Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 05:00

 

 

 

Zombie Party
Chroniques de Zombieland, tome 4

Gena SHOWALTER

Editions MOSAIC2016
ebook – epub

 

 

 

 

 

L’ultime bataille s’apprête à faire rage. Lesquels survivront ? Ali pensait avoir vaincu Anima, la force obscure qui capture les zombies pour découvrir le secret de leur immortalité. Elle a payé le prix élevé pour remporter cette victoire – la vie de plusieurs de ses amis, tueurs de zombies.

  

Mais voilà qu’Anima se redresse et revient d’Outre-tombe. Si puissante que, cette fois, les pouvoirs d’Ali et ses chasseurs pourraient ne pas suffire. A moins qu’un message, envoyé depuis le monde des esprits, ne leur montre la voie…

 

 

Un grand merci aux Editions MOSAIC pour l’envoi de ce roman.

 

Je gardais un bon souvenir des trois tomes précédents, du coup, j’étais vraiment curieuse de découvrir la suite des aventures d’Ali. La surprise n’a été que meilleure quand je me suis aperçue qu’on se décollait du couple Ali-Cole pour partir à la rencontre de Frosty et Milla.

J’ai trouvé intéressant la façon dont les sentiments sont abordés dans ce tome : Frosty vient de perdre Kat – tuée par Anima – par la trahison de Milla. Et pourtant, Kat revenue sous forme de « Temoin » (une sorte d’ange gardien) demande à Milla de protéger Frosty et de ne pas le quitter d’une semelle. Autant dire tout de suite que c’est explosif et que leurs sentiments ne vont pas tarder à changer de nature…

L’aventure qui guette nos tueurs de zombies dans cet épisode n’est pas tellement différente de cette des tomes précédents : d’une certaine façon, il était temps que la série s’arrête puisque de ce côté-là, on commence sérieusement à tourner en rond. Du coup, il n’y a pas de grande nouveauté dans cette facette de l’histoire si ce n’est que nos personnages gagnent encore quelques pouvoirs supplémentaires…

Mon autre point négatif reste – encore une fois – la présence de trop de sexe dans cette série qui me semble destinée à un public assez jeune. Je trouve que le message n’est pas tellement sain, d’autant plus que la majorité des personnages présents sont adeptes des coups d’un soir.

La conclusion m’a bien plu puisqu’elle répond à la majorité de nos questions. J’ai également apprécié l’épilogue avec les « 10 ans plus tard » d’Ali, Milla et Kat. Celui de Kat est d’ailleurs très étrange mais il a le mérite d’être amusant !

 

J’ai apprécié découvrir Milla : plusieurs mois après ma lecture du tome trois, je ne me souvenais pas vraiment d’elle mais j’ai vraiment apprécié apprendre à la découvrir dans ce tome. J’aime beaucoup sa double personnalité assez tranchante : son côté pépette bien affirmée avec ses capacités de tueuse assez hors du commun. J’ai apprécié sa fragilité qui nous donne envie de la prendre sous notre aile mais le fait que l’on puisse assez facilement s’identifier à elle.

Jusqu’à présent Frosty ne m’était pas vraiment sympathique du coup c’est réellement une bonne découverte de le découvrir dans ce tome. Il est bien plus profond et intéressant que ce que je m’étais imaginée jusqu’à présent.

 

J’ai apprécié me replonger dans l’écriture de Gena Showalter et découvrir une nouvelle facette de cette histoire à travers Frosty et Milla. On se prend facilement au jeu de son histoire et a son univers riche : j’ai beaucoup apprécié en apprendre davantage sur le monde des Témoins à travers Kat.

Un chouette final.

 

 

[les +] Une nouvelle dimension.

 

[les -] Trop de sexe pour un livre YA.

  

 

 

Lu dans le cadre de :

Service presse – MOSAIC

Challenge Des Gages ta PAL #6

Challenge Gourmand #5 : Eau

Challenge Lire Sous la Contrainte #29 : Méchants

 

 

 

Du même auteur :

 Chroniques de Zombieland  tome 1 : Alice au pays des zombies  tome 2 : Alice et le miroir des maléfices  tome 3 : La reine des zombie

Repost0
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 05:00

  

 

 

 

Le jour où tu es revenue
Invincible, tome 2

Amy REED

Editions MOSAIC2016
ebook – epub

 

 

 

  

Tout le monde prévoit de mourir. Mais qui prévoit de SURVIVRE ? Elle a dit qu’elle n’avait pas besoin de moi. Elle a dit qu’elle ne voulait pas de mon aide. Elle a dit que tout était fini entre nous. Pourtant, elle n’a envoyé ce texto : « Viens me rejoindre à la plage ». Je ne devais pas y aller. Nous ne nous toucherons jamais si je dois toujours la poursuivre. Sauf que j’ai le pressentiment bizarre qu’elle est en danger. Et si c’est vraiment le cas, je ne me pardonnerais jamais de ne pas avoir répondu à son appel.

 

 

Je tiens tout d’abord à adresser mes remerciements à l’équipe des Editions MOSAIC pour l’envoi de ce roman.

 

Invincible le premier tome, m’avait laissé un goût amer en bouche : l’histoire était sombre, la fin avait tout pour être heureuse mais bizarrement, elle ne l’était pas vraiment… Trop de mort et de destins brisés pour ça. Du coup, j’étais assez curieuse de découvrir comment Evie et Marcus s’en sortiraient dans ce second tome… Et l’histoire se révèle tout aussi déstabilisante.

Personnellement, j’ai beaucoup aimé cette ambiance sombre et autodestructrice. On voit très clairement que quelque chose ne va pas sans que l’on sache mettre des mots là-dessus : le malaise d’Evie par rapport au fait d’être en vie est très troublant… C’est assez étrange de voir quelqu’un pas heureux d’être en vie alors que la personne s’est battue pour ça. D’un autre côté, on comprend aussi qu’il ne doit pas être facile de renouer avec une vie normale après tout « ça ».

J’ai beaucoup apprécié suivre Marcus dans ce roman : son passé avec sa mère, sa relation avec son frère et son présent entre son père et Evie. Lui non plus n’a pas eu une vie facile et en devient très attachant. Il est assez étrange de ce dire qu’il puisse être aussi « normal » après tout ce par quoi il est passé…

Comme pour le premier tome, la fin est porteuse d’espoir et pourtant elle reste étrange. Dans ce roman, tout est tellement inattendu que l’on a du mal à croire que tout pourrait être enfin fini et qu’Evie soit réellement débarrassée de ses démons…

 

Evie est vraiment dérangeante dans ce tome, c’est un peu le « poison » du livre. Elle fait du mal à toute les personnes qu’elle touche et surtout à Marcus qui devient peu à peu notre petit chouchou du bouquin. Elle agit de façon égoïste, parfois un peu en peste et personnellement, ça m’a fait assez mal de la voir réagir comme ça.

Comme je le disais plus haut, Marcus est vraiment la bonne découverte de ce bouquin. J’ai été assez fascinée par sa relation avec son frère et ses parents : son enfance n’a pas dû être facile tous les jours. L’histoire de son frère est vraiment prenante et assez triste, cela dit, j’ai été ravie de le voir recoller les morceaux avec sa famille.

 

J’ai pris plaisir à me plonger une nouvelle fois dans l’écriture d’Amy Reed qui est très jolie même si elle n’est pas toujours très facile à suivre. Les mots sont simples, mais les idées restent compliquées et peu accessibles au commun des mortels tant les sentiments des personnages sont à l’encontre de ce que l’on est supposé ressentir dans notre société.

Une lecture déstabilisante.

 

 

[les +] Des sentiments forts, une histoire à plusieurs dimension.

[les -] Parfois trop complexe ou peu clair.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Service presse – MOSAIC

Challenge Bookineurs en couleurs #3.1 : Bleu

Challenge Des Gages ta PAL #6

Challenge Gourmand #5 : Eau

 

 

 

Du même auteur :

■ Invincible  tome 1

Repost0
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 05:00

 

 

 

 

Marilyn, les hommes et moi
Libbie Lomax, tome 3

Lucy HOLLIDAY

Editions MOSAIC - 2016

368 pages

 

 

 

 

Comment vivre une vie de star ? En se mettant en coloc avec Marilyn ! Après avoir vu Audrey Hepburn sortir de l’écran et apparaître comme par magie dans son petit appartement de Londres, Libbie Lomax n’est pas (vraiment) surprise de trouver la blonde la plus célèbre d’Hollywood lovée dans son canapé Chesterfield, juste vêtue d’une fourrure blanche et d’une touche de Chanel n°. En fait, c’est Marilyn qui sursaute et se demande ce qu’elle fait là ! Mais il ne faut pas sept ans de réflexion à la jolie blonde pour s’habituer à cette situation loufoque et pour décider que Libbie, en plus d’être sa nouvelle coloc, sera aussi sa best friend ever… Charmante, pétillante, inattendue, cette comédie relance les aventures de Libbie Lomax, jeune femme en quête de confiance en soi et de grand amour. Auprès de la très amusante Marilyn, elle va trouver une conseillère attentive et un peu fantasque. Elle va aussi se laisser attendrir par la fragilité de l’étoile, et ses rêves impossibles : car Marilyn ignore quel sera son destin.

 

 

Un grand merci aux Editions MOSAIC pour l’envoi de ce roman.

 

Le premier tome des aventures de Libbie m’avait beaucoup plu, si ce n’est la fin – et son choix malheureux d’amoureux – qui m’avait chagrinée : j’étais persuadée que la demoiselle avait fait une erreur en pariant sur le mauvais cheval… Du coup, j’étais très curieuse de découvrir ce second tome, en croisant très fort les doigts pour qu’elle jette son dévolu sur le garçon – qu’on sait tous – parfait pour elle…

Pour le coup, on est en bon chemin, mais la fin m’a encore une fois laissée frustrée ! Mais pourquoi le destin s’acharne donc contre elle ? Bref, il me faut la suite !

J’ai apprécié découvrir Marilyn dans ce tome : ses remarques et ses cocktails pimentés m’ont beaucoup amusée. La jeune femme est aussi fun que douce et c’est donc un plaisir de la suivre et de découvrir ses conseils séduction (cela dit, je doute tout de même que porter des fringues trop petites soit réellement un atout auprès des garçons – ou, du moins, cela dépend peut-être du nombre de bourrelets que l’on a ;D).

C’est vraiment très agréable de suivre Libbie et sa malchance congénitale : au vu des situations rocambolesques qui lui tombent sans cesse dessus, il y a fort à parier qu’elle a contrarié un ou deux dieux… Du coup, c’est drôle, parfois franchement improbable, mais vraiment très drôle ! Sans oublier sa famille de dingue et notamment Cass’, sa charmante (hum, hum…) petite sœur et ses projets de télé réalité.

 

J’ai, une nouvelle fois, pris beaucoup de plaisir à suivre les aventures de Libbie : la jeune femme est vraiment très attachante et l’on se retrouve facilement en elle. Notamment quant à ses regrets à propos de ses amis qu’elle a l’impression de délaisser… J’ai trouvé intéressant de voir sa jalousie monter à propos de Trish, autre demoiselle d’honneur de sa meilleure amie, qui semble vouloir lui prendre sa place.

J’ai également eu beaucoup de plaisir à retrouver Ollie, le meilleur ami de Libbie : tellement charmant et dévoué qu’il pourrait passer pour un cliché gay de la littérature (ce qui est loin d’être le cas) !

 

Lucy Holliday m’a de nouveau tenue en haleine tout le long de ce roman, jouant avec mes nerfs (pour mon plus grand plaisir) afin de savoir si la fin que je souhaitais allait enfin se réaliser ou non… Eh bien, non ! Du coup, je n’ai qu’une seule envie : connaitre la suite !

Une belle découverte.

 

[les +] Du suspense jusqu’au bout.

[les -] Peu crédible par moment.

 

 

Lu dans le cadre :

On n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
 
 
Du même auteur :
 Audrey Hepburn, la vie et moi  tome 3 : Grace Kelly, l'amour et moi
Repost0
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 05:00

 

 

 

 

Repartis pour un tour
Blue Heron, tome 3

Kristan HIGGINS

Editions MOSAIC - 2016

471 pages

 

 

 

 

 

Peut-on donner une seconde chance à son premier amour ?

Le mariage ? Pas pour moi ! Voilà le credo de Colleen O'Rourke. C’est vrai, cette posture légèrement psychorigide a quelque chose à voir avec sa rupture, il y a dix ans, avec le beau, l’incomparable, le parfait Lucas Campbell. Une expérience proche du saut à l’élastique… mais sans élastique, que Colleen ne veut plus jamais revivre. JAMAIS ! Depuis ce jour, elle se contente de flirts sans lendemain, joue les entremetteuses pour ses amies et console les amoureux éconduits venus s’échouer dans le bar qu’elle tient avec son frère à Manningsport .
Alors que faire lorsqu’une urgence familiale ramène Lucas Campbell en ville ? Parce que, évidemment, il est toujours aussi beau, aussi incomparable, aussi parfait. Doit-elle fuir? Combattre? Se laisser tenter?

 

 

Tout d'abord, je tiens à remercier les éditions MOSAÏC pour l'envoi de ce roman que j'ai beaucoup apprécié.

 

Je peux difficilement passer devant un livre de Kristan Higgins en l'ignorant : les livres de cette auteure sont toujours un bon moment d'humour et de romance ! Ayant lu, les deux premiers tomes de Blue Heron, j'étais très curieuse de découvrir ce petit dernier. Pour être franche, je m'attendais à partir sur les traces de Prudence - la soeur aînée Holland - tout en m'étonnant : elle est tout de même dans une autre tranche d'âge avec ses enfants déjà grand, quand je me suis rendue compte que Colleen - la meilleure amie de Faith - en serait l'héroïne ! Quelle bonne nouvelle ! C'est un des personnages de la série que j'aime beaucoup !

Colleen c'est la barmaid du O'Rourke, le bar-restaurant qu'elle a créé avec son frère et c'est aussi la bonne copine de la ville, entremetteuse à tout va (pas moins de sept enfants portent son nom en son honneur) et sa réputation de fille facile lui colle à sa peau. Et pour cause, elle papillonne d'homme en homme pour tenter d'oublier Lucas, son premier amour, qui l'a laissé tomber comme une vieille chaussette après la fac pour se marier avec une jeune héritière. Et, justement, le voila qui remet les pieds à Manningsport...

Bon, comme vous vous en doutez, l'histoire est assez prévisible et l'on se doute facilement de comment ça va se finir. Cependant, les rebondissements sont plein d'humour et ne manquent pas de piquant tout en restant réaliste ! C'est totalement le genre d'histoire qui ferait un bon film à regarder entre copine : c'est frais, ça fait rêver et l'on ne s'ennuie pas une seconde avec !

 

Colleen m'a beaucoup surprise dans ce tome : elle est loin d'être la bonne copine un peu trop délurée que l'on peut imaginer dans les tomes précédents. Effectivement elle est très sympa et elle dit rarement non aux hommes mais on la découvre beaucoup plus fragile qu'elle n'en parait. Elle est drôle, attachante, dynamique. Son envie d'aider Pollina a conquérir l'homme qu'elle aime depuis toujours en secret a su faire mouche avec moi : elle est vraiment là quand ses amies ont besoin d'elle.

Sa famille de fou m'a également beaucoup plu, notamment sa mère et ses copines du club des ménopausées : dès qu'elles sont dans les parages, on sait tout de suite qu'on va beaucoup rire et bien s'amuser !

Lucas m'a également beaucoup plu même si il est sans doute un peu trop parfait pour être réel : un garçon comme lui, ça donne des envies de mariage ! Il est drôle, intelligent, dévoué... Il est touchant dans sa relation avec Joe, son oncle qui l'a élevé après la disparition de ses parents, et envers son cousin pas toujours très malin.

 

Encore une fois, je suis sous le charme de l'écriture de Kristan Higgins : c'est frais, bien écrit et très drôle ! Impossible de s'ennuyer avec Repartis pour un tour. C'est le genre d'histoire qui ne laisse pas indemne et qui fait échos dans nos vies : qui n'a jamais repensé a un de ses ex (ne serait-ce que par envie de lui p*ter les dents o:D - ceci est une blague) ?

Bref, je valide !

 

[les +] De l'amour, des personnages à qui s'identifier, une jolie histoire.

[les -] Un Lucas assez cliché.

 

 

Lu dans le cadre :

On n'est jeune que deux fois, Adena HALPERN
 
 
Du même auteur :
  Amis et rien de plus  L'homme idéal... ou presque Si seulement... la vie s'apprenait dans les romans d'amour   Tout sauf le grand amour Trop beau pour être vrai  Un grand amour peut en cacher un autre ■ Blue Heron  tome 1 : A un détail près  tome 2 : Sans plus attendre
Repost0
17 juin 2016 5 17 /06 /juin /2016 05:00

 

 

 

 

 

Le début
Face à eux, prologue

Jason MOTT

MOSAIC2013

ebook - epub

 

 

 

 

 

Et si ceux que nous avons aimés revenaient à la vie ? Dans le premier roman obsédant et inoubliable de Jason Mott, un événement insensé et inexplicable se produit. Découvrez comment tout a commencé dans ce prologue exceptionnel et retrouvez en exclusivité le premier chapitre du roman Face à eux. Partout dans le monde, un phénomène incompréhensible, inconcevable, se produit : des morts réapparaissent parmi les vivants. Ils ont le même âge qu’au jour de leur mort, et aucun souvenir de leur passage dans l’au-delà... Edmund Blithe. Il est le premier des Revenants. Tout ce qu’il veut, c’est retourner chez lui en Caroline du Nord, et retrouver la femme qu’il aime, Emily, pour la serrer dans ses bras. Mais pour lui, et pour tous les Revenants qui vont bientôt resurgir de la mort, il sera impossible de reprendre les choses là où il les avait laissées…

 

 

J’avais téléchargé gratuitement ce prologue il y a quelques années sur le site des éditions Mosaïc. Malheureusement, j’ai l’impression que ce n’est plus possible aujourd’hui…

 

Ce qui est vraiment dommage vu que j’ai passé un excellent moment avec cette courte nouvelle qui m’a assez rappelé la série Netflix The returned dont je vous parlais il y a quelques mois… Franchement, après avoir lu cette nouvelle, j’ai vraiment envie de découvrir le roman de Jason Mott qui me semble plein de très belles promesses !

Bien que cette histoire est difficilement réalisable, elle est vraiment crédible notamment par la force des sentiments des personnages cités mais aussi par ces petites manies que l’on a tous et qui donnent d’autant plus de vie aux personnages. C’est difficile de ne pas se mettre à leur place et de ne pas se demander comment on pourrait réagir si l’on se retrouvait dans cette situation…

La fin est belle, douce et pleine de promesses. C’est mignon et tendre, parfait au vu des sentiments décrits plus tôt. Par contre, je ne pense pas que ce serait le cas des différents destins que l’on serait amenés à découvrir dans le roman Face à eux dont Le début est le prologue : je l’imagine davantage fantastique et sombre.

 

Emily et Edmund sont vraiment deux personnages très sympathiques et très crédibles. J’ai aimé être plongée directement dans leur histoire personnelle ce qui les rend tous les deux d’autant plus vivants. J’ai apprécié la force de leurs sentiments et leurs profondeurs : leur relation est vraiment très belle et, si l’on zappe les deux-trois détails un peu plus sombre, à quelque chose de magique qui ferait rêver.

 

Je ne connaissais pas du tout Jason Mott mais je suis très agréablement surprise par son style. J’avais téléchargé cet ebook sans raison particulière et n’en attendait donc pas grand-chose. Du coup, j’ai beaucoup aimé son style dynamique et la profondeur des sentiments que l’on découvre dans cette nouvelle. Et, plus que tout, il m’a vraiment donné envie de découvrir son livre Face à eux.

Une très belle histoire !

 

 

[les +] Doux, étonnant, crédible.

[les -] Trop court !

 

 

Lu dans le cadre :

Repost0
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

L'inconnue du quai

Mary KUBICA

MOSAÏC - 2016

390 pages

 

 

 

 

 

 

 

La première fois que je l'aperçois, elle se tient sur le quai bondé de la gare de Fullerton, à Chicago. Il fait un froid à vous glacer les os, il pleut à verse. Elle serre un bébé dans ses bras. Rien ne les abrite. Quelques jours plus tard, elle est de nouveau là. Aussi fragile. Cette fois, je l’aborde/vais lui parler. Sans trop savoir pourquoi. Ni où tout cela va me mener… Hantée par l’image de cette jeune sans-abri et de son bébé, Heidi néglige l’avis de son mari et l’hostilité de sa fille : elle ouvre sa maison à l’inconnue du quai. Qui est vraiment Willow ? Mutique, vulnérable, a-t-elle quelque chose à voir avec l’inquiétante Willow Greer, dont le compte Twitter est plein de conseils macabres sur le suicide ? Peu à peu, la présence de l’inconnue dans la maison agit comme un révélateur des fissures familiales…

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier très chaleureusement les éditions MOSAIC pour l'envoi de ce roman qui a été encore meilleure que ce que je pensais !

 

Honnêtement, j'avais eu envie de lire ce roman sans lire son résumé, juste grâce au nom de l'auteure dont j'avais beaucoup, beaucoup aimé le roman Une fille parfaite. Du coup, j'étais vraiment prête à me lancer dans la fosse aux loups sans connaître le principe du jeu ! Bon, entre temps, j'ai tout de même lu le résumé et je savais donc un peu à quoi m'attendre...

J'ai vraiment accroché à cette histoire pleine de suspense. Heidi fait vraiment une chose que je ne pourrai pas faire : je suis bien trop une flippée de la vie pour accueillir une sans domicile chez moi, même si elle a un bébé (cela dit, ça ne m'empêcherait pas de tenter de l'aider). Je trouve que cette histoire a un peu la saveur des bouquins que lisait ma maman il y a quelques années ou encore un petit côté téléfilm. En tout cas, ce qui est sûr, c'est que je me suis faite totalement promenée par l'auteure d'un bout à l'autre de ce roman ! Il faut dire aussi qu'elle nous dévoile l'histoire de Willow par petite brides en commençant après la fin du roman (le principe n'est pas évident : une fois que tout est fini donc) et en remontant à avant le début du roman (avant la rencontre avec Willow, Ruby et Heidi). Du coup, on a le temps de se monter plein de films bien différents avec les indices qui nous sont distillés au compte-goutte tout ça pour se rendre compte que j'avais faux sur toute la ligne.

La fin m'a beaucoup plu : elle est vraiment impressionnante ! J'ai aimé le fait qu'elle soit un peu en plusieurs temps : une fin pour Heidi et une fin pour Willow. La première est brute, forte et difficile tandis que la seconde est davantage posée et en douceur ce qui nous permet de faire tranquillement le point sur cette histoire assez dingue.

 

Heidi est vraiment une femme surprenante et touchante donc on sent rapidement une profonde blessure en elle. C'est la bonne copine, solidaire, gentille et qui voudrait sauver le monde... Pourtant, au contact de Willow et de son bébé Ruby, on la voit changer et oublier un peu sa famille pour ne se préoccuper que des deux enfants. Heidi est vraiment perturbante : au début du roman, on pourrait totalement s'identifier a elle et plus on avance dans le roman, plus elle change et moins c'est le cas...

Willow m'a beaucoup plu : j'ai beaucoup aimé sa personnalité et sa combativité. Certains passages de son histoire sont vraiment dérangeant et renforcent vraiment l'envie que j'ai eu de la protéger.

Chris et Zoé, le mari et la fille de Heidi, sont également intéressant tout comme l'idée que l'on se fait de la grande Lily. J'ai beaucoup aimé les passages ou parle Chris : ils donnent vraiment une nouvelle dimension à l'histoire.

 

J'ai vraiment aimé retrouver l'écriture dynamique et mystérieuse de Mary Kubica. J'ai beaucoup aimé que ce soit un personnage différent qui nous parle à chaque chapitre donnant vraiment des facettes différentes à l'histoire : Heidi pour le présent, Willow pour le passé et Chris qui a une vision plus lointaine et est davantage encré dans une réalité de Monsieur-tout-le-monde avec son rythme métro-boulot-dodo...

Ce roman est vraiment surprenant et plein de suspense : en le commençant, jamais je n'aurais deviner qu'il puisse se finir ainsi ! Tout comme j'ai imaginé des dizaines de fausses pistes tout au long de ma lecture !

Un roman que je vous conseille !

 

 

[les +] Imprevisible et surprenant.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Du même auteur :

 Une fille parfaite

Repost0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

 

Audrey Hepburn, la vie et moi

Lucy HOLLIDAY

Editions MOSAIC - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer un de ces films hollywoodiens dont elle est une fan inconditionnelle.
Son icône absolue ? L’exquise Audrey Hepburn.
Son film préféré ? Diamants sur canapé…
De la pure magie…
C’est justement un de ses jours « sans » qu’une chose totalement folle se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Une Audrey Hepburn parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette. Venue aider Libby à relancer sa vie en lui prodiguant conseils d’élégance et d’art de vivre.
Hallucination ?
Bonne fée ?
… ou charmante calamité ?

 

 

Un grand merci à l'équipe des éditions Mosaïc pour l'envoi de ce roman que j'ai bien aimé. 

 

Honnêtement, je ne sais pas ce qui m'a le plus attiré dans ce roman : sa couverture, son titre ou bien son résumé ? Toujours est-il, qu'une fois découvert, il fallait que je le lise !

Ce roman est vraiment très drôle : Libby enchaîne les mauvais choix l'entrainant dans des situations de plus en plus cocasses et le tout sans jamais perdre son grand sourire. Il faut dire aussi que sa famille en tient sacrément une couche : entre sa mère qui veut faire d'elle et de sa soeur - toutes les deux dénuées de talents - des stars de cinéma, Dillon - la vedette du coin - qui lui fait des avances peu dissimulées et Ollie - son viel ami de toujours - avec qui est entretient une relation tourmentée, elle ne sait plus vraiment où en donner de la tête ! Du coup, quand la charmante Audrey sort de son film pour lui donner des conseils, un vent de fraîcheur et de catastrophe s'empare de la vie de Libby (bien qu'elle se débrouillait très bien toute seule dans ce domaine !).

C'est frais, léger, dynamique et très drôle ! Mais, personnellement, j'ai été très déçue par la fin et j'espère, sincèrement, qu'il y aura une suite pour retourner cette situation. Pour faire simple, comme dans la plupart des bouquins de chick-lit, Libby a un amoureux à la fin du bouquin et, pour moi, elle a clairement fait le mauvais choix. Bref, je ne suis pas contente qu'elle l'a choisi, lui, au lieu de l'autre prétendant bien plus intéressant ! En fait, je suis d'autant plus déçue que j'ai cru jusqu'à la fin qu'elle allait ouvrir les yeux et choisir celui que je souhaitais pour elle. Mais non.

 

Cela dit, Libby est une jeune femme tout à fait charmante mais je ne me suis pas spécialement reconnue entre elle : elle est très stéréotypée et nos vie sont vraiment à des années lumières... Elle est sympa, mignon et amusante mais... je ne l'ai pas spécialement trouvée très crédible. Il y a un truc en elle qui sonne faux. Cela dit, il en est de même pour sa soeur - Cass - et sa mère : clairement, ces deux-là sont folles à lier.

Dillon, lui, est plus intéressant car difficile à déchiffrer : tout au long du livre, je me suis demandée si il était vraiment honnête...

Cela dit, j'ai beaucoup apprécié le personnage d'Ollie : il est vraiment gentil et présent tout au long du roman pour Libby. C'est vraiment un ami en or sur lequel elle peut se reposer... et, pour le coup, je me demande si elle n'en abuserait pas.

 

L'écriture de Lucy Holliday m'a beaucoup plu : elle est douce, dynamique et légèrement piquante ! Avec elle, pas question de s'ennuyer ne serait-ce qu'un instant ! Le ton est drôle, enjoué et l'on se prend tellement au jeu que Audrey Hepburn, la vie et moi se dévore en quelques heures... Si l'on oublie la fin, que j'ai dû relire plusieurs fois, j'ai passé un excellent moment !

Un roman sans prise de tête !

 

[les +] Drôle, enjoué, dynamique.

[les -] Pourquoi a-t-elle choisi ce garçon-là ?

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINE
 
 
Du même auteur :
 Libbie Lomax   tome 2 : Marilyn, les hommes et moi  tome 3 : Grace Kelly, l'amour et moi
Repost0
14 mai 2016 6 14 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

 

 

Dans la peau d'Erica
Michelle PAINCHAUD

MOSAÏC - 2016

336 pages

 

 

 

 

 

 

Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…

 

 

Je tiens tout d'abord à adresser un grand merci à l'équipe des éditions MOSAIC pour l'envoi de ce roman qui m'a énormément plu.

 

Pour tout vous dire, je viens à peine de le finir et je l'ai dévoré en quelques heures. En fait, j'ai même hésité à sortir avec mes amis pour pouvoir le finir ! Bon, du coup, ma vie sociale à pris les devants mais j'ai pu le finir ce matin... Ce roman est vraiment une excellente découverte, très addictive : dès le départ, on se demande ce qu'il va se passer à la fin et, plus celle-ci approche et plus l'histoire nous semble crédible.

J'ai beaucoup aimé le fait que ce roman soit construit un peu comme une romance YA ce qui donne d'autant plus d'impact au côté terrible de l'histoire. J'ai aimé être projetée dans ce lycée, découvrir ses lycéens pas toujours très tendre et les amitiés et amourettes qui se forment. Plus l'on tourne les pages et plus l'on s'attache à Erica ce qui rend l'approche de la fin bien plus terrible.

La fin est vraiment belle et juste mais aussi terrible. Forcément, en s'attachant à Erica, on ne lui souhaite que du bien et l'on aimerait tant qu'elle passe entre les mailles du filet mais on sait aussi que ce n'est pas possible... Pour le coup, Michelle Painchaud l'a joué particulièrement fine en nous proposant un joli compromis.

 

Erica/Violet est vraiment un personnage intéressant. Son don pour décrypter les émotions de chacun est vraiment impressionnant. J'ai beaucoup aimé la dualité que l'on découvre en elle tant du côté gentille/méchante qu'Erica/Violet. Au fur et à mesure que les pages se tournent, on oublie peu à peu nos idées préconçues sur cette "arnaqueuse" pour découvrir qui elle est vraiment et surtout, s'aperçevoir qu'elle non plus ne sait plus vraiment qui elle est.

James et Taylor m'ont beaucoup touchée. Ces deux-là n'ont pas le profil idéal mais ce sont tout de même de vrais amis. J'ai aimé leurs différences, leur originalité qui les rendent vraiment vivants. Merriel et Cass sont davatages stérétypées, synthétiques. Elles n'en sont pas moins sympathiques juste plus communes.

Les Silverman et Mary sont également très intéressants et nous donnent envie d'en savoir plus sur eux. Leur douleur est palpable et c'est ce qui les rend crédibles malgré le peu d'informations que l'on a finalement sur eux. Mme Silverman a vraiment un coeur en or, tout comme Mary : ce sont vraiment de belles personnes.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Michelle Painchaud et je suis vraiment très heureuse de l'avoir fait. Dans la peau d'Erica est vraiment l'une de mes plus belles lectures de l'année et je pense que je vais le conseiller à pas mal de monde dans les mois à venir. L'auteure à vraiment une écriture douce, pleine d'affection pour ses personnages et, surtout, sans jugement. Pour autant, son texte n'est pas mou et le suspense est présent et augmente tout au long de notre lecture.

Qu'attendez-vous pour le lire ?

 

 

[les +] Une belle histoire pleine de suspence et de sentiments.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Service presse MOSAÏC

Challenge Gourmand #5 : Eau

Repost0
13 mai 2016 5 13 /05 /mai /2016 05:00

 

 

 

On n'est jeune que deux fois

Adena HALPERN

MOSAÏC - 2016

311 pages

 

 

 

 

 

 

 

Et si c'était à refaire ? En soufflant ses bougies d'anniversaire, Ellie, soixante-quinze ans, fait un vœu : retrouver pour un jour ses vingt-neuf ans et tout recommencer différemment. Hélas, tout le monde sait que ce genre de vœu n'a aucune chance de se réaliser.
Le lendemain matin, devant son miroir, Ellie frôle la crise cardiaque : une beauté à couper le souffle lui fait face. Aucun doute possible : son vœu a été exaucé ! Dans le corps retrouvé de sa jeunesse, elle se sent prête pour une folle journée d'aventures et de plaisirs. Peu importe que sa famille se demande qui est cette étrangère qui occupe l'appartement de la bonne vieille Ellie et utilise ses cartes de crédit. Seule Lucy, sa petite-fille a découvert le secret...

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions MOSAIC pour l'envoi de ce roman que j'ai beaucoup, beaucoup aimé !

 

Quand la sortie de ce livre chez MOSAIC a été annoncée, j'ai tout de suite eu envie de le lire : déjà, c'est le nom de l'auteure qui m'a frappée - j'avais beaucoup aimé son roman Les dix plus beaux jours de ma vieet son résumé a achevé de me convaincre qu'il fallait que je le lise ! L'histoire a vraiment été à la hauteur de mes attentes : elle est dynamique et pleine de rebondissements, drôle et très émouvante.

On n'est jeune que deux fois a vraiment ce petit côté terrible qui nous rappelle que l'on a qu'une vie et que ça passe terriblement vite. Être jeune une seconde fois est magique mais la redescente est absolument terrible et Adena Halpern nous le montre bien. J'ai vraiment été mal à l'aise dans certains passages tellement je savais ce que cela signifiait pour le futur des personnages...

Outre ces émotions fortes, je me suis beaucoup amusée en découvrant ce roman : certains passages sont vraiment cocasses ! Et le changement régulier nous aide à la suivre sur plusieurs fronts ce qui double les situations amusantes... Notamment avec Frida qui n'en rate vraiment pas une !

J'ai beaucoup aimé la conclusion de On n'est jeune que deux fois : elle sonne juste et remet bien les choses à leur place. Forcément, je rêvais un peu d'une conclusion différente et plus "magique" mais celle-ci est juste parfaite et réaliste.

 

Je me suis vraiment attachée à Ellie pendant cette lecture. Bizarrement, je me suis un peu reconnue dans cette vieille dame et dans ses valeurs. Au premier abord, elle ne parrait pas forcément très sympathique avec ses réflexions sur son entourrage et son obsession de l'âge mais, au fur et à mesure des pages, on se rend compte qu'elle est bien plus que ça et qu'elle a beaucoup à nous apprendre.

Lucy, sa petite fille, est également intéressante. Bizarrement, bien qu'on ait le même âge toutes les deux, je me suis davantage reconnue dans sa grand-mère. En tout cas, elle m'a fait rêver avec son métier et a tout de la bonne copine idéale !

C'est loin d'être le cas avec Barbara -  la fille d'Ellie - qui est beaucoup plus acariatre et méchante avec les gens qui l'entourent. C'est dommage puisqu'en grattant un peu la surface on découvre quelqu'un de bien accablée par ce qu'elle voudrait être sans le pouvoir. En tout cas, c'est un plaisir de découvrir les prémices d'un changement futur dans les dernières pages de ce livre.

Enfin, j'ai beaucoup aimé faire la connaissance de Frida, mon coup de coeur du bouquin, toute douce et en tendresse avec ses proches. C'est vraiment une vraie gentille capable de déplacer des montagnes pour Ellie, sa meilleure amie. Elle a de belles valeurs dans la vie et sa radinerie et son mauvais goût vestimentaire m'ont beaucoup amusée !

 

J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce roman d'Adena Halpern. J'ai notamment aimé la narration à deux personnages qui nous permet d'entrer davantage dans l'histoire en la voyant sous plusieurs facettes. Le ton est décontracté, drôle et sans chichis. J'aime ce genre d'histoire un peu extraordinaires mais qui restent cependant crédibles. 
Un roman que je vous conseille !

 

 

[les +] Une belle histoire, des personnages intéressants, de l'humour.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

Du même auteur :

 Les dix plus beaux jours de ma vie

Repost0
23 mars 2016 3 23 /03 /mars /2016 06:00

 

 

 

 

 

La reine des Zombies

Gena SHOWALTER

Editions MOSAIC - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

Préparez-vous à passer une nuit blanche !

Je prenais les zombies pour nos pires ennemis sur terre, je me trompais. Certains être-humains sont encore plus dangereux qu'eux. 
Je croyais que le pire était derrière moi, je me trompais aussi. Des gens très puissants nous considèrent désormais comme leur problème numéro UN et cherchent à nous exterminer, nous les chasseurs de zombies.

Si j'étais raisonnable, je me cacherais pour sauver ma peau. Mais je ne suis pas raisonnable.

La guerre est déclarée.
 

 

 

Un grand merci à l'équipe des éditions MOSAÏC pour l'envoi de ce roman qui m'a beaucoup plu : une conclusion parfaite pour une série des plus addictives !

 

J'avais vraiment passé un excellent moment avec les deux premiers tomes de cette série : il est rare que l'on tombe sur une série traitant des zombies aussi bien ! Le premier tome était vraiment un coup de coeur tandis que le deuxième m'avait également beaucoup plus même si son rapport au sexe m'avait un peu dérangée. Du coup, j'avais vraiment hâte de découvrir à quelle sauce mes nouveaux amis allaient être cuisinés !

Franchement, j'ai passé un excellent moment avec ce roman. Bon, les quelques scènes un peu olé-olé m'ont un peu fait râler (ça ne me semble pas franchement adapté au public jeune...) mais l'intrigue m'a rapidement fait oublier ce petit détail. Il y a beaucoup de révélations dans ce tome et pas des moindres. J'ai aimé que la majorité de mes questions envers Anima trouvent des réponses plus que satisfaisantes et la complexité des relations entre les différents personnages ! Certaines découvertes sont vraiment grandioses et imprévisibles ! Bref, j'ai été étonnée et j'ai adoré ça.

Bizarrement, j'ai également beaucoup apprécié "la fin à l'américaine" où, même si tout n'est pas rentré dans l'ordre, on peut présager un avenir positif pour les différents personnages. J'ai trouvé l'idée très belle et touchante. Attention, ça ne veut pas dire que la totalité du roman est ainsi, au contraire ! Ce tome est vraiment le plus sanglant et le plus dur de la trilogie : nos personnages sont vraiment malmenés et essuient de terribles pertes.

 

Ali grandit encore dans ce tome et c'est réellement un plaisir de la suivre (quand elle n'essaie pas de sauter sur son copain). Elle prend des décisions de "grande" pour tout le monde et veille au bien de chacun. On sent qu'elle a le tempérament d'une meneuse et que ses coéquipiers ont en elle une confiance aveugle.

Cole reste fidèle a lui-même même si je l'ai trouvé un peu plus effacé dans ce tome par rapport aux précédents. C'est un vrai pilier sur qui on peut compter !

J'aurai aimé voir un peu plus Kate et Reeve dans ce tome d'autant plus qu'elles gagnent une vraie place dans l'équipe dans ce tome et subissent également beaucoup...

 

L'écriture de Gena Showalter est vraiment très agréable et plutôt amusante malgré les événements grave qui nous sont décrits au fur et à mesure des pages. J'aime beaucoup la simplicité et la finesse de son écriture qui rendent ses personnages plus que vivants !

Une trilogie à découvrir !

 

 

[les +] Des mystères, plusieurs dimensions, des amours naissants.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre :

 
 
Du même auteur :
■ Chroniques de Zombieland  tome 1 : Alice au pays des zombies  tome 2 : Alice et le miroir des maléfices tome 4 : Zombie party
Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs