Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2023 7 30 /07 /juillet /2023 05:00


 

 

 

 

 

Ma Tempête
Eric PESSAN

Aux Forges de Vulcain - 2020
ebook (pdf) - 160 pages

 

 

 

 

 

 

La beauté sauvera peut-être le monde, mais elle ne paye pas les factures.

C'est l'histoire d'un homme, metteur en scène de théâtre, qui apprend un matin que sa future mise en scène de la Tempête de Shakespeare ne se fera pas. Sa femme, qui l'a toujours soutenu, lui explique qu'ils vont devoir, le soir, discuter argent car il ne rapport plus rien à la maison depuis longtemps. Et elle lui indique qu'il doit garder leur fille car la crèche est en grève. L'action va se dérouler sur une journée, dans un seul lieu, l'appartement. Et l'homme va se mettre à jouer avec sa fille et va lui jouer sa mise en scène de la Tempête.

A quoi servent les artistes ? A quoi sert l'art ? A quoi servent ceux qui ne font pas des métiers sérieux ? Que laissent-ils à leurs enfants, à nous, aux autres, au monde ?

 

 

J'ai découvert ce livre dans le cadre du Challenge Netgalley 2023. Je l'ai donc commencé sans savoir de quoi il en retournait, juste pour le plaisir de découvrir un roman à l'aveugle (j'adore ça !) et ai eu très,  très, peur !

La faute au format peu commun de cette histoire variant entre le roman et la pièce de théâtre, le tout avec une écriture un petit peu ampoulée. Si on y ajoute le fait que l'on entre sans contexte dans l'action... j'ai bien failli regretter de l'avoir ouvert. Puis, j'ai commencé à comprendre quelle était en fait cette histoire et à apprécier l'écriture un peu mondaine d'Eric PESSON. Au final, je dois dire que j'ai passé un bon moment avec Ma Tempête.

 

Pour le coup, j'ai trouvé son cadre plutôt original et étonnant. C'est malin la manière dont l'auteur arrive à faire des parallèles entre la pièce de théâtre La Tempête - que David, le personnage principal, montait - et celle qui est justement en train d'avoir leu dehors. Et, plus que tout, j'ai aimé découvrir la tempête plus intime qui habite David entre ses relations compliquées avec ses parents et son frère ainsi que l'incompréhension qui l'éloigne petit à petit de sa femme. J'ai aimé la manière dont Eric PESSON les fait se jouer parallèlement, tout en puisant dans les métaphores pour nous faire comprendre ce qu'il s'est passé dans la vie de David. C'est plutôt poétique la manière dont il nous montre comment la tempête a surgit dans sa vie, bousculant tout sur son passage et le laissant tel une coquille vide de toute énergie. Je trouve que cela montre plutôt bien l'état dans lequel se retrouvent les personnes faisant un burn-out ou une dépression et ce que cela entraîne dans leur vie intime. L'on voit tout de suite qu'Anne, sa compagne, n'arrive pas à gérer cette situation et que cela étiole fatalement leur relation. Cela nous rappelle que la communication est la base de toute relation et que, lorsque l'on fait des suppositions, on tombe souvent à côté de la plaque.

 

David m'a beaucoup touchée. Je l'ai trouvé très vrai dans sa fatigue mentale et sa lassitude. Je ne me reconnais pas forcément dans ce qu'il vit mais je le trouve très crédible. J'ai également beaucoup apprécié sa complicité avec Miranda, sa fille. Tout deux sont beaux à voir ensemble et j'ai trouvé sa manière de lui expliquer indirectement par le jeu ce qui le préoccupe très saine. Ils nous prouvent que les enfants sont bel et bien capables de tout comprendre tant que le discours est adapté à leur âge.

 

Si l'écriture d'Eric PESSON m'a assez effrayée dans un premier temps, j'ai vraiment appris à l'apprécier en tournant les pages. Généralement, je ne suis pas fan des écritures soutenues et un peu compliquées. Là, j'ai trouvé que, malgré les apparences, elle nous permettait de joliment comprendre ce qu'il se passe dans la tête de David tout en s'accordant à merveille avec ce texte hybride. C'est vraiment original de mixer les codes du théâtre au roman et je trouve qu'Eric PESSON le fait ici avec beaucoup de finesse.

Un livre étonnant.

 

 

[les +] Du vrai, de la finesse, un style recherché.

[les -] Une narration assez ampoulée.

 

 

Lu dans le cadre de :


Service Presse - Aux Forges de Vulcain (Netgalley)
Challenge Netgalley 2023

Challenge gourmand #19 : Lait

Repost0
23 juillet 2023 7 23 /07 /juillet /2023 05:00
Challenge Bookineurs en couleurs, session #6.2 : VERTE

Session #6.2 : VERTE
du 23.07.2023 au 23.09.2023

 

N'oubliez pas de partager vos chroniques ou avis ici ou sur le topic dédié de Livraddict pour que vos lectures soient prises en compte !

 

***

 

Mes lectures [2] :

 

Au secours d'une princesse - Carol TAWNEND Mon beau sapin, Roi des enfoirés (que j'aime ton fessier) - Déborah GUERAND

 

Vos lectures [55] : 

ALHWEDER [3] : Hidamari ga kikoeru, tome 1 - Yuki FUMINO • Les innocents de Paris - Gilbert CESBRON • Les Mystères de Fleat House - Lucinda RILEY

CASSIE56 [1] : Calame, tome 1 : Les deux visages - Paul BEORN

CENDRE [8] : Céleste, tome 1 : "Bien sûr, Monsieur Proust" - Chloé CRUCHAUDET • Death Note, tome 5 - Takeshi OBATA • Les déchainés - Flo JALLIER • Le jour où le bus est reparti sans elle - BEKA • La Princesse de l'Aube - Sophie BENASTRE • Les Cendres du Serpent-Monde - Marine SIVAN En lutte - Fabien TOULME • Les extraordinaires et fantastiques enquêtes de Sylvo Sylvain, détectives privé, tome 2 : Avant le déluge  - Raphaël ALBERT

CHRISBOOKINE [11] : The Legend of Zelda : Twilight Princess, tome 5 - Akira HIMEKAWA • The Legend of Zelda : Twilight Princess, tome 7 - Akira HIMEKAWA • Teen Titans (Urban Link), tome 2 : Beast Boy - Kami GARCIA & Gabriel PICOLO • Cendrillon - Peggy NILLE? Charles PERRAULT & Olivier CHARBONNEL • Cassylyna, tome 1 : Ironie du sort - S.A. WILLIAM • We Live, tome 1 - Inaki MIRANDA & Roy MIRANDA • La promesse du dragon - Elin BAKKER • Babel 17 - Samuel R. DELANY • Mémoires de la forêt - Mickaël BRUN-ARNAUD • Bien trop petit - Manu CAUSSE • L'Atelier des Sorciers, tome 8 - Kamome SHIRAHAMA

COPER [7] : • Les Dames de Marlow, tome 1 - Robert THOROGOOD • Montre-toi, Montagne !  - David WAUTIER • L'incroyable voyage de Coyote Sunrise - Dan GEMEINHART • Les Carnets de l'Apothicaire, tome 1 - Natsu HYUUGA • Le crayon - Hye Eun KIM • Les petits marsus, tome 1 : L'école des Petits Marsus - Benjamin CHAUD • Texaco : Seul face au géant pétrolier américain - Damien ROUDEAU

ELLALECRIVAIN [1] : Les pendules - Agatha CHRISTIE

LA3TI [1] : Le jour où le bus est reparti sans elle - BEKA • 

LYZMOD [1] :  La fin des monstres, récit d'une trajectoire trans - Tal MADESTA •

MOSTHONEY [6] : Les Carnets de l'Apothicaire, tome 1 - Natsu HYUUGA • La Machine à explorer le temps - Herbert George WELLS • Swan Song, tome 2 : La glace et le feu - Robert NcCAMMON • Minuscule, tome 2 - Takuto KASHIKI • Minuscule, tome 5 - Yakuto KASHIKI Renard et petit Georges - Thibault PRUGNE

MYPIANOCANTA [7] : L'oeuvre - Emile ZOLA • Ainsi vont les filles - Mary WESTMACOTT • Les Carnets de l'Apothicaire, tome 1 - Natsu HYUUGAMr. Darcy's Diary - Amanda GRANGE • Elfes, tome 2 : L'honneur des elfes sylvains - Nicolas JARRY & Gianluca MACONINicolas Le Floch, tome 15 : Le cadavre du Palais-Royal - Laurent JOFFRIN • Une Insolence Curiosité  - Lynn MESSINA

TINKII [1] : Harry Potter, tome 7 : Harry Potter et les Reliques de la Mort - J.K. ROWLING

VERDORIE [8] : La colère des enfants déchus - Catherine FRADIER • Skinwalker - Philippe Aurèle LEROUX • Happy of the end, tome 1 - Tanaka OGERETSU • Hidamari ga kikoeru, tome 1 - Yuki FUMINO • Chimera - Gert NYGARDSHAUG • Celui qui hantait les ténèbres - Gou TANABE • NeoForest, tome 1 : Cocto citadelle - Fred DUVAL & Philippe SCOFFONI • Dear Gene, tome 1 - Kaya Azuma

 

 

 

Repost0
28 juin 2023 3 28 /06 /juin /2023 05:00

 

  

 

Vous qui entrez à Montechiarro
Le monde d'Asmodée Edern, tome 5
Vincent ENGEL

VOolume - 2022
Livre audio - 13H06 

 

 

 

Des fils puissants et invisibles relient Roberto, Stefano et Cenzo entre eux, mais aussi à des femmes : Alessia, Rachel et Clara. Au gré des vengeances et des rédemptions, ces fils se tissent en une toile qui s'étire de la fin du dix-neuvième siècle à la chute sanglante du fascisme. Dans les ombres de Venise, Asmodée Edern aiguille ces hommes et ces femmes, les aide à trouver un sens à leur existence.

En 2020, Baptiste Morgan cherche à son tour le sens d'une vie qu'il croit n'avoir pas vécue. De Venise à Montechiarro, à la poursuite du fantôme d'Asmodée, il récolte les fragments de ce qui, peut-être, conclura le roman de sa vie.

 

 

Pour le coup, je crois bien que j'ai soupiré en découvrant le résumé de ce roman. Déjà parce qu'il ne titillait pas franchement ma curiosité et aussi parce que c'est en fait un cinquième tome. Pfff ! Ça ne me faisait pas franchement rêver... Cela dit, j'ai été un peu rassurée avant que l'histoire ne commence, quand le lecteur a annoncé que les différents tomes étaient indépendants. Au fond, j'aime bien ce genre d'histoire et, si j'ai été habituée à lire les séries aléatoirement (merci papa qui ne regarde jamais les numéros de tome --'), je préfère autant découvrir les séries chronologiquement. Et puis, l'histoire a démarré et Roberto m'a conquise ;)

Au final, je ne sais pas trop ce qui ne m'inspirait pas dans ce résumé puisque, depuis toujours, j'aime beaucoup, beaucoup, les sagas familiales où l'on suit les générations les unes après les autres. Je trouve ça fascinant la manière dont les actes de nos ancêtres peuvent jouer sur nos vies actuelles ! Je trouve d'ailleurs curieux les psychogénéalogistes qui s'attaquent à ça : je crois que je reste encore septique là-dessus ! Bref, tout ça pour dire que je devais être un peu ronchon ce jour-là parce que, sur le papier, cette histoire avait tout pour me plaire et que, effectivement, j'ai passé un bon moment à l'écouter.

 

Comme je le disais plus haut, j'ai vraiment apprécié découvrir l'histoire très touchante et plutôt dramatique de Roberto, Cristina et Alessia. Je pense qu'elle m'a particulièrement plu parce que je me suis retrouvée dans l'investissement de Roberto envers ses proches mais aussi ses amis. C'est assez terrible de le voir donner autant pour aussi peu de reconnaissance. J'ai été touchée par l'image un peu niaise qu'il traine dans sa famille alors qu'ils ont finalement beaucoup plus à apprendre de lui que le contraire. L'intrigue autour de l'internement de Cristina est vraiment prenante et assez horrible : aucun doute sur le fait que cela puisse être possible. Sincèrement, je trouve ça beaucoup plus inquiétant que les histoires de meurtres.

De même, j'ai vraiment apprécié suivre les aventures de Stefano et Cenzo qui, d'une certaine manière fait assez bien écho à la première époque. J'ai aimé la dualité qui unit ces deux-là et la manière dont ils subissent le drame qui les réunit. J'ai aimé - bien qu'elle m'ait attristée - l'ironie de la situation : Stefano qui n'était pas franchement recommandable devient une meilleure personne tandis que le chouette Cenzo (c'est clairement mon chouchou) s'enfonce dans le mal-être. C'est d'autant plus terrible que c'est particulièrement crédible. J'ai également beaucoup apprécié la présence discrète mais pourtant musclée de Clara et Rachel : si elles ne sont pas au premier plan, elles tirent les rennes et c'est plutôt agréable de les voir être des piliers pour leurs hommes. De plus, j'ai vraiment été sensible au cadre de l'histoire autour du fascisme : si je ne comprends pas grand chose à ce parti politique, je trouve que le cadre de la seconde guerre mondiale et de ses crimes donnent encore plus de profondeur à ces intrigues.

Honnêtement, si j'ai beaucoup apprécié les deux premières époques, je n'ai pas franchement accroché à celle de Baptiste. Je pense que l'absence de transition entre les différentes parties joue beaucoup. Si c'est un peu déstabilisant entre les deux premières, l'on retombe rapidement sur nos pieds en retrouvant Alessia. Ce qui n'a pas du tout été le cas avec Baptiste : pour le coup, il m'a fallut un long moment avant de comprendre son lien avec les précédents personnages. Je crois le côté contemporain de l'intrigue avec le covid joue aussi en sa défaveur : c'est beaucoup moins excitant que l'inconnu du passé ! De même, si c'est plutôt intéressant de comprendre l'histoire de Agnese et Sébastien à travers ses recherches, cela reste plat et peu actif. Pour le coup, même si Baptiste amorce beaucoup de changement dans sa vie, il donne tout de même l'impression d'être spectateur de ce qu'il s'y passe.

 

Au vu du titre de la série, je m'attendais à voir davantage Asmodée dans ce roman. S'il est présent à chacune des époques et fait indubitablement avancer l'histoire, il est plutôt discret. J'ai aimé sa manière de se renouveler et d'apparaitre toujours au bon moment pour faire la passe décisive qui va pouvoir faire avancer chacun des personnages. S'il est assez inquiétant, j'ai apprécié ses valeurs tout en bienveillance et sans jugement des actes de chacun. Au final, c'est assez plaisant de le voir s'effacer au profit des destins de chacun.

 

L'écriture de Vincent ENGEL est plutôt agréable. Elle a un côté assez intemporelle que j'ai beaucoup appréciée donnant l'impression que son livre ne peut vieillir et va traverser les époques. J'ai aimé son langage universel, presque soutenu, qui donne un ton parfois un peu officiel à ce qu'il raconte. Encore une fois, j'aurais cependant bien aimé que les transitions entre les différentes époques soient davantage explicitées. Cela dit, si l'occasion se présente, je lirais avec plaisir les autres tomes de la saga.

J'ai apprécié retrouver la voix de Philippe CAULIER pour ce roman : son côté avenant et posé, ainsi que ses sous-tons graves nous encrent vraiment dans cette histoire et ajoutent au côté intemporel de cette saga familiale. Clairement, il est le lecteur idéal pour cette histoire !

Une découverte en demi tiers-teinte !

 

 

[les +] Des personnages étonnamment attachants, des intrigues prenantes

[les -] Une troisième époque décevante

 

 

Lu dans le cadre de :

Service Presse - VOolume (Netgalley)
Challenge Netgalley 2023

Repost0
21 juin 2023 3 21 /06 /juin /2023 05:00

 

  

 

Tremblez ! 10 histoires criminelles vraies et flippantes
McSKYZ

Audiolib - 2023
audiobook - 7h17

 

 

 

 

10 histoires criminelles vraies et flippantes.

Quatre amis assassinés au bord d'un lac en Finlande, une famille de fermiers tuée en France, une jeune maman torturée en Grèce, une adolescente disparue en Australie... Les histoires que vous allez lire sont toutes vraies et ont fait les gros titres des journaux ces dernières années. Pour chacune, découvrez le déroulé des faits et de l'enquête, la psychologie des protagonistes, les débats pendant les procès et des focus sur les avancées de la criminologie.

Comme il le fait si bien sur sa chaîne Youtube, McSKYZ nous tient en haleine au fil de ces dix affaires de true crime françaises et internationales, ultra-documentées et racontées comme si vous les viviez en direct.

 

 

Cela fait plusieurs années que j'ai découvert les vidéos de true crime sur Youtube. Si ce n'est pas mon contenu favori (j'ai toujours une préférence pour les podcasts créatifs et les tables rondes), j'apprécie de temps en temps regarder quelques vidéos de ce genre. À chaque fois, cela me fait penser à Maxime CHATTAM qui écrivait (je crois) en prologue de La Trilogie du Mal qu'il était obligé de se brider car la réalité des choses est si ignoble que, s'il l'écrivait telle quelle, ses lecteurs n'arriveraient pas à y croire...!

J'étais donc plutôt curieuse d'écouter ce livre (quoique le Challenge NetGalley 2022 m'a appris qu'il ne fallait pas se lancer dans des choses trop trash en voiture tant il est compliqué de les mettre sur pause !) et de découvrir son auteur que je ne connaissais pas du tout. Pour le coup, jusqu'à présent, je regardais volontiers les vidéos true crime de Restons Prudents, Victoria Charlton et les Horroria d'Horia (#girlpower). Ça m'a d'ailleurs beaucoup amusée de découvrir après coup la tête de McSKYZ : c'est le portrait craché de l'amoureux de l'une de mes meilleures amies ! ;)

 

J'ai trouvé les différents faits divers plutôt bien choisis pour des personnes qui découvriraient ce genre. McSKYZ mixe agréablement les époques, les lieux et les crimes résolus ou non, donnant un joli aperçu de ce qu'il fait sur sa chaîne. Par contre, en allant voir ses vidéos, j'ai été déçue de découvrir que l'on y retrouvait les enquêtes de son livre racontées peu ou prou de la même manière (j'ai juste regardé celle de Tia). Je trouve cela dommage pour ses followers qui voudraient le soutenir de ne pas avoir le droit à des inédits dans ce livre. J'imagine que certains lecteurs pourraient également se sentir floués d'avoir payé pour un contenu accessible gratuitement.

Cela dit, j'ai apprécié la certaine pudeur qu'il utilise pour parler de ces histoires et notamment des plus glauques. S'il ne donne pas l'impression de cacher certaines choses, il ne donne pas non plus trop de détails préservant autant la mémoire des victimes que les personnes sensibles qui pourraient découvrir ce livre. Ce respect m'a beaucoup plu.

 

Je trouve cela bien que ce soit McSKYZ qui lise son livre. Pour le coup, l'on retrouve vraiment bien sa patte dans sa manière de raconter les choses et dans son ton assez original. Personnellement, j'ai eu un peu de mal à accrocher avec sa lecture pendant tout l'audio du livre : il fait beaucoup de pauses et notamment en plein milieu de phrase (où il n'y a sûrement aucune virgule ni aucun point) et cela m'a beaucoup perturbée. Si cela est gênant en livre audio n'ayant qu'un seul sens de sollicité, cela ne m'a pas vraiment dérangée dans ses contenus Youtube découverts depuis : dans ce cas précis, cela permet aussi de mettre en valeur les illustrations dont il se sert pour ses vidéos.

Un livre agréable pour découvrir le true crime.

 

 

[les +] Des histoires différentes et complémentaires, une pudeur respectueuse.
[les -] Une narration entrecoupée qui ne respecte pas les ponctuations naturelles.

 

 

Lu dans le cadre de :


Service Presse - Audiolib (Netgalley)
Challenge Netgalley 2023

Repost0
17 juin 2023 6 17 /06 /juin /2023 05:00

 

 

 

 

Peter Howells et le monde d'Haddgard
Maria PATTERSON

Les éditions du Net - 2022
Ebook (ppt) - 276 pages

 

 

 

  

 

Peter Howells est un jeune garçon de onze ans qui grandit au sein d'une drôle de famille. Un jour, il reçoit la visite inattendue d'une surprenante créature. Celle-ci lui révèle alors qu'il possède des pouvoirs magiques, extraordinaires. Peter finit par se retrouver dans le monde d'Haddgard. Mais réussira-t-il à s'en sortir dans ce nouvel environnement peuplé d'êtres étranges et qui lui est totalement inconnu ?

 

 

J'ai tout de suite été intriguée par ce premier tome des aventures de Peter Howells. Le résumé m'avait laissé présager un petit côté à la Harry Potter et, étant une très grande fan de l'univers du plus célèbre des sorciers, j'étais on-ne-peut-plus curieuse de découvrir le monde d'Haddgard. Finalement, si j'ai senti pendant ma lecture que j'avais de nombreuses références en commun avec Maria PATTERSON, il n'y a pas franchement de comparaison possible avec l'univers de J.K. ROWLING : ces deux histoires n'ont rien à voir et tant mieux ! C'est toujours excitant de découvrir un nouvel univers ;)

 

J'ai beaucoup aimé la manière dont le monde magique est abordé dans ce roman, créant une vraie distance entre notre monde et son alter égo surnaturel. Si j'ai un réel attrait pour les histoires fantastiques, je n'aime pas trop me dire que des créatures dotées de pouvoirs, plus ou moins bien attentionnées traînent dans les parages. Bref, j'ai trouvé ça assez rassurant de savoir qu'Haddgard n'était pas franchement la porte d'à-côté ! De même, j'ai aimé le côté un peu ironique autour du réveil à ce monde et à "l'aveuglement" du commun des mortels à celui-ci. Pour le coup, c'est presque poétique ! J'ai également apprécié découvrir Haddgard en compagnie de Peter, avec ses originalités (notamment culinaires) parfois déstabilisantes et son fonctionnement à des années lumières de ce que l'on connait. C'est toujours intriguant de découvrir un nouvel univers et c'est particulièrement plaisant de le faire en compagnie de ce petit garçon aussi sympathique que curieux.

Si j'ai également apprécié l'intrigue autour de la guerre avec les Djokans, j'ai trouvé qu'elle arrivait et se finissait trop vite à mon goût. Difficile de croire qu'un différent qui anime deux ennemis depuis autant d'années puisse se clore en quelques heures seulement ! Bon, après, je me doute que ce n'est que partie remise mais, avec le retour à la maison de Peter à la fin, elle donne vraiment l'impression d'avoir été anecdotique. Je n'ai pas trouvé que l'on avait beaucoup d'informations en amont sur ce conflit et je pense que cela a également pu jouer dessus.

 

Peter est un personnage très touchant et sympathique. Bien que l'on sent qu'il est voué à de grandes choses, il nous donne envie de le protéger du fait de son jeune âge. J'ai trouvé intéressant la manière dont il s'intègre à ce nouveau monde, au milieu de tous ces adultes : il pourrait y avoir un décalage parfois un peu gênant mais il n'en est rien ! Je dois dire que je suis très curieuse de découvrir les pouvoir qu'il va développer par la suite.

Les autres élus sont également sympathiques mais j'ai eu du mal à tous les retenir (à part les triplées et Joël) et à les différencier. L'on a finalement assez peu d'informations sur eux, ce que j'ai trouvé un peu dommage, mais j'imagine que l'on apprendra à mieux les connaître au fur et à mesure que l'on avancera dans cette série.

Gabi m'a beaucoup plu : il faut dire aussi qu'il ressemble beaucoup à Dobby (je crois bien que c'est mon personnage favoris dans Harry Potter !). Il est très touchant dans sa maladresse et son envie de bien faire les choses malgré ses erreurs qui peuvent lui coûter cher.

 

J'ai trouvé l'écriture de Maria PATTERSON très agréable à lire : pour tout dire, j'ai lu Peter Howells et le monde d'Haddgard d'une traite, en quelques heures à peine. La narration est dynamique, entraînante et laisse une jolie place à l'imagination. J'ai aimé sa lecture à plusieurs niveaux qui s'adresse aussi bien aux enfants qu'à leurs parents grâce aux petites références à nos histoires préférées de notre adolescence. J'ai également apprécié les valeurs que l'auteure met en avant : celle de la bienveillance et du courage. Pour le coup, je suis vraiment curieuse de découvrir la suite des aventures de ce clan pas comme les autres ;)

Une histoire jeunesse prenante.

 

 

[les +] Un univers original et familier, des personnages sympathiques.

[les -] Quelques passages importants qui sont passés vite.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service presse - Maria PATTERSON (Simplement Pro)

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs