Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 06:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv74539691.jpgA travers le prismes déformant des souvenirs à demi effacés, une jeune femme fantasmes ce qu'à du être l'histoire de ses parents. Des événements douloureux qu'elle nous rapporte, on ne sait jamais lesquels sont vrais, lesquels sont faux, lesquels sont exagérés, mais une choses est certaine : la détresse qui s'en dégage, elle, est bien réelle.

 

 

 

 

 

Aujourd'hui je vous parle de la toute nouvelle publication de la maison d'éditions La planète des couleurs que j'affectionne beaucoup. Encore une fois, je suis sous le charme, même si, pour la première fois, je n'ai pas eu un coup de coeur avec l'un de leurs romans... Mais bon, j'ai tout de même passé un très très bon moment et c'est avec plaisir que je me replongerai dans l'univers de Loetitia Meyer-Manent !

 

Pour une fois, je vais commencer par ce que je n'ai pas trop aimé : le roman est très brumeux, assez flou en fait. Je ne saurais réellement dire ce qui est vrai ou faux ou même si ce que j'ai compris est bien ce que l'auteur à voulu écrire ou non. C'est une impression assez étrange et dérangeante mais au final c'est un vrai plus pour ce roman car c'est très bien fait et pas du tout fouilli. Pour ce point, c'est vraiment une histoire de gout personnel.

 

J'ai beaucoup aimé la façon dont les sentiments sont traduits : ce roman suinte la douleur. Il est difficile de ne pas être touché face à des émotions si fortes.

Bizarrement, on ne sait pas grand chose chose des personnages - c'est pour ça que je ne vous en parlerais pas - au final, tout ce qu'on sait d'eux (et dont on est sur) c'est la douleur qu'ils ressentent. On ne les connait vraiment qu'à travers cette émotion.

 

C'est là l'atout de l'écriture de Loetitia Meyer-Manent : toute cette douleur pourrait être trop lourde à subire pendant ces 84 pages, mais c'est loin d'être le cas. Elle nous entoure et nous étreint mais ne nous étouffe pas : l'auteur à vraiment su trouver le juste milieu.

Je ne peux que vous conseillez de vous plonger dans Poupée de chiffon.

 

Un très grand merci à Loetitia Meyer-Mament et à Typy Zoberman des éditionshttp://www.la-planete-des-couleurs.fr/img/logo.jpg La planète des couleurs pour m'avoir permis de découvrir Poupée de chiffon.

N'hésitez pas à visiter le site et découvrir les belles valeurs qu'elles défendent !

 

[l'avis de la petite soeur]

Partager cet article

Repost0

commentaires

A
Oui, mais c'est différent, là, on comprend bien ce qui ce passe. Les souvenirs évoqués sont clairs, même si je n'ai pas vu le lien avec sa renaissance !
Répondre
L


Mouis, peut-être...


 



A
Comme toi, je n'ai pas su dire ce qui est vrai ou faux. Mais j'ai apprécié l'écriture de l'auteur !
Répondre
L


Ah ? J'avais peur que du coup il ne te plaise pas vu ce que tu disais pour "tout être est mystère"... C'est un peu le même genre d'écriture floutée.



F
Oh, comme j'aime la couverture, ainsi que le titre... poupée de chiffon. Sûrement un livre pour petits enfants (c'est ce que je me suis dis en voyant ce livre sur ton blog tout à l'heure), mais là,
en lisant ta critique et le résumé, je vois que ce n'est absolument pas le cas ! Je suis contente de voir que tu as aimé ce livre, je note !
Répondre
L


Effectivement c'est vraiment loin d'être le cas !


Mais bon, j'aurais pu le lire peut-être mais j'aurais tellement été perdue au milieu de cette histoire que je ne l'aurais pas aimé : il faut vraiment être capable de faire la part des choses pour
apprécier pleinement ce roman...



E
Difficile de terminer une lecture en ne sachant pas vraiment si ce que tu as lu est ce que l'auteur veut faire passer...
Répondre
L


Après avec ce genre de livre un peu brumeux, personnellement ça ne me pose pas de problème : le flou est fait exprès en soit, alors forcément chaque lecteur aura une vision différente du livre.
On y voit ce que l'on a envie de voir et au final c'est propice au dialogue... J'aime particulièrement ce dernier point ;)



A
pourquoi pas!!!
Répondre
L


Il est vraiment très sympa ! Si tu en as l'occasion, n'hésites pas :)



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs