Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 06:15

http://www.livraddict.com/covers/77/77849/couv22583490.jpgUn soir de juillet 2008, Amy Mills, étudiante dans une ville côtière du Yorkshire, est sauvagement assassinée, le crâne fracassé contre un mur. Quelques mois plus tard, non loin de là, on retrouve dans un ravin le corps d'une septuagénaire, Fiona Barnes, dont la tête a été écrasée à coups de pierre. Le mode opératoire similaire laisse penser que les deux affaires sont liées. Si l'enquête piétine, des zones d'ombre dans le passé de la vieille dame ne tardent pas à apparaître. Placée dans une ferme du Yorkshire pendant les bombardements de Londres en 1940, Fiona, alors âgée de onze ans, s'était liée d'amitié avec Chad, l'un des fils de sa famille d'accueil. Par jeu, tous deux avaient pris en grippe un orphelin handicapé mental lui aussi logé à la ferme. " Nobody ", comme le surnommaient cruellement à l'époque les deux enfants tortionnaires, a-t-il, des années plus tard, cherché à se venger ?

 

 

Ça faisait un bon moment que je n'avais pas lu un livre de Charlotte Link et même si l'envie ne me manquait pas, j'avais un peu peur de me replonger dans l'un de ses romans : même si les histoires sont très différentes les unes des autres, c'est un peu toujours la même chose !

Alors, du coup, je profite du challenge Un mot, des titres de Calypso avec le mot ENFANT pour me replonger dans l'univers de Charlotte Link que j'aime tant.

 

Première surprise, L'enfant de personne est assez différent des autres livres de l'auteur que j'ai eu l'occasion de lire. Le récit est à deux temps, ce que juste à présent je n'avais jamais vu chez elle : on suit le présent avec deux meurtres particulièrement horribles, mais de temps en temps, on découvre le passé de deux des personnages (Fiona et Chad) par des mails racontant leur histoire commune.

Personnellement, ça m'a beaucoup fait penser au livre  Elle s'appellait Sarah de Tatiana de Rosnay, d'autant plus que les deux époques choisies sont les mêmes : notre présent ainsi que la seconde guerre mondiale. Bien sûr les deux histoires sont très différentes l'une de l'autre, mais je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement.

 

Peu des personnages m'ont réellement touchée : ils sont tous assez étranges et bizarres. Je n'ai vraiment pas pu m'attacher à l'un d'eux, exception faite de Leslie à qui j'ai pu m'identifier. D'un autre côté, cette jeune femme est la seule dont on est vraiment certain de l'innocence.

Fiona et Chad sont également deux personnages à part par leur histoire : on ne sait plus trop comment les prendre. J'ai compris leur choix face à ce qu'ils avaient fait, mais je ne le cautionne pas pour autant. D'un autre côté, c'est toujours plus facile de montrer du doigt que de prendre les bonnes décisions quand on est concerné... Leur histoire du passé, et celle de l'autre enfant, est vraiment très touchante et pleine d'émotion.

 

Encore une fois, j'ai beaucoup apprécié l'écriture de Charlotte Link : elle est assez douce et agréable, mais ce n'est pas du tout pour autant qu'elle manque de dynamisme. Le suspence est vraiment au rendez-vous ce que je trouve très agréable : je n'ai compris l'identité du tueur qu'une ligne avant que ce soit écrit en toutes lettres !

Par contre, et ce n'est pas un réel bémol, je dois tout de même dire que j'ai moins apprécié ce roman que les autres de l'auteur que j'ai lu auparravant.

L'enfant de personne est un chouette polar.

 

 

Du même auteur :

Illusions mortelles  Le péché des anges Le soupirant Les trois vies de Margareta Une femme surveillée

Partager cet article

Repost0

commentaires

C
Oui mais justement, la construction était un point fort (même si j'ai préféré les passages sur Sarah).
Répondre
L


Parfois un peu dérangeant, mais c'est vrai que ça apportait un vrai plus à l'histoire !


Comme toi, j'avais aussi préféré les passages sur Sarah :)



C
Moi qui ai adoré Elle s'appelait Sarah...
Répondre
L


En soit, ça n'a rien à voir, mais à cause de la forme, je n'ai pas pu m'empêcher de faire le rapprochement entre les deux pendant ma lecture !



T
il me plait bien à noter
Répondre
L


Il est top !



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs