Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

L'inconnue du quai

Mary KUBICA

MOSAÏC - 2016

390 pages

 

 

 

 

 

 

 

La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l’aborde/vais lui parler. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener… Hantée par l’image de cette jeune sans-abri et de son bébé, Heidi néglige l’avis de son mari et l’hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l’inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l’inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ? Peu à peu, la présence de l’inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales…

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier très chaleureusement les éditions MOSAIC pour l'envoi de ce roman qui a été encore meilleure que ce que je pensais !

 

Honnêtement, j'avais eu envie de lire ce roman sans lire son résumé, juste grâce au nom de l'auteure dont j'avais beaucoup, beaucoup aimé le roman Une fille parfaite. Du coup, j'étais vraiment prête à me lancer dans la fosse aux loups sans connaître le principe du jeu ! Bon, entre temps, j'ai tout de même lu le résumé et je savais donc un peu à quoi m'attendre...

J'ai vraiment accroché à cette histoire pleine de suspense. Heidi fait vraiment une chose que je ne pourrai pas faire : je suis bien trop une flippée de la vie pour accueillir une sans domicile chez moi, même si elle a un bébé (cela dit, ça ne m'empêcherait pas de tenter de l'aider). Je trouve que cette histoire a un peu la saveur des bouquins que lisait ma maman il y a quelques années ou encore un petit côté téléfilm. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que je me suis faite totalement promenée par l'auteure d'un bout à l'autre de ce roman ! Il faut dire aussi qu'elle nous dévoile l'histoire de Willow par petite brides en commençant après la fin du roman (le principe n'est pas évident : une fois que tout est fini donc) et en remontant à avant le début du roman (avant la rencontre avec Willow, Ruby et Heidi). Du coup, on a le temps de se monter plein de films bien différents avec les indices qui nous sont distillés au compte-goutte tout ça pour se rendre compte que j'avais faux sur toute la ligne.

La fin m'a beaucoup plu : elle est vraiment impressionnante ! J'ai aimé le fait qu'elle soit un peu en plusieurs temps : une fin pour Heidi et une fin pour Willow. La première est brute, forte et difficile tandis que la seconde est davantage posée et en douceur ce qui nous permet de faire tranquillement le point sur cette histoire assez dingue.

 

Heidi est vraiment une femme surprenante et touchante donc on sent rapidement une profonde blessure en elle. C'est la bonne copine, solidaire, gentille et qui voudrait sauver le monde... Pourtant, au contact de Willow et de son bébé Ruby, on la voit changer et oublier un peu sa famille pour ne se préoccuper que des deux enfants. Heidi est vraiment perturbante : au début du roman, on pourrait totalement s'identifier a elle et plus on avance dans le roman, plus elle change et moins c'est le cas...

Willow m'a beaucoup plu : j'ai beaucoup aimé sa personnalité et sa combativité. Certains passages de son histoire sont vraiment dérangeant et renforcent vraiment l'envie que j'ai eu de la protéger.

Chris et Zoé, le mari et la fille de Heidi, sont également intéressant tout comme l'idée que l'on se fait de la grande Lily. J'ai beaucoup aimé les passages ou parle Chris : ils donnent vraiment une nouvelle dimension à l'histoire.

 

J'ai vraiment aimé retrouver l'écriture dynamique et mystérieuse de Mary Kubica. J'ai beaucoup aimé que ce soit un personnage différent qui nous parle à chaque chapitre donnant vraiment des facettes différentes à l'histoire : Heidi pour le présent, Willow pour le passé et Chris qui a une vision plus lointaine et est davantage encré dans une réalité de Monsieur-tout-le-monde avec son rythme métro-boulot-dodo...

Ce roman est vraiment surprenant et plein de suspense : en le commençant, jamais je n'aurais deviner qu'il puisse se finir ainsi ! Tout comme j'ai imaginé des dizaines de fausses pistes tout au long de ma lecture !

Un roman que je vous conseille !

 

 

[les +] Imprevisible et surprenant.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Du même auteur :

 Une fille parfaite

Repost0
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

 

Absyrialle

Fabrice CHAULIAC

Editions Voy'[el] - (2016)

ebook - epub

 

 

 

 

 

Europe, fin du XVIIIe siècle. L’éruption du volcan islandais Laki en 1783 plonge le monde dans l’obscurité et l’obscurantisme. Le nuage de soufre qui recouvre une partie de l’Europe dévaste les cultures, entraîne la famine, fait tomber les pouvoirs en place, et remet en perspective toutes les croyances établies. Beaucoup y voient la trace d’un châtiment surnaturel, que tout le monde désigne sous le nom de Fléau. L’Église vacille d’autant plus que l’éruption du Laki révèle l’existence d’une cité enfouie, Absyrialle. Mais cette cité, son architecture, sa richesse, ses moeurs et ses occupants ne sont pas les vestiges d’une civilisation ancienne et oubliée. Bien au contraire, Absyrialle est toute puissante et ses origines restent mystérieuses, tout comme les desseins des princes démons qu’on y vénère. Théodule, écrivain public et philosophe ne se doute pas combien sa rencontre avec Galoire de Montbrun, envoyé du Vatican au passé trouble, va l’entraîner au cœur des complots les plus sombres de la Cité.

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier très chaleureusement les éditions Voy'[el] et toute l'équipe de Livraddict pour l'envoi de ce roman vraiment pas comme les autres.

 

Le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce roman est "compliqué". L'histoire est riche en personnage et en situation à un tel point que j'ai eu beaucoup de mal à avancer dans le roman au début : impossible de me rappeller qui était qui et ce qu'ils avaient fait avant... Le problème quand je n'arrive pas à me raccrocher aux branches, c'est que je me mets à lire en diagonale et que ça n'aide en rien ! Cela dit, maintenant que j'ai fini Absyrialle, je me rends compte qu'il n'y a pas tant de personnages que ça, juste qu'on change très rapidement de situations ce qui peut être assez cafouillant.

Honnêtement, je ne m'attendais pas du tout à ça comme histoire après avoir lu son résumé : je m'attendais à voir l'éruption du volcan et la naissance de la civilisation d'Absyrialle, un peu comme une sorte d'Atlantide. Mais non : on arrive bien longtemps après et les règles sont déjà bien établies... Ce monde est vraiment très sombre et torturé : certains passages sont vraiment glauques et laissent peu de place à l'imagination. Absyrialle n'est vraiment pas à mettre entre toutes les mains !

 

Du coup, comme vous l'avez surement déjà compris, je ne me suis pas particulièrement attachée aux différents personnages. La majorité d'entre eux sont des pervers assoifés de sang, quant aux autres... ils ne me ressemblent pas non plus. C'est un choix que je comprends totalement au vu de la société d'Absyrialle et qui conforte pleinement la terrible déchéance de la population mais, personnellement, ça ne m'a pas aidée à entrer dans cette histoire. 

 

Par contre, j'ai trouvé l'écriture de Fabrice Chauliac très intéressante et riche. Il a une façon de décrire les situations qui ne laisse vraiment pas de place à l'imagination surtout en ce qui concerne les détails gores. J'ai également aimé les chapitres courts qui donnent une bonne dynamique au texte qui est tout de même assez long (plus de 350 pages) bien que ce fut également un élément de confusion durant ma lecture. L'auteur a des idées séduisantes mais je n'ai pas trouvé dans ce roman ce que j'étais venue y chercher... Cependant, je serai très curieuse de redécouvrir l'écriture de l'auteur dans un autre contexte.

Un roman désarmant.

 

 

 

[les +] Une belle écriture.

[les -] Désarmant, glauque, compliqué.

 

 

Lu dans le cadre :

[les +] Drôle, enjoué, dynamique.

[les -] Pourquoi a-t-elle choisi ce garçon-là ?

 

 

Lu dans le cadre :

 

 

 

 

 

Audrey Hepburn, la vie et moi

Lucy HOLLIDAY

Repost0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

 

Audrey Hepburn, la vie et moi

Lucy HOLLIDAY

Editions MOSAIC - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer un de ces films hollywoodiens dont elle est une fan inconditionnelle.
Son icône absolue ? L’exquise Audrey Hepburn.
Son film préféré ? Diamants sur canapé…
De la pure magie…
C’est justement un de ses jours « sans » qu’une chose totalement folle se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Une Audrey Hepburn parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette. Venue aider Libby à relancer sa vie en lui prodiguant conseils d’élégance et d’art de vivre.
Hallucination ?
Bonne fée ?
… ou charmante calamité ?

 

 

Un grand merci à l'équipe des éditions Mosaïc pour l'envoi de ce roman que j'ai bien aimé. 

 

Honnêtement, je ne sais pas ce qui m'a le plus attiré dans ce roman : sa couverture, son titre ou bien son résumé ? Toujours est-il, qu'une fois découvert, il fallait que je le lise !

Ce roman est vraiment très drôle : Libby enchaîne les mauvais choix l'entrainant dans des situations de plus en plus cocasses et le tout sans jamais perdre son grand sourire. Il faut dire aussi que sa famille en tient sacrément une couche : entre sa mère qui veut faire d'elle et de sa soeur - toutes les deux dénuées de talents - des stars de cinéma, Dillon - la vedette du coin - qui lui fait des avances peu dissimulées et Ollie - son viel ami de toujours - avec qui est entretient une relation tourmentée, elle ne sait plus vraiment où en donner de la tête ! Du coup, quand la charmante Audrey sort de son film pour lui donner des conseils, un vent de fraîcheur et de catastrophe s'empare de la vie de Libby (bien qu'elle se débrouillait très bien toute seule dans ce domaine !).

C'est frais, léger, dynamique et très drôle ! Mais, personnellement, j'ai été très déçue par la fin et j'espère, sincèrement, qu'il y aura une suite pour retourner cette situation. Pour faire simple, comme dans la plupart des bouquins de chick-lit, Libby a un amoureux à la fin du bouquin et, pour moi, elle a clairement fait le mauvais choix. Bref, je ne suis pas contente qu'elle l'a choisi, lui, au lieu de l'autre prétendant bien plus intéressant ! En fait, je suis d'autant plus déçue que j'ai cru jusqu'à la fin qu'elle allait ouvrir les yeux et choisir celui que je souhaitais pour elle. Mais non.

 

Cela dit, Libby est une jeune femme tout à fait charmante mais je ne me suis pas spécialement reconnue entre elle : elle est très stéréotypée et nos vie sont vraiment à des années lumières... Elle est sympa, mignon et amusante mais... je ne l'ai pas spécialement trouvée très crédible. Il y a un truc en elle qui sonne faux. Cela dit, il en est de même pour sa soeur - Cass - et sa mère : clairement, ces deux-là sont folles à lier.

Dillon, lui, est plus intéressant car difficile à déchiffrer : tout au long du livre, je me suis demandée si il était vraiment honnête...

Cela dit, j'ai beaucoup apprécié le personnage d'Ollie : il est vraiment gentil et présent tout au long du roman pour Libby. C'est vraiment un ami en or sur lequel elle peut se reposer... et, pour le coup, je me demande si elle n'en abuserait pas.

 

L'écriture de Lucy Holliday m'a beaucoup plu : elle est douce, dynamique et légèrement piquante ! Avec elle, pas question de s'ennuyer ne serait-ce qu'un instant ! Le ton est drôle, enjoué et l'on se prend tellement au jeu que Audrey Hepburn, la vie et moi se dévore en quelques heures... Si l'on oublie la fin, que j'ai dû relire plusieurs fois, j'ai passé un excellent moment !

Un roman sans prise de tête !

 

[les +] Drôle, enjoué, dynamique.

[les -] Pourquoi a-t-elle choisi ce garçon-là ?

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINE
 
 
Du même auteur :
 Libbie Lomax   tome 2 : Marilyn, les hommes et moi  tome 3 : Grace Kelly, l'amour et moi
Repost0
17 mai 2016 2 17 /05 /mai /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

Le dessous des cartes
David Atlan, tome 2

Jérôme DUMONT

éditions Jérôme DUMONT - 2015
ebook - epub

 

 

 

 

 

La protection d’un ministre et d’une journaliste vedette. Un chantage sur fond d’adultère et un contrat d’armement à négocier : une double occasion pour David Atlan et Lisa Marmara de reprendre du service. Deux dossiers a priori sans aucun lien qui vont les mener sur des pistes parallèles jusqu’à l’inévitable collision des enquêtes. Endossant des rôles à contre-emploi, de fausses identités en manipulations, de faux-semblants en assassinats, David et Lisa devront démêler les fils de cet écheveau aux ramifications insoupçonnées… Avec le dessous des cartes, découvrez l’envers du décor, la face cachée des jeux politiques, la réalité des intérêts supérieurs de l’État. La seconde aventure de David Atlan : une plongée dans le côté obscur de la République.

 

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier Jérôme Dumont pour l’envoi de ce roman.

 

L’année dernière, j’avais eu l’occasion de découvrir le premier tome des aventures de David Atlan que j’avais beaucoup apprécié, du coup, quand Jérôme Dumont m’a proposé de découvrir la suite, je ne pouvais pas refuser !

Le début a été un peu difficile le temps que je me refamiliarise avec le décor et les différents personnages. Cependant, une fois ce cap passé, j’ai réellement dévoré ce livre ! Je me suis rapidement prise au jeu de l’histoire et de cette nouvelle enquête bien différente de la première ! J’ai trouvé très intéressant de voir David et Lisa agir séparément de leur côté mais pourtant bien ensemble. Cela donne vraiment une dimension supplémentaire à l’histoire et nous permet d’aborder cette nouvelle histoire sous deux angles différents.

En discutant avec Jérôme Dumont, j’avais appris qu’il avait enchaîné l’écriture de ce deuxième épisode directement avec le troisième. Et, en lisant la fin, je comprends réellement pourquoi ! Ce n’est pas une vraie fin ! En temps normal, ça m’aurait fait râler, mais vu que j’ai le troisième épisode sous la main (enfin normalement) je le vis plutôt bien ;)

 

J’ai apprécié retrouver David et Lisa : ces deux-là sont vraiment très sympathiques et d’une loyauté à toute épreuve. J’aime leur détermination et leur volonté à réussir coûte que coûte. Cependant, je crois que j’aurai apprécié en savoir un peu plus sur leur histoire personnelle à travers ce nouveau tome, mais ça n’a pas été spécialement le cas même si on a quelques révélations sur le passé de Lisa… Peut-être pour le troisième tome du coup ?

Laurence, que l’on découvre dans ce tome, m’a également bien plu. Elle a l’air droite et honnête ce qui me plaît d’autant plus que les aprioris sur son métier de journaliste sont plutôt contradictoires à ces qualités. Son histoire m’a vraiment touchée et, du coup, puisque nous n’avons pas eu le droit à une vraie fin, j’espère vraiment de tout cœur la revoir dans le troisième tome !

 

Encore une fois, j’ai passé un excellent moment en lisant une histoire de Jérôme Dumont. L’auteur sait vraiment nous emporter au cœur de son histoire et rendre ses personnages aussi vivants que sympathiques. Avec lui, je vis davantage ses histoires que je ne les lis !

Une série que je vous conseille.

 

 

[edit du 22/05/16] Après la publication de cet article, Jérome DUMONT m'a contactée pour me prévenir qu'il avait finalement décidé de faire fusionner les deux tomes qu'il m'avait envoyé pour l'édition publiée. Du coup, je me suis demandée si je devais refaire un article ou non... et j'ai décidé de donner la suite de mon avis ici pour plus de simplicité !

Franchement, j'ai passé un très bon moment avec la fin de cette aventure très haute en couleurs... Toutes mes questions n'ont pas trouvé leur réponse mais ça ne me dérange pas pour le moment car je suis persuadée qu'il y aura une suite (s'il vous plait, Jérôme, ne m'affirmez pas le contraire ! ;) ). J'ai été absolument ravie de découvrir des invités surprises que je connais bien dans ce tome : les héros de Rossetti & MacLane - l'autre série policière de l'auteur - ce qui m'a donné vraiment envie de me replonger dans celle-ci (surtout qu'on y fait mention à un tome que je n'ai pas encore lu !).

En bref, c'est un très beau final haut en couleurs et riche en surprises ! Je vous le conseille !
 

 

[les +] Original, vivant, intrigant.

[les -] Vivement la suite (Arg ! Cette fin !)

 

 

Lu dans le cadre :
Le bout du tunnel, Jérôme DUMONTOn n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
Service Presse - Jérôme DUMONT
Challenge Des gages ta PAL #5

 

 

Du même auteur :
Just Married Sacrifiées
■ David Atlan  tome 1 : Le bout du tunnel
Rossetti & MacLane tome 1 : Jeux dangereux tome 2 : Une enquête cannoise tome 3 : Une affaire de famille tome 4 : Trois balles dans le buffet tome 5 : Un froid de loup tome 6 : Scoumoune niçoise  tome 7 : Tension à bord tome 8 : L'Arlésienne tome 9 : La preuve par neuf tome 10 : Des cadavres dans le placard tome 11 : Quitte ou double

Repost0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

 

Dans la peau d'Erica
Michelle PAINCHAUD

MOSAÏC - 2016

336 pages

 

 

 

 

 

 

Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…

 

 

Je tiens tout d'abord à adresser un grand merci à l'équipe des éditions MOSAIC pour l'envoi de ce roman qui m'a énormément plu.

 

Pour tout vous dire, je viens à peine de le finir et je l'ai dévoré en quelques heures. En fait, j'ai même hésité à sortir avec mes amis pour pouvoir le finir ! Bon, du coup, ma vie sociale à pris les devants mais j'ai pu le finir ce matin... Ce roman est vraiment une excellente découverte, très addictive : dès le départ, on se demande ce qu'il va se passer à la fin et, plus celle-ci approche et plus l'histoire nous semble crédible.

J'ai beaucoup aimé le fait que ce roman soit construit un peu comme une romance YA ce qui donne d'autant plus d'impact au côté terrible de l'histoire. J'ai aimé être projetée dans ce lycée, découvrir ses lycéens pas toujours très tendre et les amitiés et amourettes qui se forment. Plus l'on tourne les pages et plus l'on s'attache à Erica ce qui rend l'approche de la fin bien plus terrible.

La fin est vraiment belle et juste mais aussi terrible. Forcément, en s'attachant à Erica, on ne lui souhaite que du bien et l'on aimerait tant qu'elle passe entre les mailles du filet mais on sait aussi que ce n'est pas possible... Pour le coup, Michelle Painchaud l'a joué particulièrement fine en nous proposant un joli compromis.

 

Erica/Violet est vraiment un personnage intéressant. Son don pour décrypter les émotions de chacun est vraiment impressionnant. J'ai beaucoup aimé la dualité que l'on découvre en elle tant du côté gentille/méchante qu'Erica/Violet. Au fur et à mesure que les pages se tournent, on oublie peu à peu nos idées préconçues sur cette "arnaqueuse" pour découvrir qui elle est vraiment et surtout, s'aperçevoir qu'elle non plus ne sait plus vraiment qui elle est.

James et Taylor m'ont beaucoup touchée. Ces deux-là n'ont pas le profil idéal mais ce sont tout de même de vrais amis. J'ai aimé leurs différences, leur originalité qui les rendent vraiment vivants. Merriel et Cass sont davatages stérétypées, synthétiques. Elles n'en sont pas moins sympathiques juste plus communes.

Les Silverman et Mary sont également très intéressants et nous donnent envie d'en savoir plus sur eux. Leur douleur est palpable et c'est ce qui les rend crédibles malgré le peu d'informations que l'on a finalement sur eux. Mme Silverman a vraiment un coeur en or, tout comme Mary : ce sont vraiment de belles personnes.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Michelle Painchaud et je suis vraiment très heureuse de l'avoir fait. Dans la peau d'Erica est vraiment l'une de mes plus belles lectures de l'année et je pense que je vais le conseiller à pas mal de monde dans les mois à venir. L'auteure à vraiment une écriture douce, pleine d'affection pour ses personnages et, surtout, sans jugement. Pour autant, son texte n'est pas mou et le suspense est présent et augmente tout au long de notre lecture.

Qu'attendez-vous pour le lire ?

 

 

[les +] Une belle histoire pleine de suspence et de sentiments.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Service presse MOSAÏC

Challenge Gourmand #5 : Eau

Repost0
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

On n'est jeune que deux fois

Adena HALPERN

MOSAÏC - 2016

311 pages

 

 

 

 

 

 

 

Et si c'était à refaire ? En soufflant ses bougies d'anniversaire, Ellie, soixante-quinze ans, fait un vœu : retrouver pour un jour ses vingt-neuf ans et tout recommencer différemment. Hélas, tout le monde sait que ce genre de vœu n'a aucune chance de se réaliser.
Le lendemain matin, devant son miroir, Ellie frôle la crise cardiaque : une beauté à couper le souffle lui fait face. Aucun doute possible : son vœu a été exaucé ! Dans le corps retrouvé de sa jeunesse, elle se sent prête pour une folle journée d'aventures et de plaisirs. Peu importe que sa famille se demande qui est cette étrangère qui occupe l'appartement de la bonne vieille Ellie et utilise ses cartes de crédit. Seule Lucy, sa petite-fille a découvert le secret...

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions MOSAIC pour l'envoi de ce roman que j'ai beaucoup, beaucoup aimé !

 

Quand la sortie de ce livre chez MOSAIC a été annoncée, j'ai tout de suite eu envie de le lire : déjà, c'est le nom de l'auteure qui m'a frappée - j'avais beaucoup aimé son roman Les dix plus beaux jours de ma vieet son résumé a achevé de me convaincre qu'il fallait que je le lise ! L'histoire a vraiment été à la hauteur de mes attentes : elle est dynamique et pleine de rebondissements, drôle et très émouvante.

On n'est jeune que deux fois a vraiment ce petit côté terrible qui nous rappelle que l'on a qu'une vie et que ça passe terriblement vite. Être jeune une seconde fois est magique mais la redescente est absolument terrible et Adena Halpern nous le montre bien. J'ai vraiment été mal à l'aise dans certains passages tellement je savais ce que cela signifiait pour le futur des personnages...

Outre ces émotions fortes, je me suis beaucoup amusée en découvrant ce roman : certains passages sont vraiment cocasses ! Et le changement régulier nous aide à la suivre sur plusieurs fronts ce qui double les situations amusantes... Notamment avec Frida qui n'en rate vraiment pas une !

J'ai beaucoup aimé la conclusion de On n'est jeune que deux fois : elle sonne juste et remet bien les choses à leur place. Forcément, je rêvais un peu d'une conclusion différente et plus "magique" mais celle-ci est juste parfaite et réaliste.

 

Je me suis vraiment attachée à Ellie pendant cette lecture. Bizarrement, je me suis un peu reconnue dans cette vieille dame et dans ses valeurs. Au premier abord, elle ne parrait pas forcément très sympathique avec ses réflexions sur son entourrage et son obsession de l'âge mais, au fur et à mesure des pages, on se rend compte qu'elle est bien plus que ça et qu'elle a beaucoup à nous apprendre.

Lucy, sa petite fille, est également intéressante. Bizarrement, bien qu'on ait le même âge toutes les deux, je me suis davantage reconnue dans sa grand-mère. En tout cas, elle m'a fait rêver avec son métier et a tout de la bonne copine idéale !

C'est loin d'être le cas avec Barbara -  la fille d'Ellie - qui est beaucoup plus acariatre et méchante avec les gens qui l'entourent. C'est dommage puisqu'en grattant un peu la surface on découvre quelqu'un de bien accablée par ce qu'elle voudrait être sans le pouvoir. En tout cas, c'est un plaisir de découvrir les prémices d'un changement futur dans les dernières pages de ce livre.

Enfin, j'ai beaucoup aimé faire la connaissance de Frida, mon coup de coeur du bouquin, toute douce et en tendresse avec ses proches. C'est vraiment une vraie gentille capable de déplacer des montagnes pour Ellie, sa meilleure amie. Elle a de belles valeurs dans la vie et sa radinerie et son mauvais goût vestimentaire m'ont beaucoup amusée !

 

J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman d'Adena Halpern. J'ai notamment aimé la narration à deux personnages qui nous permet d'entrer davantage dans l'histoire en la voyant sous plusieurs facettes. Le ton est décontracté, drôle et sans chichis. J'aime ce genre d'histoire un peu extraordinaires mais qui restent cependant crédibles. 
Un roman que je vous conseille !

 

 

[les +] Une belle histoire, des personnages intéressants, de l'humour.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Du même auteur :

 Les dix plus beaux jours de ma vie

Repost0
10 mai 2016 2 10 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

 

Pour une éternité...
J.A. CURTOL

Sharon Kena - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

J’étais comme vous avant…Il m’arrive même parfois de regretter cette vie humaine si simple, surtout quand l’appel du sang se fait sentir. Pourtant, j’ai choisi cette vie, je l’ai fait pour LUI. Vous l’aurez deviné je ne suis plus tout à fait humaine ;je suis ce que l’on appelle une “Changeante”. Mi-humaine, mi-vampire…

 

 

Un grand merci aux éditions Sharon Kena pour l'envoi de ce roman dans le cadre de leur "Lucky Day".

 

Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant ce résumé : il me donnait envie d'en savoir plus mais, aussi, me faisait un peu peur dans le sens où le roman pouvait être déjà-vu. En soi, j'ai passé un très bon moment avec Pour une éternité... : l'histoire est vraiment agréable et plutôt addictive ainsi que finalement peu vue et revue.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé le fait que ce soit un tome unique : on a toute l'histoire d'un seul coup et on n'en profite que davantage. C'est court, rythmé et il se passe beaucoup de choses ! J'ai aimé le fait que la romance soit vraiment au premier plan : celle-ci est aussi pimentée que mignonne et nous rend vite accro à cette histoire.

J'ai également beaucoup apprécié découvrir tout au long de ma lecture les codes du monde dans lequel Camille vit : au premier abord, il donne l'impression d'être comme le nôtre, deux-trois créatures surnaturelles en plus, mais en fait la réalité est beaucoup plus sombres et de nombreuses règles implicites existent.

La fin est plutôt originale et surprenante : je ne m'attendais pas du tout à ce genre de rebondissements et j'ai été agréablement surprise !

 

J'ai trouvé Camille très sympathique et agréable à suivre. J'aime beaucoup le fait que, malgré qu'elle soit une changeante, elle n'est finalement pas très différente de nous et n'a pas de pouvoirs magiques ou de capacités surhumaines. 

MIka est bien plus mystérieux mais tout aussi sympathique. Il est sans doute un peu plus cliché également dans le rôle du vampire protecteur mais, personnellement, ça ne m'a pas dérangée.

Lucian et Emma sont des personnages intéressants que j'aurai aimé découvrir davantage : j'ai quelques questions à leur propos qui sont restées sans réponses...

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de J.A. Curtol et la découverte est plutôt bonne : j'ai vraiment passé un bon moment avec Camille et les multiples rebondissements de son histoire m'ont tenue en halaine tout au long de ma lecture.
Mais personnellement j'ai trouvé que l'auteure avait une habitude assez désagréable : son texte est écrit à la première personne (ce n'est pas ce que je préfère, personnellement) ainsi qu'au présent et, régulièrement, à la fin d'un chapitre on lit un "je ne le savais pas encore mais le pire restait à venir". Ce genre de remarques me casse totalement dans ma lecture déjà parce qu'elles me "sortent" de l'histoire mais aussi parce que je trouve que ça attaque la crédibilité de celle-ci... Bon, après, vu que ce n'est que toutes les 30 pages, ça a été supportable et ne m'a pas empêchée d'apprécier le reste de cette histoire !

Un roman très agréable et plutôt surprenant.

 

 

 

[les +] Des personnages sympathiques, des rebondissements, un monde complexe à découvrir.

[les -] Une habitude littéraire de l'auteure assez gênante.

 

 

Lu dans le cadre :

Lucky Day - Sharon Kena

 

Repost0
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

 

Les messagers des vents

Clélie AVIT

Msk - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Ses cheveux bleus, son pendentif, il faut les cacher, Eriana le sait. Fuir, rester sur le qui-vive, l’arc à la main, c’est son quotidien. Le jour où elle croise la route de Setrian, jeune messager de la cité d’Ivoire, tout bascule. Eriana a été désignée par une prophétie, avec neuf autres jeunes filles. Les pouvoirs de l’une d’entre elles permettront de sauver Myria. Le problème : Eriana n’a pas conscience de l’existence de ses pouvoirs. Elle ne connaît pas leur étendue, ignore comment les utiliser. Pourtant, il lui faudra apprendre les codes de Myria, déjouer les pièges, deviner le jeu de ses ennemis.

 

 

Tout d'abord, je tiens à remercier chaleureusement les éditions JC Lattès (Msk) pour l'envoi de ce roman qui m'a beaucoup plu.

 

Cela faisait très longtemps que je n'avais pas lu de livre fantastique et encore plus un livre jeunesse... Sans doute plus de deux mois : depuis que je suis en Allemagne, je suis dans une vague de romance. Du coup, ça m'a réellement fait un bien fou de découvrir le premier tome de Les messagers du vent : ça m'avait manqué !

L'histoire d'Eriana est vraiment un plaisir à suivre : je suis vraiment entrée très facilement et rapidement dans cette histoire sans oublier qu'il y a de belles découvertes et révélations dans chacun des chapitres... Du coup, il n'y a aucune monotonie dans ce texte et c'est un plaisir de tourner chacune des pages !

Personnellement, j'ai beaucoup aimé les passages sur la prophétie et encore plus sur la détection des pouvoirs ou de la nature des jeunes femmes ainsi que de partir à la découverte de la culture de la cité d'Ivoire. J'ai trouvé ces passages vraiment très intéressants et suffisamment détaillés : du coup, pour une fois, je n'ai pas eu de questions restées sans réponses en tête ce qui est vraiment très agréable.

La fin m'a également beaucoup plu surtout parce que c'est réellement une vraie fin : il pourrait sans problème ne pas avoir un autre tome et ça ne serait pas vraiment dérangeant. Ce n'est pas du tout commercial et j'aime beaucoup ça !

 

Eriana est vraiment une jeune femme très attachante. J'ai beaucoup apprécié son indépendance et sa gentillesse : elle accorde beaucoup d'importance aux gens qui l'entourent et c'est vraiment un plaisir de la suivre dans ses aventures. Pour autant, elle garde une certaine part de mystère ce qui nous donne envie d'en savoir plus sur elle dans un second tome par exemple !

Setrian est également une bonne découverte. L'amitié qui le lie à Eriana est vraiment belle et l'on sent qu'ils peuvent réellement compter l'un sur l'autre.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Clélie Avit et je ne pense pas que ce sera la dernière fois : elle m'a vraiment donné envie de découvrir ses autres écrits ! Son écriture est douce et mystérieuse et elle sait jouer avec le mystère ainsi que nous faire découvrir son univers.

Un roman que je vous conseille !

 

 

[les +] Mystérieux, différent.

[les -] A quand la suite ?

 

 

Lu dans le cadre :

Se lever à nouveau de bonne heure, Joshua FERRISColocs (et plus), Emily BLAINE

Service presse - JC Lattès

Challenge Gourmand #5 : Eau

Repost0
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

 

La danse hésitante des flocons de Neige

Sarah MORGAN

HQN - 2014

ebook - epub

 

 

 

 

 

Noël. Kayla Green redoute cette date et, comme chaque année, elle prévoit de s’enfermer dans son bureau de Manhattan avec une surdose de travail. Mais un gros budget de relations publiques l’envoie en fait dans le Vermont : celui de Snow Crystal, apporté par Jackson O’Neil, qui dirige un groupe de stations de sports d’hiver de luxe. Pour Kayla, ce petit miracle de Noël ne va pas sans inconvénients : primo, la neige, le ski, les snow-boots, tituber sur la glace en talons hauts…, ce n’est vraiment pas son idéal ; secundo, Jackson O’Neil a une famille, une de ces familles aussi unies que les mailles d’un tricot bien serré qui rappellent douloureusement à Kayla qu’elle a toujours dû se débrouiller seule. Mais il y a pire encore pour elle que Noël, la famille et autres calamités : c’est Jackson. Jackson, qui a tous les atouts en main pour faire fondre le cœur de glace qu’elle s’est si difficilement façonné…

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman so cute.

 

Encore une fois, j'aurai tout fait à l'envers ! Ainsi, je découvre le premier tome après le second... En soit, ce n'est pas dérangeant vu que les histoires peuvent se lire indépendamment mais j'ai tout de même une petite voix dans la tête qui me dit que lire dans le bon ordre m'aurait sans doute permis d'apprécier davantage encore le second tome.

Franchement, j'ai trouvé l'histoire de La danse hésitante des flocons de neige très jolie et mignonne. C'est mignon de voir Kayla découvrir d'une certaine façon la vie alors qu'elle ne vit justement que pour son boulot qui va à 100 à l'heure. Avec elle, on apprend à aimer les paysages enneigés de Snow Cristal et les activités détentes...

La fin est assez spectaculaire : elle pourrait faire un bon film ! J'ai aimé le retournement de situations et ce qu'il implique pour Kayla et Jackson... Mais, en soi, je le savais déjà ayant déjà lu le second tome.

 

Le personnage de Kayla m'a beaucoup plu : au premier abord, elle pourrait paraître stéréotypée dans le genre travailleuse qui passe ses nuits au boulot et qui ne prends aucunes vacances en trois ans... Et pourtant, en grattant la surface, on découvre vite qu'elle n'est pas que ça et qu'elle a vraiment beaucoup à apporter à tout le monde. Et, personnellement, j'ai beaucoup aimé le respect qu'elle a pour chacun : ce n'est pas parce qu'elle a réussi dans la vie qu'elle prends tout le monde de haut et ça, ça me plaît.

Jackson m'a également beaucoup plu même si il m'a paru un peu plus stéréotypé que Kayla. Il faut un beau mâle sexy et romantique dans toute bonne histoire sentimentale et... C'est lui. Jackson a vraiment beaucoup de charme et c'est un plaisir de suivre son histoire avec Kayla.

J'aime beaucoup la famille O'Neil : cela dit, il faudrait vraiment être très compliqué pour ne pas les appréciés. Ils sont bruyants mais ils s'aiment vraiment tous et sont très unis. J'aime la façon dont ils accueillent à bras ouverts tout le monde chez eux.

 

J'ai été ravie de retrouver l'écriture de Sarah Morgan tout en douceur et en romantisme. C'est doux, touchant, drôle et ça fait du bien. La danse hésitante des flocons de neige pourrait être une lecture doudou, une de ces lectures qui mettent du baume au coeur et des paillettes plein les yeux. Franchement, j'ai passé un très bon moment avec Jackson et Kayla et j'espère bien avoir le droit à un troisième tome pour découvrir les aventures de Tyler et Brenna ! ;)
Une lecture toute douce que je vous recommande !

 

 

[les +] Doux, mignon, romantique.

[les -] Un peu stéréotypé

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINEColocs (et plus), Emily BLAINE
Challenge Gourmand #5 : Eau
 
 
Du même auteur :
 ■ Coup de foudre à Manhattan  tome 1 : Nuit blanche à Manhattan  tome 5 : Un été dans les Hamptons
Les frères O'Neil  tome 2 : L'exquise clarté d'un rayon de lune  tome 3 : La douce caresse d'un vent d'hiver
Repost0
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

Bahut, barmaid et complications

Esther JULES

éditions Nelson District - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Rym, la jolie barmaid du port de Toulon, jongle avec énergie entre son baccalauréat et les cocktails. Lorsqu'un soir Abel franchit les portes de La Dolcetta, c'est vite une évidence entre eux. Mais que faire si leur idylle naissante était menacée ? Et si les circonstances, les jalousies et les perfidies se mettaient en travers de leur amour ? Complications serait alors un bien faible mot...

 

 

Un grand merci aux Editions Nelson DIstrict pour l'envoi de ce roman qui m'a beaucoup plu.

 

Avant d'ouvrir ce roman, j'ai lu des avis très mitigés sur cette histoire, mais, le résumé me donnant envie d'en savoir plus, je me suis lancée... Et j'ai très bien fait ! J'ai beaucoup aimé cette histoire.

C'est vrai qu'elle a un côté déjà-vue mais ça ne m'a pas dérangée plus que ça : les personnages sont attachants, c'est mignon et les passages avec Noëlie sont toujours signes de rebondissements ahurissants ! En fait, je trouve que cette histoire ferait un très bon téléfilm de M6 dans "Un jour, une histoire"...

Ce qui me marquera le plus dans cette histoire, c'est vraiment le sac d'embrouille dans lequel se sont fourrés Abel et Rym : avec eux, je n'ai quasiment rien réussi à prévoir des "complications" qu'ils allaient rencontrer même pas leur seconde rencontre qui était tout de même assez criante !

La fin m'a laissée un peu de marbre : on sait que tout est arrangé mais on ne sait pas comment. Personnellement j'aurai aimé avoir plus de détails quand à ce qui s'est passé et pour les personnes concernées.

 

Rym m'a bien plu dans son rôle de princesse intouchable. J'ai aimé sa répartie et ses faiblesses que l'on découvre au fur et à mesure. Elle n'en a sans doute pas l'air au premier abord, mais c'est vraiment une jeune femme des plus "respectables". J'ai aimé sa force et sa motivation et encore plus le fait qu'elle ne soit pas ce qu'elle a l'air d'être.

Abel est tout aussi sympathique mais il m'a fait moins forte impression. Je pense que c'est surtout du au fait que j'ai moins réussi à m'identifier à lui, du coup, il m'a semblé davantage stéréotypé.

Noëlie est un personnage assez impressionnant : au premier abord, elle a l'air toute douce et mignonne mais en réalité, c'est tout l'inverse. Je l'ai trouvée très inquiétante ! En tout cas, c'est vraiment très intéressant d'avoir un personnage comme elle dans cette histoire.

 

Je découvrais l'écriture d'Esther Jules  pour la première fois et j'ai passé un très bon moment. J'ai apprécié le fait que l'histoire nous soit racontée à tour de rôle par Rhym et par Abel : on a vraiment la version de chacun et ça nous permet de connaitre davantage les personnages en découvrant leurs pensées. J'ai trouvé son texte très fluide et dynamique sans oublier qu'il est plein de suspense.

Une très bonne découverte !

 

 

[les +] Mignon, renversant, piquant.

[les -] Peut-être un peu déjà-vu.

 

 

Lu dans le cadre :

Bahut, barmaid et complications, Esther JULESColocs (et plus), Emily BLAINE

 

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs