Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 08:15

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv74167913.pngCinq petites filles ont disparu.
Cinq petites fosses ont été creusées dans la clairière.
Au fond de chacune, un petit bras, le gauche.

Depuis qu'ils enquêtent sur les rapts des fillettes, le criminologue Goran Gavila et son équipe d'agents spéciaux ont l'impression d?être manipulés. Chaque découverte macabre, chaque indice les mènent à des assassins différents. La découverte d'un sixième bras, dans la clairière, appartenant à une victime inconnue, les convainc d'appeler en renfort Mila Vasquez, experte dans les affaires d'enlèvement. Dans le huis clos d'un appartement spartiate converti en QG, Gavila et ses agents vont échafauder une théorie à laquelle nul ne veut croire : tous les meurtres sont liés, le vrai coupable est ailleurs.
Quand on tue des enfants, Dieu se tait, et le diable murmure?

Un époustouflant thriller littéraire,
inspiré de faits réels.

 

 

C'est un livre qui me fait vraiment très envie, et ce, depuis un bon moment ! J'ai beaucoup la couverture, pourtant en temps normal, les poupées de ce genre mo font flipper (c'est comme les clowns...), mais pas là... En bref, je trouve la couverture vraiment très jolie.

En fait, je crois que j'en ai entendu, et surtout lu, trop de bien : je suis assez déçue de cette histoire. Je ressors avec l'impression d'un potentiel énorme mais mal exploité. Sans compter que pas mal de détails m'ont dérangée (je ne sais pas si ça vient de la traduction où pas, mais visiblement il y a un problème avec des termes entre autres médicaux).

 

Les personnages ne m'ont pas particulièrement plu ou interpellée. Je les ai trouvé vraiment trop clichés. Ils sont vraiment comme on s'attend à ce qu'il soit : je n'ai pas eu de surprise de ce côté là. Je ne suis pas fan du tout des personnages trop prévisibles, surtout dans les livres policiers.

Mila, le personnage principale, est d'ailleurs la plus prévisible. Même dans ses coups de folie : c'est ça le problème avec les personnages trop clichés. Cela dit je n'avais pas vu venir le coup de "je me tire dans l'ethmoïde pour me réveiller et oh ! Je viens de déchirer mon blouson " (si, si l'ethmoïde est bien l'os du masque cranial, celui des orbites... Cela dit, ce passage aura bien fait rigolé la partie de l'amphi de médecine où je me trouvais ;D).

 

Par contre, il y a un vrai travail au niveau de l'intrigue : elle est bien tout sauf simple, mais ce n'est pas pour autant qu'elle est difficile à suivre. Par contre, je ne sais pas où s'arrête "l'inspiration" de la phrase "inspirée de faits réels"... J'ose espérer qu'un tel "malade" n'a jamais pu faire ça à des familles.

Le vrai bon point de l'histoire, et la ce n'est pas du chiqué, c'est l'écriture de Donato Carrisi qui écrit vraiment très très bien. C'est un vrai plaisir de le lire (même si visiblement il ne s'y connait pas vraiment en médecine... - à moins que ça ne vienne du traducteur ?)


Ce n'est pas parce que ce livre ne m'a pas convaincue que ça sera votre cas ;)

Il n'y aurait pas eu toutes ces coquilles, ça aurait été un véritable coup de coeur !

Partager cet article

commentaires

Semara 10/04/2013 17:28

C'est parce qu'elle tire dans le deltoïde ;) "lle savait comment se la procurer. Elle tenait encore son pistolet bien fermement dans sa main droite. Elle le tourna de façon à ce que le canon frôle
son deltoïde. Et elle tira."

Luna 22/04/2013 13:27



C'est vrai que c'est tout de suite plus clair !
Mais bon, ce n'était pas ce qu'il y a d'écrit dans mon édition... --'



Yumiko 19/10/2011 18:07


N'y connaissant rien en médecine, je ne pouvais pas juger de cette part du roman. Du coup, j'ai plongé dans l'histoire et adoré du début à la fin.


Luna 20/10/2011 14:34



Je te comprends totalement...


Je ne comprends jamais rien aux explications scientifiques des roman de Werber : se laisser emporter par l'histoire, c'est vraiment parfait !



Alex-Mot-à-Mots 17/10/2011 09:22


Un roman qui m'a laissé un ebonne impression, au final. Mais il est vrai que je n'ai aps vu les coquilles.


Luna 18/10/2011 18:16



D'un autre côté, quand je lis des livres sur des intrigues scientifiques, je ne vois jamais rien... Mais mes amis matheux sont toujours en train de me dire "mais, si, regarde là ! Il s'est planté
dans la résolution du 6e degré de la règle de je-n'en-sais-fichtre-rien ! " Cela dit, ils ont beau m'expliquer, je n'y vois toujours goutte...



La Voisine 16/10/2011 15:39


Qu'est-ce que tu prépares comme concours ?
bisous


Luna 17/10/2011 19:50



Médecine/dentiste/sage-femme... Ça me mange pas de temps et de patience --'



:0014: ♥ dom ♥ 16/10/2011 05:47


Coucou rapide !
Bisoux pour un bon dimanche. +£
DOM
Journée chargée ...


Luna 17/10/2011 19:43



Merci Dom à toi aussi !



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2)