Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2012 2 26 /06 /juin /2012 06:00
http://1.bp.blogspot.com/-rInnDl5s5uA/TncXY8M0RoI/AAAAAAAAANc/ptl1zRxCqhY/s200/TopTenTuesday.jpg
Rendez-vous initialement créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.
Chaque semaine, un nouveau thème est proposé pour la liste du top 10.


Les 10 livres qui vous remontent le moral rien que d'y penser

 

 

 

    http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv44042690.jpg1. Harry Potter, J.K. ROWLING.

Rien que le fait de penser à ce monde, que ça va déjà mieux ! C'est un peu comme retrouver le fauteuil tout usé et pourtant si moelleux et confortable dans lequel on passait des heures à bouquiner quand on était petit...

 

 

 

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv9472197.gif2.  Journal d'une princesse, Meg CABOT.

Cela dit, c'est aussi valable pour tous les autres livres de cette auteure !

Mon ressenti est assez proche du précédent pour ces livres aussi...

 

 

 

 

 

 http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv29512022.jpg3. Nana, AI AYAZAWA.

Quand ça ne va pas, les deux Nana sont vraiment douée pour me remonter le moral !

Je passe vraiment par toutes les émotions avec ces deux là...

 

 

 

 

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv63322319.jpg4. La pierre sacrée, Barbara Wood. 

Encore un livre que j'ai lu au moins une bonne dizaine de fois : il regorge de tellement de personnages et histoires différentes, que l'on trouve forcément ce qu'on était venu y chercher...

 

 

 

 

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv72986217.jpg5. L'ombre du vent, Carlos RUIZ ZAFON.

Je crois bien que c'est mon livre préféré, alors il a bien tout légitimement sa place dans ce top. On passe par toutes les émotions avec ce livre, et j'apprécie particulièrement ça.

 

 

 

 

 

 

 

Et toi, ton top, il donne quoi ?

Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv49089362.jpgTout semble de dérouler parfaitement pour le fonctionnaire Fujimoto, qui maîtrise à merveille les rouages de son métier, mais son ressentiment à l'égard de la loi est de plus en plus violent. Il ne se doute pas qu'au sein de son service, d'autres que lui cultivent des velléités de rébellion. Quant à ceux qui ont reçu l'Ikigami, ils tentent, à leur échelle, de s'opposer au système qui les a condamnés, mais ce qu'ils découvrent à l'issue de leurs errements est parfois bien différent de ce qu'ils cherchaient...

 

 

 

 

 

 

Je suis assez déçue de ce quatrième tome : je n'y ai pas trouvé ce que j'attendais. D'autant plus que le tome précédent allait dans mon sens...

Mais bon, les histoires restent sympathiques !

 

Comme je le disais un peu plus haut, je n'ai pas retrouvé dans ce quatrième tome d'Ikigami, préavis de mort, ce que je m'attendais à y voir. En effet, j'aurais beaucoup aimé que l'on s'intéresse un peu plus à Fujimoto et à ses sentiments envers son travail : pour le coup, là, on reste vraiment trop superficiel.

C'est assez dingue de ce dire que c'est le personnage que l'on croise le plus depuis le début de l'histoire et qu'au final, c'est celui sur lequel l'on sait le moins de choses...

 

Les deux petites histoires présentées sont encore une fois très sympathiques et présentent encore une fois une vision différente de l'Ikigami.

Enfin, pas vraiment la première : elle m'a beaucoup rappellée celle du tout premier jeune homme (tome 1) que l'on a rencontré qui cherchait à se venger de ses anciens camarade de classe.

La deuxième par contre m'a vraiment beaucoup plu même si la conclusion est vraiment triste : visiblement on ne peut vraiment rien faire pour échapper à l'Ikigami.

 

Encore une fois, les dessins sont sympathiques mais décidément, j'ai du mal avec les visages de Mase : ils sont vraiment déformés (par la douleur ?).

Même si je suis déçue par ce quatrième tome, je lirais la suite d'Ikigami, préavis de mort avec plaisir !

 

 

Du même auteur :

Ikigami, préavis de mort tome 1 tome 2 tome 3

Repost 0
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 06:00

http://4.bp.blogspot.com/-AoZZI-FSTqU/TYIkmUKPmYI/AAAAAAAAADM/YJXS2xOBQCs/s1600/toggle_log.pngrendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 

 

 

CE QUE J'AI LU LA  SEMAINE PASSEE 

  http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv31786692.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv66693325.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv41547700.jpg 

Dôme T1, Stephen KING : actuel, interrogateur & inquiétant. [mon avis]

L'âme du mal, Maxime CHATTAM : intriguant, crédible & documenté. [mon avis]

Le rouge et le noir, STENDHAL  : dynamique, classique & agréable. [LC du 07.07]

 

  

 

 CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

 http://storage.canalblog.com/83/37/640355/76188453.jpg 

Comment devenur un optimiste contagieux, Shawn ACHOR. 

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv70128080.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv5419273.jpg

Chasseuse de la nuit T3 : Froid comme une tome, Jeaniene FROST. [LC du 30.06]

Extrêmement fort et incroyablement près, Jonathan Safran FOER.

 

 

 

Et vous, que lisez-vous ?

Repost 0
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv31786692.jpgLe Dôme : personne n’y entre, personne n’en sort. A la fin de l’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient. Big Jim Rennie, un politicien pourri jusqu’à l’os, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran de l’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

 

 

 

Ça faisait un petit moment que les deux tomes de Dôme étaient dans ma  PAL, depuis janvier je crois, alors forcément, quand Gigi-sempai et Anna002 ont parlé de faire une lecture commune pour découvrir au moins le premier tome, je me suis inscrite tout de suite !

La découverte est belle, mais vu les différents avis vraiment enthousiaste sur ce livre, je m'attendais à encore mieux : ce premier tome est un peu lent et ressemble étrangement à une introduction de 600 pages à mes yeux... C'est intéressant et j'ai été scotchée au livre jusqu'à ce que la dernière page soit tournée, mais il ne m'empêche pas que j'aurais été pour une narration un peu plus dynamique.

 

J'ai beaucoup aimé les questions que nous amène à nous poser Stephen King à travers Dôme, notamment sur l'écologie et le problème des ressources vitales ou de confort. Cette question est un peu partout en ce moment, mais je dois dire qu'avec ce Dôme qui tombe du jour au lendemain sur cette petite ville, elle prend instantanément tout son sens. C'est pas comme si ils avaient eu le temps de ce préparer...

L'autre point qui m'a beaucoup plus, c'est le fait de regarder comment des gens tout ce qu'il y a de plus normal se comportent quand il se passe quelque chose d'extraordinaire dans leur vie. De pouvoir voir à quel point certain sont à la hauteur de se qu'il se passe et combien d'autres personnages m'ont déçue par leur attitude (bon, je ne les connaissais pas, mais ça ne m'a pas empêcher de râler).

Une réflexion de Stephen King en interview pour la promotion de Dôme m'a d'ailleurs énormément plut : il disait qu'en fin de compte, nous étions tous sous le dôme. Que la terre est un système fermé et fragile et qu'au final, c'est comme dans son livre : certains voient grand, d'autre ne voient que ce qui les concernent...

 

Je n'ai pas trouvé les différents personnages particulièrement sympathiques. Ils ont un côté "bouseux de Amérique profonde" bien marqué (l'expression n'est pas très sympathique, mais du moins, j'imagine que vous verrez tous ce que je veux dire). Je ne me suis a aucun moment sentie proche de l'un d'eux ce qui n'est pas vraiment étonnant vu qu'il y a des kilomètres entre ma vie et la leur. Sans oublié la violence qui s'empare du dôme...

Cela dit, j'ai apprécié la façon dont leur psychologie était développée : on ne sait pas à quoi ils ressemblent physiquement par contre, nous savons quasiment tout de ce qui leur traversent la tête.

 

Sans être sous le charme de Dôme, j'ai tout de même passé un très bon moment avec ce livre. Mon bémol tenant uniquement en la narration de l'histoire : je l'ai vraiment trouvé très lente. Ce qui n'empêche pas pour autant Stephen King d'avoir une écriture très agréable et fluide.

Dôme est un sacré livre qui réserve énormément de surprises !

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette LC :

[Frankie] [Anna002] [angelebb] [Kellin] [mimigogotte] [Dex] [Gigi-sempai] [FrenchDawn] [Stelphique] [Aniouchka] [lyla59] [NiThOuxx] [Ella] [Mamz'elle Amandine] [Jolly Roger] [Quaidesamoureux] [petit_speculoos] [ptitelfe] [LaetiChOùuxx] [Taliesin] [LIZI]

Du même auteur :

La ligne verte Les yeux du dragon

Repost 0
Published by Luna - dans Nights & LC
commenter cet article
24 juin 2012 7 24 /06 /juin /2012 06:00

In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren  et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. Retrouvez l'ensemble des participants francophones chez Lilie.

 

Un +4 pour ma PAL cette semaine. J'ai reçu deux partenariats cette semaine (cela dit, il y en a un que je ne peux pas vous présentez vu la confidentialité du projet...), mon père à encore craqué sur un livre en faisant les courses et je suis allée chercher notre troisième livre gratuit chez France Loisirs.

Cela dit, j'ai séché la bibliothèque cette semaine : je ne voyais pas franchement l'intérêt que de ne rendre qu'un seul livre...


 

 

 http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv75353020.jpg

Gregor, livre 1 : La prophétie du Gris, Suzanne COLLINS. 

Le craquage de la semaine de mon père.

Gregor et sa soeur Moufle sont des enfants américains, métisses, orphelins de père et bloqués à New York... des enfants en somme tout à fait ordinaires. Jusqu’à ce qu’ils passent dans le conduit d’une machine à laver pour atterrir dans le monde de Souterre. Ils y découvrent un univers étrange, peuplé d’humains à la peau translucide, de chauve-souris domestiquées, de cafards qui parlent et de rats malfaisants. Gregor n’a qu’un désir : retourner chez lui. Mais rares sont ceux qui « remontent » de Souterre sans l’accord de Luxa, la future

reine, guerrière impassible qui défie Gregor après une tentative de fuite.

 

 

 

 

http://www.franceloisirs.com/assets/ctx/franceloisirsV4-1/display/000/108/999/1089999.jpg

Desserts pour les gourmands, Guillemette AUBOYER & Eve-Marie BRIOLAT. 

Les photos des recettes sont vraiment très jolie avec un côté à la Bree Van de Kamp beaucoup plus fun... alors forcément c'est pour lui que j'ai craqué chez France Loisirs !

233 recettes à préparer et à déguster avec délice : celles au parfum d’enfance, pommes d’amour, pains d’épices, guimauves, petites crèmes, d’autres, dans l’air du temps, verrines, macarons, cupcakes, minigâteaux, sans oublier des classiques revisités, babas, soufflés, tartes, bûches de Noël... Et pour les grandes occasions, anniversaire, événement à fêter – baptême, fiançailles – des gâteaux dignes des plus grands pâtissiers à réaliser vous-même...

 

 

 

http://storage.canalblog.com/83/37/640355/76188453.jpg

Les plus belles légendes de France, COLLECTIF. 

Merci à Pauline pour l'envoi de ce partenatiat avec les éditions Berfond ! Les cours sur le bonheur d'Harvard m'avait beaucoup amusé lors de l'anonce de leur création, alors je suis curieuse de savoir ce que Shawn Achor a à nous dire...

Il est communément admis que si nous travaillons dur, nous réussirons mieux, et que si nous réussissons, alors nous serons heureux. Si nous pouvons décrocher ce poste génial, obtenir cette nouvelle promotion, perdre ces cinq kilos, le bonheur suivra. Mais si c'était l'inverse ? Un excellent ouvrage de psychologie positive, plein d'humour, par le cotuteur du cours de Tal Ben-Shahar à Harvard.
Le saviez-vous ? Avoir un état d'esprit positif permet de gagner sept ans d'espérance de vie ; un médecin heureux fait de meilleurs diagnostics ; et les personnes âgées qui voient la vie du bon côté ont davantage de tonus et une meilleure mémoire.

S'appuyant sur les découvertes les plus récentes en neurosciences et sur son expérience de professeur de bonheur, Shawn Achor offre un ouvrage incontournable pour devenir sur-le-champ un optimiste contagieux.

Proposant sept outils aussi ludiques qu'efficaces, Shawn Achor nous apprend à nous fixer des objectifs à notre mesure, à faire le choix des vrais plaisirs sans dépenser à tout va, à déployer mille ruses pour abandonner nos mauvaises habitudes, en bref remodeler notre cerveau pour voir la vie sous son plus beau jour, donner le meilleur de nous-mêmes et en faire profiter tous ceux qui nous entourent.

Débordant d'humour et d'anecdotes scientifiques passionnantes, un ouvrage de référence en psychologie positive, par l'assistant de Tal ben Shahar à Harvard.

 

 

 

Et vous, qu'avez-vous adopté cette semaine ?

Repost 0
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv25906700.jpgPas plus que sa jeune acolyte, le profileur Brolin ne pense que les serial killers reviennent d'outre-tombe. Fût-il le bourreau de Portland qui étouffait et vitriolait ses victimes avant de les découper. Mais le bourreau est mort et le carnage se poursuit. Le nouveau tueur agit-il seul ou fait-il partie d'une secte ? Pure sauvagerie ou magie noire ?
Brolin a peur. Cette affaire dépasse tout ce qu'on lui a enseigné. S'immerger complètement dans la psychologie d'un monstre, le comprendre afin de prévoir ses crimes, devenir son double, tels sont les moindres risques de son métier. Peut-on impunément prêter son âme au mal ?

 

 

 

 

J'avais déjà eu l'occasion de lire L'âme du mal il y a quelques années ainsi que les deux tomes suivants, cela dit, ça faisait un moment que j'avais envie de relire cette trilogie. Alors forcément, la proposition de Mia, puis de Samlor, afin de faire une lecture commune pour relire le premier tome était la bienvenue !

Je dois dire que je ne me souvenais pas vraiment de l'histoire, ce qui au final n'est pas plus mal : j'ai pleinement profité de ma relecture...

 

L'intrigue de L'âme du mal est très noire. Je dois dire que j'ai eu la fausse-bonne idée de lire les deux-trois premiers chapitre avant d'aller me coucher, l'autre jour, ce que j'aurais du éviter : j'ai eu un peu de mal à m'endormir ! Cela dit, l'histoire n'est pas terrifiante en elle-même, c'est juste que les meurtres sont horribles et que l'on se demande à un moment du livre, si l'histoire ne serait pas en train de prendre un tournant fantastique : c'est impressionnant de perdre pied et de ne plus pouvoir se raccrocher à la réalité.

Personnellement, j'ai deviné le(s) coupable(s) assez rapidement : je ne pense pas que ça vienne de mes souvenirs, c'est juste que ça me semblait plus que logique pendant ma lecture.

 

J'ai beaucoup aimé les personnages de Josh et de Juliette. Il y a vraiment une très jolie alchimie entre ces deux-là et j'aime beaucoup leur rigueur dans leurs choix. D'autant plus qu'ils sont vraiment très sympathiques.

Ils sont courageux et savent garder la tête froide dans les pires moments : L'âme du mal sans ces deux-là aurait vraiment été moins bien.

 

J'ai encore une fois beaucoup apprécié l'écriture de Maxime Chattam : elle est dynamique et assez essoufflante par moment qui font que l'on apprécie d'autant plus les moments de calme. Sans compter qu'il y a une vraie fluidité dans les propos de l'auteur ce qui est vraiment très agréable.

Je ne peux que vous conseillez de vous plonger dans ce premier tome de la Trilogie du mal et c'est avec beaucoup de plaisir que je me replongerais dans les deux tomes suivants.

 

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette LC :

[Samlor] [Book-worm] [Gummis] [Zazou8888] [Livrons-nous] [Yumiko] [Tousleslivres] [Riz-Deux-ZzZ] [Arcaalea] [Olnapac] [Géraldine] [Aveline]

Du même auteur :

La promesse des ténèbres Le 5e règne

Repost 0
Published by Luna - dans Nights & LC
commenter cet article
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 06:00

http://static1.purepeople.com/articles/9/72/16/9/@/544220-dr-house-saison-7-637x0-1.jpg

House et Cuddy font le point sur leur relation et leurs sentiments. En raison du congé maladie de l'un des médecins, l'hôpital «Princeton Plainsboro» se retrouve sans neurochirurgien. L'établissement risque de perdre son label qualité si le poste n'est pas pourvu rapidement, ce qui inquiète la hiérarchie. Toute l'équipe médicale cherche un traitement éfficace, qui permettra au praticien de revenir rapidement à son travail. Les analyses révèlent alors que celui-ci souffre d'une affection très difficile à soigner. Le Dr House est appelé à la rescousse. Dans un premier temps, House, qui se montre très allusif, laisse ses collaborateurs dans l'expectative...

 

 

 

 

 

Ça m'agace de devoir dire ça, mais finalement, c'est peut-être mieux pour la série si elle s'arrête. Non pas que cette septième saison soit ratée, au contraire, mais plutôt parce que j'ai l'impression que ça s'essouffle sérieusement... Alors si en plus Cuddy n'est plus là... Sachant que la finalité de l'histoire était plus ou moins qu'ils finissement ensemble, j'ai un peu peur pour la huitième saison.

Bon, ça ne se voit pas dans ce premier paragraphe, mais j'ai bien aimé cette saison !

 

Dans les bonnes surprises, il y a le personnage de Martha Masters jouée par Amber Tamblyn (que j'avais eu l'occasion de découvrir dans le rôle de Tibby dans les Quatre filles et un jean) : j'ai beaucoup aimé les principes et la rigueur qu'elle emmène avec elle. Elle est totalement à l'opposée de House et son équipe, mais finalement ça marche bien et elle amène beaucoup de fraîcheur. Par contre, je trouve dommage qu'elle parte si subitement comme ça, je m'attendais vraiment à la revoir dans les épisodes suivants.


Finalement, je n'ai pas trop accroché à la romance entre House et Cuddy : je crois qu'on l'attendais tous depuis le début, alors forcément, c'est loin d'être exactement ce à quoi l'on pensait... En soit, ce n'est pas la romance en elle-même qui m'a déçue mais plutôt ce qui en découle dans les derniers épisodes.

 

J'ai également trouvé dommage de ne plus avoir les mise en scènes qu'on avait dans les premières saisons pour ce qui est des malades : ça se comprend totalement vu que l'on sort de plus en plus de l'hôpital pour s'intéresser à la vie privée des médecins, mais bon... J'aimais particulièrement le moment où, au moment où le malade se rend compte il est malade, l'on plongeait à l'intérieur de son corps pour voir ce qu'il s'y passait. Genre, j'ai le souvenir d'un joueur de base-ball qui s'apprête à recevoir une balle, et au moment de frapper, hop ! on entre dans son bras et l'on voit la déchirure musculaire se faire, puis on en ressort, on le voit hurler puis s'écrouler. Je trouvais ça super intéressant et c'est vrai que ça me manque !

Cela dit, j'ai trouvé la fin franchement bien : le dernier épisode ne ressemble pas trop à un dernier épisode, mais j'aime bien les questions qu'il nous permet de nous poser en attendant la huitième et dernière question...

Une septième saison agréable (je suis toujours aussi fan du générique !).

 

 


  N'hésitez pas à me prévenir si le lien ne fonctionne plus...
Repost 0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv4491393.jpgA cinq ans, Zézé a tout appris seul : la lecture, les grossièretés de la rue, les trafics de billes, les tangos pleins de sentiments du marchand de chansons. Tout le monde le bat, sauf sa sœur Gloria. Ange ou diable, il a un secret dans le cœur : un petit pied d'oranges douces, le seul confident de ses rêves, qui l'écoute et lui répond.

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai passé un très bon moment avec ce livre qui se lit d'une traite, mais je dois dire que je m'attendais à mieux. Enfin, à encore mieux. J'ai trouvé qu'on passait trop vite du rire aux larmes et des larmes au rire : à peine l'on ressent une émotion qu'elle est dirigée immédiatement vers une autre... Pour le coup c'est un peu trop inconstant pour moi, mais bon, ça ne m'a pas empêché de passer un très bon moment avec ce livre !

 

Le personnage de Zézé m'a énormément plu : ce petit garçon de cinq ans est terriblement vif et intelligent. J'ai beaucoup aimé la façon dont il conçoit le monde qui l'entoure et son envie d'être acteur pour pouvoir porter un jour un noeud papillon. Cela dit, j'aime encore plus sa gentillesse qui le pousse à accepter les coups destinés à son frère dans la cours de récréation ou alors à voler des fleurs pour les offrir à sa maîtresse qui n'en reçoit quasiment jamais. Zézé est juste un petit garçon adorable. Même si ça ne l'empêche pas de faire des bêtises.

De la même façon j'ai beaucoup apprécié son petit frère Luis et sa grande soeur Gloria, ainsi que sa maman qui tente de lui offrir des petits plaisirs de la vie. Ces trois-là m'ont beaucoup touché.

J'ai également beaucoup apprécié la maîtresse de Zézé, le chanteur de rue (j'ai oublié son nom) et le Portugais. Ils apportent vraiment quelque chose à Zézé et celui-là leur rend bien.

 

José Mauro de Vasconcelos à vraiment une écriture très agréable, quoique - comme je le disais plus haut - un peu rapide pour moi : j'aurais aimé plus ressentir les différents sentiments de Zézé plutôt que de les effleurer. Mais bon, c'est un parti pris qui permet sans aucun doute de ne pas s'atarder sur la violence de certaines scènes : ça reste un livre destiné à un jeune public. Cela dit, il a vraiment une écriture très dynamique et fluide : c'est totalement le genre de livre que j'aurais adoré découvrir quand j'étais petite.

Mon bel oranger est vraiment un très joli livre qui ne fait pas mentir sa réputation.

Repost 0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv50124620.jpgLouisiane. Au printemps 1862, L’USS Essex exerce des représailles vis-à-vis de ceux qui ont refusé de signer le Serment d’allégeance aux États de l’Union. La résidence Murrait n’est pas épargnée. Un an plus tard, Zabo Murrait, du haut de ses dix-huit ans, quitte la Nouvelle-Orléans, pour rejoindre Nano son petit frère à Lananette, demeure de son aïeule Mme Marnaye. Chemin faisant, elle croise la route de Quentin Coustans, photographe et érudit qui l’accompagnera jusqu’à bon port. Là elle rencontrera pour la première fois celle qui, comme elle, s’appelle Isabeau et qui lui narrera sa propre histoire au départ d’Haïti vers la Louisiane…

 

 

 

 

J'ai davantage préféré cette deuxième partie de La petite fille Bois-Caïman que la première : j'ai vraiment apprécié retrouver Isa là où on l'avait laissé au cinquième tome, ou presque. Non pas que je n'aime pas Zabo, juste que j'avais vraiment envie de savoir ce qu'il se passait après.

 

La tournure que prennent les évènements est vraiment très intéressant et j'aime beaucoup les questions que l'on est ammené à se poser. Tout comme je suis ravie de pouvoir enfin comprendre la signification si égnigmatique de ce titre.

La petite demoiselle en question m'a d'ailleurs énormément plue : j'ai beaucoup apprécié sa vivacité d'esprit et son humour si innocent. J'adorerais pouvoir la connaitre dans la vraie vie : elle est un vrai bol d'air pur !

J'ai beaucoup aimé le lien qui l'unissais à Isa et je suis contente d'en savoir un peu plus sur le pourquoi du comment qui unit ces deux-là : leur lien est vraiment très fort.

 

J'ai énormément apprécié les dessins de ce dernier tome : je crois que ce sont ceux que j'ai le plus apprécié de toute la saga. Les terres du Mississipi et de l'Atchafalaya sont pleines de mystère et François Bourgeon a parfaitement su représenter cette ambiance dans les décors.

La fin de La petite fille Bois-Caïman m'a tout particulièrement plue, elle est comme une chanson douce un peu triste qui nous fait pourtant nous sentir bien...

Je ne peux que vous conseillez de vous plonger dans les aventures d'Isa des Passagers du vent !

 

 

 

Du même auteur :

Les passagers du vent tome 1 : La fille sous la dunette tome 2 : Le ponton tome 3 : Le comptoir de Juda tome 4 : L'heure du serpent tome 5 : Le bois d'ébène tome 6 : La petite fille Bois-Caïman, partie 1

Repost 0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv46305841.jpgJe suis une sidhe-seer, une humaine capable de voir les faës, ces effrayantes créatures d'un autre monde installées parmi nous depuis des millénaires et dissimulées sous des voiles d'illusion. Mon univers a commencé à se fendiller à la mort de ma sœur, et j'ai l'impression que, depuis, il n'en finit plus de s'effondrer. Je ne parle pas seulement de mon petit monde personnel: il s'agit aussi du vôtre. Les murs entre humains et faës sont en train de s écrouler. Et je suis la seule à pouvoir nous sauver.

 

 

 

 

 

 

Je garde un très bon souvenir du premier tome des Chroniques de MacKayla Lane, alors forcément quand Mia à proposé de faire une Lecture commune pour le deuxième tome, je ne pouvais que m'inscrire ! Et j'ai très bien fait : ce second tome est encore mieux que le premier !

 

C'est vraiment avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé Mac : la demoiselle n'a au départ, absolument rien d'une héroïne de livres de bit-lit. Elle a absolument tout de la blonde californienne stéréotypée que l'on pourrait croiser dans une série TV un peu gnangnan... Mais au final, j'ai du mal à l'imaginer différente : elle apporte vraiment beaucoup de fraîcheur dans cet univers si sombre. Même si elle mûrie dans ce tome, elle nous aide à garder la lueur d'espoir.

J'ai également beaucoup aimé retrouver Barrons : il est assez inquiétant et encore plus intriguant. C'est vraiment un point d'interrogation : impossible de savoir réellement qui il est et de quel côté il est réellement... Mais bon, c'est aussi ça qui fait le charme de Les chroniques de MacKayla Lane.

 

J'aime beaucoup ces histoires de Faës qui, même en s'éloignant des légendes traditionnelles, gardent la même saveur inquiétante et intrigante. J'aime beaucoup la façon dont Karen Marie Moning a modernisé ces mythes.

 

Sans compter qu'elle a vraiment une écriture très agréable et fluide : j'ai suivi son récit vraiment facilement et j'avais toujours hâte de tourner la page ! Personnellement, j'aime beaucoup les références féminines qui paraissent encore plus futile dans son récit (genre le regret de Mac de ne plus pouvoir mettre de vernis à ongle) et montre à quel point Mac est en traîne de changer...

Je ne peux que vous conseillez de vous plonger dans Les chroniques de MacKayla Lane.

 

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Les autres participants de cette LC :

[Mia] [Alexia] [BookHystericLove] [Fada of books]

Du même auteur :

Les chroniques de MacKayla Lane tome 1 : Fièvre noire tome 3 : Fièvre Faë tome 4 : Fièvre fatale tome 5 : Fièvre d'ombre

Repost 0
Published by Luna - dans Nights & LC
commenter cet article

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs