l'emprise du viking

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs