Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 mai 2017 4 04 /05 /mai /2017 05:00

 

 

 

 

 

The vanishing girl, tome 1
Laura THALASSA

Amazon crossing - 2017
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Chaque nuit, après s'être endormie, Ember Pierce disparaît. Elle peut alors se téléporter n'importe où : à l'étranger dans une ville inconnue ou dans la chambre d'un garçon qui la fait craquer. Après dix minutes, son temps écoulé, elle retourne dans son lit. C'est un secret qu'elle a réussi à conserver pendant ces cinq dernières années. Mais, maintenant, quelqu'un d'autre est au courant.

Une semaine après son dix-huitième anniversaire, un garçon superbe, Caden Hawthorne, la kidnappe et la livre au gouvernement avant de disparaître sous ses yeux. Ember comprend alors deux choses : elle n'est pas seule et les gens comme elle - les téléporteurs - sont utilisés comme une arme.

Expédiée dans un camp d'entraînement quasi militaire, Ember découvre qu'on lui a affecté Caden comme partenaire. Ils doivent désormais travailler main dans la main lors de missions de téléportation pour le gouvernement, toutes plus risquées les unes que les autres. Mais Ember compte retrouver sa liberté et elle se rapproche de Caden, qui semble détenir la clef qui la fera sortir de cette prison. Si elle parvient à rester en vie !

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement Amazon pour l'envoi de ce roman.

 

Honnêtement, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en commençant ce roman : aventures, sentiments, dystopie ? La palette des genres possibles était large et j'étais curieuse d'en savoir plus...

Dans The vanishing girl, nous sommes tout de suite plongés dans l'action et pas n'importe laquelle : elle est sombre, mystérieuse et nous laisse présager le pire. Ce serait mentir de dire que l'on comprend tout ce qu'il se passe immédiatement, mais c'est également ce flou - qui s'évapore tout de même rapidement - qui m'a beaucoup plu. J'ai aimé cet enchaînement rapide d'actions et les liens qu'on peut tisser au fur et à mesure entre les différents événements.

J'ai également beaucoup aimé la pluralité des intrigues : le cas d'Adrian et ses mystères, l'école des téléporteurs et ses événements inquiétants ainsi que Caden et ses sentiments. D'autres intrigues se profilent également à l'horizon et j'espère qu'elles se développeront dans le prochain tome.

Dans l'ensemble, j'ai trouvé cette histoire plutôt crédible et bien menée. Par contre, certains détails, peu cohérents, m'ont tout de même gênée. Comment se fait-il d'Adrian peut envoyer des mail à Amber alors que sa boîte mail est filtrée (elle ne peut recevoir ou envoyer des messages à sa famille et à ses amis) et que lui est recherché par le gouvernement ? 

La fin est plutôt intéressante même si, en soit, ce n'est pas une vraie fin. Je ne suis pas très fan de ces livres qui nous poussent à lire la suite (c'est tellement commercial) mais il est vrai que j'ai très envie de continuer cette saga.

 

Ember est un personnage intéressant : j'aime son dynamisme et sa force mentale. Elle sait ce qu'elle veut et fait en sorte d'y parvenir ! Elle a ce côté drôle aussi qui fait que l'on ne s'ennuie pas avec elle. Ce n'est pas le genre de personnage dans lequel je me retrouve mais j'ai tout de même apprécié les instants passés avec elle.

Caden m'a moins plu : il est trop parfait, trop "synthétique". C'est une poupée : joli, intelligent, fort et protecteur. Du coup, face à ce genre de personnage, pas forcément crédible, j'ai du mal à éprouver de la sympathie. Au final, ce sont les défauts qui font que l'on s'attache à des personnes...

Adrian, c'est mon coup de coeur de ce livre. Il y a tellement de mystère autour de lui ! J'ai apprécié le fait qu'il ne se cantonne pas qu'aux apparences et qu'il cherche à voir plus loin...

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Laura Thalassa et c'est réellement une bonne surprise. J'ai aimé le dynamisme de son univers, les mystères qui entourent ses histoires et ses personnages déterminés. On entre facilement dans son univers et il n'est pas facile de devoir le quitter !

Un premier tome qui donne envie de découvrir la suite !

 

 

[les +] Du mystère, de l'action, un univers riche.

[les -] Quelques petites incohérences, des personnages pas toujours crédibles.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Bookineurs en Couleurs #3.3 : Rouge

Challenge Gourmand #6 - Gâteau 

Repost0
3 mai 2017 3 03 /05 /mai /2017 05:00

 

 

 

 

 

My favorite mistake, intégrale
Chelsea M. CAMERON

Harlequin - 2017
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

 

Taylor est furieuse. Comment l'université a-t-elle pu lui imposer de partager sa minuscule chambre d'étudiante avec un colocataire homme ? Et pas n'importe lequel : Hunter Zaccadelli. Un bad boy tatoué, terriblement sexy, qui joue de la guitare comme un dieu et qui ne perd pas une occasion de lui dire à quel point il a envie d'elle. Autrement dit, le genre de type trop beau et trop sûr de lui, à fuir comme la peste sous peine de tomber amoureuse et de souffrir atrocement. Elle n'a donc qu'une solution : tout faire pour qu'il déménage, avant qu'il soit trop tard...

 

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman !

 

J'apprécie les histoires young adult qui nous mènent en dehors des sentiers battus et c'est pour ça que je suis allée vers ce roman : ce que j'avais pu lire dessus laissait planer quelques doutes quand à un passé assez sombre de nos deux amoureux - Taylor et Hunter.

Et, effectivement, dès les premières pages, l'on sent tout de suite que quelques choses cloche chez ces deux-là. Qu'ils jouent un rôle et qu'ils ne sont pas vraiment ceux qu'ils voudraient laisser paraître... Au fur et à mesure que les chapitres défilent, des indices nous permettent de comprendre assez rapidement (et facilement) de quoi il en retourne ce qui donne une saveur un peu plus particulière à l'histoire.

La romance entre Hunter et Taylor est plutôt mignonne et amusante. Leurs répliques cinglantes m'ont beaucoup amusée et j'ai apprécié leur jeu de chat et de souris. C'est classique, mais ça marche à tous les coups !

Cependant, j'ai trouvé que tout était un peu trop facile dans ce roman : les secrets sont vites éventrés, on sait immédiatement comment ça va finir et l'on retrouve continuellement les mêmes enchaînements d'événements dans les différents chapitres. Non pas que l'on tourne en rond, mais plutôt que le roman aurait gagné à être plus court. 

 

Taylor est une jeune femme assez étrange au passé délicat. Elle a ce petit truc qui fait qu'on l'a sent immédiatement en décalage par rapport aux autres jeunes filles de son âge. Elle n'est pas normale et c'est clairement ce qui fait son charme. C'est intéressant de la voir sortir au fur et à mesure de sa carapace pour oublier le passer et aller de l'avant.

Hunter est également intéressant : il a cette fragilité qu'il cache derrière sa force affichée et qui nous donne envie de gratter pour savoir ce qu'il se passe dans sa tête. C'est totalement le genre de personne qui nous sont des piliers dans la vie.

J'ai également beaucoup apprécié la soeur de Taylor, pleine d'humour et de raison. Elle a le mot juste et l'ouverture d'esprit qui lui permettent de veiller parfaitement sur les gens qu'elle aime.

 

C'était la première fois que je découvrais l'univers de Chelsea M. Cameron et je suis très contente de cette découverte. Le ton est à la fois doux et punchy et permet d'aborder sereinement les sujets un peu plus difficiles de ce roman. Le ton est également parfois drôle et sexy ce qui rend cette lecture d'autant plus agréable ;)

Une lecture sympathique.

 

 

[les +] Une narration à la fois dynamique et douce, un ton sensuel et humoristique.

[les -] Un peu trop facile et attendu.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Bookineurs en Couleurs #3.3 : Rouge

Challenge Gourmand #6 - Gâteau 

Repost0
2 mai 2017 2 02 /05 /mai /2017 05:00

 

 

 

 

 

Happy Ending
Victoria VAN TIEM

Harlequin - 2017
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

La vie, c'est pas une comédie romantique.
Shane Bennett. C'est le Hugh Grant de mon Journal de Bridget Jones personnel, le Richard Gere de mon Pretty Woman, le Patrick Swayze de mon Dirty Dancing. Bref, le garçon qui m'a brisé le coeur. Et qui choisit le jour où j'annonce mes fiançailles avec M. Parfait pour faire son grand retour dans ma vie. La seule chose à faire ? L'ignorer. Sauf qu'il tient mon avenir professionnel entre ses mains. Si je ne le convaincs pas de me confier le lancement de son nouveau restaurant, je perds mon job. Mais il ne signera qu'à une condition : que je rejoue avec lui les scènes cultes des dix comédies romantiques que nous aimions tant regarder ensemble à l'époque où je croyais encore à notre happy ending...

 

 

Un grand merci aux éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman.

 

Ça, c'est la bonne surprise du mois. La lecture qui s'annonçait déjà vue et qui se révèle originale et très agréable ! Autant le résumé m'avait emballé que la couverture beaucoup moins : elle est vraiment loin d'être représentative de l'humour du livre ainsi que des étincelles qui y figurent !

Déjà, comme toute bonne héroïne chick-lit qui se respecte, Kenzi à une famille... particulière. On sent tout de suite que sa relation avec sa maman est quasi-volcanique, son père un peu trop silencieux et qu'elle est absolument entièrement jalouse de sa belle-soeur au job de rêve, à la plastique de mannequin et qui est la chouchoute de la famille. Les rencontres familiales sont vraiment le prétexte aux situations cocasses et plutôt rageante... franchement, je ne sais pas comment elle fait pour survivre aux événements familiaux.

Franchement, ce que j'ai préféré dans Happy endingc'est la pluralité des intrigues : une amoureuse avec Bradley-Shane, une familiale comme je l'évoquais et une davantage professionnelle. Et j'ai d'autant plus apprécié tout ça qu'au fur et à mesure que l'on avance dans le livre, on se rend compte que tout est assez lié.

J'ai apprécié la façon dont tout part en cacahuète dans un dérapage plutôt bien contrôlé : ça fait des étincelles dans tous les sens, mais tout est parfaitement sous le contrôle de Victoria Van Tiem. Du coup, c'est drôle, amusant, frais et on en redemande.

Happy ending est également l'occasion de renouer avec les films cultes du cinéma romantique et nous procure une liste de films à voir (si ce n'est pas déjà le cas). Personnellement, j'ai beaucoup apprécié redécouvrir différemment ces quelques scènes cinématographiques qui sont au coeur du défi qu'impose Shane à Kenzi. Franchement, ce livre ferait un très bon film ! D'autant plus que la fin a vraiment été à la hauteur de mes espérances. C'est pile ce qu'il me fallait.

 

Kenzi m'a beaucoup plu par sa dualité : il y a un grand fossé entre ce qu'elle voudrait être et celle qu'elle est vraiment. Du coup, c'est assez amusant de voir sa carapace voler en éclat avec le retour de Shane. J'ai beaucoup aimé son dynamisme et sa franchise.

Shane est également une bonne découverte : j'ai notamment apprécié son côté joueur et taquin qui le pousse à imposer ce défi à Kenzi.  Il est également très rassurant par son côté protecteur envers Kenzi.

Quant à Bradley et à la famille de Kenzi, je n'ai pas eu particulièrement d'atomes crochus avec eux. Ils sont plus froids, distants, "maîtrisés". Cela dit, la belle-soeur de Kenzi mérite vraiment d'être connue : mon avis sur elle n'a fait qu'évoluer positivement tout au long de ce roman.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Victoria Van Tiem et je suis vraiment ravie de cette belle découverte. Comme je le disais en haut de ma chronique, je ne m'attendais pas du tout à passer un aussi bon moment avec ce roman qui s'est révélé aussi original que drôle !

Une belle découverte.

 

 

[les +] Original, déjà un peu culte, drôle.

[les -] Il lui manque ce petit quelque chose pour en faire un coup de coeur.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Lire Sous la Contrainte #32 - Pas de déterminant

Challenge Bookineurs en Couleurs #3.3 : Rouge

Challenge Gourmand #6 - Gâteau 

Repost0
30 avril 2017 7 30 /04 /avril /2017 05:00

 

 

 

 

 

Never Forget, tome 1
Monica MURPHY

Harlequin - 2017
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand Ethan s'est lancé à la recherche de Katie, la fille qu'il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s'assurer qu'elle allait bien, qu'elle avait repris le contrôle de sa vie, qu'elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c'est l'excuse qu'il s'est donnée, car, à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu'il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu'il s'était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s'enfonce un peu plus dans le mensonge. Mais comment faire autrement, alors qu'il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ?

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman.

 

En ouvrant ce roman, j'étais loin de m'attendre à ça comme histoire. Je m'attendais à une romance classique, young adult, mignonne et un peu sexy... Autant dire que je me suis plantée sur toute la ligne tellement cette histoire est différente de ce qu'on peut lire habituellement.

Tout d'abord, j'ai trouvé plutôt sympa' le petit mot de l'auteure en première page qui nous averti sur le contenu de l'histoire qui va suivre. Quand, comme moi, on ne lit pas les résumés (ou plutôt, on les oublie) ça permet d'établir les règles et d'éviter quelques déconvenues. Surtout quand des thèmes aussi difficiles sont abordés.

J'ai trouvé l'histoire de Never Forget assez fascinante. Tant par son horreur que par la vie actuelle de Katie qui reste entièrement à reconstruire dix ans plus tard. On ne peut pas se mettre à sa place, comprendre ce qu'il se passe dans sa tête... On peut seulement essayer de comprendre pourquoi elle réagit comme ça et lui apporter notre plus fervent soutien mental.

Dans les faits et les sentiments, j'ai trouvé ce roman extrêmement réaliste. Je ne doute pas à un seul instant que cette histoire, aussi horrible soit elle, aurait pu être réelle. Par contre, au niveau de la romance et de son déroulement, je suis davantage dubitative : certains événements sont un peu trop parfaits pour moi.

La fin se termine carrément au mauvais moment : grrr ! J'aurais bien lu la suite immédiatement si je l'avais eu à portée de main !

 

Katie est vraiment une jeune femme sympathique qui nous donne tout de suite envie de la protéger. Elle est pleine de douceur mais aussi de doutes... On sent qu'elle a envie de se battre et qu'elle est prête à le faire mais que ça reste encore difficile pour le moment. Du coup, cela a vraiment été un plaisir de la voir grandir et s'épanouir à travers ces différents chapitres.

Ethan m'a laissée davantage de marbre. Autant l'adolescent m'a beaucoup plus, autant l'adulte m'a agacée par sa pseudo-perfection mais, surtout, par sa façon d'en demander toujours plus à Katie. Je l'ai trouvé un peu trop assoiffé pour ne pas être respectueux et, dans une moindre mesure, ne pas devenir inquiétant (si les comportements peuvent être génétiques, ça pourrait devenir flippant).

J'ai également apprécié la famille de Katie très présente et rassurante et également sa petite voisine, qui a tout d'une fouine mais qui se révèle plutôt sympathique.

 

Avec Never Forget, j'ai découvert l'univers de Monica Murphy et j'en suis ravie ! J'ai aimé l'importance qu'elle accorde aux sentiments de ses personnages sans pour autant trop s'épancher dessus. J'ai également apprécié le récit à plusieurs voix, tant dans le présent que dans le passé, qui nous permettent d'avoir un regard circulaire sur l'histoire et de nous faire notre propre opinion.

Je lirai la suite avec plaisir !

 

 

[les +] Crédible, émouvant, réaliste.

[les -] Un Ethan un peu flippant.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge Lire Sous la Contrainte #32 - Pas de déterminant

Challenge Bookineurs en Couleurs #3.3 : Rouge

Challenge Gourmand #6 - Gâteau 

Repost0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 05:00

 

 

 

 

Oraison pour une île
Lynda GUILLEMAUD

Editions Librinova - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Une femme, un homme. Une île. Pas déserte, mais presque. Pas paradisiaque, mais quelque part entre ciel et mer. Bréhat la secrète ne se révèle qu'à ceux qui veulent bien la regarder avec leurs yeux d'amants. Caroline y échoue avec son mal-être dans la maison d'hôte de Cordélia. Or, à Bréhat, il n'y a rien, ou presque. Rien que des rochers, des fleurs, une atmosphère atemporelle. Des couchers de soleil, des balades labyrinthiques, des croix de granit perdues au détour des sentiers changeants. Et la mer, omniprésente. il y a aussi Joshua, un jeune gomme énigmatique et mystérieux, à la personnalité ambivalente. Dans ce lieu hors du temps où l'on n'a rien de mieux à faire que de profiter de ce qui existe, Caroline et Joshua vont-ils trouver ce qu'ils cherchent ?

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Livrinova pour l'envoi de ce roman. 

 

Franchement, je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant ce roman : j'ai vraiment été surprise et conquise par la chute de l'histoire que je n'ai absolument pas vue venir ! Après, en y réfléchissant posément, ce n'est pas étonnant : c'est vraiment logique et un tas de petits indices avaient été disséminés tout au long du texte.

J'ai également beaucoup apprécié l'ambiance de l'histoire, très forte notamment en sentiments. Les différents personnages sont réellement à fleur de peau et nous communiquent parfaitement leur état, dans les moments positifs mais également dans ceux qui sont plus tristes. Du coup, l'histoire devient rapidement mélancolique du fait de l'état de Caroline à son arrivée à Bréhat. Il est vrai aussi que cette petite île joue vraiment un grand rôle dans l'ambiance de ce livre : c'est vraiment comme si on y était et que l'on sentait l'air marin sur notre visage. Cela en deviendrait presque troublant !

Le ton est plutôt doux et mélancolique, assez lancinant aussi du coup. Oraison pour une île fait partie de ces livres où il ne se passe pas grand et où tout se joue sur les sentiments que les personnages partagent avec nous. Du coup, il faut savoir y faire fasse parce que c'est le genre d'histoire qui peut mettre mal à l'aise ou nous plonger dans des sentiments forts parfois négatifs.

 

Personnellement, je n'ai pas eu vraiment d'attachement envers les personnages. Le poids du mal-être de Caroline est difficile à supporter. Quand c'est quelqu'un que l'on connait déjà et que l'on apprécie, on peut faire des efforts pour tenter de passer au-dessus, mais avec un personnage -  nouveau en plus - c'est beaucoup plus compliqué. Cependant, j'ai apprécié la façon dont elle arrive à remonter la pente grâce à Cordélia, Bréhat et Joshua.

Quant à ce dernier, il est vraiment intriguant. On sent tout de suite qu'il a quelque chose de différent, de presque mystique. Du coup, j'ai été assez étonnée que Caroline lui fasse confiance aussi vite : il a beau être adorable, il a quelque chose d'assez instable. Cependant, une fois que son secret est révélé, tout devient clair et c'est beaucoup plus facile de lui faire confiance.

Je crois que Cordélia est ma préférée dans cette histoire : j'ai apprécié son aide discrète, sa chaleur, ses bons conseils et les livres qu'elle laisse traîner un peu partout chez elle !

 

C'était la première fois que je découvrais l'univers de Lynda Guillemaud et je suis très heureuse de l'avoir fait. Je pense que j'aurais du mal à enchaîner plusieurs de ses histoires si elles ressemblent à celle-ci tant les sentiments décrits ont un poids difficile à porter. Cependant, je serai très curieuse de découvrir ses autres textes : j'ai vraiment apprécié l'ambiance forte de ce livre qu'elle a su nous imposer ainsi que son calme et ses bons sentiments.

Une belle découverte.

 

 

[les +] Une ambiance forte, des sentiments bien présents, une narration douce et calme.

[les -] Une réelle détresse dans les sentiments qu'il faut être capable de supporter.

 

 

Lu dans le cadre de :

 
 
Du même auteur :
L'Alliance de Penthièvre
Repost0
6 avril 2017 4 06 /04 /avril /2017 05:00

 

 

 

Rose, tome 1
Valérie VERNAY
Emilie ALIBERT
Denis LAPIERE

Editions Dupuis - 2017
48 pages

 

 

 

 

 

 

Jeune fille discrète, Rose a un secret : elle a le pouvoir de se dédoubler ! Son esprit peut quitter son corps et pénétrer dans les appartements pour regarder vivre les gens. Ce don, elle ne le comprend pas. Elle l'appelle "sa maladie". Elle n'a jamais réussi à en parler : ni à sa mère, morte après sa naissance, ni à son père, devenu détective privé à la mort de sa femme. Un jour, tout bascule : son père est abattu d'une balle dans la tête ! Rose décide alors de reprendre l'affaire de son père pour découvrir son assassin. Enfin, son pouvoir va lui être utile ! Mais son double va faire une rencontre étonnante : celle de trois fantômes qui vivent, coincés par un envoûtement, dans l'immeuble paternel. Et ils en savent long sur l'histoire familiale. Détective malgré elle, Rose va devoir enquêter sur des morts suspectes liées à un tableau célèbre mais aussi sur une malédiction vieille de 500 ans. Et si la clé de ces énigmes se trouvait dans le secret de sa naissance ?

 

 

Je tiens tout d'abord a remercier Babelio et les édtions Dupuis pour l'envoi de cette BD vraiment pas comme les autres.

 

Rose est vraiment une bonne découverte. Rien déjà qu'en découvrant la BD dans ma boîte aux lettres : le packaging était superbe ! Bon, il faut dire aussi que les goodies font toujours plaisir même si on ne sais jamais très bien ce que l'on va en faire ;)

L'histoire m'a beaucoup plu : je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre et, du coup, je suis très agréablement surprise. J'ai beaucoup aimé ce mix de surnaturel et d'enquête policière. L'histoire est plutôt simple mais c'est aussi ça qui fait son efficacité : plus c'est compliqué et plus ça devient difficile à suivre... Là, l'auteur nous emmène directement dans son histoire et, la BD refermée, nous n'avons plus qu'une seule envie : découvrir la suite !

 

Je suis également sous le charme des dessins qui ne manquent pas de caractères malgré des couleurs choisies plutôt douces. C'est totalement le genre de dessins qui me plasient et j'aime bien la façon dont leur rondeur contrebalance avec la thématique choisie assez difficile.

Je lirai la suite !

 

 

[les +] Un premier tome intrigant qui donne envie de lire la suite !

[les -] A quand cette suite, justement ?

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - Editions DUPUIS

Repost0
4 avril 2017 2 04 /04 /avril /2017 05:00

 

 

 

 

 

La caresse de la mort
Andrea ELLISON

HarperCollins  2016
Ebook – epub

 

 

 

 

 

 

 

Depuis sa confrontation avec le tueur en série qui se faisait appeler le Prétendant, le lieutenant Taylor Jackson est en état de choc. Atteinte d'une balle en pleine tête, elle s'en est sortie de peu mais reste depuis privée de l'usage de la parole. Recluse dans son silence, hantée par l'horreur qu'elle a vécue, elle est assaillie de cauchemars toujours plus terrifiants. Aussi, lorsque son ami Memphis Highsmythe lui propose de venir se reposer quelque temps dans son château en Ecosse, Taylor accepte, même si son fiancé Baldwin ne voit pas cette invitation d'un très bon oeil. Alors que la beauté romantique de la demeure et les attentions de Memphis lui font presque oublier ses malheurs, une tempête de neige isole soudain le domaine du reste du monde, faisant à nouveau resurgir ses troubles anxieux. Très vite, le château se révèle une prison menaçante où les hallucinations prennent le pas sur la réalité. Taylor a alors la dérangeante impression qu'on lui en veut. Reste à savoir de qui, ou de quoi, il s'agit...

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions HarperCollins pour l'envoi de ce roman.

 

J'avais déjà eu l'occasion de découvrir l'univers d'Andrea Ellison, il y a bien 5-6 ans maintenant... Et j'en garde un très, très, mauvais souvenir : l'auteure avait fait des amalgames entre gothiques et satanistes qui m'avaient profondément agacée. Mais bon, comme il ne faut jamais rester sur un échec, j'ai décidé de retenter l'aventure avec La caresse de la mort dont le résumé me donnait envie d'en savoir plus.

Et, effectivement, j'ai plutôt passé un bon moment avec ce roman même s'il m'a manqué quelque chose pour que cette lecture soit réellement un succès. Fait-il partir d'une saga ? Les sans cesses évocations du passé peu claires m'ont laissées des zones d'ombres... C'est assez désagréable de se sentir un peu à côté de la plaque tout le long d'un roman. Cependant, suffisamment d'éléments sont tout de même donnés pour une compréhension générale du texte. 

Je pensais que cette histoire serait davantage orientée thriller mais, en fait, ce pourrait quasiment être une romance sombre tant les sentiments et les relations amoureuses sont présentes. C'est sympa', ça rajoute une dimension supplémentaire, mais je ne suis pas certaines que c'est ce que je souhaitais lire en ouvrant  La caresse de la mort.

La fin est plutôt prenante et riche en rebondissement même si elle se laissait deviner assez facilement d_s le premier tiers du bouquin. Du coup, ce n'est pas vraiment une surprise mais elle est tout de même très bien écrite et plutôt ésoufflante.

 

Personnellement, je n'ai pas trouvé les personnages particulièrement sympathiques ou attachants. Ils sont beaucoup trop torturés pour que l'on puisse se reconnaître en eux et ont un petit truc d'un peu sauvage ou inquiétant qui fait que l'on se méfie d'eux et que l'on n'est pas vraiment à l'aise en leur présence. Cependant, il est clair qu'ils sont très bien décrits et crédibles : impossibles de douer qu'ils puissent réellement exister !

 

La caresse de la mort est plutôt une bonne surprise par rapport au roman d'Andrea Ellison que j'avais précédemment découvert. Ce n'est clairement pas la surprise de l'année mais j'ai beaucoup aimé l'ambiance écossaise et ses fantômes qui m'ont rappelés mes quelques mois passés de l'autre côté de la Manche.

Une bonne surprise !

 

 

[les +] Un huis-clos rondement mené.

[les -] Un final qui se devine aisément.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Service Presse - HarperCollins

Challenge Gourmand #6 - Gâteau

 

 

Du même auteur :

L'automne meurtrier

Repost0
3 avril 2017 1 03 /04 /avril /2017 05:00

 

 

 

 

 

Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi
Juliette BONTE

Harlequin - 2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Chloé Martin est la "pire conseillère en voyage du monde". Gaffeuse et malchanceuse chronique, elle reste cependant une optimiste invétérée. Pourtant, lorsque son patron lui "offre" un séjour professionnel en Savoir, les choses ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices : hôtel miteux, verglas, et surtout rencontre avec son ex qui lui annonce qu'il est fiancé à la bombe atomique avec qui il l'a trompée. Pour ne rien arranger, Chloé est désormais complètement dépendante du bon vouloir du passager avec qui elle a failli se battre dans le train, Nick, qui a ensuite eu la gentillesse - ou la cruauté ? - de la sortir d'une situation très gênante avec son ex en se faisant passer pour son compagnon. En théorie, ce séjour commence donc plutôt mal. Mais en pratique, lorsque, comme Chloé, on sait voir le verre (de bière) à moitié plein, l'horizon finit toujours par se dégager. Et il se pourrait même que l'amour fasse partie du voyage.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman.

 

Il est toujours perturbant de découvrir une histoire dont l'héroïne porte le même nom que soi. D'autant plus quand l'héroïne ne nous ressemble pas du tout et a tout d'une gaffeuse désespérée et incompétente. bref, a peine le premier chapitre commencé, j'étais déjà en train de râler après cette jeune femme et la mauvaise image qu'elle donnait à toutes les Chloé de France. Mais, au fur et à mesure que les pages se tournaient et plus je m'attachais à cette miss catastrophe pleine de ressources qui me faisait constamment lever les yeux au ciel en maudissant ses fausses bonnes idées puant le caca à des kilomètres à la ronde.

Zut alors ! Il faut savoir avoir un minimum d'amour propre pour ne pas courir après nos ex ayant maltraité notre petit coeur et ayant visiblement un cerveau de la taille d'un petit pois (il faut également savoir prendre du recul) ! Cela dit, Chloé m'a fait beaucoup, beaucoup rire ! Le ton est drôle, sans prise de tête et plutôt frais (d'un autre côté, c'est normal, nous sommes en vacances à la neige). Et  puis, l'arrivée du beau Nick a été le coup final quant à mes derniers doutes : ce mec envoie du pâté ! En clair, si je n'avais pas le mien, j'en voudrais un comme ça ;)

Ce que j'ai également aimé, c'est que cette histoire ne s'arrête justement pas qu'à une histoire d'amour. Le grand rebondissement final n'a absolument rien à voir avec Chloé et Nick (quoiqu'un peu quand même= et dynamise le tout en proposant quelque chose d'inédit. Personnellement, ça m'a plu de parler un peu travail et catastrophe et de prendre les choses à l'envers pour proposer des solutions innovantes ! Bref, je ne vous en dis pas plus, sachez seulement que c'est drôle et déroutant.

Bon, bien sûr, ça n'empêche pas d'avoir une fin doublement chouette tant par rapport à la relation amoureuse qu'au job de Chloé. Tant mieux, c'est toujours aussi mignon, fun et nouveau !

 

Revenons-en à Chloé : cette fille est réellement un aimant à catastrophe. promenez-vous avec elle et vous serez sûr de rester indemne : c'est elle qui prendra tout! ;) Du coup, elle en devient attachante et amusante malgré elle, d'autant plus qu'elle garde toujours son joli sourire et sait profiter des instants présents.

Valentin - l'ex - et Emilie - la nouvelle fiancée - sont désagréables au plus haut point. Surtout elle d'ailleurs : manipulatrice, méchante... elle n'a vraiment rien pour elle à part son physique de mannequin. Quant à Valentin, c'est une savonnette dès qu'Emilie est dans les parages. Bref, je cherche encore ce que Chloé a bien pu lui trouver.

Par contre, Nick, c'est autre chose : au premier abord, la bête est râleuse et d'humeur joueuse, puis, au fur et à mesure que les pages se tournent, on découvre quelqu'un de sensible et prévoyant. Et pour notre plus grande joie : son aura de mystère ne le quitte pratiquement jamais. Ah ! Et une mention spéciale à Lili - la meilleure amie - et la  famille de Chloé qui sont également à l'origine de grands moments !

 

Jusqu'à présent, je n'avais jamais encore eu l'occasion de découvrir l'univers de Juliette Bonte et je sors extrêmement satisfaite de ce premier pas dans ses histoires. Elle m'a fait rire, m'inquiéter et lire d'une traite : tout ce que je demande d'un bon bouquin. Et elle m'aura même trouvé un second point commun avec Chloé en plus de notre magnifique (osez donc dire le contraire !) prénom : toutes les deux, pour rien au monde, nous ne retournerions à la neige ! ;)

Une lecture très, très, drôle !

 

 

[les +] Du rire, des larmes et des beaux garçons !

[les -] ...

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINE

Challenge Gourmand #6 - Gâteau

 

 

Du même auteur :

Fall for me La fille qui ma rendu fou  Méfie-toi de nous

Repost0
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 05:00

 

 

 

 

 

Pour faire fondre son coeur
Romane ROSE

Harlequin - 2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Quand un feu brûlant se cache derrière un coeur de glace.

On l'appelle la princesse de glace. Un surnom blessant que Rebecca a appris à ignorer. Car, pour survivre dans le milieu de la haute bourgeoisie, elle a dû entourer son coeur d'une solide carapace et se forger une armure de froideur. Pourtant, un coeur, elle en a un ! D'ailleurs, il bat pour Seth Hamilton, l'homme qu'elle aime plus que tout. L'homme pour lequel elle va passer outre à l'interdiction de son père, l'homme à qui elle va offrir sa virginité avant d'être unie à lui par les liens sacrés du mariage. Mais, après une nuit passionnée, les premiers rayons du soleil révèlent sa terrible méprise : l'homme à qui elle s'est offerte n'est pas Seth mais Bruce Wayne, le nouveau petit-ami de sa soeur Vicky ! En cause, un changement d'attribution de la suite à la dernière minute et sa pudeur qui lui a soufflé de ne pas allumer la lumière. rongée par la honte, Rebecca prend la fuite et se jure de protéger ce secret. Pourtant, le souvenir des mains de Bruce sur son corps et de sa tendresse ne cesse de la hanter...

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman.

 

C'est surtout la couverture qui m'a attirée pour ce livre : j'aime beaucoup la façon dont le rose vif contrebalance avec les photos chics... Autant dire que j'étais moins sûre d'aimer le texte bien que le résumé me donnait envie : ça me paraissait un peu trop classique tout ça, du coup, je n'étais pas sûre de rentrer réellement dans cette histoire.

Et, effectivement les quelques premières pages ont été un peu difficiles : l'héroïne, Rebecca, est indécemment riche et sa vie est totalement l'opposée de la mienne. Et puis, elle arrive même à briser la promesse d'une vie en se donnant à son amoureux lors d'une nuit dans une pénombre sensuelle. Sauf que, une fois allongée à ses côtés, elle se rend compte que ce n'est pas Seth mais un inconnu. Et le lendemain matin, elle apprend que celui-ci (Bruce) n'est pas n'importe qui, mais le potentiel fiancé de sa petite soeur Vicky... Ah, là, ça devient intéressant ! Et, effectivement, à partir de ce moment-là, je n'ai pas décroché du livre !

Au fur et à mesure que les pages se sont tournées, j'ai pu prendre la mesure de toutes les dimensions de ce texte qui n'est pas seulement une histoire d'amour mais quasiment une saga familiale. Les plans machiavéliques de Seth m'ont autant agacée qu'amusée : le monsieur a beau n'être qu'un co**rd intéressé, il n'empêche qu'il a de la suite dans les idées : la vie de l'innocente Vicky a de quoi faire rougir n'importe quelle mère de bonne famille et les rapprochements entre Becky et Bruce sont vraiment touchants.

Bon, du coup, il est aussi vrai que l'on voit rapidement les choses venir tant par les comportements de Seth et Vicky que par la nature profonde de Becky (autant dire que je n'imaginais pas l'auteure lui faire avoir tout un tas d'aventures sachant qu'elle avait fait la promesse de ne connaitre qu'un seul homme) et par la gentillesse de Bruce. En tout cas, la fin est telle que je l'espérais !

 

Rebecca es très sympathique malgré son image froide : j'aime beaucoup les personnages qui sont loin d'être ce qu'ils ont l'air d'être et c'est pile ce qui arrive avec la jeune femme. Elle est forte, sympathique et ne se laisse pas marcher sur les pieds !

Bruce est également très intéressant parce qu'il a tout du poussin perdu dans un aquarium de piranhas. Il a l'air d'un agneau comme ça mais quand il s'agit de sortir les crocs pour se défendre, il sait très bien le faire !

Vicky et Seth ainsi que la famille de Rebecca en général ne sont pas vraiment sympathiques : ils font vraiment clichés : ils sont riches, imbuvables et traitent les autres comme des moins que rien. Bref, ils ne nous donnent pas vraiment envie de les connaître davantage...

 

C'était la première fois que je découvrais la plume de Romane Rose et c'est plutôt une bonne surprise : comme je le disais au début, je ne m'attendais pas vraiment à aimer cette histoire d'un genre qui n'est pas ma tasse de thé. Comme quoi, il faut tenter : on n'est jamais à l'abri d'une belle découverte !

Le ton de l'auteure est chaleureux et doux, on avance facilement dans l'histoire avec  ses nombreux rebondissements et l'on sent qu'elle s'est particulièrement attachée à Becky et Bruce.

Une bonne surprise.

 

 

[les +] Une histoire mignonne qui tient la route.

[les -] Beaucoup de personnages imbuvables dans le lot.

 

 

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINE

Challenge Gourmand #6 - Gâtea

Repost0
1 avril 2017 6 01 /04 /avril /2017 05:00

 

 

 

 

 

Les amants de Troie

Natacha J. COLLINS

Harlequin - 2016
ebook - epub

 

 

 

 

 

 

 

Troie, Asie Mineure

Dans une cité en crise, assiégée depuis neuf ans par les Grecs, Aleiria, fille de l'orfèvre royal, n'a pas le choix : elle doit accepter la présence d'un garde du corps à ses côtés. Mais Dareios ne ressemble à personne qu'elle a connu. Cette troublante franchise, ce regard qui semble lire en elle... Avec lui, elle se sent protégée, et plus encore : comprise, estimée... désirée. Hélas, son père a de plus haute ambitions pour elle. Il préférerait la voir mariée à l'un des fils du roi Priam, qui lui garantirait richesse et sécurité. Mais dans le chaos qui règne aujourd'hui la sécurité n'existe plus, et le monde dans lequel elle a grandi non plus. A l'heure où l'attaque légendaire du cheval de Troie se prépare, Aleiria sait qu'il est urgent de vivre pleinement.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman.

 

Je suis toujours méfiante au moment de commencer une romance historique : régulièrement, je suis tombée sur des histoires un peu cul-cul-la-praline et sans réelles surprises. Heureusement pour moi, cela n'a pas été le cas avec Les amants de Troie ! Et pourtant, j'ai eu un peu peur au début de l'histoire : j'ai eu beau être attentive aux cours sur l'Antiquité en histoire au lycée et avoir fait latin au collège, impossible de faire le lien entre les différents personnages célèbres d'un point de vue sentimental et familial. Autant, je sais à peu près pourquoi ils sont connus, mais en voir autant réunis sur une petite île au même moment, ça m'a perturbée... Une chance ! Ce n'était pas le coeur de cette histoire !

Aleiria et Dareios m'ont tout de suite plu et touchée : tous les deux ont vraiment le coeur sur la main et sont à l'écoute des autres. J'ai beaucoup aimé les voir se rapprocher malgré les avertissements de la nourrice de la jeune fille ce qui s'est parfois révélé très drôle !

La fin m'a beaucoup plu, déjà parce qu'elle m'a permis de me remettre en tête l'histoire du cheval de Troie, d'Hélène, Paris et de tous les autres mais, surtout, parce que la fin est pile ce que je souhaitais pour Aleiria et Dareios (même si je e serais bien passée des "dommages collatéraux").

 

Aleiria m'a tout de suite plu : la jeune fille est d'une douceur incroyable et malgré son statut de presque princesse, elle n'en joue pas et est restée très proche du peuple.
Dareios, lui, n'a beau être qu'un simple soldat, il a une grandeur d'âme à faire pâlir les rois :)

 

Je ne connaissais pas encore l'univers de Natacha J. COLLINS et elle a su me convaincre de remettre prochainement le nez dans une romance historique ! J'ai beaucoup aimé la douceur de son texte - malgré ce fond de guerre - et l'attachement qu'elle a eu pour l'ensemble de ses personnages, aussi bien pour ses héros que pour leur entourage.
Une belle découverte !

 

[les +] Une jolie histoire, aussi douce que mouvementée.

[les -] Les pendules sont un peu dures à remettre à l'heure au début.

 

 

Lu dans le cadre de :

Colocs (et plus), Emily BLAINE

Challenge Gourmand #6 - Gâteau

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs