Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 avril 2013 6 13 /04 /avril /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/98/98712/couv30002740.jpg"Faust" : ce simple mot, cette syllabe robuste et trapue comme le "poing" qu'elle désigne couramment, est un signe fort dans l'histoire culturelle des pays allemands que lorsqu'on dit "don Quichotte" en terre espagnole ou "Dante" en Italie.
C'est essentiellement grâce à l'oeuvre de Goethe que le personnage de Faust a passé les frontières et rejoint, dans l'imaginaire occidental, les figures de don Juan et de Prométhée. Comme eux, insatisfait et rebelle, Faust est encore plus proche de ces deux derniers par le défi qui l'oppose à l'autorité divine, dans une partie des plus fascinantes qui soient, puisqu'il ne s'agit plus ici seulement du péché mais bien du sens de la vie et du salut lui-même.

 

 

 

 

Bien qu'en seconde, j'avais étudié en classe quelques extraits de cette pièce, je n'avais pas encore eu l'occasion de la lire intégralement. Et bien, c'est maintenant chose fait. Et je dois dire que je ne suis pas franchement conquise...

 

Heureusement que je connaissais le fil conducteur de l'histoire, sinon, je crois bien que je n'aurais rien compris : j'ai trouvé l'histoire très fouillie et les scènes pas assez explicites. Cela dit, c'est sans aucun doute du à l'écriture trop chargée de Goethe (bien que très jolie) qui étire en longueur le texte et m'a donné parfois envie de lire en diagonale certain passage qui m'a perdue...

Pourtant, en soit, l'histoire est très sympa : j'aime bien l'idée d'un démon descendant sur Terre pour détourner un humain du droit chemin sous l'autorisation d'un dieu. Faust n'est vraiment une histoire qui manque de piquant !

 

Les différents personnages m'ont assez plu : ils sont étonnament bien décrits pour une pièce de théâtre (peut-être un peu trop même) ! Par contre, je les ai trouvé très distants du lecteur, ce que je trouve dommage...

 

L'écriture de Goethe m'a également bien plu : lue à voix haute, c'est un vrai régal ! Par contre, elle n'est pas franchement facile d'accès : les phrases sont longues, le langage est soutenu et il y a de nombreuses digression...

Faust est une lecture plaisante bien que difficile.

 

 

[les +] une histoire sympathique, une jolie écriture, des personnages plaisants.

[les -] un texte difficile d'accès.

Repost0
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/51/51053/couv27238872.jpgLa scène est quelque part en Touraine, dans la grotte du magicien Alcandre, qu'un père vient consulter sur le sort de son fils disparu. La grotte se métamorphose alors en théâtre et le jeune homme apparaît, sous l'habit de comédien, en serviteur rusé du bouillant capitaine Matamore...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je n'ai lu que très peu de pièce de Corneille, mais celles-ci ont suffit pour le hisser tout en haut de mes auteurs de théâtre préféré. Du coup, j'étais vraiment impatiente et curieuse de découvrir L'illusion comique, d'autant plus que ce titre est vraiment étrange...

J'ai vraiment passé un excellent moment avec cette pièce vraiment pas comme les autres !

 

L'intrigue m'a beaucoup plu : elle est assez décousue et pourtant les liens entre les différentes situations et les différents personnages sont vraiment là et tenace. J'ai été assez étonnée de voir à quel point ce méli-mélo était en fait très organisé, ce que j'ai d'autant plus apprécié que la pièce est "classique" : Corneille est vraiment fort pour nous surprendre là où on ne l'attend pas !

 

Les différents personnages m'ont bien plu. J'ai notamment apprécié leurs caractères bien trempés qui les rendent assez imprévisibles et provoquent de nombreux retournement de situation.

Lyse m'a énormément plu : bien qu'elle ne soit qu'une servante, j'ai beaucoup aimé le fait qu'elle n'ai pas la langue dans sa poche !

 

J'ai trouvé l'écriture de Pierre Corneille très agréable : il fait vraiment parti de ces auteurs classiques qui sont facilement abordables, notamment par sa modernité pour l'époque et surtout grâce à son langage simple !

L'illusion comique est une pièce de théâtre à découvrir.

 

 

[les +] une intrigue originale et intéressante, des personnages hauts en couleur, une narration agréable et facile d'accès.

[les -] un côté assez fouilli dans l'intrigue.

Repost0
10 avril 2013 3 10 /04 /avril /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/95/95879/couv31287625.jpgLouve traverse l'effrayant Royaume du Chaos pour retrouver sa « part sauvage ». Cette dernière est partie affronter le dieu loup Fenrir afin de lui dérober la dextre de Tyr et la ramener au Mage Azzalepstön. Aidée par une chouette mécanique et des dragons envoyés par sa grand-mère Kayla, Louve fait preuve d'une ingéniosité et d'une ruse qui lui permettront de surmonter les pires obstacles. Une belle démonstration de la supériorité de l'esprit sur la force brutale.

 

 

 

 

 

 

J'ai beaucoup aimé ce troisième tome des aventures de Louve, d'autant plus que le deuxième tome m'avait un peu déçue par son côté peu clair... Dans celui-ci c'est bien tout le contraire !

 

J'ai trouvé l'histoire très intéressante, notamment le fait qu'elle reprenne exactement là ou le second tome s'était arrêté. La trame est parfaitement respectée ce que je trouve très agréable. Et puis, j'ai beaucoup aimé le fait que Louve rencontre sa part sauvage et doive s'allier avec elle.
Par contre, je trouve assez dommage que certaines questions restent sans réponse. J'espère que celles-ci se trouveront dans le tome suivant !

 

Les différents personnages sont intéressants, mais personnellement, je trouve qu'ils auraient pu être un peu plus développé. D'un autre, côté c'est une BD, donc les informations sur les personnages sont généralement assez chiches... Mais bon, je dois dire que je me pose pas mal de question, notamment sur Louve et sa part sauvage et que je trouve dommage de ne toujours pas avoir les réponses au bout de trois tomes !

 

Par contre, je trouve les illustrations vraiment très belles. Elles ont beaucoup de caractère !

J'ai également trouvé la narration très agréable.

Louve est une série BD très sympathique.

 

 

[les +] de belles illustrations, une narration agréable, une intrigue intéressante.

[les -] beaucoup de questions sans réponses.

 

 

De SURZHENKO :

  Les mondes de Thorgal - La jeunesse tome 1 : Les trois soeurs Minkelsönn

Les mondes de Thorgal - Louve tome 1 : Raïssa tome 2 : La main coupée du dieu Tyr tome 3 : Le royaume du chaos tome 4 : Crow  tome 5 : Skald   tome 6 : La reine des Alfes noirs

De YANN : 
Le marsupilami tome 3 : Mars le noir

  Les mondes de Thorgal - La jeunesse tome 1 : Les trois soeurs Minkelsönn

Les mondes de Thorgal - Louve tome 1 : Raïssa tome 2 : La main coupée du dieu Tyr tome 3 : Le royaume du chaos tome 4 : Crow  tome 5 : Skald   tome 6 : La reine des Alfes noirs

Repost0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/5/5550/couv69016209.jpgPénélope Bagieu est une jeune illustratrice parisienne.
Elle vit dans le plus petit appartement du monde, sous les toits, en compagnie de son chat rose, de sa collection de chaussures et de ses tracas quotidiens : sa réticence à faire du sport, sa mère envahissante, son chéri qui ne l'écoute pas... Heureusement pour elle, il reste ses copines langues de vipère, les soldes, les séries télé, la presse people et les macarons ! L'auteur croque dans cette bande dessinée les petits riens du quotidien avec beaucoup d'humour et un talent évident : à chaque page, elle nous raconte ses petites histoires et péripéties, tour à tour drôles, justes et émouvantes.

 

 

 

 

 

Ma bibliothèque municipale ne l'ayant pas, j'ai profiter d'être à côté du magasin à l'enseigne jaune (non, pas ikéa !) pour y entrer et le lire discrètement ;)

Et je ne suis pas du tout déçue d'avoir bravé les vendeurs, parce que j'ai vraiment passé un bon moment avec cette BD pleine de fraîcheur.

 

Ma vie est tout à fait fascinante m'a beaucoup rappelé le blog de Pénélope, j'ai même eu l'étrange impression parfois de relire certaines planches (d'un autre côté, au moment de la sortie, elle avait sûrement publié certains extraits sur son blog). J'ai vraiment adoré retrouver cette ambiance bonne enfant, sans prise de tête et pleine d'humour. D'autant plus que j'apprécie beaucoup le côté réaliste des différentes planches : ce sont des situations qui pourraient arriver à n'importe qui (ou presque !).

Le personnage de Pénélope est vraiment attachant. Bon, c'est vrai que le fait d'avoir suivi le blog pendant des années doit beaucoup aider !

 

La narration est courte tout comme les différentes planches, mais elles ont le mérite d'être très efficace : on sourit à tout les coups ! Ma vie est tout à fait fascinante est vraiment une BD qui met de bonne humeur ! En plus, les dessins sont super jolis :)

Une BD à découvrir !

 

[les +] de jolis dessins, une narration et des planches efficaces, beaucoup d'humour, un personnage central attachant.

[les -] 94 pages, c'est bien trop court !

Repost0
7 avril 2013 7 07 /04 /avril /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/32/32339/couv61942650.jpgDans ce deuxième tome, l'histoire se déroule sur fond de conflit Iran-Irak. La petite Marjane a grandi. C'est désormais une adolescente déterminée et à la langue bien pendue. Son tempérament indépendant et son goût de la liberté s'accommodent mal des contraintes que fait peser le nouveau régime.

À l'école, Marjane et ses copines laissent s'exprimer leur esprit frondeur : elles adorent tourner en dérision les séances de supplice virtuel, organisées par les professeurs en hommage aux soldats tombés au front… !

Mais l'heure est à la gravité. Et pendant que Marjane se rend à sa première boum avec un pull plein de trous tricoté par sa mère, les jeunes Iraniens pauvres sautent sur des champs de mines. À leur cou est accrochée une clé dérisoire censée leur ouvrir les portes du paradis…

 

 

Le premier tome de Persepolis m'ayant bien plu, j'étais assez curieuse de découvrir le second tome. Par contre, celui-ci m'aura bien moins surprise que le premier, du coup, sans être déçue, mon avis est un peu plus mitigée : j'aime bien être surprise par ce que je lis, et ici, j'ai rarement été étonnée par ce que j'ai vu...

 

Dans ce deuxième tome, l'on découvre avec plaisir l'adolescence de Marjane : ce n'est vraiment pas une demoiselle comme les autres ! J'aime beaucoup son tempérament de feu et les idées qu'elle défend bien que je ne sois pas toujours d'accord avec elle...

L'histoire suit vraiment la lignée du premier tome : on retrouve en toile de fond tous les éléments du premier tome ce qui fait que l'on est tout de suite en terrain connu. Mon seul bémol, comme je le disais plus haut, c'est que je n'ai pas vu beaucoup d'éléments nouveaux entre ces deux tomes.

 

Bien que je ne sois toujours pas sous le charme des dessins, je commence à m'y faire et même à les apprécier ! Le noir et le blanc donne une dimension très particulière à l'histoire qui ne fait qu'appuyer ce qu'il s'y passe. Personnellement, je trouve que ça renforce pas mal les différentes émotions du livre.

D'autant plus que je trouve la narration très agréable : on n'est pas noyé sous le texte, mais les quelques mots que l'on retrouve par bulles sont toujours des plus efficaces.

Persepolis est vraiment une BD a découvrir !

 

 

[les +] un second tome à la hauteur du premier, beaucoup d'émotions, des personnages attachants, un dessin de caractère.

[les -] peu d'éléments nouveaux, un dessins assez particulier.

 

 

Du même auteur :
Persepolis tome 1 tome 3 tome 4

Repost0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 06:15

http://www.images-booknode.com/book_cover/3683/ekho-monde-miroir,-tome-1---new-york-3682993-250-400.jpgQuand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s’imaginer que son voyage va prendre un tour étrange. Au milieu du vol, elle est abordée par une étrange créature qui lui demande si elle accepte l’héritage d’une tante disparue depuis 20 ans.
Et après qu’un éclair ait touché le 747, c’est à bord d’un dragon qu’elle atterrit à New York.
Elle découvre alors un monde complètement décalé, où tout est semblable à la Terre, mais tellement différent. Ici, pas d’électricité, et c’est dans un Manhatan d’heroic fantasy qu’elle se trouve plongée.
Au coeur de l’intrigue, une race étrange, les Preshauns, qui semble dominer cet univers parallèle : Ekhö.

 

 

 

J'ai été agréablement surprise pas cette bande dessinée : habituellement, je ne suis pas franchement fan des écrits d'Arleston, du coup, je dois dire que j'étais assez méfiante à l'idée d'ouvrir Ekhö... Mais l'univers m'a beaucoup plu et notamment son humour !

 

L'intrigue m'a beaucoup intéressée : j'ai aimé le côté irréel de l'histoire et pourtant assez crédible. D'autant plus qu'il y a de nombreux détails qui rendent ce monde toujours un peu plus réel. J'ai vraiment eu envie d'y croire tout au long de l'histoire. Je trouve que ça pourrait faire un très bon film si les personnages du monde miroir avaient des physiques un peu plus humains !

Par contre, j'ai trouvé la résolution de l'intrigue un peu trop évidente... tout comme certains liens entre certains personnages.

 

Les différents personnages m'ont également bien plu. Notamment Fourmille qui ne manque pas de caractère et son compagnon de voyage. Les écureuils m'ont également bien amusée.

 

J'ai trouvé les dessins très sympathique et plein de caractère. Le choix des différentes couleurs m'a également beaucoup plu.. Sans oublier que la narration est très agréable !

Le premier tome de Ekhö est une bonne découverte :)

 

[les +] des personnages sympathiques, une intrigue intéressante à laquelle l'on a envie de croire.

[les -] des liens un peu trop évidents.

 

 

D'ARLESTON :

L'expédition d'Alunys

Ekhö monde miroir tome 1 : New York tome 2 : Paris Empire  

Lanfeust de Troy tome 1 : L'ivoire du Magohamoth

Les conquérants de Troy tome 1 : Exil à Port-Fleuri tome 2 : Eckmül le bucheron tome 3 : La bataille de Port-fleuri

De BARBUCCI : 

Ekhö monde miroir tome 2 : Paris Empire

Repost0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 06:15

http://www.images-booknode.com/book_cover/6/persepolis-tome-1-6440-250-400.jpgToute petite, Marjane voulait être prophète. Elle se disait qu'elle pourrait ainsi soigner le mal de genoux de sa grand-mère. En 1979, l'année de ses dix ans et de la révolution iranienne, elle a un peu oublié Dieu. Elle s'est mise à manifester dans le jardin de ses parents en criant "à bas le roi !". Là, elle s'imaginait plutôt en Che Guevara. Il faut dire qu'à l'époque, son livre préféré s'appelait Le Matérialisme dialectique. Marjane trouvait d'ailleurs que Marx et Dieu se ressemblaient. Marx était juste un peu plus frisé, voilà tout. Après, la vie a continué, mais en beaucoup moins drôle. La révolution s'est un peu emballée. Et la guerre contre l'Irak est arrivée… Dans Persepolis, Marjane Satrapi raconte son enfance sur fond d'histoire de son pays, l'Iran. C'est un récit drôle et triste à la fois, parfois cocasse, souvent touchant. Mais toujours passionnant. C'est aussi un petit événement : il s'agit de la toute première bande dessinée iranienne de l'Histoire…

 

J'ai été très surprise pas cette BD. Je ne m'attendais pas du tout à ça ! Il faut dire qu'en ce qui concerne son histoire, j'étais totalement à côté de la plaque...

 

En effet, comme beaucoup de monde, ça fait longtemps que j'ai entendu parler de cette BD pour la première. Notamment avec la sortie du dessin animé. Du coup, de Persépolis, je ne connaissais que les dessins, très graphiques : je m'étais dis que ce devait être une BD très urbaine. Mais pas du tout !

Alors, forcément, j'ai été très agréablement surprise de la dimenssion grave et réaliste de l'histoire. Je me suis sentie toute petite et impuissante face à la petite Marjane qui, malgré son jeune âge, déplace des montagnes. Il y a vraiment un monde entre le mien et le sien ! Et même si le sien est loin d'être aussi rose que le mien, j'ai apprécié l'indépendance, la maturité et le courage que lui apporte le sien.

 

Par contre, même si j'ai apprécié la plupart des aspects de ce premier tome, j'aurais du mal à écrire que je l'ai apprécié : le coup de crayon de Marjane Satrapi ne me plaît pas plus que ça et je me suis sentie très distante de l'histoire, comme si elle avait voulu mettre des barrières pour protéger le lecteur de son histoire. Du coup, j'ai trouvé la narration un peu froide et impersonnelle (ce qui est un peu un comble au vu de l'histoire !).

Le premier tome de Persepolis est plutôt une bonne découverte !

 

 

[les +] des personnages attachants, une histoire réaliste et crédible.

[les -] des dessins et une narration un peu froids et impersonnels.

 

 

 

Du même auteur :
Persepolis tome 1 tome 2 tome 3 tome 4

Repost0
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/5/5549/couv70399298.jpgJoséphine a "la trentaine", comme elle dit pudiquement. Elle n'est pas mariée, n'a pas d'enfant, mais elle a un chat. Elle est blonde et menue, mais s'épaissit sensiblement au niveau des hanches. Elle travaille dans un bureau, avec plein de gens qui ne connaissent pas son nom, et un macho abject dont elle ne parvient pas à clouer le bec. Elle a aussi une soeur qui est mariée, et a des enfants blonds, souriants et polis plein sa grande maison. Elle a des parents qui n'habitent pas la même ville mais qui réussissent à l'envahir et à la culpabiliser par téléphone. Elle a des copines mais aucune n'arrive à la cheville de Rose, sa meilleure amie, solidaire de ses misères quotidiennes. Elle est terriblement fleur bleue et ne désespère pas de rencontrer l'homme idéal, ce à quoi elle s'emploie activement (bars, salles de gym, clubs d'oenologie, Meetic...). En attendant, elle pleure devant les films à l'eau de rose. Joséphine a des tas de malheurs dont elle est bien souvent à l'origine : elle est maladroite, ne gère pas très bien ses relations professionnelles, peine à se faire entendre, fait des gaffes assez embarrassantes, et enchaîne les faux-pas dans sa vie amoureuse. Elle est en quelque sorte l'artisan de son propre malheur, mais veille à ne surtout jamais tirer de leçons de ce qui lui tombe dessus.

 

 

Deuxième rencontre avec Joséphine et mon coup de coeur pour cette jeune femme se concrétise. J'avais vraiment hâte de découvrir ce second tome alors je me suis un peu précipité dessus, surtout que c'était le dernier jour du mois bleu du Challenge Bookineurs en couleurs de Liyah ;)

 

Ce deuxième tome m'a davantage plu que le premier : j'ai aimé retrouver cette fraîcheur et ces situations parfois un peu clichées mais tellement amusante. D'autant plus qu'elles ont vraiment un côté crédible !

Les différentes planches sont épurées, simples et drôles : si je n'ai pas rit tout de même pas à chaque page, le sourire n'a pas quitté mes lèvres pendant toute la durée de ma lecture. A un tel point que les 59 pages ont un goût de trop peu !

 

Joséphine est vraiment un personnage très attachant. J'apprécie sa simplicité, ses bonnes intentions et la poisse qui ne semble malheureusement pas la quitter. Et puis, malgré son côté langue de p*te, elle est une vraie gentille.

Rose, Chloé et Alex m'ont également bien plu. Surtout cette dernière qu'on aurait envie de haïr bien qu'elle soit trop sympa pour qu'on y arrive.

 

J'ai également apprécié la simplicité de la narration de Pénélope Bagieu : c'est souvent concis, mais tout est dit. C'est vraiment simple et efficace. Comme ses dessins qui sont assez épurés. Ils sont vraiment très jolis et j'apprécie vraiment le choix des couleurs qu'elle a fait !

Pénélope est vraiment une jeune femme à découvrir :)

 

[les +] de la simplicité, de l'humour, des personnages attachants.

[les -] des situations parfois clichées.

 

[l'avis de la petite soeur]

Du même auteur :

Cadavre exquis

Repost0
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/27/27167/couv64036919.jpgAprès des années de recherche, le sage Alunys est sur le point de formuler le 14e Enchantement majeur qui lui permettra de briguer le poste de Vénérable. Mais une de ses expériences ayant mal tourné et l'ayant laissé diminué, il doit partir sur les traces du Krobatridère, le seul qui pourra lui rendre ses facultés intellectuelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

Beaucoup des amateurs de Lanfeust sont déçus par ce one-shot, ce qui n'est pas du tout mon cas ! D'un autre côté, l'univers de Lanfeust et moi... on n'est pas vraiment ami ;)

Du coup, cette BD est plutôt une bonne découverte pour moi même si elle ne me laissera pas un souvenir impérissable.

 

J'ai trouvé l'histoire amusante : elle est assez facile, on devine aisément ce qu'il va se passer mais ça ne m'a pas empêcher de me laisser porter par celle-ci et de rire de temps en temps. Pourtant habituellement, je trouve l'humour de Lanfeust inutilement lourd, mais là, bien que ça tende à être le cas, je dois dire que ça ne m'a pas dérangée du tout !

 

J'ai apprécié les différents personnages, notamment Marikiri que j'ai trouvé vraiment pleine de fraîcheur. C'est vraiment le personnage clef de cette histoire !
Kyslapeth m'a profondément horripilée. Mais il est certain que sans lui l'histoire perdrait une certaine dimension... et beaucoup d'humour !

 

Une fois n'est pas coutume, j'ai bien aimé les dessins de cet univers. D'ailleurs, je trouve la couverture très jolie : sans elle, je ne suis pas certaine que j'aurais ouverte cette BD si rapidement (quoique... rien que pour le mois en bleu du Challenge Bookineurs en couleurs de Liyah ^^). Les tons choisis et leur dynamisme m'ont beaucoup plu.

L'expédition d'Alunÿs est plutôt une bonne découverte.

 

 

[les +] de belles illustrations, une narration simple, de l'humour.

[les -] une histoire quelque peu prévisible.

 

 

De Christophe ARLESTON :

Lanfeust de Troy tome 1 : L'ivoire du Magohamoth

Les conquérants de Troy tome 1 : Exil à Port-Fleuri

Repost0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/5/5548/couv63711031.jpgJoséphine a "la trentaine", comme elle dit pudiquement. Elle n'est pas mariée, n'a pas d'enfant, mais elle a un chat. Elle est blonde et menue, mais s'épaissit sensiblement au niveau des hanches. Elle travaille dans un bureau, avec plein de gens qui ne connaissent pas son nom, et un macho abject dont elle ne parvient pas à clouer le bec. Elle a aussi une soeur qui est mariée, et a des enfants blonds, souriants et polis plein sa grande maison. Elle a des parents qui n'habitent pas la même ville mais qui réussissent à l'envahir et à la culpabiliser par téléphone. Elle a des copines mais aucune n'arrive à la cheville de Rose, sa meilleure amie, solidaire de ses misères quotidiennes. Elle est terriblement fleur bleue et ne désespère pas de rencontrer l'homme idéal, ce à quoi elle s'emploie activement (bars, salles de gym, clubs d'oenologie, Meetic...). En attendant, elle pleure devant les films à l'eau de rose. Joséphine a des tas de malheurs dont elle est bien souvent à l'origine : elle est maladroite, ne gère pas très bien ses relations professionnelles, peine à se faire entendre, fait des gaffes assez embarrassantes, et enchaîne les faux-pas dans sa vie amoureuse. Elle est en quelque sorte l'artisan de son propre malheur, mais veille à ne surtout jamais tirer de leçons de ce qui lui tombe dessus.

 

 

Ça faisait un moment que j'avais envie de découvrir Joséphine, d'autant plus que j'aime beaucoup le blog (même si il n'est plus alimenté) de sa créatrice, Pénélope Bagieu. Du coup, le baby-challenge BD n'a été qu'un prétexte pour emprunter les deux premiers tomes à la bibliothèque. D'autant plus que c'était le mois bleu du Challenge Bookineurs en couleurs de Liyah.

 

Joséphine m'a tout de suite plu, parce que même si je n'ai pas le même âge qu'elle, je ne peux nier que je me suis parfois reconnue en elle, tout comme j'y ai reconnu toutes mes amies. Joséphine est un peu cliché, mais bon, ça marche et c'est ça le principal !

Les différentes planches sont également un peu clichées : ce sont des situations que l'on s'attend à trouver dans ce livre même si la conclusion de certaines sont loin de ce que j'avais imaginé. Mais bon, elles m'ont fait rire et c'est tout ce que j'attendais de cette BD !

 

J'ai beaucoup aimé le coup de crayon de Pénélope Bagieu tout en rondeur et plein de couleur. C'est parfois doux et pastel et parfois vif et sur-dynamique. Un peu le calme avant la tempête... : ses dessins ne manquent vraiment pas de caractères !

Joséphine est vraiment une jolie découverte.

 

 

[les +] de jolis dessins, des personnages attachants dans lesquels l'on se reconnaît, des situations qui pourraient nous arriver.

[les -] certaines planches sont un peu clichées.

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Du même auteur :

Cadavre exquis

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs