Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 août 2022 4 25 /08 /août /2022 05:00

  

 

Au Commencement était le sexe
Chritopher RYAN
Cacilda JETHA

VOolume - 2022
Livre audio - 6H06 

 

 

 

Depuis des siècles, on nous dit que l'espèce humaine est naturellement monogame, que Madame Cro-Magnon, en peau de bête, avait avidement besoin pour sa survie de la protection d'un seul et unique chasseur (le plus puissant évidemment !) en échange de sa fertilité tant convoitée et de sa fidélité éternelle. Et si Darwin s'était trompé ? Et si nos chers ancêtres préhistoriques nous révélaient enfin la vérité sur notre sexualité humaine ?

À travers l'étude des cultures ancestrales et l'observation des primates les plus proches d'Homo sapiens, Christopher RYAN et Cacilda JETHA nous offrent une toute nouvelle perspective sur la façon dont les couples se forment, pourquoi nous sommes infidèles et ce que cela implique pour les relations amoureuses modernes.

Monogamie, mariage, patriarcat, guerre des sexes et pouvoir, ce livre bouleverse bon nombre d'idées reçues sur la sexualité humaine et aide à repenser radicalement notre manière de vivre et d'aimer en Occident.

 

En lisant le résumé, je me suis dit que je n'allais pas aimer tant les idées qui étaient amorcées me déplaisaient. Je sentais qu'en l'écoutant, j'allais sortir de ma zone de confort et entendre parler de choses qui me retournent le ventre et que, fatalement  - comme tout être humain qui se respecte - , je n'allais pas aimer ça. Effectivement, cette impression s'est confirmée en écoutant l'introduction qui remet une couche sur le fait que l'Homme n'est pas fait pour la monogamie. Pour être honnête, si ça me dérange tant, c'est que ça me force à voir mon couple dans des scénarios que je n'ai pas envie de connaître et qui jouent beaucoup avec ma peur de l'abandon. Pourtant, j'ai des amis polyamoureux ou dans des relations amoureuses ouvertes et cela ne me pose aucun problème (encore heureux !), c'est juste la transposition sur ma propre vie qui m'embarrasse.

Si je me suis lancée dans ce livre alors que le résumé me mettait mal à l'aise, c'est aussi parce que mine de rien j'ai un esprit assez scientifique et que j'étais curieuse de la manière dont ils allaient prouver leurs théories sur la sexualité humaine et notamment celle de nos lointains ancêtres. Je suis de nature très curieuse, sur un tas de sujets et, aussi bizarre que cela puisse paraître, j'aime bien lire les études scientifiques et suivre différents médias de vulgarisation. Et, clairement, c'est en étant poussé dans ses retranchements que l'on fini par s'ouvrir. Bon, au fond, je savais que j'allais plutôt apprécier cette lecture et cela à vraiment été le cas (même si je ne suis toujours pas décidée à ouvrir mon couple à d'autres individus !) !

 

Pour le coup, je ne savais pas du tout comment faisaient les anthropologues pour imaginer la vie qu'avaient les Hommes préhistoriques. J'ai été assez scotchée de voir que, pour cela, ils observaient nos cousins les grands singes mais aussi quelques civilisations plus reculées n'ayant pas  - à l'époque subit une certaine occidentalisation (oui, oui, je n'avais visiblement pas bien lu le résumé !). J'ai vraiment été fascinée par certains rites décrits et ai eu un peu plus de mal à garder une attitude neutre et ouverte face à certaines traditions de plusieurs peuples. Du fait de mon regard de jeune trentenaire française du 21e siècle, quand on me dit qu'une jeune femme doit coucher avec une dizaine ou une vingtaine d'homme lors de son mariage, je me demande fatalement où est le consentement dans tout ça (et le plaisir). Certes, cela va dans le sens des auteurs qui supposent que l'homme est polygyne mais, personnellement, je me demande si ce n'est pas plutôt une forme de viol collectif.

J'ai trouvé intéressant le fait que ce livre ne parle pas uniquement de sexualité. J'ai d'ailleurs été étonnée qu'ils disent que la sédentarisation était l'une des plus grosses bêtises humaines ayant entraîné problèmes de santé, famines, supériorité de l'homme sur la femme, jalousies et guerres. C'est vrai qu'en y réfléchissant, le nomadisme permettait de profiter d'une alimentation variée, d'une certaine activité physique ainsi que de l'entraide et du partage au sein-même des communautés. Quand il n'y avait rien, il suffisait d'aller un peu plus loin. Avec le début de l'agriculture, ils ont effectivement sûrement perdu en variété alimentaire. Pour le coup, j'ai trouvé étonnant que les auteurs affirment que les Hommes préhistoriques vivant bien moins vieux que nous, étaient probablement en meilleure santé que nos arrière-grands-parents du 19e siècle. J'ai également apprécié qu'ils ajoutent discrètement que l'homosexualité a également été observée chez certains animaux, rappelant ainsi que ce n'est pas quelque chose de propre à l'Homme mais qui se retrouve dans la nature au sens large. De même, j'ai été intéressée par le fait que la question de la sexualité soit abordée d'un point de vue plus médical, à travers des études sur les variations de taux hormonaux au cours de la vie d'un couple.

 

Malheureusement, la bibliographie n'est pas précisée dans le livre audio ne me permettant pas de retrouver ces textes scientifiques pour me faire mon propre avis… J'espère que cela est différent dans le livre papier : pour moi, la bibliographie permet autant aux lecteurs d'aller plus loin dans la réflexion que d'assurer une certaine crédibilité aux auteurs. Dans le cas de Au Commencement était le sexe, cela me parait essentiel tant Christopher RYAN et Cacilda JETHA passent un temps important à casser les théories majoritairement répandues chez leurs confrères. Quand on s'attaque aux consensus scientifiques, il faut des preuves solides et, même si ce qu'ils avancent semble tenir la route, j'ai trouvé qu'ils passaient plus de temps à démonter la théorie traditionnelle qu'à donner des arguments pour étayer la leur. Bref, face à autant de négativité, j'ai du mal à apporter du crédit à leur discours : dire que l'autre a tord n'est pas une preuve suffisante de vérité.

Malgré tout, j'ai trouvé cette lecture très agréable. Philippe CAULIER - le lecteur - a vraiment une voix avenante et posée qui matche bien avec ce livre aux accents plutôt scientifiques. Malgré ses 11H d'écoute, j'ai trouvé que c'est passé plutôt vite et ai vraiment été happée par son contenu. Mes proches et collègues pourront en témoigner : pendant toute la durée de mon écoute, tous ceux que je croisais en descendant de la voiture avait droit à un résumé des dernières découvertes faites pendant mes trajets quotidiens en voiture ! Comme quoi, ça reste intéressant d'aller vers les livres qui nous sont inconfortables ;)

Une belle découverte dont j'attends toujours les preuves !

 

 

[les +] Prenant, étonnant.

[les -] Plus critique que convaincant.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Service Presse - VOolume (Netgalley)

Repost0
29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 05:00

 

  

 

Mon Boss est nul, mais je le soigne !
Gaël CHATELAIN-BERRY

VOolume - 2022
Livre audio - 4H50

  

 

 

Les règles d'or du feelgood management ! Vous ne connaissez pas encore Bob, mais vous avez forcément déjà croisé son père, sa cousine, son frère ou son jumeau. Bob est manager et il aime ça. A vrai dire, Bob est quelqu'un de plutôt fier de ce qu'il a accompli dans sa carrière et se pense bon manager. Mais, en fait, Bob est le pire manager que l'on puisse jamais rencontrer, en tout. Il est donc urgent DE SAUVER BOB (et son équipe) de ses défauts et d'en faire un manager efficace, pour le bien de son entreprise comme de ses collaborateurs. La solution ; en faire un MANAGER BIENVEILLANT ! 

Fort de sa longue expérience à la tête d'équipes de toutes tailles dans des contextes très différents, Gaël CHATELAIN-BERRY propose, avec humour et pragmatisme, que l'on soit manager ou managé, des solutions concrètes pour adopter ou faire adopter LE FEEL GOOD MANAGEMENT.

 

 

Grace au Challenge Netgalley et à ses trois livres audio disponibles pour les participants, j'ai vraiment pris plaisir à renouer avec ce format de lecture. J'ai trouvé ça très agréable en voiture et encore plus lors de mes jogging. Je me suis remise à courir il y a quelques semaines et, moi qui suis loin d'être une grande sportive adepte de longues sorties, je ne vois clairement pas passer les kilomètres en écoutant les narrateurs.  Ce que j'ai également apprécié dans ce format audio, c'est la manière dont il rend intéressant des livres qui m'auraient sûrement moins plu à l'écrit. Mon Boss est nul, mais je le soigne ! en est un bon exemple : il ne m'aurait sans doute pas attiré par son côté développement personnel mais le format audio lui donne un côté podcast ouvrant la discussion plutôt que donnant l'impression de martelé les préceptes et conseils. La voix donne des intonations qui permettent de moduler ce qui est dit alors qu'à l'écrit ou tout est potentiellement plus brut de décoffrage. Ici, le ton choisi est entraînant et non moralisateur ce qui est très agréable, certains sujets pouvant se révéler vexant si l'on se reconnait dans les pratiques décrites.

 

Pour le coup, j'ai la chance d'avoir un patron convaincu de l'intérêt du management bienveillant. Alors, depuis 4 ans que j'ai rejoins l'équipe, nous avons eu l'occasion de faire bon nombre de formations sur la bienveillance au travail, la gestion du temps ainsi que des émotions et tout autant de rencontres avec des professionnels travaillant dans ce domaine. Autant dire que je n'ai rien découvert dans ce bouquin (et je suis plutôt fière d'avoir eu un très bon score au test présent dans les premiers chapitres) tant les sujets abordés sont des incontournables de la thématique. Cela dit, un rappel ne fait pas de mal et le fait que ce soit dit par une nouvelle personne permet également de mettre en éclairage d'autres facettes de la bonne pratique. Pour autant, je n'en ressors pas avec rien et vais tester quelques astuces afin d'améliorer davantage mon comportement.

Si l'écoute du contenu du livre n'a pas été une grande découverte, il ne faut pas oublier que je suis plutôt bien sensibilisée au sujet. Je pense que pour d'autres lecteurs novices sur ces questions feront sans doute plus de découvertes dans ce livre. Certains conseils peuvent sembler bateaux mais il faut garder un œil critique sur le sujet : dès fois, on a l'impression de faire les choses, mais on les fait mal. Par exemple, en échangeant sur ce livre avec des collègues et notamment l'importance de dire bonjour le matin, je me suis rendue compte que certains d'entre eux étaient convaincus de cette idée et pensaient le faire. Pourtant, de mon point de vue, ils se contentent d'aller directement à leur bureau en saluant uniquement les personnes qu'ils croisent dans le couloir. C'est quand même assez différent que de faire le tour des bureaux pour saluer personnellement les collègues arrivés avant nous, non ? Bref, un feetback extérieur peut aussi être intéressant. En management, ce n'est pas ce que l'on pense faire qui est important mais la manière dont les autres perçoivent nos actes.

 

J'ai trouvé agréable que le livre soit lu par Gaël CHATELAIN-BERRY, l'auteur. Je pense que cela donne plus de conviction et donc d'impact à la lecture. Le "je" est donc un vrai "je" ce qui joue sur la force des arguments avancés ainsi qu'aux digressions personnelles partagées pendant la lecture. J'ai été sensible à l'emploi de ce pronom, ce genre de livre donnant un avis personnel sur beaucoup de choses. Les vérités n'existant pas réellement sur ce sujet, son emploi permet aussi de rappeler qu'il s'agit avant tout d'un avis et de conseils.

Autant si j'ai trouvé la narration agréable à écouter dans sa simplicité et la clarté des exemples donnés, j'ai été moins sensible au ton de Gaël CHATELAIN-BERRY. En effet, je l'ai trouvé forcé dans ses hachures, manquant de naturel et ne respectant pas les silences et respirations donnés par les virgules. De même cette intonation parfois excessive m'a rendu désagréables certaines syllabes, notamment celle contenant des 's' trop sifflants dans mes oreilles sensibles #clubdesoreillesquicoulent

Une lecture intéressante et motivante.

 

 

[les +] Des conseils de base simples à appliquer.
[les -] Un rythme de lecture et des syllabes gênantes.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - VOolume (Netgalley)
Challenge Netgalley 2022

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs