Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 septembre 2011 2 20 /09 /septembre /2011 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv14260808.jpgParis, sous le Second Empire. Des centaines de maisons sont rasées et des quartiers réduits en cendres. Alors que le vieux Paris s'effondre sous les ambitions du baron Haussmann, de nombreux Parisiens protestent sans parvenir à infléchir les ordres d'expropriation. Dans sa maison de la rue
Childebert, à l'ombre de l'église Saint-Germain-des-Prés, Rose Bazelet mène une vie paisible, rythmée par la lecture du Petit Journal, les visites à Alexandrine, sa locataire et amie fleuriste du rez-de-chaussée, les soins de Germaine et Mariette ses domestiques dévouées. Jusqu'au jour où elle reçoit une lettre de la préfecture, la sentence tombe : le tracé du boulevard St Germain passe par chez elle, rue Childebert. Liée par une promesse faite à son défunt mari, Armand, Rose ne peut envisager de quitter la demeure familiale. Déterminée à résister jusqu'à son dernier souffle, elle confie à Armand, son amour disparu, son combat quotidien. De lettres en lettres, elle replonge dans
son passé et dévoile peu à peu un secret qu'elle a gardé pendant plus de trente ans. Dans ce roman épistolaire, Tatiana de Rosnay nous entraîne au coeur d'un monde où les petits métiers, herboriste, relieur, chiffonnier fleurissaient, et dont il ne reste que les vestiges. Tandis qu'une page de l'Histoire se tourne, Rose devient le témoin d'une époque et raconte le traumatisme suscité par ces grands travaux d'embellissement. Entre introspection et rédemption, ces lettres rendent hommage au combat d'une femme seule contre tous. Dans cette ode à la capitale, les maisons regorgent de secrets et les murs sont imprégnés de souvenirs.

 

 

Je dois dire que bien que j'avais très envie de lire ce livre, j'étais assez stressée à l'idée qu'il ne me plaise pas vu que ma maman l'avait abandonné en cours de lecture... Après tout, ce n'était pas parce que j'avais beaucoup apprécié  Elle s'appelait Sarah que ce serait le cas avec tous les livres de Tatiana de Rosnay ! Non ?

 

C'est vrai qu'au début, j'ai eu un peu de mal à accrocher à l'histoire : je ne comprenais pas bien ce qu'il se passait, à qui Rose écrivait, où l'auteur voulait en venir... Les quarante premières pages ont été vraiment difficiles. Mais après, tout s'éclaire ! On comprend les décisions que Rose prend, on s'attache à elle même si on n'est pas d'accord avec ses choix, on sait ce qu'elle compte faire... A partir de ce moment là, la suite n'est que plaisir !

C'est une histoire assez déroutante ou la nostalgie à une place importante : dès qu'on comprend l'idée que Rose à en tête, la surprise se mêle d'horreur. On a beau comprendre son choix, la décision n'en reste que terrible. Il faut avoir du courage pour ça, et je pense que beaucoup d'entre nous n'oseraient pas...

 

Rose est vraiment un personnage très attachant. Elle a ses forces et ses faiblesses et beaucoup de regrets. Dans ses lettres, elle nous raconte son histoire, pas forcément dans l'ordre, mais on prend plaisir à la découvrir jeune femme, maman et telle qu'elle est au moment où elle écrit. Elle ne se cache pas, avoues ses sentiments, ses inquiétudes, ses erreurs... Au fil des pages, on se lie d'amitié pour elle c'est magique !

J'ai beaucoup apprécié le personnage d'Alexandrine. Elle et Rose se ressemblent beaucoup, même si une trentaine d'années les sépare. Elles sont toutes les deux très déterminées, indépendantes et réfléchies. Leur amitié est vraiment magnifique à voir.

 

Ce que j'aime beaucoup dans Rose c'est qu'en plus de découvrir des personnages très sympathiques, on en apprend beaucoup sur l'histoire de Paris. Sans compter que Tatiana de Rosnay écrit vraiment bien : en lisant ce roman, on perd le fil du temps, on se noie dans l'histoire, on en vient à croire que c'est la réalité et ce, avec beaucoup de plaisir !

Je ne peux que vous conseillez cette très jolie histoire :)

 

 

 

Du même auteur :

Elle s'appelait Sarah

Partager cet article

Repost0

commentaires

F
Contrairement à toi, je suis rentrée tout de suite dans l'histoire et j'ai vraiment beaucoup aimé. J'aime la nostalgie qui se dégage effectivement de ce roman et le personnage de Rose m'a beaucoup
touchée.
Répondre
L


Je crois qu'au début je me sentais un peu de trop tellement le roman est fort en émotion, et puis c'est passé tout seul...



T

je l'ai lu j'ai bien aimé


Répondre
L


C'est vrai que c'est un livre très plaisant...



L

Très jolie histoire mais j'ai préféré "Elle s'appelait Sarah"


Répondre
L


Moi aussi :)



:

Bon mercredi.
Bisoux +$


Répondre
L


Merci,


bon jeudi !



A

Je ne suis pas sur que cette lecture me plairait mais je suis contente qu'elle t'ai plu =)


Répondre
L


Merci, c'est gentil !



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs