Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2021 5 23 /04 /avril /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

La chambre des merveilles
Julien SANDREL

Editions de l'Epée - 2018
ebook - epub - 171 pages

 

 

 

 

 

 

 

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu'il veut confier à sa mère, Thelma, qu'il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu'elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate et traverse la rue à fond. un camion le percute de plein fouet.

Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s'il n'y a pas d'amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l'hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. A l'intérieur, il a dressé la liste de toutes ses "merveilles", c'est-à-dire les expériences qu'il aimerait vivre au cours de sa vie. 

Thelma prend une decision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut-être que ça l'aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait. 

Mais il n'est pas si facile de vivre les rêves d'un ado quand on a presque quarante ans…

 

 

Je me suis lancée dans La chambre des merveilles sans avoir lu le résumé : je l'avais copié sur ma liseuse pour la session multicolore du Challenge Bookineurs en Couleurs. Avec un titre aussi positif et une couverture si joyeuse, je ne m'attendais vraiment pas à découvrir cette histoire qui commence de manière sombre. Personnellement, j'ai beaucoup apprécié cette dualité d'autant plus que le message de l'auteur nous incite à aller de l'avant.

 

La chambre des merveilles commence de manière plutôt classique avec une Thelma débordée qui a un peu oublié le sens qu'elle voulait donner à sa vie, tant elle est obnubilée par son travail. L'accident de Louis va tout chambouler et remettre en question. Elle prend de la hauteur et sort la tête du tunnel du travail. Je crois vraiment que quand nous sommes dans ce genre de situation, seul un électrochoc peut nous faire réagir et que celui-ci est bien malheureusement souvent lié à un fait négatif. C'est quand l'on commence à avoir des regrets qu'il est plus facile de remettre les choses en question. Bref, j'ai trouvé sa manière de quitter son travail très crédible bien qu'un peu théâtrale… mais d'un autre côté, si elle avait été jusqu'au burn-out, cela aurait pu également l'être.

J'ai aimé le petit carnet des merveilles de Louis qui m'a rappelé les listes que je faisais dans mes journaux intimes à son âge. Comme lui, j'aurais été mortifiée que quelqu'un les lise (ce serait toujours le cas aujourd'hui --') mais j'aime beaucoup ce que Thelma en fait. C'est un peu perturbant au début de la voir quitter le chevet de son fils pour aller vivre ces aventures mais je le comprends : tout le monde n'est pas capable de voir un de ses proches au plus mal. D'autant plus que, dans le cas de Thelma, elle ne l'abandonne pas, elle vit tout ça pour lui, pour lui montrer à quel point cela en vaut la peine de sortir du coma.

J'ai aimé voir Thelma évoluer au cours des différentes aventures, rencontrer de nouvelles personnes et s'ouvrir à des choses différentes. Elle est souvent ridicule mais elle y va franchement, en se moquant complètement du regard des autres. J'ai été touchée en la voyant reculer devant un défi, flanchant au tout dernier moment. C'est dommage pour Louis, mais ce sera peut-être différent un autre jour. Dans tous les cas, je comprends la réaction de Thelma : il ne faut pas rouvrir certaines blessures si l'on est pas encore prêt à affronter ce qu'elles cachent.

La conclusion m'a plu. Elle est totalement à l'image de la couverture ;)

 

Je dois dire que, au début, je n'ai pas tellement accroché avec le personnage de Thelma. Elle est très stéréotypée dans le genre de la superwoman carriériste et maman solo qui gère tout de front en oubliant (souvent) l'essentiel. Dans les premières pages, je ne me suis pas reconnue en elle et ai détesté le milieu macho et misogyne dans lequel elle travaille (et pourtant, je travaille également dans un milieu masculin). Mais, j'ai beaucoup aimé la voir se reconstruire et se battre pour son fils (et contre ses peurs) pour réaliser les rêves de ce dernier.

Mamie Odette m'a également bien plu. Elle a une relation difficile avec Thelma mais j'ai beaucoup aimé les voir se rapprocher pour entourer Louis. J'ai aimé la manière dont l'abcès se crève et la façon dont elles renouent le dialogue entre elles.

Edgar et sa fille Isadora sont les atouts charme de cette histoire, ainsi que Charlotte l'infirmière (ça doit être générique puisqu'ils sont tous de la même famille !). J'ai aimé leur gentillesse et leur ouverture d'esprit qui aide Thelma à réaliser les défis fixés par son fils. J'ai trouvé leurs rencontres plutôt douces, tout en bienveillance. Les liens qui se créent entre eux laissent présager des promesses radieuses pour l'avenir.

 

La Chambre des merveilles est le premier livre de Julien SANDREL que je lis et j'ai vraiment apprécié ce moment. Le livre est court ce qui rend cette histoire d'autant plus intense sans pour autant la condenser. J'ai aimé son écriture fluide, ouverte et son ton neutre face aux comportements de ses personnages. J'ai trouvé intéressant le fait de trouver la voix de Louis - comme derrière le voile de son coma - au détour de certains chapitres. Cela apporte une note de positif supplémentaire dans cette histoire.

J'ai vraiment aimé cette manière positive d'avancer et de voir les choses que l'on lit dans La Chambre des merveilles. Certes, tout peut finir mal mais il faut savoir en tirer les bonnes leçons pour continuer à avancer dans la vie.

Du positif dans une situation négative.

 

 

[les +] De l'ouverture d'esprit, de la bienveillance et une manière positive d'avancer.

[les -] Un message positif plus dur à mettre en place si la fin du roman avait été différente.

 

 

Lu dans le cadre de : 

 

   
Challenge Bookineurs en Couleurs #4.12 : Multicolore

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs