Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juillet 2017 2 18 /07 /juillet /2017 05:00

 

 

 

 

 

 

 

Amoursky boulevard
Jacques ENAUX

Éditions de la Remanence - 2017
134 pages

 

 

 

 

Pour tromper l'ennui et mettre à profit ses six mois de convalescence, Jacques, célibataire endurci, s'inscrit sur un célèbre site de rencontres. Moins d'un an plus tard, enfin guéri, il décide de partir rencontrer Tatiana, la jeune femme avec laquelle il entretient une correspondance prometteuse, et se met en route pour Khabarovsk, aux confins de l'Extrême-Orient russe, à plus de 10 000 km de chez lui. Avec beaucoup d'humour, sans concession et tambour battant, il nous déroule son histoire, touchante et vraie, d'une rare fraîcheur. Car sur place, rien ne se passe comme prévu. Découvertes et péripéties s'enchaînent, jusqu'à prendre un tour totalement inattendu...

 

 

Je tiens tout d'abord à remercier chaleureusement les Éditions de la Remanence.

 

Cette histoire vraie à cette saveur particulière des histoires particulièrement magiques. Dedans, tout s'enchaîne rapidement pour nous emmener dans un cauchemar sentimental au fond de la Russie, jusqu'à ce que Marina débarque, son sourire éclatant et nous redonne espoir en la vie ! 

Les sentiments du livre sont vraiment très forts : de la dépression aux premiers émois sentimentaux, on passe par toutes les émotions. Certaines sont lourdes et difficiles à supporter, d'autres nous emmènent sur des nuages tous légers ! On les ressent comme si on le vivait vraiment et ce n'est pas étonnant puisque l'auteur - Jacques Enaux - nous raconte son histoire ;)

Par moment, ce livre m'a rappelé le film Tu es beau avec Michel Blanc : c'est parfois triste, souvent fort en émotion, on imagine le pire mais tout se fini bien !

Je me suis vraiment prise au jeu de ce voyage sentimental : quand on prépare nos bagages avec Jacques, l'on a ce pressentiment que ça ne va pas se passer comme prévu, que l'on va vers une désillusion et que Tatiana va sûrement essayer de se servir de lui pour avoir une meilleure vie en Europe... Pour le coup, on n'a pas totalement tord mais on est loin d'avoir raison ! Ce qui est sûr, c'est que cette histoire se révèle vraiment très jolie et qu'elle méritait vraiment d'être racontée : on a tous besoin de garder l'espoir en l'amour et Amoursky Boulevard rempli bien son rôle !

 

Jacques est vraiment touchant comme monsieur : bon, il faut reconnaître qu'au début, j'ai un peu ressenti de la pitié en le découvrant aller de site de rencontre en site de rencontre sans jamais tomber sur la personne idéale. Puis, il m'a fait peur en tombant instantanément amoureux de Tatiana, dont on ne sait quasiment rien et tout planter pour la rencontrer à l'autre bout du monde (ou presque). Mais, finalement, il se révèle touchant et ouvert.

Marina, Valia et Anna sont des jeunes attachantes : j'ai aimé leur ouverture d'esprit et leur curiosité jamais déplacée. Par contre, Tatiana est plus filante mais ce n'est pas étonnant : notre avis est forcément biaisé par celui de Jacques.

 

J'ai eu vraiment plaisir à découvrir l'histoire de Jacques qui partage un message d'espoir : quand ça ne va pas, c'est totalement le genre de livre qu'il est plaisant de découvrir. Sans oublier que son écriture est vraiment très agréable : c'est fluide et d'une simplicité déconcertante !

Bref, à découvrir !

 

 

[les +] Une belle histoire, vraie, porteuse d'espoir.

[les -] Un avis un peu biaisé sur Tatiana.

 

 

Lu dans le cadre de :

Challenge Bookineurs en Couleurs #3.5 : Jaune

Repost 0
21 septembre 2016 3 21 /09 /septembre /2016 05:00

 

 

 

 

Dans l'ombre d'Ana

Marjorie MOTTO

Editions de la Rémanence - 2016

ebook - epub

 

 

 

 

 

 

Un peu ronde mais bien dans sa peau, Elsa est une jeune femme heureuse. Pour elle, tout va pour le mieux : un travail prenant, des amis et une famille aimante, des loisirs et des projets. Comment imaginer qu’une simple rencontre puisse venir bouleverser sa vie, que perdre du poids pour entrer dans le moule des canons de beauté modernes devienne son obsession ?

 

 

Un grand merci aux Editions de la Rémanence et à Livraddict pour l'envoi de ce roman.

 

Honnêtement, avec ce livre, je me suis faite avoir par son résumé : en le lisant, je n'avais pas du tout perçu qu'il irait aussi loin et qu'on y parlerait d'anorexie bien que le titre  mentionne clairement la maladie. J'ai trouvé ce texte très touchant et respectueux des malades et, surtout, j'ai apprécie que ce soit une histoire romancée et non un témoignage : je ne me suis pas sentie voyeuse en le lisant bien que j'ai eu du mal à m'en décoller.

Je fais partie de cette génération de jeunes filles qui souffre du poids des images et développe des troubles alimentaires. J'ai donc grandi au milieu d'anorexiques, de boulimiques et de personnes ayant des troubles du comportements alimentaires... C'est triste à dire, mais, durant mon adolescence, voir mes copines batailler avec tout ça faisait partie de ma normalité et, heureusement, depuis, elles sont sorties de ces enfers et mènent une vie normale (enfin, à peu près, on n'en sort réellement jamais). A travers Elsa, qui a sensiblement le même âge que moi, j'ai revu les comportements annonciateurs et la descente aux enfers qu'ils annoncent. J'ai trouvé cette histoire vraiment très crédible et réaliste tant par ses propos que par les pensées d'Elsa aussi faussées que douloureuses à lire.

En tant que diététicienne, j'ai été heureuse de croiser des "collègues" au détour d'une page : moi, qui trouve que notre métier n'est pas reconnu à sa juste valeur, me voici aux anges ! Même si la diététicienne en question est un peu pris pour une greluche sans cervelle ;) Quelle n'a pas été ma surprise en découvrant que l'auteur, Marjorie Motto, exerce cette même profession !

 

Elsa m'a beaucoup touchée, j'ai vraiment reconnue mes copines en elle. Malheureusement, les filles sont capables de beaucoup de bêtises quand elles sont amoureuses et rejetées comme de vieilles chaussettes... Cela dit, les raisons d'Elsa se s'arrêtent pas là. Elle m'a touchée et m'a donné envie de la prendre sous mon aile. Avec ses changements physiques, elle devient quelqu'un d'autre - pas meilleure ou pire, juste différente - ce qui est assez fascinant.

Matthias m'a également plu mais son côté "superman" m'a dérangée un peu comme si les raisons de son amour envers Elsa n'était pas les bonnes alors qu'il prouve plus d'un fois le contraire. Par contre, Manon et la maman sont juste géniales et Sabrina veut la peine de se faire connaitre.

 

J'ai trouvé les mots de Marjorie Motto très criant de vérité : je me demande où s'arrête la fiction et où commence la réalité dans son roman... C'est touchant, juste et d'un réalisme à toute épreuve. Les sentiments d'Elsa sont vraiment très poignants et un chouilla dérangeant : bref, je suis convaincue par cette histoire qui nous permet, je l'espère, d'avoir un regard un peu différent sur l'anorexie.

Une belle découverte.

 

 

Lu dans le cadre :

Repost 0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs