Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 août 2012 7 05 /08 /août /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv65539782.jpgCeux qui portent la marque sont la clé de l'avenir.

Dans le monde de Gaia, il y a les privilégiés, qui habitent derrière le mur de l'Enclave, et ceux, comme elle, qui vivent à l'extérieur. Tous les mois, la jeune fille aide sa mère, sage-femme, à donner à l'Enclave trois nouveau-nés. Mais, un soir, les parents de Gaia sont brutalement arrêtés et conduits derrière le mur. A peine ont-ils le temps de lui confier un mystérieux ruban sur lequel est brodé un étrange code...

 

 

 

 

 

Après l'avoir lu, je ne peux que comprendre l'enthousiasme envers ce livre qu'il y a sur la blogosphère : l'univers dans lequel vit Gaia est très intéressant, bien que les péripéties ne soient pas franchement innovantes. Cela dit Gaia est très sympathique et c'est vraiment avec plaisir que je lirais la suite de cette histoire !

 

Le gros plus de ce livre par rapport aux autres dystopies, c'est vraiment son héroïne : Gaia. La jeune fille n'a pas grand chose des autres héroïnes du genre : elle n'est pas particulièrement forte, ni dynamique, ne cherche pas les ennuis et n'est certainement pas une combattante redoudable. Elle est simple, passionnée par son métier et très calme, parfois même un peu passive. Je dois dire que ces points m'ont beaucoup plu : je me suis bien plus retrouvée en elle que dans les autres héroïnes des grandes dystopies.

J'ai également beaucoup aimé le fait que sans être convaincue du bien fondé de son rôle, elle le fasse quand même tout en se posant pas mal de question. Elle ne remet pas directement en cause le système mais cherche plutôt à comprendre comment ils ont pu en arriver là ce qui m'a énormément plu.

J'ai apprécié les autres personnages de l'histoire que ce soit les gentils comme les méchants. J'ai particulièrement aimé les liens qui les unissait et que l'on découvre peu à peu. Pour la plupart, ils sont plus conventionnels que Gaia mais leur rôle est essentiel.

 

Le début du livre m'a énormément plu : d'un autre côté, dans les dystopies, c'est toujours la découverte du monde qui me plait le plus.  J'ai beaucoup aimé les questions que cela entraine et j'ai encore plus apprécié les réponses que l'on a en fin du premier tome.

Par contre, j'ai trouvé l'histoire "du milieu" en soit plus classique dans l'écriture et assez bizarrement plus molle sans pour autant que ce soit réellement dérangeant.

 

Cela dit, l'écriture de Caragh M. O'Brien est très agréable et c'est vraiment avec plaisir que je découvrirais les tomes suivants !

Je ne peux que vous conseillez de découvrir ce premier tome de Birth Marked :)

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette lecture commune :

[laura1912] [Tousleslivres] [ImagIn] [Gabyelle] [reveline] [LaetiChOùuxx] [Juliah] [Michou] [Anna002] [Dex] [Lilu] [Vepug] [Flof13] [Les chroniques d'Arwen] [Yana] [Chtitepuce] [nane42] [Ania-x] [Iryss] [Moody]

Repost0
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv51223901.jpgCinq d'entre eux viennent du Champ d'Edmond : Rand, Mat, Perrin, Egwene et Nynaeve. Trois sont des étrangers : la Dame Moiraine, le guerrier Lan et le ménestrel Thom. Ils sont huit compagnons qui cherchent Tar Valon, la cité forte.
Le Seigneur de l'Ombre a jadis voulu conquérir la terre mais les Aes Sedai, maîtresses du pouvoir unique, l'ont repoussé. Pour se venger, il a inspiré à ses vainqueurs une folie meurtrière. Où est le Dragon qui guidait les Aes Sedai ? On dit qu'un jour il renaîtra pour délivrer l'univers. Mais quand ?
Grâce à Moiraine et à ses pouvoirs, les aventuriers échappent à bien des dangers, mais quand des géants ténébreux, les Trollocs, se lancent à leur poursuite, ils se dispersent : Mat et Rand descendent le fleuve en bateau ; Egwene et Perrin le traversent à la nage. Se retrouveront-ils au rendez-vous convenu : Caemlyn, capitale du royaume d'Andor, étape sur la route de Tar Valon ?

 

 

C'est assez étrange de vous parlez de ce second tome qui en fait n'en est pas un : en effet, les éditeurs français ont préféré couper le premier tome original en deux pour que ce soit assez digeste. C'est très bien fait, l'endroit est bien choisit, cela dit, pourtant, quand on enchaîne pas les deux lectures, la coupure se fait vraiment sentir !

Sans le rappel de la première partie en début de mon édition, j'aurais vraiment pu être très perdue...

 

Comme pour la première partie, l'histoire commence tout doucement avant de s'accélérer ce qui est assez agréable. Ça ma permit de me remettre dans l'histoire tout doucement sans être brusquée sans pour autant manquer de dynamisme.

J'aime beaucoup l'écriture de Robert Jordan qui est très digeste et tant mieux : sinon ce pavé serait tout simplement impossible à lire ! Il a vraiment une écriture pleine de ressources qui sait prendre plusieurs aspects et caractères : je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en lisant ce livre.

 

Pourtant l'histoire est assez classique (d'autant plus que c'est un "classique" du genre !) : par certains aspects, elle me rappelle celle du Seigneur des anneaux. Les personnages fuient et sont pourchassés par des hommes mystérieux habillés en noirs et des créatures monstrueuses ayant plus ou moins des capacités humaines (il faut comprendre qu'elles peuvent parler mais ont le QI d'un manche à balai). Cela dit, ce n'est pas une critique car ces deux histoires me plaisent beaucoup.

Les personnages sont très sympathiques et je suis absolument ravie des deux présences féminines qui nous accompagnent tout au long de l'histoire : ces deux jeunes femmes ne me plaisent pas plus que ça, mais leur présence me plait beaucoup ! Et puis, l'on fait avec ce que l'on a !

En tout cas, Rand me plait toujours autant.

Si vous n'avez pas peur de vous lancez dans une très longue série, je ne peux que vous encourager à lire La roue du temps.

 

Les autres participants de cette lecture commune :

[Quaidesamoureux] [Kkrolyn] [Gigi-Sempai] [Nelcie] [Vepug] [Minidou] [Ptitetrolle] [Falline] [Plumeline]

Du même auteur :
La roue du temps tome 1 : L'invasion des ténèbres tome 3 : Le cor de Valère

Repost0
3 août 2012 5 03 /08 /août /2012 06:15

http://99.img.v4.skyrock.net/9942/16809942/pics/3096413267_1_9_0RgNQmC8.jpgDans le Paris du XVe siècle, une jeune et superbe gitane appelée Esméralda danse sur le parvis de Notre Dame. Sa beauté bouleverse l’archidiacre de Notre-Dame, Claude Frollo, qui tente de l'enlever avec l'aide de son sonneur de cloches, le malformé Quasimodo. Esmeralda est sauvée par une escouade d’archers, commandée par le capitaine de la garde Phoebus de Châteaupers...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai lu ce livre (enfin ces livres puisque nous les avons à la maison en deux très jolis tomes) pour la première fois il y a presque une dizaine d'années maintenant et je dois dire que j'en gardais un très bon souvenir. Bien que, visiblement, je ne me souvenais pas nettement de l'histoire ce qui m'a valu pas mal de discussions très intéressantes sur le devenir des personnages avec mon ami T. (j'étais persuadée que Phoebus mourrait poignardé dans une ruelle sombre par l'affreux Frollo. Mais non ! Il vit un destin pire que la mort : il épouse Fleur de lys ! (ce n'est pas moi qui dit ça, c'est Victor ;D)).

 

L'histoire de Notre Dame de Paris m'a toujours énormément plu : j'aime beaucoup la diversité des personnages et ce qu'ils nous apportent. Quasimodo et Esmeralda sont vraiment deux personnages très gentils : j'adore la façon dont ils se sacrifient pour aider les autres.

J'aime ce quatuor amoureux, cette jeune fille à la recherche de ses origines, ces habitants de la cours des miracles prêts à tout pour sauver l'une des leurs et ce poète lunatique qui préfère sauver sa peau. Tous les visages de l'histoire sont différents et c'est exactement ça qui fait qu'elle marche aussi bien.

J'aime encore plus le parallèle que l'on peut faire avec le dessin animé, surtout avec Phoebus d'ailleurs. Celui-ci dans le Disney à vraiment tout de l'homme parfait, mais finalement dans l'histoire originale, il en est tout autrement. Il est entouré d'ironie et j'apprécie beaucoup le message que je perçois de l'auteur à travers ce personnage comme quoi il ne faut pas se fier aux apparences.

 

Pour finir, je ne vais vous dire que deux mots à propos de l'écriture de Victor Hugo dont la virtuosité n'est plus à démontrer. J'ai vraiment beaucoup aimé l'humour dont il fait preuve et qui m'a beaucoup touchée et surtout fait rire. J'ai vraiment été agréable surprise par la simplicité des mots accessibles à tous mais encore plus par leur profondeurs.

Notre dame de Paris est vraiment un livre à découvrir, je vous le souhaite vraiment !

 

 

Les autres participants de cette lecture commune :

[Hell-eau] [misslecturedu78] [Anassete] [Miyuki22] [Ninouche2109] [Touloulou] [LeeLoo] [Clémence] [Ewatoppno] [Auudrey] [Arcaalea]

Du même auteur :

Ruy Blas

Repost0
2 août 2012 4 02 /08 /août /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv25619663.gifBecky Bloomwood, la terreur des distributeurs toujours aussi folle de fringues, ne s’est guère assagie question finances. Mais à quoi bon être enfin devenue la journaliste financière la plus populaire d’Angleterre si l’on n’en profite pas un peu ? Heureusement, elle file le parfait amour avec le séduisant Luke, son fiancé. Même s’il travaille du matin au soir pour monter sa nouvelle agence de communication à… New York ! Le rêve pour toute accro du shopping qui se respecte !
Aux anges, Becky s’envole avec lui vers ce paradis de la consommation où elle se grise à l’envi de soldes, de marques et de boutiques. L’ivresse tourne à la gueule de bois quand Luke découvre, un beau matin, dans un tabloïd anglais, un cliché de Becky en pleine frénésie d’achats sur la Cinquième Avenue. Autant dire adieu à leur crédibilité et à tous leurs grands projets. Mais la coïncidence est fâcheuse et Becky est sceptique face au hasard…

 

 

Autant je connais très bien trois tomes de la série autant celui-là et le numéro trois, je ne les ai jamais lu… Enfin, avait. Et ce à mon plus grand regret !

J'ai vraiment passé un très bon moment avec Becky à Manhattan : elle m'a de nouveau beaucoup énervée mais aussi beaucoup fait rire ;)

 

C'est vraiment avec plaisir que j'ai retrouvé l'écriture légère et pleine d'humour de Sophie Kinsella : l'auteure à vraiment l'art de mettre ses lecteurs dans sa poche. Elle a vraiment une écriture très fluide et agréable ce qui est parfait pour son héroïne quelque peu énervante (mais qu'on adore quand même !).

Il faut vraiment être difficile pour ne pas tomber sous le charme de l'écriture de l'auteur et ne pas rire des malheurs (finalement bien cherchés) de Becky…

 

Becky reste Becky : avec ses excuses bidons, sa volonté invincible et sa mauvaise fois. Elle tombe sans arrêt dans les mêmes pièges et même si ça énerve sur le coup, au final on l'adore tout de même. Y'a pas à dire, elle est tout de même très sympathique et pleine de vie ! Je lui pardonne toujours de bon cœur.

J'ai beaucoup aimé retrouver Luke même si avec ce deuxième tome, il a un peu baissé dans mon estime… D'un autre côté, avec cette fin, je ne peux pas lui en vouloir très longtemps !

 

L'histoire de ce tome est vraiment très agréable : j'aime beaucoup la façon dont la roue tourne du jour au lendemain. Finalement, je suis assez étonnée que le scandale n'ai pas éclaté plus tôt…

Je ne peux que vous encourager à faire la connaissance de Becky !

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette LC :

[Stellade] [Livres-avis] [Caramelmanon96] [Nath] [Aym] [Yogi] [Spoon] [Rosehill Cottage] [Didinebzh29] [NiThOuxx] [Cline612] [Beautifulvelma] [Manieblue] [Aidoku] [Hylyirio] [Ritw] [Mademoiselle-Soleil] [Ollie] [Jenn] [Math-en-book] [Lulubel] [Mayella]

Du même auteur :

Les petits secrets d'Emma  Ma vie (pas si) parfaite   Nuit de noces à Ikonos Samantha, bonne à rien faire

L'accro du shopping tome 1 : Confession d'une accro du shopping tome 3 : L'accro du shopping dit oui tome 6 : Mini-Accro du shopping

Repost0
1 août 2012 3 01 /08 /août /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv67488412.jpgJadis, le Seigneur de l'Ombre a voulu conquérir la terre, mais les Aes Sedai, maîtresses du Pouvoir Unique, l'ont repoussé. Des millénaires se sont écoulés et le Seigneur va enfin sortir de sa geôle et, avec lui, le mal, la guerre, la désolation,...
Seul le Dragon qui guidait les Aes Sedai peut l'anéantir. On dit, qu'un jour, il renaîtra pour délivrer l'univers. Mais quand ? Avant la grande catastrophe finale ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand j'ai vu que Quaidesamoureux proposait une lecture commune pour découvrir le premier tome de la longue saga La roue du temps, je me suis empressée de m'inscrire : j'ai tous les tomes à la maison et j'en ai lu la plupart, mais j'étais bloquée car je ne me souvenais plus de l'histoire ! Du coup, avec son rythme d'un tome tous les trois mois, je devrais pouvoir avancer dans la série tranquillement et sans trop l'oublier...

 

J'ai beaucoup apprécié me replonger dans l'histoire de Rand et de ses compagnons de voyage. Je me souvenais de quelques brides de l'histoire et du coup, c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai redécouvert certains éléments qui m'avaient beaucoup plu.

La roue du temps fait parti de ce que j'appelle de la fantasy "classique" : on a un gentil obligé de fuir parce qu'il est attaqué par des méchants. Dit comme ça, l'histoire n'a pas franchement l'air intéressante ni  novatrice, ce qui est totalement faux ! La roue du temps est une saga réellement pleine de mystère !

 

Les différents personnages sont très attachants : ils sont mus par le même but ce qui les rapproche considérablement, d'autant plus, qu'au départ, ils n'ont pas beaucoup de points communs.

Les créatures de ce monde me plaisent également beaucoup : elles ressemblent étrangement à d'autres créatures croisées dans notre folklore ou bien dans d'autres oeuvres de fantasy mais ce ne m'a pas dérangée plus que ça. Les Myrddrals et les Trollocs sont vraiment des créatures que je n'aimerais pas rencontrer, tout comme les Sagesses, les Aes Sedais et les hommes liges m'intriguent beaucoup.

 

La roue du temps est une série que je conseille à ceux qui voudrait découvrir la fantasy traditionnelle, d'autant plus que cette saga est l'une des plus célèbres du genre. Sans oublier que Robert Jordan à une écriture très agréable et fuide : je n'ai trouvé absolument aucune longueur à ce tome malgré les 700 pages de cette édition.

Ce premier tome des avantures de Rand est vraiment très sympathique !

 

 

Les autres participants de cette lecture commune :
[Quaidesamoureux] [Kkrolyn] [Audy91] [Gigi-Sempai] [Vepug] [Nelcie] [Minidou] [Ptitetrolle] [Falline] [Plumeline]

Du même auteur :
La roue du temps tome 2 : L'oeil du monde tome 3 : Le cor de Valère

Repost0
30 juillet 2012 1 30 /07 /juillet /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv38458930.jpgSavez-vous ce que c'est qu'une "chèvre blanche"? Eh bien, en jargon vaudou, c'est un doux euphémisme pour désigner la victime d'un sacrifice humain. Et quand ces types sont venus me demander de relever un mort de deux cents ans et des poussières, j'ai tout de suite compris ce que ça impliquait. Je veux bien égorger des poulets, un mouton, voire un buffle dans les cas désespérés... mais ça, non! Pas question... Mais je les ai envoyés promener, eux et leur chèque d'un million de dollars. L'ennui, c'est que tout le monde n'a pas mon sens moral. Que ces salauds vont bien dégoter quelqu'un pour faire le boulot. Qu'on va se retrouver avec un mort-vivant raide dingue, tout sauf végétarien, et semant la panique. Et que c'est encore la petite Anita qui va devoir se le coltiner! Comme si je n'avais pas déjà assez de problèmes avec les vampires...

 

 

 

Ce deuxième tome est vraiment une très agréable surprise : Le cadavre rieur m'a totalement fait changer d'avis sur cette saga et c'est vraiment avec plaisir - et hâte - que je me plongerais dans les futures aventures d'Anita.

 

Cela dit, certaines choses ne changent pas : bien que je ne vois plus Jean-Claude comme un petit vieux bedonnant, il ne m'est toujours pas sympathique. Je n'aime vraiment pas du tout la façon dont il se comporte avec Anita : je n'arrive vraiment pas à déterminer si il s'agit d'une incompréhension ou bien d'une manipulation... Voire les deux. Ce vampire m'irrite vraiment énormément et contrairement à beaucoup, je suis bien heureuse de ne pas l'avoir plus vu dans ce second tome.

Anita m'a vraiment beaucoup plu dans ce second tome : quitte à revenir sur mes dires, je ne vois pas du tout en quoi je la trouvais prétentieuse... C'est vrai qu'elle est consciente de ses talents, mais j'aime beaucoup les limites qu'elles se donne pour se tenir droite dans ses bottes. En tout cas, j'apprécie toujours autant son caractère de feu qui fait qu'elle se trouve des problèmes sans avoir à réellement les chercher.

 

L'histoire de ce second tome m'a bien plu : surtout avec cette sorcière sans limite qui effraie tout le monde, même Anita. Pour le coup, je n'ai pas eu vraiment peur en lisant Le cadavre rieur, mais je n'aurais vraiment pas du tout aimé me retrouver dans la maison de cette dame et encore moins dans sa cave. D'autant plus que les horreurs qu'elle y fait m'ont beaucoup dérangé.

Certaines rencontres m'ont beaucoup plu, voire touchée, comme avec la jeune femme en fauteuil roulant dont j'ai oublié le nom ;)

 

Pour finir, je ne peux que dire que Laurell K. Hamilton à vraiment une très jolie qui ne manque pas de dynamisme et de charme.

Si comme moi le premier tome ne vous a pas convaincu, ne désespérez pas : le deuxième tome peut-être vraiment une très jolie découverte. La preuve ;)

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette lecture commune :

[Lamiss59283] [Didikari] [LaetiChOùuxx] [Arcaalea] [misslecturedu78] [Audel] [Stelphique]

Du même auteur :

Anita Blake tome 1 : Plaisirs coupables

Repost0
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv4971986.jpg" L'hiver va être long et rude, mon fils. Tous les signes l'annoncent. Les hirondelles se sont envolées cers le sud presque un mois plus tôt qu'à l'accoutumée, et les premières gelées sont survenues alors que mes rosiers étaient encore en fleur Je n'avais jamais vu ça. Ca sera une période éprouvante : aucun de nous n'en sortira indemne. Aussi, ne quitte jamais ton maître. Il est ton seul véritable ami. Vous devrez vous soutenir l'un l'autre " Alors que le froid se fait plus vif, l'Epouvanteur reçoit un message qui semble grandement le perturber. Il décide aussitôt de quitter Chipenden pour se rendre dans sa maison d'hiver, à Anglezarke. La vieille demeure est lugubre : dans les profondeurs obscures de ses caves sont enfermées des sorcières et des gobelins. Quant au mystérieux auteur de la lettre, qui rôde dans les parages, il se révèle être l'ennemi juré de John Gregory. Au cours de longs mois d'hiver, Tom découvre peu à peu le passé caché de son maître. L'Epouvanteur doit-il payer le prix de ses erreurs de jeunesse ? Lorsque certains secrets qu'il a toujours dissimulés, seront finalement dévoilés, Tom va se trouver en grand danger...

 

 

Le secret de l'épouvanteur est, comme pour les deux premiers tomes, une relecture bien que je ne me souvenais pas vraiment de l'histoire. Cela dit, quelques brides me sont revennues au fur et à mesure que j'avançais dans le roman...

C'est donc vraiment avec beaucoup de plaisir que je me suis replongée dans ce troisième tome. Cela dit, je suis bien triste de ne pas avoir la suite dans ma bibliothèque, alors je vais devoir attendre avant de découvrir la suite !

 

C'est vraiment avec plaisir que j'ai retrouvé Tom, Alice et l'Epouvanteur. La jeune fille, cependant, me plait de moins en moins : elle m'énerve particulièrement à prendre des decisions sans penser aux conséquences qu'elles auront sur les autres. Pour le coup, je ne comprends pas vraiment pourquoi Tom lui pardonne toujours aussi facilement : une fois passe encore, mais là c'est la troisième fois ! Les sentiments c'est bien jolis, mais là, ça fait surtout des problèmes...

Contrairement à la demoiselle, j'apprécie vraiment de plus en plus Tom et l'épouvanteur : ces deux là ont vraiment de belles valeurs de vie et j'aime beaucoup la façon dont ils se battent pour les suivre.

J'ai beaucoup apprécié faire la rencontre de Meg : cette jeune femme est vraiment très intriguante et sa dangerosité inhibée est vraiment très inquiétante. J'espère la recroiser dans les tomes futurs même si ça m'étonnerait particulièrement...

De même, j'ai encore une fois beaucoup apprécié en apprendre un peu plus sur la mère de Tom, même si au final, je n'ai que des suppositions sur elle. J'ai entendu dire qu'on découvrait beaucoup de choses à son propos dans le prochain tome ce qui me donne encore plus envie de le découvrir.

 

J'ai beaucoup aimé l'histoire de Le secret de l'épouvanteur : l'intrigue m'a semblé plus compliquée que dans les deux tomes précédents. Tout tourne autour de l'épouvanteur à un tel point qu'on en fini par avoir du mal à le cerner. Mais heureusement Joseph Delaney à une écriture très agréable, simple et fluide ce qui fait que l'on ne se sent jamais perdu dans toutes ces révélations.

Le secret de l'épouvanteur est vraiment un très chouette roman jeunesse.

 

 

Les autres participants de la LC :

[sevmarguerite] [pimousse] [Myiuki22] [Frankie] [Reveline] [Arcaalea] [Livromaniac]

Du même auteur :

L'épouvanteur tome 1 : L'apprenti épouvanteur tome 2 : La malédiction de l'épouvanteur

Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 06:15

"Grâce à la science, les bûchers de sorcières, ordalies et autres lynchages publics appartiennent au passé. En contrepartie, le citoyen modèle, rationnel et respectueux de la loi, n'a pas à s'inquiéter des créatures qui errent dans la nuit. Je voudrais parfois être l'un de ces citoyens modèles..."
La mécanicienne auto Mercedes Thompson a des amis un peu partout... y compris dans des tombeaux. Et elle doit une faveur à l'un d'entre eux. Pouvant changer de forme à volonté, elle accepte de prêter main-forte à son ami vampire Stefan pour remettre un message à un autre mort-vivant. Mais ce vampire inconnu est loin d'être ordinaire... tout comme le démon qui le possède.

 

 

 

J'ai bien aimé ce second tome des aventures de Mercy Thompson, mais je ne peux pas dire que je suis totalement sous le charme : j'ai trouvé l'histoire finalement un peu trop conventionnelle par rapport à ce que je m'attendais.

 

En effet, je n'ai pas eu de réelles surprises lors de ma lecture de Les liens du sang. L'histoire est très agréable et tout et tout, mais je trouve qu'elle ressemble étrangement à ce que je m'attendais en lisant le résumé par rapport au premier tome. Non pas que ces deux tomes aient le même schéma, juste que c'était un peu trop attendu.

Cela dit, Les liens du sang s'attaque au cas des vampires, créatures qui ne me font maintenant ni chaud ni froid. L'histoire est sympa' mais encore une fois je n'ai pas été surprise par ce qu'il se passant dans ce tome.

 

Par contre, j'ai été ravie de retrouver Mercy qui m'avait énormément plu : j'aime toujours autant sa simplicité, son fort caractère et son dévouement pour ses amis. Dans ce tome, j'ai d'autant plus apprécié le fait qu'elle ne se prenait pas pour une super-héroïne et qu'elle n'avait pas du tout la grosse tête par rapport à ce qu'elle est capable de faire.

J'ai bien aimé ses relations avec Samuel, Adam et Stefan. Pour tout dire, je ne me souvenais plus vraiment de ces trois personnages là, juste d'Adam et vaguement de Samuel, et j'ai eu un peu de mal à tout remettre en place. Cela dit, ils me plaisent de plus en plus et je serais curieuse de voir comment tout ça va évoluer dans les prochains tomes !

 

Pour finir, il ne me reste plus qu'à vous dire un petit mot sur l'écriture de Patricia Briggs que j'ai beaucoup apprécié. J'aime beaucoup la façon dont elle allie dynasmisme et action et calme et temps forts... Elle a une écriture simple et accessible, ce qui ne l'empêche pas du tout de jouer avec les mots !

Une lecture agréable mais dont j'attendais plus...

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette lecture commune :

[Arcaalea] [Dex] [Freelfe] [Tweety805] [SpyDark] [Demolyna] [Nessa] [Antilope973] [bebere] [Anna002]

Du même auteur :

Alpha & Omega tome 0 : Origine  tome 1 : Le cri du loup
Mercy Thompson tome 1 : L'appel de la lune

Repost0
8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 06:15

http://img.livraddict.com/covers/64/64832/couv35209235.jpgCalcutta, 1932.
Ben et sa soeur jumelle Sheere, séparés depuis leur naissance seize ans plus tôt, se retrouvent enfin. Mais à peine réunis, les voilà traqués par un mystérieux assassin. Aidé par la Chowbar Society, un club secret créé avec six copains de l'orphelinat, Ben devra faire face à Jawahal, un démon maléfique, une âme damnée qui doit tuer l'un de ses enfants pour trouver le salut... Commence alors une course-poursuite, entre palais abandonnés et trains fantômes.
L'odyssée indienne de deux enfants qui vont tout faire pour échapper au spectre de la terreur et mettre un terme à la malédiction...

 

 

 

 

 

Pour la première fois de ma vie, je ne vous ferais pas une chronique dytirembique sur une oeuvre de Carlos Ruiz Zafon : j'ai trouvé Le palais de minuit bien en dessous des quatre autres livres que j'ai lu de lui.

Qu'on soit bien clair, je ne dis pas que ce roman est pas terrible, je dis seulement que ce n'est pas le coup de coeur absolu comme j'avais eu pour ses autres livres.

Bizarrement j'ai plus apprécié ma lecture une fois le livre fini et refermé que pendant ma lecture elle-même : j'ai adoré m'endormir avec tous ces souvenirs de lecture en tête...

 

Je crois en fait que c'est le cadre qui m'a perturbé :j'aime l'Espagne sombre et fantastique que nous propose toujours Carlos Ruiz Zafon, alors Calcutta... Le dépaysement à été un peu trop fort par rapport à mes attentes !

Cela dit, ce n'est pas l'histoire qui m'a dérangée ("dérangée" est un bien grand mot, j'ai quand même mit 09/10 à ce livre ;D) au contraire : j'ai beaucoup aimé retrouvé le côté brumeux et fantastique des livres de l'auteurs, sans compter que les révélations du livres sont fortes et intéressantes.

 

En fait, ce sont les différents personnages qui ne m'ont pas plu plus que ça : je ne me suis pas sentie proche d'eux. Ils sont attachants, avec de vraies valeurs, pleins d'entraints et de sollicitude mais ils ne m'ont pas touché en plein coeur comme ça avait été le cas avec les autres livres de Carlos Ruiz Zafon.

Sans qu'ils soient banals, je n'ai pas trouvé chez eux la petite étincelle si particulière que j'apprécie dans les livres de l'auteur.

 

Cela dit, l'écriture de Carlos Ruiz Zafon reste des plus agréables et melant agréablement les différents genres. Encore une fois, je suis sous son charme !

A lire :)

 

 

Les autres participants de cette lecture commune :

[Mia] [Rion] [Pomm] [Clémence]

Du même auteur :

Marina

Le cimetière des livres oubliés tome 1 : L'ombre du vent tome 2 : Le jeu de l'ange tome 3 : Le prisonnier du ciel Trilogie de la brume tome 1 : Le prince de la brume tome 3 : Les lumières de septembre

Repost0
7 juillet 2012 6 07 /07 /juillet /2012 06:15

http://img.livraddict.com/covers/59/59439/couv41547700.jpgEn 1826, dans la France de la restauration, Julien Sorel, jeune homme d'origine modeste et ambitieux, part à l'assau de la haute société...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je sens que je vais avoir du mal à vous parlez de ce livre : Le rouge et le noir est avant tout un livre classique et je dois dire que je me sens vraiment toute petite pour donner mon avis dessus...

Cela dit, ce roman est plutôt une très très bonne surprise : en seconde, Le coffre et le revenant du même auteur m'a traumatisée. J'ai du le lire une bonne vingtaine de fois à suivre, mais à chaque fois que je le refermais, j'étais incapable d'en raconter l'histoire... Autant dit, que depuis cette époque, Stendhal et moi, on s'ignorait royalement.

Mais là, avec Le rouge et le noir, j'ai vraiment l'impression de mettre réconciliée avec Monsieur Henri. Pour tout dire, j'ai même envie de me plonger làmaintenanttoutdesuite dans un autre de ses livres : peut-être La chartreuse de Parme...

 

Bizarrement, je n'ai pas franchement accroché aux différents personnages que ce soit Julien, Mathilde ou Madame de Rênal...

Julien m'a profondément énervée : il est totalement mon opposé et va encore plus à l'inverse de ce qui j'apprécie d'ordinaire chez les personnes que j'apprécie. Il est imbu de lui-même, ne se remet jamais en question et pire que tout, je n'ai jamais vraiment réussi à savoir si il était honnête dans ses paroles ou non...

Ce qui m'a dérangé chez Mathilde, c'est sa proportion à en faire des tonnes en amour. Le coup où elle se coupe les cheveux pour Julien, c'est certes très beau et très romantique, mais moi, de mon point de vu totalement personnel, je trouve ça surtout très bête. Elle est vraiment bien trop soumise pour moi...

Pour Madame de Rênal, je ne sais pas trop ce qui m'a déplu chez elle. Je pense que c'est plus du à la différence de mentalité entre elle et moi : il y a tout un monde et des siècles entre nous deux, et je crois que c'est pour ça qu'elle ne m'a pas particulièrement plu.

 

Ce qui m'a plu dans Le rouge et le noir, c'est vraiment l'écriture de Stendhal. J'ai beaucoup aimé le rythme des phrase et leur consonance. Pour le coup, il n'y a pas trop de description dans ce livre si ce n'est ce qu'il se passe dans la tête de Julien. Les mots de Stendhal sont vraiment précis et pourtant le texte n'est pas carré, c'est vraiment très agréable.

J'ai également beaucoup apprécié pouvoir me plonger dans le 19e siècle avec cette mentalité particulière que je peine légèrement à comprendre.. L"histoire du Rouge et le noir est vraiment très différente de toutes les autres qui se déroulaient à la même époque et que j'ai eu l'occasion de découvrir.

Le rouge et le noir est vraiment une chouette découverte !

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de la lecture commune :

[Antomilna] [Azilice] [Echappee-litteraire] [Amethyst] [isallysun] [Nelcie] [Aniouchka] [Marmotte] [Anna44] [Soso0806] [Clémence] [Chtitepuce] [LesYeuxPlusGrosQueLeTemps] [Petitepom]  [Bibliophile] [bavardelik] [Elizabeth] [Jonathan] [alex-ee] [Emmy] [Joyce] [achille49] [Toons] [Zazou8888] [coffeebee]

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs