Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mai 2022 2 17 /05 /mai /2022 05:00

 

 

 

 

 

 

Witch Games : Liaison Interdite
Shana LYÈS

Harlequin - 2022
Ebook (epub) - 290 pages

 

 

 

 

 

 

Elle a trouvé l'amour et elle fera tout pour ne pas le perdre... Au risque de trahir son clan.

Ne jamais tomber amoureuse. Jusqu'à aujourd'hui, Freïa avait toujours réussi à respecter cette règle. Pour ça, il lui suffisait de se limiter à des histoires sans lendemain et, accessoirement, d'effacer la mémoire de ses conquêtes. C'est d'ailleurs exactement ce qui était prévu avec Lionel, ce brun ténébreux aux allures de mauvais garçon qui l'a secourue dans le métro alors qu'elle faisait un malaise. Si elle avait su que son sortilège d'amnésie ne fonctionnerait pas sur lui, elle n'aurait jamais pris le risque de le revoir et encore moins de passer la nuit entre ses bras tatoués... Or, il y a pire que de tomber amoureuse : tomber amoureuse d'un humain. Cela reviendrait à trahir ses soeurcières, ses parents... et son destin. Car, pour la survie de sa lignée, Freïa est déjà promise à un puissant sorcier.

 

 

Pour le coup, je n'étais pas super emballée par ce roman. Quand j'étais étudiante - dans les années 2010 -, la bit-lit était en plein essor et j'en ai donc lu beaucoup beaucoup. Je m'en suis assez vite lassée du fait de cette impression que les intrigues se ressemblaient toutes, tout comme les scènes hot qui revenaient inlassablement tous les chapitres sans grandes innovations. Bref, j'en garde un souvenir assez ennuyeux et avais peur que Witch Games s'apparente de près à ce genre. Je ne saurais quoi dire sur ce dernier point mais il est clair que j'ai passé un bon moment avec ce roman.

Il faut dire aussi que j'ai téléchargé il y a peu l'application Netgalley pour pouvoir écouter les livres audio reçus dans le cadre du Challenge Netgalley 2022. A cette occasion, j'ai découvert qu'il était également possible de lire les ebook sur son téléphone (je n'ai pas trouvé très intuitif le fonctionnement du reader mais je suis tout de même parvenue à mes fins - depuis j'ai compris qu'il faut tapoter l'écran pour avoir le menu). Bref, hier, ayant dû gérer une alerte cardiaque chez l'un de mes collègues (il va mieux depuis), je n'ai pu déjeuner que bien après tout le monde et ai donc commencé Witch Games pour me tenir compagnie pendant mon repas. J'ai tellement été prise par le bouquin que, le soir en rentrant, j'ai lâché ma lecture officiellement en cours pour finir le roman commencé quelques heures plus tôt ! ;)

 

L'ambiance du livre m'a plutôt bien plu. Quand j'étais petite, j'adorais les histoires de sorcières. Alors, forcément, Freïa et ses amies m'ont intriguée. J'ai aimé découvrir les quelques sorts et sortilèges qu'elles utilisent au quotidien même si j'aurais bien aimé que ce soit davantage : au final, le côté sorcellerie n'est pas très présent et j'ai trouvé ça plutôt dommage. De même, j'ai trouvé que l'on passait trop vite sur le Coven (alors qu'elle a l'air d'y passer beaucoup de temps), le rôle de leurs familles envers celui-ci et les liens qui unissent Freïa à Audin. Ces sujets sont lancés comme différentes intrigues mais sont finalement peu développés et s'arrêtent vite. J'ai également été gênée par le fait qu'elles ne sont pas systématiquement contextualisées rendant difficile leur compréhension. Ça m'a un peu donné l'impression qu'un deuxième tome pourrait arriver.

Par contre, j'ai été très intriguée par la famille de Lionel et ses étrangetés. Je les ai trouvé aussi attachants que flippants ! J'avais hâte de découvrir leur secret mais quand celui-ci est enfin dévoilé, j'ai trouvé que les explications tombaient assez comme un cheveu sur la soupe. J'ai trouvé que celles-ci allaient beaucoup trop loin pour réellement expliquer les bizarreries de cette famille et que certains membres changeaient trop rapidement de camp pour que ce soit crédible. De même, j'ai soufflé quand l'intrigue à commencé à parler des chasseurs : c'est tellement cliché ! Clairement, j'avais envie de lire autre chose dans ce livre.

De même, j'ai trouvé les références astrologiques trop présentes dans ce roman. Je sais que c'est le gagne-pain de l'auteure mais ça m'a un peu saoulée que le signe astrologique soit systématiquement une raison suffisante pour expliquer un comportement déplacé d'un personnage. A un moment donné, on ne peut pas tout excuser avec ça. 

Cela dit, la romance entre Freïa et Lionel m'a bien plu. J'ai aimé leur rencontre pas comme les autres, leur premier rendez-vous inoubliable et la façon dont ils construisent leur histoire. J'ai aimé le fait que ce ne soit pas un début idyllique mais qu'ils arrivent à surmonter leurs problèmes. Et, pour une fois, bien que leur ébats soient récurrents, ça ne m'a pas gênée tant que ça. En effet, l'auteure ne s'aventure pas vraiment dans la description de ces passages et laisse ainsi beaucoup d'intimité au couple.

La conclusion est plutôt plate par rapport à l'ensemble des rebondissements de ce livre. Pour le coup, ça confirme presque ma théorie d'un deuxième tome.

 

J'ai trouvé Freïa plutôt attachante. J'ai apprécié ses maladresses et sa manière de se démener pour combler les attentes de ses parents. C'est plutôt chouette la manière dont elle s'affranchit des interdits qu'elle s'impose et tend à s'ouvrir à d'autres possibilités.

Lionel m'a également plu même si, clairement, il n'a rien de l'homme idéal à mes yeux tant il s'enflamme pour tout et souvent pour rien. Cela dit, il a beaucoup de charme mais je trouve qu'il n'apporte rien de plus à l'histoire (bon, à part la romance).

Les copines de Freïa  - et Sedna en particulier - m'ont bien plu mais, comme dit plus haut, les intrigues qui les intéressent sont traitées tellement vite qu'elles n'ont pas grand intérêt. J'aurais aimé découvrir davantage les filles du Coven, leurs liens ainsi que leurs pouvoirs.

 

J'ai trouvé l'écriture de Shana LYES plutôt agréable. Au final, en écrivant ma chronique, je me dis que c'est vraiment son écriture qui m'a rendu cette lecture plaisante. C'est fluide, amusant et dynamique. J'ai un autre livre de l'auteure dans ma PAL sur un sujet de développement personnel. Du coup, je suis agréablement surprise par cette lecture que je n'imaginais pas être dans son répertoire.

Une lecture agréable.

 

 

[les +] Une lecture inattendue, des personnages sympathiques.

[les -] Une foutue manie d'expliquer les mauvais caractères des personnages par leur signe astrologique, des intrigues avortées, quelques clichés.

 

 

Lu dans le cadre de :


Service presse - Harlequin (Netgalley)
Challenge Netgalley 2022

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.7 : VERT

Repost0
16 mai 2022 1 16 /05 /mai /2022 05:00

Rendez-vous initié par Mallou et proposé par Millina

 

 

CE QUE J’AI LU CETTE SEMAINE

    

Witch Games - Shana LYES • [mon avis]
Fuck Me Or Love Me - Orlanne PEGGY • [mon avis]
La Belle de Wolf Mountain - Janice MAYNARD • [mon avis]
Croisière pour célibataires - Laure ALLARD-D'ADESKY • [mon avis]
Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige - Mhairi McFARLANE • [mon avis]

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

 

Mythos - Stephen FRY
Je te ferai aimer Noël - Caro M. LEENE

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

 

Make You Mine - Amandine MATAGA
Rendez-vous au chalet des coeurs oubliés - Emily BLAINE

 

 

Et vous, qu’avez-vous lu ?

Repost0
15 mai 2022 7 15 /05 /mai /2022 05:00

 

 

  

 

La Mariée de Ceylan
Dinah JEFFERIES

Editions Milady  2018

382 pages

 


 

 

  

 

La jeune Gwendolyn Hooper, 19 ans, débarque du bateau à vapeur à Ceylan, prête à commencer sa nouvelle vie de femme mariée. Mais l'époux qui l'accueille est distant, secret et sombre. Laurence est toujours loin pour travailler, laissant sa jeune épouse anglaise explorer seule la vaste plantation de thé. Se promenant dans les endroits interdits, Gwen découvre de portes verrouillées, des malles enfermant des robes poussiéreuses, une toute petite tombe envahie par les mauvaises herbes - les indices d'un passé caché et indicible.

 

 

J'aime bien commencer les nouvelles sessions du Challenge Bookineurs en Couleurs par le plus gros livre de la PAL (puis par le plus petit et ainsi de suite jusqu'aux "moyens"). Je trouve ça plus motivant d'alterner les pavés avec des lectures rapides afin de rester dans un rythme dynamique. Cela dit, j'ai été agréablement surprise de tomber sur La Mariée de Ceylan qui m'intriguait : ce roman avait l'air assez différent de mes dernières lectures et j'étais donc curieuse de le découvrir !

Effectivement, j'ai passé un très bon moment avec ce roman qui m'a davantage rappelé les livres de Barbara WOOD qu'un Victoria des Editions Harlequincollection que j'ai beaucoup lu ces derniers temps...

 

J'ai aimé cet esprit de voyage au début du siècle dernier. Je trouve ces atmosphères toujours très mystérieuses, étrangement rassurantes malgré cette aura inconnue pouvant être un peu inquiétante. Je serais bien en mal de placer Ceylan sur une carte (du côté de l'Inde peut-être ? Après vérification sur internet, c'est bien ça ! ;D) mais j'ai trouvé sa représentation très fidèle avec l'idée que je me faisais de la région, tout en humidité, en forêt et en montagnes (faut pas chercher à comprendre pourquoi j'ai une représentation des paysages en tête si je ne sais pas placer le lieu sur une carte --'). Je trouve que, dans cette histoire particulièrement, cet exotisme donne beaucoup de charme et de sensualité à l'ambiance. De plus, j'aime bien la façon dont rien n'est dit et l'importance que prennent ainsi les secrets.

De même, j'ai adoré que l'histoire se déroule sur une dizaine d'années, nous laissant voir Gwen et sa famille grandir. Cela permet également de multiplier et complexifier les différentes intrigues. J'ai apprécié voir le monde changer autour d'elle, découvrir un peu l'histoire de Ceylan mais aussi du monde (comme l'apparition du prêt-à-porter, des publicités et de certaines figures politiques) : cela fait vraiment un lien entre le monde de Gwen et le nôtre.

J'ai été étonnée de découvrir les conditions de travail des personnes travaillant dans l'industrie du thé. Je ne suis pas naïve au point de croire qu'elles sont au top - surtout quand on voit que ce n'est toujours pas le cas aujourd'hui, mais je ne pensais pas qu'elles m'évoqueraient l'esclavagisme dans les champs de canne à sucre. Mes grands-parents étant nés à peu près en même temps qu'Hugh, ça me choque de me dire qu'encore très récemment, cette catégorisation était de mise.

L'histoire de Gwen m'a particulièrement touchée. Je n'avais pas vraiment deviné les intrigues qui apparaissent dans le résumé  et la surprise n'en a donc été que meilleure encore : j'ai vraiment été happée par les découvertes de la jeune femme. Pour le coup, j'ai trouvé très facile de se mettre à sa place dans les décisions difficiles qu'elle doit prendre (et qui ne peuvent pas vraiment être différentes) ainsi que dans les questions qu'elle se pose quand à ce qui a pu se passer et dans son mal être qui en découle. Aujourd'hui, il serait sûrement possible de régler le problème d'une autre manière ou d'accumuler les preuves de sa bonne foi mais, au début du XXe siècle, tout ça n'existait pas.

La conclusion m'a beaucoup plu : c'est ce que l'on espérait tous malgré certains moments difficiles (j'ai encore versé ma petite larme). J'ai trouvé plusieurs passages très beaux, tant ils permettent aux personnages de s'ouvrir les uns aux autres. C'est chouette de se dire que, avec le temps, les personnes s'adoucissent et s'autorisent des sujets de discussion qui auraient été sans retour quelques années auparavant.

 

Gwen m'a bien plu. Malgré sa jeunesse dans les premières pages, il est plutôt facile de s'identifier à elle. J'ai beaucoup aimé découvrir Ceylan et ses habitants à travers son regard curieux et positif. J'ai aimé sa douceur, son dynamisme et sa bienveillance envers les personnes dans le besoin qui croisent sa route. Ce qu'elle fait paraît normal pour nous mais il est clair qu'elle dénote des autres "blancs" de son époque sur Ceylan.

Laurence, son époux, m'a moins touchée. On ne découvrir l'histoire qu'à travers les yeux de Gwen, alors sa distance et ses côtés plus mystérieux ne jouent pas toujours en sa faveur. Cela dit, j'ai aimé son respect des personnes ainsi que son écoute : il est évident qu'il fait partie de ceux qui font bouger les choses.

Hugh, Liyoni et Naveena - la gouvernante - m'ont également touchée. Liyoni, la petite fille, est vraiment très attachante, notamment quand l'on connait son histoire. Elle nous donne vraiment envie de la protéger. J'ai aimé la loyauté et la bienveillance de la gouvernante, tout en discrétion.

 

L'écriture de Dinah JEFFERIES est vraiment très agréable. Les changements successifs d'époque donnent un rythme à l'histoire intéressant, nous permettant de changer légèrement d'environnement sans subir le temps qui passe. Même si cela ne nous permet pas de bien faire connaissance avec l'ensemble des personnages, j'ai apprécié suivre uniquement Gwen. Cela renforme l'atmosphère secrète et mystérieuse du roman.

Une chouette découverte.

 

 

[les +] Des sujets originaux, une ambiance forte, des personnages attachants, une histoire qui court sur une dizaine d'année.
[les -] Des situations révoltantes qui n'ont pas vraiment bougé depuis un siècle.

 

 

Lu dans le cadre de :


Challenge Bookineurs en Couleurs #5.7 : VERT

Repost0
13 mai 2022 5 13 /05 /mai /2022 05:00

  

 

Tant que le café est encore chaud
Toshikazu KAWAGUSHI
lu par Philippe SPITERI

Audiolib - 2022
5h24

 

 

 

Chez Funiculi Funicula, le café change le coeur des hommes.

A Tokyo se trouve un petit établissement au sujet duquel circulent mille légendes. On raconte notamment qu'en y dégustant un délicieux café, on peut retourner dans le passé. Mais ce voyage comporte des règles : il ne changera pas le présent et dure tant que le café est encore chaud.

Quatre femmes vont vivre cette singulière expérience et comprendre que le présent importe davantage que le passé et ses regrets. comme le café, il faut en savourer chaque gorgée.

 

 

J'étais très curieuse de découvrir Tant que le café est encore chaud. Déjà, parce que son résumé me donnait envie d'en savoir plus mais surtout parce qu'il s'agissait d'un livre audio. Jusqu'à présent, mes découvertes de lectures lues par quelqu'un n'avaient pas été de grandes réussites. Quoique, j'ai le souvenir qu'on écoutait des cassettes racontant des histoires en voiture, sur le chemin des vacances, quand on était petits avec ma soeur et mon cousin Basile. Etudiante, les CD-livres empruntés à la bibliothèque ne fonctionnaient pas sur toutes les chaînes hi-fi (et surtout pas sur le lecteur CD de Mamy Jeanne - ma voiture de l'époque) et, il y a quelques années, lors d'une lecture découverte avec Audible, j'avais été gênée par la dépendance du site à un réseau wifi. Dans ces conditions, j'avais trouvé difficile de rester écouter le livre une fois la vaisselle / le repas / le repassage terminé tant le format est passif à côté d'une lecture conventionnelle.

Dans le cas de Tant que le café est encore chaud, j'ai apprécié le fait de pouvoir télécharger le livre sur l'appli Netgalley afin de pouvoir l'écouter en voiture (sans griller mon mini forfait internet de 1 Go). Bon, ma voiture a refusé de le passer sur les hauts parleurs : Molly peut être un peu capricieuse (oui, oui, ma voiture s'appelle comme l'héroïne de L'Assassin Royal ! Normal, elle est rouge ;D). Cela dit, avec le son mis assez fort, j'ai pu écouter tranquillement le roman. En deux jours de trajet pour aller au travail, un footing et une séance de repassage, le livre était fini (sachant qu'il dure un peu plus de 5 heures, je vous laisse conclure si j'habite loin de mon entreprise, je suis une grande sportive ou si j'avais pris du retard dans mon repassage ! - Une de ces affirmations est fausse ;D). Bref, tout ça pour dire que j'ai trouvé l'expérience grandement sympa'.

Pour le coup, j'ai trouvé que le côté "transmission orale" collait parfaitement à cette histoire qui a tout de la légende urbaine. J'ai trouvé la voix de Philippe SPITERI très agréable, à la fois chaleureuse et posée. J'ai aimé les silences assumés, les dialogues faciles à suivre avec les changements de tonalité et les quelques bruitages discrètement présents qui nous aident à nous immerger dans la petite salle du café Funiculi Funicula.

 

J'ai trouvé l'intrigue du livre très sympathique. J'ai aimé cette histoire de voyage dans le temps qui n'est possible qu'à certaines conditions. J'ai aimé les questions que cela nous amène à nous poser et j'ai apprécié me dire, qu'aujourd'hui, je n'avais pas de raison de faire ce voyage, que tout ce qui devait être dit l'avait été et que je n'avais pas de regret.

J'ai aimé le côté chorale de ce roman qui nous permet, au fil des chapitres, de découvrir davantage les habitués du Funiculi Funicula. Toute l'histoire se passe dans ce café, un peu à la manière d'une pièce de théâtre : j'ai trouvé ça intéressant, comme une manière supplémentaire d'aller droit à l'essentiel. A l'image de ce roman, c'est terriblement efficace. Cela a un côté "nouvelles" qui m'a beaucoup plu. Sans s'imbriquer les unes dans les autres, les histoires se suivent et font références aux précédentes. Au fur et à mesure que l'on avance dans ce roman, les liens se resserrent entre les personnages et l'entraide ainsi que l'amitié qui les unissent n'en deviennent que plus fortes encore. Chaque voyage aborde un sujet différent et j'ai été très émue à plusieurs reprises.

J'ai aimé la conclusion plutôt positive qui confirme ce que l'on avait deviné. Mais, plus que tout, j'ai apprécié que ce livre soit une injonction de vivre le présent et nous rappelle que, si l'on ne peut changer le passé, on peut toujours se battre pour que notre futur soit meilleur ;)

 

Mon avis sur les différents personnages est assez divisé. Malgré une certaine forme d'affection pour eux, je n'ai pas trouvé la plupart sympathique. Pour le coup, je pense que c'est notamment dû au style d'écriture de l'auteur qui est plutôt lapidaire et ne s'attarde pas vraiment à retranscrire les sentiments de chacun. Sans vouloir faire de clichés, je pense que cette distance avec les personnages est assez propre à la littérature asiatique.

Cela dit, Madame Kotake et son mari ainsi que Kei m'ont beaucoup touchée. J'ai aimé leur présence désintéressée et les sacrifices que les deux femmes font pour que leurs proches puissent avoir une jolie vie. 

J'ai également apprécié la fougue de Mademoiselle Irai et le fait qu'elle prenne sur soi pour honorer la promesse faite à sa soeur.

 

Malgré la distance avec les différents personnages, j'ai globalement bien aimé l'écriture de l'auteur. Je l'ai trouvé pragmatique, bien que le sujet soit assez iréel, et dynamique. Pour le coup, je pense que cette narration plutôt minimaliste est parfaite pour un format audio.

Une chouette découverte qui m'a réconciliée avec les livres audios.

 

 

[les +] De jolies histoires, un format agréable à découvrir.

[les -] Un petit manque de proximité avec les personnages.

 

 

Lu dans le cadre de :


Service Presse - Audiolib (Netgalley)
Challenge Netgalley 2022

Repost0
9 mai 2022 1 09 /05 /mai /2022 05:00

Rendez-vous initié par Mallou et proposé par Millina

 

 

CE QUE J’AI LU CETTE SEMAINE

 

Tant que le café est encore chaud - Toshikazu KAAGUCHI • [mon avis]
La Mariée de Ceylan - Dinah JEFFERIES • [mon avis]

 

  

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

 

La Belle de Wolff Mountain - Janice MAYNARD
Mythos - Stefen FRY

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

 

Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige - Mhairi McFARLANE
Je te ferai aimer Noël  - Caro M. LEENE

 

 

Et vous, qu’avez-vous lu ?

Repost0
1 mai 2022 7 01 /05 /mai /2022 05:00

 

 

Anthologie Numérique Eternelle
Léo HENRY
Jacques MUCCHIELLI
Lisa TURTTLE
Jean-Marc AGRATI
Yves et Ade REMY

Dystopia - 2013
ebook (epub) - 87 pages

 

 

 

 

 

Le mois de juin a toujours été important pour Dystopia.

C'est en juin 2008, avant même la création de l'association, qu'est sorti Yama Loka terminus aux Editions l'Altiplano, recueil qui allait prendre une importance capitale et orienter durablement notre ligne éditoriale. Deux ans plus tard, en juin 2010, paraissait Bara Yogoï - sept autres lieux, notre première publication, où Léo HENRY et Jacques MUCCHIELLI revenaient à Yirminadingrad en compagnie de Stéphane PERGER. Enfin, c'est en juin 2012 que sortait Le Prophète et le Vizir, annonçant la résurrection littéraire d'Yves et Ada REMY.

Pour fêter dans la joie ce mois de juin 2013, nous lançons une anthologie numérique éternelle et gratuite !

 

 

Yama loca terminus : Power Kowboy - Léo HENRY & Jacques MUCCHIELLI

J'ai trouvé cet extrait plutôt pénible à lire. On sent, effectivement très bien, que le narrateur - Lucas - est un petit garçon de 7 ans dans l'écriture rapide et à rallonge, qui va beaucoup plus vite que la musique. Du coup, j'aurais bien aimé que les auteurs nous facilitent la tâche en utilisant de la ponctuation supplémentaire et notamment quelques virgules.

Je n'ai pas vraiment compris le sens de cette histoire… Je pense tout de même avoir compris les grandes lignes mais découvrir un univers si complexe par un petit garçon, qui ne comprend pas vraiment le monde qui l'entoure, ne rend pas la tâche facile. Pour le coup, je n'ai pas vraiment compris l'histoire autour de Power Kowboy qui n'a pas l'air d'être un simple jouet… Mais la réalité et l'imagination se mélangent souvent à l'âge de Lucas.

 

***

Ainsi naissent les fantômes : Rêves captifs - Lisa TURTTLE

J'avais déjà eu l'occasion de lire un extrait d'Ainsi naissent les fantômes qui m'avait laissée la même impression brumeuse, sans pour autant que les deux histoires qui s'y déroulent puissent être comparables. Il y a beaucoup de flou dans Rêves Captifs et l'on joue clairement à brouiller les pistes entre réalité et magie. C'est assez captivant la façon dont les deux se mêlent, ne nous permettant plus réellement de savoir si ce qui est en train de se passer est réel ou nous. Et ce, sans même arriver à la fin qui remet une fois de plus tout en question.

C'est également flou parce que l'on ne sait 'pas grand chose' (c'est relatif puisqu'elle nous raconte la pire expérience de sa vie) de l'héroïne. Tout autour d'elle est anomysé, ne facilitant pas notre identification à elle (et tant mieux au vu du contexte) et donnant pourtant la sensation que "ca peut arriver à n'importe qui".

Par certains côtés, l'histoire de Rêves captifs m'a évoqué le livre Room dans une dimension plus paranormale. J'ai trouvé ce texte vraiment prenant. J'ai également apprécié l'écriture précise de Lisa TURTLLE qui sème cependant le doute sur la réalité de ce que l'héroïne peut vivre. On y croit et pourtant la réalité ne semble jamais être vraiment là où on l'attend.

 

***

L'Apocalypse des homards : Fin du sucre étanche - Jean-Marc AGRATI

Alors là, je n'ai vraiment pas aimé du tout. J'ai trouvé l'histoire, et notamment sa conclusion, inutilement violente. Vraiment, quel est l'intérêt de tout ça ? A quoi ça mène ? D'autant plus que ce n'est pas non plus crédible : on n'a jamais rien lu de tel dans les journaux et j'espère que ça ne sera jamais le cas.

Je dois dire également que la narration ne m'a pas franchement conquise. En fait, je l'ai trouvée assez irrespectueuse. Le narrateur vit vraisemblablement avec une jeune femme mais il l'appelle "la fille". Ça m'a beaucoup dérangée et, vu que c'est le premier mot que l'on lit, ça ne m'a pas mise dans de bonnes dispositions vis à vis de ce texte. Cela dit, l'écriture de Jean-Marc AGRATI est dynamique et facile à lire.

 

***

Les Cahiers du labyrinthe Redux : Ne la laisse pas s'enfuir - Léo HENRY

J'ai trouvé cette nouvelle très douce, presque poétique. J'aime ces histoires qui partent d'un rien bien encré dans notre réalité et en font un pas vers l'inexplicable. J'ai trouvé touchant ce dialogue entre ces deux narrateurs que les années séparent, s'incitant à profiter de la vie et oser faire ce pas tant redouté vers le bonheur.

Cette idée autour des cabines téléphoniques m'a bien plu. Aujourd'hui, il n'y en a plus mais, petite, je trouvais ça très mystérieux. Alors, je comprends ce monsieur qui appelle au hasard les cabines pour échanger avec des inconnus : les plus belles rencontres sont souvent les plus inattendues. Je ne sais pas comment je réagirais si une cabine téléphonique sonnait a côté de moi. Il est probable que j'ignorerais l'appel après avoir lu des policiers où les malfrats échangent entre eux de cette manière, je préfère ne pas prendre de risque). Mais, j'aime cette idée de décrocher et d'échanger quelques minutes avec un inconnu.

Il me semble avoir déjà eu l'occasion de lire un texte de Léo HENRY. En tout cas, j'ai trouvé son écriture très agréable, facile à lire et à suivre. J'ai aimé sa manière de faire ressortir des émotions positives et motivantes alors que l'on sent que le narrateur vient de vivre des choses difficiles. Aucun doute que l'espoir est bien là !

 

 

***

Les soldats de la mer : Chut ! Mon lieutenant - Yves et Ada REMY

Cette nouvelle m'a étrangement rappelé quelque chose… J'ai le sentiment de l'avoir déjà lue il y a longtemps, peut-être dans ce recueil ou dans un autre. En tout cas, je l'ai bien aimé.  Elle a quelque chose de captivant tellement l'on cherche à y expliquer l'inexplicable. J'ai aimé cette ambiance mystérieuse, lourde de silence. Rien qu'en la lisant, on n'a pas envie de faire le moindre bruit (et cela se vérifie au fur et à mesure que l'on avance dans ce texte). Je trouve que ces îles ont quelque chose de très grave et solennel, qu'elles dégagent réellement une aura de puissance.

Ce n'est pas aisé de comprendre ce qu'il s'y passe et même avec les explications, cela reste un chouille trop obscur pour moi. Ce qui y est dit ne me suffit pas, j'ai l'impression que ces îles cachent encore quelque chose !

Cela dit, j'ai trouvé l'écriture des auteurs très agréable, calme et volontaire. Je dois dire cependant que je me suis un peu mélangée les pinceaux entre les différents personnages. Ils ne nous sont pas présentés formellement et cela m'a perturbée lorsque les noms étaient cités dans le texte : je n'étais pas certaines qu'il s'agisse bien des personnages que l'on venait de découvrir dans le dialogue;

 

***

Sur le fleuve : extraits - Léo HENRY & Jacques MUCCHIELLI

Autant les autres extraits tenaient vraiment de la nouvelle, autant l'on sent vraiment le roman qui se cache derrière celui-ci. Personnellement, je l'ai trouvé plus compliqué à suivre. Il y a beaucoup de personnages et j'ai eu du mal à associer leurs noms avec leurs actes. Du coup, je ne sais pas vraiment si ce sont réellement les premiers chapitres de ce livre qui sont partagés dans ce recueil. Comme pour la nouvelle précédente, je pense que c'est aussi dû au fait que les personnages ne nous soient pas présentés formellement ce qui rend leur identification difficile.

De même, j'ai trouvé l'histoire plus complexe à suivre. Il se passe beaucoup de choses dans ces quelques pages et je n'ai pas eu le sentiment d'aller au bout des intrigues qui y sont amorcées. De même, je n'ai pas compris quel était le but des personnages et donc de l'histoire en elle-même.

L'écriture des auteurs est agréable mais, encore une fois, j'ai trouvé ce texte complexe à suivre. J'ai l'impression que cela tient davantage à l'histoire qu'à son écriture. Cela dit, je dois tout de même avouer que plusieurs mots utilisés m'étaient inconnus.

 

***

J'ai trouvé ce recueil assez perturbant. C'est étrange d'avoir des extraits qui ressemblent pour la plupart à des nouvelles… mais sans toujours présenter une chute, élément pourtant clef de ce genre littéraire.

Une lecture peu enthousiasmante.

 

 

[les +] Plusieurs jolies découvertes.

[les -] Plusieurs extraits qui se prêtent plus difficilement à un recueil.

 

 

Lu dans le cadre de :

    

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.6 : Blanche

 

 

De Léo HENRY : 
 Défait

De Lisa TURTTLE : 
 Ainsi naissent les fantômes  Le Vieux M. Boudreaux

Repost0
1 mai 2022 7 01 /05 /mai /2022 05:00
Challenge Gourmand #17 : VANILLE

J'avais beaucoup aimé participer aux seize premières sessions du Challenge Gourmand proposé par Titepomme. Cette fois j'y retourne pour de la vanille ! #pasfacile

 

Le but est, lors de longues sessions de 6 mois autour d'une gourmandise, de dénicher celles-ci dans les pages des livres. On note ainsi la phrase la contenant et on marque un point pour chaque livre gourmand découvert.

Bien sûr, pas de livres de cuisine sinon ce serait de la triche ;)

 

Pour vous inscrire, c'est ici !

Session 17 du 01/05/2022 au 31/10/2022

 

***

 

1 -  "Du chocolat, oui, mais aussi de la purée de betterave, de la vanille, du caramel et quelques fruits d'hiver."
Fuck Me Or Love Me! - Orlane PEGGY

 

2 -  "Cassis, myrtille, cannelle et vanille, c'est une salade de fruit ou du pinard, son truc ? murmure Amaury d'une voix de baryton, ce qui ne le rend pas du tout discret."
Croisière pour célibataires - Laure ALLARD-D-ADESKY 

 

3 -  "Susie lui a décrit les parfums vanille et menthe aux pépites de chocolat et les cornets au bord de la mer, et il a ri et dit "Bien sûr !"."
Avec toi, les rêves fleurissent sous la neige - Mhairi McFARLANE

 

4 -  "Je payai mes achats, sans oublier un bon pot de glace à la vanille, et retournait dans la fournaise de ma voiture."
Summer Desire - E.M. DE BARSY

 

5 -  "Je retournai dans mon laboratoire, envisageant de préparer un chocolat au goût de tristesse et de neige fondue - à marier avec une bonne glace à la vanille - si riche en gras et en sucre qu'il pourrait faire pâlir une armée de nutritionnistes."
Rendez-vous au chalet des coeurs oubliés - Emily BLAINE

 

6 -  "Les desserts aillaient du flan à la banane aux gaufres à la vanille, en passant par des tartes couvertes d'une épaisse couche de meringue."
Ce Monde entre nous - Susan WIGGS

 

7 -  "Imagine : la base  en gâteau vanille ou pâte à choux, à l'intérieur un coeur coulant praliné, et au-dessus une délicieuse mousseline chocolat blanc noix de pécan et une touche de caramel."

Le Pire des voisins - Déborah J. MARRAZZU

 

8 -  "Ça pue, ton truc ! Y'a quoi, dedans ? me demande-t-elle, lorsque je lui tends ma boisson protéinée.
- Saveur café latte 
aux arômes naturels de vanille."

Waves Of Love, tome 2 : Burn For Love - C. HANDON

 

9 -  ""C'est une liqueur typique du coin, à base de raisins", m'expliqua Rémi. On en faisait au miel, au thym, à la vanille, au pin, vraiment à tout."

Vivantes - Marie-Haude MERIGUET

 

10 -  "- J'en connais une qui a pris un donut vanille avec un glaçage au caramel pour elle."

Waves Of Love, tome 3 : Give Me Love - C. HANDON

 

11 -  "Alors je me mets à manger. Je commence par mon bon de pâtes, et j'enchaîne avec une tourte aux fruits servie avec de la glace à la vanille."

Ne pleure pas - Mary KUBICA

 

 

12 -  "Après une brève hésitation, Juliette trempa ses lèvres. Elle sentit d'abord le chocolat, puis la vanille, la cannelle... Et, à la fin, un autre arôme, à la fois piquant et sucré, indéfinissable mais délicieux"

Mademoiselle Juliette - Teri WILSON

Repost0
25 avril 2022 1 25 /04 /avril /2022 05:00

 

 

 

Nectar et Ambroisie et le monde des ténèbres

Nectar et Ambroisie, tome 1
Sabina COLLOREDO

Editions Hachette 2022
144 pages

 

 

 

 

 

 

Depuis que le terrible Hadès a kidnappé Perséphone, la glace et la neige recouvrent la planète qui s'est transformée en un désert blanc et fantomatique. tandis que sur l'Olympe, Zeus et les autres dieux se chamaillent sans parvenir à trouver une solution, Nectar et Ambroisie réussissent à entrer dans le royaume d'Hadès. Leur but : convaincre le maître des Enfers de libérer son épouse, afin de ramener le printemps sur Terre.

 

 

Un grand merci aux Editions Hachette  ainsi qu'à Babelio pour la découverte de ce roman. Il est plus que probable que, vu mon âge, je n'aurais jamais découvert ce roman sans ce partenariat.

 

En ce moment, je lis sur Webtoon la série Lore Olympus qui relate l'histoire entre Hadès et Perséphone et je dois dire que je suis assez envoûtée par ce couple pas comme les autres. J'avais beau avoir fait latin au collège, je reste une bille en mythologie grecque et latine (j'avais vite déchanté en comprenant qu'on apprenait davantage de déclinaisons que d'histoires sympa'). Bref, j'ai découvert récemment ce mythe et il me captive beaucoup. Alors; j'ai été agréablement surprise de le retrouver dans ce premier tome des aventures de Nectar et Ambroisie. Fatalement, je n'ai pu m'empêcher de faire des comparaisons entre ces deux interprétations. Clairement, je ne doute pas que la version de Sabina COLLOREDO soit la plus fidèle bien que je doute que les deux amis aient réellement joué un jeu dedans ;)

 

J'ai trouvé le rythme de ce roman jeunesse très agréable bien qu'un peu trop rapide à mon goût par moment. Sans pour autant qu'il y ait des raccourcis, j'ai trouvé que l'on sautait un peu du coq à l'âne par moment, concluant de manière assez abrupte plusieurs chapitres. J'ai parfaitement conscience qu'un roman jeunesse n'est pas aussi détaillé que ceux que je lis habituellement mais ça ne m'avait pas choquée dans mes précédentes lectures du genre.

J'ai beaucoup aimé l'imagination débordante de Nectar et Ambroisie qui, par leurs frasques, nous font découvrir l'Olympe et ses habitants pas comme les autres (j'ai d'ailleurs été étonnée qu'il soit clairement mentionné les aventures extraconjugales de Zeus ainsi que les soirées lascives d'Aphrodite : clairement, je ne m'attendais pas à ça dans un roman jeunesse !). J'ai trouvé amusant la manière dont ils arrivent à pénétrer dans les Enfers, contournant de manière maline Cerbère et Charon. Pour un coup, ces deux-là à la réputation plutôt inquiétant, en prennent pour leur grade !

Forcément, connaissant le mythe, je n'ai pas vraiment été surprise par la conclusion. Cela dit, j'ai trouvé plutôt ingénieux la manière dont Sabina COLLODERO  y donne un rôle aux deux petits héros.

 

J'ai trouvé Nectar et Ambroisie très sympathiques. On ne sait pas grand chose d'eux à la fin de ce premier tome mais je les ai trouvés touchants et amusants. J'ai aimé que certaines peurs soient dévoilées et combattues incitant les jeunes lecteurs à en faire de même.

 

J'ai trouvé la narration de Sabina COLLOREDO plutôt agréable malgré quelques fins de chapitres un peu abruptes. C'est dynamique, drôle et gentiment culotté.

J'ai également apprécié les nombreuses illustrations d'Ilaria URBINATI disséminées tout au long de la lecture. Les traits sont doux et j'ai aimé la sobriété du choix des couleurs : ça m'a vraiment évoqué le chic épuré que l'on prête à cette époque.

Une agréable découverte.

 

 

[les +] Des personnages sympathiques et culottés, de jolies illustrations, une narration agréable, un mythe revisité.

[les -] Des passages un peu trop rapides.

 

 

Lu dans le cadre de :

Service presse - Editions Hachette (Babelio)

Repost0
16 avril 2022 6 16 /04 /avril /2022 05:00

Pour cette septième session de la saison 5 du Challenge Bookineurs en Couleurs, nous avons été 10 lectrices réunies autour de 59 livres.

Bravo à toutes !

 

***

Suite à vos votes, la nouvelle session sera donc...

 

Session #5.7 : VERTE

Lectures du 16.04.2022 au 16.06.2022

 

N'oubliez pas de partager vos chroniques ou avis ici ou sur le topic Livraddict pour que vos lectures soient prises en compte !

Vous pouvez également utiliser le #bookineursencouleur sur instagram

 

***

 

Mes lectures [11] :

La Mariée de Ceylan - Dinah JEFFERIESWitch Games - Shana LYESLa Belle de Wolff Mountain - Janice MAYNARDAvec toi, les rêves fleurissent sous la neige - Mhairi McFARLANEJe te ferai aimer Noël - Caro M. LEENEMythos - Stephen FRYMake You Mine - Amandine MATAGARendez-vous au chalet des coeurs oubliés - Emily BLAINECe monde entre nous - Susan WIGGSEvidemment Martha - Meg MASONMariage pour une rebelle - Abby GAINES

 

Vos lectures [80] :

ALHWEDER [8] : La Retraite Sentimentale - COLETTEUne maison parmi les arbres - Julia GLASSQui j'ose aimer - Hervé BAZINArkane, tome 2 : La Résurrection - Pierre BORDAGELes lendemains - Melissa DA COSTALe Grillon vert - Jean ANGLADETaqawan - Eric PLAMANDONLa Musique du Hasard - Paul AUSTER

CAMILLE_EBOOK [2] : Rose Eternelle - Ophélie DUCHEMIN La Prisonnière des Faes : Au-delà de la Montagne - Lily ARCHER

CASSIE56 [4] : Cottage, Fantôme et Guet-apens - Ann GRANGERBourreau des Coeurs - M.C. BEATONMinuit, tome 1 : Le Baiser de Minuit - Lara ADRIANJon Shannow, tome 2 : L'Ultime Sentinelle - David GEMMELL

CENDRE [4] : Kanopé, tome 1-2, Louise JOORRachel Rising, tome 1 - Terry MOOREMortelle Adèle, tome 5 : Poussez-vous les moches - MR TAN

COPER [17] : Sidonie Souris - Clothilde DELACROIXM. Loup, toujours prêt ! : Mission petite souris - Pascal BRISSY & Joëlle DREIDEMYJean Petit Marmiton, tome 3 : Du Chocolat pour Zoé - Annie JAY & Ariane DELRIEU • Les pois de Toni - Maria JONSSON • Même pas en rêve ! - Béatrice ALEMAGNA • Arte, tome 12 - Kei OHKUBO • Hamish, tome 3 : Qui s'y frotte s'y pique - M.C. BEATONLes Crocos n'aiment pas le o - Pascal BRISSY & Nathalie CHOUXLe Club des DYS : Charlie et le petit chat - Nadine BRUN-COSME & Ewen BLAINLe Réveil de la France oubliée : et si notre avenir était dans les villages ? - Anthony CORTESFenêtre sur : Les Ponts, les Tours et les Tunnels - Struan REID & Annie CARBOChaprouchka - Florie SAINT-VAL & Elsa VALENTINDimanche - Fleur OURYMonsieur Loup n'a même pas peur - Pascal BRISSY & Joëlle DREIDEMYJoli Coq - Gwenaëlle DOUMONT & Charlotte LEROY-JOUENNEJean, petit marmiton, tome 5 : La Fête en rose et bleu - Annie JAY & Ariane DELRIEULe Singe boiteux : Contes et Légendes du Bhoutan - Kunzang CHODEN

CHRISBOOKINE [0] : 

GREATCOFFEETRAGEDY [1] : The Inheritance Games - Jennifer Lynn BARNES

LA3TI [4] : The Descendants, tome 1 : The Isle of the Lost - Melissa DE LA CRUZLe Paris des Merveilles, tome 2 : L'élix d'oubli - Pierre PEVELLe Paris des Merveilles, tome 3 : Le Royaume Immobile - Pierre PEVELPorcelaine - Estelle FAYE

LILYE [9] : Je ne cours plus qu'après mes rêves - Bruno COMBESAgatha Raisin enquête, tome 2 : Remède de Cheval - M.C. BEATONLa Chronique des Bridgerton, tome 1 et 2 - Julian QUINNL'Océan au bout du chemin - Neil GAIMANAgatha Raisin enquête : Pas de pot pour la jardinière - M.C. BEATONLe Vieil homme et la guerre, tome 3 : La dernière colonie - John SCALZI • Une enqête de Beatrice Hyde-Clare, tome 1 : Une insolente curiosité - Lynn MESSINAMers Mortes - Aurélie WELLENSTEIN

MOSTHONEY [3] : Les Voix de l'Oporum, tome 1 : La Gardienne du Chardon - Laurène BELESAgatha Raisin enquête : Au galop ! - M.C. BEATONLe Déchronologue - Stéphane BEAUVERGER

MYPIANOCANTA [6] : De Darcy à Wentworth - Sybil G. BRINTON • La Joie de Vivre - Emile ZOLA • La Saga des Cazalet, tome 2 : A Rude Epreuve - Elizabeth Jane HOWARDLe Vallon - Agatha CHRISTIELe Pacte des MarchOmbres, tome 2-3 - Pierre BOTTERO

POMPINETTE34 [9] : Miséricorde - Jussi ADLER OLSEN • L'Accro du Shopping : Becky à Manhattan - Sophie KINSELLADélivrance - Jussi ADLER OLSENLa toute petite reine - Agnès LEDIGLe monde des Abberley - Robert GODDARDLà où chantent les écrevisses - Delia OWENSLes Douleurs fantômes - Mélessa DA COSTASwampladia - Karen RUSSELLSurvivre - Vincent HAUUY

SERVANE29 [1] : Mygale - Thierry JONQUET

VERDORIE [9] : Le Cauchemar d'Innsmouth, T1-2 - Gou TANABE (H.P. LOVECRAFT) • Sanctuaire, Intégrale - Xavier DORISON & Christophe BECLa dernière danse des Maoris - Caryl FEREYExilium, tome 1 : Koïos - Cédric SIMON & Eric STALNERGataca - Sylvain RUNBERG & Luc BRAHY (Franck THILLIEZ) • Les Chefs-d'Oeuvre, tome 2 - Junji ITOComplainte des Landes perdues : Les Sorcières, tome 1-2 - Jean DUFAUX & Béatrice TILLIER

 

YEX [3] : Vert-de-Lierre - Louise LE BARSBlackwater, tome 4 : La Guerre - Michael MCDOWELLNotre-Dame des Loups - Adrien TOMAS

Repost0
28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 05:00

 

 

 

 

Sakura

La Immrama, volume 1
Joren EDEN

Autoéditions - 2014
Ebook (Epub) - 86 pages

 

 

 

 

 

 

Osaka, grande ville japonaise, préfecture de la région de Kinki. C'est dans cette imposante ville moderne que nous faisons la connaissance de Sakura, une lycéenne retranchée sur elle-même qui peine à se dévoiler aux autres à cause d'une tâche de naissance sur la joue gauche. Depuis peu, la ville est prise de panique et d'incompréhension : d'étrange créatures fantastiques sortent de nulle part et attaquent la cité nippone, terrorisant ses habitants. Sakura se retrouve mêlée à tout ceci lorsqu'elle se retrouve juste devant l'une d'elle, un golem géant. Malgré elle, elle se voit contrainte de lutter pour sa vie... Et même au-delà.

Béritania, monde immense dans lequel vit Arturia, une jeune fille passionnée par l'océan. Née et résidant sur une île nommé Ozalia, elle habite avec sa mère, son père étant décédé six années auparavant, tué par un immense dragon noir. Forgeron, elle répare les outils du village. Mais, un jour, le dragon noir fait son retour et emporte sa mère cette fois-ci. Exaspérée, elle décide de partir à sa recherche afin de le terrasser pour lui faire payer la mort de ses parents. Elle prend

 

 

Je ne sais pas trop d'où sort ce livre… Je pense que j'ai dû l'emprunter à mon père. Au vu de la couverture, je m'attendais à ce que ce soit un manga ou une bande dessinée. Mais pas du tout ! C'est une histoire romancée, écrite et non dessinée.

De même, je dois dire que le style de l'auteur m'a pas mal perturbée. Dans la forme, j'ai trouvé qu'il y avait quelque chose de poétique, avec ces phrases plutôt courtes et ces sauts de ligne fréquents. Par contre, je ne trouve pas que cela facilite la lecture : cela complique la compréhension des liens entre les différentes phrases/paragraphe. De même, je n'ai pas trouvé l'écriture de Joren EDEN fluide, ce qui est également accentué par cette présentation : j'ai trouvé les tournures de phrases assez énigmatiques et complexes. J'aurais préféré quelque chose de plus simple, tant pour l'écriture que pour la forme.

 

Il faut dire également que je n'ai pas été particulièrement séduite par le fond. L'histoire réuni de nombreux éléments qui ont tout pour me plaire mais, là, je n'ai pas compris où l'auteur voulais en venir. En effet, je n'ai pas réussi à faire les liens entre les personnages et leur cadre spatio-temporel qui semblent vraiment différents. Je pense que c'est notamment dû au format court de cette histoire et de son cadre - en épisode - qui la coupe avant que l'environnement global de l'univers soit établi. Il est très possible qu'en continuant ce premier tome de quelques chapitres supplémentaires, cela m'aurait permis de raccrocher les wagons entre Sakura, Anne, Arturia et peut-être même le mystérieux personnage de l'épilogue, rendant mon avis bien plus positif. Bon, je vais tout de même voir avec mon père s'il a les bouquins suivants pour mieux comprendre de quoi il en retourne ;)

 

J'ai apprécié découvrir Sakura. J'ai l'impression que son univers est similaire à notre réalité si ce n'est un détail (plutôt de taille ! ;D). J'ai apprécié la suivre dans sa vie de tous les jours ainsi que dans sa rencontre avec Anne. Rien ne me permet de l'affirmer mais je pense que cette dernière va jouer un rôle important dans cette histoire.

J'ai été un peu plus opaque face à l'histoire d'Arturia. Pour le coup, j'ai manqué d'éléments spatio-temporels pour bien comprendre où et quand elle se situe. Je n'ai pas réussi à comprendre si son village vivait en autarcie ou si elle est d'une époque plus ancienne, ce qui pourrait expliquer ce décalage dans sa vie de tous les jours par rapport à cette de Sakura et d'Anne.

 

Clairement, sans être une déception, je sors mitigée de cette lecture. Cela dit, je suis quasi-certaine qu'en continuant cette série, je pourrais réellement apprécier cette histoire.

Une découverte en demi-teinte.

 

 

[les +] Un univers attirant, une écriture poétique.

[les -] Pas assez d'éléments pour comprendre le cadre spatio-temporel et les éventuels liens entre les personnages.

 

 

Lu dans le cadre de :

    

Challenge Bookineurs en Couleurs #5.6 : Blanche

Repost0

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs