Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 07:15

http://www.livraddict.com/covers/7/7368/couv74471260.jpgElena Michaels est une femme recherchée. Elle n'a pourtant rien fait de mal. Enfin, pas récemment. Mais il y a dix ans, son amant l'a changée en loup-garou. La seule femme loup-garou au monde, en vérité. Et aujourd'hui, alors qu'elle parvient enfin à l'accepter, un groupe de scientifiques apprend son existence. Ils la pourchassent et elle s'apprête à foncer droit dans leur piège. Mais c'est sans compter sur la famille adoptive d'Elena, la Meute, qui ne reculera devant rien pour la retrouver. Et sans compter non plus sur Elena elle-même, ce qui est une grossière erreur.

 

 

 

 

 

 

Je gardais un très bon souvenir du premier tome de Femmes de l'Autremonde, mais n'étant pas vraiment une fan de bit-lit, j'avais remis à plus tard la lecture du second tome. Du coup, c'est grâce au challenge NewPAL de Yukarie ou plutôt au challenge Bookineurs en couleurs de Liyah et sa PAL en noir que je me suis enfin lancée dans cette lecture.

Je suis cependant un peu déçue de cette lecture : j'ai eu du mal à avancer dans l'histoire. Par manque de temps, de motivation mais surtout d'entrain pour l'histoire.

 

Pourtant l'histoire en elle-même est très sympathique : j'ai beaucoup aimé le fait que l'on ne s'intéresse plus uniquement aux loup-garou et que l'on découvre de nouvelles créatures fantastiques. Je pense qu'on avait en effet le tour des rites loup-garou dans le premier tome et donc que cette initiative est une très bonne chose pour la suite de l'histoire. Les réunions de sorcière m'ont bien plu mais je trouve que cette idée aurait pu être mieux exploitée.

Et puis j'aime beaucoup la découverte que l'on fait dans ce tome à propos d'Héléna et de sa particularité : je suis curieuse de voir comment cette histoire évolue dans les tomes à venir.

 

Je gardais un meilleur souvenir d'Helena que ce que j'ai découvert dans ce deuxième tome. Elle m'a paru un peu trop sure d'elle dans ce tome et ça m'a un peu dérangée. Surtout que j'avais beaucoup aimé la voir hésitante dans le premier tome, ce qui l'a rendait plus humaine à mes yeux.

Les autres personnages ne m'ont ni particulièrement plu ni déplu. Mais bon, il faut dire aussi que j'ai lu ce deuxième tome en accéléré aussi tellement j'en avais assez de ne pas avancer dans cette histoire.

 

J'ai assez apprécié l'écriture de Kelley Armstrong : elle est dynamique et ne manque pas de temps plus calme pour nous faire digérer toutes les informations que l'on a reçu auparavant. L'histoire se lit simplement et sans chichis, d'autant plus que l'on est quasiment toujours dans l'action.

Même si je n'ai pas vraiment accroché à Captive, je suis très curieuse de découvrir la suite !

 

 

[les +] une histoire intéressante, des personnages sympathiques, une écriture agréable.

[les -] une Helena moins humaine que dans le premier tome.

 

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Du même auteur :
Pouvoirs Obscurs tome 2 : L'éveil

Femmes de l'autremonde tome 1 : Morsure

Repost0
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 07:15

Nous sommes à l'ère des pirates. Lufy, un garçhttp://www.livraddict.com/covers/1/1118/couv63744638.jpgon espiègle, rêve de devenir le roi des pirates en trouvant le " One Piece ", un fabuleux trésor. Par mégarde, Lufy a avalé un jour un fruit démoniaque qui l'a transformé en homme caoutchouc. Depuis, il est capable de contorsionner son corps élastique dans tous les sens, mais il a perdu la faculté de nager.

Avec l'aide de ses précieux amis, dont le fidèle Shanks, il va devoir affronter de redoutables pirates dans des aventures toujours plus rocambolesques.

 

 

 

 

 

 

Comme pour le tome précédent, celui-ci est loin d'être une découverte : je l'ai lu pour la première fois il y a plusieurs année et la relecture est aussi bonne que la découverte !

 

J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce second tome : l'humour est toujours aussi présent que dans le premier. Ce n'est pas toujours très subtile, mais, honnêtement, ça me fait beaucoup rire. Je trouve que l'histoire à beaucoup de fraîcheur et un petit côté innocent même si il y a pas mal de sang : le personnage de Luffy y est pour beaucoup ! Il est vraiment aussi niais qu'attachant !

 

Je trouve l'histoire de ce second tome moins intéressante que celle du premier. Personnellement je la trouve trop longue : à la fin du tome, l'on n'a même pas le fin mot de ce qu'il se passe et je dois dire que ça me dérange beaucoup. Je trouve ça vraiment commerciale !

Cela dit, c'est vrai que tout ce qui se passe dans ce tome est important et qu'il aurait été difficile voire impossible de raccourcir ce texte sans altérer sa qualité.

 

Encore une fois, je trouve les dessins très agréable. J'aime beaucoup le dessins tout en rondeur de l'auteur.

One Piece est un manga des plus sympa.

 

[les +] beaucoup d'humour, des personnages hauts en couleurs, de jolis dessins, une histoire sympathique.

[les -] une histoire trop longue...

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Repost0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:15

http://www.livraddict.com/covers/79/79999/couv65984893.jpgLes frères Fuentes sont de retour ...
Après Alex et Carlos, voilà Luis !

Nikki Cruz s'est juré de ne plus faire confiance aux garçons, surtout s'ils sont liés de près ou de loin avec le gang des Latino Blood.
Contrairement à ses frères Alex et CArlos, Luis Fuentes s'est toujours à l'écart des problèmes. Brillant et ambitieux, il veut réussir sa vie honnêtement et séduire la jolie Nikki.
Mais quand on est un Fuentes, on a le danger dans le sang ... Et les Latino Blood sont prêts à tout pour ne pas laisser Luis s'échapper.

Le plus jeune des frères Fuentes échappera-t-il au destin de la famille ?

 

 

J'avais beaucoup aimé les deux premiers tomes d'Irrésistible alchimie, du coup, j'étais très curieuse de découvrir ce troisième tome et donc Luis par cette même occasion.

J'ai trouvé cette lecture très agréable, mais je dois dire que j'ai moins apprécié cette histoire que les deux précédentes.

 

En effet, j'ai trouvé que cette histoire était très proche des deux tomes précédents. Du coup, je trouve que l'histoire reste globalement toujours la même et ça m'a donné une impression de "déjà-lu" pas forcément des plus agréable.

Il ne se passe pas la même chose dans ce tome que dans les tomes précédents, mais de nombreux éléments sont similaires comme le Latino Blood ou la façon dont se passent les histoires d'amour des trois frères. Cela dit, beaucoup d'autres éléments changent !

 

J'ai beaucoup aimé le fait de retrouver les personnages des tomes précédents. C'est agréable que même si le temps passe, les bonnes choses restent. J'ai trouvé très agréable de fait de voir qu'ils n'ont pas changé et d'avoir de leurs nouvelles.

J'ai beaucoup apprécié le personnage de Luis : il est décidément plein de qualité et de bonne humeur. Cela dit, il agit parfois comme un "sacré petit c**" mais bon, ça ne l'empêche pas d'être très sympathique.

Nikky m'a également plu, bien que moins. Elle est vraiment pleine de contradiction et du coup, j'ai parfois eu du mal à la comprendre même en connaissant son histoire.

 

L'écriture de Simone Elkeles est encore une fois très agréable, pleine de dynamisme et de douceur. On voit qu'elle apprécie beaucoup les frères Fuentes et c'est très agréable de partager ces moments avec elle !

Irrésistible fusion est une lecture des plus agréables.

 

[les +] des personnages sympathiques, une histoire agréable, de l'humour et des sentiments, une auteure qui aime vraiment ses personnages.

[les -] beaucoup d'éléments communs aux tomes précédents.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Du même auteur :
Irrésistible alchimie tome 1 : Irrésistible alchimie tome 2 : Irrésistible attraction

Paradise tome 1 : Paradise tome 2 : Retour à Paradise

 Wild card tome 1 : Attirance et confusion

Repost0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 07:15

http://www.livraddict.com/covers/82/82266/couv15053313.png- Ca s'appelle " la nature ", frangin... Jadis, les hommes vivaient dans la nature où ils chassaient pour se nourrir... - J'aurais pas pu.

La série décrit la vie de Manu Larssinet (pseudonyme à peine dissimulé de Manu Larcenet), un dessinateur citadin qui s'est installé à la campagne avec sa femme et son chat, à travers les yeux de Jean-Yves Ferri, mais dessinée par Manu Larcenet lui-même. Les gags se présentent sur une succession d'histoires courtes d'une demi-page.

 

 

 

 

J'aime beaucoup la série BD Le combat ordinaire, du coup, vu que Manu Larcenet participe également à la création de Le retour à la terre, je dois dire que j'attendais beaucoup de cette BD. Et bien, pour le coup, je suis assez déçue. Je n'ai absolument rien retrouvé de ce qu'il me plaisait tant dans Le combat ordinaire dans Le retour à la terre.

 

En effet, cette BD à surtout une vocation humoristique et je dois dire que je ne m'y attendais absolument pas. J'aime assez bien cet humour mais je dois dire que ça ne m'a pas séduite. J'ai trouvé la plupart (pour ne pas dire toute) les scènes assez attendues et clichées. Je n'ai jamais été vraiment surprise de ce que j'y ai lu (sauf pour le voisin et son accordéon). Du coup, je n'ai pas vraiment été charmée par ce que j'ai lu...

 

Les différents personnages m'ont assez plus. Manu et sa compagne m'ont plutôt plu : ils m'ont semblé très vrais et assez crédibles.  Cela dit, j'ai eu un vrai coup de coeur pour le voisin (mais j'ai totalement oublié son nom... Emile ?) : il est vraiment adorable ! En tout cas, il m'a beaucoup fait rire.

 

Les dessins m'ont assez plu. Ce n'est pas vraiment le genre que je préfère, cela dit, je trouve qu'ils ont beaucoup de caractère. La narration m'a également beaucoup plu : même si les différentes scènes sont assez "vue et revue", j'ai beaucoup aimé l'angle choisi pour les aborder.

Le retour à la terre est une BD humoristique sympathique.

 

 

[les +] de l'humour, des personnages sympathiques, une vision crédible.

[les -] beaucoup de clichés.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

De Jean-Yves FERRI :

Astérix tome 35 : Astérix chez les Pictes

De Manu LARCENET :

Blast tome 1 : Grasse carcasse L'apocalypse selon Saint Jacky tome 3 : La tête la première

Le combat ordinaire tome 1 tome 2 : Les quantités négligeables

Repost0
12 février 2013 2 12 /02 /février /2013 07:15

http://www.livraddict.com/covers/51/51830/couv15141385.jpgÀ quatorze ans, Aurélie Laflamme ne se sent aucune affinité avec personne. Depuis le décès de son père, sa mère est un vrai zombie, mais la voilà soudainement qui revit (et qui va même jusqu'à porter des dessous affriolants!). Pourrait-il y avoir un lien avec Denis Beaulieu, le directeur de l'école? (ou-ach!) Quant à sa meilleure amie, Kat, l'amour lui ramollit complètement le cerveau. Pas question de s'y laisser prendre, elle aussi! Mais personne n'est à l'abri d'un coup de foudre...
Et au milieu de ce tourbillon, Aurélie ne désire qu'une choses, trouver sa place dans l'univers.

 

 

 

 

J'étais très curieuse de découvrir la fameuse Aurélie : j'avais vraiment lu beaucoup de bien de ses aventures sur internet. Pour le coup, je suis un peu déçue. J'ai beaucoup aimé ce que j'ai lu, mais je m'attendais à mieux...

 

En effet, je crois que c'est plutôt la narration connoté très jeunesse qui m'a dérangée. Pourtant, il y a des tas de livres du même genre que j'aime beaucoup mais je les ai surtout découvert plus jeune. Je crois que je suis maintenant trop vieille pour apprécier pleinement Aurélie : ça fait maintenant longtemps que je n'ai plus 14 ans !

Pourtant ses aventures sont très sympathiques et pleines d'humour. J'ai beaucoup apprécié leur crédibilité. Par contre, je dois dire que certains passages m'ont beaucoup fait penser à Journal d'une princesse. L'histoire est très fraîche, très douce et surtout spontanée.

 

J'ai beaucoup aimé le personnage d'Aurélie : elle est sympathique, drôle, intelligente et ne manque pas de spontanéité. Je crois qu'elle est l'amie parfaite ! Elle a toujours le bon mot pour ses amis... J'ai également beaucoup aimé le personnage de Nico : il est vraiment  adorable.

Par contre, je n'ai pas vraiment apprécié sa meilleure amie, Kat, je l'ai trouvé plus superficielle dans sa description mais aussi par ses actes... Par contre sa petite soeur m'a beaucoup plu.

 

India Desjardins à une écriture très agréable, dynamique et crédible. Elle a vraiment su insuffler à son texte la façon de penser que l'on peut avoir à 14 ans : on retrouve totalement les questions que l'on peut se poser à cet âge mais aussi cette spontanéité si caractéristique !

Le journal d'Aurélie Laflamme est un livre très sympathique.

 

 

[les +] des personnages sympathiques, une ambiance et des situations crédibles, beaucoup d'humeur, une écriture très dynamique.

[les -] un texte très jeunesse.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Repost0
11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 07:15

http://www.livraddict.com/covers/26/26684/couv54869004.jpgAncien voyou, chef de gang, Eikichi Onizuka décide un jour de devenir prof.
Sa vocation n'a rien de pédagogique. Ce qu'il veut, c'est pouvoir sortir avec les étudiantes du lycée où il travaille.
Pourtant, on se rend compte que le sens de la justice et de l'honneur de notre héros vont l'amener à devenir un véritable enseignant...

 

 

 

 

 

 

 

Ce manga ne me tentait absolument pas. Les rares fois auxquelles j'étais tombée dessus à la télévision, j'avais zappé tout de suite tellement que je trouvais systématiquement les scènes vulgaires...

Du coup, le voir dans le Baby-challenge Manga de Livraddict ne m'a pas particulièrement enjouée, au contraire. Mais bon, puisqu'il était à la médiathèque de ma ville, je l'ai tout de même emprunté histoire de dire que je l'ai lu.

Ce premier tome est assez semblable à l'idée que je m'en faisais mais j'ai été assez surprise par plusieurs aspect de l'histoire.

 

En effet, le personnage central de l'histoire est assez loin de l'idée première que je m'en faisais. Même si il est bel et bien qu'un obsédé, il a su me surprendre par pas mal de ses égards notamment envers ses étudiantes. Visiblement, même si ce n'est pas l'envie qui lui manque, il est incapable de toucher ne serait-ce qu'à un de leur cheveux. Sans oublié qu'il est plein de sollicitude et toujours prêt à tendre la main à l'un de ses élèves en difficulté. Je ne m'attendais vraiment pas à me retrouver face à un personnage aussi profond ;)

 

Par contre, je ne trouve pas les dessins particulièrement beau. Sans qu'ils soient grossier, je les trouve tout de même qu'ils manquent de charme.

De la même façon, l'histoire ne m'a pas plus plus que ça, mais je pense que je lirais tout de même le tome suivant...

GTO est finalement loin d'être conforme à l'idée que je m'en faisais !

 

 

[les +] un personnage plein de ressource.

[les -] des dessins pas très jolis et une histoire qui tourne un peu trop autour du sexe.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Repost0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 07:15

http://www.livraddict.com/covers/64/64044/couv29303530.pngAdieu les Grateful Dead, bonjour Simon & Garfunkel ! Peter et Helen Radley ont renoncé à leurs instincts vampiriques pour élever leurs deux enfants, Rowan et Clara. Se soumettant aux règles du Manuel de l’abstinence, destiné aux vampires qui souhaitent s’intégrer à la société, ils mènent depuis dix-sept ans une existence tranquille et terne dans une petite ville de province anglaise. Peter est médecin, Helen femme au foyer. Ils s’ennuient terriblement, mais ont le sentiment du devoir accompli. Jusqu’au jour où leurs enfants devenus ados découvrent leur condition de vampires et comprennent que leurs parents leur ont toujours mentis.

 

 

 

 

La petite soeur ayant été très déçue par ce roman, je dois dire que j'avais un peu peur de me lancer dans sa lecture. Mais finalement, vu qu'elle et moi avons un avis assez partagé sur les vampires, je dois dire que ce qui l'avait dérangée m'a beaucoup plu et inversement !

Du coup Les Radley sont vraiment une chouette découverte pour moi :)

 

Étant assez en guerre avec les livres de bit-lit, j'ai justement apprécié le fait que celui-ci n'est absolument rien à voir avec ce genre. L'histoire s'adresse plutôt à des adolescents, mais sans ce côté sanglant que l'on retrouve dans les livres de vampires à la mode en ce moment : cela dit, les Radley ont un petit côté à la Cullen de Twilight puisqu'ils sont également abstinent de sang humain. J'ai aimé le fait, qu'en assumant totalement ce qu'ils sont, ils tentent de vivre le plus normalement possible, jusqu'à cacher leur vraie nature à leurs enfants pour qu'ils puissent s'intégrer plus facilement au lycée... jusqu'au jour où la vérité éclate !

J'ai apprécié les histoires qui se cachent derrière l'intrigue centrale comme les liens de parentés des Radley beaucoup plus compliqué que ce qu'ils en ont réellement l'air ou les histoires de coeur des deux ados... J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup d'ironie dans les différentes situations que vivent les personnages et ça m'a beaucoup amusée.

Par contre, la fin, moins originale, m'a moins plu. Même si elle est très en lien avec ce qu'il se passe avant dans le livre, je trouve qu'elle dénote un peu : elle aurait très bien pu figurer dans un livre de vampire "à la mode".

 

Je trouve que Matt Haig à su trouver le point parfait pour nous parler des personnages de la famille Radley : ils m'ont paru étrange, pas franchement sympathique et vraiment vraiment bizarre. Du coup, même si j'ai apprécié certains de leurs traits de caractère, je n'ai pas pu m'empêcher de me méfier d'eux. Ce point m'a beaucoup plu parce que c'est exactement ce que ressente les personnages humains du livre à leur contact : du coup, je pense que l'on rentre mieux dans cette histoire, ou que, du moins, l'on comprend mieux ce qu'il s'y passe.

 

J'ai trouvé l'écriture de Matt Haig assez agréable. Cependant, je ne crois pas que c'est ce que je retiendrais de ce livre car je ne l'ai pas plus apprécié que ça. Il raconte bien cette histoire, mais il nous impose également de la distance avec elle ce qui m'a un peu dérangée d'autant plus qu'il a une écriture assez froide.

Les Radley est une bonne surprise littéraire.

 

 

[les +] une vision des personnages partagée avec les personnages secondaires, une histoire originale, beaucoup d'ironie.

[les -] une écriture assez froide qui nous impose beaucoup de distance avec l'histoire.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Repost0
9 février 2013 6 09 /02 /février /2013 07:15

http://www.livraddict.com/covers/3/3069/couv62388809.jpg" C'est l'histoire d'un photographe convalescent, d'un génie médiocre, d'un cargo qui sombre et du cheval de Zorro". C'est l'histoire de la vie ou plutôt d'une tranche de vie, avec ces bonheurs ces malheurs, ces émotions en abondance. C'est l'histoire de Marco qui évolue, qui grandi, qui essaie de comprendre les choses, qui devient adulte. C'est un peu notre histoire en quelque sorte.

 

 

 

 

 

 

 

 

L'année dernière, j'avais lu le premier tome qui m'avait beaucoup plu. Je n'en attendais pas grand chose et j'avais réellement été surprise dans le bon sens. Du coup, même si je ne me souvenais pas vraiment de l'histoire du premier tome, j'étais assez enthousiaste à me lancer dans ce deuxième tome. Et je dois dire que je ne suis pas déçue du tout.

 

J'ai beaucoup apprécié le fait de retrouver cette ambiance si particulière : on sent le poids de la vie sur les épaules des différents personnages. Ils ont vraiment tous des problèmes et chacun cherche à s'en débarrasser... Bon, dit comme ça, cette BD n'a pas franchement l'air joyeuse. Ce qui est assez le cas. Mais elle regorge également de moment de bonheur, de petits plaisirs... Je pense notamment à l'annonce de l'exposition ou a la complicité entre Marco et son frère.

Les émotions sont vraiment très présentes dans cette bande-dessinée et elles sont complètement partagées au lecture ce que je trouve très agréable.

 

Je n'apprécie pas vraiment le coup de crayon de Manu Larcenet même si force m'est d'avouer qu'ils ont beaucoup de caractère. Ils aident vraiment autant que les mots de l'auteur à faire ressentir les émotions des personnages aux lecteurs.

Les quantités négligeables est un très bon second tome.

 

 

[les +] beaucoup d'émotions, des tranches "réelles" de vie, des personnages sympathiques, des illustrations de caractère.

[les -] a part le coup de crayon qui n'en est pas vraiment un, je n'en voit pas !

 


Du même auteur :

Blast tome 1 : Grasse carcasse L'apocalypse selon Saint Jacky tome 3 : La tête la première

Le combat ordinaire tome 1

 Le retour à la terre tome 1 : La vraie vie

Repost0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 07:15
http://www.livraddict.com/covers/94/94883/couv18601593.jpgConfrontés à une terrible famine, les Vikings ont quitté le village pour chasser. En leur absence, Björn, fils de Gandalf, et frère d'Aaricia, fait office de chef. Rancunier à l'égard de Thorgal, jeune scalde bâtard cher au coeur de sa soeur, il propose de le sacrifier aux dieux afin de calmer leur colère. Quand, soudain, trois baleines, envoûtées par le chant de Thorgal, entrent dans la crique du village. Belle opportunité pour les villageois de se nourrir ! Mais Thorgal comprend qu'il ne s'agit pas de véritables baleines : ce sont de très belles jeunes filles changées en baleines par la jalouse déesse Frigg. Thorgal se fait alors la promesse de les sauver à tout prix et se lance dans une quête semée d'embûches et de merveilles.
Décidément, ces derniers temps, Thorgal à le vent en poupe ! La jeunesse est la troisième série qui dérive que cette saga-BD... On connaît bien la vie de Thorgal et malgré quelques petits retours en arrière sur son enfance, celle-ci reste très énigmatique. Du coup, j'étais assez curieuse de découvrir ces nouveaux passages même si le premier mot qui m'est venu à la bouche en voyant cette nouvelle saga était "encore" ! Ben, oui... j'adore Thorgal, mais il ne faut pas non plus abuser des bonnes choses ;)
Au final, cette nouvelle série est plutôt une bonne découverte. Ce premier tome est décidément très prometteur : l'histoire est intéressante, l'on retrouve des personnages qui nous sont familiers qu'ils soient sympathiques ou désagréables, et des situations qui nous rappellent des souvenirs de la série initiale. On est vraiment dans cette ambiance que l'on connaît et que l'on apprécie, cependant, l'histoire n'a vraiment rien a voir avec celle que l'on a découvert précédemment.
Par contre, je dois dire que quelque chose m'a dérangée dans cette histoire : sa fin qui appelle plus que clairement à une suite. Personnellement, je n'y ai même pas vu un prémisse de conclusion : habituellement, même si il y a une suite, il y a tout de même une "pseudo-fin" mais là, ce n'est clairement pas le cas et je trouve ça vraiment dommage.
J'ai trouvé les dessins très jolis et réalistes : ils nous plongent directement dans l'ambiance de l'histoire. On sent vraiment le froid en les regardant.
Ce premier tome de La jeunesse de Thorgal est très sympathique !

 
[les +] des dessins qui nous plongent directement dans l'histoire, un univers et des situations familières qui nous plongent dans l'ambiance thorgalienne, des personnages déjà-connus, une histoire sympathique.
[les -] pas de fin...
 
De SURZHENKO :
Les mondes de Thorgal - Louve tome 1 : Raïssa tome 2 : La main coupée du dieu Tyr tome 4 Crow  tome 5 : Skald   tome 6 : La reine des Alfes noirs
De YANN :
Le marsupilami tome 3 : Mars le noir
Les mondes de Thorgal - Louve tome 1 : Raïssa tome 2 : La main coupée du dieu Tyr tome 4 tome 5 : Skald   tome 6 : La reine des Alfes noirs
Repost0
7 février 2013 4 07 /02 /février /2013 07:15

http://www.livraddict.com/covers/75/75354/couv3381677.pngCarmen, 17 ans, mène une vie passionnante. Considérée comme l’une des meilleurs violonistes de sa génération, elle vient de gagner un Grammy. Poussée par sa mère, ancienne chanteuse d’opéra à la carrière brisée, elle travaille sans relâche pour gagner le prix Guarneri, un concours de violon dont le vainqueur remporte une tournée mondiale. La pression de ce coach maternel impitoyable, le stress de la compétition, l’abus de bêtabloquants pour éviter le trac sur scène… Carmen est au bord du « burnout ». Sans compter que la partie va être difficile avec pour rival l’énigmatique Jeremy King.

 

 

 

 

 

Le résumé de Virtuosity me tentait beaucoup, tout comme sa très belle couverture. Cependant, c'est vrai que je ne m'attendais franchement pas à être surprise : c'est totalement le genre de livre que je pensais prévisible. Et bien pour le coup, je dois dire que je me suis trompée : j'étais loin d'avoir tout vu venir !

 

En effet, le début du livre était assez conforme à ce à quoi je m'attendais : Carmen ne vit que pour la musique, subit des pressions parentales peu communes et semble sur le point de craquer pile au moment où elle rencontre Jérémy. Le jeune homme, qui concourt pour le même prix qu'elle, lui fait comprendre que la vie ne s'arrête pas à la musique... Et on arrive au tiers final du livre qui m'a fait totalement changer d'avis sur Virtuosity : l'histoire passe de prévisible à étonnante ;)

En soit, l'histoire est assez simple, mais je l'ai trouvé très agréable et crédible.

 

Je me suis tout de suite attachée à Carmen : on la sent hésitante, elle se pose beaucoup de question mais elle reste très courageuse. Bien qu'elle mène une vie très différente de la mienne, je dois dire que je me suis facilement identifiée à elle via ses questionnements.

J'ai également beaucoup apprécié son beau-père qui est vraiment à son écoute bien qu'il semble à des années lumières de la vie qu'elle mène. Par contre, je n'ai pas du tout apprécié sa mère et ses beaux-parents qui m'ont semblé s'intéresser finalement plus au talent de la jeune femme qu'a elle-même.

Je n'ai pas su trop quoi penser de Jérémy tout au long du bouquin : comme Carmen, il m'a irritée autant qu'il m'a intriguée.

 

J'ai trouvé l'écriture de Jessica Martinez très agréable : elle est fluide, calme et retranscrit à merveille les différents sentiments qu'éprouve Carmen. Les ressentis de la jeune femme ont vraiment une place très importante dans l'histoire et lui apporte une saveur toute particulière.

Virtuosity est vraiment une belle découverte.

 

 

[les +] des sentiments bien retranscrit, une situation crédible et touchante, des personnages intéressants, une écriture agréable et une histoire finalement pas si prévisible que ça.

[les -] un début assez prévisible.

 

[l'avis de la petite soeur]

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs