Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 07:15

http://www.livraddict.com/covers/59/59152/couv58676434.jpgLa nuit n'est pas sûre pour les mortels. Denise MacGregor ne sait que trop bien ce qui rôde dans l'ombre : sa meilleure amie Cat est une demi-vampire et elle est poursuivie par un démon changeforme. Sa survie dépend désormais d'un immortel que ses charmes ne laissent pas insensible. Il s'agit de Spade, un vampire vieux de plusieurs siècles aussi puissant que mystérieux. Denise éveille son désir, mais Spade sait qu'il doit réfréner ses fantasmes face au cauchemar qu ils affrontent tous les deux... Car à la première goutte de sang versée, ils seront tous deux perdus.

 

 

 

 

 

Je dois dire que je me méfiais de ce livre : j'aime beaucoup la série Chasseuse de la nuit, du coup, j'avais un peu peur d'être déçue par ce spin-off. Surtout que je trouve que la démarche est assez commerciale au fond !

Mais, visiblement, je me suis inquiétée pour rien : j'ai beaucoup aimé ce premier tome et surtout, le fait de pouvoir découvrir Denise et Spade ainsi que d'autres personnages de la série mère différemment. Bref, ce livre est plein de bonnes surprises !

 

Au début, je dois tout de même reconnaître que Cat et Bones m'ont pas mal manqué. Ça m'a fait bizarre de me retrouver dans leur monde sans les voir. Cela dit, ils n'étaient franchement pas très loin et du coup, c'est assez rapidement dans l'histoire qu'ils apparaissent même si ils restent au second plan.

J'ai assez aimé l'histoire du démon, par contre, je ne suis pas sûre d'avoir tout bien compris : j'ai trouvé l'histoire assez bancale par moment. Même si des explications sont données au cours de l'histoire, je n'arrive toujours pas à bien comprendre pourquoi Denise à préféré parler de ses problèmes à Spade plutôt qu'à Cat qu'elle connaît beaucoup mieux... Bref, tout ça pour dire que certains éléments de l'histoire m'ont paru assez illogiques.

Cela dit, ça ne m'a pas dérangée plus que ça pendant ma lecture : ce sont des réflexions qui me viennent surtout après avoir refermé le livre !

 

Ce qui m'a vraiment beaucoup plus dans ce livre, c'est le fait de pouvoir découvrir les différents personnages de Chasseuse de la nuit différemment, dans un autre contexte. Spade et Denise ne m'intéressait pas plus que ça auparavant et dans ce tome, j'ai réellement appris à les apprécier.

Denise m'a beaucoup touchée dans sa volonté de s'en sortir toute seule sans impliquer ses proches. Et puis, j'ai apprécier la façon dont elle se protégeait.

Spade, quand à lui, m'a beaucoup plus dans son caractère finalement assez doux et par son histoire personnelle que l'on découvre au fil du livre. Pour tout dire, je crois bien qu'il me plaît plus que Bones. Il m'a paru plus à l'écoute des personnes qui l'entourent, moins dominateur et assez étonnamment, plus humain.

 

Pour finir, il ne me reste plus qu'à vous écrire que j'ai beaucoup aimé me replonger dans l'univers de Janiene Frost et que j'ai beaucoup apprécié son écriture. Elle sait parfaitement mener douceur et dynamiste et ne ménage pas vraiment son lecteur : il est vraiment difficile par moment de savoir ce qu'il va se passer ensuite...

 

 

[les +] des personnages que l'on redécouvre, une histoire sympathique, une écriture dynamique très agréable.

[les -] des éléments de l'histoire parfois illogique, des scènes de sexe qui pourront déranger les plus jeunes.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette lecture commune :
[Mia] [Liçou10] [Audel] [Dex] [Nane42] [LIZI] [Salsera15] [Sokitty] [Sharon] [Michou] [Frankie] [Nelly17] [Alexia]

Du même auteur :

Chasseuse de la nuit tome 1 : Au bord de la tombe tome 2 : Un pied dans la tombe tome 3 : Froid comme une tombe tome 4 : Creuser sa tombe

Repost0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 07:15

http://www.livraddict.com/covers/62/62692/couv16789910.jpgUn accident de voiture lie le destin de Maggie à celui de Caleb, le garçon qui l'a renversée. Malgré la culpabilité et la rancune, pourront-ils se reconstruire et se pardonner ? Condamné pour avoir renversé Maggie alors qu'il conduisait en état d'ivresse, Caleb Becker rentre chez lui, à Paradise, après avoir purgé sa peine. Quant à Maggie, elle sort tout juste de l'hopital, où elle vient de subir une longue rééducation. Les deux jeunes gens veulent s'éviter mais Paradise est une toute petite ville. C'est plus fort qu'eux : le destin les a réunis et, petit à petit, leur amitié naissante se transforme en romance. C'est sans compter sur l'ex petite amie de Caleb, qui n'a pas l'intention de laisser le garçon lui échapper...

 

 

 

Paradise est dans ma PAL depuis sa sortie française, ou presque. J'avais très envie de le lire, mais j'attendais le bon moment. Du coup, quand j'ai vu que Yukarie proposait une lecture commune pour ce livre, je me suis dit que le bon moment était peut-être enfin arrivé !

Et effectivement, c'était le cas ! J'ai vraiment passé un super bon moment avec Paradise. Il aurait même pu être un coup de coeur, mais la fin m'a un peu trop surprise pour ça.

 

L'histoire en elle-même est totalement bateau : un mec renverse une fille, il fait de la tôle, elle ne peut plus marcher normalement, il sort de prison et hop ! Ils tombent amoureux l'un de l'autre. Pas besoin d'être super fut-fut pour voir venir tout ça. Mais c'est aussi ce qui fait la force de cette histoire : ça a beau être super prévisible, c'est vraiment très bien fait et c'est pile ce qu'on a envie de lire. Alors, personnellement, je me suis totalement laissée porter par cette histoire. Surtout qu'on se rend rapidement compte que c'est loin d'être aussi simple que ça en a l'air...

Ce qui m'a chagrinée, par contre, c'est la fin. Elle est loin d'être comme je l'avais prévue ou souhaitée, du coup ça m'a limite choquée. Ce n'est pas que je n'ai pas aimé, c'est plus que ça m'a brusquée. Sans ça, je ne doute pas que Paradise aurait été un coup de coeur.

 

Maggie et Caleb, les deux personnages principaux de l'histoire m'ont beaucoup plu. J'ai aimé leur gentillesse et la façon dont ils se battent chacun de leur côté pour retrouver le contrôle de leur vie. Ils m'ont particulièrement touchée.

J'ai également adoré le personnage de Mrs. Reynolds : elle m'a beaucoup amusée, j'ai énormément apprécié son caractère cash et sa sollicitude. J'aurais été ravie de la rencontrer : c'est vraiment un personnage haut en couleur.

Les personnages secondaires restent très intéressants, non pas par leur caractère mais plutôt par le fait qu'ils nous montrent parfaitement le décalage entre la vie avant l'accident de Caleb et Maggie et celle d'après l'accident.

 

J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver l'écriture de Simone Elkeles : j'aime beaucoup la simplicité de ses mots et de ses histoires ce qui ne les empêche pas de nous faire rêver ! Elle a vraiment une écriture addictive :)

Paradise est vraiment une très très belle découverte !

 

 

[les +] une belle histoire, des sentiments forts, des personnages très sympathiques, une écriture addictive.

[les -] une fin presque en décalage avec le reste de l'histoire.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participantes de la LC :

[Yukarie] [Gabyelle] [Vanessa]

Du même auteur :

Irrésistible alchimie tome 1 : Irrésistible alchimie tome 2 : Irrésistible attraction tome 3 : Irrésistible fusion
Paradise tome 2 : Retour à Paradise

 Wild card tome 1 : Attirance et confusion

Repost0
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 07:15

http://www.livraddict.com/covers/27/27684/couv52986850.jpg"A la merci de mes ennemis, je lutte pour survivre, c'est à dire, en l'occurrence, pour ne pas tomber sous le charme fatal de celui que je me suis juré de tuer... Mais je sens que je perds la bataille, que les frontières entre notre monde et celui des Faës sont en train de céder. Je sens que j'entame le combat le plus difficile de ma vie. Je ne laisserai pas tomber. Je sais que j'ai des alliés, et, plus important, la mémoire de ma sœur assassinée à défendre.
Saurais-je faire face à la vérité?"

 

 

 

 

 

 

Ce quatrième tome est vraiment très agréable. Il est plus épais que les autres, mais cela n'enlève rien au charme de l'histoire. Je dois tout de même dire que j'ai mis beaucoup de temps à le lire : quatre jours, mais bon, c'était surtout du à mon emploi du temps chargé.

 

J'ai apprécie reprendre l'histoire pile là où elle s'était arrêtée. La révélation finale était si énorme que cela ne pouvait pas être différemment et même si il était certain de Mac allait s'en sortir (rien que vu le nom de la série...) il était utilise de replacer ces éléments et leurs importance dans cette histoire.

Mac n'étant donc "plus en état" de retracer son histoire, pendant le premier quart du bouquin, c'est Dani qui prend le relais. On a souvent croisé la jeune adolescente dans les tomes précédents, mais ce n'est pas pour autant que je la connaissais très bien. Ces pages où elle est la narratrice m'ont apprises pas mal de choses sur elle. Même si au début l'idée m'a un peu dérangée, j'ai beaucoup apprécié ce changement de narrateur : il redonne un souffle nouveau à l'histoire.

 

L'histoire en elle-même est très sympa et assez haute en couleur. Dans ce tome on ne voit pas trop Barrons (cela dit, ça n'empêche pas de nous surprendre encore !) mais plus Rowena et la communauté de Sidhe-Seers. J'ai trouvé très intéressant et important que Mac tente de se rapprocher de celles-ci : personnellement, c'est ce que j'attendais depuis le premier tome.

J'ai beaucoup apprécié les différentes révélations qui nous sont également faites dans ce tome. L'histoire reste très mystérieuses sur certains points (pour n'en citer qu'un : Barrons) mais d'autres s'éclaircissent.

Sans oublier que la toute fin de ce tome est très frustrante : on sait qu'il s'est passé quelque chose, on en connaît les faits, mais l'auteure, cette vilaine, n'a pas daigné écrire son nom. J'ai ma petite idée sur l'identité de cette personne, mais j'espère me tromper...

 

J'ai beaucoup apprécié l'écriture amusante et dynamique de Karen Marie Moning. Même si j'ai mis beaucoup de temps à lire son livre, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j'ai franchement hâte de découvrir la suite ;)

Fièvre fatale est un très bon tome.

 

[les +] des personnages attachants, une intrigue bien menée, de l'humour, une histoire en continuité avec les autres tomes mais que reste différente.

[les -] une fin frustrante (mais en soit, c'est assez positif), un tome épais.

 

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette lecture commune :

[Mia] [Noisette2011]

Du même auteur :

Les chroniques de MacKayla Lane tome 1 : Fièvre noire tome 2 : Fièvre rouge tome 3 : Fièvre Faë tome 5 : Fièvre d'ombre

Repost0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 07:15

http://www.livraddict.com/covers/84/84303/couv34718668.jpgLilas, une naine flamboyante, a choisi, depuis la disparition de Frêne, son époux, de prendre sa retraite de Chef de la garde du palais de la Haute Fée pour ouvrir une auberge au bord de la mer, à l'endroit même ou Frêne s'est "ancré" pour l'éternité. Entourée de quelques amis et d'Errence, un elfe qui est aussi son amant, elle mène une existence un peu trop paisible à son goût.
Alors qu'elle s'interroge avec angoisse sur son devenir, son fils Saule, pourchassé par un groupe de miliciens au service de la Haute Fée, fait irruption dans l'auberge. Il serre dans ses bras une adolescente de 16 ans, Brune, qui est à l'agonie.
Après quelques heures d'hésitation, et bien que pressentant l'immense danger qui émane de façon indiscible de la personnalité de Brune, Lilas décide de les protéger envers et contre tous.

 

 

Je ne pensais pas découvrir ce livre si rapidement après l'avoir acheté : non pas qu'il me plaisait moyen, juste que c'est plutôt rare ! Du coup, sans cette lecture commune organisée par Jessy_Violette, il serait encore dans ma  PAL ;)

Chronique du soupir est une très jolie découverte : j'ai notamment beaucoup apprécié son idée de base très poétique.

 

Personnellement, j'ai beaucoup aimé le fait que les personnages principaux soient en majorité des nains. Je ne sais pas si c'est par manque de glamour ou non, mais c'est assez rare dans la littérature ou du moins dans les livres que je lis. Ça m'a en tout cas beaucoup amusée et captivée.

Le personnage de Lilas m'a tout particulièrement plu : j'ai beaucoup aimé sa force mentale et son pouvoir de décision. J'ai notamment adoré le fait que, même si elle ne les partage pas, elle respecte complètement les choix de son fils Saule. J'ai apprécié sa gentillesse, son courage et l'amour qu'elle porte à ses proches. On sent qu'ils peuvent compter sur elle et qu'elle se fera alors un point d'honneur à ne pas fléchir.

Les autres personnages m'ont moins marquée, et du même fait, moins touchée. Bien sûre, j'ai été émue par la relation entre Brune et Saule, mais, ça n'aura pas suffit.

 

Je crois que ce dernier point est du au fait que je n'ai pas tout compris des relations entres les personnages. Certaines me sont venues un peu trop tardivement (comme pour ce qui est du fait d"'être axé"). D'autre part, il m'a manqué des détails pendant  ma lecture, comme l'âge de Saule : pour moi, c'était un "jeune nain" du coup j'ai eu du mal avec Brune qui l'appelait "père".

Je ne dis pas que c'est de la faute de l'auteur car avec mon cerveau qui ne s'arrête malheureusement jamais, je suis toujours en train de penser à autre chose, alors, j'ai surement été moins attentive lors des passages en question... Mais bon, ça ne m'a pas empêchée d'apprécier cette lecture.

D'autant plus que ce n'est vraiment pas ce que je retiendrais de l'histoire : ces incompréhensions sont passagères.  J'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire pleine de féérie et l'idée, qu'au fond de notre coeur, nous avons tous une petite fée.

De même, j'apprécie que Chronique du soupir soit un tome unique et non pas une saga. Même si l'univers est riche et que j'adorerais recroiser Lilas un jour, j'aime que tout soit dire en un seul tome. J'en ai un peu marre des séries à rallonge...

 

Le style de Mathieu Gaborit m'a également beaucoup plu. J'ai aimé son côté dynamique et le fait que l'on ne se perde pas dans les descriptions bien que, en tant que lectrice, je visualisais parfaitement chacun des paysages évoqués. Sans compter qu'il a su parfaitement me parler des sentiments de chacuns des personnages : la toute dernière scène, avec Lilas, m'a énormément touchée...

Chronique du soupir est une très jolie découverte.

 

 

Les autres participants de cette lecture commune :

[Jessy_Violette] [Aeyrine] [MadlyDam] [Stelphique] [Mack] [Salsera15] [PetiteMarie]

Repost0
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 07:15

http://www.livraddict.com/covers/77/77851/couv67331904.jpgLa guerre menace.
Tous les rois de la Grande Verte se rassemblent, chacun dissimulant de sinistres plans de conquête et de pillage.
Dans ce maelström de traitrise, trois voyageurs vont faire osciller la balance: Piria, une prêtresse fugitive cachant un terrible secret; Calliadès, un guerrier aux idéaux élevés et à l'épée redoutable; et son meilleur ami, Banoclès, qui se taillera une légende dans les combats à venir.
Ensemble, ils voyagent jusqu'à la fabuleuse cité de Troie, où les ténèbres viendront bientôt éclipser pour des siècles les triomphes et les tragédie des mortels ordinaires. Car l'époque glorieuse de l'âge du bronze n'est pas taillée pour les hommes, mais pour les héros !

 

 

 

J'avais beaucoup aimé le premier tome, alors forcément, j'avais un peu peur d'être déçue par ce deuxième volet. Mais je ne m'inquiétait pour rien : j'ai vraiment adoré ce deuxième tome. Encore une fois, je ne suis vraiment pas passée loin du coup de coeur !

 

Je dois dire que le début m'a un peu surprise : en effet, je n'y ai pas retrouvé les personnages qui m'avaient tellement plu dans le premier tome. Du coup, je me suis attendues à découvrir l'histoire d'autres personnages. Même si c'est en partie le cas, j'ai tout de même été très contente de retrouver les héros du premier tome et notamment Andromaque et Hélicon mes deux chouchous.

Certains d'entre eux changent beaucoup entre ces deux tomes, et même si ils apparaissent sous un jour plus sombre, je dois dire que je les vois étonnament toujours d'une façon positive.

De même, j'ai beaucoup aimé faire la connaissance de Piria. La jeune femme à vraiment beaucoup de caractère et elle est capable de déplacer des montagnes.

 

L'histoire en elle-même reste assez proche de celle du tome un : bien sûr, il n'y s'y passe pas du tout la même chose, mais elle reste dans sa parfaite continuité. Tout comme l'on retrouve les ingrédients qui marchaient si bien dans le premier tome : des voyages, des batailles, de l'amour...

 

J'aime beaucoup la narration et surtout le ton plein d'humour qu'emploie David Gemmell : Troie est en fait assez ironique. Il jour parfaitement avec nos connaissances de la mythologie et s'amuse à nous faire voir certaines choses autrement. Je suppose que certains lecteurs n'apprécieront pas du tout ce côté du livre, mais pour moi, c'est vraiment l'un de ses atouts majeurs.

Troie est vraiment une trilogie prometteuse !

 

 

Les autres participants de cette lecture commune :
[nekotenshi] [Minidou] [Michou] [Marmotte] [Sylly] [Ptitetrolle] [Maxo0] [Ritw] [La Mante] [Lilichat] [Sia] [Sandra]

Du même auteur :

Légende
Troie tome 1 : Le seigneur de l'arc d'argent tome 3 : La chute des rois

Repost0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:15

http://www.livraddict.com/covers/53/53416/couv20822695.jpgCe sera bientôt l'ultime combat contre le Seigneur Noir.
Elena la sorcière a regagné l'île de Val'loa où elle espère reconstituer ses forces. C'est alors qu'Harlequin Quail entre en scène, un petit homme en costume de bouffon qui se prétend espion. Il revient tout juste de la forteresse de Noircastel où subsisterait l'un des portails du Weir, le plus puissant, avec lequel, dans une lune à peine, le Seigneur Noir instaurera un règne maléfique. Elena et la puissante magie du Journal Sanglant peuvent encore l'arrêter, mais Noircastel est un bastion impénétrable, et seul le Seigneur Noir sait où le portail est caché.
Traqués par les sbires de l'ennemi, menacés par un traître dans leurs rangs, Elena et ses courageux compagnons vont tenter d'achever une quête désespérée. En route, de nombreuses questions trouveront leur réponse, maintes illusions voleront en éclats et les liens de la magie et de l'amour seront éprouvés jusqu'au point de rupture...

 

 

J'ai beaucoup aimé ce dernier tome même si il m'a légèrement déçue : c'est un peu trop ce que j'attendais sans réelles surprises. Je veux dire par là que l'histoire est très proche des autres tomes, peut-être même trop et que maintenant je connais bien l'écriture de James Clemens.

Cela dit, cette conclusion de l'histoire m'a beaucoup plu.

 

J'ai notamment bien aimé le fait de ne pas réellement savoir qui était l'ennemi dans ce tome. Bon, peut-être que ce point ne vient que de moi (j'ai tendance à penser à mes cours quand je lis, du coup, parfois je loupe certains passages importants...) mais j'ai bien aimé ce flou. Du coup, je n'ai fait réellement sa connaissance que dans la dernière centaine de pages. Ces sbires en tout cas me marqueront !

 

J'ai également aimé les différents couples qui se sont formés au cours des tomes précédents et qu'on retrouve dans celui-ci. Par contre, je n'ai pas franchement apprécié l'avalanche de mots d'amour qui en découlait, je n'ai pas trouvé ça très crédible. Et du coup je les ai trouvé plus niais que mignon même si ça m'a fait très plaisir de les voir évoluer ensemble.

De la même façon, j'ai beaucoup apprécié retrouver les différents personnages de l'histoire. D'autant plus qu'ils ne sont pas gâtés dans ce tome : je ne sais pas comment ils font pour garder la foi. Dès qu'un peu d'espoir apparaît, dans le chapitre qui suit, on comprend que c'est voué à l'échec... A leur place, j'aurais baissé les bras depuis longtemps (c'est sans doute pour ça aussi que je ne suis pas une héroïne de livre !).

 

Encore une fois, j'ai trouvé des longueurs au livre. C'est peut-être aussi parce que je ne suis pas fan des pavés et que du coup je suis toujours en train de trouver que je n'avance pas dans ma lecture. Mais j'ai trouvé que certains passages étaient longs ou inutiles (déjà rien qu'en enlevant tous les "mon amour" des dialogue d'Elena et Er'yl, on aurait sans doute gagné une bonne vingtaine de page ;D). Cela dit, en regardant les chroniques des autres bloggeurs, j'ai l'impression d'avoir été la seule à trouver des longueurs à L'étoile de la Sor'cière...

L'étoile de la Sor'cière est une belle conclusion à la saga des Bannis et des proscrits.

 

 

 

Les autres participants de la LC :

[Ptitelfe] [Didie8921] [Adora] [Caya] [Vepug] [Nane42] [Stelphique] [Kllouche] [Didikari] [Mimigigotte]

Du même auteur :

Les bannis et les proscrits tome 1 : Le feu de la Sor'cière tome 2 : Les foudres de la Sor'cière tome 3 : La guerre de la Sor'cière tome 4 : Le portail de la Sor'cière

Repost0
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/70/70042/couv8489831.jpg1937.
La mort de son mari l’ayant laissée sans revenus, Simone Sauvelle accepte de quitter Paris pour occuper un emploi de secrétaire particulière en Normandie. Lazare Jann, son employeur, est un génial inventeur de jouets. Il vit dans une immense propriété en compagnie de sa femme, très malade, qui n’a pas quitté son lit depuis vingt ans. Passionnément amoureux d’elle, il la soigne personnellement. Simone Sauvelle, sa fille Irène, quinze ans, et Dorian, son jeune fils, sont immédiatement séduits par la grande gentillesse de Lazarus.
Ils tombent aussi sous le charme de Cravenmoore, son extraordinaire demeure. Composée d’innombrables pièces et corridors qui se perdent dans l’obscurité, elle est peuplée de marionnettes qui semblent mener une existence indépendante. Hannah, la jeune domestique de Lazarus, devient vite l’amie d’Irène, à laquelle elle présente Ismaël, son beau cousin. Et très naturellement les deux adolescents tombent amoureux l’un de l’autre, tandis qu’une douce amitié rapproche Lazarus et Simone.
C’est alors qu’une force criminelle prend possession de Cravenmoore, comme si l’amour et l’affection lui étaient insupportables. Ombre plus noire que les recoins les plus obscurs, elle tue Hannah, cherche à assassiner Irène et Ismaël, attaque Simone, Dorian et Lazarus. Pourquoi manifeste-t-elle tant de jalousie et de haine ? Et quelles sont ses motivations ? En trouvant dans un phare abandonné le journal intime d’une jeune femme disparue des années auparavant, Irène et Ismaël percent peu à peu le mystère de cette force désespérée.
Et c’est dans une chambre isolée, au bout d’un long couloir gardé par des marionnettes possédées par une folie homicide, près d’une femme oubliée du monde depuis vingt ans, que les deux adolescents doivent aller traquer la vérité.

 

 

Carlos Ruiz Zafon est réellement l'un de mes auteurs préférés si ce n'est mon auteur préféré. Alors forcément, chacune de mes lectures de ses oeuvres est pleine de sentimentalité, autrement dit, je le chouchoute : mon avis n'est donc surement pas aussi neutre que je que j'aimerais.

En tout cas, j'ai vraiment passé un très bon moment avec ce livre. Pour tout dire, j'ai eu un peu de mal à le lâcher même si il est très court :)

 

Encore une fois, je suis sous le charme de l'imagination de Carlos Ruiz Zafon : j'apprécie tellement son ambiance brumeuse et pleine de mystères. C'est tout sauf rationnel et j'aime beaucoup ça. Personnellement, je ne me suis pas posée de questions en lisant ce livre : je me suis totalement laissée portée par son histoire sans jamais chercher à la replacer dans un cadre plus conventionnel.

Je suis également très sensible au cadre du début du XXe siècle : je trouve que ça colle parfaitement à cette ambiance brumeuse tout en permettant aux personnages une vie assez proche de la notre. Cela dit, si ça se trouve, ils ont encore plus de liberté que les gens du même âge aujourd'hui : j'ai du mal à imaginer une mère laisser se prommenner son enfant de 10 ans dans une forêt en pleine nuit comme le fait Susanne avec Dorian.

D'autant plus qu'avec une époque où l'on a pas vécu (enfin moi, en tout cas), il est plus difficile de remettre en question ce qu'il se passe ;)

Sans oublier que j'ai beaucoup aimé l'histoire d'amour qui se dessine dans ce livre (sans oublier que la conclusion est vraiment charmante).

 

J'ai beaucoup aimé les différents personnages : ils apportent tous beaucoup à l'histoire.

J'ai notamment eu une nette préférence pour Irène et Ismaël qui ont tous les deux vraiment quelque chose en plus. Ils sont naturels, curieux et gardes les yeux grands ouverts sur le monde qui les entourent. Cela dit, j'ai été étonnée qui acceptent avec autant de facilité l'aspect fantastique de cette histoire : pour moi, il y a une sacré différence entre croire à quelque chose et se retrouver face à elle...

 

Encore une fois j'ai beaucoup apprécié la justesse des mots de Carlos Ruiz Zafon. J'aime beaucoup son écriture simple mais pleine de ressource et ses jolies phrases.
Les lumières de septembre est un très bon roman.

 

 

Les autres participants de la lecture commune :

[Rion] [Pomm]

Du même auteur :

Marina

Le cimetière des livres oubliés tome 1 : L'ombre du vent tome 2 : Le jeu de l'ange tome 3 : Le prisonnier du ciel

Trilogie de la brume tome 1 : Le prince de la brume tome 2 : Le palais de minuit

Repost0
6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/41/41596/couv75505778.jpgDiana Bishop est la dernière d'une longue lignée de sorcières, mais elle a renoncé depuis longtemps à son héritage familial pour privilégier ses recherches universitaires, une vie simple et ordinaire. Jusqu'au jour où elle emprunte un manuscrit alchimique : L'Ashmole 782. Elle ignore alors qu'elle vient de réveiller un ancien et terrible secret, et que tous - démons, sorcières et vampires - le convoitent ardemment. Parmi eux, Matthew Clairmont, un vampire aussi redoutable qu'énigmatique. Un tueur, lui a-t-on dit. Diana se retrouve très vite au coeur de la tourmente, entre un manuscrit maudit et un amour impossible.

 

 

 

 

 

Ce livre fait parti des rares dont j'ai mis énormément de temps à en venir à bout. L'histoire est sympathique mais j'ai trouvé qu'elle était trop longue et surtout trop lente. Pourtant, je ne manquais pas d'envie de le lire : les chroniques sur internet sont vraiment toutes très bonnes.

 

Mon problème avec ce livre tient quasiment uniquement à sa narration : Deborah Harkness écrit très bien, j'aurais même du mal à affirmer le contraire, mais elle prend trop de temps sur des détails qui, pour moi, n'ont aucune importance. Résultat, j'ai trouvé ce livre très lent, sans compter qu'il est aussi très épais. Je ne me suis pas ennuyée mais il s'en est fallut de peu ! Heureusement que l'histoire en elle-même sorte de l'ordinaire !

On sent l'historienne qu'est Deborah Harkness dans son texte : il est vraiment plein de rigueur et s'attarde sur beaucoup de choses. Cela dit, elle manie à merveille les mots. Mais bon, on peut se réjouir qu'elle n'ai pas fait médecine vu toutes les bêtises qu'elle à dite à ce sujet ;)

 

J'ai apprécié les différents personnages notamment les personnages secondaires qui sont originaux et bien tout sauf commun. Pas d'impression de déjà vu avec eux et j'apprécie grandement ce point. J'ai beaucoup aimé l'humour dont ils faisaient preuve et le peu d'importance qu'ils attachent aux futilités de la vie.

Par contre j'aurais du mal à en dire autant de Diana et Matthiew. Ils sont très sympathiques mais leur gnangnantise amoureuse m'a profondément agacée surtout que ça m'a semblé totalement contraire à leur personnalité de départ. Je m'attendais à des sentiments plus adulte et plus réfléchis (plus crédible donc) et là j'oscille entre Twilight et la page facebook d'une ado de quatorze ans raide dingue de son "mec" (le langage beaucoup plus "joli" cela dit).

Mais bon, Marthe et Ysabeau ont réellement rattrapée ma déception à ce sujet.

 

Ma chronique est vraiment très acerbe et j'en suis désolée : pour ma défense j'attendais énormément de ce roman. Mais à part l'histoire originale et les personnages secondaires très sympathiques, je n'ai pas trouvé ce que j'attendais dans ce livre pour me retrouver face à tout ce que je déteste dans les histoires d'amour vampiriques...

Cela dit, au vu des bonnes chroniques, ne vous arrêtez pas sur la mienne : l'histoire saura tout de même très certainement vous plaire !

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette lecture commune :

[Arcaalea] [Guenièvre] [Sokitty] [Anastasia.B] [Faustine] [LesYeuxPlusGrosQueLeTemps] [lily la puce] [harmo20] [lulubel] [Enigma78] [Frankie] [LIZI] [Kincaid40] [Natiora] [Avalon] [Salsera15] [nane42] [Nelly17] [lamiss59283] [morgaxia] [Stelphique] [Babynoux] [Cline612] [antilope973] [soevangeline] [Yana] [Gr3nouille2010] [Melisende] [Kalea] [Serega] [MadlyDam] [meldc] [*judy*] [Kaegen] [FadaOfBooks] [frenchbooklover] [Elahbulle] [Bykiss] [Elenah] [audel]

Repost0
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/33/33970/couv9151535.jpgElena et son armée de hors-la-loi ont vaincu les suppôts du mal qui occupaient l'île de Val'loa et déverrouillé les secrets mystiques du Journal Sanglant.
Mais durant la bataille, l'infâme Seigneur Noir a mis en place les portails du Weir auxquels il puise l'essentiel de son pouvoir. Pour les trouver et les détruire, les alliés d'Elena embarquent pour de dangereuses destinations à bord de vaisseaux aériens. Sur la route, les jumeaux Mogweed et Fardale espèrent briser la malédiction qui les a privés de leur don de métamorphose, et Joach, le frère d'Elena, doit échapper aux requins des sables pour devenir maître de son pouvoir élémental, tandis que d'autres compagnons filent vers le fabuleux royaume elfique de Fort Tempête.
Aucun des rebelles ne reviendra indemne, certains n'en reviendront même pas du tout. Elena elle-même, dans l'antre de son ennemi juré, parviendra-t-elle à découvrir l'identité du Seigneur Noir ?

 

 

J'ai beaucoup aimé ce quatrième tome mais je me demande bien comment je vais pouvoir vous en parlez sans trop vous en révéler !

Il ne me reste plus qu'un seul tome à lire avant d'avoir le fin mot de l'histoire et j'ai vraiment hâte de le lire.

 

J'ai beaucoup aimé la nouvelle dimension qui est donnée à l'histoire notamment pas les différents portails. Pourtant, en commençant ma lecture, je ne m'attendais pas du tout à ça : je pensais que l'on allait rester dans le lieu de départ, dans une ambiance un peu châtelaine au milieu d'intrigues politiques. Un peu comme dans les premiers tome de l'Assassin royal en fait. Pour tout dire, j'étais même très enthousiaste ! Mais la version de James Clemens me plaît encore plus.

J'ai également beaucoup aimé toute la place qui est apportée pour les sentiments et notamment les sentiments amoureux. On s'en doutait depuis le premier tome, mais certaines révélations amoureuses m'ont énormément plu. Je pense notamment à Elena. Cela dit, j'aime également beaucoup ce qu'il se passe pour son frère même si je continue à me faire beaucoup de soucis pour lui.

 

Encore une fois, j'ai beaucoup apprécié l'évolution d'Elena : elle grandit chaque jour un peu plus et je trouve ça vraiment très intéressant. Elle n'est plus tout à fait la même bien qu'elle ne change pas vraiment.

Les autres personnages sont vraiment très sympathiques et touchant. Joach à néanmoins une place toute particulière pour moi : avec lui, je ne peux pas m'empêcher d'espérer !

 

L'écriture de James Clemens est vraiment très agréable. J'aime beaucoup la façon dont il arrive à nous faire voyager par ses descriptions et le dynamisme de ses actions.

Les bannis et les proscrits est vraiment une chouette saga.

 

 

Les autres participants de la lecture commune :

[Ptitelfe] [Didie8921] [Adora] [Caya] [Vepug] [Nane42] [Stelphique] [Ella] [Didikari] [Mimigigotte] [Petit-lips]
Du même auteur :

Les bannis et les proscrits tome 1 : Le feu de la Sor'cière tome 2 : Les foudres de la Sor'cière tome 3 : La guerre de la Sor'cière tome 5 : L'étoile de la Sor'cière

Repost0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/0/290/couv51807726.jpgUn garçon...
Un dragon...
Une épopée...

Voilà bien longtemps que le mal règne dans l'Empire de l'Alagaësia... Et puis, un jour, le jeune Eragon découvre au cœur de la forêt une magnifique pierre bleue, étrangement lisse. Fasciné et effrayé, il l'emporte à Carvahall, le village où il vit très simplement avec son oncle et son cousin. Il n'imagine pas alors qu'il s'agit d'une œuf, et qu'un dragon, porteur d'un héritage ancestral, aussi vieux que l'Empire lui-même, va en éclore... Très vite, la vie d'Eragon est bouleversée. Contraint de quitter les siens, il s'engage dans une quête qui le mènera aux confins de l'Alagaësia. Armé de son épée et guidé par les conseils de Brom, le vieux conteur, Eragon va devoir affronter, avec son jeune dragon, les terribles ennemis envoyés par le roi dont la malveillance démoniaque ne connaît aucune limite.
Eragon n'a que quinze ans, mais le destin de l'Empire est désormais entre ses mains !

 

C'était loin d'être la première fois que je lisais ce premier tome des aventures d'Eragon, mais le plaisir est intact. Cela dit, j'étais loin de me souvenir de l'histoire dans ses moindres détails mais c'est vraiment avec plaisir que je me suis replongé dans cet univers de mon adolescence si familier. Dans ces cas là, on redécouvre autant l'histoire que ses réactions d'antan ce qui est vraiment très agréable.

 

J'aime énormément l'univers de L'Héritage. Je me sens totalement à l'aise dans ce monde. J'aime ses pleines verdoyantes, ses forêts et ses montagnes dangereuses, ses villages isolés et surtout la cité des Vardens qui me rappelle (non sans plaisir) la Moïra du Seigneur des anneaux. Je ne pensais pas que j'avais autant de souvenirs liés à ces lieux irréels mais je dois dire que ça ne fait que renforcer mon coup de coeur pour cette saga.

Par contre, et là j'aurais du mal à affirmer le contraire, l'histoire en elle même n'est pas franchement très originale même si elle se lit très simplement et qu'elle reste très agréable. Je crois vraiment que l'âge de l'auteur à sa publication y est pour beaucoup dans son succès : il est difficile de ne pas faire de rapprochement avec d'autres séries du genre notamment avec, comme je le mentionnais déjà tout à l'heure, Le Seigneur des anneaux. Cela dit, personnellement, ça ne me dérange pas. Il faut dire que quand j'ai lu ce livre pour la première fois, je n'avais pas lu autant de livre de fantasy qu'aujourd'hui, alors avec le facteur "souvenir", ça passe tout seul...

 

Je trouve les différents personnages de l'histoire vraiment très sympathiques.

Forcément, j'apprécie beaucoup Eragon et Saphira mais je dois dire qu'au fil des relectures, ils sont de moins en moins mes chouchous. Tout leur réussit si facilement ! Ils sont gentils, agréables, et tout et tout... mais je trouve que je ne m'inquiète pas assez pour eux : j'aime quand rien n'est acquis et avec eux, on sait quasi-d'office que ça se terminera forcément bien.

Par contre, j'apprécie vraiment de plus en plus Murtagh. J'aime beaucoup la brume qui l'entoure et je ne peux pas m'empêcher de me demander de quel côté il est vraiment. D'autant plus qu'il est vraiment très mystérieux. Je ne me souviens plus du tout de ce qu'il se passe pour lui dans les tomes à venir, mais j'ai vraiment hâte de redécouvrir tout ça.

 

J'aime beaucoup l'écriture de Christopher Paolini. C'est simple, bien écrit et ça s'adresse autant aux enfants qu'aux lecteurs plus âgés. J'apprécie beaucoup son écriture pleine de dynamisme, amusante et surtout très descriptive en image qui nous fait réellement voyager.
Si vous aimez la fantasy, je vous souhaite réellement de découvrir les aventures d'Eragon.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette lecture commune :

[achille49] [Aniouchka] [audreybook] [beber] [BouQuiNeTTe] [cerisia] [Demolyna] [Dex] [EmmaDorian] [Kalea] [Kincaid40] [lamisscece] [Lolly] [looleenette] [Lyra] [Michou] [Myu01] [Ninouche2109] [Nocastya] [Ritw] [Salsera15] [Sandra] [Soleinya] [UpGrader]

Du même auteur :
  L'Héritage tome 2 : L'ainé tome 3 : Birsingr tome 4 : L'héritage

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs