Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/31/31815/mincouv70690742.jpgAnna Claramond ne se souvient plus de rien.
Seul son nom lui est familier. La ville autour d’elle est blanche, belle, irréelle. Presque malgré elle, la jeune fille accepte les assiduités du beau Wynter, l’héritier d’une puissante dynastie. Bal de rêve et cadeaux somptueux se succèdent avec lui mais Anna sent que quelque chose ne va pas. Qu’elle est en danger. De plus, des indices et des messages sont semés à son attention par l’insaisissable Masque, un fugitif recherché.
Qui est son ennemi, qui est son ami ? Anna sait qu’elle doit se souvenir. Mais que lui réservera sa mémoire une fois retrouvée ?

 

 

 

 

Bien que ce fut une agréable lecture, je ne suis pas sous le charme de Bal de Givre à New York. Cela dit, cela tient uniquement au fait que je n'ai pas trouvé l'histoire et encore moins les sentiments des personnages très crédibles.

 

En effet, les rapports entre les personnages m'ont beaucoup dérangés. Je pense notamment à Wynter qui se donne à fond dans ses sentiments : le côté "dès que je t'ai vu je suis tombé fou amoureux de toi. Viens, enfuiyons-nous et marrions-nous !" m'a totalement laissé de glace. Voire fait ricaner. Je ne trouve pas du tout ça crédible et c'est quelque chose qui m'énerve particulièrement dans les histoires d'amour. Peut-être que j'ai trop les pieds sur terre, mais personnellement, ça ne me fait pas rêver du tout.

Sans compter que l'histoire au fil des pages devient rapidement un grand n'importe quoi. Tellement que, quand j'ai enfin su le dernier mot de l'histoire et le pourquoi du comment, j'ai trouvé ça bien trop facile. Comme si l'auteur ne croyait pas lui-même à son histoire : ça m'a fait pensé à mon prof de français en cinquième qui nous avait demandé de croire aux rédactions de sujet fantastiques qu'ils nous faisait écrire et qu'il ne voulait surtout pas voir un "Je me reveillais, tout ça n'était qu'un rève."... Pour le coup, c'est exactement ce que fais Fabrice Colin.

 

Cependant l'auteur à vraiment une écriture très agréable et il a parfaitement su m'emmener dans son univers. L'on ressent parfaitement les émotions d'Anna et c'est vraiment un très gros plus pour moi. Je me suis vraiment laissée emporté pas son histoire (même si, visiblement, ça ne m'a pas empêché de râler !).

 

D'autant plus que les personnages ont vraiment quelque chose en plus :

Anna est fragile et sensible : un peu comme ces poupées de porceleine qui pourrait se casser à tout moment sans pour autant que ça arrive un jour. Elle est pleine de force.

Tandis que Wynter est un personnage très fascinant : il est très difficile de savoir à quoi s'attendre avec lui. Cela dit, plus l'on avance dans l'histoire et plus l'on le déteste.

Bal de givre à New York est une jolie histoire pas franchement crédible (même si la fin tendrait à nous dire le contraire).

Repost0
12 octobre 2012 5 12 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/40/40564/couv45987512.jpgAfin de protéger Kotohiki, la fille de son cœur, Sugimura affronte Kiriyama dans un duel à mort. Abandonnant tous ses principes de justice, Sugimura se jette furieusement sur Kiriyama. Mais son adversaire contre-attaque et le blesse gravement. Son attaque pleine de fougue ayant échoué, le désespoir étreint Sugimura qui prend conscience que son adversaire est un " démon " pour qui les mots justice et peur n'existent pas. Comment Sugimura va-t-il combattre cette situation désespérée, qui semble sans issue ?! Véritable incarnation du combat de l'homme face au mal, le duel entre Sugimura et Kiriyama est à son paroxysme !! Encore 7 survivants !

 

 

 

Je m'attendais à être très émue par la lecture de ce tome mais finalement pas tant que ça. L'un de mes chouchous était tout de même en très mauvaise posture et il ne fallait pas être un génie pour deviner que ça allait très mal se terminer pour lui.

Cela dit, je me suis tout de même spolié la fin (merci le tableau récapitulatif des personnages vivants...) et je pense que ça à pas mal atténué mes réactions. Ce qui ne m'a pas empêché d'être tout de même un peu choquée par la violence des combats.

 

Par contre, je dois dire que je n'ai pas tout bien compris et que je reste assez étonné de certains passages : je n'ai pas totalement compris ce que venait faire l'"énergie" dans l'histoire. Ce côté "magie noire" ne colle pas du tout avec l'image "crédible" que j'avais de Battle royale. Ça ne m'a pas dérangée plus que ça, mais ça fait partie des mauvaises surprises : cela dit, peut-être que j'apprécierais davantage ce côté dans les tomes futurs.

Cependant, j'ai beaucoup aimé d'autres passages de l'histoire, notamment ceux qui parlent de sentiments. Bon, ça fait très "amour maudit", mais j'ai apprécié que les choses soient dites avant que les personnages succombes.

 

Encore une fois, les dessins ne laissent pas de place au doute (le dessinateur à visiblement une passion pour les viscères et les cerveaux) autrement dit, Battle royale n'est pas franchement à mettre entre les mains de n'importe qui.

Cela dit, l'histoire est à découvrir.

 

Des mêmes auteurs :

  Battle royale tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 8 tome 9 tome 10 tome 11 tome 13 tome 14 tome 15

Repost0
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 06:15
Chronique de septembre 2010

http://affinitiz.s3.amazonaws.com/member/patrice/2B36F40C-A5D9-4E9C-AA48-E1148ABC78C9.image.jpg?101208055657Que pensent les anges de nous ? Que peuvent-ils faire pour nous aider ? Qu'attendent-ils de l'humanité en général ? Lorsque Michael Pinson (stupidement tué dans un accident d'avion percutant un immeuble) a passé avec succès l'épreuve de la « pesée des âmes », il a accédé au royaume des anges. Mais passé le premier émerveillement, il découvre l'ampleur de la tâche. Le voilà chargé de trois mortels, qu'il devra désormais guider et aider tout au long de leur vie. Ses moyens d'action les rêves, les signes, les médiums, les intuitions, les chats. Cependant, il est obligé de respecter le libre arbitre des hommes. Il s'aperçoit que ceux-ci essaient de réduire leur malheur au lieu de construire leur bonheur. Que faire pour leur montrer la voie ? Et puis comment s'occuper intelligemment au Paradis, un endroit bien sympathique mais sans cinéma, sans musique, sans restaurant ? Après Les Thanatonautes, Bernard Werber nous donne une fois de plus à réfléchir sur notre statut d'être humain, en mélangeant sagesse ancienne, philosophie moderne et humour. En suivant l'initiation d'un ange, on découvre une perspective étonnante à notre état de simple mortel. 
 
 

Ce livre est réellement une bonne surprise. Bien meilleur que le premier tome, enfin, je trouve. C'est une suite qui peut se lire sans avoir déjà lu le premier tome, et je trouve ça vraiment très agréable.
L'Empire des Anges nous emmène dans un monde totalement inconnu, mais qui reste hypothétique. Qu'est ce qui nous dit que ça ne se passe pas réellement comme cela en fait, hein ? Personne n'a le moyen de nous prouver le contraire...
 
On retrouve les personnages du premier tome, dans une situation très différente de la première, mais ils restent tels quels. C'est très agréable de les retrouver, même si il se passe peut de temps entre la dernière fois qu'on les a vu et celle-ci : ils n'ont pas vraiment eu le temps d'évoluer, mais cela n'est pas dérangeant : on les voit évoluer sous nos yeux.
 
L'Empire des Anges est une histoire vraiment surprenante : on ne s'attend pas vraiment à tout ça quand on ouvre ce livre.
Mais je n'ai pas été déçue, au contraire. Il y a beaucoup d'éléments que j'aime dans cette histoire, elle est assez proche de ce que j'attends d'un livre.
En soit, ce qu'il m'a marqué avec un sujet pareil, c'est que la religion n'est pas abordé : et cela est vraiment géniale. En mentionnant une religion cela aurait vite été polémique, dérangeant et  peut-être même "limite"... Là l'auteur nous laisse vraiment livre de nos choix sans nous "inciter" à penser comme lui.
 
Dans ce livre Bernard Werber s'éloigne un peu de son style d'écriture habituel. Ce roman est écrit d'une façon plus classique que ses autres œuvres. Elle est moins scientifique ce que j'ai trouvé très agréable. Ce livre se lit en toute simplicité, on se pose des questions mais plus accessibles que celles qu'on se pose en lisant Les Fourmis (par exemple).
L'Empire des Anges est une sacrée surprise : lisez-le, vous verrez !
Du même auteur :
Le cycle des Anges tome 1 : Les thanatonautes Les fourmis tome 1 : Les fourmis
Repost0
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/40/40563/couv13542775.jpgGardant cachés au fond de son cœur ses sentiments pour Kayoko Kotohiki, Hiroki Sugimura continue à chercher sa bien-aimée. Tourmenté par la fragilité de sa propre " justice ", Sugimura se rappelle le sang-froid effrayant de Kazuo Kiriyama qui n'hésite jamais à terrasser ses adversaires et à leur ôter la vie. C'est alors qu'il tombe sur Kayoko. Durant le peu de temps dont ils vont disposer, les deux vont se dévoiler petit à petit leurs sentiments. S'étant jurer de la protéger, Sugimura finit par affronter le pire des ennemis, Kiriyama ! Qu'importe la " justice ", qu'importe la " force "... C'est lorsque son avenir s'assombrit que les ressources d'un homme se révèlent. Le combat continue pour les sept survivants !

 

 

 

 

Ça faisait un moment que je ne m'étais pas plongée dans cette histoire et ça s'est bien ressenti lors de ma lecture : certaines scènes m'ont franchement mise mal à l'aise et j'ai sauté pas mal de passage sanglant à cause des dessins, et pourtant, il y a quelques semaines encore j'étais totalement habituée à cette violence.

Du coup,  j'ai trouvé ce tome un peu plus agréable que les autres : le fait d'être de nouveau dégoûtée par cette violence apporte vraiment un regard supplémentaire sur l'horreur de cette histoire.

 

Je n'ai pas trop apprécié l'histoire de ce tome. L'idée de base m'a beaucoup plu mais je crois que j'ai été déçue par la personnalité de Kotohiki : elle est si gamine et totalement désinhibée ! Elle m'a plus énervée qu'autre chose... Je ne pensais pas que mon petit chouchou qu'est Sugimura puisse être attirée par une fille comme elle : ils sont si différents... Mais, bon... pourquoi pas ?

 

Comme je le disais précédament, j'ai un peu sauté quelques pages, notamment à la fin du tome qui est très violente. Mais bon, elle ne m'empêche pas de vouloir savoir la suite : l'histoire se termine tellement mal, qu'il est difficile de ne pas penser à avoir une mauvaise surprise dans le tome précédent. Du coup, j'ai très envie de découvrir le tome suivant pour avoir le fin mot du combat, mais je suis également assez inquiète...

Battle royale n'est vraiment pas une histoire comme les autres.

 

 

Des mêmes auteurs :

Battle royale tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7 tome 8 tome 9 tome 10 tome 12 tome 13 tome 14 tome 15

Repost0
9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/4/4871/mincouv12972289.jpgRichard Mayhew vit à Londres une vie sans histoire, travaille dans un bureau, s'apprête à se marier, lorsqu'il sauve la vie de Porte, une jeune fille qui a le don de savoir ouvrir tout ce qui peut s'ouvrir. Cet évènement fait basculer sa vie. Sa fiancée le quitte, ses proches ne le voient plus, sa vie semble n'avoir jamais existé.

Il découvre alors qu'il existe un Londres d'En Bas, souterrain, peuplé de mendiants qui parlent aux rats, et de toute une société féodale et magique. Il décide de suivre Porte à la recherche des assassins de son père, dans l'espoir de trouver un moyen de reprendre une vie normale.

 

 

 

 

Neverwhere fait parti de ces livres que je lis parce qu'on m'a conseillé de le lire et pourtant... j'ai vraiment beaucoup de mal avec les écrits de Neil Gaiman. Ce roman n'échappe pas à la règle : l'histoire est sympathique, mais je suis totalement passée à côté. Décidément Neil Gaiman n'arrive vraiment pas à me captiver (cela dit, de lui, j'avais tout de même beaucoup aimé L'étrange vie de Nobody Owens).

C'est bête à dire, mais je crois que si cette histoire avait été écrite par quelqu'un d'autre, je l'aurais beaucoup plus appréciée.

 

En effet les personnages ne m'ont pas paru sympathique du tout. Mathew m'a profondément agacée tout au long du roman : c'est comme si il était emprisonné dans sa vie et qu'il ne voulait pas en sortir malgré toute la souffrance que cela lui cause. Bizarrement, même dans le Londres d'en bas, je l'ai perçu de cette façon. Du coup, je ne l'ai pas vu évoluer et changer au fil des pages ce qui m'aurait beaucoup plu...

De la même façon, les personnages du Londres d'en bas ne m'ont pas convaincue : ce n'est pas qu'ils ne sont pas sympathiques, c'est juste que je ne sais pas assez de choses sur eux et que du coup, ils m'ont paru fantomatiques. Du coup, je n'y ai pas cru.

 

Pourtant, l'idée de base me plaisait beaucoup : le coup de la rencontre avec une seule personne qui change radicalement la vie de l'autre m'a énormément plu. Tout comme l'idée que du jour au lendemain l'on ne puisse plus exister au yeux des personnes que l'on fréquentait, tout comme ne plus être perçu du tout. C'est tout de même une idée forte et inquiétante !

 

Que dire sur l'écriture ? Je ne sais pas vraiment ce qui me rebute chez Neil Gaiman, d'autant plus que ça fait des années que j'essaye de mettre des mots sur ce ressenti. Ce n'est pas qu'il écrit mal, c'est juste qu'il est un peu trop brusque pour moi. Mais bon, je crois surtout que je n'arrive pas à entrer dans son univers...

Neverwhere est un livre assez dérangeant...

 

 

Du même auteur :

American gods Coraline De bons présages L'étrange vie de Nobody Owens

Repost0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/4/4585/couv43957458.jpgNight a été embrassé par une cliente du bar où il travaille et a donc été réinitialisé. Panique! S'il fait l'amour avec elle, il deviendra définitivement son amant! Riiko doit absolument le récupérer avant que cela ne se produise...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis moins charmée par ce tome que par le précédent. Cela dit, la fin de ce dernier était tellement bien menée que ce n'est pas vraiment étonnant que j'ai un peu moins apprécié ce tome : il faut dire aussi que la résolution de l'intrigue est assez facile.

 

De plus, je n'ai pas vraiment trouvé mes marques dans ce tome. Il est agréable et tout et tout... mais je l'ai trouvé moins crédible que les précédents. Autant les autres étaient assez bien encré dans notre réalité autant celui-là à un petit quelque chose qui nous fait dire que ça ne peut pas être réel. Du coup, je crois que j'ai eu un peu moins envie de croire à cette histoire.

Cela dit, j'ai beaucoup aimé la scène où les parents de Riiko débarquent. J'ai franchement hâte de savoir comment ça va se passer avec eux par la suite.

 

Encore une fois, j'ai trouvé les différents personnages très sympathique. J'apprécie vraiment de plus en plus Riiko et sa fragilité apparente :ce n'est pas franchement quelque chose que j'apprécie en temps normal, mais là, je trouve que ce n'est pas "trop" et que ça apporte un côté très agréable à l'histoire. Même si ça ne m'empêche pas de penser parfois qu'elle est suffisamment grande pour se comporter comme une gamine (ce qui lui arrive assez souvent !).

 

Les dessins de Yuu Watase sont vraiment très agréable et très jolis. J'apprécie également beaucoup sa narration toute simple et sans superflus.

Je suis vraiment curieuse de savoir ce qu'il se passe ensuite.

 

 

Du même auteur :

Alice 19th tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7

Lui ou rien tome 1 tome 2 tome 4 tome 5 tome 6

Repost0
5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/1/1524/couv47732987.jpgTohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu'elle ignore, c'est que la famille Sôma est victime d'une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d'aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.

 

 

 

 

 

 

J'avais été déçue par ma relecture du troisième tome, mais celle du quatrième m'a vraiment remise dans le bain. Et, pour le coup, j'ai de nouveau - et vraiment - envie de connaitre le fin mot de l'histoire !

 

J'ai beaucoup aimé l'histoire de ce tome : elle m'a fait me poser pas mal de question sur la vie des membres de la famille Soma et notamment sur leur malédiction.

J'ai également beaucoup aimé pouvoir mettre enfin un visage sur le nom d'Akiko. Mais je dois dire que maintenant que je sais à quoi il ressemble, je me pose encore plus de question. Il parait être tellement jeune ! Alors comment pourrait-il diriger une famille entière en leur procurant autant de peur ?

 

J'ai trouvé très agréable de rencontrer le grand frère de Yuki : je ne me souvenais plus du tout de son existence, mais je dois dire qu'il m'est rapidement revenu en tête ! Certaines scènes où il est présent m'ont beaucoup fait rire : il est si...spontané !

Du coup, grâce à sa présence, on en apprend encore un peu plus sur Yuki, ce qui n'est vraiment pas désagréable.

Sans compter que les différents personnages restent vraiment tous très sympathiques et nous donne toujours un peu plus envie de les découvrir encore plus.

 

Les dessins sont toujours aussi agréables. J'aime vraiment beaucoup le coup de crayon de Natsuki Takaya :)

Fruits basket est vraiment un manga sympathique.

 

 

Du même auteur :

Fruits basket tome 1 tome 2 tome 3
Twinkle Stars : Le chant des étoiles tome 1 tome 2 tome 3

Repost0
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/4/4584/couv75826599.jpgLa période d'essai gratuite de Night est finie. Riiko l'a acheté malgré elle mais doit payer cent millions de yens ! En échange d'une réduction de prix, Riiko doit fournir des "données sûres". Night, qui va désormais dans la même école que la jeune fille, a son fan-club parmi les lycéennes. C'est alors que Mika, l'amie de Riiko, tente de lui ravir Night!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'avais lu quelques tomes de la série il y a quelques années et j'en avais gardé un très bon souvenir sans pour autant lire tous les tomes (et pourtant, il y en a que six !). Cet été, j'ai été tentée de relire les différents tomes et je dois dire que l'histoire est à la hauteur de mes souvenirs !

 

L'histoire est vraiment toute bête et pourtant j'ai du mal à ne pas me jeter sur le tome suivant dès que j'en termine un. Elle est vraiment très plaisante et limite additive.

J'aime beaucoup cette idée d'homme idéal que l'on pourrait choisir sur internet qui nous serait alors destiné sans pour autant que tout soit acquis. Cela dit, je suis bien heureuse que ce ne soit pas le cas dans la vraie vie ! Je trouve l'histoire de base vraiment très amusante.

Par contre, je dois dire que la fin de ce tome m'a nettement moins amusée et même assez inquiétée : je me souvenais tout de même de ce détail, mais ça ne l'empêche pas de me toujours autant de nouveau. Pour le coup, tout le monde autour de Riiko s'effondre. J'ai du mal à ne pas me ruer sur le tome suivant pour savoir ce qu'il se passe ensuite !

 

Je trouve que le personnage de Riiko donne vraiment une dimension particulière à l'histoire : on est vraiment loin du cliché de l'héroïne qui ne doute pas d'elle et qui est entourée d'amis. Sans être totalement le contraire, Riiko est attachante, pleine d'entrain, mais elle manque vraiment de confiance en elle et ses amis se comptent sur les doigts d'une seule main. Du coup, je trouve qu'il est vraiment plus facile de se retrouver dans certains de ses côtés en tant que lectrice.

 

J'aime beaucoup les dessins de Yuu Watase : le trait est délicat et féminin, les différents personnages sont très agréables à regarder tout comme les décors. Sans oublier que les dialogues sont sympathiques et faciles à suivre.

Lui ou rien est un manga très sympathique.

 

Du même auteur :
Alice 19th tome 1 tome 2 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6 tome 7

Lui ou rien tome 1 tome 3 tome 4 tome 5 tome 6

Repost0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 06:15

http://images-02.delcampe-static.net/img_large/auction/000/120/671/236_001.jpgAu début de l'album, l'inspecteur général Lucius Fleurdelotus arrive au camp romain de Petibonum et informe le centurion Nenjetéplus qu'il est mandé par Jules César pour s'occuper de l'irréductible village gaulois.

Mais après une défaite contre les Gaulois, Lucius Fleurdelotus est convaincu que les Gaulois ne peuvent pas être vaincus et décide de les isoler en construisant une palissade autour du village. Lorsqu'Astérix découvre la palissade, il lance un défi à l'envoyé spécial de Jules César : avec Obélix, il franchira la palissade, fera le tour de la Gaule et ramènera comme preuves des spécialités gastronomiques des villes gauloises.

 

 

A raison d'un tome par dimanche, je n'avance pas très vite dans la saga, mais personnellement, ça me va ! C'est juste ce qu'il faut pour apprécier à leur juste valeur leur aventure et avoir hâte de les retrouver le week-end suivant...

 

J'ai vraiment passé un très bon moment avec Le tour de Gaule d'Astérix. Il faut dire aussi que l'idée de départ m'a beaucoup plu : j'ai beaucoup aimé cette histoire de pari avec Fleurdelotus. Sans compter que c'est très agréable de faire le tour de la Gaule en compagnie d'Astérix et Obélix. Par contre, je dois dire que je me suis sentie perdue par moment avec tous ces noms de ville latin : même avec le nom des spécialités culinaires, j'ai eu un peu de mal ;)

 

J'ai encore une fois beaucoup apprécié l'humour de la bande dessinée et notamment ses jeux de mots. Je dois dire que j'ai parfois du mal à les reconnaître même en sachant pertinemment qu'ils sont là : je pense notamment au personnage qui s'appelle Faimoiducuscus. C'est sur que quand on le prononce à la française, c'est tout de suite moins évident !

J'ai beaucoup aimé aussi l'humour récurrent des différents tomes comme entendre Obélix grogner après ceux qui l'appelle "le gros" et retrouver nos chers amis les pirates.

 

Sans oublier que les dessins et les dialogues sont très sympathiques et colorés ce qui fait que l'on est obligé de passer un bon moment en compagnie d'Obélix, Astérix et de leurs amis !

Le tour de Gaule d'Astérix est une BD très plaisante.

 

 

De GOSCINNY :

Astérix tome 1 : Astérix le gaulois tome 2 : La serpe d'or tome 3 : Astérix chez les Goths tome 4 : Astérix gladiateur tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Les Aventures du Grand Vizir Iznogoud tome 1 : Le grand Vizir Iznogoud

D'UDERZO :

Astérix tome 1 : Astérix le gaulois tome 2 : La serpe d'or tome 3 : Astérix chez les Goths tome 4 : Astérix gladiateur tome 6 : Astérix et Cléopâtre tome 35 : Astérix chez les Pictes

Repost0
28 septembre 2012 5 28 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/1/1523/couv40265309.jpgTohru, mignonne et courageuse lycéenne, vivait sous une tente dans les bois. Recueillie pour ses talents en matière de travaux ménagers par la famille de Yuki Sôma, un de ses camarades de classe, Tohru vit maintenant entourée de garçons dans une grande maison. Mais ce qu'elle ignore, c'est que la famille Sôma est victime d'une malédiction secrète. Certains de ses membres se transforment, dans des circonstances particulières, en un des douzes animaux du zodiaque chinois ! Avec d'aussi étranges personnages, la nouvelle vie de Tohru va lui réserver de nombreuses surprises.

 

 

 

 

 

 

La dernière fois que je vous parlais de ce manga, j'étais très motivée pour découvrir enfin la suite des aventures de Tohru et de ses amis. Et bien, je dois dire que c'est retombé comme un soufflé...

J'ai bien aimé relire ce troisième tome, c'est une lecture agréable et tout et tout, mais rien ne me retient réellement dans cette histoire.

 

Pourtant, l'histoire en elle-même me plait bien et j'ai réellement envie de savoir le fin mot de l'histoire. Mais je trouve que les tomes trainent un peu trop et ne la font pas trop avancer. Surtout ce troisième tome en fait ! C'est surtout ça qui me dérange en fait : l'histoire reste plaisante mais elle manque de dynamisme.

J'apprécie également les personnages et notamment les membres de la famille Soma que l'on rencontre au fur et à mesure de l'histoire. Les personnages de l'histoire m'intriguent beaucoup, d'autant plus que je n'ai pas vraiment l'impression de connaitre beaucoup de chose sur eux. Mais c'est vrai qu'a chaque tome, la distance entre eux et moi tend à diminuer ce que je trouve vraiment très agréable.

 

Les dessins sont très agréables : j'aime beaucoup le trait de crayon de Natsuki Takaya : c'est fin, c'est féminin et c'est très délicat. Ils sont fait avec beaucoup de tendresse et forcément, ils sont très agréable à regarder.

J'espère que les tomes suivants seront un peu plus dynamiques...

 

 

Du même auteur :

Fruits basket tome 1 tome 2 tome 4
Twinkle Stars : Le chant des étoiles tome 1 tome 2 tome 3

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs