Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 septembre 2011 1 12 /09 /septembre /2011 08:00

http://4.bp.blogspot.com/-AoZZI-FSTqU/TYIkmUKPmYI/AAAAAAAAADM/YJXS2xOBQCs/s1600/toggle_log.pngrendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 

 

CE QUE J'AI LU LA SEMAINE PASSEE 

   http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv11795503.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv4013166.pnghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv22755499.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv35002057.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv50192508.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv16078658.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv25469087.jpg
Je jeu de l'amour et du hasard, MARIVAUX  : fin, léger & drôle. [mon avis]

La princesse de Clèves, Madame de LAFAYETTE  : surprenant, mystérieux & amoureux. [mon avis]

Boule et Bill, tome 6 : 60 gags de Boule et Bill, ROBA  : intrépide, amusant & haut en couleur.

Une vie, Guy de MAUPASSANT  : universel, classique & agréable. [mon avis]

Entre chiens et loups, tome 4 : Le retour de l'aube, Malorie BLACKMAN : juste, respectueux & extra'. [mon avis]

Shutter island, Denis LEHANE  : suprenant, déjanté & inquiétant. [mon avis]

Midnighters, tome 2 : L'étreinte des ténèbres, Scott Westerfeld  : magique, inquiétant & haut en couleur.

 

 

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv22338184.gif

Le vol des cigognes, Jean-Christophe GRANGE.

 

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv29114122.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv67557860.jpg

Le clan des Otori, tome 2 : Les neiges de l'exil, Lian HEARN.

La septième vague, Daniel GLATTAUER.

Partager cet article

11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 08:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv50192508.jpgTobey est amoureux de Callie. Fou amoureux. Pour son anniversaire, il veut lui offrir un cadeau digne d'elle, un cadeau de valeur. Alors il va accepter le pire : effectuer une livraison pour le gang de McAuley. En échange d'un peu d'argent. Un peu d'argent qui le conduira directement en enfer...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme les trois tomes précédents, celui-ci est un coup de coeur ! Il est juste... parfait.

L'histoire suit son cours, avec de nouveaux personnages principaux bien que ce livre suive de très près le précédent. C'est tellement intéressant de découvrir les sentiments de chacun sur cette histoire, et tellement touchant !

Si il y a une série à découvrir, c'est bien celle-ci ! Je crois que chacun trouvera en elle ce qu'il cherche dans ses lectures habituelles... Ces quatre livres de Malorie Blackman sont vraiment universels !

 

J'ai beaucoup apprécié de rencontrer le personnage de Tobey dans Le retour de l'aube, c'est vraiment quelqu'un de bien et de courageux. Il sait ce qu'il veut et est capable de tout faire pour y arriver. J'aimerais bien être aussi déterminée que lui, mais je crois que je ne pourrais jamais me mettre en danger comme lui... d'un autre côté, je n'en ai pas l'envie non plus ! Ça se voit qu'il aime réellement son entourage et serait capable de tout pour eux...

On redécouvre également des personnages connus : Meggie, Sephy, Callie... Cela dit, ils ne sont pas aussi présents que dans les trois autres tome d'Entre chiens et loups, mais c'est très agréable de les voir évoluer de loin !

 

J'ai trouvé ce tome aussi noir que les autres, mais les thèmes abordés ne sont plus  les mêmes... Le racisme et la haine sont passés au second plan. Dans ce tome on parle drogue et guerre des clans.Je suis vraiment agréablement surprise par ce changement !

Vous auriez tord de ne pas prendre le temps de découvrir Le retour de l'aube !

 

 

 

Du même auteur :

Entre Chiens et Loups tome 1 : Entre chiens et loups tome 2 : La couleur de la haine tome 3 : Le choix d'aimer
Boys don't cry La couleur de la peur

Partager cet article

10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 08:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv72924086.jpgLorsque Luce rentre à Sword & Cross, un lycée d'éducation surveillée, elle est d'emblée attirée par le ténébreux Daniel.
Dans cet endroit sinistre où les portables sont interdits, où les élèves ont un passé lourd et où des caméras surveillent les moindres faits et gestes de chacun, Daniel devient une obsession.
Mais le jeune homme évite Luce, qui est aussi courtisée par Cam, un beau brun aux yeux verts. Malgré sa fascination pour Daniel, Luce n'arrive pas à résister à Cam. Ce dilemme perturbe la jeune fille, déjà déstabilisée par la présence d'ombres, qui la poursuivent et l'inquiètent depuis l'enfance.
Tout est conçu pour que l'ordre règne à Sword & Cross, pourtant ce lieu deviendra le théâtre de drames troubles et mystérieux.

 

 

 

 

Ce livre traine depuis un bon moment dans ma PAL, alors quand Péléane a choisit de nous faire découvrir cette histoire pour son Petit challenge du partage, j'ai sauté sur l'occasion... D'autant plus que j'ai gagné le tome 2 sur le blog de Nataniella.(mais toujours pas reçu... *snif*)

Autant le dire tout de suite, Damnés est plutôt une bonne surprise : ce n'est pas vraiment ce à quoi je m'attendais (d'un autre côté, je ne m'attendais à rien de précis non plus...) mais je trouve l'histoire très sympathique. Bon, elle est loin d'être très originale mais elle reste très agréable à lire.

 

J'aime beaucoup le personnage de Luce qui ne comprends pas vraiment ce qui lui arrive et qui se passe autour d'elle. Je pense que si nous étions à sa place, nous serions exactement dans le même état qu'elle.

Luce n'est pas un personnage superficiel. Elle n'est pas toujours très sympa, elle est un peu bizarre... comme son histoire d'ailleurs. Elle est assez mystérieuse. C'est très agréable de la découvrir et de la voir évoluer au fil des pages !

Les autres personnages sont également très attachants, bien qu'on découvre à la fin qu'ils ne sont pas vraiment ce qu'ils ont l'air d'être... La vérité est un peu dérangeante pour certains personnages : ils ont beau être très sympathique, quand on découvre leur "vrai visage" la vérité est quand même surprenante ! (j'espère que je n'en dis pas trop...).

 

Lauren Kate à un style d'écriture très agréable et assez différent de ce que je lis habituellement. D'autant plus que l'histoire n'est pas raconté à la première personne, mais d'un point de vu extérieur, ce qui est plutôt rare dans les livres de ce genre....

 

Damnés est donc une belle surprise, même si ce n'est pas un coup de coeur.

Je suis curieuse de découvrir la suite !

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Du même auteur :

Damnés   tome 2 : Vertige

Partager cet article

10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 08:00

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/82/26/25/19757081.jpgPour Nick, Kurt et Dale, la seule chose qui pourrait rendre le travail quotidien plus tolérable serait de réduire en poussière leurs intolérables patrons. Démissionner étant exclu, les trois copains échafaudent, avec l’aide de quelques verres de trop et les conseils douteux d’un ancien détenu, un plan quelque peu alambiqué, mais infaillible, pour se débarrasser de leurs employeurs respectifs... définitivement. Il n’y a qu’un problème : les plans les plus infaillibles ne le sont qu’autant que les cerveaux qui les ont conçus le sont.

 

 

 

 

 

J'ai l'impression que les différents avis sur ce film sont assez mitigés... Personnellement et beaucoup aimé et encore plus rit ! Bien sur, ce n'est pas du grand cinéma, mais c'est pile ce que je recherche quand je vais voir une comédie : pas de prise de tête et de la détente. Comment tuer son boss ? rentre parfaitement dans cette catégorie.

 

Je pense que chacun qui aurait un de ces patrons serait au bord de la dépression nerveuse... Julia, Bobby et Dave sont de vrais cauchemars ambulants.

Ce qui est très agréable dans Comment tuer son boss ?, c'est que tout part d'une blague entre Kurt, Dale et Nick et que ça va de plus en plus loin... Jamais en allant voir ce film je n'aurais songé à une telle fin ! Elle est trop grosse pour être crédible, mais juste énorme... Qu'est-ce-que j'ai rit !

 

Les trois amis sont vraiment des personnages très attachants. On en bave avec Nick, on aimerait foutre des baffes à Dale et sa voix d'écureil sous vitamines, et on rit des vengeances "à la c*n" de Kurt...

J'ai tout de même un petit coup de coeur pour le personnage de Niquetamère Jones joué par Jamie Foxx. Ce type est vraiment l'exacte contraire de ce qu'on pense, je trouve ça juste génial. Sans compter sur sa personnalité hors-norme !

 

Bref, le niveau de Comment tuer son boss ? n'est pas vraiment haut, mais on rit énormément lors de ce film.

Rien que le casting vaut le coup d'être vu !

 

 

 

N'hésitez pas à prévenir si le lien n'est plus disponible...

 

 

 

[l'avis de la petite soeur] 


Partager cet article

9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 08:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv35002057.jpgJeanne, fille unique très choyée du baron et de la baronne Le Penthuis des Vauds, avait tout pour être heureuse. Son mariage avec Julien de Lamare, rustre et avare, se révélera une catastrophe. Sa vie sera une suite d'épreuves et de désillusions. Ce roman, le premier de Guy de Maupassant, est une peinture remarquable des moeurs provinciales de la Normandie du XIXe siècle : hobereaux, domestiques et paysans y sont décrits avec beaucoup de réalisme.

 

 

 

 

 

 

 

Plus je lis du Maupassant et plus j'apprécie cet auteur !

Il sait trouver les mots justes pour nous parler de la vie et de ses désillusions... Un peu comme Balzac ou Zola. On ne doute pas de la crédibilité de ses personnages ni de la potentialité de ses histoires. La vérité semble tellement proche qu'on ne peut que croire à cette histoire !

 

J'ai beaucoup apprécié découvrir le personnage de Jeanne, elle est douce, avide de découverte... Elle croit en le genre humain et fait facilement confiance. Bon, bien sûr, je ne suis pas toujours d'accord avec elle sur ses choix, mais je trouve que pour quelqu'un qui a vécu la moitié de sa vie au couvent, elle ne se débrouille pas si mal que ça !

On suit vraiment le même chemin qu'elle pendant toute l'histoire : quand on découvre Julien, on est heureux avec elle, même si personnellement je le trouvais assez louche... Je crois que quand la vérité est enfin découverte sur ce dernier, en remettant l'histoire dans son contexte, on aurait sans doute fait la même chose qu'elle, bien que ses choix-là ne soient pas forcément en adéquation avec notre façon actuelle de penser... C'est tellement dommage !

J'aime également beaucoup les personnages des parents de Jeanne et de leur bonne : ils sont simples et touchants.

 

J'aime beaucoup le ton très naturel qu'emploie Maupassant dans ce livre, on croit réellement à son histoire et ce, c'est réellement agréable !

Une vie est vraiment un livre à découvrir :)

 

 

 

Du même auteur :

Boule de Suif et autres nouvelles

Partager cet article

8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 08:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv11795503.jpgPeut-on épouser un inconnu ? Ce n'est pas l'avis de Silvia, promise à un certain Dorante qu'elle n'a jamais vu. Avant d'accepter ce mariage, elle décide donc de tester son prétendant sans se faire connaître : elle prendra l'identité et les attributs de sa servante Lisette, pendant que celle-ci se fera passer pour Silvia. Mais ce qui était une bonne idée se transforme en situation cocasse, puisque Dorante a lui aussi échangé les rôles avec son serviteur. L'entrevue des deux valets subitement élevés au rang de maîtres laisse présager de savoureuses répliques, mais pourra-t-elle changer la donne amoureuse de la pièce ? Rien n'est moins sûr, à moins que derrière les travestissements, l'amour ne finisse par reconnaître les siens...

 

 

 

Autant le dire tout de suite, si je n'avais pas été piquée dans mon orgueil, je serais sans aucun doute passée à côté de cette très belle pièce de théâtre ! (Alors, merci à livraddict et à son classement des top livres théâtres - que j'ai maintenant tous lus ;D).

 

Je ne connaissais pas du tout Marivaux, enfin, je dirais plutôt que, jusqu'à présent, je n'avais jamais eu l'occasion de le lire... J'aime beaucoup son style très "contemporain" d'écrire, bien sûr en sens que le texte n'est pas tout jeune, mais je trouve qu'il y a une grande modernité dans son texte : c'est simple, épuré...

Sans compter que Le Jeu de l'amour et du hasard est un livre vraiment très drôle ! Ce ne sont pas des gags lourds, au contraire, tout est en finesse... Ce sont des petites réflexions qui nous font éclater de rire et j'adore ça !

 

Certains diront que l'histoire est loin d'être originale - ce que je ne peux pas nier -, après tout l'histoire ne raconte que l'histoire un "couple" qui joue au chat et à la souris... Le fait de se faire passer pour quelqu'un d'autre ne nous est pas non plus inconnu... Cela dit, c'est tellement bien fait que ça passe tout seul !

Mais bon, il ne faut pas oublier que Le jeu de l'amour et du hasard n'est pas un texte très récent non plus, alors ça ne m'étonnerait pas que ce soit l'une des premières pièces de théâtre qui traite vraiment de ce sujet...

Sans compter que Silvia et Dorante sont tous les deux des personnages très attachants, très crédibles et drôles !

 

Bref, je suis absolument conquise par Marivaux !

Une fois le livre refermé, on n'a qu'une envie : voir la pièce en "vrai" ;)

 

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Partager cet article

7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 08:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv4013166.png" Je vais vous faire un aveu que l'on n'a jamais fait à un mari... " Sincère, tourmentée, la princesse de Clèves ne parvient plus à taire ses sentiments. Elle brûle d'amour depuis trop longtemps pour le duc de Nemours, l'un des plus beaux fleurons de la cour d'Henri II. Son désir est ardent ! Désespéré ! Mais elle a juré fidélité à son époux, le prince de Clèves.
Elle aspire au bonheur et ne peut brader sa vertu. Elle veut aimer sans trahir... Cruel dilemme ! Faut-il donc renoncer au monde ? Faire ainsi le malheur d'un mari et d'un amant ? La mort est-elle préférable aux affres de l'amour ? Du mariage au déchirement, de la pudeur au sacrifice... Madame de La Fayette exprime jusque dans ses plus impudiques silences la langue subtile de la passion.

 

 

 

 

Certains d'entre vous se souviennent certainement que j'ai horreur des romans trop mieilleux façon Jane Austen... La princesse de Clèves en fait parti, mais contrairement aux autres, je l'ai adoré !

Bon, j'avoue, je l'ai adoré à ma façon : je n'ai pas versé ma petite larme, mais il m'a valu de nombreux sourires, un peu amusés, certe, mais c'était tout de même des sourires... !

La princesse de Clèves est définitivement un livre touchant et non culcul (ça, ça veut bien tout dire !). N'allez cependant pas croire que je n'ai pas pris ce livre au sérieux, vous seriez totalement à côté de la plaque...

 

Les différents personnages sont vraiment attachants : on ne doute pas de leur sincérité, de leur pudeur ou de leur sentiments. Ils sentent le vrai à plein nez, sans qu'on ait cependant l'impression qu'il en font trop... Les dialogues et les interrogations sont parfois (même souvent) un peu tartes, mais je dois avouer que ça joue plutôt en faveur du charme de La princesse de Clèves...

On m'avait dit que les personnages étaient trop nombreux, que l'on perdait souvent le fil du livre... Mais personnellement, de ce côté là, je n'ai eu aucune difficulté. J'ai beaucoup apprécié les présentations des différents personnages, très positives, trop même : je dois dire qu'elles m'ont beaucoup amusées ! Là aussi, ça fait parti du charme du bouquin...

 

Je n'aurais qu'une seule critique à faire : l'absence quasi-totale de chapitres ! Le livre est divisé en quatre partie d'une cinquantaine de pages, c'est déjà ça... mais je ne trouve pas ça suffisant ! Sans compter que les paragraphes sont parfois vraiment très longs... Si comme moi vous lisez dans les transports, je pense que ce sera également votre gros point noir !

 

Pour une fois que romantisme ne rime pas avec gnangnan, ce serait dommage de passer à côté ;)

En bref, La princesse de Clèves est vraiment un livre à lire !

Partager cet article

6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 08:15

http://img.livraddict.com/covers/10/10472/couv52645856.jpgQui pourrait résister aux Spellman, la famille la plus sérieusement fêlée de la côte Ouest ? Certainement pas leur fille, Izzy, associée et néanmoins suspecte. Car, pour ces détectives-nés, rien n'est plus excitant que d'espionner, filer, faire chanter... les autres Spellman de préférence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce livre est absolument anti-conventionnel et ça devient vite un vrai plaisir de le découvrir ! Les personnages sont atypiques, les évènements drôles, et l'on ne sait rien de ce qu'il se passe vraiment avant les deux bons tiers du livre, et pourtant, on ne s'ennuie pas !

 

J'aime beaucoup Isabel. Elle est vraiment hors-norme : elle a un sale caractère, s'assume pleinement telle qu'elle est ou nous donne en tout cas cette impression... Je ne vois pas comment on peut connaître une personne comme elle, cependant je ne doute pas de sa crédibilité !

Les caractères des membres de la famille des Spellmann sont tellement gros, limite surfaits, que ça passe tout seul, qu'on ne doute pas qu'il  puissent réellement exister...

J'ai un petit faible pour Rae, la petite soeur d'Isabel, qui n'en fait qu'à sa tête. Elle est vraiment débrouillarde et ne supporte pas qu'on se mêle de ses affaires... C'est très drôle de la voir se venger, je suis bien heureuse de ne lui avoir fait aucune crasse !

 

L'écriture de Lisa Lutz est une vraie bonne surprise : elle est simple, drôle - très drôle même -, sans prise de tête, spontanée... C'est vraiment une auteur très agréable à lire !

 

La couverture de Spellman et associés est déjà très tentante, mais je trouve que le résumé ne lui rend pas vraiment justice... C'est dommage !

C'est vraiment un livre très étonnant -surtout la fin - que je vous conseille !

 

 

Du même auteur :
Les Spellman tome 2 : Les Spellman se déchaînent

Partager cet article

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 08:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv57415917.jpgOn est tous l'étranger de quelqu'un.

Jeannot,
Tu leur diras de raconter notre histoire, dans leur monde libre. Que nous nous sommes battus pour eux. Tu leur apprendras que rien ne compte plus sur cette terre que cette putain de liberté capable de se soumette au plus offrant. Tu leur diras aussi que cette grande salope aime l'amour des hommes, et que toujours elle échappera à ceux qui veulent l'emprisonner, qu'elle ira toujours donner la victoire à celui qui la respecte sans jamais espérer, la garder sans son lit. Dis-leur Jeannot, dis-leu de raconter tout cela de ma part, avec leurs mots à eux, ceux de leur époque. les miens ne son faits que des accents de mon pays, du sang que j'ai dans la bouche et sur les mains.

 

 

 

C'était mon premier Marc Lévy et il ne sera pas mon dernier !

Bon, peut-être que le sujet y est pour beaucoup mais le style d'écriture de l'auteur est tout de même très agréable. Je comprends tout à fait pourquoi on en parle autant et en bien !

 

On suit les aventures de Jeannot, un jeune homme de 17 ans qui se bat dans le maquis, aux côtés d'autres résistants, contre les nazis. Ce n'est donc pas un livre rose, cependant l'espoir y est présent tout comme un certain nombre de bulles de petits bonheurs... C'est très agréable à lire.

 

Certains évènements sont très violents, mais ils sont abordés de telle manière qu'ils ne sont jamais choquants... Certains diront que les tabous restent tabous, mais personnellement quand je lis un livre comme celui-ci c'est plus pour me détendre que pour savoir les moindre secondes vécues par quelqu'un en train de se faire torturer : je trouve cette pudeur  très respectueuse des anciens combattants, on sent que ce qu'ils vivent est profondément grave, douloureux, inhumain et je crois que c'est le plus important. J'aime beaucoup le fait que Marc Lévy ne s'aventure pas dans de telles descriptions : je ne pense pas qu'il a vécu personnellement ce genre d'évènement, alors je ne vois pas comment il pourrait en parler sans manquer de respect à ceux qui l'ont réellement vécu... (Même si il s'inspire de l'histoire de sa famille).

Bon, dans ce livre, les nazis sont tous de vrais méchants, on ne voit pas leur humanité, mais pour une fois ça ne m'a pas dérangé : Jeannot fait parti de la résistance et c'est lui qui raconte l'histoire, alors l'ennemi est le nazi et les nazis sont donc tous des ennemis... Vu l'histoire c'est logique (alors je vous épargne mon désormais célèbre couplet sur le fait que la plupart des soldats allemands n'avaient pas le choix et ne partageaient surement pas les idées d'Hitler...).

 

Les autres personnages sont également très attachants, notamment car Jeannot à un regard positif sur eux. Bizarrement je me suis laissée totalement subjuguée par les sentiments et pensées du jeune homme... Les enfants de la liberté est vraiment un livre qui m'a transportée très loin, et tant mieux !

Les enfants de la liberté est un livre à lire !

 

 

Du même auteur :

La prochaine fois Le voleur d'ombres

Partager cet article

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 08:00

 

http://4.bp.blogspot.com/-AoZZI-FSTqU/TYIkmUKPmYI/AAAAAAAAADM/YJXS2xOBQCs/s1600/toggle_log.pngrendez-vous initié par Mallou et proposé par Galleane

 

 

CE QUE J'AI LU LA SEMAINE PASSEE 

 http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv14116151.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv22455236.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/mincouv41625321.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv22957370.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv57415917.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv52645856.jpg
Les âmes croisées, Pierre BOTTERO  : émouvant, enfantin & magique. [mon avis]

Des fleurs pour Algernon, Daniel KEYES  : surprenant, mystérieux & détonnant. [mon avis]

Innocent, Harlan COBEN  : intrépide, inquiétant & haut en couleur. [mon avis]

Un lieu incertain, Fred VARGAS  : universel, improbable & agréable. [mon avis]

Les enfants de la liberté, Marc LEVY  : juste, respectueux & extra'. [mon avis]

Spellman et associés, Lisa LUTZ  : suprenant, déjanté & agréable.

 

 

 

 

CE QUE JE LIS EN CE MOMENT

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv4013166.png

La princesse de clève, Madame de LAFAYETTE.

 

 

 

 

CE QUE JE VAIS LIRE CETTE SEMAINE

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv35002057.jpghttp://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv16078658.jpg

Une vie, Guy de MAUPASSANT.

Shutter island, Dennis LEHANE.

Partager cet article

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Lecture du moment

http://img.livraddict.com/covers/98/98096/couv43833145.gif