Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 juin 2017 2 06 /06 /juin /2017 05:00

 

 

 

 

 

Iris Chevalier et le cristal de Fatum
Iris Chevalier, tome 3

Florence CABRE

Editions Librinova - 2016
ebook - PDF

 

 

 

 

 

 

Depuis la cérémonie de l'unisson des planètes, il n'y a plus qu'une chose qui compte pour les amis d'Iris : sa sécurité. Cela irrite encore plus son caractère explosif. La population galouk sur terre est affolée par les rumeurs d'attaques et de guerre naissante. D'autant plus qu'un parti politique xénophobe, le Conseil des Justes, voit le jour et se renforce. L'académie De Vinci devient un internat fermé et obligatoire, où l'atmosphère autrefois conviviale se détériore. Entre l'amnésie sélective de son père, son récent pouvoir de guérison et la menace d'Otaktay, Iris est encore une fois contrainte aux secrets et à la prudence. Mais pour mener à bien la nouvelle mission que sa grand-mère lui a confiée, elle devra prendre des risques démesurés et se batte contre un sentiment encore inconnu : la peur.

 

 

Je tiens tout d'abord à adresser mes remerciements à Florence Cabre pour l'envoi de ce roman.

 

Je suis les aventures d'Iris depuis ses débuts, il y a quatre ans, et je reste assez impressionnée par l'évolution du personnage avec les années. Iris grandit et gagne en intérêt dans chacun des tomes ! Quand je relis ma chronique sur le tout premier tome, je ne peux que confirmer que les choses qui m'avaient dérangées dans celui-ci ne sont clairement plus d'actualité dans le troisième.

En effet, cette histoire est plus mature et sans doute moins conventionnelle. Dorénavant, on connaît de plus en plus le monde qui entoure Iris et c'est plus facile d'avancer dans celui-ci bien que l'on en découvre encore à chaque chapitre ! L'histoire reste simple, compréhensible et dynamique : le rythme est intéressant, tantôt soutenu, tantôt plus calme et nous permettant de reprendre notre souffle. Sans oublier que le final est sympa' et plaira aux plus jeunes lecteurs.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé l'arrivée d'Iris dans l'internat de son école ce qui donne à l'ambiance une petite touche particulière et permet de développer plus en profondeur certaines nuances de l'histoire et notamment l'amitié de la jeune fille avec  Angèle. Cependant, j'ai été moins sensible à cette aventure qu'aux autres : la thématique m'a moins captivée.

 

J'apprécie beaucoup la façon dont Iris évolue avec le temps : certains de ses défauts restent mais ce sont aussi eux qui font le charme des gens ! Elle gagne en maturité et en indépendance mais également en responsabilité. Iris perd également en naïveté ce qui a beau être agréable mais est également un peu triste du fait de ses 14 ans : l'innocence reste assez positive à cet âge-là.

Ses deux amis - Lucas et Angèle - sont également très sympathiques et dévoués. Ils sont capables de beaucoup par amitié et même si c'est touchant, ça reste tout de même inquiétant de les voir se mettre dans de sales draps pour aider Iris !

 

Il n'y a pas qu'Iris qui a évolué depuis la parution du premier tome, c'est également le cas de l'écriture de Florence Cabre qui a gagné en assurance et en constance. L'histoire gagne ainsi en fluidité et en clarté : bref, que du positif ! D'autant plus que l'on sent que l'auteure est réellement attachée à ses personnages et qu'elle veille sur eux au grain.
Un troisième tome très agréable !

 

 

[les +] Iris et son auteure qui gagnent en maturité.

[les -] Un sujet un peu moins captivant.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Du même auteur :

  Iris Chevalier    tome 1 : Iris Chevalier et les secrets du jardin  tome 2 : Iris Chevalier et la pierre élémentaire

Repost 0
15 avril 2017 6 15 /04 /avril /2017 05:00

 

 

 

 

Oraison pour une île
Lynda GUILLEMAUD

Editions Librinova - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Une femme, un homme. Une île. Pas déserte, mais presque. Pas paradisiaque, mais quelque part entre ciel et mer. Bréhat la secrète ne se révèle qu'à ceux qui veulent bien la regarder avec leurs yeux d'amants. Caroline y échoue avec son mal-être dans la maison d'hôte de Cordélia. Or, à Bréhat, il n'y a rien, ou presque. Rien que des rochers, des fleurs, une atmosphère atemporelle. Des couchers de soleil, des balades labyrinthiques, des croix de granit perdues au détour des sentiers changeants. Et la mer, omniprésente. il y a aussi Joshua, un jeune gomme énigmatique et mystérieux, à la personnalité ambivalente. Dans ce lieu hors du temps où l'on n'a rien de mieux à faire que de profiter de ce qui existe, Caroline et Joshua vont-ils trouver ce qu'ils cherchent ?

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Livrinova pour l'envoi de ce roman. 

 

Franchement, je ne m'attendais pas du tout à ça en commençant ce roman : j'ai vraiment été surprise et conquise par la chute de l'histoire que je n'ai absolument pas vue venir ! Après, en y réfléchissant posément, ce n'est pas étonnant : c'est vraiment logique et un tas de petits indices avaient été disséminés tout au long du texte.

J'ai également beaucoup apprécié l'ambiance de l'histoire, très forte notamment en sentiments. Les différents personnages sont réellement à fleur de peau et nous communiquent parfaitement leur état, dans les moments positifs mais également dans ceux qui sont plus tristes. Du coup, l'histoire devient rapidement mélancolique du fait de l'état de Caroline à son arrivée à Bréhat. Il est vrai aussi que cette petite île joue vraiment un grand rôle dans l'ambiance de ce livre : c'est vraiment comme si on y était et que l'on sentait l'air marin sur notre visage. Cela en deviendrait presque troublant !

Le ton est plutôt doux et mélancolique, assez lancinant aussi du coup. Oraison pour une île fait partie de ces livres où il ne se passe pas grand et où tout se joue sur les sentiments que les personnages partagent avec nous. Du coup, il faut savoir y faire fasse parce que c'est le genre d'histoire qui peut mettre mal à l'aise ou nous plonger dans des sentiments forts parfois négatifs.

 

Personnellement, je n'ai pas eu vraiment d'attachement envers les personnages. Le poids du mal-être de Caroline est difficile à supporter. Quand c'est quelqu'un que l'on connait déjà et que l'on apprécie, on peut faire des efforts pour tenter de passer au-dessus, mais avec un personnage -  nouveau en plus - c'est beaucoup plus compliqué. Cependant, j'ai apprécié la façon dont elle arrive à remonter la pente grâce à Cordélia, Bréhat et Joshua.

Quant à ce dernier, il est vraiment intriguant. On sent tout de suite qu'il a quelque chose de différent, de presque mystique. Du coup, j'ai été assez étonnée que Caroline lui fasse confiance aussi vite : il a beau être adorable, il a quelque chose d'assez instable. Cependant, une fois que son secret est révélé, tout devient clair et c'est beaucoup plus facile de lui faire confiance.

Je crois que Cordélia est ma préférée dans cette histoire : j'ai apprécié son aide discrète, sa chaleur, ses bons conseils et les livres qu'elle laisse traîner un peu partout chez elle !

 

C'était la première fois que je découvrais l'univers de Lynda Guillemaud et je suis très heureuse de l'avoir fait. Je pense que j'aurais du mal à enchaîner plusieurs de ses histoires si elles ressemblent à celle-ci tant les sentiments décrits ont un poids difficile à porter. Cependant, je serai très curieuse de découvrir ses autres textes : j'ai vraiment apprécié l'ambiance forte de ce livre qu'elle a su nous imposer ainsi que son calme et ses bons sentiments.

Une belle découverte.

 

 

[les +] Une ambiance forte, des sentiments bien présents, une narration douce et calme.

[les -] Une réelle détresse dans les sentiments qu'il faut être capable de supporter.

 

 

Lu dans le cadre de :

Repost 0
31 décembre 2016 6 31 /12 /décembre /2016 06:00

 

 

 

 

 

 

Terre de Sendre, tome 1
Le rite de Lumness

Matthieu FICHEZ

Editions Librinova - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Que peut-on faire d'une jeune fille qui, sur un coup de tête, vient de ruiner les projets politiques que l'on avait bâtis autour d'elle ? L'envoyer au couvent paraissait une bonne idée... Avec l'accroissement des troubles aux frontières du monde connu, Sendre va découvrir au gré de ses rencontres que le monde n'est pas aussi manichéen qu'elle le pensait, et que trahisons et alliances peuvent bouleverser la donne, quel que soit le camp dans lequel on se tient.

 

 

Quand Matthieu Fichez m'a parlé de son roman, j'ai tout de suite eu envie de le découvrir : cette épopée fantasy promettait de belles rencontres et de nombreux rebondissements... Et effectivement, sur ce point là, le challenge est rempli ! J'ai passé un excellent moment avec l'envoûtante Sendre.

L'histoire de la jeune fille est vraiment addictive, tant par la force de caractère de la demoiselle que par l'enchaînement des événements qui chamboulent réellement sa vie. Elle est, de loin, le personnage que j'ai préféré suivre de par son histoire un peu plus extraordinaire.

J'ai été très étonnée de la vitesse auquel passe le temps dans cette histoire qui se déroule sur près de cinq ans. Cependant, parfois les sauts dans le temps ne sont pas très clairement indiqués ce qui rend certains passages assez instables.

La conclusion de l'histoire est sympa' et donne envie de connaitre la suite de histoire ! J'ai notamment beaucoup apprécié le fait que certains des personnages que l'on suit indépendamment se rencontrent, facilitant ainsi ma compréhension des événements.

 

Sendre est vraiment une jeune femme sympathique, cependant, soyons clairs tout de suite, elle n'est pas du tout crédible. Dès les premières lignes, elle se décrit elle-même comme étant irrésistible ce qui m'a tout de suite agacée. Tout ce qu'elle fait se passe sans problèmes, tout le monde l'aime... C'est fatigant ! Bref, impossible de s'identifier à elle.

Les autres personnages ne m'ont pas tellement marquée : ils sont tellement nombreux ! A chaque chapitre, on suit un nouveau personnage, parfois pendant une dizaine de pages, parfois pendant quelques paragraphes. Du coup, c'est compliqué de s'identifier à eux voire même simplement de retenir leur nom. Sendre revient plus fréquemment et plus longtemps que les autres, c'est aussi pour ça que l'on se souvient d'elle.

 

C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Matthieu Fichez et j'en ressors assez mitigée. Je ne suis pas fan des lectures à la première personne et je trouve ça d'autant plus bizarre quand il y a plusieurs narrateurs comme ici, dans ce roman. Personnellement, je n'en comprend pas l'intérêt... c'est juste confusant et ça n'apporte rien de plus à l'histoire qu'un narrateur omniscient.

Pour moi, son écriture manque de maturité : pour faire simple, il écrit comme j'écrivais au collège... Tous les caractéristiques des personnages sont au superlatifs (c'est fou comment tout le monde est extraordinaires - bonjour la crédibilité !), il y a quelques coquilles orthographiques et grammaticales, certains mots sont utilisés à mauvais escient et d'autres ne collent pas avec le milieu et l'éducation des personnages (concrètement, à 13 ans, Sendre a plus de vocabulaire que mes parents, grands lecteurs...). Du coup, je me demande si ce texte a été relu par quelqu'un avant d'être publié : quand je regarde mes rapports pour l'école (oui, oui, c'est encore autre chose), après être passés dans les mains de ma famille, toutes ces petites choses ont disparues...

Une histoire intéressante.

 

 

[les +] Une histoire qui donne envie d'en connaitre la suite !

[les -] Peu crédible, une narration maladroite.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service presse - Matthieu FICHEZ

Service presse - Librinova

Challenge Gourmand #6 - Gâteau

Repost 0
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 06:00

 

 

 

 

Partir

Lucien RIGOLINI

Editions Librinova2016

Ebook - epub

 

 

 

Paul et Marielle sortent tout juste de l’adolescence lorsque leurs chemins se croisent à Nice, par une belle soirée d’été. Ils sont en vacances, et rien a priori ne les destine à tomber l’un sur l’autre dans cette grande ville où ils n’ont aucun ami commun. Et pourtant, dès le premier regard, ils savent : ils feront leur vie ensemble. Trente ans après cette rencontre, Paul et Marielle sont mariés et s’aiment toujours autant, voire plus encore que du temps de leur jeunesse. Pas un instant, ils n’ont songé à se séparer. Mais alors, pourquoi Paul est-il si nostalgique ? Il s’apprête pourtant à réaliser son plus grand rêve depuis qu’il pratique le ski alpin : gravir le sommet du Mont Blanc, puis redescendre directement en skiant le long de sa face nord. Et pourquoi Marielle vient-elle finalement à son tour à Chamonix, juste après que Paul a entamé son ascension. Au bout du compte, pour quelle raison inavouée Paul s’est-il lancé dans ce périple ? Quel rôle va jouer sa femme, et comment réagira-t-elle ? « Partir », c’est l’histoire d’un amour profond et sincère entre deux individus, qui saura faire voyager le lecteur : Rome, Venise, et bien sûr Chamonix et le Mont Blanc.

 

Le résumé assez mystérieux de ce roman m’avait donné envie d’en apprendre un peu plus sur cette histoire visiblement pas comme les autres. On sent qu’il va se passer quelque chose de grave sans pour autant pouvoir mettre des mots dessus…

Et, effectivement, le résumé est la digne image du roman : dès les premières pages du roman, l’on sent comme une épée de Damoclès au-dessus de notre tête sans en connaître la raison. D’ailleurs, plus l’on tourne les pages et plus cette impression se renforce sans que, pour autant, un indice nous soit donné sur sa nature. Il faut dire aussi que la narration est très, très, lente et prend bien soin de nous raconter l’histoire d’amour de Paul et Marielle dès leurs prémices. Et puis, bam ! D’un seul coup, sans que l’on s’y attende, c’est le drame, sans explications aucunes. Puis, Marielle nous raconte sa vision personnelle de leur histoire d’amour et, enfin, on apprend le pourquoi du comment.

Du coup, je suis sortie assez frustrée de cette construction de l’histoire : je n’ai pas eu les informations que je souhaitais au moment où j’en aurais eu besoin et, du coup, le point de vue de Marielle m’a assez désintéressée (j’ai un problème avec le radotage) d’autant plus qu’elle ne nous apprend rien de nouveau sur leur jeunesse ou presque.

Cela dit, j’ai trouvé l’histoire plutôt sympathique et originale : je n’avais encore rien lu de ce genre ! Personnellement, je ne suis pas fan des montagnes enneigées, mais j’ai trouvé que l’auteur avait su « sublimer » cette ambiance et nous faire aimer autant que Paul ce qui l’entoure.

 

Paul et Marielle sont plutôt sympathiques mais je ne les ai pas trouvés spécialement proches du lecteur. La faute, je pense, à leur façon de parler assez ampoulée qui leur donne un côté assez guindé. Avec le guide – davantage abordable – ce sont les seuls personnages de l’histoire que l’on côtoie réellement.

 

L’écriture de Lucien Rigolini est plutôt agréable mais c’est vrai que je n’ai pas spécialement été charmée par ses tournures de phrases compliquées et par la construction de son roman assez frustrante.  Cependant, je serai curieuse de découvrir un autre de ses textes afin d’en connaître davantage sur son univers.

Une lecture agréable.

 

[les +] Une histoire originale.

[les -] Une construction assez frustrante.

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse – Editions Librinova

Challenge Gourmand #6 - Gâteau

Repost 0
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 05:00

Couverture Ma vie en double

 

 

 

 

 

Le prisonnier de la liberté

Patricia DEMOULIN

Editions Librinova - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

A 40 ans, Bruno est un homme au charisme séduisant, qui sourit à la vie. A l’opposé de son frère, Olivier, dont l’allure et le regard reflètent le triste sentiment d’être accablé par l’existence. Adepte du loto, Bruno joue les mêmes chiffres depuis des années. Un jour, suite à un contretemps, il demande à son frère de valider son billet pour lui. Olivier assiste par hasard au tirage et constate avec stupéfaction que Bruno a coché les 6 bons numéros. Il est envahi par la rage et la jalousie. Non seulement, Bruno va empocher le jackpot, mais il est aussi parvenu à séduire la ravissante serveuse du restaurant d’Olivier. C’en est trop pour lui. Ecœuré, il décide de s’enfuir avec la cagnotte. Il saisit ainsi pleinement la chance qui semble lui échapper depuis toujours et se rêve en homme livre, loin de cette existence morose, débarrassé de toutes contraintes matérielles… Mais parviendra-t-il à tirer un trait sur son passé ?

 

 

Je tiens à remercier Librinova pour l’envoi de ce roman !

 

Je dois dire que je ne m’attendais pas vraiment à ça en ouvrant ce roman : le résumé est loin de laisser se profiler des événements aussi sombres ! En soit, c’est une bonne chose : l’histoire ne manque vraiment pas de rebondissements !

J’ai trouvé son fond très plausible et crédible : ce genre d’histoire de jalousie et de vol de gain doit être surement déjà arrivée… Bon, peut-être pas pour des sommes aussi grosses mais j’imagine tout de même ça possible. Le ton est assez réaliste et j’ai bien aimé la présence d’intrigues amoureuses même si j’ai trouvé qu’elles s’enchaînaient un peu trop rapidement pour ne pas émettre de jugement sur les mœurs de vie des personnages.

Cependant quelque chose m’a gênée dans ce roman : je trouve que tout est trop rapide et que, du coup, l’histoire perd en crédibilité. Le premier exemple qui me vient à l’esprit est l’histoire des obsèques : on ne se fait pas enterrer le lendemain de sa mort ! Et puis, ça se finance et il y a des tas de documents à signer : c’est donc peu probable que la famille du défunt ne soit pas au courant de sa disparition… Puis il y a l’histoire du billet gagnant : la presse arrive toujours à connaître l’identité du gagnant alors pourquoi Olivier passe à travers les mailles du filet ?

 

Personnellement, je n’ai pas trouvé les personnages de l’histoire très sympathiques : ils sont trop intéressés pour que je puisse me reconnaître en eux ou simplement les apprécier. Il y a beaucoup d’histoires de jalousie, d’envie, de sexe et d’argent entre eux ! Les diverses relations du livre ne me semblent pas « saines ».

Du coup, seule Valérie tire réellement son épingle du jeu, même s’il est assez difficile de se reconnaitre également en elle. Elle est cependant très sympathique et semble avoir les pieds sur terre ainsi que des motivations honnêtes.

 

Patricia Demoulin a une écriture agréable même si, comme je le disais plus haut, sa rapidité dans l’enchaînement des situations décrites m’a un peu gênée. J’aurai aimé prendre davantage mon temps : là, j’ai eu l’impression assez épuisante de courir un marathon et de sauter un peu du coq à l’âne, d’autant plus que Le prisonnier de la liberté a un vrai potentiel.

Un peu déçue par cette lecture.

 

 

[les +] Du potentiel.

[les -] Un enchaînement trop rapide pour être crédible, des personnages peu sympathique.

 

 

Lu dans le cadre :

Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 06:00

 

 

 

 

 

Les vibrations de P.Q. ou le complexe de Pierre

Céline VAY

Editions Librinova - 2015

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Una est une enfant de la lune et du soleil. Elle en a décidé ainsi, comme elle a choisi comme ultime refuge un tableau. Elle a pour unique famille sa grand-mère Lili, peintre méconnue, et son père Damien. Suite au décès de ce dernier, un étrange visiteur oublie sa plume dans son appartement. Mais Pierrot n’a pas d’amis. La plume est douce, elle brille, et Una aime ce qui brille. Elle-même est née de tant de choses, trop peut-être pour que sa vie se lise comme un livre d’enfant. Lili sait le lourd secret qui mène à sa naissance, de la drogue à la peinture, de la célébrité à l’obscurantisme d’un atelier de façade. Louis, Pierre habitent les pensées de l’artiste, elle est femme, il est facile de la posséder. Leurs manières diffèrent. L’un l’envoûte par ses délires philosophiques, ils sont nombreux. L’autre n’en a qu’un, la science, depuis qu’il n’a plus de corps. Les deux sont un outrage à son intégrité, mais elle ne le sait pas, Lili, quand commence leur histoire.

 

 

Je tiens tout d’abord à remercier l’équipe de Librinova pour l’envoi de ce roman qui m’a bien plu. Franchement, je crois que c’est l’un des plus déstabilisants que j’ai pu lire jusqu’ici : en fait, je ne suis même pas certaine d’avoir résolu tous les mystères que nous présence Céline Vay.

 

En effet, l’histoire commence très simplement, avec un père malade devenu incapable de s’occuper de sa fille en école primaire. On voit alors le balai des infirmières et des aides-soignantes et la petite Una grandir trop vite pour son âge. Alors, forcément, quand tout s’arrête brusquement, Una est emportée dans une tempête qu’elle ne maîtrise plus et rencontre sa grand-mère qu’elle ne fréquente plus depuis cinq longues années…

Et c’est là que mon esprit a arrêté de bien suivre l’histoire : on rentre alors dans les souvenirs de Lili, la grand-mère qui sont trèèèèès compliqués. Je me demande même si la dame n’aurait pas un grain. Toujours est-il que les souvenirs ne sont pas très jolis : sur fond de mort, de drogue et d’amours étranges… il s’en est passé des choses dans la vie de Lili. Le truc, c’est que je n’ai pas compris qui était le fameux P.Q. (Pierre je suppose) à qui l’on fait honneur dans le titre et qui n’apparait pas, ou presque pas dans le livre, à un tel point qu’il m’est paru invisible… Bref, si quelqu’un à la solution, je suis preneuse !

Cependant, en soit, j’ai bien accroché à l’histoire. J’ai aimé son côté surprenant et inattendu. Je ne m’attendais vraiment pas à ça en ouvrant ce livre ! Et puis, j’ai également apprécié le petit côté philosophique (ou prise de tête ! ;p) que l’on y retrouve : l’histoire n’est pas simple, elle sort des sentiers battus et ça fait du bien de devoir réfléchir un peu !

 

Du coup, à travers ce livre, je découvrais également l’écriture de Céline Vay et celle-ci m’a plutôt plu. Elle est assez simple, tout en rondeur et en sentiments… du coup, elle s’adapte à merveille à cette histoire pleine de ressentiments et, par moments, assez compliquée.

Une histoire surprenante et pleine de sentiments.

 

 

[les +] Des sentiments complexes, une écriture simple et fine.

[les -] Qui est donc ce fameux P.Q. ?

 

 

Lu dans le cadre :

Colocs (et plus), Emily BLAINE
Repost 0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs