Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mai 2013 7 19 /05 /mai /2013 06:15

http://www.livraddict.com/covers/100/100293/couv48765463.jpgLa Hongrie est en feu. les Allemands qui y sont entrés en maîtres se sont retranchés dans Budapest et entendent tenir la ville qu'assiègent les Russes. C'est ce siège de deux mois, vécu dans la cave de leur immeuble, pris, au bord du Danube, sous les feux croisés des belligérants, que raconte Christine Arnothy. Ils sont là, une douzaine à attendre l'avance russe avec l'espoir qu'elle marquera la fin de l'oppression et de l'horreur. Mais bientôt, les parents de Christine décident de quitter le pays. Ils aboutissent dans un camp de réfugiés en Autriche d'où Christine veut s'arracher à tout prix. cette existence recommencée est le thème de "Il n'est pas si facile de vivre" qui fait suite à "J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir". Ce récit du temps du siège, unanimement célébré par la critique, a été traduit dans le monde entier. Il est devenu livre scolaire dans plusieurs pays.

 

 

J'ai découvert ce livre grâce au Baby-challenge Historique de Livraddict. En fait, seule la première partie du livre J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir figurait dans la liste du challenge. Cela dit, les deux histoires sont tellement liées (Il n'est pas si facile de vivre commence là où la première s'arrête) que je ne vois pas l'intérêt de vous les différencier pour vous en parler.

J'ai également lu ce livre dans le cadre du mois rouge du Challenge Bookineurs en couleurs de Liyah.

 

J'ai un peu de mal à vous parler de ce livre : je lis régulièrement des témoignages de guerre, mais celui-ci ne m'a pas transportée autant que les autres. Bien sûr, l'histoire est terrible, mais je ne me suis pas sentie intégrée dans le texte, j'ai eu l'impression que l'auteur mettait une barrière entre son histoire et nous.  Du coup, je n'ai pas particulièrement été touchée par Christine et son histoire car j'ai trouvé la jeune femme assez froide un peu comme si comme elle voulait nous imposer une certaine distance puisque l'on ne peut pas réellement comprendre ce qui lui est arrivé.

Par contre, cette froideur renforce encore plus la terribilité des évènements.

 

Ce que j'ai beaucoup aimé, par contre, ce sont les petites bulles de bonheur qui sont toujours là au fil du texte. Okay, tout ne va pas pour le mieux, mais Christine et sa famille savent voir le bon côté des choses, du coup, tout au long du texte, on garde espoir ce que j'ai trouvé très positif.

C'est important l'espoir, ça aide à avancer. Et puis ça allège la boule dans le ventre du lecteur quand il lit ce livre... !

 

J'ai apprécié la plume de Christine Arnothy, d'autant plus qu'elle m'a donné toute les clefs en main pour comprendre les faits historiques et ce que ça impliquait pour les personnes de cette époque. Seule cette froideur et cette distance m'ont dérangée... Du coup, j'ai une petite préférence pour Il n'est pas si facile de vivre, beaucoup plus personnel que J'ai quinze ans et je ne veux pas mourir.

Deux témoignages poignants de la seconde guerre mondiale.

 

 

[les +] des faits historiques bien expliqués, de l'espoir, une écriture agréable

[les -] une certaine froideur et une distance imposée entre les personnages et le lecteur

 

 

[l'avis de la petite soeur]

Partager cet article

Repost0

commentaires

L
lu il y a bien longtemps, je me suis promis de le ressortir de ma bibliothèque et de le relire!
Répondre
L


J'espère que la relecture sera aussi bonne que la découverte !



A
Je ne me suis toujours pas décidée à le lire....
Répondre
L


Personnellement, je ne pense pas que je te le recommanderais...



A
Même avis que toi sur la "froideur" de l'auteur ! J'ai également une préférence pour Il n'est pas si facile de vivre...
Répondre
V
Un livre que j'ai lu , il y a pas mal d'années . J'aimais beaucoup les livres de Christine Arnothy maintenant je les apprécie moins . Je suis contente qu'il t'ai plu.
Répondre
L


Ah ? Personnellement je ne pense pas retenter l'expérience tout de suite, mais bon, on ne sait jamais ;)



Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs