Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 06:15

http://img.livraddict.com/covers/18/18585/couv718039.jpgLa Pitié dangereuse (1939) est l'unique roman de Zweig. C'est l'histoire d'un jeune officier de cavalerie ému par la paralysie d'une jeune femme. Par pitié, il multiplie ses visites, alors qu'Edith a de plus en plus de mal à cacher l'amour que lui inspire le beau soldat.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge ABC 2014 organisé par Nanet mais il me permet également de participer à la session GN + Adjectif du challenge Lire sous la contrainte de Philippe et à la session café du challenge Gourmand de Titepomme.

 

J'avais choisi ce livre parce que j'apprécie beaucoup l'auteur et que j'ai bon espoir d'arriver à lire tous ses écrits. J'apprécie toujours la force de ses mots et toute l'émotion sous-jacente, à fleur de peau, que l'on ressent en le lisant mais là... rien. Niet. Quedalle. J'ai apprécié l'histoire et l'écriture mais je suis déçue de ne pas avoir retrouver l'âme de mon nouvelliste préféré. Remarque, maintenant, je comprends mieux pourquoi La pitié dangereuse est son seul roman et, même si l'histoire est top, je pense que c'est une bonne chose qu'il se soit abstenu si l'émotion de ses nouvelles se retrouve diluée dans les romans...

Pourtant, j'ai vraiment adoré cette histoire : j'ai aimé cette idée de la spirale infernale qui entoure Toni. On sent qu'il ne veut pas faire mal les choses mais il se retrouve entrainer dans quelque chose qu'il ne maitrise plus et qui va de plus en plus loin. J'ai trouvé intéressant la façon dont l'on ressent les émotions du jeune homme : tantôt mal à l'aise, tantôt heureux, tantôt effrayé... C'est difficile de s'imaginer à sa place vu les choix qu'il fait et leurs conséquences plutôt terribles.
Edith est un personnage qui m'a beaucoup plu : la première fois que l'on l'a rencontre elle est assez effacée, triste et au fil de ses rencontres avec Toni, elle s'affirme de plus en plus et commence à espérer. Elle change totalement de visage ce que j'ai trouvé très intéressant et bien décrit. Par contre, la fin m'a mis profondément mal à l'aise : à force de suivre Toni, de m'identifier plus ou moins à lui, je me suis sentie mal pour lui à la fin du bouquin mais, à aucun moment, je n'ai pensé à la jeune fille. Je ne sais pas si c'est une volonté de l'auteur de l'oublier à la fin du livre, mais la prise de conscience a été assez difficile pour moi...

Ce n'est pas que ce roman est mauvais, au contraire ! C'est juste que certains auteurs sont plus doués pour écrire des romans que des nouvelles et vice-versa, ce qui est visiblement le cas de Stefen Zweig. Je pense que quelqu'un qui connait mal l'univers de l'auteur appréciera cette histoire à sa juste valeur alors qu'un amateur sera certainement déçu... Après, je ne suis peut-être qu'un cas isolé !
Une histoire très intéressante.

 

 

[les +] Une histoire intéressante et bien menée, beaucoup d'émotion.
[les -] Une écriture plus fade que dans les autres écrits de l'auteur.


Du même auteur :

La confusion des sentiments Le joueur d'échec Lettre d'une inconnue Le voyage dans le passé Vingt-quatre heures de la vie d'une femme

Partager cet article

Repost0

commentaires

P
Je m'emmêle les pinceaux, je l'avais déjà noté.
Répondre
P
Ce livre répond à la contrainte GN + adj. Je le note donc.
Répondre
L


Merci Philippe !



E
Ah, dommage ! Je trouve moi aussi que la force de l'auteur, c'est son écriture, donc si tu dis que dans ce livre, elle est plus fade, je vais passer mon chemin. ^^
Sinon, j'en profite pour te dire que je t'ai taguée sur mon blog. Je te passerai le lien sur L@. :)
Répondre
L


Après c'est l'impression que ça m'a fait : j'ai trouvé que son écriture était assez tiraillée par rapport à d'habitude...



T
je l'ai lu j'ai beaucoup aimé
Répondre
P
2è lien noté. Je n'ai encore rien lu de cet auteur. Un manque!
Répondre
L


C'est vrai que ses nouvelles sont vraiment à découvrir ! Si un jour, l'occasion se présente, n'hésites pas :)



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs