Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mai 2021 3 12 /05 /mai /2021 05:00

 

 

  

 

 

My fucking boss
Orlane PEGGY

Harlequin - 2021
ebook - epub - 501 pages

 


 

 

 

 

Elle le déteste
Elle le désire

Raphael Lockwood est un enfoiré hautain, méprisant et aussi désagréable que séduisant. C'est aussi le nouveau patron de Zoey, qui vient d'être embauchée pour être son assistante personnelle, et, accessoirement, le PDG de la puissante entreprise Lockwood Industries. Si Zoey, tout juste diplômée, n'a aucune expérience pour ce poste, elle a bien compris que sa principale mission consiste à satisfaire toutes les exigences de monsieur Lockwood et, surtout, de le faire en silence. Le problème ? Elle n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds ou à tourner sa langue sept fois dans sa bouche avant de parler. D'ailleurs, sa langue aimerait plutôt explorer la bouche de son patron : ça aurait le mérite de le faire taire.

 

 

Je ne suis pas fan du titre de ce livre My fucking boss... En fait, ça m'agace un peu tous ces titres en anglais alors que les livres sont écrits en français. J'imagine que ça aide aussi à mieux faire passer le gros mot sur la couverture mais, personnellement, je ne trouve pas que le vulgaire soit attirant. Pour le coup, c'est vraiment le résumé qui m'a donné envie d'en savoir plus sur cette histoire.

Et, effectivement, j'ai passé un très bon moment avec ce roman qui se lit vraiment très vite. Je crois que lorsqu'on le commence, l'on est tout de suite atteint du syndrome "Allez, encore un chapitre !" qui nous fait nous tenir éveillés jusque tard dans la nuit (et avancer comme un zombie une fois au travail ;D). J'ai trouvé l'ambiance de ce roman vraiment très prenante : l'on va de rebondissements en rebondissements et c'est vraiment difficile de s'arrêter en plein milieu pour aller faire autre chose !

J'ai trouvé la relation entre Zoey et Raphael très sympa'. Tous deux sont amusants dans la façon qu'ils ont de se chercher sans cesse, sans vouloir s'avouer que ça cache bel et bien un loup. Leurs rapports sont explosifs et m'ont beaucoup amusée : ils passent vraiment leur temps à se faire tourner en bourrique ! Le tournant plus charnel de leur relation n'en est que logique tout comme les sentiments naissants.

J'ai beaucoup apprécié la relation entre Zoey et son meilleur ami Ryan. J'ai aimé leurs rapports à la fois fusionnels et fraternels et l'entraide dont ils font preuve. Ils ne sont pas forcément d'accord l'un avec l'autre mais j'ai aimé l'écoute entre eux et la jolie alchimie qui les unie. A contrario, j'ai été un peu gênée par la rivalité de Zoey avec sa sœur Gwen : je ne l'ai pas trouvée très crédible tant ça prend des proportions importantes. Les raisons nous sont expliquées au cours de cette histoire mais cela ne m'a pas semblé suffisant pour en arriver là.

La conclusion est étonnamment douce vu l'ambiance volcanique de ce roman. Mais, au fond, c'est plutôt une bonne chose : l'apaisement appelle souvent le bonheur.

 

Je ne me suis pas du tout reconnue dans les personnages mais j'ai passé un bon moment à les découvrir. Zoey et Raphael se ressemblent beaucoup dans leur façon de partir au quart de tour à la moindre étincelle. Tous les deux sont des joueurs et ne lâchent jamais l'affaire. Ils sont assez clichés dans leur personnage du grand, jeune et séduisant PDG et de son assistante débutante mais je leur ai trouvé beaucoup de charme. J'ai également été très touchée par leur lien avec la petite fille de Raphael - Raphaella - qui est juste à croquer.

 

J'ai passé vraiment un très bon moment avec cette première découverte de l'univers d'Orlane PEGGY. Je pense vraiment que son écriture y est pour beaucoup ! Elle a vraiment su rendre addictive cette histoire qui a pourtant des airs de déjà-vu grâce à sa narration dynamique et pleine d'humour. J'ai aimé le rythme soutenu qu'elle impose par les nombreux rebondissements et la sympathique de l'on ressent à travers ses mots pour ses personnages.

Une découverte très sympathique.

  

 

[les +] Une histoire amusante et sympathique.
[les -] Des personnages très clichés, une histoire déjà vue.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #15 : Jus
Service presse - Harlequin

 

Repost0
9 mai 2021 7 09 /05 /mai /2021 05:00

 


 

 

 

 

Je te déteste de me troubler
Brune LUCAS

Harlequin - 2021
ebook - epub - 240 pages

 

 

 

 

 

 

 

Des conneries, il en fait... mais craquer pour sa psy est de loin la pire !

Raphaël le sait : Maxine et lui n'appartiennent pas au même monde. Une psychologue guindée comme elle ne pourra jamais s'intéresser à un jeune rappeur de banlieue au passé torturé. Pourtant, depuis leur rencontre, pas un instant ne passe sans qu'il pense à elle. Son corps, aux courbes délicieuses, sa voix suave, véritable appel au vice Tout chez elle le rend fou. Mais, si se rapprocher de Maxine est tentant, c'est aussi bien trop dangereux. Car Raphaël ne peut pas prendre le risque de perdre le contrôle en sa présence. Et encore moins la laisser découvrir le secret qu'il cache depuis des années et qui le pousse à suivre une thérapie. Il doit se rendre à l'évidence, s'il veut avoir une chance de la fréquenter, il vaudrait mieux pour lui qu'elle ne l'apprenne jamais

 

 

Avec une couverture pareille, je ne m'attendais pas à découvrir une héroïne comme Maxine derrière. Cela dit, une fois que l'on apprend à la connaitre, il est clair que le titre lui colle à la peau !

 

J'aime bien les romances avec des rencontres inattendues voire presque interdites. Tout oppose Maxine et Raphaël et, pourtant, dès que l'on les voit ensemble, cela devient évident. A la base, je ne suis pas fan des relations où l'un des deux à un ascendant sur l'autre comme c'est le cas ici, Maxine étant la psy' de Raphaël. Cependant, même si le lien médical entre les deux induit une sorte de pouvoir et d'influence sur l'autre, cela ne m'a pas vraiment dérangée. Tous les deux font la part des choses et quittent cette situation assez rapidement.

J(ai trouvé intéressant la façon dont leur relation se développe alors que tout les oppose. Je trouve ça assez magique de voir deux univers entrer en collision pour en créer un spécial, à la limite des deux. On met souvent en avant les différences dans un couple comme étant un frein sur le long terme, de mon côté, je vois ça plutôt comme une chance de s'ouvrir à la nouveauté et d'apprendre tous les jours ! Pour le coup, j'ai apprécié la façon dont ces deux-là se mouvent pour s'adapter l'un à l'autre et j'ai trouvé très beaux les efforts qu'ils font pour que cela fonctionne.

La romance prend vraiment beaucoup de place dans ce roman et j'aurai aimé que cette histoire laisse davantage de place à des intrigues secondaires. D'autant plus que le cadre possède déjà pas mal d'éléments pour le faire comme la vie de famille de Maxine depuis sa séparation avec son ex ou encore les rivalités dans le milieu de la musique avec Raphaël. D'ailleurs, à ce propos, j'ai été plutôt sensible à l'ambiance du roman entre musique et soins, deux milieux pour lesquels je porte un grand intérêt.

 

Je ne me suis reconnue ni en Maxime ni en Raphaël. Pour le coup, je crois que je suis un juste milieu de ces deux-là. Par contre, je les ai trouvé tous les deux très sympathiques et crédibles. J'ai aimé la froideur apparente de Maxine et son calme à toute épreuve. Elle sait où elle va et elle garde la tête froide. J'aime bien ces personnages qui ne laissent pas de place à l'improvisation et qui mènent leur barque sans embuches. Pour le coup, elle m'a rappelée ma sœur ou encore certaines de mes amies pour qui l'échec n'est pas une éventualité.

Chez Raphaël, j'ai apprécié la dualité que l'on sent en lui. C'est un personnage public et pourtant il est d'une grande discrétion. Il se livre en musique, néanmoins l'on ne connait pas grand chose de lui.

 

J'ai passé un très bon moment pour cette première plongée dans l'univers de Brune LUCAS. J'ai trouvé son écriture vraiment agréable à suivre et paisible. Elle a un côté très doux et réconfortant, sans pour autant que la narration manque de dynamisme.

J'ai également aimé le fait que l'histoire se fasse à deux voix, alternant les visions de Maxine et de Raphaël. J'aime avoir les différentes facettes de l'histoire et je trouve que cela permet aussi d'avance à bon pas sans se perdre dans les questionnements des personnages.

Une jolie découverte.

 

 

[les +] Loin de mes aprioris, une relation amoureuse respectueuse et bienveillante.
[les -] S'oubliera sans doute vite.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #15 : Jus
Service presse - Harlequin

Repost0
7 mai 2021 5 07 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

 

Silence
Sorcières & Chasseurs, tome 3
Charlotte MUNICH

Amazon publishing - 2019
506 pages

 

 

 

 

  

 

Depuis les évènements désastreux de Bretagne, Leila est en cavale. Pour sauver l'homme qu'elle aime, Arthur, des griffes des chasseurs, elle est prête à tout. y compris à s'allier à son pire ennemi, le chasseur renégat Satie.

Après une évasion catastrophe, Leila et Arthur sont recueillis par une communauté de femmes en fuite sous la protection magique de Nora, la tante de Leila. Ils sont à l'abri pour l'instant... mais le séjour d'Arthur chez les chasseurs l'a changé, et maintenant, l'organisation secrète veut étendre son emprise sur lui.

Sans Harmonie pour se défendre, Leila doit enquêter sur sa magie et l'histoire de sa famille. Mais son ennemi est étonnamment plus puissant et faire éclater la vérité lui coûtera très cher.

 

 

Le fantastique et la fantasy font partie de mes genres favoris. Du coup, j'étais plutôt enthousiaste à l'idée de découvrir Silence qui, en plus de parler de magie, est une histoire française. Sauf que... je n'ai pas franchement accroché à cette histoire.

 

Pour être honnête, Silence est un tome 3 et c'est aussi le premier de cette série que je lis. Je ne pense pas que cela a particulièrement joué sur mon ressenti (mon père achète les livres au résumé sans se soucier des éventuelles sagas : depuis que je suis petite, je suis donc habituée à lire les tomes dans un pseudo-désordre) mais je dois reconnaître que prendre une histoire en cours de route ne joue pas forcément en sa faveur. Cependant, l'auteure donne des petits rappels réguliers de ce qui a pu se passer avant, ce qui a très largement facilité ma compréhension de cette histoire.

En fait, ce qui m'a déplu, c'est le côté méli-mélo de cette histoire : c'est juste le bazar. L'univers du livre est déjà assez compliqué entre les sorcières, les chasseurs et les codes qui régissent tout ça. Et, en plus, s'y ajoutent des intrigues également complexes. Il se passe trop de choses en même temps et cela m'a perdue, d'autant plus que les rebondissements sont très nombreux et s'enchaînent rapidement. En fait, je n'ai pas eu le temps de me poser pour analyser ce qu'il se passait autour de moi et cela m'a manqué pour bien comprendre certaines situations. Au final, j'ai trouvé que ce "trop plein" était plutôt contre-productif et jouait sur la crédibilité du roman : en y réfléchissant, certains aspects des intrigues m'ont semblées un peu bancales.

La conclusion n'en est pas vraiment une avec le quatrième tome qui suit, du coup, elle ne m'a pas vraiment contentée. Après, il est vrai aussi que j'ai une préférence aux "vraies fins" qui ne débouchent pas sur un cliffhanger. Cela dit, j'ai le tome suivant dans ma PAL et je le lirais donc avec plaisir (mais plus tard, j vais enchaîner avec une lecture plus calme !).

 

Leïla ne m'a pas particulièrement plu, je l'ai trouvée aussi instable que l'histoire de ce roman. Elle saute sans cesse du coq à l'âne ce qui est fatigant. Du coup, je ne me suis pas vraiment reconnue en elle, d'autant plus qu'elle aligne les alliances un peu contre-nature : personnellement, ça n'a pas du tout fait écho en moi.

Les autres personnages ne sont pas particulièrement développés, notamment dû au fait que l'histoire est racontée par Leïla. Cela dit, j'ai beaucoup apprécié rencontrer Nora et Sarah en qui je me suis davantage reconnue. J'aurais également aimé en apprendre davantage sur Duncan qui est assez mystérieux dans son rôle de méchant. Par contre, j'ai trouvé Satie et Arthur plutôt insignifiants.

 

J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire de Silence mais aussi à avancer dedans. L'écriture de Charlotte MUNICH est agréable mais je l'ai trouvée assez dilettante : c'est un peu confus et elle ne me donnait pas les éléments dont j'avais besoin au bon moment et à d'autres endroits, c'était presque too much. Au final, je ressors de cette lecture aussi déçue que fatiguée.

Une histoire compliquée à suivre.

 

 

[les +] Un univers intéressant.
[les -] Une écriture et une histoire aussi fouillis que confuse.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service presse - Amazon Publishing (Montlake)
Challenge gourmand #15 : Ju

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.1 : Bleue

 

Du même auteur :​​​​​​​
Sorcières & Chasseurs tome 3 : Silence

Repost0
6 mai 2021 4 06 /05 /mai /2021 05:00


 

 

 

 

 

 

Let Me Undress You
Nelsa PIRAS

Harlequin - 2021
ebook - epub - 196 pages

 

 

 

 

 

 

Elle n'aura jamais été aussi vulnérable que nue devant lui...

Pas de doute, Gil vient de croiser le regard de Gavin, ce barman agaçant qu'elle a rencontré l'autre soir. Et il l'a forcément reconnue. Ce qu'elle a toujours redouté vient donc d'arriver : quelqu'un a découvert le secret qu'elle tente de cacher depuis des années Si elle est étudiante en médecine le jour, la nuit elle devient danseuse au Golden, un club de strip-tease de luxe. C'est le seul moyen qu'elle a trouvé pour offrir un avenir meilleur à sa sœur. Et maintenant, Gavin risque de tout foutre en l'air s(il révèle la vérité. Alors, Gil se le promet, ce bad boy irrésistible ne l'empêchera pas d'atteindre son but : garder coûte que coûte sa double vie privée : Et, pour ça, elle compte bien le faire taire. Par tous les moyens

 

 

J'étais assez curieuse de découvrir Let Me Undress You mais je dois dire que j'avais également un peu peur de lire quelque chose de déjà-vu : l'étudiante qui fait du strip-tease pour permettre à sa famille de joindre les deux bouts tout en le cachant à ses amis de la bonne société... Ce n'est pas vraiment original !

 

Et, effectivement, je n'ai pas eu de grandes surprises lors de la lecture de ce roman qui reste plutôt cliché si ce n'est l'ambiance étrangement saine. je m'attendais à quelque chose d'un peu glauque mais je dois dire que le bar où travaille Gil à l'air plutôt safe. Bon, ce n'est pas le cas de l'ensemble de l'histoire qui prend des tournures un peu gênantes par moment, que ce soit dans les choix professionnels de l'héroïne (demander de l'aide, c'est bien aussi) ou dans la vision personnelle du consentement chez Gavin. J'ai trouvé plutôt intéressant la façon dont chacun se sort de ses mauvais pas même si, personnellement, je pense que l'on lâche un peu rapidement l'affaire face aux personnages qui abusent de leur pouvoir. Pour le coup, dans ma vision un peu éducative des livres, je pense que l'on peut envoyer un message un peu plus combatif aux victimes qui pourraient se reconnaître dans ce qui arrive à Gil et Ashley.

La romance entre Gavin et Gil est plutôt classique. Je dois dire que je ne suis pas fan de ces débuts de relation où l'un des deux à davantage de pouvoir que l'autre en connaissant un secret à monnayer. Gavin n'en joue pas plus que ça mais je ne trouve pas que ce sont de bonnes bases pour une relation équilibrée. Cela dit, j'aime beaucoup la façon dont leurs sentiments se développent et dont ils se viennent en aide l'un et l'autre. La conclusion est plutôt jolie et promet un bel avenir à ces deux-là.

 

J'ai bien aimé le personnage de Gil et son envie de s'en sortir seule. C'est assez impressionnant tout ce qu'elle déplace comme montagne pour ne rien laisser paraître à ses amis et donner une jolie vie à sa petite sœur. D'ailleurs, j'ai trouvé le lien entre ces deux-là très touchant et mignon. Par contre, je n'ai pas trouvé Gil très crédible : pour être passée par médecine et avoir été noyée sous le boulot en première année, je ne comprends pas comment Gil peut s'en sortir à la fac, avoir un job et sortir si souvent. Clairement, quand révise-t-elle ?

Gavin est tout aussi stéréotypé. Il fait partie de la catégorie des gros durs au sourire moqueur tout tendres à l'intérieur. J'ai cependant trouvé intéressant son histoire personnelle et ses liens avec ses parents. Cela donne un peu de profondeur au personnage et permet d'avoir une seconde intrigue plutôt sympathique (même si elle est aussi déjà-vue).

 

C'était la première fois que je lisais un roman de Nelsa PIRAS et j'ai plutôt passé un bon moment. J'ai apprécié son écriture dynamique et enjouée, malgré les passages un peu plus sombres. Son ton démontre une certaine affection pour ses personnages. J'ai également aimé la narration à deux voix qui nous permettent de découvrir les deux facettes de l'histoire et d'avancer à bon pas.

Une lecture clichée mais agréable

 

[les +] Une romance sympathique et dynamique.

[les -] Clichée et déjà-vue.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Service presse - Harlequin

Repost0
5 mai 2021 3 05 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

  

Un soupçon d'imprévu
Domaine des Manons, tome 4
Tamara BALLIANA

Montlake - 2020
ebook - epub - 345 pages

 

  

 

 

 

 

Faut-il renoncer à l'amour avec un grand A pour enfin devenir mère ?

A 38 ans, Romy est épanouie dans son métier de pâtissière, mais elle rêve désormais de fonder une famille. Autour d'elle, toutes ses amies sont en couple et déjà mamans... Bien décidée à avoir un enfant envers et contre tout, la jeune femme envisage plusieurs solutions pour devenir mère, quitte à revoir ses idéaux.

Ce qu'elle n'avait pas prévu dans son plan ? Sa rencontre avec Alistair, un charmant maçon anglais de 11 ans son cadet, qui ne lui cache pas que la différence d'âge est loin d'être un problème pour lui... Mais est-il prêt à être père ? Au-delà de leurs âges respectifs, le jeune homme est tout juste en train de construire sa vie professionnelle alors que Romy est installée et heureuse. Pourra-t-elle mettre son projet de vie entre parenthèses pour e qui n'est peut-être qu'une amourette ?

 

 

J'étais plutôt enthousiaste à l'idée de retrouver le village de Cadenel et ses habitants aussi chaleureux que curieux. Pour être honnête, les tomes de cette série étant indépendants, je les prends dans le désordre suivant mes envies du moment… C'est pour ça que je me suis attaquée à Un soupçon d'imprévu sans avoir lu les deux tomes précédents. En lisant plusieurs chroniques, j'ai vu que des lectrices avaient été désarçonnées en comprenant que plusieurs années se sont écoulées depuis le troisième tome : je mentirais si je disais que je n'avais pas tiqué sur l'âge de Romy (38 ans) qui me semblait bien plus jeune dans le premier tome mais je n'ai pas creusé davantage sur le moment

 

En soit, j'ai trouvé ça plutôt coll d'avoir une héroïne plus âgée. Cela change vraiment du spectre des romances plus classiques avec des héroïnes plus jeunes : clairement, les craintes et désirs ne sont plus les mêmes. J'ai aimé les questions - notamment sur la maternité - que l'auteure nous pousse à nous poser. Pour le coup, j'ai été étonnée de découvrir qu'il existait maintenant des sites internet pour rencontrer un coparent ! Je ne savais même pas ce qu'était un coparent… Les inquiétudes de Romy ont trouvé des échos en moi : on n'a pas le même âge mais je comprends la pression et l'envie d'être maman qu'elle peut ressentir.

J'ai apprécié sa rencontre avec Alistair et le jeu de séduction qui se met en place entre eux. J'ai également été séduite par leur différence d'âge. Là aussi, les réflexions et les craintes de Romy m'ont plu : on n'est pas tellement habitué à avoir des couples avec des femmes ayant 10 ans de plus que leur conjoint dans les romances. Ça change et ça fait plaisir d'avoir un couple un peu différent et de découvrir les questions que peuvent entraîner la différence d'âge, notamment sur la construction d'une vie à deux : Alistair a tout son temps pour faire des enfants alors que le timing est plus serré pour Romy. Clairement, ça peut compliquer les choses.

J'ai également aimé retrouver la vie du village de Cadenel et ses imprévus. Pour le coup, Romy se retrouve à devoir faire face à pas mal de déconvenues et j'ai vraiment apprécié ces intrigues plus secondaires qui rythment de manière intéressante cette histoire. Heureusement pour nous, tout se fini (forcément) comme on l'espérait !

 

Je me souvenais avoir entendu parler de Romy au cours de ma lecture du premier tome mais je n'avais pas du tout d'aprioris sur son personnage comme j'aurai pu potentiellement en avoir si j'avais lu l'ensemble des tomes précédents. En tout cas, je l'ai trouvée particulièrement sympathique et touchante dans ses complexes et questionnements.

Alistair m'a également beaucoup plu. Je l'ai trouvé très rafraîchissant aux côtés de Romy qui se pose beaucoup trop de questions. J'ai bien aimé le voir prendre les choses simplement comme elles viennent.

 

J'ai eu plaisir à retrouver l'univers de Tamara BALLIANA. J'aime beaucoup son écriture toute douce et calme malgré les tempêtes qui s'abattent sur ses personnages. L'on sent qu'elle a vraiment une grande affection pour eux et j'ai apprécié ses traits d'humour discrets que l'on découvre au détour d'une page.

Une romance différente et agréable.

 

 

[les +] Une romance différente, beaucoup de questionnement, une lecture agréable.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre de :

    

Challenge gourmand #14 : Pâtes

Challenge gourmand #15 : Jus
Service presse - Amazon Publishing (Montlake)

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.1 : Bleue

Repost0
4 mai 2021 2 04 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

 

Moi, mon ex... et le bébé !
Diana RINELI

Harlequin - 2021
243 pages

 

 

 

 

 

 

 

Depuis que ce "+" est apparu sur son test de grossesse, Jennifer a basculé dans une autre dimension. Elle ne peut pas être enceinte, pas maintenant ! Déjà, parce qu'elle est fraîchement célibataire et encore assise sur un carton de déménagement dans son petit deux-pièces. Ensuite, parce que le père c'est Ben, son ex, avec qui elle a vécu six ans et qu'elle venait enfin de quitter pour commencer une nouvelle vie. Et puis, parce qu'elle ne se sent absolument pas prête ! Comme si l'univers avait décidé de s'acharner sur son sort, il a en plus fallu qu'elle rencontre Mathieu, ce mac au regard pétillant et au sourire ravageur. Avec lui, tout est simple, drôle, léger... exactement ce dont Jennifer a besoin en ce moment !

 

 

Pour le coup, j'ai trouvé ce roman plutôt original. On peut dire, en quelque sorte, que c'est une romance sans en être totalement une... L'amour et les rencontres ne sont pas franchement au premier plan de cette histoire.

 

J'ai trouvé très intéressant que l'auteure parle de ce sujet dans un livre qui se veut plutôt léger. Tomber enceinte n'est jamais anodin, surtout quand ce n'est pas le bon moment et que l'on vient de décider de changer de vie. Quand on est seule et face à un challenge professionnel comme Jennifer, les questions que l'on se pose prennent d'autant plus d'importance et peuvent ouvrir de nouvelles portes comme refermer celles qui s'offraient (enfin) à nous.

J'ai également apprécié la place que prend le papa dans cette histoire. Pour le coup, c'est un sujet avec lequel je ne suis pas vraiment à l'aise. J'ai tendance à penser que, comme c'est le corps de la femme, c'est elle qui aura le dernier mot... mais je comprends également la colère de Ben quand il découvre ce qu'il se passe et ce que Jennifer lui cachait jusqu'à présent. Je comprend également que, quand on a le désir d'être papa, être éjecté de cette réflexion peut être particulièrement douloureux. C'est aussi une des facettes de ce roman que j'ai appréciée :cela m'a fait voir un peu différemment certaines choses et j'ai apprécié ce coup de poing dans mes certitudes.

Je dois dire également que j'ai été particulièrement charmée par l'absence de romance dans cette romance. c'est un peu étrange à écrire comme ça… mais, clairement, ce n'est pas le sujet de ce livre malgré la jolie rencontre avec Johan. Jusqu'au bout, on se demande si cela va aboutir à quelque chose et ne compter pas sur moi pour vous le dire !

 

Je ne me suis pas particulièrement identifiée à Jennifer et ne l'ai pas non plus trouvée très sympathique. Cependant, je dois dire que j'ai eu plaisir à la suivre dans ses réflexions. C'est assez déroutant de voir quelqu'un se poser autant de questions et, d'une certaine façon, je me suis retrouvée dans plusieurs de ses introspections.

Par contre, j'ai eu plaisir à découvrir son entourage gentiment barré à l'image de Maël, sa meilleure amie. J'ai aimé l'amour inconditionnel qu'elles se portent toutes les deux, sans être forcément d'accord sur tout. J'ai aimé la compréhension et l'écoute dont elles font preuve l'une pour l'autre. 

J'ai également apprécié Johan et son oreille attentive et sans jugement. Je n'ose pas imaginer à quel point cela a pu être déconcertant de voir Jennifer et ses tracas débouler dans sa vie… En tout cas, j'ai aimé la sagesse dont il fait preuve et son calme à toute épreuve.

 

C'était ma première plongée dans l'univers de Diana RINELI et j'ai vraiment passé un excellent moment. Sans être concernée par ce qu'il se passe dans la vie de Jennifer, je pense que cela a fait échos à certaines craintes que j'ai pu avoir ou ai encore aujourd'hui. J'ai apprécié son humour qui dédramatise la situation et le respect qu'elle accorde à l'opinion de chacun de ses personnages. Je me demandais comment elle allait pouvoir gérer ce choix et, même si la pirouette est plutôt simple, elle tombe à pic.

Une belle découverte, je lirais avec plaisir ses autres romans.

 

 

[les +] Loin de mes aprioris, une relation amoureuse respectueuse et bienveillante.
[les -] Un peu cliché, des ficelles un peu grosses par moment.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Service presse - Harlequin

Repost0
3 mai 2021 1 03 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

 

Le Délice de te faire succomber
Emilie MILLION

Harlequin - 2021
ebook - epub - 295 pages

 

 

 

 

  

 

Candice doit se rendre à l'évidence : les mecs canon, fidèles et encore libres sont une espèce en voie de disparition, voire déjà carrément éteinte. Sinon comment expliquer qu'après avoir écumé tous les sites de rencontres, elle soit toujours célibataire ? OK, ses critères sont peut-être légèrement restrictifs, mais elle doit être exigeante pour ne pas finir avec n'importe qui. N'importe qui comme Axel, par exemple. Lui est à l'exact opposé de son idéal masculin : fumeur, malpoli, look de mauvais garçon, sale caractère ce mec est le mauvais choix par excellence. De toute façon, Candice n'est pas là pour le mettre dans son lit : elle a été embauchée par ses parents pour le sortir de sa dépression et remettre de l'ordre dans sa vie. Donc aucun risque qu'elle se laisse déconcentrer par ses yeux verts insolents

 

 

Pour le coup - et c'est plutôt rare avec les romances - j'étais particulièrement attirée par la couverture et le titre de ce roman que je trouvais d'une simplicité efficace. je trouve qu'elle dégage beaucoup de complicité et de bonheur sans tomber ni dans le cliché, ni dans le vulgaire.

Effectivement, l'histoire de Le délice de te faire succomber est totalement en accord avec ma première impression. Cela dit, même si la façon dont se rencontre Axel et Candide reste un peu gros et improbable dans la vraie vie, je l'ai trouvée plutôt intrigante et séduisante. On sent tout de suite comment cela va se finir mais, en attendant, cela reste improbable !

J'ai aimé la façon dont ces deux-là s'apprivoisent au fur et à mesure après des débuts plutôt compliqués. C'est plutôt logique et cela se fait naturellement. J'ai aimé voir leur lien évoluer et devenir plus tendre et séducteur au fil des chapitres. La fin est sans grande surprise mais convient totalement à ce que j'avais envie de lire !

 

Le personnage de Candice m'a bien plu. Effectivement, elle est assez naïve mais je l'ai trouvée justement plutôt rafraichissante. J'ai aimé son naturel et son caractère plus trompé que ce que l'on aurait pu croire au premier abord.

Axel est plus tourmenté et c'est, du coup, assez plaisant de le voir se relever et redevenir lui-même au fur et à mesure. Il n'est pas toujours très sympathique mais, je crois qu'on est prêt(e) à tout lui pardonner ;)

 

J'avais déjà eu l'occasion de découvrir l'univers d'Emilie MILLION il y a quelques années avec son livre Le plaisir de te détester qui m'avait laissée un peu sur ma faim. Pour le coup, j'ai un avis plus positif sur Le délice de te faire succomber. J'ai apprécié retrouver l'humour et la douceur de l'écriture de l'auteure et j'ai passé un très bon moment avec ce roman.

Une lecture agréable.

 

 

[les +] Une rencontre originale, un ton doux.

[les -] J'ai le sentiment que je vais vite oublier cette histoire...

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #14 : Pâtes
Service presse - Harlequin

 

 

Du même auteur :
 Le plaisir de te détester

Repost0
2 mai 2021 7 02 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

Toi, tu me plais !
Lara SIMMON

Harlequin - 2021
ebook - epub - 316 pages

 

 

 

 

 

 

 

Savoir ce qu'il pense d'elle... tu parles d'un cadeau !

Cette fois, c'est sûr, Lara devient folle ! Et cela n'a rien à voir avec le fait qu'elle soit surdouée de naissance. Non, elle en est persuadée : quelque chose ne tourne pas rond depuis que Léo, le fils du patron, a débarqué dans l'entreprise. Si ce beau blond, froid comme la banquise, se tient pourtant aussi loin d'elle que possible, Lara parvient étonnamment à décrypter ses pensées. Elle le jure ! Lorsqu'elle est passée devant lui, l'autre jour, elle a bien entendu qu'il la trouvait à son goût, alors même qu'il n'a pas ouvert la bouche. Ce don de télépathie, bien que déstabilisant, pourrait s'avérer très utile Pourquoi ne pas s'en servir pour en apprendre un peu plus sur cet homme et la véritable raison de son embauche, ou pour entamer avec lui un petit jeu de séduction dans lequel elle est sûre d'avoir l'avantage ?

 

 

 

 

Ce livre est un ovni ! Et, clairement, je ne m'en étais absolument pas doutée avant de le lire. Autant dire que j'ai été assez perturbée au début de ma lecture et que j'ai eu du mal à entrer dedans… Je m'attendais à une romance plutôt classique quoique pleine d'humour et, pour le coup, l'humour est plutôt potache. Bref, je n'ai pas franchement adhéré.

Il faut dire aussi que j'ai trouvé les personnages et situations très clichés. Ce n'est pas forcément un frein à mes lectures mais, là, c'était un peu trop pour moi. Ça part tellement dans tous les sens que ça fini un peu par se découdre au fur et à mesure que l'on avance dans cette lecture.

Clairement, je ne me suis pas du tout sentie à ma place en découvrant ce roman. Je n'ai réussi ni à m'identifier aux personnages ni aux situations. Tout est beaucoup trop loufoque pour être crédible et mon plaisir en a largement pâti. Cependant, je dois dire que je suis étonnée d'avoir lu plutôt rapidement ce roman avec lequel l'alchimie n'était pourtant pas au taquet : d'habitude, ça me fait plutôt lambiner.

La romance entre Lara et Léo est assez jolie bien que très prévisible et surtout un peu gâtée par l'omniprésence de cet humour lourd à mon goût. Par contre, je dois dire que j'ai passé plutôt un bon moment à découvrir les joutes verbales entre Lara et son jumeau !

 

Comme je le disais plus haut, je ne me suis pas du tout identifiée à Lara. Je l'ai trouvée trop clichée "surdouée" et finalement assez peu crédible. Pour le coup, certaines de ses réflexions ne volent vraiment pas haut et sont assez déroutantes, sans compter la haute opinion qu'elle a d'elle-même et sa tendance à prendre le reste de l'humanité pour des cloches. Bref, je ne l'ai pas non plus trouvée sympathique.

J'ai eu davantage d'atomes crochus avec Adrien - son frère jumeau - et Léo qui sont plus terre à terre. Cependant, encore une fois, je pense que l'humour de ce roman a un peu gâché mon intérêt pour ces personnages.

 

C'était la première fois que je lisais un roman de Lara SIMMON et, comme vous l'aurez compris, je n'ai pas été sous le charme. La faute principalement à l'humour de ce roman qui n'est clairement pas le mien. J'aurai préféré que ce soit plus subtil et un peu moins cliché. Cependant, j'ai trouvé son écriture plutôt fluide et agréable. Au fond, j'ai plutôt passé un bon moment avec ce roman.

Une lecture déstabilisante à l'humour potache.

 

 

[les +] Une histoire originale, une écriture agréable.

[les -] Un humour potache, beaucoup de clichés.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service presse - Harlequin

Repost0
1 mai 2021 6 01 /05 /mai /2021 05:00
Challenge Gourmand #15 : JUS

J'avais beaucoup aimé participé aux quatorze premières sessions du Challenge Gourmand proposé par Titepomme. Bon, en soi, je suis loin d'être dans les meilleures chineuses, mais ce challenge m'amuse beaucoup !

Du coup, j'y retour et cette fois pour des jus !

 

Le but est, lors de longues de sessions de 6 mois autour d'une gourmandise, de dénicher celles-ci dans les pages des livres. On note ainsi la phrase la contenant et on marque un point pour chaque livre gourmand ainsi découvert. Bien sûr, pas de livre de cuisine, sinon ce serait de la triche ;)

 

Pour vous inscrire, c'est ici !

(session 15 : du 1er mai 2021 au 31 octobre 2021)

 

***

 

1 - « Nous sommes donc installées toutes les quatre dans ma cuisine, une bouteille de vin du Domaine des Manons sur la table et un jus de pomme. entre les mains d'Elena. »

Un Soupçon d'imprévu - Tamara BALLIANA

 

2 - « Elle jurerait qu'en entendant son vrai patronyme dans la bouche de Titus, Satie a eu une réaction de recul comme une huitre qu'on arrose avec du jus de citron»

Sorcières & Chasseurs, tome 3 : Silence - Charlotte MUNICH

 

3 - « Il est clair qu'il ne doit pas être du genre à se lever aux aurores, sortir faire son jogging et boire un smoothie au chou kale pour le petit déjeuner ! »

Je te déteste de me troubler - Brune LUCAS

 

4 - « Sans plus tergiverser, je glisse la paille dans mes lèvres, me désaltérant à coups de rhum blanc, de jus d'ananas et de crème de noix de coco. »

My Fucking Boss - Orlane PEGGY

 

5 - « Après le brunch fait avec grand soin, on passe la journée sur le canapé, sous la couette de mon lit, à regarder des dessins animés en buvant du jus d'orange. »

You Got Me - Léonie LONVAL

 

6 - « Je ris en observant la scène depuis le salon, et Leo me tend un verre de jus de fruits»

Tattooed Heart, tome 2 - Axelle VEGA

 

7 - « Quand je rejoins Sylvain dans le salon, il a dressé la table pour un régiment. Œufs brouillés (mon nez ne m'a pas trahie), tranches de lard fumé, saumon fumé, pain frais, viennoiseries, smoothies et théière fumante. »

Tu n'auras pas le dernier mot - Aëla LIPER

 

8 - « Je vous offre un jus d'orange pressée, c'est plein de vitamines, ça vous requinquera. »

Rock My Love - Emilie GOURDIN-LOPEZ

 

9 - « Comme il avait opté pour un repas complet : jus d'orange, céréales, oeufs à la coque, pain, beurre, confiture, café, ils étaient là pour au moins vingt minutes ! »

Ne jamais coucher avec son boss - Cléo BALLATORE

 

10 - « Après un jus pomme-kiwi et des fruits à volonté, nous partons, emmitouflés comme des esquimaux.  »

L'amour s'invite à Noël - COLLECTIF

11 - « Je fixe mon verre de jus de fruits, plongé dans de sombres pensées. »

Take Me Away - Lorraine JOY

 

12 - « Oui, j'aimerai un jus de rhubarbe. »

Un Petit Grain de sable - Petra HÜLSMANN

 

13 - « Ils attendaient sur le perron de la maison, tandis que la vieille dame revenait de l'intérieur avec un pichet de jus de citron et deux verres sur un plateau. »

N'oublie pas que je t'attends - Amanda STEVENS

 

14 - « De plus, au petit déjeuner, elles boivent du jus d'orange frais, elles mangent des céréales, du bacon, des œufs, et pas de la pizza froide et rassie. »

Allie Punchie, tome 9 : Demoiselle d'honneur - Meg CABOT

 

15 - « Félicitations à nos seize stagiaires ! claironne Mr Van Helsing en levant un verre de punch à la fraise. »

Amari et le Bureau des affaires surnaturelles  - B.B. ALSTON

 

16 - « J'attrapai ma bouteille de jus d'orange sur la table et la lui tendis par-dessus mon épaule. »

Dark Obsession - Penelope DOUGLAS

17 - « Qu'est-ce que tu préfères ? lança-t-il en ouvrant la porte avant de se pencher à l'intérieur. Jus de pomme ou jus d'orange ? »

Never Leave Me Again, tome 2 - Estelle C. MICCOLI

 

18 - « Ajouter un arôme, des pommes coupées en dés, des pépites de chocolat, un yaourt aux fruits, un zeste de citron (non traité) finement haché, du jus d'orange, des carottes ou des ananas... »

Les Petits Plats dans les grands - Dominique COSTERMANS

 

19 - « Mon père à la gueule de bois mais ma présence l'incite à se ressaisir, avec l'aide d'un café instantané - imbuvable, mais il adore - et un Bloody Mary. Mais vu sa couleur pâlichonne, je doute qu'il ait bien dosé le jus de tomate et la vodka. »

I Hate You More - Elizabeth O'ROARK

 

20 - « Nathan me proposa un verre de jus et trinqua avec moi, Lucy l'imita, Helena me prit dans ses bras, de même que Jake et Tess. »

Out of Control - Victoria ARABADZIC

 

21 - «Le soir, en rentrant chez lui, il s'arrêta au supermarché et prit des steak bio - parce que c'était meilleur pour le bébé - ainsi qu'un pack de jus d'orange supplémenté en fer. »

Mariage à l'hôpital - Carol MARINELLI

 

22 - « Emily, pouvez-vous emmener Sam à la salle de restaurant pour aller chercher un jus de fruit et quelque chose à manger ? »

La Vie en rouge de Sam - Robert DUGONI

Repost0
30 avril 2021 5 30 /04 /avril /2021 05:00


 

 

 

 

I Will Be Your Romeo
Alana SCOTT

Harlequin - 2021
ebook - epub - 368 pages

 

 

 

 

 

 

 

 

I est le petit ami idéal... Normal, c'est son métier.

Quand Camille a rencontré Roméo Courtois, le nouveau copain de sa soeur, elle a tout de suite compris que quelque chose clochait. Car cet homme n'est pas chirurgien comme il le prétend et il ne s'appelle pas Roméo... Il s'agit de Léo, le plombier venu la dépanner il y a un mois et dont la visite a inspiré nombre de ses fantasmes nocturnes. Pas de doute, même avec sa barbe soigneusement taillée et son élégant costume qui laisse deviner ses muscles ciselés, elle le reconnaît... et il lui fait toujours autant d'effet. Pour autant, quand sa soeur lui avoue qu'il s'agit d'un escort embauché pour l'occasion, Camille décide de classer définitivement cet homme dans la catégorie "A oublier".

Seul problème : lui aussi l'a reconnue et il semble plutôt avoir choisi la catégorie "Défi à relever".

 

 

J'étais plutôt curieuse de me lancer dans cette lecture. Après avoir passé un bon moment à regarder Plan Coeur sur Netflix, j'étais plutôt séduite par l'idée de découvrir une nouvelle histoire d'amour avec un escort boy.

 

J'ai effectivement trouvé cette lecture plutôt agréable même si elle ne m'a pas non plus transportée. Je ne pense pas qu'elle me laissera un souvenir impérissable avec le temps... Pour le coup, j'ai trouvé que l'on entrait très facilement dans ce roman, sans jugement, malgré des passages un peu déconcertants.

Même si j'ai trouvé l'histoire entre Camille et Roméo/Léo plutôt jolie, je dois dire ne pas avoir été franchement ok avec leur rapprochement. Certes, l'on sait où est la vérité mais les voir se tourner autour alors qu'ils sont supposés être tous les deux en couple de leur côté m'a gênée. A mon sens, on doit terminer une histoire avant d'en commencer une autre afin d'être respectueux de son partenaire et de ses sentiments.

J'ai également été un peu gênée par le fait que Julie - la sœur de Camille - se sente obligée de mentir et de ramener quelqu'un chez ses parents alors qu'elle est célibataire. Je connais la pression sociale plutôt lourde qui pèse sur les femmes - surtout en se rapprochant de la trentaine - mais je trouve que cela démontre surtout d'un sérieux problème de communication dans la famille. Dans le même genre, plusieurs réflexions sur la "qualité" des personnes en fonction de leur profession m'ont gênée : je comprends que l'on puisse se poser des questions avant de sortir avec un Escort Boy mais cela ne signifie pas pour autant qu'il vaut moins qu'un autre homme.

La fin est celle que l'on voulait lire mais, comme mentionné plus haut, j'aurai préféré que le chemin soit tout autre.

 

J'ai trouvé Camille plutôt sympathique sans pour autant me reconnaître en elle.  J'ai été plutôt troublée par ses doutes et ses questionnements. Je comprends que l'on se soit pas très bien dans sa peau ou que l'on aimerait que les choses soient différentes, mais il faut savoir agir plutôt que de se lamenter. Et, clairement, je continue de penser qu'il y a un ordre à respecter dans les actes…

J'ai trouvé le personnage de Léo/Roméo plutôt intéressant même s'il m'a semblé un peu cliché, notamment dans les réflexions autour de sa profession d'Escort. Cela dit, je l'ai trouvé plutôt sympathique bien qu'un peu maladroit avec les deux sœurs.

 

J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture dynamique d'Alana SCOTT. Je trouve toujours que ses histoires se lisent très rapidement même lorsque l'on n'est pas totalement convaincue - comme cela a été mon cas pendant cette lecture. J'ai apprécié la fluidité de ses mots ainsi que son humour habilement masqué au détour de situations plus ou moins graves.

Une lecture qui reste agréable.

 

 

[les +] Original, prenant, dynamique.
[les -] Des valeurs que je ne partage pas.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #14 : Pâtes
Service presse - Harlequin

 

 

Du même auteur :
 Be My Lover, Not My Boss  Dangerous attraction

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs