Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 06:15

http://www.mollat.com/cache/Couvertures/9782841099269.jpg

La poésie arabe compte dans son histoire quelques grandes voix féminines, (telle celle de la princesse Wallada à l'époque de l'Espagne andalouse). Mais c'est au XXe siècle que la poésie féminine s'affirme comme un véritable phénomène. Cette anthologie rend bien sûr hommage, dans sa préface, aux femmes qui ont joué un rôle précurseur, comme l'irakienne Nazik al-Malaïka ou la Palestinienne Fadwa Touqan aujourd'hui disparues. Mais son objectif est de faire découvrir ici les nouvelles voix de la poésie des femmes qui se font entendre dans le monde arabe. Le lecteur français sera certainement surpris (et séduit) par la liberté de ton, de forme et de pensée de la plupart d'entre elles.

Pour l'essentiel, elles écrivent hors des sentiers rebattus de la grande tradition poétique arabe. la plupart d'entre elles ont fait le choix de vers libre. leur vocabulaire est résolument contemporain, leurs images sont souvent étonnement modernes. On croise dans leurs poèmes des ordinateurs, Facebook, la ville moderne et son décor chatoyant... Mais cette liberté formelle exprime une volonté de libération humaine. L'amour, le désir, les interdits sociaux ou religieux, la revendication de liberté et de dignité des femmes sont souvent le feu intérieur qui anime ces textes. Les évènements en cours qui bouleversent leur pays (et qu'on a nommé un peu indistinctement "printemps arabe") trouvent aussi écho dans ces textes de femmes tunisiennes, égyptiennes, libyennes, syriennes...

 

 

J'aime beaucoup lire des choses différentes et encore plus découvrir de nouvelles choses d'autant plus quand il s'agit d'une culture que je ne connais pas ou mal. Autrement dit, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre qui me promettait de changer d'avis sur mes préjugés inconscients ou non (n'essayer pas de me dire que vous n'avez jamais eu de préjugés, je ne vous croirais pas !).

J'ai beaucoup aimé ce recueil de poème qui m'a permis de voir certaines choses différemment. Par contre, la poésie est quelque chose de très personnel et d'un peu mystérieux, alors quelque part, je me dis que j'ai peut-être vu dans ces poèmes que ce que je souhaitais voir...

 

Je ne pensais pas me retrouver autant dans ces poèmes. Pas dans tous évidement, mais je ne pensais pas qu'avec autant de facteur de différence, je puisse avoir autant de points communs avec ces femmes. C'est bien vrai, d'après ce qu'on voit aux informations, l'on ne s'attend pas forcément à lire des textes si "occidentaux" : je veux dire par là que ça fait longtemps qu'en France nous n'avons pas réellement connu de guerre, que la religion est de plus en plus absente et que hommes et femmes peuvent prétendre à une certaine égalité (même si les féministes penseront certainement toujours le contraire ;D).

J'ai aimé la diversité des textes : il n'y a pas un seul thème mais une infinité. Certains parlent d'amour, d'autres de technologie, d'autre de sensations... Chacun y trouvera ce qu'il aime en manière de poésie.

 

J'ai beaucoup aimé la présentation des textes : je trouve agréable que Maram al-Masri les a regroupé selon la nationalité des auteures. Il y avait beaucoup de possibilités mais je trouve que ce choix reste le plus judicieux.

J'ai également apprécié la couverture toute simple et au touché cannelé tout doux ainsi que son petit format qui s'emmène partout. Personnellement j'aime lire un poème de temps en temps, sans les enchaîner ce que j'ai parfaitement pu faire avec ce livre si facile à glisser dans un sac.

 

Cela dit, j'ai également quelques regrets comme celui de ne pas avoir trouvé dans Femmes poètes du monde arabe des poèmes des femmes mentionnées dans le résumé : la princesse Wallada, Nazik al-Malaïka, Fadwa Touqan ou encore Maram al-Masri dont j'ai découvert qu'elle écrivait également des poèmes.

Mon autre regret est de ne pas maîtriser l'arabe pour pouvoir les découvrir en VO : j'imagine que leur traduction leur fait perdre un peu de substance même si les phrases restent mélodieuse et les textes compréhensibles.

Femmes poètes du monde arabe est vraiment une jolie découverte que je vous souhaite de faire !

 

Un grand merci aux Editions Le Temps des Cerises et aux Agents littéraires. Contes inuit est vraiment une très belle surprise :)

Partager cet article

Repost0

commentaires

A
Une découverte qui me tente, en effet.
Répondre
L


C'est vraiment un chouette recceuil :)



A
bon mardi
Répondre

Bienvenue & Bonne visite !

 

Lunazione : n.f. (italien)
Intervalle de temps entre deux retours consécutifs de la lune à la même phase.
Soit 29 jours, 12 heures, 44 minutes et 2.8 secondes.



Tous les textes et chroniques publiés sont écrits par moi-même sauf indications contraires.
Merci de me prévenir et de mettre un lien vers mon blog si jamais vous souhaitez utiliser l'un de mes textes, même court.



Merci d'être passé, de m'avoir lu et pour vos petits messages ♥
Bonne visite !

Luna.

 

Catégories

Créations 

•  Mornings & Knit (3)

•  Mornings & Sew (1)

•  Mornings & Pearls (1)

•  Mornings & Tuto (1)

 

Révélations

•  Noons & Tags (5)

 

Films[SOMMAIRE]

•  Afternoons & Films (16)

•  Afternoons & Cinema (14) 

•  Afternoons & Séries (8) 

•  Afternoons & Theatre (2) 

 

Musiques 

•  Evenings & Concerts (6)

 

Livres

[A-B][C-D][E-H][I-L][M-Q][R-U][V-Z]

[PAL] [PROCHAINES LC] [PARTENAIRES]

•  Nights & Books (432)

  Nights & Partnerships (38)

  Nights & LC (45)

  Nights & Challenges (27)

•  Nights & Mondays (54) 

•  Nights & Tuesdays (37) 

•  Nights & Sundays (32)

•  Nights & Concours (2) 

Challenge Bookineurs en couleurs