Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 juin 2021 3 09 /06 /juin /2021 05:00


 

 

 

 

 

 

Un Petit grain de sable
Petra HÜLSMANN

L'Archipel - 2019
Ebook - Epub - 400 pages

 

 

 

 

 

 

La vie n'est pas un long fleuve tranquille.

Isabelle, 27 ans, aime que chaque chose soit à sa place. Voilà dix ans qu'elle travaille chez une fleuriste, déjeune chaque jour dans le même restaurant et regarde chaque soir un épisode de son feuilleton favori. Alors, quand Isabelle rencontre l'homme de ses rêves, Alex, aussi charmant qu'intelligent et attentif, plus rien ne manque au tableau de sa vie rêvée. Pourtant, il suffit d'un rien pour craqueler ce joli vernis La boutique pour laquelle elle travaille va fermer pour cause de faillite. Elle se met à douter d'Alex. Et, pire que tout, son restaurant préféré a un nouveau patron - un sale type arrogant C'en est trop.

Sa vie si parfaite s'écroule et Isabelle devra alors se réinventer. Pour le pire... ou le meilleur ?

 

 

Je dois dire qu'avec sa couverture aussi colorée, je ne m'attendais pas vraiment à découvrir un personnage comme Isabelle. Elle est bien tout le contraire de cette couverture aussi joyeuse que spontanée ! Cela dit, j'ai vraiment pris beaucoup de plaisir à la découvrir et à la suivre dans ses aventures. Elle a un côté un poil agaçant avec ses habitudes non négociables (frôlant parfois l'impolitesse, comme lors de sa première rencontre avec Jens) mais c'est vraiment un plaisir de la vor se remettre en question et s'ouvrir au monde.

En soit, l'histoire d'Un Petit grain de sable est plutôt banale mais c'est aussi ce qui en fait sa force. On peut tous se reconnaitre dans l'histoire d'Isabelle qui voit sa vie changer du jour au lendemain. Je pense que beaucoup de lecteurs s'identifierons dans les questions d'ordre professionnelles : il y a toujours un moment dans notre vie où l'on se demandera s'il ne vaudrait mieux pas changer de travail.

J'ai aimé la manière dont la romance nait entre Isabelle et Jens, tout en douceur. J'ai bien aimé leurs taquineries du début qui, malgré leur agacement plus que palpable, trahissent une complicité en devenir. J'ai également apprécié la façon dont ils se rapprochent pour épauler Merle - la petite soeur de Jens un peu perdue. Les liens qui unissent ces trois-là sont vraiment chouettes.

La fin est plutôt classique mais c'est clairement celle que je souhaitais lire. Elle est simple et logique, comme dans la vraie vie.

 

Il est difficile de s'identifier à Isabelle et, peut-être même, de la trouver sympathique. Du moins, dans les premiers chapitres du roman. Il faut dire aussi qu'elle est totalement gangrénée par ses petites habitudes et qu'elle en oublie de se laisser surprendre par la vie. Je pense vraiment qu'il est difficile de se reconnaitre dans un comportement aussi maniéré mais, clairement, il est très agréable de la voir s'ouvrir. Elle est parfois agaçante mais, au final, elle m'a donné envie de la protéger.

Jens est plus terre à terre, du coup, il est plus facile de se reconnaitre en lui même si, au contraire, il est parfois presque désinvolte. J'ai aimé le côté nonchalant qu'il se donne alors qu'il se révèle être tout le contraire !

Par contre, j'ai vraiment beaucoup aimé le personnage de Merle : j'ai trouvé l'adolescente particulièrement touchante dans ses questionnements et ses sentiments à fleur de peau. Elle nous donne vraiment envie de la prendre sous notre aile et c'est aussi en voyant le faire Jens et Isabelle que tous les deux gagnent en sympathie.

 

C'était la première fois que je lisais un roman de Petra HÜLSMANN et je suis agréablement surprise de cette découverte. J'ai trouvé la narration parfois un peu surprenante, plus abrupte que ce dont on a l'habitude dans les romances… C'est différent mais ce n'est pas désagréable. Sans que l'humour soit très présent, j'ai apprécié l'ironie - parfois un peu malaisante - de certaines situations et de la capacité d'Isabelle et de son meilleur ami à voyager simplement en regardant s'envoler les avions. C'est doux et crédible. Ça ressemble à la vraie vie.

Une romance différente.

 

 

[les +] Une romance qui ressemble à la vraie vie.

[les -] Une narration un peu dérangeante par moment.

 

 

Lu dans le cadre de :

     

Service presse - L'Archipel

Challenge gourmand #15 : Jus

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.1 : Bleu

Repost0
9 juin 2021 3 09 /06 /juin /2021 05:00


 

 

 

 

Leave Me Again
Tome 1
Estelle C. MICCOLI

Harlequin - 2021
ebook - epub - 283 pages

 

 

 

 

 

 

 

Il veut la reconquérir. Elle n'est pas prête à lui pardonner.

Un fantôme du passé Voilà ce qu'Alice a cru voir dans son studio de danse, ce soir-là, alors qu'elle s'entrainait. Comment justifier autrement l'apparition de Matthias sous ses yeux, quatre ans après sa disparition inexpliquée ? Elle n'y croit toujours pas. Le garçon qui lui a brisé le cœur de la pire des manières est de retour. Plus beau, plus grand, plus assuré encore que dans son souvenir. S'il croit qu'il lui suffit de se pointer comme ça pour qu'elle lui tombe dans les bras, il se trompe. Alice a passé des années à tenter de comprendre ce qui s'était passé, à imaginer le pire Alors Matthias a intérêt à s'expliquer. Et, même si une infime partie d'elle l'aime encore, elle compte bien la mettre en sourdine en attendant qu'il fasse ses preuves

 

 

J'ai été plutôt conquise par ce premier tome de Never Leave Me Again même si la fin abrupte appelant à une suite m'a fait hurler ! Une chance : j'avais déjà le tome suivant dans ma PAL ce qui m'a permis de calmer rapidement mes ardeurs. Je déteste quand les auteurs nous font ce coup-là : je trouve ça tellement commercial ! D'autant plus que ce n'est pas les 250 pages de chaque tome qui excluent un intégrale… Bref, sinon, j'ai passé un bon moment.

 

Pour tout dire, j'ai trouvé l'histoire d'Alice, Adrien et Matthias plutôt originale. Pas tant le fait de l'ex qui surgit du passé mais plutôt avec tous les non-dits qui entourent sa disparition. J'ai trouvé assez ironique le fait que l'on sent qu'il cache quelque chose de moche (et plutôt hors-la-loi) et que, justement, le nouveau compagnon d'Alice soit un policier. Cela fait vraiment monter la pression, l'air de rien, alors que l'on ne sait pas grand chose des évènements en question. Des indices sont tout de même distillés au fur et à mesure de la lecture, me gardant en haleine jusqu'au cliffhanger final.

J'ai également bien apprécié le trio amoureux entre Alice, Adrien et Matthias. Bon, dès que ce dernier fait sa réapparition, l'on se doute bien de la manière dont cela va finir… Mais j'ai trouvé intéressant la façon dont la lutte des sentiments est abordée chez Alice. La blessure n'est pas totalement refermée et il ne faut pas grand chose pour la rouvrir.

Comme vous le savez, la fin m'a laissée - justement - sur ma faim. Pour moi, il n'était pas forcément utile de couper l'histoire à cet endroit d'autant plus que l'action commençait à peine. Clairement, c'est enfin au moment où il se passe quelque chose d'un peu extraordinaire que l'auteure nous dit "Bye-bye" (grrr !).

 

J'ai trouvé Alice touchante. J'ai trouvé ses sentiments très crédibles et je comprends sa peine qui est toujours présente même si elle est dorénavant avec Adrien. Certains deuils sont plus compliqués que d'autres à faire et nécessitent du temps… Par contre, même si je comprends que c'est important pour sa reconstruction de passer à autre chose, je ne la trouve pas trop fair-play et honnête envers Adrien.

Matthias arrive vraiment comme un vent de fraîcheur dans le roman : il bouscule tout sur son passage même les certitudes. C'est très perturbant et en même temps très réconfortant : sans pouvoir se mettre réellement à la place d'Alice, je n'ose imaginer ce qu'inclus ces retrouvailles. 

J'ai trouvé dommage que le personnage d'Adrien reste finalement aussi plat. C'est clairement un chouette type qui a beaucoup à donner, patient et amoureux… mais rien n'évoque une petite flamme quand il est là.

 

C'était la première fois que je lisais un roman d'Estelle C. MICCOLI et j'ai passé un très bon moment. Je suis d'ailleurs assez étonnée d'avoir autant apprécié cette lecture alors que, concrètement, l'action se focalise dans les derniers chapitres. Cela dit, j'ai beaucoup aimé la façon dont elle exploite les sentiments de ses personnages, avec tendresse et sans jugement. Je trouve qu'elle a su particulièrement laisser le recul suffisant au lecteur pour profiter de cette lecture sans se faire happer par ce que ressent Alice.

Par contre, vraiment, ce genre de fin qui casse tout, c'est nul.

Une lecture agréable et originale.

 

 

[les +] Une histoire originale, deux intrigues habilement nouées.
[les -] Une fin qui casse le rythme.

 

 

Lu dans le cadre de : 

 
Service presse - Harlequin

 

 

Du même auteur :
 Leave Me Again  tome 1  tome 2

Repost0
8 juin 2021 2 08 /06 /juin /2021 05:00


 

 

 

 

 

Take Me Away
Lorraine JOY

Harlequin - 2019
Ebook - Epub - 544 pages

 

 

 

 

 

 

 

Elle a vécu l'enfer, il voit en elle l'espoir. La survie, Angelia connaît bien. Pendant 17 ans, elle a vécu l'enfer auprès d'un père violent, avant d'être placée en famille d'accueil. Mais vivre le quotidien d'une lycéenne normale, elle s'en sent incapable. L'insouciance, les cours, les amis... tout cela lui est étranger. Et malheureusement, son intégration au lycée repose sur le bon vouloir de Zac, le fils de sa famille d'accueil, chargé contre son gré de veiller sur elle. Sauf que ce garçon volcanique, à la réputation sulfureuse, l'ignore superbement. Du mois, c'est ce qu'elle croyait. Car au fil des jours, elle découvre que, sous son masque d'arrogance, Zac est capable de deviner exactement ce qu'elle ressent et sait apaiser ses peurs. Comme s'il était lui-même hanté par ses propres démons...

 

 

Je ressors de cette lecture assez mitigée : j'ai beau avoir passé un excellent moment avec ce roman, j'ai l'intime conviction que je vais vite l'oublier. Pour être honnête, je ne suis pas vraiment fan de la Romance New Adult qui est publiée en ce moment... Je trouve qu'elle est bien plus sombre que nécessaire et que les relations, surtout aussi jeunes, ne doivent pas être liées à tant de malheurs. Certes, l'amour peut guérir mais il y a un âge pour tout (et des psy' dont c'est le métier). Je pars vraiment du principe que pour qu'une histoire soit belle et qu'elle dure, il faut être bien dans ses baskets et prêt à ce moment-là. Alors, forcément, même si je trouve assez logique le rapprochement entre Angelia et Zac, j'ai du mal à voir leur relation durer sur le long terme. 

Je crois que le point fort de Take Me Away, c'est vraiment l'ambiance globale qui est plutôt malaisante. Pour le coup, l'auteure réussi un vrai tour de force en nous imposant aussi fortement les sentiments de ses personnages et notamment d'Angelia. Clairement, sa compagnie - notamment dans les premiers chapitres - m'a mise très mal à l'aise. Les thème abordés dans ce roman ne sont pas simples et je trouve que Lorraine JOY s'est globalement bien débrouillée même si, à mon sens, elle ne s'est pas franchement mouillé non plus : on en parle, mais ça reste sage.

Bizarrement, j'ai trouvé ce roman aussi original que conventionnel. L'histoire d'Angelia a quelque chose de différent et de fascinant dans l'horreur. Ce qu'elle a pu ressentir se transmet réellement au lecteur et nous glace le sang. Par contre, je trouve le schéma global de l'histoire vraiment bateau : l'héroïne est bizarre, elle se rapproche du beau-gosse torturé, la reine du lycée lui fait la misère, ils se font tous du mal puis se réconcilient et c'est l'amour fou. Bref, aucune surprise ! Cela dit, c'est fatalement ce que l'on a envie de lire en ouvrant ce genre d'histoire.

 

Bien qu'Angelia soit très touchante, elle ne m'a pas franchement plu. Elle a trop de malheur en elle, trop de peine pour que l'humain prédomine… Pour le coup, elle est un peu comme un robot et ça se comprend parfaitement vu les horreurs qu'elle a vécues. Cela dit, cela ne facilite pas l'identification. J'ai aimé son mutisme qui rend les mots d'autant plus beaux.

Zac ne m'a pas franchement plu non plus. Il est vraiment cliché dans le genre Bad Boy colérique et sexy… En fait, c'est le personnage type des romances New Adult qui vient à la rescousse alors qu'on penserait tout l'inverse de lui. En soit, il est plutôt touchant, mais je ne l'ai pas vraiment trouvé crédible.

Par contre, j'ai trouvé la famille de Zac, et plus particulièrement Lily sa petite sœur, au top. J'ai aimé leur sens de l'écoute et leur absence de jugement. Ce doit être très compliqué d'être famille d'accueil et d'héberger chez soi des jeunes perdus et isolés, mais avec des personnes comme ça, l'on ne doute pas qu'ils puissent s'en sortir.

 

J'ai trouvé l'écriture de Lorraine JOY plutôt agréable et fluide. Le roman se lit vraiment d'une traite et tout s'enchaine avec logique et a un bon rythme. J'ai vraiment apprécié la place qu'elle laisse aux sentiments de ses personnages et la certaine douceur qu'elle procure à son texte pourtant assez violent.

Une chouette lecture mais pas inoubliable.

 

 

 

[les +] Une histoire qui mêle habilement romance et enquête tout en remettant en question nos aprioris sur l'handicap. Des envies de voyage en Corse ;)
[les -] Un peu cliché et classique.

 

 

Lu dans le cadre de :

     

Challenge gourmand #15 : Jus

Service presse - Harlequin

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.1 : Bleu

Repost0
7 juin 2021 1 07 /06 /juin /2021 05:00
Challenge Bookineurs en Couleurs, session #5.2 : NOIRE

Pour cette première session de la saison 5 du Challenge Bookineurs en Couleurs, nous avons été 20 lecteurs réunis autour de 110 lectures.

Depuis que j'organise le challenge, c'est de loin la plus grosse session de lecture que j'ai vue ! Bravo à tous :)

 

***

Suite à vos votes, la nouvelle session sera donc...

 

Session #5.2 : NOIRE

Lectures du 07.06.21 au 07.08.21

 

N'oubliez pas de partager vos chroniques ou avis ici ou sur le topic Livraddict pour que vos lectures soient prises en compte !

Vous pouvez également utiliser le #bookineurencouleur sur instagram

 

***

Mes lectures [2] :

N'oublie pas que je t'attends - Amanda STEVENSDevil's Night, tome 3 : Dark Obsession - Penelope DOUGLAS

 

***

Vos lectures [31] :

CASSIE56 [2] : La Guerre de la Faille, tome 2 : Magicien Le Mage - Raymond E. FEISTCarnaval - Ray CELESTIN

CENDRE [5] : Epouses et concubines - Su TONGLe livre des merveilles - Etienne LE ROUX & Vincent FROISSARD (non retenu) • La croisade des innocents - Chloé CRUCHAUDETLe chat du rabbin, tome 4 - Joann SFAR • Léonard & Salaï - Benjamin LACOMBE & Paul ECHEGOYENLe chat qui n'aimait pas les croquettes - ODRADE

CHRISBOOKINE [2] : Identités - C. SIZELAgence Lovecraft, tome 1 - Jean-Luc MARCASTEL

COPER [3] : Petit vampire va à l'école - Joann SFARMaster Keaton, tome 8 - Naoki URASAWAInspecteur Dawson Darko, tome 1 : Epouses & assassins - Kwei QUARTEY

DUSOIRENETE [1] : J'ai réussi à rester en vie - Joyce Carol OATES

ELLALECRIVAIN [1] : Epouses et concubines - Su TONG

GREATCOFFEETRAGEDY [1] : Phobos Origines - Victor DIXENLa cour des Ténèbres - Victor DIXEN

LA3TI [1] : Midnight sun - Stephenie MEYER

LILYE [1] : Honor Harrington, tome 1 : Mission Basilic - David WEBER

MYPIANOCANTA [1] : Cache-cache avec le diable - Patricia WENTWORTHLe sang des sept rois - Régis GODDYN

SERVANE29 [1] : Train d'enfer pour ange rouge - Franck THILLIEZ

VERDORIE [7] : Chambre froide - David KOEPPLa valse des tulipes - Ibon MartinSeule la haine - David RUIZ MARTINStoria - COLLECTIFOuvre les yeux ! - Eric CHAVETJeu de peaux - Anouk SHUTTERBERGSauve-la - Sylvain FORGE

YEX [3] : Geisha - Arthur GOLDENRelic - PRESTON & CHILD Démonistes, tome 1 : Vlad - GAY & GEYSER (non retenu) • Le grenier des enfers - PRESTON & CHILD

Repost0
1 juin 2021 2 01 /06 /juin /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

Ne jamais coucher avec son boss
Cléo BALLATORE

Harlequin - 2021
ebook - epub - 276 pages

 

 

 

 

  

 

Finir la soirée avec son patron sexy ? De loin, la pire idée qu'elle aie eue !

Virginia n'avait pas du tout prévu de boire autant à cette soirée d'entreprise. Ni de se réveiller - pour de vrai et pas dans ses rêves, cette fois - à côté des fesses rebondies de Jérémie, son boss. C'est sûr : elle a commis la plus grosse erreur de sa vie. Et, comme tous les employés de la boîte les ont vus partir ensemble, il est trop tard pour faire comme s'il ne s'était rien passé. Dès lundi, ils vont avoir droit aux messes basses de leurs collègues. Heureusement, son patron a un plan imparable : prétendre qu'ils sont en couple ! Et, au point où elle en est, Virginia est prête à tout pour sauver les apparences. Même si, pour elle qui fantasme secrètement sur Jérémie depuis toujours, ce petit jeu s'annonce des plus risqués…

 

 

Un de mes jeux favoris à la maison est de lire les titres de mes livres - surtout des romances - à Timothée, mon compagnon. Pour le coup, il est un peu prude et est rapidement gêné à l'idée qu'un visiteur, un s'approchant un peu trop près d'une de nos bibliothèques, pourrait nous juger sur le titre d'un livre… Autant dire que celui-ci Ne jamais coucher avec son boss lui donne des sueurs froides ! ;)

Je comprends un peu sa réaction, travaillant dans un milieu aussi masculin que macho - et ayant un poste à responsabilité - il ne me viendrait pas à l'idée de lire ce livre pendant ma pause. Je suis sûre que j'aurai des remarques un peu moqueuse… et c'est bien dommage parce que j'ai vraiment passé un bon moment en lisant ce livre ! Bref, ne vous fiez pas à son titre et à sa couverture : il vaut la peine d'être lu.

 

L'histoire entre Virginia et Jérémie est plutôt classique. Ce n'est pas la première fois que vous lirez une romance ayant pour fil conducteur une jeune femme craquant sur son patron. Cela dit, j'ai été assez étonnée du jeu du chart et de la souris qui s'installe entre eux, les faisant passer pour un couple pour que Virginia ne soit pas décrédibilisée au travail après un rapprochement fait à la vue de tous. J'ai trouvé leur idée totalement tarte - d'autant plus que Virginia était déjà mordue - mais il est clair qu'elle ajoute pas mal de piment à l'histoire. J'ai trouvé intéressant la manière dont ils se rapprochent en tombant dans le piège de ce qu'ils veulent faire croire à leurs collègues. Cela dit, j'ai trouvé leur histoire malgré tout plutôt saine et honnête.

L'ambiance de ce roman m'a également plu. J'ai bien aimé le cadre de la start-up très énergivore avec tous ses passionnés et son ambiance jeune et bon enfant. C'est un milieu de travail plutôt particulier, aussi motivant qu'usant et qui, je trouve, a été bien reporté dans ce roman. J'ai eu l'occasion de faire un stage dans une start-up agroalimentaire pendant mes études et j'ai vraiment eu l'impression de me replonger dans cette ambiance si particulière. Je trouve que ce cadre se prête particulièrement à la relation "en mode projet" de Virginia et Jérémie.

 

Virginia m'a bien plu, j'ai aimé la dualité de son personnage que l'on voit plutôt froide et dure alors qu'elle a un cœur chamallow. J'ai aimé ses incohérences entre ce qu'elle montre et ce qu'elle est réellement à l'image de son appartement ;) J'ai également apprécié son côté plutôt solitaire même si elle ne rechigné jamais à aller boire un verre avec ses collègues. Au fond, je crois que l'on se ressemble assez (sauf que dans mon cas, mon bureau est autant en désordre que mon appart ;D).

Jérémie est plus cliché et m'a moins plu. Il faut dire aussi qu'il n'est pas vraiment le genre d'homme sur qui je me retourne. Les ambitieux m'ennuient assez rapidement tant ils ont tendance d'oublier de vivre. Cela dit, je dois reconnaitre qu'il est sympathique et a un certain charme.

 

J'ai beaucoup aimé ce premier roman (je n'en ai pas vu d'autre) de Cléo BALLATORE et particulièrement l'humour léger discrètement disséminé au fur et à mesure des pages. Les joutes verbales entre Virginia et Jérémie sont très amusantes et j'ai aimé leur complicité. La narration est très douce et apporte un certain sérieux à cette histoire. J'ai également aimé le rythme soutenu de ce roman qui le fait se lire très rapidement.
Une jolie découverte.

 

 

[les +] De l'humour, une écriture agréable, une ambiance sympathique.

[les -] Une intrigue qui tourne autour d'une idée à la c*n ;)

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #15 : Jus
Service presse - Harlequin

 

Repost0
31 mai 2021 1 31 /05 /mai /2021 05:00


 

 

 

L'amour s'invite à Noël
Isabelle ALEXIS
Adèle BREAU
Marie VAREILLE
Tonie BEHAR
Sophie HENRIONNET
Marianne LEVY

 

France Loisirs - 2020

273 pages

 

 

 

 

Déguisée en Mère Noël, Valentine se retrouve malencontreusement enfermée au dernier étage d'un grand magasin... Audrey, activiste pour les droits des animaux, commence les fêtes en garde à vue... A quelques heures du réveillon, Catherine se lance dans la quête désespérée d'un brie aux truffes... Pour elles, comme pour Eva, Vincent, Charlie... quand Noël tourne à la catastrophe, c'est que l'amour n'est pas loin !

Avec ces neuf nouvelles des stars françaises de la comédie romantique, Noël s'annonce délicieusement drôle et féérique.

 

 

J'avais ce recueil de nouvelles depuis le début de l'année dans ma PAL. Je crois que ma maman l'avait reçu gratuitement suite à une commande chez France Loisirs pour aider le Père Noël à remplir sa hotte ;)

J'avais eu la consigne de le refiler à ma soeur une fois fini alors je voulais le lire assez rapidement. C'est donc dans le cadre du Challenge Bookineurs en Couleurs et sa session bleue que je me suis lancée dedans. Il fallait dire aussi qu'Alhweder l'avait également dans sa PAL et que nous avons donc décidé de lire ensemble les différentes nouvelles.

 

Crush et Crash - Isabelle ALEXIS

Avec un tel début, je dois dire que j'ai espéré que ce ne soit pas la pièce maîtresse de ce recueil… Parce que je ne l'ai pas du tout aimée. J'ai trouvé l'histoire assez caricaturée, notamment en ce qui concerne Audrey et ses revendications qui la rendent assez désagréable.

En fait, je crois que ce qui m'a déplu, c'est que l'on ne retrouve pas l'esprit de Noël dans cette nouvelle, ni de famille d'ailleurs. Chacun est plutôt égoïste et concentré sur sa petite vie et ses envies du moment. La chute se laisse deviner mais va à l'encontre de ce qu'on pourrait attendre d'une histoire de Noël. D'une histoire de famille aussi…

 

 

Une partie de plaisir - Isabelle ALEXIS

Cette deuxième nouvelle est, en fait, le "un an après" de la première. Pour le coup, elle m'a davantage plu car elle est plus posée et surtout qu'elle est plus dans mes valeurs. Elle est également plus dans la lignée des romances de Noël avec un début rocambolesque et une fin pleine de promesse. J'ai également bien aimé le fait que ce qui à gâché la fête l'année précédente répare tout l'année suivante ;)

 

 

Le marché de Noël - Adèle BREAU

J'ai préféré cette nouvelle aux précédentes. Elle n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais à lire en ouvrant ce recueil mais elle est plus conforme à mes attentes. Pour le coup, la chute m'a amusée ;)

 

 

Le brie de Noël - Adèle BREAU

Le "un an après" est plutôt touchant. En fait, la nouvelle précédente met un peu de paillettes dans les yeux mais pas vraiment d'espoir d'un lendemain heureux. Ici, on découvre donc ce qu'il s'est passé dans l'année et l'on résout même le tout premier mystère de Le marché de Noël (que, de mon côté, j'avais totalement zappé au cours de ma lecture). C'est plutôt étonnant et, pour le coup, c'est totalement dans la lignée d'une histoire de Noël.

 

 

Cap - Marie VAREILLE

J'ai trouvé le cadre de cette histoire plutôt étonnant et amusant. Personne n'imagine se retrouver coincé dans un grand magasin le soir, et encore moins celui de Noël. La rencontre des deux personnages est plutôt amusante et j'ai aimé leur humour.

 

 

Christmas latte  - Marie VAREILLE

J'ai été moins sensible à ce "un an après". J'ai trouvé que la relation entre Charles et Valentine manquait de tendresse. Tout s'enchaîne trop vite dans la première partie et l'ont sent qu'ils manquent de stabilité dan cette deuxième. Cela dit, l'histoire reste mignonne.

 

 

Comme une princesse Disney - Tonie BEHAR

J'ai trouvé cette nouvelle agréable mais finalement assez peu originale et stéréotypée entre la blonde pulpeuse grande gueule au régime et le campagnard bourru qui sauve des renards.

Plus que tout, c'est surtout l'alimentation décrite tout au long de cette nouvelle qui m'a agacée. Clairement, ce n'est pas sain (ni alléchant) et ça m'a gênée de ne pas savoir si l'auteure prône ce genre d'alimentation ou non. La diététique c'est mon premier métier alors j'aime savoir où en sont les gens sur ces pratiques qui peuvent s'avérer néfastes pour la santé si elles ne sont pas réalisées dans un cadre maîtrisé.

Cela dit, j'ai globalement apprécié cette lecture et l'écriture de l'auteure mais j'aurai aimé être davantage surprise.

 

 

Love coach - Sophie HENRIONNET

Cette avant dernière nouvelle ne m'a pas franchement emballée. J'ai aimé que la romance soit racontée par un homme et que la fin ne soit pas classique mais le reste... J'ai trouvé ça un peu trop larmoyant et moqueur envers Vincent pour réellement s'identifier à lui. Ça manque de positif. Sans compter que la narration ne m'a pas semblée évidente : il y a trop de passages sautés pour que la lecture me soit agréable et fluide.

 

 

Amour, tempête & best-seller - Marianne LEVY

Je crois que c'est ma nouvelle préférée de ce recueil. J'ai bien aimé cette histoire d'auteure un peu perdue dans ses références qui voit débarquer chez elle un spécialiste de l'Alaska pour lui donner un coup de main. J'ai trouvé ça plutôt original et amusant même si ça m'a semblé un peu too much par moment. J'ai apprécié les voisines improbables ainsi que la fin qui nous laisse imaginer la suite

 

 

[les +] Une romance douce et reposante, des personnages crédibles et sympathique.

[les -] Sans réelle surprise.

 

 

Lu dans le cadre de :

     

Challenge gourmand #15 : Jus

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.1 : Bleu

 

 

 

D'Isabelle ALEXIS :
 Tu peux garder un secret ?

Repost0
30 mai 2021 7 30 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

Rock My Love
Emilie GOUDIN-LOPEZ

Harlequin - 2021
ebook - epub - 454 pages

 

 

 

 

 

 

 

Depuis ce jour où son ex l'a abandonnée devant l'autel, Wendy ne veut plus entendre parler d'amour. Terminées les illusions et les histoires qui lui brisent le coeur. Désormais, elle ne comptera que sur elle, même si cela implique de faire en solo ce road trip aux Etats-Unis qu'elle planifie depuis des mois. Ce voyage, personne ne le lui gâchera. Pas même Alan Ford, le rockeur ténébreux, aux cheveux mi-longs, qu'elle croise déjà pour la deuxième fois depuis son arrivée à Denver. Ce mec a beau être canon avec son look badass et ses pectoraux parfaitement dessinés, Wendy s'est fait une promesse et rien ne pourra la faire changer d'avis. Même si Alan envahit chacune de ses pensées et que le destin semble s'acharner à le remettre sur sa route...

 

 

Pour le coup, en ouvrant ce roman, je ne m'attendais pas du tout à ça. Entre le titre, le résumé et la couverture, tout me laissait penser à une romance sur fond de road trip américain en compagnie d'un charmant rocker... Autant dire que je n'avais pas du tout vu venir la seconde intrigue bien palpitante qui donne vie à ce roman !

 

Il faut dire aussi que le roman commence doucement sur une histoire que l'on a déjà lue plusieurs fois : on fait donc la connaissance de Wendy, ex-future mariée plantée par son fiancé pour les yeux doux de son meilleur ami (beau timing !), et qui décide donc de partir en voyage de noce toute seule en pleurant toutes les larmes de son corps... Bref, plutôt classique !

Cela dit, l'arrivée du beau gosse - Alan - m'a beaucoup plu. Autant je ne suis pas trop bad boy musclé, autant vous me sortez un rocker aux cheveux longs, la midinette en moi se pointe immédiatement ! J'ai aimé leur première rencontre plutôt explosive et leurs échanges vifs à chaque rencontre. On sent tout de suite qu'ils ne sont pas indifférents et l'on n'attend plus qu'une chose : que la glace se brise enfin. J'ai bien aimé l'alchimie qui nait entre eux, plutôt naturelle et évidente. Ils sont des opposés mais le couple qu'ils forment est très mignon et plutôt complémentaire.

J'ai également beaucoup apprécié ce qui se cache derrière le road-trip initié par Wendy. Outre la manipulation dont elle est la victime, j'ai trouvé intéressant la façon dont elle retourne les choses à son avantage. J'ai trouvé cette intrigue très surprenante et plutôt dans l'air du temps. Certains éléments sont un peu gros mais, au final, cela m'a tout de même paru plutôt crédible. La conclusion m'a bien plu : je l'ai trouvée juste.

 

Wendy m'a agréablement surprise. L'on ne fait pas sa connaissance lors du meilleur jour de sa vie et elle en pâtie un peu… Alors, j'ai vraiment apprécié la découvrir au fur et à mesure des chapitres. J'ai aimé son caractère fort et sa volonté de ne pas se laisser marcher sur les pieds. J'aime bien les pirouettes qu'elle imagine pour se libérer des situations un peu critiques : clairement, elle est maligne et ça lui réussi.

Alan m'a également plu, outre le fait qu'il a tout pour me faire craquer. J'ai bien aimé le fait qu'il soit "davantage" que ce qu'on pourrait croire et la façon qu'il a de s'impliquer pour aller au bout de ses idées. Je ne cautionne pas tous ses actes mais j'ai aimé sa façon de les assumer.

 

C'était le premier roman d'Emilie GOUDIN-LOPEZ que je lisais et j'ai vraiment passé un bon moment. Ça m'a vraiment plu de me laisser surprendre par cette intrigue que je n'avais pas vu venir et qui prend de l'importance au fur et à mesure que les pages se tournent. J'ai aimé la narration volontaire à la troisième personne qui se prête à merveille à ce cadre assez "action" pour une romance. C'est dynamique, entraînant et plutôt amusant.

Une belle découverte.

 

 

[les +] Surprenant, dynamique, dans l'air du temps.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #15 : Jus
Service presse - Harlequin

Repost0
25 mai 2021 2 25 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

Tu n'auras pas le dernier mot
Aëla LIPER

Harlequin - 2021
ebook - epub - 250 pages

 

 

 

 

 

 

 

En ce moment, la vie de Loeiza est aussi palpitante qu'un fondant au chocolat sans chocolat. Son projet le plus excitant cette semaine ? Commencer le tome 2 de sa saga préférée, qu'elle a enfin pu emprunter à la médiathèque, et retrouver l'héroïne badasse qui (elle au moins !) ne vit pas son existence par procuration. Mais, entre les pages du livre, elle découvre un petit mot à son attention signé de la main d'un inconnu. Le mystérieux correspondant a trouvé sa liste des "choses à faire avant 35 ans", qu'elle avait oubliée dans le tome 1 (voilà où elle l'avait mise !), et semble vouloir l'aider à les réaliser. L'occasion rêvée pour Loeiza de pimenter un peu son quotidien, avec un tout nouvel objectif en tête : découvrir l'identité de cet homme mystère...

 

 

J'ai été très agréablement surprise par ce roman. C'était la première fois que je lisais une romance avec ce genre de fil conducteur et cela m'a particulièrement charmée. Il faut dire aussi que, en tant que lectrice acharnée, recevoir des mots doux par l'intermédiaire de ma série de bouquins préférés empruntée à la bibliothèque aurait de quoi me faire succomber. Quoique ! S'il s'agit de mes bouquins préférés, il serait plus logique que je les ai achetés ;)

 

J'ai beaucoup aimé l'ambiance de ce roman qui ressemble fort à la vraie vie avec sa routine qui s'installe, peut-être un peu trop durablement. Je trouve ça intéressant que l'auteure met en avant un couple qui a déjà quelques années et ses difficultés. On a tendance à vouloir que la passion des premiers jours dure une vie mais le vrai challenge d'une vie à deux, c'est de transformer le quotidien et ses galères en quelque chose de solide. Par contre, je suis un peu déçue que ce manque d'éclat soit l'occasion de se laisser séduire ailleurs. Je crois que, pour une fois, j'aimerai bien lire une histoire d'un couple encrouté dans la routine et qui arrive à remettre des paillettes (et des moulures au plafond #coucouiris) ! Je trouve ça parfois trop simple de jeter l'éponge et de prendre quelqu'un de nouveau quand cela ne va plus plutôt que de se battre pour changer les choses et les mettre à notre image.

Cela dit, comme je le disais plus haut, j'ai apprécié le jeu qui s'installe entre Loeiza et Aël. J'aime beaucoup cette idée de séduction par correspondance et autour d'une liste d'envie à réaliser avant ses 35 ans. Ces défis que se lance la jeune femme sont vraiment très stimulants et donnent envie de réaliser ses propres souhaits. C'est très motivant de lire les aventures de quelqu'un qui se dépasse.

La conclusion est logique et c'est celle que la plupart des lecteurs auront envie de lire (vous savez ce que j'aurais préféré ;D). Personnellement, j'ai trouvé assez simplement qui se trouvait derrière Aël. C'était de loin le personnage le plus craquant de l'histoire, du coup, je n'aurais pas compris que ce ne soit pas lui… J'ai également aimé les différentes révélations que l'on apprend sur lui, même si, elles se laissaient également deviner.

 

J'ai trouvé le personnage de Loeiza plutôt sympathique. D'une certaine façon, elle m'a rappelée un peu Bridget Jones, encroutée dans une vie qui ne lui convient pas. J'ai beaucoup aimé la façon dont elle se motive et relève les défis qu'elle se fixe un à un. J'ai été déçue pour elle qu'elle ne soit pas davantage soutenue par son compagnon mais c'était visiblement un mal pour un bien. 

Les autres personnages du roman sont plutôt agréables. J'ai aimé cette ambiance où l'on se découvre de nouvelles amitiés avec des collègues de services plus lointain. J'ai aimé l'entraide et la bienveillance qu'ils ont entre eux.

 

C'était le premier livre de Aëla LIPER que je lisais et j'ai vraiment passé un bon moment avec. J'ai aimé son humour léger qui en fait un parfait roman feel-good et son histoire libératoire sur ce que doivent ressentir beaucoup de personnes coincées dans une certaine routine. J'ai aimé son ton décomplexant et la bienveillance de ces défis pour une meilleure vie. Tu n'auras pas le dernier mot ! est une lecture assez boostante qui met de bonne humeur. De même, j'ai été séduite par son chauvinisme breton assumé : ce n'est pas parce qu'il pleut chez nous que l'on est malheureux ! ;D #beurresalé #sisirennesestenbretagne

J'ai également How You Found Me de la même auteure dans ma PAL et je dois dire que je suis plutôt curieuse de l'en sortir ;)

Une lecture pep's et positive.

 

 

[les +] Différente, motivante et amusante.
[les -] Le coup de la bucket-list, c'est déjà vu...

 

 

Lu dans le cadre de :

     

Challenge gourmand #15 : Jus

Service presse - Harlequin

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.1 : Bleu

Repost0
24 mai 2021 1 24 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

 

Tattooed Heart, tome 2
Axelle VEGA

Harlequin - 2021
ebook - epub - 532 pages

 

 

 

 

  

 

Lowell. Quand Samantha reconnaît sur son écran l'home qui la hante depuis cinq ans, tout bascule. Lowell, son Instructeur, son ange noir, l'homme à qui elle aurait tout donné et qui lui a tout pris. Elle ne l'a pas revu depuis ce jour où elle a fui le Château, et apercevoir ce visage si parfait et le corps sculpté qu'elle a caressé tant de fois est une véritable torture. Mais pas autant que de croiser son regard, vide et dénué de toute émotion. A cet instant, Samantha comprend qu'elle est prête à affronter son passé ; surtout, elle a besoin que Lowell réponde à ses questions. Et, pour ça, elle sait exactement quoi faire : intégrer Battle Star, le célèbre concours de danse auquel il participe, et devenir sa partenaire.

 

 

J'ai été un peu perdue en commençant ce roman n'ayant pas lu le premier tome. J'ai tout de suite senti qu'il s'était passé des trucs importants dedans qui n'étaient pas du tout expliqués dans ce volume… J'ai l'impression que ces deux tomes sont plutôt différents l'un de l'autre et qu'il n'y a pas vraiment de rapport entre ces deux histoires. J'ai également le pressentiment d'avoir ouvert le bon volume : les quelques remarques faisant références au premier tome me laissent penser qu'il ne m'aurait pas vraiment plu, mettant en scène un rapport de force dérangeant dans le couple (je confirme après avoir lu le résumé, qu'effectivement, j'aurais probablement passé mon temps à râler en le lisant).

 

Pour être honnête, l'histoire entre Sam et Lowell ne m'a pas du tout passionnée. Il y a quelque chose dans leur couple qui me dérange sans que je puisse réellement définir quoi. J'ai l'impression qu'ils ne sont pas au même niveau et qu'il y a des rapports de force assez malsains entre eux. Sans pour autant qu'ils se manquent de respect, ils me laissent l'impression que cela pourrait vite déraper et qu'ils pourraient avoir un mauvais ascendant l'un sur l'autre. Certes, ce n'est que de la fiction mais, comme je le dis toujours, j'ai une préférence pour les histoires mettant en avant des jolis couples sains.

Par contre, j'ai adoré l'ambiance du concours de danse télévisé. La danse, ce n'est pas du tout mon truc mais je trouve ça très joli à regarder. J'ai aimé suivre Sam dans son apprentissage et voir l'alchimie se créer entre les personnages au moment de danser. Je trouve qu'il y a une belle sensualité dans ces scènes de danse, bien plus que dans les moments du roman qui se veulent érotiques.

Au final, il n'y a pas de grandes surprises dans ce roman. Tout comme il n'y a pas vraiment d'intrigue. Il donne un peu l'impression d'avoir été écrit pour faire fantasmer les lecteurs plus que pour les divertir en leur offrant une jolie histoire d'amour.

 

Sam m'a bien plu. J'ai aimé sa façon de conquérir le monde en allant de l'avant et en renonçant à se poser des questions. J'ai trouvé intéressant la manière dont elle décide de renouer avec son passé, se libérant de ses entraves (c'est à dire de son mec) pour faire les choses pleinement. Pour le coup, j'ai été assez sensible à cette idée de destinée que l'on ressent en découvrant ce qu'elle fait pour Lowell.

Lowell ne m'a pas franchement plu. Plus ça va et moins j'apprécie les personnages de Bad Boy torturé. Là, je pense que c'est aussi dû aux sous-entendus sur le premier tome et ce que ça nous laisse imaginer de glauque sur lui. Au fond, il n'a pas l'air d'un mauvais bougre, c'est juste qu'il ne semble pas heureux et que l'on se demande s'il arrivera à l'être un jour.

 

Ce n'est pas la première fois que je découvre l'univers d'Axelle VEGA par contre, je suis restée plutôt insensible à cette nouvelle facette de son univers que j'ai découvert avec Tattooed Heart. Autant je garde un bon souvenir de Only For A Night, autant je ne pense pas qu'il en sera de même pour ce roman. Cela dit, j'ai de nouveau apprécié son écriture dynamique et entrainante ainsi que la sensualité de la narration. Même si l'histoire ne m'a pas vraiment plu, j'ai trouvé ce roman plutôt agréable à lire.

Une lecture entre deux eaux.

 

 

[les +] Un concours de danse prenant et joliment sensuel.
[les -] Un couple déséquilibré et torturé et donc pas très sain.

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #15 : Jus
Service presse - Harlequin

Repost0
20 mai 2021 4 20 /05 /mai /2021 05:00

 

 

 

 

 

 

 

You Got Me
Léonie LONVAL

Harlequin - 2021
ebook - epub - 221 pages

 

 

 

 

 

 

Ce qu'il se passe à Rome reste à Rome.

Léonore n'arrive pas à croire à ce qui vient de se passer. Elliot, son Elliot, avec qui elle a vécu une histoire passionnelle à Rome il y a quelques semaines, a prétendu ne pas la reconnaître. Et devant les clients du restaurant dans lequel elle travaille, en plus ! Evidemment, c'est facile d'ignorer une petite serveuse quand on est un client VIP à qui rien ne résiste. Mais Léo n'aurait jamais imaginé un tel comportement de sa part, elle qui se souvient encore de ses caresses sensuelles. En Italie, Elliot était séduisant, drôle, attentionné Bien différent de celui qu'elle a retrouvé ce soir. Pourtant, impossible d'oublier l'éclat qu'elle a aperçu dans ses yeux au moment où il a croisé son regard. Et si, en réalité, il ne l'avait pas oubliée ?

 

 

Je ne m'attendais pas du tout à ça en ouvrant ce roman. Bon, certes, j'avais encore zappé de relire le résumé avant de me lancer dedans, mais avec une couverture et un titre (en anglais en plus pour une histoire en France et écrite en français --') aussi bateau... Je n'avais pas vu la jolie romance débarquer.

 

J'ai particulièrement aimé l'ambiance de cette histoire et la façon dont elle démarre en Italie. Ça sent la dolce vita a plein nez et c'est très agréable de flâner dans les rues ensoleillées aux côtés de Léonore et Eliott. J'ai aimé leur rencontre sans prétention et leur rapprochement qui n'engage à rien pendant ces quelques jours de vacances. Ça a un petit goût d'interdit mais c'est vraiment très agréable de se laisser porter par ces ondes positives...

J'ai également apprécié leurs retrouvailles à Paris qui dénotent totalement de ce qu'ils ont pu vivre quelques mois auparavant. J'ai trouvé leur difficulté à inclure le retour de leur parenthèse amoureuse de vacances dans leur quotidien très crédible. Malgré ces obstacles, j'ai trouvé leur histoire très douce et respectueuse. Elle a un côté naturel, aussi chaleureux que réconfortant, tant cela semble logique.

Mes yeux de midinette ont également brillé par les paillettes qui entourent Eliott. J'ai beaucoup aimé le fait que Léonore fasse sa connaissance sans savoir qui il est et, du coup, sans préjugés. C'est sans doute aussi pour cette raison que cela matche si bien entre eux. Après, je ne vous cache pas que l'univers du foot (et ses joueurs) ne me fait ni chaud ni froid.

 

J'ai beaucoup apprécié Léonore et Eliott que j'ai trouvé particulièrement sympathiques et crédibles. J'ai aimé leur côté mesuré et le respect qu'ils ont pour leur entourage et leurs engagements. Je me suis beaucoup retrouvée en eux et dans leurs valeurs. J'ai aimé leur simplicité et leur douceur.

 

You Got Me est le premier livre de Léonie LONVAL que je lis et j'ai vraiment passé un très bon moment avec cette lecture. J'ai aimé la douceur et le naturel qui s'en dégage alors que cette histoire entre Léonore et Eliott a un côté assez extraordinaire. C'est doux, c'est tendre, ça fait du bien au moral et réchauffe le coeur. Et, surtout, ça se lit tout seul.

Une jolie lecture.

 

 

[les +] Une romance douce et reposante, des personnages crédibles et sympathique.

[les -] ...

 

 

Lu dans le cadre de :

 

Challenge gourmand #15 : Jus
Service presse - Harlequin

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs