Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 février 2011 6 12 /02 /février /2011 08:52

http://www.livraddict.com/covers/28/28783/couv16117527.jpgClaire est une jeune médecin qui se lasse de son compagnon, Michel. Quand elle décide de s'en séparer, elle rencontre Thomas, qui ressemble à s'en méprendre à l'homme idéal. Avec leur histoire naissante, elle devient éperdument amoureuse de lui, au point de collectionner tout les objets qui lui rappelle les bons moments passés avec lui. Cependant, à chaque rendez-vous, Thomas ne reste qu'une heure et quart... Pourquoi ?

Mais voilà, qu'un beau jour, elle apprend que Thomas est marié et a deux enfants, qu'il ne quittera jamais. Claire se met ainsi à fantasmer sur sa vie de famille : elle imagine la vie quotidienne de la femme de Thomas, ses enfants...

Claire va-t-elle réussir à passer à autre chose ? Thomas va -t-il quitter sa femme pour elle ?

 

 

L'auteur nous offre une histoire très surprenante : la relation que Claire à vis à vis de Thomas est très spéciale. Le lecteur rentre presque dans le rôle de voyeur, ce qui déplaira surement à quelques uns. Cette impression est renforcé par le vocabulaire simple, la rapidité des actions et la facilité avec laquelle on lit ce livre. C'est surtout ça, qui est dérangeant : on est dans un rôle de voyeur et c'est tellement bien écrit qu'on apprécie.

Cependant, Claire reste un personnage très attachant : beaucoup de femmes pourront se reconnaître en elle. Seuls ses sentiments, plus que passionnés, marquent une limite entre la plupart des lecteurs et l'histoire.

Emmanuèle Bernheim à un style d'écriture bien à elle : a la fois dérangeant et agréable. Dans Sa Femme, les actions s'enchaînent à une allure folle : on a plus le temps de réfléchir, ce qui s'accorde très bien avec la passion de Claire. Cela étant dit, cela n'est pas forcément toujours très agréable : on a vite l'impression de subir le livre.

Sa Femme à reçu le Prix Médicis de 1993, et cela est compréhensible par bien des aspects. Emmanuèle Bernheim saura vous entrainer dans son monde : il serait dommage de ne pas en prendre le risque.
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

A
J'ai bien aimé, mais je ne vois pas trop pourquoi ils agissent comme ils le font...
Encore des sous-entendus que je ne dois pas comprendre !
Mais tu as raison, c'est un livre qui se lit très vite !
Répondre
L
Ouais... Je ne me souviens pas tellement avoir accroché à l'histoire. Il me semble que j'avais trouvé l'histoire très bizarre :/
C'est un peu la promotion de l'infidélité...
A

De cette auteure, j'ai lu et aimé 'Vendredi soir' mais c'était très particulier. Je crois que les romans d'Emmanuelle sont un monde à part.


Répondre
L


J'imagine... Je n'ai malheureusement lu que ce livre d'elle !



A

il doit pas être mal


Répondre
L


J'aime bien : c'est court, concis et vivant !



C

Outre le fait que cela m'a permis de découvrir une couverture que je ne connaissais pas (il y en a eu plusieurs pour les éditions de poche), la lecture de votre article m'a permis de constater que
vous abordez l'écriture de cette romancière sous un angle auquel je n'avais pas véritablement pensé.

Le rythme de la cascade des événements vécus par les personnages comme manière de rendre compte de la passion. Un rythme qui peut provoquer comme vous le soulignez, l'adhésion ou le rejet.

Je signalerai néanmoins que la concision de l'écriture de Bernheim qui confine à l'observation clinique pour ne pas dire aux minutes d'un procès ne sert pourtant pas toujours à accélérer le tempo.
Parfois, souvent, ses phrases minimalistes installent le lecteur dans le sable (é)mouvant du temps qui se fige, dans l'attente, de l'affût insatiable de l'héroïne passionnée.

Votre article m'a donné envie de me replonger dans les romans de Bernheim. Merci !


Répondre
L


Ce n'est pas faux.


Cependant, il me semble que ce livre exprime plus de passion que d'attente... après, bien sur, ce n'est qu'une impression personnelle !


 


Bonne lecture, alors !



S

Merci de ta visite. je ne suis pas sûre d'apprécier ce roman, mais si je tombe dessus, je jetterai un coup d'oeil, sait-on jamais.


Répondre
L


Il est vraiment très très court, il ne m'a pas fallut plus de 10 minutes pour le dévorer !



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs