Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 septembre 2012 2 25 /09 /septembre /2012 06:15

http://img3.cherchons.com/r/r/fr/3980023/5101/auto/auto/http%253A%252F%252Fecx.images-amazon.com%252Fimages%252FI%252F51CMMWGVARL._SL500_.jpg/BE0BafzJouKarjv_t3YN5.J2TWJ1XYazLIS9ZAM91eM-Assurancetourix est capturé par les Romains et ses camarades partent immédiatement à son secours en dévastant un des camps romains implantés autour du village. Ils découvrent ensuite qu'il a été offert en cadeau à Jules César et que ce dernier l'a destiné à servir de repas pour les lions dans les arènes. Astérix et Obélix décident de partir pour Rome afin de le délivrer et s'introduisent dans le monde des gladiateurs à cette occasion.

 

 

 

 

 

 

 

Je suis bien partie pour lire la saga entière des Astérix, surtout les tous premiers que je découvre pour la première fois.

J'ai tout particulièrement apprécié ce quatrième tome qui est celui que je préfère jusqu'à présent (là, il faut comprendre, dans les quatre premiers que je viens de lire) : je trouve que c'est celui qui montre le plus ce que j'apprécie dans cette série BD.

 

J'ai beaucoup aimé l'humour d'Astérix gladiateur : j'aime beaucoup quand César est tourné en bourrique et c'est exactement ce qui se passe dans ce tome. J'ai notamment beaucoup aimé tout l'humour qui est fait autour du chant d'Assurancetourix : c'est vrai que c'était une idée de cadeaux toutepourrie.

De plus, j'ai également beaucoup apprécié les notes en bas de pages qui recèle de beaucoup d'humour et de nombreux clins d'oeil à l'histoire : que ce soit celle de l'antiquité ou de notre monde actuel. Je trouve que ça fait un peu comme dans les Disney, comme si il y avait deux lectures possibles : une toute simple (l'histoire de base) pour les plus jeunes et pas mal de clins d'oeil supplémentaire que l'on comprend réellement quand on devient un peu plus grand...

 

Encore une fois les personnages de l'histoire sont très sympathiques et attachants, surtout nos irréductibles gaulois. Mais bon, ça vous le savez déjà ;)

Sans compter que la narration et les dessins sont très agréables : on ne voit pas le temps passer en lisant cette bande dessinée !

A découvrir et à relire ;)

 

De GOSCINNY :
Astérix tome 1 : Astérix le gaulois tome 2 : La serpe d'or tome 3 : Astérix chez les Goths tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Les Aventures du Grand Vizir Iznogoud tome 1 : Le grand Vizir Iznogoud

D'UDERZO :

Astérix tome 1 : Astérix le gaulois tome 2 : La serpe d'or tome 3 : Astérix chez les Goths tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Repost0
24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/14/14183/couv34833990.jpgDans les années 1810, à Lyme Regis, sur la côte du Dorset battue par les vents, Mary Anning découvre ses premiers fossiles et se passionne pour ces « prodigieuses créatures » dont l’existence remet en question toutes les théories sur la création du monde. Très vite, la jeune fille issue d’un milieu modeste se heurte aux préjugés de la communauté scientifique. Celle-ci, exclusivement composée d’hommes, la cantonne dans un rôle de figuration.
Mary Anning trouve heureusement en Elisabeth Philpot une alliée inattendue. Cette vieille fille intelligente et acerbe, fascinée par les fossiles, l’accompagne dans ses explorations. Si leur amitié se double peu à peu d’une rivalité, elle reste leur meilleure arme face à l’hostilité générale.

 

 

 

Je n'ai lu que peu d'ouvrages de Tracy Chevalier, mais ils m'ont tous énormément plu. Alors, je ne prenais pas vraiment un risque en me lançant dans la lecture de Prodigieuses Créatures.

J'ai d'ailleurs beaucoup aimé cette lecture mais je ne pense pas qu'elle fera partie de mes préférées de l'auteur.

 

J'ai beaucoup aimé l'ambiance à la Jane Austen de ces femmes qui apprécient leur liberté malgré ce que voudrait la bienséance. J'ai d'autant plus aimé cette ambiance qu'elle ne fait pas dans le romantisme dégoulinant ce qui est justement ce que je n'apprécie pas dans les livres de la célèbre Austen.

J'ai aimé les caractères déterminés des différents personnages et leur crédibilité. Après tout, Prodigieuses créatures a pour personnage des gens qui ont réellement existé. La part romancée est là, bien sûr, mais elle s'efface face à la crédibilité des situations et des personnages.

 

Personnellement, rien ne m'a jamais plus ennuyée en cours de bio' que les études de pierre et de fossiles et pourtant, je dois dire que plus j'avançais dans Prodigieuses créatures et plus j'en venais à les apprécier. Mary et Elizabeth ont un tel amour pour leurs fossiles qu'elles le partagent avec les lecteurs ce qui est vraiment très agréable. Je ne me suis certainement pas trouvé une nouvelle passion mais si jamais je retourne en Angleterre et que j'ai l'occasion de voir une de leur collection encore exposée, je le ferais.

Par contre je dois dire que je trouve assez troublant de s'attacher à des personnages inspirés de personnes réelles : ça me donne un peu l'impression de passer à côté de l'essentiel. Mais bon, ce sera avec plaisir que je me renseignerait sur Mary Anning et Elizabeth Philbot !

 

En tout cas, j'ai encore une fois trouvé l'écriture de Tracy Chevalier très agréable par sa douceur et sa convivialité : l'on se sent tout de suite à l'aise dans ses romans, même quand elle nous emmène sur les plages froides et venteuses de la côte anglaise !

Prodigieuses créatures est vraiment une lecture très agréable.

 

 

Du même auteur :

La jeune fille à la perle

Repost0
23 septembre 2012 7 23 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/40/40562/couv12693188.jpgIncapables de se faire confiance, les jeunes filles du phare s'entretuent. L'ironie veut que la seule survivante de ce terrible drame soit Sakaki Yuko, la jeune fille à l'origine de ce drame. Nanahara Shûya, alerté par les bruits de tir, accourt sur les lieux, mais Sakaki, que la peur a rendue folle, pointe son arme dans sa direction. Croire en quelqu'un ne mène-t-il qu'à la mort ? Est-ce là, la cruelle vérité de ce jeu ? Opposé à ces règles sans pitié, Shûya essaie encore de croire aux autres. Mais a-t-il encore un avenir ? Plus que 9 survivants. Le " programme " continue immuablement et son dénouement approche.

 

 

 

 

 

J'ai beaucoup aimé ce dixième tome : par un de ses côtés, je l'ai trouvé beaucoup plus humain que les précédent.

En effet, certains personnages craquent enfin, alors qu'ils nous semblaient loin de toutes émotions négatives, prêt à tout pour se battre pour la vie. J'ai aimé voir cet héros épris de justice se sentir impuissant, avoir peur que tout ce qu'il a pu faire jusqu'à présent ne serve à rien et se poser des tas de questions jusqu'à avoir envie de lâcher prise... Je crois que c'est la dimension encore plus humaine qui manquait à l'histoire jusqu'à présent : dans les situations difficiles, il y a toujours un moment ou on a envie de tout arrêter ce qui est totalement normal, et jusqu'à présent ça n'avait jamais été le cas dans cette histoire.

 

J'ai également trouvé très intéressant ce qu'il se passait dans ce tome : j'aime beaucoup l'idée que certains personnages, une demoiselle en l'occurrence, comprenne le monde et le voit réellement, changeant ainsi de perception sur certains personnages. Forcément, j'ai regretté que ça arrive aussi tard, mais je suis heureuse que la vérité lui ait ouvert les yeux.

 

J'ai apprécié le fait que l'histoire soit moins violente que dans les tomes précédents créant ainsi un dixième tome plus calme et posé. Et des dessins beaucoup moins sanglants et dégueulasses (quoique... d'autant plus que certains ne sont pas forcément crédible).Ce tome s'intéresse plutôt à la psychologie des personnages ce que j'ai trouvé très agréable.

Battle royale est une saga à découvrir mais attention aux âmes sensibles.

 

 

Des mêmes auteurs :
Battle royale tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 8 tome 9 tome 11 tome 12 tome 13 tome 14 tome 15

Repost0
20 septembre 2012 4 20 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/85/85280/couv27601107.gifLa légende raconte qu'à Bagdad la magnifique, un grand vizir répondant au nom d'Iznogoud, particulièrement mal intentionné, cultive l'ambition de ravir le trône du calife Haroun El Poussah. D'où son expression favorite qui revient sans cesse : "je veux être calife à la place du calife !". Secondé par Dilat Laraht, Iznogoud multiplie les tentatives les plus diverses et surtout les plus folles pour arriver à ses fins. En vain, bien sûr !

 

 

 

 

 

 

Bizarrement, je crois que c'est la première fois que je lis les aventures d'Iznogoud. Pourtant, ce n'est pas faute de tous les avoir à la maison ! D'autant plus que, plus jeune, j'aimais bien regarder le dessin animé...

Et bien, je dois dire que je suis très heureuse d'avoir enfin fait la connaissance de ce personnage culte de la BD française ! Il ne fera sans doute pas parti de mes chouchous, mais mine de rien, il m'a beaucoup amusé.

 

Iznogoud est un méchant très très méchant. Enfin, un méchant de livre enfant ! D'un autre côté, rien qu'avec son nom, on peux le deviner (même si je ne viens que de faire le rapprochement *sifflotte*) : Iznogoud is not good !

J'ai beaucoup aimé découvrir ses plans plein d'imagination machiavélique, souvent compliqué et toujours drôle. J'ai encore plus aimé la façon dont tout ce qu'il entreprend semble voué à l'échec : à croire que ce petit monsieur est vraiment malchanceux.

Je dois dire que j'ai un petit coup de coeur pour le Calife qui m'a énormément fait rire : il n'y a vraiment pas plus blasé que lui. J'ai beaucoup aimé la façon dont les gens s'aperçoivent qu'il est stressé : "Oh ! Notre calife ne va pas bien, il s'est retourné deux fois pendant sa sieste de l'après-midi" (citation approximative) et encore plus ses répliques rares mais toujours drôles.

 

Personnellement, je n'accroche pas vraiment aux dessins : ils sont chouettes, colorés, et tout et tout... Mais le coup de crayon de Jean Tabary ne me plait pas plus que ça. Ce n'est pas une critique, ni quoique ce soit, juste des préférences personnelles.

J'ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures d'Iznogoud !

 

 

De GOSCINY :

Astérix tome 1 : Astérix le gaulois tome 2 : La serpe d'or tome 3 : Astérix chez les Goths tome 4 : Astérix gladiateur tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/79/79094/couv51940278.jpgPanoramix se rend dans la forêt des Carnutes pour sa réunion annuelle des druides. Il gagne le prix du druide de l'année mais il se fait capturer par les Goths qui l'emmènent en Germanie pour utiliser ses pouvoirs afin d'envahir Rome et la Gaule. Astérix et Obélix doivent aller le sauver.

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'avais pas encore eu l'occasion de lire ce tome des aventures d'Astérix et Obélix et pourtant ce n'était pas faute de l'avoir à la maison ! L'histoire n'est pas sans m'avoir rappelé celle du premier tome (Panoramix se faisant enlever et tout et tout...), mais bon, la recette marche et j'ai passé un très bon moment...

 

J'ai encore une fois beaucoup rit en découvrant les aventures des deux compagnons. Cela dit, c'est surtout du à Panoramix et à ses réflexions qui me font penser qu'il n'est pas loin d'avoir la grosse tête mêlée à une fausse modestie peu crédible ! Je crois que c'est mon personnage préféré de la BD et découvrir ses "moins bons côtés" ne m'a pas dérangée du tout : ça ne l'a rendu que plus amusant encore à mes yeux...

J'ai beaucoup aimé les gags autour des différents langages de l'histoire, surtout quand le personnage concerné est Cloridric ! Ce personnage m'a beaucoup plu : ce n'est pas vraiment un méchant méchant, mais plutôt un méchant qui à la poisse ce qui m'a beaucoup fait rire.

 

Après lecture, je me dis que j'aurais bien aimé passer plus de temps en compagnie des villageois gaulois, mais c'est loin d'avoir déranger ma lecture !

Astérix chez les Goths est un BD amusante à découvrir :)

 

 

De GOSCINY :

Astérix tome 1 : Astérix le gaulois tome 2 : La serpe d'or tome 4 : Astérix gladiateur tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Les Aventures du Grand Vizir Iznogoud tome 1 : Le grand Vizir Iznogoud

D'UDERZO :
Astérix tome 1 : Astérix le gaulois tome 2 : La serpe d'or tome 4 : Astérix gladiateur tome 5 : Le tour de Gaule d'Astérix tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Repost0
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/80/80979/couv41989842.jpg« La colocataire est la femme idéale. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avec la rentrée vient aussi le moment de découvrir le tout dernier Amélie Nothomb. Chaque année, c'est la même chose, j'ai hâte de découvrir l'histoire hors norme qu'elle nous offre en cette fin d'été...

Je dois dire que cette année, j'étais particulièrement enthousiaste à l'idée de découvrir son nouveau livre : j'aime beaucoup les contes de notre enfance et celui de Barbe bleue m'a toujours semblé très mystérieux. D'autant plus que des amies avaient fait leur TPE sur Gilles De Raie et que les légendes à propos de ce "Barbe bleue" m'avaient intriguée... Alors, forcément, j'étais très curieuse de découvrir la réécriture du conte par cette auteure qui ne manque vraiment pas d'imagination !

 

J'ai aimé le peu de personnage dans cette histoire et le fait que l'on se sente vraiment dans un huit-clos. On sent tout de suite la menace qui pèse sur Saturnine (l"héroïne) dès qu'elle entre dans l'appartement de Don Elemerio (le proprio) et cette épée de Damoclès qui se précise de phrase en phrase dès qu'il est question de la pièce interdite...

Il est impossible de ne pas faire le rapprochement avec le conte de notre enfance, même si Amélie Nothomb n'écrit jamais précisément ce lien. Seul le titre nous le dit clairement, le reste n'est que rapprochement de situation.

 

Pendant toute la durée du livre, je me suis demandée ce qu'il était arrivée aux huit jeunes femmes qui avaient précédé Saturnine dans l'appartement de Don Elemerio. On sent vraiment qu'il a une vraie affection pour ces huit colocataires qui a aimé et qu'il continu d'aimer, mais rien ne nous dit précisément ce qui leur ai arrivé.

Don Elemerio est vraiment un personnage très intriguant et assez facilement : il vit dans sa bulle de perfection et ne semble pas prêt, ni vouloir, en sortir. Alors, forcément, le destin de ces femmes n'est pas une surprise et pourtant ça continue de rester un mystère.

Saturnine ne m'a pas franchement plu : je ne me suis pas retrouvé en elle et plus j'avançais dans l'histoire et moins c'était le cas. Elle est assez particulière, un peu comme une bombe à retardement... On dirait qu'une folie s'est déclarée en elle :  comme si elle ne connaissait pas ses limites et qu'elle n'avait pas peur de se faire du mal à elle-même.

 

J'apprécie toujours autant l'écriture d'Amélie Nothomb : en peu de page, elle construit une vraie histoire, riche en rebondissement et en question. J'ai aimé les différentes références à la mythologie et les prénoms choisis pour ses personnages qui en disent beaucoup... J'ai été surprise par la toute fin de son livre, mais après coup, je me dis que j'aurais pu prévoir ces évènements : ça ne pouvait que se passer comme ça !

Barbe bleue est vraiment un roman à part.

 

 

Du même auteur :

Cosmétique de l'ennemi La métaphysique des tubes La nostalgie heureuse  Pétronille Stupeur et tremblements Tuer le père Une forme de vie

Repost0
16 septembre 2012 7 16 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/40/40561/couv55736135.jpgHiroki Sugimura, l'expert en arts martiaux, parcourt le " champ de bataille " à la recherche d'un être cher. Affligé à la vue des corps de ses camarades de classe, Sugimura pleure de rage en songeant à ceux qui prennent part à cette boucherie. Pendant ce temps, Shuya Nanahara, gravement blessé par Kazuo Kiriyama, est transporté par des filles de la classe dans le phare où elles vont lui donner les premiers soins. Mais, là-bas aussi, les graines du carnage ont déjà germé. Prendre part à ce cauchemar répugnant est-il le seul moyen de s'en sortir ? Pour les 15 élèves restant, ce jeu sans pitié continue afin de désigner le... " survivant ".

 

 

 

 

Après le tome précédent qui m'avait pas mal déçue, je dois dire que j'avais peur de lire ce neuvième tome. Et heureusement pour moi, il est radicalement différent du huitième !

 

En effet, l'on ne retrouve pas les personnages du tome précédent comme je le craignais ou plutôt Mitsuko Soma dont j'avais détesté les aventures, ainsi que son histoire personnelle (cela dit, il en va de même pour son caractère et le personnage en lui-même). Cette fille me sort par les trous de nez : elle est vraiment importante dans l'histoire, mais je ne la supporte pas. Pour tout dire, je ne la comprends même pas.

Bref, on ne la voit pas dans ce tome et tant mieux.

 

L'histoire de ce neuvième tome m'a tout particulièrement plu : on a l'occasion de découvrir des personnages dont l'on ne s'était pas encore préoccupé depuis le début du manga. Il s'agit de la chef de classe (dont j'ai oublié le nom) ainsi que de ses amies. On en apprend également un peu sur la façon dont elles ont réussi à se rejoindre et à survivre jusqu'à présent sur l'île.

Les différentes demoiselles que j'ai découvert au fil de ce tome m'ont beaucoup plu et je regrette de ne pas pouvoir en savoir un peu plus sur elle ainsi que le fait de ne pas les avoir connue plus tôt.

 

J'ai aimé la façon dont les évènements tournent dans ce tome. Il ne faut pas prendre cette phrase au pied de la lettre vu la violence qui est décrite à la fin de ce tome : je voulais tout simplement dire que j'ai aimé l'originalité de la chose et la crédibilité de ce qu'il se passe.

C'est vraiment la première fois qu'il se passe quelque chose comme ça dans cette série et je l'ai beaucoup apprécié.

Ce neuvième tome de Battle royale relance mon intérêt pour la série.

 

 

Des mêmes auteurs :

Battle royale tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 8 tome 10 tome 11 tome 12 tome 13  tome 14 tome 15

Repost0
13 septembre 2012 4 13 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/7/7882/couv44608096.jpgYukari est à l'âge délicat où l'on se pose beaucoup de questions. Elle revient sur son parcours jusqu'ici se rendant compte qu'elle est plutôt une élève moyenne qui n'a jusqu'ici suivi cette voie que pour faire plaisir à ses parents...
Sa rencontre avec les Para-Kiss, sa première expérience amoureuse et son premier essai de mannequin lui ouvre un autre monde... Et si c'était plutôt cette vie-là sa véritable destinée ? Mais qui sait si en faisant ce choix, elle ne se fermera pas définitivement des portes...? Et quels sacrifices devra-t-elle consentir ?

 

 

 

 

 

Plus j'avance dans cette série et plus je l'apprécie. C'est vraiment quelque chose qui me plait beaucoup, c'est vraiment très agréable !

 

Cela dit, je pense que c'est surtout du à Carrie qui change beaucoup au fur et à mesure des tomes : elle gagne beaucoup en maturité et commence enfin à arrêter de se lamenter pour agir. Personnellement, la voir changer comme ça me fait un bien fou !

Par contre, je trouve dommage que l'on ne suive pas un peu plus les autres personnages de la série. J'imagine qu'on les découvre dans Gokinjo, mais vu que je n'ai jamais ouvert l'un de ses tomes, c'est quelque chose qui me manque. J'ai des tas de questions sur eux et malheureusement personne pour y répondre !

 

J'apprécie toujours autant la narration et les dessins d'Ai Yazawa. J'apprécie vraiment son coup de crayon et plus particulièrement les tenues qu'elle dessine. J'aime beaucoup le côté mode et créatif de ce manga qui se voit aussi bien dans la mentalité des personnages que dans les petites cases de l'auteur.

C'est avec plaisir que je découvrirais les deux derniers tomes de l'histoire !

 

 

Du même auteur :

Gokinjo, une vie de quartier tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6

Je ne suis pas un ange tome 1 tome 2 tome 3

Nana tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 21

Paradise Kiss tome 1 tome 2 tome 4 tome 5

Repost0
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/40/40560/couv14747261.jpgLes 42 élèves de 3e b du collège de Shiroiwa ont été choisis pour participer au " programme ", un jeu destiné à expérimenter le meurtre. La première journée vient à peine de s'écouler que, déjà, la moitié des participants manque à l'appel. Ils ont été, pour la plupart, victimes de camarades bien décidés à participer au jeu afin de survivre. Parmi ces assassins se trouve Mitsuko Sôma, une fille à la beauté fascinante, qui dégage une véritable aura. Ses victimes furent trompées par sa beauté et sa fragilité apparente... Comment peut-elle tuer aussi facilement ? Quelqu'un sera-t-il capable de stopper sa folie meurtrière ?

 

 

 

 

 

Après le choc du tome précédent, je dois dire que je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre. Et bien, ce tome, m'a totalement déstabilisée !

 

Dans ce huitième tome, on entrevoit une nouvelle facette du manga qui n'avait pas encore été clairement abordée jusqu'à présent. On retrouve la violence, mais cette fois elle est mêlée à des scènes limites obscènes. Même si j'aurais pu m'en douter, je dois dire que je ne m'y attendais pas. Cela dit, ça ne m'étonne pas vraiment.

Personnellement, je ne trouve pas que ça apporte quelque chose de plus à l'histoire a part le fait d'en apprendre un peu plus sur Mitsuko Soma. Mais bon, je dois dire que je me serais personnellement passée de ce tome.

 

D'autant plus que ce côté obscène est surtout du aux différents dessins vraiment très précis qui ne laissent absolument pas de place au doute : difficile de se tromper sur ce qu'il se passe réellement dans ce tome. Ce tome n'est vraiment pas fait pour les jeunes lecteurs : c 'est de loin le pire jusqu'à présent !

 

Je crois que malheureusement tout à été dit pour ce tome : je ne lui ai pas vu d'histoire particulière dans ce tome, et il faut croire que je me serais passée de découvrir celle de Mitsuko...

Mais bon, ce n'est pas parce que je ne l'ai pas aimé que je ne lirais pas la suite !

 

 

Des mêmes auteurs :
Battle royale tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 9 tome 10 tome 11 tome 12 tome 13 tome 14 tome 15

Repost0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 06:15

http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/8/0/7/9782843374708.jpgImaginez...
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où...
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n'êtes pas heureux.
Porteur d'une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L'éclairage très particulier qu'il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l'aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d'une existence à la hauteur de vos rêves.
Avec L'homme qui voulait être heureux, c'est tout un monde de possibilités nouvelles qui s'ouvre à nous à la lecture de cette histoire passionnante, où l'on découvre comment se libérer de ce qui nous empêche d'être vraiment heureux.

 

 

Sur le coup, j'ai beaucoup aimé ce livre, mais maintenant que je m'apprête à écrire cette chronique, je me dis qu'il y a pas mal de choses qui m'ont déplu sans m'en rendre compte dans ce bouquin.

 

C'est bête, mais sur le coup, j'ai entièrement été convaincue de ce que nous raconte Laurent Gounelle, mais maintenant, je me rends compte que je n'aime pas la façon dont ça a été fait. Il nous convainc en douceur, avec force d'argumentation, jamais il ne remet ses propos en question via le dialogue d'autres personnages : je trouve que ça fait très gourou de secte ! C'est un peu comme si il n'admettait pas qu'il puisse avoir tord...

En soit, ce n'est pas franchement dérangeant, c'est juste qu,e même si c'est fait en douceur, il m'a imposé sa vision des choses sans même me proposer d'autres pistes de réflexion. C'est normal, je le comprends tout à fait, mais j'aime avoir le choix. Et là, ce n'a pas été le cas.

 

L'histoire est un peu plate, mais là aussi c'est tout aussi normal. L'homme qui voulait être heureux est plus un livre de développement personnel qu'un roman : on part juste à Bali à la rencontre d'un homme qui veut reprendre sa vie en main et d'un homme qui fait tout pour l'aider.

Du coup, l'histoire est assez prévisible mais ça n'empêche pas qu'elle se lise très bien. Un peu de soleil, une grande plage quasi-déserte, une petite heure devant soit et L'homme qui voulait être heureux était plié ! Tout ça pour dire que j'ai dévoré ce livre, mais que c'est avec le recul que je suis aussi critique...

 

J'ai trouvé que Laurent Gounelle avait une écriture très agréable et assez additive : il a su me tenir en haleine même si je savais à l'avance ce qui allait ce passer et j'ai vraiment apprécié ça. Sans oublié, bien sur, qu'il est très doué pour convaincre !

L'homme qui voulait être heureux est un livre très intéressant.

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs